The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -31%
PNY – CS900 – SSD – 1 To – ...
Voir le deal
56.99 €

On trouve de tout dans les grands magasins
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Dim 15 Jan 2023 - 23:10
Il a traversé tout l'état, raconta-t-il fermement : Avec Joséphine, Allia, et deux autres personnes que je connais pas vraiment, ils sont venus de Detroit pour arriver jusqu'ici, motivés par l'espoir de trouver autre chose, expliqua-t-il. Sauf qu'en arrivant, c'était comme partout ailleurs. Ils ont mis du temps, tout ça pour trouver exactement le même bordel que partout ailleurs. Isha a pas envie qu'on soit gentil avec lui. Il est malheureux, il vient de se séparer de sa femme, il a erré pendant longtemps dans Seattle, il est un chien fou a qui on a retiré l'os qui le maintenait occuper, le type qu'il traque depuis un an s'est tiré sans laisser de trace : bien sûr qu'il a les nerfs, et plus encore, fit-il à Alex.

Il ne pouvait pas lui dire mieux que ça à dire vrai : Enrobe pas ce que tu as à dire. Parle lui franchement mais fermement. Quand on le ménage, il a l'impression qu'on le prend pour un demeuré, et il aime pas ça, après, qui aimait ça de toute façon ? Il n'y avait rien de pire, selon lui. Mais le reste et l'aspect hésitant dans le timbre d'Alex le força à se concentrer : Tu penses ? qu'Isha pourrait en faire partie ? Les Scarecrows ne sont pas ces personnes qui t'ont agressé mais... Ils ont pu bénéficier quand même de leur anonymat... analysa rapidement Connor : L'un des Scarecrows a pu être un de tes agresseurs ouais... Mais Isha ? Vu sa rage contre New Eden, je vois pas dans quel monde il ferait ça pour sa part, même s'il ne pouvait pas non plus aller à l'inverse de l'avis d'Alex.

Cependant, il avait l'impression qu'elle ne serait pas aussi vive si Isha avait été son violeur. Quand il repensait à sa réaction au talkie lors du transfert vers Crescent Bay notamment, il ne parvenait pas à y croire quand il la voyait être avec Isha notamment. Il la laissa rentrer dans la boutique, songeur, avant d'aviser au sol des traces de pas. Oh merde. Il sortit immédiatement son poignard à sa botte, moins ample, plus facile à manipuler. Je sais pas, je m'y connais pas trop. Et j'aimerais qu'Elena ait vraiment tout ce qu'il faut avec Keith aussi, fit-il comme si de rien n'était. Il voulait vérifier d'abord s'il y avait quelqu'un dans la boutique où était Alex. Là ? Il y avait entre trois et cinq personnes...

T'as une liste de ce qu'elle peut avoir besoin ? Renchérit-il en faisant comme si de rien. D'ailleurs, je pense que je vais tenter de partager mon temps entre ici et leur campement. Tu auras besoin d'aide pour gérer de ton côté ? Daemon a bien assuré, je lui fais confiance pour t'aider, mais sinon on peut tenter de responsabiliser Hope, et donner un peu plus de boulot à Ulysse, elle eut une phrase qui lui donna à comprendre qu'elle avait aussi repéré quelque chose : J'arrive, fit-il simplement en s'avançant. Et immédiatement, il comprit ce qu'il en était. Le blond esquiva une offensive, saisissant le bras avant de le tirer d'un coup sec et venir planter un bon coup de genou dans l'estomac de sa victime. L'instant d'après, un déclic, Alex aux prises avec un inconnu, une arme sur la tempe. Connor serra son poignard et tira l'autre homme pour le coincer, le bras contre la gorge et la lame proche de sa carotide : Relâche-la, ordonna-t-il.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8607
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Lun 16 Jan 2023 - 0:53
Je n’ose pas dire a Connor que son ami ne doit pas etre si amoureux de sa femme puisqu’il fréquente Hope. Je sens bien que cela va encore me faire passer pour une idiote. De même, j’ai du mal a expliquer a Connor quelque choses d’aussi venimeux que le fait de ne pas savoir qui était l’ami du fou. Un homme très différent, plus brutale, plus violent, mais tout aussi sadique et perfide. L’un était identifié, je savais qui il était et j’avais réussi a le maitriser d’une certaine façon, même s’il ne revenait que trop hanter mes nuits. L’autres n’était qu’une ombre sous un masque, une promesse d’agonie sans fin, de viols à m’en déchirer les chaires et de mutilations qui me font encore frémir… je n’avais eu aucune prise contrairement a James tant il y avait eu un déchainement cauchemardesque dans cette cave ou une autre femme était avec moi. Je ne devais la vie qu’au fait que le fou et son ami voulaient Ana, encore dans mon ventre pendant ses heures de supplices.

Rien que d’un penser, je me sens pâlir et j’ai un gout de nausée. Une voix… c’est tout ce que j’ai pour essayer de le voir venir si un jour il s’approche trop de moi ou des petits. Isha n’a pas la même voix, mais il est proche de James, ca me suffit pour être méfiante. Je ne peux que lancer un regard de détresse mal contenue a Connor avant de disparaitre dans la boutique pour trouver des sous vêtement a ma taille et potentiellement a celle de Hope ou d’Ava qui commence a en avoir besoin. Si, spontanément, je pense aussi a Alessia, rapidement je me souviens de son absence et en éprouve une vive douleur doublé d’un sentiment d’échec. Tout en continuant de prendre des fins morceaux de tissus je réponds au sportif.

« Elle a besoin des mêmes choses que nous quand on a eu Ana et Elliot Connor… tu sais ce qu’elle a déjà ? En matière de poussette, tapis d’éveil ? »

J’hésite vraiment a essayer, je n’ai plus aucun repère de ma taille. Par réflexe, je cherche une cabine, c’est tellement idiot, mais je ne me vois pas faire autrement vue. Je crois percevoir quelque chose mais ce que dit Connor me trouble assez pour que je sois négligeant. J’ai envie de lui hurler que non, de lui dire a quel point ma confiance en moi a été ébranlée par Colleville, que j’ai peur d’Isha que je ne veux pas qu’il me laisse le gérer seule. Sauf que je n’en ai pas le droit, surtout après ce qui semble les avoir blessés a Noel. J’essaye de prendre une voix sure de moi pour affirmer :

« Je ferais ce qu’il faudra pour que ca se passe bien. »

Mais je ne peux pas parler de mes doutes a Daemon, il ne saurait pas gérer. Hope a visiblement un don pour mal choisir ses amoureux, Aaron voudra surement aller avec Connor… j’ai un frisson d’angoisse et je ne me sens pas bien. Je n’ai pas le temps de m’appesantir plus que je sens une main s’écraser sur ma bouche et une arme plaquer sur ma tempe en entendant un murmure.

« Je te conseille de ne pas te débattre si tu veux vivre. »

Je suis tellement tétanisée que je ne risque pas. J’opine simplement du chef en comprenant, malheureusement, que je n’ai pas vérifié les communications des arrières boutiques.

« A priori y’a qu’un mec avec elle.
- T’es sur de toi ?
- Positif. »

Je tente de regarder ses types qui sont habillés en vieilles tenue de sport de montagne, dans l’obscurité, difficile de voir leur trogne.

« Tu vas te débrouiller pour attirer ton pote ici… fait ca gentiment et personne ne sera blessé. Fais la conne et on le bute sous tes yeux. Compris ?»

Sans rigoler ? Parce que tout le monde sera tué ? Son arme s’écrase un peu plus sur le coté de mon visage et je tente de réfléchir a comment faire comprendre a Connor que c’est un piège. Je respire un grand coup avant de tenter de l’appeler de façon a ce qu’il sache :

« Roman! Tu ne veux pas venir me dire si ca me va? J'ai l'impression que ca ne met pas en valeur mes fesses »

Je suis plutôt sûre de moi. Connor va comprendre, il ne va pas venir ; il va se méfier, adopter une stratégie et… mais non ?!!! Je vois le sportif entrer tête baissée dans ce piège a con. Mais pourquoi ??? J’aurais dû l’appeler Isha, je suis sur qu’il aurait mieux compris. Une chance il a de bon reflexe et celui qui lui a sauté dessus est rapidement pris en otage, sauf qu’il se retrouve avec trois armes a feu braqué sur lui, je me garde la 4e sur moi. On me relâche la bouche, a défaut des bras et je tousse avec des hauts le cœur, non sans envoyer un regard qui en dit long a Connor sur sa gestion de la stratégie :

« Toi relâche le sinon j'éclate la cervelle de ta copine.
- Je ... je... vais vomir…
- Quoi ?
- Je vais… »

Trop tard. Honte suprême, je viens d’asperger la main de celui qui me tenait avant de commencer a tourner de l’œil. Celui qui me tenait me maintient debout, sinon, je tombais au sol. Merveilleux. Et Connor veut me donner les rênes du camp si on survie.

« Bordel !!
- Mais qu’est ce que t’as foutu merde !!???
- Mais rien !! C’est elle qui m’a gerbé dessus et je sais pas, elle est dans les vap... Madame ?? Ca va ?? Madame !!!
- Elle est pas malade ou mordue au moins ? »

J’arrive a entendre, mais pas a bouger, tout me viens de si loin. Je crois que ce n’est pas a moi qu’ils posent la question mais a Connor. J'ai, aussi, l’impression que celui qui me tient est en panique. Il me secoue gentiment alors que j’arrive a peine a ouvrir les yeux pour voir un des leurs dévisager le sportif.

« Attends, je te connais toi ? T’es Connor Sheppard ? Le mec recherché par les NE. »


Je le vois lever le bras vers les autres qui semblent, soudain, tous intéressés par Connor.

« On vous a pris pour des putains de pillards. Alors, voilà ce que je propose, on va baisser nos armes, tu vas laisser notre pote partir et on regarde ce qu’a ta copine, Stef est notre medic. Ca te va ? »


Jet a faire:



'till the end of the line
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Lun 16 Jan 2023 - 1:23
Les menaces n'étaient pas du tout pour le détendre, surtout quand on le connaissait un peu, il était le pire lorsqu'il fallait réagir de cette manière en face. Connor ne supportait pas qu'on le fasse chanter, et sa lame se pressa un peu plus contre le cou de son otage alors qu'il lançait un regard furieux aux autres. S'ils pensaient qu'il hésiterait à lui trancher la gorge s'il arriverait quoi que ce soit à son ami, ils se plantaient tous carrément. Mais la brune les prit tous de court soudainement : Alex ?!

Il fut horrifié et inquiet de la voir vomir avant de s'évanouir. Il se passait quelque chose, et un grognement furieux lui échappa alors qu'il n'était pas en position d'accourir pour l'aider : La touchez pas ! Avertit-il. Elle ne supporterait pas que des inconnus posent ses mains sur elle, c'était le pire possible. Mais finalement, il se passa quelque chose. L'un d'eux le reconnut, les autres se tournèrent vers lui. Et Connor se sentit furieusement con. Baisser les armes et s'occuper d'Alex ? Il estima la foule, les observa, et se résigna... Il devait faire, à défaut, confiance en son instinct.

Ouais, bougez de là, fit-il en relâchant l'homme, sans se défaire de son couteau. Et il ne manqua pas l'occasion de se précipiter vers la brune pour se porter à ses côtés. Doucement, il passa une main sous sa tête : Eh, Alex, t'es là ? Elle semblait galérer à se réveiller, comme s'il s'agissait d'une lutte contre elle-même. T'as vraiment le chic pour me faire n'importe quoi au pire moment, grogna-t-il à son égard. Il releva un temps les yeux vers les autres.

Vous avez un médic vous avez dit ? Demanda-t-il un peu sèchement : C'est elle, notre doc', expliqua-t-il. Et elle est pas en état de s'ausculter, si on fait vite, on discute après mais je veux qu'elle soit en sécurité, en bref, pas besoin d'avoir fait dix ans d'études pour comprendre pourquoi. Vous la touchez pas, je la porte, annonça-t-il d'ailleurs en s'exécutant dans la foulée. Il leur fit un signe de la tête : il suivait. Je vous connais du No Man's Land ou de la Cage, non ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8607
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Lun 16 Jan 2023 - 22:20
Je sens mes yeux papillonner mais j’arrive a me retenir a cette bride de conscience pour rester consciente. Il ne faut pas longtemps pour que je me sente « changer de main » et reconnaisse la présence plus rassurante de Connor. Par réflexe, je m’accroche a lui pire qu’un koala a sa branche avec un prédateur juste en dessus. J’arrive juste a lui bredouiller un pathétique :

« Je… je suis désolée… je... je voulais te prévenir… j'ai essayé...»

Je lève la tête pour essayer de regarder les gens qui n’ont plus vraiment l’air de vouloir nous agresser. Je note tous ces petits détails que j’avais loupé dans la panique : ils sont habillés avec des vêtements de sport éliminés ou des vieux manteaux de fourrure sans prix, qui ont visiblement connus plus de galères que de salons mondains ses dernière années. J’en compte cinq, cinq hommes, un plus petit, surement plus jeune, qui semble se mettre en retrait. J’ai du mal a voir son visage, il semble avoir 15 ans peut être ? Celui qui me tenait reste a pas loin a nous regarder avec un air vraiment désolé, lui aussi ne fait pas vieux.  Je dirais dans les 20 ans ? Il est presque entre Connor et moi.

« Je vous jure, je ne lui ai rien fait… je n’ai pas compris ce qui se passe et.. ca va madame ? Vous m’entendez ?
- Pousse toi Dylan !  Laisse la place a Stef. »

Celui qui a parlé à une voix dure, j’arrive a le tordre un peu le cou malgré la nausée pour le voir. Il a des cheveux grisonnants qui dépasse de la capuche de son manteau, un visage anguleux et une cicatrice sur la joue qui monte jusqu’à son œil. Ses yeux sont d’un bleu délavé j’ai l’impression qu’il doit avoir dans la 50 aines, voir plus.  Il va vers l’homme que Connor a pris en otage et s’assure qu’il va bien. Lui aussi fait moins de 25 ans. Il a l’air embêté :

« Je suis désolé Greg, il a une putain de poigne. Ca aurait été des NE ou l’autre enfoiré…
- Mais ca ne l’est pas. Retourne monter la garde avec Karl et cette fois essayez de ne pas de louper. »

Je le vois partir avec le plus petit et sursaute en avisant que le dernier est juste devant moi avec une sacoche en cuir noir de médecin rapiécée et le stéthoscope sur les oreilles. Rapidement, mon esprit malmené se contente de penser que moi aussi, j’en voudrais un comme ça avant de réaliser que je ne veux pas qu’il me touche et paniquer a nouveau. Avec patience, autant pour moi que pour Connor, alors que je reste a le dévisager comme un pigeon devant un cailloux, il se présente ;

« Bonjour, je suis Stefen, mais tout le monde m’appelle Stef. J’étais médecin scolaire avant. Est-ce que tu es d’accord pour que je t’ausculte et que ton ami reste avec nous ? Tu t’appelles comment ?»

Qu’on pense a me demander mon avis hors de mon groupe est tellement… surnaturel que c’est presque mollement que j’hoche la tête. De toute façon, bon courage pour me faire lâcher Connor tellement que je m’agrippe a lui. Avant que je puisse lui répondre, le fameux Greg, resté a l’écart a nous observer, me coupe la politesse :

« Si lui c’est Connor, elle c’est Alessandra Brody mais version brune. Je ne sais plus quel groupe avait mis sa tête a prix, mais le portait était ressemblant. Et ne vous inquiétez pas tous les deux, déjà on déteste les NE et ensuite on est pas des chasseurs de primes. »

Je ne peux, une nouvelle fois qu’hocher la tête, surprise. Avant que Setf me demande de soulever mes vêtements. Je suis vraiment gênée mais je me plis a sa demande essayant d’en montrer le moins possible pour qu’il passe le stéthoscope gelée. Je vois bien qu’il a un hoquet de surprise en voyant ce que mes pulls cachent et, avec un air de fillette inquiète, je tourne la tête vers Connor en me demandant s’il a vu aussi.  Isha une fois m’a surprise alors que je n’avais qu’un haut près du corps et a dit qu’il avait connu des juifs sortant des camps plus épais que moi. Je sais que c’est faux, mais depuis je ne sors plus dans 5 épaisseurs de pulls pour cacher la misère. Malgré les attentions de Daemon, je n’ai pas réussi a me remplumer beaucoup depuis Colleville. Aaron, qui est blessé s’en sort mieux que moi. Greg en profite pour répondre a Connor :

« Effectivement, nous étions sur le NML avec mon groupe, on avait des étales pour revendre les objets trouvés, mais ca… c’était avant que c’est pourriture de NE décident d’entrer dans la danse. Maintenant, on est plus du coté du store. Et vous ? Vous etiez chasseurs de primes, il me semble ? Avec Anatole ? »


Pendant ce temps là, Stef est plutôt délicat et ne me brusque pas, rien que pour ca, je crois que je l’aime bien. J’arrive a me détendre un peu alors Il prend ma tension, regarde rapidement mes pupilles, ma gorge sans que je me rende compte que je n’ai toujours pas lâché le poignet de Connor. Je réponds a ses questions : pas de traitement, mon dernier repas remonte a hier soir, sans préciser que je n’ai pas pu manger ce matin, trop nouée de laisser 3 des nôtres en missions. Non, je ne suis pas enceinte. Est-ce que j’ai la tête qui tourne, oh que oui ! Rapidement il se redresse avec un sourire, fouille dans ses poches et me sort un mouchoir propre qu’il me tend, dedans il y a ce qui ressemble a des biscuits.

« Manges cela, c’est ma fille qui les a faits, ca va t’aider. Tu as juste fait une petite crise d’hypoglycémie couplée a une forte émotion. Tu as fait trop d’efforts le ventre vide, avec du sucre tu vas vite te sentir mieux. »

Je le remercie en essayant de me forcer a manger ce gâteau trop cuit, trop sucré et trop dur avec un sourire poli, surtout quand il me parle de jus de betterave qu’il veut me faire gouter. Au moins j’ai relâché Connor avec tout ca. C’est Greg qui reprend la parole :

« On s’est installé dans une arrière-boutique, il y a un réchaud et de quoi se poser le temps que ca aille mieux. Si cela vous tente, on peut partager un repas et pourrions nous parler un peu. »


Il passe un peu devant alors que je regarde Connor, toujours pas remise de la honte de m’etre faite prendre comme une débutante, en attendant de voir ce qu’il décide quand Greg ajoute :

« Au passage, je me demandais, si on veut embaucher un chasseur de prime, il faut compter combien ? »


jet a faire:



'till the end of the line
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Lun 16 Jan 2023 - 23:34
T'inquiète pas, y'a pas vraiment de code facile pour "je suis prise en otage par un mec qui m'a collé un flingue sur la tempe, ne rentre surtout pas ici", souffla-t-il avec un sourire désolé, lui aussi, de ne pas avoir été très brillant sur ce coup-là. Il avait compris de travers et avait failli la mettre vraiment en danger. On essaiera de mettre ça au point ensemble, ajouta-t-il. Ou tu apprends à vomir sur commande, ça a l'air de bien marcher pour déstabiliser les gens... Il lui fit un sourire moqueur, mais surtout pour cacher son inquiétude.

Il les suivit et resta à côté d'elle dans tous les cas. Il n'était pas question pour Connor de s'éloigner d'un pas de la brune. Elle se maintenait à lui de toute façon, et s'il prêtait attention aux discussions et aux présentations, ses yeux se focalisèrent surtout sur Alex alors que le médecin faisait... Plein de trucs. L'autre enfoiré ? Répéta-t-il, curieux. Son regard glissa sur les autres, il se sentait scruté. Et... Il n'était pas persuadé d'aimer trop ça. Voilà bien longtemps qu'on ne l'avait plus mater comme ça.

En fait, il se sentait comme à l'époque à Vegas, quand il ne pouvait pas sortir sans être reconnu quasiment tout le temps. Il fallait dire qu'il avait fait suffisamment de publicité et de match pour ça. Vous connaissez Anatole ? Demanda-t-il alors. Bon, peut-être que ça le rassurait un petit peu, il ne savait pas encore dire. Mercenaire plus que chasseurs de primes, rectifia-t-il, mais bon, admettons. L'un ou l'autre. Il interpella le médecin, après avoir pu voir qu'Alex était toujours effroyablement maigre. Il savait qu'elle ne mangeait pas énormément, mais là ?

Et le fait qu'elle vomisse, ça dérange pas ? On peut vraiment vomir comme ça, pour rien ? Demanda-t-il sans cacher son inquiétude, pour cette fois. Avant de couler un regard vers les autres : Vous voulez un autographe ou quoi ? Vous voyez pas qu'on est occupés ? Grogna-t-il en soupirant. Il en avait un peu marre d'être scruté comme ça, tout ce qui importait était qu'Alex obtienne des soins corrects. Il avait bien constater en la portant qu'elle ne pesait vraiment pas grand chose. Mais là ? Bon sang...

Il eut un soupir en revenant fixer les autres à la dernière question : Tout dépend de la dangerosité de l'homme que vous recherchez, précisa Connor : En général pour une prise, on essaie de tabler sur deux semaines de vivres, ou un petit sac de médicament, ou une caisse de munitions, expliqua-t-il simplement. Le temps qu'Alex retrouve ses esprits, vous voulez me raconter pourquoi vous voulez embaucher un chasseur de primes ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Alex Brody Lockwood
Alex Brody Lockwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras Droit | Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 8607
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Mar 17 Jan 2023 - 21:24
Je vois bien que Connor est inquiet et je m’en veux terriblement. J’essaye de lui sourire alors que je peine a avancer sans son aide. Ecoutant ce que lui et Greg semble dire, surtout a la mention d’enfoiré :

« On a rencontré un premier prix de concours. »

Je continue de ronger ce gâteau infame en essayant de cacher que ca n’arrange pas grand-chose a mon envie de vomir tout en écoutant les hommes parler. Je remarque le jeu des plus jeunes qui semblent hypnotisés et curieux de la présence de Connor sans être sure de ce qu’ils ont en tête.

« Plutôt bien, il passait souvent troquer avec nous. J’espère qu’il est toujours vivant. Y a-t-il une si grande différence a vos yeux entre chasseurs de primes et mercenaires ? »

Je reste rivé sur les plus jeunes, me remettant que trop doucement et culpabilisant d’être aussi nulle sur le terrain. Si Connor avait un doute si ce qui n’allait pas a Colleville, je pense qu’il a sous la main une des meilleures raisons de cet échec. Leur docteur semble presque attendri par la question du sportif et je réalise, avec horreur, que je n’ai absolument pas écouté.

« Je comprends que vous soyez inquiet, mais ce symptôme est courant, surtout en ce moment ou la nourriture est compliqué a trouver. Un manque de glucose dans le sang s’aggrave quand il y a des efforts de fait et ca se termine toujours pas des vomissements ou des diarrhées. J’imagine que la frayeur n’a pas aider, mais avec un peu de repos et d’aliment, tout ira bien. »

Connor houspille les deux personnes qui le dévisageaient et ils semblent surpris de sa remarque avant de se rappeler qu’ils ont surement mieux a faire ailleurs ;

« Faut pas leur en vouloir m’sieur. Ils vous sont juste reconnaissant de leur avoir sauver la vie. Même si, évidemment, on ne sait pas que c’est vous. »

Je repère l’air entendu et le clin d’œil du fameux Dylan et tourne ma tête vers Connor pour voir si lui comprendre plus que moi ce qu’il dit. Si j’avais su que les carences de sucre faisaient cet effet-là, j’aurais surement été plus souple sur la répartition des repas. La nourriture est devenue un véritable sujet d’inquiétude pour moi. Outre que j’ai découvert le véritable sens du mot « avoir faim ». Depuis que j’ai remis le nez dans les stocks, sachant que Connor n’aime pas gérer ce genre de choses, je me suis rendue compte que nos réserves fondaient plus vites que nous les remplissions.

Même si Arthenais et Logan travaillent d’arrachepied pour nous nourrir, nous ne tiendrons pas sans avoir recours a du troc et cela m’angoisse. Je refuse que personne dans notre camp, en particulier les enfants, ne vivent ce qu’Aaron et moi avons vécu. Pour le moment je gère les menus pour éviter un rationnement mais j’ai du mal a avalé grand-chose en sachant que chaque bouché peut être une privation a terme pour mes bébés.

Je me laisse conduire avec docilité dans une arrière-boutique écoutant a peine les recommandations de Stef sur le fait que je dois me ménager physiquement et émotionnèrent. Cet endroit devait être une salle de pause pour le personnel. Lit de camps, objets trouvés dans des cartons, vêtements… je me sens presque prise d’un sursaut d’énergie en voyant ce bazar. On nous indique un lit de camp et me laisse glisser dessus pour m’assoir. Manger me redonne des forces, Stef n’avait pas tort.

« Ca passe déjà… merci encore pour les gâteaux. »

De la ou je suis-je peux suivre un peu mieux les échanges qui semblent aller vers une proposition de travail. Quoique, je vois bien la grimace de Greg a l’évocation des prix qu’on lui donne.

Stef souris a la remarque de Connor mais j’ai l’impression qu’il y a quelques choses de triste dans ce sourire:

« Je ne pensais pas que nous pouvons nous offrir vos services. Entre l’hiver et notre fuite du NML, on s’en sort moins bien qu’a une époque. La nourriture est devenue compliqué a troquer. On dénicher du surplus militaire il y a peu masque a gaz, jumelle, certaine ont l’air d’être a vision nocturne, il faut qu’on test, tente, vêtements… après, on a peut-être moyen de voir si d’autre personne veulent se mettre avec nous. »

Greg s’assoie sur un lit de camp en face de nous et lance le réchaud. Une petite flamme agréable en sort.

« Je ne sais pas si vous connaissez le Store ? On va pas mal là-bas écouler notre marchandise. Il y a un type, ou plusieurs, qui y rode. Des femmes disparaissent depuis des semaines là-bas. Personne ne s’est vraiment inquiété plus que ça : des gens qui vont et viennent quoi de plus normal. »

Je le vois baisser les yeux vers la flamme et porté, machinalement, la main a un pendentif atour de son cou.

« Mais un jour, une d’entre elle, qui s’était fait attrapée avec sa sœur, a réussi a s’échappé. On la retrouvé nue, errante dans les étales, couvertes de marques, paniquée, cherchant de l’aide. Elle était tellement traumatisée par ces quelques heures de supplices qu’elle n’a jamais pu que nous décrire un masque… Nous avons été là où elle disait que sa sœur et elle étaient retenues et.. il n’y même pas de mots pour décrire le charnier. Il y en avait des 10 aines, toutes mutilées a morts et enfermées dans un sous-sol qui avait tout de l’antre d’un sadique, mais pas de trace de la sœur. »

Ma main cherche celle de Connor alors que je reste suspendue aux lèvres de Greg. J’ai un frisson de terreur et une suée a chaque mot qu’il prononce avec ce sentiment de respirer de moins en moins bien.

« On a cherché, promis des primes, essayer de trouver des témoins. En vain. La rescapée ne dormait plus, ne vivait que dans la terreur. J’avais beau lui dire que je la protègerais, lui promettre que je retrouverais sa sœur, rien n’y faisait, elle croyait le voir partout. Et puis, un matin, malgré nos tours de garde, quand j’ai voulu a réveiller, j’ai… j’ai… j’ai découvert qu’elle n’était plus là. A la place c’était le cadavre de sa sœur, couvert de morsures, brulés au fer rouge et a la cigarette, les paupières arrachées, la mâchoire broyée… »

J’ai a peine le temps de me décaler pour n’asperger personne qu’un haut le cœur me parcourt et que je rends bile mêlé au morceau de gâteaux, toussant autant d’efforts que de douleur a ce spasme de mon estomac.

« Ne… ne faites pas attention.. a moi… »

« Excusez moi, j’aurais dû vous épargner ces détails. Mes filles étaient tout pour moi. Je… je ne m’en remets pas. Savoir que ce ou ces montres continue en toute impunité me rend fou. A chaque fois qu’on y retourne, il(s) nous nargue(nt). On a retrouvé un cadavre d’une autre de ses victimes dans une de nos voitures. Il a ou ont même quitter le store pour venir s’attaquer a la femme de Stef. Il(s) ne laisse(nt) aucun témoin vivant dans ses victimes. Mais on va se débrouiller, on va trouver un moyen de vous payer, mais il faut arrêter cet enfoirée. »

Je me sens mal, je veux partir, je veux de l’air… mais je suis incapable de bouger de la ou je suis.



'till the end of the line
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5298
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   Mer 18 Jan 2023 - 0:47
Leur avoir sauvé la vie ? Il plissa le regard et les scruta néanmoins, un peu pris de court. Alex non plus ne semblait pas vraiment comprendre de quoi il était question, et ça le rassurait : il n'était pas totalement un demeuré. De quoi vous parlez ? Demanda-t-il alors de but en blanc, plus franchement. Il n'y aurait qu'ainsi qu'il aurait les réponses de toute façon, non ? Ecoutez, je sais qu'on s'est croisés visiblement, probablement au No Man's Land ou à la Cage mais... Il haussa les épaules, un air contrarié sur le visage : Je ne me souviens absolument pas de vous. J'en suis désolé, ajouta-t-il simplement.

C'était toujours un peu bizarre d'être reconnu et de ne pas reconnaitre. Lorsqu'il était vraiment célèbre et que ça ne jouait pas totalement contre lui, les gens lui parlaient comme s'il était leur ami. Aux USA, ce mode de pensées était par ailleurs très ancrés, au moins où certains ne connaissaient même plus les limites, il n'était pas une célébrité pour eux, mais un objet. Il écouta cependant le déroulé de l'histoire, et temporisa le rythme d'une main assurée : On serait partant pour ce type de paiement. Du surplus militaires, ça pourrait nous aider, on peut en prendre pour faire baisser le prix du reste, expliqua-t-il. Combien vous en avez ? Pareil pour les jumelles, et les lunettes, ajouta-t-il. Quoi d'autres ?

Ses yeux se posèrent un instant sur Alex, pour voir si elle le suivait sur cet échange. Et puis, c'était une mission comme une autre. Alors, il écouta, et tâcha de prendre un air plus sérieux cette fois. Surtout à mesure que l'histoire se déroulait, une veine contrariée apparut à sa tempe. La brune en rendit ce qu'elle venait à peine de manger, et patiemment, Connor passa une main dans son dos pour essayer de soulager sa douleur. De son sac, le blond tira sa gourde d'eau, l'ouvrant doucement. Prend un peu d'eau Alex, rince-toi la bouche, lui fit-il. Respire doucement, demanda-t-il dans la foulée.

Un autre soupir, il pinça les lèvres. Y'a un moment, quand le No Man's Land existait encore, y'a eu ce même type de disparition, expliqua-t-il simplement en haussant les épaules : Ce type est peut-être toujours là, il a sans doute seulement changé de lieu par sécurité, et puis, il va là où sont les proies en toute logique, analysa le sportif en serrant ensuite les mâchoires : On a aucune idée d'à quoi il ressemble, de comment il est, soupira-t-il, en se passant la main sur le visage : Il a un type de prises, ou il se diversifie ? Questionna-t-il. Avant de poser le regard sur Alex. Il eut comme une appréhension : Qu'est-ce que ça t'évoque ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: On trouve de tout dans les grands magasins   
Revenir en haut Aller en bas  
- On trouve de tout dans les grands magasins -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: