The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-45%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux dont induction
29.49 € 53.27 €
Voir le deal

Like a black cat following you
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3884
Sujet: Like a black cat following you   Mer 28 Déc 2022 - 13:13
Je suis nerveuse et ça se sent pour tout le monde, j'ai l'impression. C'est sans doute pour ça qu'Esther me mène la vie dure et que je le lui rends bien. Mais incapable d'en parler à qui que ce soit, j'ai l'impression d'avoir mis le doigt dans un engrenage qui ressemble davantage à un cercle vicieux qu'autre chose. Mon retard de règles m'impacte plus que de raisons. Avec les restrictions de ces dernières semaines, ce n'est pourtant pas anormal qu'elles ne soient pas d'une régularité exemplaire, mais mon instinct me tanne que ça ne peut pas être complètement un hasard.

En rajoutant à ça la naissance du fils d'Indiana, j'ai l'impression que ça mouline dans mon crâne. Pouvoir le tenir dans mes bras m'a fait penser, immédiatement, à Esca, et surtout au fait qu'il n'est plus là. J'ai tenu le cap pendant deux semaines, en maintenant la façade. Evidemment que je suis heureuse pour mon amie et disposer à l'aider à la maison pour qu'elle s'en sorte avec ses deux petits en bas âge. Mais quelque chose me ronge, comme un animal dans mon ventre, ou ma tête, qui vient s'acharner pour me dévorer de l'intérieur.

Je suis plongée dans mes pensées, sans entendre qu'on frappe à la porte, qu'on ouvre, qu'on entre. Les pas sur le parquet grincent pourtant, il me faut l'écho de la voix de Stanley pour réaliser qu'il est là. Je ne me retourne que pour planter mon regard clair sur le sien et réaliser alors qu'il est là, j'ai presque un sursaut. Il n'a pas été spécialement subtil, mais je suis trop loin dans mon monde pour vraiment aviser que la réalité continue à courir. Il est tard, elle s'est endormie dans sa chambre, que je souffle d'une voix incertaine, détournant les yeux un temps. Tu peux passer la récupérer demain matin ? Plutôt.

La rendormir serait une plaie pour tous les deux, et la manière dont c'est dit laisse entendre que Stanley n'est pas le bienvenu pour dormir ici ce soir. Il y a pourtant quelquefois où il a l'occasion de le faire, mais depuis que mes règles se font attendre, je n'ose même plus le regarder. Peut-être par crainte que mon inquiétude soit contagieuse. Parce qu'il a autre chose à gérer que mes états de nerfs. Ce n'est probablement rien, je sais. Probablement rien. Je prie pour que ça soit ça.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3930
Sujet: Re: Like a black cat following you   Mer 28 Déc 2022 - 17:01
Quatre semaines. Il avait tout au plus eu l’impression d’avoir quatre semaines de réelle plénitude avec Casey. Leurs retrouvailles avaient été… intenses. Ils renouaient alors notamment avec le tempo rassurant de leurs corps fusionnant ensemble. Stanley se sentait de nouveau parfaitement entier. Mais rapidement, la fragilité de leur union s’était rappelée à eux. L’espace qu’ils se laissaient restait immanquablement une distance.

- Tu m’as pas entendu, tu fais quoi ? Sur ces mots, il prit la jeune femme par surprise et elle se retourna dans un sursaut. Alors qu’il avait toqué et déjà parlé. Il n’avait pas besoin d’être devin pour comprendre qu’elle était dans ses pensées.

Officiellement, il venait récupérer sa fille, mais effectivement, il avait été retenu plus tard que prévu. Tant pis, il espérait tout de même pouvoir passer un peu de temps avec sa maman, qu’il n’avait guère trop vue depuis son retour de la Ferme. Car depuis quelques semaines, et ce même avant son départ pour Panther Lake, la blonde se faisait un peu fuyante. Une vilaine impression qu’il espérait vraiment chasser ce soir. Il avait effectivement besoin de conforter ses propres désirs, actuellement.

- Tu m’mets à la porte, ou j’rêve ? Il s’était tendu sur sa dernière remarque. Quelques mots de rien du tout, qui pouvaient simplement sous-entendre qu’elle était fatiguée. Mais c’était l’accumulation de plusieurs jours. D’autant qu’elle l’accueillait presque sans un regard, sans un bonjour. Il s’passe quoi là, Cas’ ? Il laissa se glisser un court silence. T’as changé d’avis, c’est ça ? Sur lui, sur eux.

Il retenait son souffle, craignant certainement sa réponse. Mais il n’était pas homme à se planquer. Il préférait toujours affronter la réalité. Quand bien même, elle ne lui plairait pas. Il se sentait las. Comme s’il avait l’impression de s’être engagé dans un combat tout seul. Elle avait accepté ses déclarations, ses avances. Elle lui avait offert une deuxième chance. Mais non sans hésiter. Sans d’abord refuser.

- Regarde-moi ! Gronda-t-il plus fort qu'il ne l'aurait voulu. Il préférait encore ses anciennes habitudes de harpies à ces récents silences. Je vois bien qu'tu m'évites. Qu-est-ce-qu-il-y-a ?


Like a black cat following you 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3884
Sujet: Re: Like a black cat following you   Mer 28 Déc 2022 - 18:05
Quoi ? J'ai raté quelque chose. Stan est rentré en disant un truc mais je suis incapable de resituer ce que c'est. L'atterrissage n'est pas vraiment celui qu'on aimerait tous connaitre et il y a eu suffisamment de turbulences sur le trajet, et ça continue encore. Parce qu'en face, le fait que je sois à côté de mes pompes ne passe pas inaperçu, et il n'a pas la patience de gérer ça. Je n'ai pas vraiment le temps de m'armer en conséquence qu'il s'emporte déjà, rien de très étonnant quand on le connait.

Mais je ne suis pas en état de gérer une dispute. Son ton est sec, je temporise comme je peux avec le peu de calme que j'ai dans ma besace, et c'est difficile quand on doit composer avec toute l'inquiétude que ça m'inspire à cet instant : Stan, j'ai juste envie d'être toute seule, je n'ai pas changé d'avis, en fait, il n'est pas question de ça. Mais la nervosité vient me coller une migraine supplémentaire, une pointe dans le crâne, alors que la prise de tête s'annonce dantesque. Lui ne se démonte pas, surtout pas quand sa voix claque dans la cuisine.

Il n'est pas aveugle, mais moi, je ne suis pas sourde et encore moins stupide. S'il y a bien une chose qui me fait perdre mes nerfs, c'est sa manière de me parler en détachant les syllabes, comme si j'étais une attardée. Mes poings se serrent, l'envie de les lui coller à la figure me prend, ça fait longtemps : Pardon mais... ma voix vibre de toute la colère que je contiens, elle se veut froide, cependant elle brûle de son venin : Tu me prends pour qui ? et surtout, il se prend pour qui ?

Tendue comme un arc, je ne bouge pas de ma position. Il veut que je le regarde ? Je ne manque rien, de ma position, pour le foudroyer des yeux, alors que le ton monte : Je ne suis pas un de tes petits soldats que tu mets au pas quand ça te prend comme une envie de pisser, Stan ! Que je lui rappelle, comme un claquement dans l'air. Un bruit en haut. Je lève le nez, l'avise d'un index menaçant : Je te préviens, si tu la réveilles avec tes conneries, tu iras la rendormir tout seul et tu iras bien te faire foutre au passage ! Loin d'ici, tant qu'à faire.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3930
Sujet: Re: Like a black cat following you   Mer 28 Déc 2022 - 23:05
S’agacer ainsi ne les aidait en rien, mais c’était plus fort que lui. Il était tellement sûr de lui, d’ordinaire, alors pourquoi se sentait-il si misérable en cet instant ? Comme si tous les reproches qu’elle avait pu lui faire ces derniers mois, cette dernière année, ne cessaient de le hanter. Ça faisait si longtemps qu’il était tout sauf parfait à ses yeux. Il aimerait tellement revoir cette adoration qu’elle avait jadis pour lui briller dans ses iris. Mais non, son regard ne lui jetait plus que des flammes. Quand il n’évitait pas de se poser sur lui purement et simplement.

Il allait pester quand un couinement se fit entendre à l’étage. Ses yeux se levèrent vers le plafond. Esther avait tourné en faisant grincer son lit. Oh oui, il connaissait exactement les enjeux qu’il y avait à la réveiller. Il retint son souffle une seconde, la pression se relâchant en même temps. Fausse ou vraie alerte ? Deux secondes, trois, quatre… pas plus de bruit. Il rebaissa son regard vers sa femme, qui le menaçait de son index.

- Oh ça va… Devaient-ils toujours communiquer comme ça ? Sous fond de « t’es qu’un minable » et « va te faire foutre ». Il soupira, contractant sa mâchoire. Okay pardon, j’ai haussé la voix. J’ai pas à t’parler comme ça. Il posa ses mots. Étaient-ils sincères ? C’était une autre histoire. Il faisait au moins l’effort de les prononcer.

Il prit une inspiration. Il hésita à laisser sa fierté prendre le dessus et simplement tourner les talons pour s’en aller. La laisser simplement seule, comme elle le désirait, sans avoir la moindre idée de quand elle pourrait venir le chercher. Baisser les bras dans ce combat qui l’épuisait parfois réellement et s'ajoutait à sa confusion latente. Sinon, ils pouvaient aussi essayer de communiquer pour une fois comme des adultes.

- Je vais te le dire calmement, d’accord ? Peut-être que tu veux seulement restée seule, ou que tu es fatiguée, qu’est-ce que j’en sais, et que ça fait des jours que ça dure, très bien. Il prit une seconde pour laisser peser son propos. Inutile de dire que ses deux derniers mots sonnaient parfaitement faux. Mais ça ne me convient pas. Pardon de ça. Je te le dis, sans m’énerver, tu vois. Je peux te laisser ton indépendance, ta maison, ton espace. Aucun soucis. Mais j’ai besoin de t’savoir avec moi. C’qui est en train d’arriver, là, depuis deux semaines, ou je ne sais même pas, c’est… je ne sais pas ce que c’est, en fait. Mais c'qui est sûr, c'est qu'ça n'me convient vraiment pas.


Like a black cat following you 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3884
Sujet: Re: Like a black cat following you   Mer 28 Déc 2022 - 23:57
Il n'a pas à me parler comme ça, en effet. Je lance vers lui un regard dur, inspirant profondément pour essayer de m'apaiser, même si ça n'a rien de facile, quoi qu'il puisse en dire. Les mâchoires serrées, il relativise, essaie. Du moins, il pose ce qu'il se passe et ce qu'il ressent, et ça m'oblige à en faire autant parce qu'il ne peut pas être le seul à fournir des efforts semble-t-il. Je ferme les yeux, inspire profondément pour calmer l'agitation de mon crâne, avant de secouer fermement la tête à sa remarque.

Je suis avec toi, je sais qu'il doute de moi. Je sais que ça n'est pas facile. Je sais que nous avons encore des progrès à faire, et que ça n'est facile ni pour lui, ni pour moi. Je sais tout ça. Mais je peux lui parler si ça ne me convient plus, et il ne s'agit pas de ça. Pas de lui, ou de nous. Ou peut-être que si, dans le sens que nous avons possiblement fait ça. Et que ça me terrifie, sans que je n'arrive à rien faire d'autre qu'attendre comme une biche dans les phares d'un camion lancé à pleine balle.

Enfin, ça ne lui convient pas. Je hoche la tête. Je comprends. Et ça ne me convient pas plus que lui, à dire vrai. Pas mes silences, mais surtout ce que je peux encore perdre. J'ai trois semaines de retard... que je lâche finalement en rouvrant les yeux, quand je me sens prête à le dire. Mes mâchoires ont du mal à se défaire, mais je m'arrange pour faire au mieux : Et je suis stressée de ça, alors plus je stresse, plus j'ai du retard, c'est évident.

C'est forcément dû... Dû à ça... N'est-ce pas ? Pas parce qu'avec Stan, nous n'avons fait attention à rien depuis nos retrouvailles. Pour avoir Esther, décidés, nous avons mis un an. Esca est arrivé comme une surprise qu'on n'attendait pas. Mais... ça ? Si ce n'est rien, c'est débile de stresser mais si c'est quelque chose, alors je n'aurais de certitude que dans quelques semaines encore, et je ne veux pas gaspiller des ressources pour un point d'anecdote.

Et en attendant, j'angoisse, c'est tout ce que je sais faire : angoisser, alors oui, désolée pour Stanley que ça lui retombe dessus. Désolée de ne pas réussir à lui parler. Désolée de m'en faire de mettre au monde un enfant qui pourrait mourir au bout de quelques mois. J'ai juste besoin... Je me tais un temps, inspire à nouveau profondément. C'est là où je vois que je suis toujours fragile. D'arrêter d'y penser, et te voir me fait ressasser, sans que je ne puisse rien y changer, que je lâche, en détournant les yeux, en me détournant tout bêtement : Voilà, tu es content ? Que je lui lâche en secouant la tête.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3930
Sujet: Re: Like a black cat following you   Ven 30 Déc 2022 - 10:41
Stanley se figea, alors que la jeune femme poursuivait ses explications, évoquant ses angoisses. Il peinait à mettre les choses en ordre dans sa tête. Trois. Semaines. Oh bordel... Quand l'information arriva enfin à son cerveau, il entrouvrit la bouche et y apporta sa main. Il revit leurs derniers ébats. Leur imprudence.

- Mais quels cons, souffla-t-il pour lui-même. Il prit sa tête entre ses mains un court instant. Puis il déglutit. Son visage s'était décomposé. Il releva alors les yeux vers Casey qui continuait à parler. Mais ça t'est déjà arrivé ? Demanda-t-il comme pour se laisser convaincre que ça pouvait être une erreur. T'as pas d’symptômes du tout ? Mais c'était vain, il le savait déjà. Et il comprenait sa peur. Il dut se canaliser pour ne pas se laisser aller aussi à la panique. Non ils n'étaient pas prêts pour ça. Leur couple était encore beaucoup trop fragile. Ils étaient tous les deux beaucoup trop fragiles. Il ne voulait pas d'enfant maintenant. Ils ne pouvaient pas maintenant. Et pourtant...

Il ferma à son tour les yeux un instant, sa main gauche s’accrochant à son avant-bras tatoué. Il serra sa peau par-dessus ses vêtements. Quand il les rouvrit Casey s'était tournée. Dire qu’il s'emportait contre elle, deux minutes auparavant. Il n'avait aucune idée. Il ne répondit rien immédiatement, regardant sa nuque, impuissant. Puis dans un mouvement, il posa ses mains sur le haut de ses bras, dans son dos.

- Regarde-moi. Son intonation n’avait rien à voir avec celle qu’il avait juste avant. Il l’obligea à se retourner vers lui. Il chercha son regard, pour qu’elle s’y accroche. Au contraire, elle devait le regarder pour se rappeler qu’elle n’était pas seule. Il avait attrapé son visage entre ses mains, la dévisageant en silence quelques secondes. Avant de venir coller son front contre le sien, puis de la prendre dans ses bras. Il avait du mal à trouver les mots. Les dés sont déjà jetés, murmura-t-il enfin à son oreille, alors qu’il la tenait toujours contre lui. Dans un cas comme dans l’autre. Faire l’autruche n’y changerait rien. Mais rien n’est une fatalité. Il nous reste tout un champ de possibilités...

Il ne lui disait pas qu’elle devait avorter si elle s’avérait bien enceinte. Il lui rappelait seulement que c’était possible.


Like a black cat following you 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3884
Sujet: Re: Like a black cat following you   Sam 31 Déc 2022 - 14:36
Non, Je n'ai pas d'autres symptômes et non, ça ne l'est jamais arrivé. A part lorsque j'attendais mes enfants, du moins. C'est tout le point qui me tord le ventre d'angoisse désormais alors que Stanley percute que ca n'est pas seulement un caprice de ma part. Bien sûr que j'ai peur. Bien sûr que je panique. J'ai des raisons, même si pour l'instant, je ne sais pas ce qu'il en est. Je ne sais pas quoi en penser. Il y a peut être cet instinct prégnant qui me pousse à croire que ca n'est pas rien.

Je déglutis alors que Stanley me demande de le regarder, se rapproche. Mes yeux se ferment d'un soulagement certain de le savoir quand même à mes côtés. Je lui suis reconnaissante qu'il ne claque pas la porte, qu'il reste avec moi et tenter avec ses mots, de me rassurer néanmoins sur tout ça. Je crois qu'il me serait si facile de flancher. Mes mains se posent sur sa taille, je la serre doucement pour me raccrocher à lui. J'ai besoin de lui. Vraiment. Plus qu'il ne peut l'imaginer.

Désolée... Je me sens idiote. Je m'excuse de... d'être peut être enceinte et de ne pas lui en avoir parlé avant. Sans doute que j'aurais eu moins à ruminer en sa présence. Le fuir était stupide. Il m'est si facile de retomber dans mes travers et de garder pour moi ce qui me ronge. Pour ne pas le déranger. Aussi pour ne pas laisser ses réactions me faire mal. C'est ce que je crains le plus. J'aurais dû te le dire plus tôt mais... Mais je ne suis toujours sur de rien.

Je souffle. Relevant les yeux vers lui. Je ne peux pas mempecher d'y penser. C'est... trop tôt. Mais je ne sais pas si... Si mettre un terme au problème ne me déchirait pas le cœur. Je ne veux pas remplacer Esca. Je ne peux pas. Si je suis bien enceinte, et que c'est un petit garçon, alors la question ne se posera pas : je me ferais avorter. Même si ça conduira la grossesse assez loin, il n'est pas question de prendre le risque de lui faire subir mes travers. Mais si ça n'est pas le cas. Si c'est une fille alors, je... Je soupire. Je me dis qu'on pourra y réfléchir tous les deux.

Un bébé ne sauverait pas notre couple. C'est à nous de le faire. Et certes, il n'y a rien de prévu, entre nous. Nous y allons doucement, au jour le jour, on tâtonne laborieusement pour ne pas se casser encore. Mais j'aime Stanley. Celui d'hier de tout mon cœur, et il laisse une place à celui d'aujourd'hui. J'apprends, de cette relation encore jeune, à me construire avec et autour. Tu penses que... qu'on peut faire ça ? Aviser. Voir venir. Et puis décider ensemble ? Parce que ça n'est pas aussi évident ou limpide qu'avec Esther.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Like a black cat following you   
Revenir en haut Aller en bas  
- Like a black cat following you -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: