The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -38%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
31.19 €

Fever Night
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Fever Night    Dim 8 Jan 2023 - 12:41
L'eau froide me fait un bien fou. Elle n'est pourtant pas aussi froide que je le perçois, mais j'ai l'impression que mes sens sont sans dessus-dessous, que les jauges sont chargées d'erreur et que mon corps fait ce qu'il faut pour se concentrer sur un seul combat, quitte à laisser le reste du système partir en vrille. Je grelotte toujours, l'humidité me permet au moins de ne pas tousser, ça n'est pas désagréable et alors que je l'aide à défaire cette chemise dans un premier temps, me retirer ce vêtement trempé semble me réchauffer paradoxalement.

Tu... Tu le penses vraiment ? Je relève les yeux vers lui, mes jambes ramenées contre mon buste, en essayant de me réchauffer comme je le peux. Je ne sais pas si je suis convaincue par ses mots, et notamment par le fait que les malédictions n'existent pas. Je crois que ça expliquerait bien des choses sur ma malchance, sur le fait que, même avec les meilleures intentions du monde, il ne m'arrive que des ennuis. Je n'ai pas l'impression pourtant que mes choix sont les pires à faire, je réagis comme je peux à la pression, en mettant à profil ma capacité à improviser.

Une nouvelle toux me prend, je commence à m'endormir. Les gestes de Sebastian sont presque reposants, terriblement agréables dans ces circonstances, je n'ai de toute façon que l'énergie de me laisser faire et bercer, je crois. C'est fini ? que je demande d'une petite voix en relevant la tête. Sur ma nuque, elle semble peser une tonne, et ça réveille toutes les courbatures qui se sont éteintes brièvement. Je me redresse, passant une serviette autour de mes épaules, en sortant de la baignoire. Mes gestes sont restreints pour éviter un accident ou une maladresse, d'autant plus sur ma jambe encore blessée.

Ramenée contre Sebastian, je le laisse essayer de serrer une serviette autour de mes cheveux trempés, tandis que je viens me lover contre lui : Tu sais... j'ai l'impression que la fièvre est un peu retombée, ça n'est pas grand-chose mais je sens comme une différence. Déjà parce que je suis un peu plus dans la réalité malgré la fatigue qui me brûle les yeux. Il me semble qu'il s'agit bien de Sebastian cette fois. Le reste est nébuleux, je suis comme dans un brouillard mental. J'ai... J'ai vraiment fait ce que j'ai pu... Pour te retrouver, l'idée m'a obsédé, à dire vrai. Et pour les protéger...

Ce jour-là a été... Terriblement déroutant, pour tout le monde. Rester auprès du véhicule m'a semblé impossible au vu des circonstances, avec la vitre éclatée, la prise possible des hommes sur les filles, moi qui n'ai pas pu trouver refuge assez vite à l'intérieur et qui me suis retrouvée exposée, bénéficier de la protection des bois a été plus simple pour temporiser. Mais loin d'être idéal quand on considère la situation, ma blessure et maintenant cette crève infernale. C'est pour ça que Sebastian devrait me laisser : je ne suis qu'une source d'ennui et d'inquiétude.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3671
Sujet: Re: Fever Night    Dim 8 Jan 2023 - 17:02
Avec précaution je commence a savonner son corps dont les tremblement semblent déjà moins violents. Je vois bien ses yeux papillonner et sa tête dodeliner avec l’effort que cela lui coute, pour autant, elle arrive a rester consciente ce qui semble être déjà un rude combat. Je ne détourne pas le regard quand elle s’inquiète que je puisse ne pas penser ce que je lui dis. Je lui caresse le visage, même si elle me confond avec un autre, pour lui affirmer, avec conviction :

« Il n’y a pas de malédiction et si quelqu’un est capable de tout ici c’est toi… il faut juste que tu apprennes peut être a te canaliser, et a pécher.»

Je lui souris, continuant de la laver le plus délicatement possible espérant que cette pique dans son ego la ramener a notre réalité et que ce passage dans l’eau tiède, a défaut d’être agréable, ne sera pas trop traumatisant. Sa docilité m’inquiète de plus en plus, je n’ai pas l’habitude de voir Olivia comme cela. Quand elle me demande d’une toute petite voix si c’est bientôt fini, je lui réponds juste :

« Bientôt… »


Et m’amuse de la voir quand même vouloir sortir toute seule de la baignoire ancienne ou elle est. Finalement, elle va peut-être un peu mieux. J’essaye de la sécurise comme je le peux avant de prendre les choses en mains. J’attrape mon épais peignoir et lui passe sur les épaules en lui disant :

« Laisse moi prendre soin de toi s’il te plait. »

Je la porte vers la chambre pour l’installer sur une chaise devant la cheminée. Avec un essui, la découvrant petite bout par petit bout, j’entreprends de la sécher au mieux, m’arrêtant dans mon geste quand elle ajoute une phrase prouvant qu’elle est toujours perdue dans un monde ou je ne suis pas vraiment dedans. Je ne suis pas sûr de savoir si c’est bien de son mari qu’elle parle mais je sens que ce n’est pas que la maladie qui la ronge.

« Le principal, pour le moment, c’est que tu sois ici…. Avec moi… et en sécurité, tu ne crois pas ? »

Je vais prendre ma chemise canadienne dans laquelle elle a déjà dormi et retire le peignoir humide pour lui passer avant de mettre ses cheveux dans une serviette sèche et lui déposer un baiser sur son front déjà moins chaud.

« Tout va bien se passer Olivia. Je suis là, tu es en sécurité. Je vais rester a veiller sur toi. Tu ne crains plus rien. »

Je la lâche quelques seconde le temps de prendre un bol que Tori avait laissé un peu plus toto et verser le contenue dans une jarre en terre cuite que je place dans l’âtre.

« Tu vas prendre un peu de bouillon de légumes. Tori l’a fait pour toi. Je pense même qu’elle a ajouté un morceau de lard pour te donner des forces. Est-ce que tu as envie d’autres choses ? Demande-moi n’importe quoi et je te promets de faire au mieux pour que tu puisses l’avoir. »





Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Fever Night    Dim 8 Jan 2023 - 18:19
Tu n'es pas exactement... Comme je me souvenais de toi, que je lui souffle en le scrutant. Je ne sais pas si c'est la fièvre qui change ma mémoire, ou le mélange entre ce que je sais de Calvin et l'attitude de Sebastian. Quelque chose ne colle pas et en même temps, cette idée n'est pas pour me gêner particulièrement. Comme si... Je comprenais sans comprendre. Les morts ont la chance d'être idéalisé, c'est difficile de leur tenir rancœur de leurs défauts ou de leurs actions passées. De leurs échecs, de leurs promesses brisées aussi. Je préfère ne pas y penser, je ferme les yeux un temps quand je retrouve le fauteuil devant la cheminée.

Mes pupilles se relèvent vers Sebastian finalement à qui j'offre un sourire fatigué. La grippe ne me lâche pas, mais je suis bien, là. Même une chanson ? Que je lui demande finalement. C'est lui sans l'être, la frontière entre mes souvenirs et la réalité est toujours aussi trouble à mon sens. Je tâche à me raccrocher à des choses me soulagent surtout. Mes doigts vont chercher les siens, je suis à nouveau frappée par le contraste de température : sa main me semble bouillante en comparaison de la mienne gelée. Je trempe les lèvres dans cette soupe : C'est mieux que la tasse que tu as essayé de me faire boire, que j'admets. Je me vengerais de ça, quand j'en aurais la force.

____________


J'ouvre péniblement un oeil, émergeant d'un sommeil dense duquel je ne me souviens de rien. J'ai l'impression de revenir d'une semaine dans un brouillard épais, un frisson glacé me remonte l'échine alors que je me passe une main sur le front. Je suis encore trempée de sueur, et chaude mais... Je me raccroche à la réalité il me semble. Mes yeux se baissent un instant vers la silhouette de Sebastian, il a le nez plongé dans un livre, il semble, concentré et... Hey beau-gosse... J'ai un sourire, digne de qui je suis, en me redressant doucement sur mon assise.

Et c'est là que la migraine semble me tomber dessus comme une chappe de plomb sur le crâne : Oh bon sang... Je ferme les yeux, ma main froide plaquée sur mes yeux en essayant de faire passer cette douleur qui me donne presque un vertige : J'ai la tête dans un étau... que je marmonne simplement. Il me faut quelques longues minutes pour faire passer également cette pointe de nausée. Quand enfin le calme revient, au moins en apparence, même si j'ai l'impression que mon coeur bat dans mes tempes, je scrute Sebastian qui est venu à mes côtés pour m'aider. Tu as l'air épuisé... que je lui souffle en effleurant sa joue, dans l'espoir de chasser cette impression. Je culpabilise d'autant plus que... C'est de mon fait : Je te tiens occupé depuis quand ?




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3671
Sujet: Re: Fever Night    Dim 8 Jan 2023 - 23:59
Je lui caresse doucement le visage quand elle indique me trouver diffèrent sans que je sache si elle me parle a moi ou a l’homme de ses souvenirs que je pense être son ex époux.

« Est-ce important ? Pour le moment ne pense plus a rien. Essaye juste te reposer et pensée a des beaux moments.»

Le bouillon chauffe sucement et je m’amuse de sa demande, certes un peu infantile mais qui prouve bien que le bain lui a fait du bien. Je lui reponds avec conviction, avant de verser le liquide dans un bol et lui tendre :

« Même une chanson. »

Je l’aide au mieux pour qu’elle puisse un peu manger et ne me formalise pas de sa promesse, qui ne m’est peut-être pas adressé :

« On en reparle que tu arriveras a tenir sur tes jambes toutes seule ou pécher un poisson correcte. »


Des qu’elle a fini de manger, je sens bien qu’elle est a bout et je la porte dans le lit, rabattant la couverture sur elle avant de prendre le temps de mettre le bol dehors et remettre les briques dans l’âtre en prévision des prochains bains. Je reste a la veillé une grande partie de la nuit. Pour la première fois depuis longtemps, elle a l’air de vraiment se reposer.

Le lendemain la journée reste un brin mouvementé et ce n’est que le soir, alors que je suis absorbé dans un traité d’architecture que j’entends sa voix. Immédiatement je pose mon livre et lui souri en allant l’aider a se redresser :

« Salut beauté, comment tu te sens ? »


Je la sens vaciller et la garde près de moi, passant mon bras autour de sa taille :

« Reste avec moi… si tu te retrouves avec une autre bosse, on va finir par croire que je te bats. »

Je la cale avec des coussins tout en restant prêt d’elle. Quand elle me dit que j’ai l’air fatigué, je veux bien la croire. L’angoisse, ses moments de montée de fièvre, ses délires…. Elle ne se doute pas qu’elle revient de loin. Je lui souris avec humour avant de répondre :

« Tu n’as pas arrêté de vouloir abuser de mon corps dans mon sommeil… ca fait des semaines que je suspecte que ca dure. »


Puis, c’est plus sérieusement que j’ajoute, en lui tendant un verre d’eau :

« Tu es tombée malade quand on est revenu de Cresend. Faith a diagnostiqué la grippe. Cela va faire 5 jours, mais, j’ai l’impression que tu vas un peu mieux ce soir. »




Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Fever Night    Lun 9 Jan 2023 - 0:21
Comment je me sens ? La grimace que je lui offre en réponse est suffisante pour assumer que j'ai connu mieux évidemment, mais je me garde de le préciser. J'ai la gorge sèche, les lèvres douloureuses, les yeux brûlants, la poitrine encore lourde, les muscles courbaturés et le crâne dans un étau visiblement chauffé à blanc. Je ne vois pas ce qui peut me faire dire que ça ne va pas, vraiment... Oh c'est pour ça les courbatures ? Que je souffle avec un petit sourire, en me laissant étrangement faire.

C'est vraiment parce que je n'ai pas la force de plus. Lever les bras m'est difficile par exemple, mes épaules sont nouées par la fatigue, ma nuque aussi d'autant qu'elle porte une tête qui pèse quinze tonnes à peu près. Et je n'exagère pas. Tu as vraisemblablement très bien résisté vu la migraine que je me traine... que je lui souffle. Je n'ose pas ouvrir les yeux. Le fait est que l'un d'eux fonctionne trop mal, et me demande plus d'efforts, donc il accentue la douleur. Mon souffle se coupe quand une quinte de toux me prend, avec la surprise : Cinq jours ?

Je n'ai pas vraiment passé cinq jours dans le brouillard, quand même ? Autant de temps...? Je ne réalise pas, je n'en reviens pas. Mes souvenirs sont flous encore, je sais que j'ai pensé à énormément de choses, à des souvenirs surtout. Mais je suis incapable de voir l'alternance des jours et des nuits. Je ne sais pas quand le soleil s'est levé de quand il s'est couché. Dis-moi que tu es en train de te moquer de moi... Que je lui demande comme une faveur. Je réalise à peine que j'ai décroché à Crescent et que je me réveille à Telve. Et c'est un bon indicatif que j'ai été complètement à l'ouest pendant ce lapse de temps.

J'ai refait des trucs bizarres ? Oui, c'est ma première inquiétude après une gorge d'eau qui me soulage étrangement. J'ai l'impression de revivre un temps, jusqu'à ce que la toux s'impose : Ne m'épargne pas cette fois, que j'enchaine. Je le connais assez pour savoir qu'il essaiera de diluer mes propos pour que je ne m'en fasse pas. Si je rougis, ça ne sera pas à cause de la fièvre, que j'ajoute d'un ton plus léger malgré ma voix encore bien enrouée, presque éteinte pour sa part.

J'ai l'impression d'avoir une poignée de clous dans le fond de la gorge. C'est... Troublant. Je pose ma tête contre son épaule, levant les yeux vers lui. Malgré la migraine, je ne sombre pas. Je ne suis pas tout à fait réveillée mais... Je n'ai pas envie de repartir tout de suite dans une autre nuit qui ne comptera pas. Merci pour ce que tu as fait... que je lui souffle, pleine de gratitude... Et de gêne. Tu n'étais pas obligé... que j'ajoute finalement avec les lèvres pincées. Mais je suis sûre que ça va mieux grâce à toi, finalement. Je te revaudrais ça...




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3671
Sujet: Re: Fever Night    Mar 10 Jan 2023 - 8:07
Sa grimace en dit long sur son état et ca va surement peu aider a faire passer la pilule, pardon, le remède, car je la sens mieux réveillée et plus a même de refuser cette puanteur infâme censée la sauver. Malgré mon inquiétude et ma propre fatigue, j’essaye de garder une petite pointe d’humour et autant avec mon demi sourire qu’un regard complice quand elle parle de courbature :

« Pour quoi d’autre cela pourrait-il être ? Si la fièvre donnait des courbatures, ça se saurait. »


Elle se laisse aller entre mes mains sans se rendre compte, je ne sais pas si c’est par confiance aveugle ou a cause de l’épuisement, mais pouvoir prendre soin d’elle sans protestation est a la fois agréable et angoissant. Je passe ma main sur son front quand elle me parle de migraine et prend le linge de la table de chevet que j’humidifie pour le poser sur son front en espérant que ca aide.

« Quand je te dis que les jeunettes ne savent plus tenir la route de nos jours.  »


Je reste a ses coté, continuant de lui passer le linge et massant un peu ses tempes quand une crise de toux et un sursaut de surprise d’Olivia m’oblige a m’arrêter. Cette fois ci, il n’y a pas une once de taquinerie dans ma voix alors que je lui prends la main.

« Tu as été très malade… »


Et elle nous a fait tous très peur, moi en tête de liste. Mais j’ai le sentiment que la fièvre a déjà bien baissé et que le pire est derrière nous. Elle ne semble pas me confondre avec son mari, ou un autre homme et avoir les idées a peu près claires… en plus de reprendre ses petites habitudes. Mon demi sourire revient très vite a sa question quand je lui donne de l’eau.

« C’est le jour ou tu ne feras pas de trucs bizarres que je m’inquiéterais, mais assure toi, tu n’as pas couru mettre des robes de marié dans les arbres cette fois ci. Quant aux restes, je pense emporter cela dans ma tombe, tes chastes oreilles ne sont pas prêtes.»

J’essaye d’avoir un air solennel qui ne tient pas longtemps. Je la serre tendrement contre moi quand elle me remercie et embrasse le haut de son crane après l’avoir débarrassé de son verre.

« Ca change de tes promesses de vengeance quand tu dois prendre ton remède… Olivia, ne me remercie pas, c’est normal que je prenne soin de toi et pas seulement parce que tu as été la pendant ma convalescence a TH. »


Je lui caresse doucement le visage en la couvrant d’un regard qui en dira plus que beaucoup de mot. Malheureusement, je ne peux pas la laisser se rendormir contre moi aussi simplement :

« En parlant de remède, tu te sens prête ? Il va falloir que tu affronte cela une nouvelle fois. Est-ce que tu voudras manger un peu après pour faire passer le gout ? Tu as faim au moins un peu ? Quelque chose te ferait envie ?»




Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Fever Night    Mar 10 Jan 2023 - 11:05
Je tousse un rire, en le scrutant, si je suis toujours fatiguée, je crois que ça me fait du bien de ne pas être totalement démunie. Quel culot... j'articule ça en secouant la tête, fermant un temps les yeux alors que le contact de ses mains sur mon front encore trop chaud me soulage vraiment. Je soupire un temps en profitant du contraste de température : Tu as bien de la chance que je sois une patiente avec un énorme crush pour son infirmier, sinon tu peux me croire... Je sens ma tête partir doucement en arrière, un peu comme si je tombais dans du coton trop épais, mais je me retiens à lui doucement : Je serais pire que Romy au coucher, que je termine, comme si de rien n'était.

Je rouvre les yeux sur lui, j'ai l'impression de puiser toute son énergie sans parvenir à la garder. Quand on voit mon état, il n'y a qu'un constat : ça ne fait pas la différence. Mais si j'ai été à ce point malade, que j'ai réussi à l'inquiéter autant, et que je ne suis pas encore tirée d'affaire, je suis persuadée qu'il n'y a pas de meilleur endroit où passer mes derniers instants. J'en aurais au moins le cœur plus léger, comblée de sa tendresse. Cependant, je m'offusque après une quinte de toux : Tu ne vas vraiment rien me dire ? J'ai toujours la voix éraillée, un regard soucieux pour ça : Tu es infernal, et je le dis en toute honnêteté. Si c'est comme ça, ne compte pas sur moi pour boire ton infâme mixture, que je souffle en le lâchant...

Avant de croiser les bras sur ma poitrine avec un air clairement boudeur. Quand je dis que je peux être pire que Romy, je pense qu'il ne réalise pas de qui tient ma fille. L'élève n'a pas encore surpassé le maitre, dans cette histoire en tout cas. Non, rien, vu que je ne vais rien avaler, que je lui annonce avec un air malade et effronté. J'ai aussi une oeillade fiévreuse et défiante, le voilà bien mal avisé. Je tousse encore, je ne suis pas mieux avisée que lui sur ce coup, mais cent fois plus contrariante. Et en plus en voyant la dite mixture, et surtout en ayant l'odeur, une autre quinte de toux me passe : Pourquoi tu me détestes ? que je lui demande avec un regard méfiant.

J'attends de fait qu'il me livre la vérité sur ce que j'ai pu lui dire durant ces cinq jours. Je n'ai que des pistes, mes rêves sont obscurs, je ne sais pas s'il y a des mélanges avec la réalité dans tout ça. J'ai l'impression en plus de ça que plus j'y pense, et plus ma mémoire me fuit. A croire que les souvenirs ont eu du mal à se graver totalement avec la fièvre. Mais je me sens... Nostalgique, triste et apaisée étrangement, et c'est un mélange que je ne sais pas considérer pleinement. Qu'est-ce que tu lisais ? Que je lui demande, en jetant un regard à ce qu'il a mis de côté pour me rejoindre ici.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Fever Night    
Revenir en haut Aller en bas  
- Fever Night -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: