Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

3 participants

Re: King of the wolves

Mar 23 Avr 2024 - 17:05

- Nima, oui.

Que répète le brun. Finalement, il est plus intéressé par Nima que par le fait de devoir se faire déshabiller de force. Comme quoi, les priorités sont différentes pour tout le monde. Quinn ne semble pas de son avis. Le brun le remarque à son exclamation. Tucker lui sourit et ajoute.

- J’ai compris. Je le déshabille.

Lui n’en avait rien à faire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Tucker s’exécute. Le commentaire de Jarod arrache d’ailleurs un sourire fier à Tucker. Être qualifié de guerrier lui paraissait toujours surprenant. Il savait qu’il avait fait du chemin. Ou était-ce simplement la tenue qui lui indiquait ce genre de chose ?

- Parle pour toi, la flatterie marche bien sur moi. T’es passé où toi..

Qu’il demande à Jarod, acquiesça au passage aux mots de Quinn. Pas de nourriture ou d’eau. C’est noté. Une fourche aurait donc perforé le plus âgé et Tucker ne peut que froncer les sourcils. Il s’est battu contre un paysan ? Il allait ouvrir la bouche mais les mots prononcés en lakota lui firent tourner la tête. Avisant Quinn, il répondit du tac au tac, dans la même langue.

-Il va me cogner une baigne…

Dit-il en se redressant, glissant finalement les mains sur chacun de ses bras. Tucker exerce une pression pour empêcher Jarod de bouger et ça malgré les brûlures des désinfectants qu’il sait douloureux.

- Si tu passes encore par ici à l’avenir, fait nous signe. Je ferais venir Nima. Elle sera contente de savoir que tu manges pas de pissenlits.

Nima va sûrement le fixer, avoir un haussement de sourcil perceptible uniquement par lui avant de grogner comme peut le faire le scaphandrier situé sous lui.

- T’as fait comment pour te faire embrocher comme ça ?

Tucker était le meilleur pour parler et parler.. et parle encore. S'il fallait détourner Jarod de la douleur, il le ferait. Par contre, il n'avait vraiment pas envie de se prendre un coup de poing. Même en sale état, Jarod restait une armoire à glace. Tucker avait beau être grand et plus carré à présent, il avait toujours l'impression d'être plus petit et frêle que les autres. Alors que ce n'est plus le cas depuis un moment maintenant.



Seems the monster always wins


Tucker Marsh
Tucker Marsh
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Re: King of the wolves

Sam 27 Avr 2024 - 11:30

Le berserker ne se confie pas spécialement sur le traître de la scierie, qui aurait vraisemblablement retourné sa veste. Soit, Jarod accepte qu’il soit encore trop tôt pour se confesser, alors que leurs retrouvailles prennent un goût amer en bouche. La blessure de Parker l’a trop affaibli, ses sens sont diminués, son ressenti rendu opaque par cette situation qui l’a amené ici-même. Dans cet avant-poste. « On est où, ici ? » râle t-il en ayant le sentiment de revenir des années en arrière. Quand il s’est effondré aux pieds de Remo, l’air hagard, brisé en deux par la disparition de sa partenaire de toujours. Ce retour en arrière a l’effet d’une gifle sur lui, pourtant pas suffisamment puissante pour le réveiller complètement. « Hmpf, je ne flatte pas, je constate. » parvient à rétorquer le plongeur en s’accrochant aux iris de la rouquine. Il ne cherche pas à débattre alors que le couple le soutient pour soigner ses plaies. Et si visuellement, elles sont inquiétantes, le survivant fait au moins confiance à son minimum de connaissances, acquises bien des années auparavant, pour croire ses organes épargnés. « Je ne crois pas. » chuchote-t-il donc en réponse à Quinn, se laissant être dévêtu par le même temps.

Chaque mouvement lui arrache des grognements douloureux, déformant ses traits qui affichent malgré tout une vive colère. C’est plus fort que lui, faut-il dire, voilà bien longtemps qu’on ne l’avait atteint aussi profondément. « Tacoma. » souffle Jarod au brun qui s’interroge. Où il était passé ? Il s’était perdu longtemps dans toute la région citée. Cherchant à retrouver la scierie d’antan, sans jamais la trouver. « Olympia. » enchaîne Parker en étouffant un grognement de douleur, sitôt que la rouquine s’applique sur ses plaies béantes. Il ne réagit pas quand elle l’avertie de la souffrance que ses soins impliquent, bien trop habitué désormais, l’autorisant plutôt : « Vas-y. » Luttant pour ne pas repousser ses alliés par réflexe, le survivant s’oblige, et se laisse être guidé par les deux partenaires. « Et vous ? Où étiez-vous ? » A son tour de faire la conversation, quand il comprend que Tucker l’invite à détourner ses pensées du moment désagréable. Véritablement curieux également de savoir ce qu’il est advenu de son ancien groupe toutes ces années durant.

« Hmpf, je vous préviens comment, par pigeon voyageur ? » se moque platement le scaphandrier à la proposition du berserker. Il ne savait même pas que ces deux-là se trouveraient ici. Renouer le contact avec eux est aussi imprévisible que de tomber sur un père incestueux dans une grange. Et à cette pensée, Jarod soupire, longuement. Une rougeur teinte ses traits. De honte, de culpabilité, de fureur, de regret. Une lueur de panique éclaire les tréfonds de ses prunelles ambrées, qu’il éteint bien vite en secouant la tête. « Aucune importance. » Soupire l’homme, refusant de confesser ses péchés, qu’il avait pensé être pourtant justes, jusqu’alors. « Ça ne vous retombera pas dessus, je m’y engage. » contrebalance le plongeur à la place, conscient de ce que les deux font pour lui. Se préparant déjà à partir de son côté, et à guider les futurs chasseurs de prime qui seront bientôt lancés à ses trousses à l’opposé. « Et vous… » souffle Parker en dévisageant plus sérieusement le couple. « Vous êtes blessés aussi. » constate-t-il, et il se redresse d’un coup en reprenant pied à la réalité. « Qui vous a fait ça ? » Déjà prêt à partir en guerre pour ses anciens alliés, incluant Quinn comme telle dans le lot, sans même y songer à deux fois.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Sometimes in my mind I get the feeling I'm the prey | All my inhibitions try to haunt me now | Late at night when all the world is quiet my thoughts stray | But I won't go down with the wolves ☾☾ sign by Beloved ☾☾ song by The Score
Jarod E. Parker
Jarod E. Parker
The Exiles
Modératrice
Casier judiciaire
Feuille de personnage

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum