The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

Risques calculés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 35454
Sujet: Risques calculés   Dim 8 Jan 2023 - 22:15
Risques calculés
Cette salle de vie crasseuse a de quoi te donner des sueurs froides. Mais ces dernières années, comme tout le monde, tu as connu pire que ça. Et de toute façon, charge à toi de maintenir, autant que possible, cet endroit propre. Tu es presque seule aujourd'hui, si on omet le fait que Ulrich est présent. Ses chaussures posées sur la table, il semble lire avec attention le bouquin qu'il tient dans les mains, et tu ne lis aucune expression particulière sur son regard fermé.

Au bout d'un certain temps, il relève les yeux vers toi et lâche un soupir. A croire qu'il a senti ta présence, qu'elle l'a un peu gêné, comme une mouche qu'on aimerait chasser du revers de la main : Tu as quelque chose à dire ou tu comptes restée à me fixer bêtement comme ça ? Et puis, un temps. Tu l'entends finalement pouffer de rire, fier de lui-même : Je suis drôle, j'oubliais qu'on t'avait coupé la langue, ajoute-t-il en haussant les épaules, sans cacher le mépris que ça lui inspire.

Ici, tu n'es pas une personne. Une otage, certes, mais il ne te doit pas le respect. En fait, il y a-t-il seulement quelqu'un qu'il respecte sur terre, à part lui-même ? Il ne t'accorde plus d'attention. Mais c'est la première fois que tu te retrouves seule avec lui et... N'est-ce pas l'occasion de tenter quelque chose, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas  
Kaitlyn McGraw
Kaitlyn McGraw
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 97
Sujet: Re: Risques calculés   Lun 9 Jan 2023 - 23:38
Elle tenait son balais frottoir de ses deux mains. Elle savait que cela faisait, approximativement une semaine qu'ils étaient retenus sur la station à trimer comme des femmes de service au rabais. A bien y réfléchir, et après avoir compris le fonctionnement de certaines choses ici, cela valait toujours mieux que le rang d'esclave de certain détenus. Kait avait finalement arraché le dos écorché de son débardeur et s'en était servis de ceinture de fortune pour son short en jeans. Un régime de pain mouillé en très peu de quantité, et assez de travaux pour tomber épuisée le soir dans son matelas crevé, avait été un régime des plus efficace, au point qu'elle perde entre trois et cinq kilos dans la semaine qui c'était écoulé. Pour ne pas se retrouver avec un morceau de tissus inutile, elle nouait le débardeur sur ses hanches d'un jolie double nœud. Un parfait dos nue qui mettait en valeur la dizaine de cicatrices qui s'entrecroisaient, de ses épaules au creux de ses reins. Bien qu'elle avait guéris assez vite, elles étaient encore rouges vivent, certaines rosés, pour les mieux cicatrisés, mais encore douloureuses. Parfois elle se demandait si c'était son corps qui la faisait souffrir, ou son esprit, ou encore le regard des gens quand ils posaient leurs yeux sur son dos ravagé.

-"Zé..." Elle c'était accrochée à son balais et avait fermé les yeux. Elle était frustrée que sa première syllabe soit autant foiré. Elle s'en voulait en fait, et s'attendait à une remarque cinglante. Et même s'il n'avait fait que rire à sa difficulté d'expression, elle en aurait souffert de la même façon. Il semblait assez cruel pour s'amuser du calvaire qu'elle avait subit, et elle se doutait qu'il ne laisserait pas passer une opportunité de la tourmenter un peu plus si elle lui en donnait l'occasion. Elle avait décidé de ne pas laisser passer l'opportunité et de le devancer, si possible avant qu'il ne lui assène une autre remarque. Elle avait posé le manche du balais contre le mur et c'était tourné vers lui en agrippant tous le courage dont elle pouvait faire preuve. Quand il ne nous reste pas grand chose à perdre c'est, étonnamment, plus facile que lorsque l'on risque plus. Pourtant elle savait ces pirates capable du pire.
Elle avait levé ses mains devant elle, écartant ses dix doigts comme pour lui montrer ce qu'il y avait de vraiment important dans cette pièce, pas lui, ni elle d'ailleurs...

-"Z'ai 'ravaillé comme mécano dans la marine militaire. Sur des ba'eaux de la Navy."

Elle n'avait quasiment pas parler ces derniers jours, pas même avec Roman. Surtout avec Roman, le seul à qui elle avait adressé plus d'un mot pour se faire comprendre. Mais elle avait honte. Elle ne supportait pas son regard, même s'il était compatissant et gentil, elle avait l'impression qu'elle le mettait mal à l'aise, d'autant plus depuis le retour de Reese, Gin et Sam. Elle fut étonnée que sa diction soit aussi bonne que cela, butant principalement sur les T et les P. Les J et Z se confondaient encore mais elle arrivait à les anticiper et faisaient de gros efforts pour les prononcer. En fin de compte, sa langue avait cicatrisée. Les deux morceaux c'étaient ressoudés et le volume avait diminué. Non, pas encore assez pour lui permettre de manger à sa faim, ni pour prononcer correctement quelques lettres, mais assez pou envisager d'être libérée de ce fardeau d'ici une grosse semaine ou deux.

-"Pouces noirs, p'us utiles dans un mo'eur. Gaspillage sur un balais." Elle savait que ses économies de mots et sa façon de buter sur les T n'aiderait pas à la rendre crédible. Elle savait aussi que si elle ne marquait pas des points dans les quelques mots qu'elle pourrait encore prononcer avant qu'il ne la fasse retourner au ménage, ou pire, décide de la punir pour son insolence, sa chance ne se renouvellerait pas de si-tôt.

-"Vitesse, efficacité, ro'ors des canons, mécanismes sur 'ou'  le ba'eau. Je répare,z'améliore!! Dommage, mes mains sur un balais."

Elle tendait ses mains devant elle, comme l'on présente un cadeau à un roi. Un coffre plein de diamant, la tête d'un ennemi vaincus, ou ces dix doigts qui pouvaient remettre en état une vraie carcasse. Elle avait finit par se taire mais n'avait pas détourné son regard qu'elle plongeait dans celui d'Ulrick, cherchant une façon de deviner ses pensées. Le courage qu'elle avait rassembler s'estompait maintenant. Elle ne put s'empêcher de se dire qu'elle avait peut-être fait une erreur. Elle avait envie de reprendre son balais, avant qu'il ne la batte, n'en fasse une prostituée ou la cloue au pilori ou avait pourrie ses trois compagnons. Mais finalement elle était resté planté devant lui, cachant sa peur sous un masque de confiance qu'elle espérait convainquant.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 35454
Sujet: Re: Risques calculés   Lun 9 Jan 2023 - 23:45
Ulrich relève un regard vers toi avant de fermer les yeux et de pousser un long soupir dépité. Il semble plus agacé qu'autre chose, même si un sourire cynique passe sur ses traits alors qu'il t'interrompt : Oh merde, arrête de parler, exige-t-il d'un ton sec en plantant un regard dur sur toi. Il n'est pas vraiment disposé à se montrer plus aimable, l'homme est ce qu'il est : une crasse de la pire espèce, qui n'estime personne à part lui-même. Autant dire que pour rentrer dans ses bonnes grâces, il va falloir se lever tôt et se montrer persuasive... Ou alors indispensable.

Tu sais écrire ? Demande-t-il avec dédain, te prenant très clairement pour une abrutie. Alors tu vas écrire à partir de maintenant, je supporte pas de t'entendre, ajoute-t-il en replongeant dans sa lecture, dans un soupir de circonstances. Résume ça en trois mots, pas plus, et il verra s'il a envie de les lire. C'est ta seule chance de pouvoir faire avancer ta situation. Peut-être intégrer cet équipage. Est-ce vraiment ce que tu veux ? En le regardant, que t'inspire-t-il ? Sinon de la crainte, du mépris, de la colère...
Revenir en haut Aller en bas  
Kaitlyn McGraw
Kaitlyn McGraw
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 97
Sujet: Re: Risques calculés   Mer 11 Jan 2023 - 10:13
Quel petit enculé, avait pensé Kait en se mordant la lèvre pour ne pas l'écorcher sur place avec ses propres ongles.
Trois mots pour se sortir de ce pétrin. Rien pour écrire d'ailleurs. Elle lui aurait bien arraché son bouquin pour y noter tous ce qu'elle aurait pu faire pour eux, et comme elle aurait écrit avec son sang, elle aurait certainement pu lui dévoiler toutes les saloperies dont elle était capable, que ce soit avec un moteur, une arme montée ou pas, et même un putain de couteau. Peut-être lui aurait-elle arraché un œil pour lui apprendre à voir ce qu'il avait sous les yeux.
La situation était étrange, à bien y penser. Elle qui avait fait tous les efforts du monde pour entrer dans la marine, la voilà qui devait faire des efforts pour rejoindre l'antithèse de ce qu'elle représentait, comme Samuel Bellamy, Edward Teach, ou Benjamin Hornigold avant elle. Qu'avaient-ils en commun, tous les trois pour vouloir échapper à la Marine militaire ou marchande et devenir les monstres des mers terrifiants qu'ils avaient incarnés? La soif de liberté. Le besoin d’émancipation, le désir de reconnaissance, de puissance, de richesse et la volonté d'atteindre leurs objectifs à n'importe quel prix. Il y avait pourtant une différence notable entre ces figures légendaires, et le pathétique connard qui siégeait en face d'elle: Les premiers avaient libéré les esclaves avant même que l'idée effleure l'esprit des pères fondateurs, alors que ce trou du cul était l'architecte d'un monde nouveau ou l'esclavage retrouvait une place prépondérante dans la civilisation renaissante.
Elle aurait pu lui expliquer en long, en large et en travers tous ce qu'il avait à gagner en la faisant travailler sur un navire plutôt que sur la station, à récurer comme la dernière des bonniches. Elle aurait aussi bien pu jouer avec sa sexualité, comme la plus part des hommes elle aurait juste eue à lui montrer un téton et a poser sa main entre ses jambes pour qu'il cède à des pulsions qu'il serait incapable de refréné. Un sourire, la promesse d'être sage, et très gentille, la pose suggestive de celle qui pourrait avaler sans discuter... Et elle se retrouverait avec un P marqué au fer rouge entre les seins. Et pas celui que l'on posait sur les Pirates quand ils étaient condamnés, non, le P bien sulfureux de la pute de bas étage, celle dont on annihile l'esprit pour se servir du corps comme d'un morceau de viande.
Au final elle savait exactement ce qu'elle devait noter: trois mots qui résumaient toute l'idée des avantages qu'elle pourrait apporter à ce groupe. Une fois qu'elle aurait pris sa chance, peut-être pourrait-elle combattre la machine depuis l'intérieur.
Rien n'était moins sur.
Une chose était certaine, elle n'avait pas besoin d'expliquer ce qu'elle venait de tenter de lui dire, ses capacités à améliorer leurs vaisseaux, ou leur armement, il avait parfaitement entendu, ce n'est pas ce qu'il attendait. Si elle n'avait droit qu'à trois mots ils devaient être l'expression d'autre chose. Ils devaient symboliser sa soif de liberté, son désir de reconnaissance, de puissance et de richesse et souligner sa faculté à obtenir ce qu'elle voulait. Quelque chose qu'aurait pu dire Sam, Ed ou Ben avant-elle.

Comment l'écrire? Elle avait jeté un œil autour d'elle, dans cette pièce crasseuse et avait rejoins le mur à la droite d'Ulrick. Il était sale, tout autant que le reste de cette pièce minable, et ça malgré le fait que leurs serviteurs y passe des journée entières. Oblige quelqu'un à faire quelque chose et ce sera mal fait, quoi qu'il arrive. A l'aide d'un son chiffon elle avait commencé à gratter le mur, devinant le sourire méprisant d'Ulrick, surement persuadé qu'elle avait abandonné l'idée de faire valoir sa valeur. Elle avait pris plus d'une minute avant d'être satisfaite de son travail. Les lettres avait été découpé dans la crasse la plus ancienne, si bien qu'elle ressortait parfaitement, d'un blanc de nacre sur ce fond grisonnant. Elle avait fait deux pas en arrière pour admirer son oeuvre. Oui, quoi qu'il arrive, ses trois mots exprimaient parfaitement tous ce qu'elle voulait faire passer, en espérant qu'il est plus de deux neurones de fonctionnel. Elle lui avait vanté ses compétences, ces trois mots exprimaient son caractère, sa capacité d'adaptation et sa volonté mieux qu'aucun autre. Elle n'avait aucune idée de l'effet que cela aurait sur le type derrière elle. Elle avait misé jusqu'à sa vie sur ces trois mots. Qui sait ce que lui en ferait après les avoir lu?

Elle était revenue jusqu'au frotteur et, à deux pas du connard en train de lire elle avait jeté son balais au sol, devant ses pieds, dans un claquement sec. Leurs regards c'étaient croisés, et elle l'avait soutenu malgré son coeur qui battait si fort qu'il n'était qu'à deux doigt de s'échapper de sa poitrine. Elle avait alors tendu le doigt à sa gauche pour que le connard regarde les mots qu'elle avait inscrit sur le mur. Trois mots, sans papier, sans crayon, et devant le convaincre mieux que tous les arguments qu'elle avait posé en essayant de lui parler. Ils étaient là, affichés en grosse lettres, mangeant une bonne partie de la surface crasseuse...

.
.
.
.
.
I'M PIRATE!
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 35454
Sujet: Re: Risques calculés   Mer 11 Jan 2023 - 13:04
Tu prends le temps de trouver une solution, et quand c'est fait, Ulrich ne daigne pas tout de suite lire ce que tu as écrit. Il est trop concentré sur sa propre lecture pour en avoir quelque chose à faire. C'est au bout de dix longues minutes, où tu peux présumer qu'il a fait exprès de t'ignorer pour t'agacer prodigieusement qu'il relève le nez pour scruter dans ta direction, et finalement voir les trois mots que tu as choisi. Il a un temps en les considérant, avant d'esquisser un sourire mutin.

Tu ne peux pas dire si c'est une bonne nouvelle ou non de le voir sourire ainsi. Il y a un fond sadique dans sa démarche de toute façon, et l'homme donne tout pour être craint des autres. Oh vraiment ? Articule-t-il en relevant un regard joueur dans ta direction. Il le fait exprès, à nouveau, de te faire sentir comme la petite souris entre ses griffes de chat. Et tout dans son tempérament laisse entendre qu'il te laissera en vie tant que tu l'amuseras... Va chercher un calepin et un crayon, explique-moi en quoi tu es une pirate, te somme-t-il.

Et puisqu'il est toujours exclu que tu puisses parler, surtout devant lui, tu as le temps qu'il faut pour récupérer ce qu'il t'a demandé. Pourtant quand tu reviens, il n'est plus là. Tu es amenée jusqu'à son "bureau", qui fait aussi office de cabine, pour lui expliquer comme convenu ce que tu peux faire pour lui être utile.
Revenir en haut Aller en bas  
Kaitlyn McGraw
Kaitlyn McGraw
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 97
Sujet: Re: Risques calculés   Jeu 12 Jan 2023 - 8:49
Trouver un calepin et un crayon à été plus compliqué qu'il n'y parait. Bande d'incultes dont l'expression commence par un grognement et se termine par une insulte, quand ce n'est pas un coup de couteau ou une balle de 5.56 dans la tête de l'autre. Autant dire que "barbares" aurait un terme plus approprié que "Pirates".
Quand elle reviens vers la salle, Ulrick n'est plus là, mais un de ceux qui sont présent lui indique la direction de son bureau. D'une certaine façon, Kaitlyn se réjouie. Non seulement cela presque vingt minutes qu'elle n'est pas en train de faire les tâches ingrate qu'on oblige les autres à effectuer, mais en plus, pour elle, c'est une forme de petite victoire. Elle a l'impression que, malgré le masque de mépris qu'il affiche, elle a réussi à l'intriguer.
Tant pis si elle ne peut pas parler, elle a l'occasion de sortir de sa condition, de s'échapper, de grimper des échelons. Elle n'a jamais vraiment été une exilée après tout.
A part Gin et Dana, elle n'a jamais été considérée par les autres malgré des mois de cohabitation. Inutile de se repasser le film de ces dernières interactions. Anton la méprise presque autant qu'Ulrick, Lex, sa femme, la déteste quand elle ne se méfie pas d'elle. César a fait un pas vers elle, avant de l'abandonner, Valérian à voulu lui trancher la gorge, puis l'a évitée quand elle lui a rendue la pareille, l'obligeant à rester à la maison quand elle voulait aider. Lexia l'a remise à sa place, et ça malgré ses initiatives pour ramener un peu de confort à Yulia et aux futurs maman du camps. Emie avait disparue, la petite stupide, et après leurs mésaventure avec Garand et ses hommes, les Exilés avaient tout simplement démontré un laxisme évident quand à la chasse aux pirates, ce qui avait certainement mené à cette situation. Quant aux autres otages: Roman la fuyait comme s'il avait peur qu'elle le viol, Sam et Gin la considéraient comme une gamine intenable, et cela même quand elle prenait des risques pour leur sauver la vie. La seule qui ne lui avait pas fait de remontrance avait été Reese, mais elle n'avait pas reçus de remerciement pour autant, alors que pourtant elle lui avait sauvé la vie en lui donnant à manger, à boire et en lui offrant son pull, chaleur si précieuse. Pour tout remerciement elle avait reçus dix coups de fouet et le droit de se réchauffer dans un lit. Bonne chienne à qui on autorise de dormir sur le matelas, un soir, parce qu’elle a ramené le journal. Quel différence entre ce que peuvent lui réserver les pirates, ou ses compagnons qui l'on trouvé sur une plage? Mépris, ignorance, dédain? Ça va, c'est déjà son quotidien!

Elle était entré dans la cabine du Capitaine avec son calepin. En vérité elle avait déjà écrit une longue listes d'arguments qui faisaient d'elle une pirate. Ses compétences en mécanique, le fait qu'elle avait été chef d'équipe dans la Navy à réparer, améliorer des moteurs ou les systèmes mécaniques des armes, toutes bien plus complexes que celles que pouvaient avoir les pirates sur leurs bâtiments, des barques en comparaison du Forbin.
Elle y avait noté ses relations tendue avec la communauté à laquelle elle appartenait sans cité de nom mais en appuyant sur leur laxisme qu'elle n'hésitait pas à définir comme de la lâcheté. En plus de ses compétences, et dut fait qu'elle souhaitait appartenir pleinement à une communauté qui saurait reconnaître ses qualités, et les récompenser, elle avait ajouté ses motivations, la liberté ne pouvait plus se gagner comme dans le monde d'avant. La liberté n'était plus un droit, c'était devenu un privilège qu'il fallait savoir prendre, par la force ou l'intelligence. Souvent à l'aide des deux, et rarement en s’encombrant de scrupules.
Est-ce qu'elle leur en voulait de lui avoir couper la langue, le soir ou ils les avaient capturé? Non, explique-t-elle dans son calepin. C'est par la démonstration que les peuples survivants pouvaient comprendre quel était la place du fort et celle qui leurs était dévolue. Elle avait menti, c'est vrai, et elle avait été punie par là ou elle avait fauté. Dura Lex Sed Lex, ou la justice de Salomon. La sentence avait été justifiée.

Qu'est ce qui faisait d'elle une Pirate, apte à intégrer pleinement leurs rangs? Ses compétences? Le destin qui l'avait fait intégrer une communauté d'ingrats et de lâches? Son indulgence quant à la peine à laquelle elle avait été condamnée? Non, tout ça c'était l'enrobage, le plus qu'elle pouvait apporter aux pirates, en tant que prisonnière elle pouvait tout aussi bien être forcée d'accomplir les tâches. Ce qui faisait d'elle une pirate?
Elle était prête à tout pour gravir les échelons, s'extirper de ce système pourrie qui avait mené à la décadence et à la fin de ce monde. Elle avait la rage, le courage, et elle avait la volonté d'être comme eux. Elle voulait être un membre de leur groupe, et elle était prête à se battre pour être crainte et respectée comme les seigneurs des mers qui pouvaient mettre à genoux trois communautés en quelques heures seulement. Il faudrait être con pour ne pas voir ce que l'on a sous les yeux, n'est ce pas? Dix doigts, ou la communauté qui s'en sortait le mieux, seul un aveugle ne pourrait voir l'évidence.

Elle avait donc posé le calepin, déjà prêt remplit sur le bureau, et avait gardé le crayon dans sa main droite. Son pouce caressait la mine pointue, fraîchement taillée. Les mains sur ses hanches, invisible à Ulrick, elle ne pouvait s'empêcher de s'imaginer lui enfoncer dans la carotide, le sang chaud giclant sur le bureau. Et son pouce suivait la ligne fine de la mine comme pour l'y préparer.

Debout devant le bureau, au garde à vous. Elle avait repris un peu de confiance, et si son cœur battait la chamade ce n'était plus par crainte, mais à cause d'un fol espoir qui l'étreignait. L'espoir d'une opportunité, quel qu'elle soit!
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 35454
Sujet: Re: Risques calculés   Jeu 12 Jan 2023 - 11:22
Ulrich saisit ton calepin et commence sa lecture. Tu ne peux pas décrypter dans son attitude si ça l'intéresse ou s'il se force. Il y a sans doute une pointe d'agacement, le récit lui semble trop long et au bout, il pose le calepin à proximité pour que tu puisses le reprendre et recommencer à parler écrire. Donc si je résume bien, tu as la haine contre ton groupe qui te traite comme une merde, donc tu veux rejoindre mes rangs où on te traitera aussi comme une merde, résume-t-il. Est-ce que ça valait le coup de faire un pavé quand lui peut te tronquer ça en dix mots encore plus parlant ?

Et pourquoi je me mettrais en opposition avec tes maitres hmm ? Demande-t-il finalement. Les mots sont choisis justement. "Maitres", ça n'est pas anodin. Pour lui, tu es une esclave. Le statut de pirates n'est pas accessible à n'importe qui. Et une femme ? Allons bon. Tes capacités, on s'en est passé pendant des années et regarde... Tout va bien pour nous ! Fait-il avec un rire amusé. En quoi es-tu meilleure que les autres ? Il faudra être avisé. Tu veux quoi ? Une période d'essai ? Pour me prouver que tu n'es pas une petite pute décevante comme toutes les autres ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Risques calculés   
Revenir en haut Aller en bas  
- Risques calculés -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: