The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -61%
SEB Yaourtière multifonction : ...
Voir le deal
39.49 €

Like a black cat following you
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3937
Sujet: Re: Like a black cat following you   Dim 1 Jan 2023 - 10:28
A chaud, là tout de suite, Stanley mentirait s’il n’affirmait pas que l’avortement était la solution qui lui paraissait la plus raisonnable. Enfin la plus simple du moins. Car c’était celle qui pouvait lui permettre de revenir dix minutes en arrière. De poursuivre le cours de sa vie tordue, sans se tourmenter davantage. Enlacé contre sa femme, il ferma les yeux de nouveau en s’imprégnant de son odeur familière. Non, il avait beau essayé, il ne parvenait pas à envisager une nouvelle grossesse. En aucun cas, il ne s’imaginait être à la hauteur et ça le terrifiait.

Il recula un peu son visage, tandis que Casey levait ses prunelles vers lui, pour la regarder.

- Il ne s’ra jamais question de le remplacer, affirma-t-il, un peu mécaniquement à propos de leur bébé. Évoquer Esca voilait toujours un peu le fond de ses yeux et suffit d’ailleurs à faire grossir la boule qui s’était déjà formée dans son ventre. On f’ra comme tu voudras, ajouta-t-il, pour la rassurer.

Les mots étaient beaux, mais sonnaient pourtant creux. Car ils savaient tous les deux qu’il n’existait pas un monde où Stan ne donnait pas son avis ! Combien de fois ne s’était-il pas d’ailleurs scandalisé du fait que la décision revenait d’ailleurs toujours à la mère dans ces cas-là ? Il repensa à Donovan qui avait dû composer avec la grossesse que lui avait imposée Beatriz. C’était il y a longtemps. L’homme – de son vivant - ne l’avait jamais regretté finalement. Et le militaire eut cette pensée : quand l’enfant était là, on ne regrettait jamais. Et la boule dans son ventre grossit encore un peu.

- On prendra le temps de réfléchir, oui. Dans tous les cas. Garçon ou fille. Sans mettre les mots dessus, faire la distinction le gênait un peu. Car l’un ou l’autre, cet enfant serait différent de celui qu’ils avaient perdu. Il glissa ses doigts dans les cheveux de la jeune femme, pour caler l’une de ses mèches derrière son oreille, effleurant le contour de son visage. L’important, c’est de n’avoir aucun regret.

Il déglutit. Pourtant, des regrets, quand il était question de son fils, il en avait. Pas beaucoup, mais un seul : énorme. Un regret qu’il se trainerait toute sa vie. Il se demanda si elle pensait aussi à lui. Pour la détresse qu’il lisait dans ses yeux, il devinait que oui.

- On n’a jamais beaucoup parlé de lui, souffla-t-il, avant de pincer les lèvres. Pourraient-ils réellement prendre la bonne décision quant à cette nouvelle situation, sans parler de lui ? Sans parler de sa mort et de ce gouffre qu’il avait laissé derrière lui ?


Like a black cat following you - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3885
Sujet: Re: Like a black cat following you   Dim 1 Jan 2023 - 17:40
Je hoche la tête. Soulagée qu'il me comprenne, peut-être. Et surtout, qu'il appuie ce que je lui dis, qu'il donne l'impression d'entendre mes décisions. Je vois dans son regard le fait que la mention d'Esca n'est pas pour l'aider. C'est douloureux, pour lui, pour moi. Je ne sais pas si on se relèvera de cette blessure un jour. Ma main vient se poser doucement sur sa joue, je ne sais pas comment retirer ce qui lui fait mal, je ne sais déjà pas comment le faire pour moi-même. Et je ne peux m'empêcher de songer à cette discussion avec William. Le fait est que pour aller mieux, je dois sans doute m'écouter aussi.

Je ne sais pas pour les regrets. Nous verrons bien. J'esquisse un sourire qui ne gagne pas mes yeux à sa remarque. C'est difficile, de parler de lui. Je ne sais pas comment faire, comment m'y prendre. Je ne sais pas par quoi commencer à dire vrai. Il me manque, et c'est le plus évident. Impossible de rater cette affirmation, tant le vide qu'il y a en moi depuis sa mort est impossible à combler. A la disparition de Stanley, j'ai eu l'impression de la même chose, et sans doute qu'il n'a jamais réussi à l'emplir à nouveau. L'écho est moindre maintenant qu'il est de retour dans mon cœur.

Esther est difficile avec moi mais elle t'aime tellement fort et est si heureuse d'être avec toi quand tu es disponible pour elle, ils ont un lien spécial, tous les deux. Je n'en doute pas, je ne peux pas parce que je le vois. Pas seulement par le prisme de celle qui se sent démise d'un organe. C'est autre chose, c'est différent et... Je crois que je jalouse un peu ça. Quand on est toutes les deux, elle me teste constamment, elle me défie, cherche mes limites, même si elle m'aime. C'est une relation un peu ingrate, une forme de compétition à laquelle je ne dois pas me prêter. Cependant, ça fait mal.

Mais Esca, il avait besoin de moi, et il était... Je pince les lèvres, déglutis, sentant mes yeux s'embuer en y pensant. En pensant au fait que ça me manque terriblement : Facile, à l'évidence. Et doux, curieux, honnêtement ? J'aime mes deux enfants, je les aimerais toujours. Et avec l'absence de Stanley, ils se sont fait une place particulière dans ma chair. La disparition d'Esca a rendu ça encore... Différent. Je ne sais pas ce qu'on doit dire, que j'admets. Ce que tu veux dire, surtout. Mais je ne me retiendrais pas de pleurer par fierté cette fois.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3937
Sujet: Re: Like a black cat following you   Jeu 5 Jan 2023 - 9:19
Stanley crevait d’amour pour Esther, il n’en avait aucun doute. L’attachement était immédiat, évident dès la naissance, pourtant c’était bien au fil des mois surtout que l’enfant commençait à prendre réellement toute sa place. Ces mois qu’il n’avait pas eus avec Esca. A travers sa mort, le trentenaire pleurait ce qu’il avait manqué, la perspective de ce petit bonhomme qu’il ne verrait jamais, de cet amour incroyable qu’il n’avait qu’effleuré. Il ressentit l’émotion de sa femme à son évocation. Ses yeux se mettre à briller, avant de laisser ses larmes couler.

- Il avait besoin de toi et tu as été là, souffla-t-il à son tour. Je sais que j’ai été nul, pour lui. J’ai loupé ses premiers mois et ensuite… je pensais que je rattrap’rai ce temps plus tard. Il baissa un instant les yeux. Mais c’est ma douleur, ça le s’ra pour toujours. C’était pas la sienne. La seule consolation qu’j’ai, c’est… d’me dire qu’il était trop petit pour souffrir d’ça. Il ne m’connaissait pas tant qu’ça, j’lui manquais pas. Il était heureux, non ? Je crois. Il avait besoin d’amour, de toute l’attention possible et il avait tout ça. Tout ce dont il avait besoin, il l'avait. Grâce à toi. Il était heureux. Grâce à toi, répéta-t-il, une deuxième fois.

Sa gorge s’était serrée. Stan ne pleurait presque jamais. Il gérait sa tristesse autrement. Il intériorisait beaucoup et évacuait le trop plein dans la violence. Cette dépendance qu’il pensait avoir pour l’extérieur, pour l’adrénaline, la guerre, c’était aussi sa soupape. Celle qui lui avait permis jusqu’ici de ne pas complètement vriller de toutes les horreurs qu’il avait traversées. De tous les amis qu’il avait perdus. Il dut se taire pourtant cette fois quelques secondes pour réussir à poursuivre. Parler était encore tellement dur.

- Esther a besoin d’toi aussi. Même quand tu crois qu’tu fais tout d’travers. Elle te teste toi, parce que tu es sa référence. Tu es sa constante. Si je l’apaise, c’est surtout parce que c’est moi la source de ses angoisses… Oui ils avaient un lien très fort. Stanley avait été ultra présent auprès d’elle lors de ses premiers mois de vie. C’était indéniable. Mais ses absences répétées cette dernière année, sa prétendue mort, ça avait aussi tout bousculé. La fillette n’avait que trois ans. Que se souvenait-elle réellement d’avant son départ pour Glenwood ?


Like a black cat following you - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3885
Sujet: Re: Like a black cat following you   Jeu 5 Jan 2023 - 13:06
J'en ai la lèvre qui tremble en essayant de contenir mes mots et mes sanglots. Ce n'est pas la première fois que je vois Stanley pleurer. Quand Clayton a été mordu, et qu'il a failli perdre un ami, je l'ai récupéré en larmes dans mes bras, j'ai épongé ses pleurs. Mais c'est différent ce soir, parce qu'il s'agit de notre fils, et qu'il sait tout ce qu'il a manqué en pensant pouvoir le attraper ensuite. Que ce bonheur lui a été retiré, et je me sens responsable de ça. De lui avoir pris son fils, de m'être séparée de lui, de ne pas avoir plus lutté pour qu'il fasse sa part et noue des liens avec Esca.

Je suis désolée, que j'articule d'une voix troublée. Mes yeux s'emplissent de larmes, je retiens avec peine un sanglot qui secoue mes épaules : J'aurais dû- sauver Esca. J'aurais dû tout faire pour qu'il survive, pour lui accorder une chance aussi. Je plaque ma main sur mon visage pour me cacher, mais c'est la dégringolade de tout mon chagrin, de toute ma tristesse. Celle que j'essaie de contenir, de chasser, de dompter, sans y parvenir. Il y a la colère parce que je ne sais plus à qui m'en prendre pour me soulager de la mort de mon fils, mais il y a surtout cette impuissance terrifiante qui m'étouffe. J'aurais dû réagir plus tôt... Que je souffle en venant me blottir contre lui, me dérober à sa vue, par honte.

Les sanglots redoublent, je crois ne jamais avoir été aussi vulnérable auprès de quelqu'un qu'avec Stanley. Et si j'ai voulu le chasser lorsqu'il est arrivé, pour gagner ma solitude, je m'agrippe à lui comme une naufragée à sa bouée dans l'espoir qu'il puisse panser mes plaies. J'ai du mal à trouver la paix, le calme, mais dans ses bras, il y a une forme de soulagement qui me gagne.

______________


Maman, t'es malade ? Esther en était à me raconter ce qu'elle prévoyait pour sa journée, avec ses mots d'enfants, quand une urgence vomi s'est rappelé à moi. Droit dans le lavabo, je nettoie comme je peux en essayant de retrouver mon souffle. Les odeurs me perturbent et m'écœurent, mais je force un sourire en portant le regard sur ma fille : Oui, je me sens un petit peu... Un peu fatiguée, que j'explique. Tu vas aller voir un docteur ? Docteur Vivy ! Je hoche la tête : Oui, c'est promis...

______________


C'est Stanley qui est retourné la chercher ce soir, pour la ramener ici. Il faut dire qu'à ne rien pouvoir avaler de la journée sans le ressortir ensuite en voie direct, c'est le nouveau phénomène à la mode pour elle. J'imagine qu'elle en a parlé à toute la garderie ? Je place ma main devant mon visage, et surtout devant mon nez. Toutes les odeurs sont une agression à cet instant, celles de nourriture en particulier. J'ai juste eu des nausées ce matin, et avec la fatigue, et- il n'y a pas que ça. On ne parlera pas du fait que ça fait plusieurs jours que j'ai envie constamment de m'envoyer en l'air, pour aucune raison. Il suffit de voir le sourire de Zack, les yeux de Stanley ou ses mains, d'entendre la voix de William aussi, et me voilà lancé dans des fantasmes indicibles. Enfin... bref, il n'y a plus vraiment de doute. Voilà, que je souffle en détournant les yeux.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3937
Sujet: Re: Like a black cat following you   Ven 6 Jan 2023 - 22:10
Sur l’instant, il s’était senti misérable. Vulnérable. Puis accroché à la femme qu’il aimait, qui abaissait aussi dans ses bras toutes ses barrières, le soulagement le gagna. Ils pleurèrent ensemble et il eut pendant un instant l’impression d’être libéré d’un poids, de respirer. Pourtant, quelques heures plus tard, avant de se coucher, il ne pouvait pas se leurrer : la douleur était toujours là. Elle était revenue se loger dans sa cage thoracique à l’endroit précis où elle se tenait depuis plus de six mois. Accompagnée cette fois d’une appréhension nouvelle pour ce qui l’attendait.

***

- Hum… probablement, avoua le garçon à la question de sa femme, quand celle-ci l’accueillit ce soir-là.

Son regard venait de se relever vers elle, après avoir coulé une seconde sur Esther qui faisait voler ses chaussures – littéralement - et abandonnait son manteau au milieu de l’entrée, pour filer jouer dans la pièce d’à côté. Il se baissa pour ramasser le vêtement et le placer sur l’une des patères disponibles. Casey lui donnait quelques précisions… inutiles. Évidemment, Stanley avait compris. A l’instant où sa fille avait évoqué le fait que sa mère était malade, pour tout dire. La jeune femme avait connu des nausées pour chacune de ses précédentes grossesses, il n’y avait aucune raison qu’elle y échappe aujourd’hui. Mais ça ne laissait plus guère planer de doutes sur le sujet… si tant était qu’ils en avaient…

- Il fallait s’y… La voix de leur fillette retentit depuis la pièce juste à côté et le coupa dans sa remarque.
- Papa, tu joues avec moi ? Les yeux du militaire partirent vers le salon, avant de se reposer sur Casey. Elle avait les traits tirés. Oui elle avait vraiment l’air fatigué.
- J’vais rester là, ce soir, ok ? Répond-il simplement. Elle pouvait le contredire, mais elle n’en fit rien. Il posa une main sur le bras de sa compagne. Pose toi, j’m’occupe d’elle, ajouta-t-il, juste avant de déposer un bref baiser sur ses lèvres. Puis de rejoindre la pièce tout proche.

***

- Allez, fais lui un gros câlin et on va au lit !

Les dents brossées, l’enfant avait surgi en pyjama pour créditer sa mère d’un « bonne nuit » humide. Elle enfouit son visage contre le ventre de sa génitrice et s’enfuit ensuite avec son père pour le rituel du coucher. Rituel que Stan réussit exceptionnellement à limiter, stipulant qu’il devait aussi s’occuper de sa maman, qui ne se sentait pas très bien.

- Elle va aller sous la terre ? Demanda Esther, en regardant son papa d’un air inquiet. La dernière personne qu’elle avait vu malade était… Esca. Le jeune homme caressa ses cheveux clairs, forçant un sourire rassurant.
- Mais non, maman est juste un peu barbouillée. Ce n’est rien… J’te promets.

Il entendait le non-sens de ses mots. La fillette acquiesça, convaincue pour sa part de l’honnêteté absolue de son paternel, qui se lova quelques secondes dans ses petits bras pour le dernier câlin du soir. Il s’éclipsa quelques instants plus tard pour rejoindre le rez-de-chaussée.


Like a black cat following you - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3885
Sujet: Re: Like a black cat following you   Ven 6 Jan 2023 - 22:37
Je hoche la tête à son affirmation. Je crois que ça me soulage qu'il soit là pour gérer, je suis bien trop fatiguée de toute façon pour parvenir à le faire pour deux ce soir, et Esther en vaut quinze lorsque je manque vraiment de sommeil et que les étoiles ne sont pas alignées comme elles le devraient. Je me sens emplie de gratitude, notamment parce que j'ai le droit à cette pause bénéfique. Je ne suis cependant pas capable de faire le repas ce soir, parce que les nausées me reprennent, et il me faut échanger ma place avec Stanley pendant que je prends son relai avec Esther.

A l'heure du coucher, j'ai le droit à un calin expéditif, mais sincère, de la part de ma fille. J'ai un bref sourire que je perds un temps en posant ma main sur mon ventre encore plat. Si on omet les symptômes qui ont toujours été un peu pénibles lors de mes grossesses précédentes, rien n'est encore visiblement. Lorsque Stanley me rejoint, je relève les yeux vers lui un instant : Tu restes dormir aussi ? J'aimerais bien. Mais je préfère qu'il me dise s'il le veut. En fait, je préfère qu'il en ait envie aussi. Sans doute que j'en profiterais pour autre chose, les hormones me travaillent déjà.

Je me redresse de sur le fauteuil pour m'avancer vers la fenêtre : J'ai besoin d'aérer, l'odeur est- Trop forte. Entêtante. Ecœurante. Il faut que j'aille demander à Valentine un produit miracle pour pouvoir avaler quelque chose, au moins de quoi survivre. Un soupir m'échappe, j'inspire une grande goulée d'air en scrutant la nuit dehors. Le froid s'engouffre sans attendre, un frisson me prend et je resserre juste mon gilet sur moi avant de me tourner vers Stanley. Est-ce que tu veux qu'on en parle ? Que je lui demande.

Maintenant que nous en sommes sûrs, en tout cas. C'est sans doute le moment d'essayer de poser des mots là-dessus, de voir si... Nous en sommes capables aujourd'hui ? Stanley ne me contraindra jamais à rien. J'aimerais quand même avoir son opinion là-dessus, pour... Savoir. Ce qu'il en pense. Si tu ne le sens pas, je peux... avorter. Vraiment. L'idée m'a effleuré l'esprit plusieurs fois depuis ce matin, comme une éventualité à envisager. Notamment parce que je me sais encore fragile et qu'un enfant n'a pas besoin de ça dans sa vie.

Et j'ai en même temps ce besoin de... Je... Je crois, d'aimer à nouveau. Avec force. De donner tout ce qu'Esca n'a pas pu avoir. L'amour que j'ai multiplié pour mon fils et ma fille, j'ai l'impression d'en déborder en même temps que j'en ai peur. Ivy me l'a proposé tout à l'heure, que j'ajoute en baissant le regard, fixant mes chaussettes en laine un temps. C'est peut-être pour le mieux... Je marmonne ça sans savoir si c'est ce qu'il veut entendre. Comment... Tu le vis, toi ?




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3937
Sujet: Re: Like a black cat following you   Sam 7 Jan 2023 - 22:06
- Si tu veux bien d’moi, répondit-il, en acquiesçant à sa question.

Cette position était étrange… de toujours devoir attendre une invitation ou faire une demande pour dormir tous les deux. En réalité, ils n’avaient jamais été dans cette situation. Les baraquements leur étaient tombés dessus alors qu’ils n’étaient en couple que depuis une semaine. Ils n’avaient quasiment jamais été ensemble sans vivre ainsi séparément. Ça sonnait comme une période d’essai. Comme si leurs retrouvailles n’étaient pas vraies.

Stanley regarda Casey se lever. Il ne savait pas prédire ce qu’il lui passait par la tête en cet instant. Il la connaissait par cœur. Il savait donc qu’il ne savait pas. Quand elle se retourna vers lui, il s’approcha. Après tout, l’air frais pouvait aussi lui faire du bien. Pourquoi fallait-il que tout soit devenu entre eux si lourd ? Combien de temps et d’efforts il leur couterait pour passer au-delà ? Le froid le saisit quand il arriva devant l’ouverture. La jeune femme évoquait alors l’avortement sans le nommer. Elle ne paraissait pas… sûre d’elle. Ou alors elle voulait le ménager.

- Je… Ses yeux d’un bleu acier s’en allèrent retrouver le dehors et la nuit. Il posa ses mains sur le rebord de la fenêtre, les bras tendus. Il prit une inspiration. Quand tu m’en as parlé la première fois, j’vais pas t’mentir : j’y ai pensé. Ça m’paraissait tellement plus simple sur l’moment, déclara-t-il. Mais mettre fin à ça maint’nant… ça n’reviendra jamais à faire comme si ça n’était pas arrivé. Il s’était retourné et avait relevé son regard vers elle. Il y avait réfléchi, sérieusement, et si l’inconnue restait énorme et l’avenir effrayant, il avait arrêté son idée. C’est p’t-être idiot, ça n'fait que quelques jours, mais à force d’y penser... j’ai l’impression qu’ce… bébé est un peu déjà là.

Il se tut un instant, humectant ses lèvres. Comprenait-elle ce qu’il essayait de dire ? Il n’avait jamais été contre l’avortement, il lui avait même toujours semblé comprendre que parfois, ce n’était simplement pas la bonne personne ou le bon moment. Il n’avait jamais envisagé des fœtus comme des individus à part entière. Mais après la mort d’Esca, il ne pouvait s’ôter de la tête que détruire cette petite miette d’eux, ce serait comme enterrer de nouveau un véritable enfant. Et ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait envisager de faire délibérément.

- J’ai peur de c’que ça pourrait m’faire si on stoppait ça, ajouta-t-il, très honnêtement, pour continuer à s’expliquer. J’me dis que c’est p’t-être finalement c’dont on a besoin pour aller mieux. Chacun. Même si j’ai peur aussi de c’que ça peut nous faire... à nous.

Il passa sa langue sur sa gencive supérieure, alors qu’il guettait la réaction de sa femme. On ne consolidait pas une histoire avec un enfant, ce n’était pas un mythe. Au contraire, une grossesse, une naissance, c’était une épreuve. Réelle. Dans un contexte de reconstruction, ça pouvait même ressembler à de la pure folie. Et c'était aussi en ça que la situation n'était pas facile.


Like a black cat following you - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Like a black cat following you   
Revenir en haut Aller en bas  
- Like a black cat following you -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: