The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

Beyond the oceans and nothing can come between
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Ven 30 Déc - 23:40
Si j’entends sa proposition et qu’elle peut sembler tentante, je n’en reste pas moins dans l’envie aussi égoïste que lâche de ne pas gâcher ce moment ni précipiter la fin de cette trêve qui nous est accordé. Je m’imagine déjà bien trop brève sans avoir a agir dessus. La liste de ce qu’il y a dire alors que, dans peut de temps, le baron va revenir d’entre la mort est vertigineuse. C’est d’autant plus difficile que les mots de mon frère, même s’ils n’ont pas leur place dans ce lit, raisonne un peu encore dans mon esprit.

Non je ne veux pas sacrifier ma famille, ni les personnes qui comptent. C’est ma seule certitude, pour autant je ne peux pas non plus laisser Roman ni les autres dans cette situation sans tenter tout ce que j’ai dans mon jeu. Le dilemme serait plus simple si j’étais le seul a porter le poids des conséquences. Je préfère enfuir mon nez dans ses cheveux et la serrer un peu plus contre moi.

« Tu es vraiment sûre d’avoir envie que nous parlions de cela maintenant ? »

Je souris a son sursaut sans être sur de comprendre le rapport entre des promesses alléchantes et des pommes de terre. Evidemment, je me sens de lui répliquer, non sans cet air malicieux qui nous est propre quand il s’agit de surenchère :

« Tu sais que même sans cela, je compte bien t’entendre me supplier au moins trois fois avant le petit jour ? »

Je sors du lit et m’habilles :

« J’en était sûr, c’est depuis que tu m’as pris comme commis et vu ma façon de déshabiller les pommes de terre qui tu as commencé a convoité mon corps ? Avoue ! »


Je la retiens avant de de sortir de la pièce pour lui voler un dernier baiser qui a déjà un gout différent d’avoir quitter les draps de l’insouciance alors que le seuil de cette porte semble déjà nous rapprocher de cette avenir sombre dans lequel je ne voulais pas l’entrainer.

« Il faudra quand même bien que tu t’y fasses : j’adore faire la cuisine aussi. Ma façon de montrer aux gens que je tiens à eux. »

Une fois dehors je marche a ses cotés jusqu’à la cuisine. Il est vraiment tard, on a perdu la notion du temps et on a intérêt a ne pas traine si on veut éviter l’inquisitrice muette ou d’autres rencontres nocturnes. A peine arrivé, je m’affaire pour rassembler les ingrédients et ustensile. Après ce Noel de l’épouvante, je n’ai pas envie de retomber sur des IF. Tout en ce faisant, je lui dis :

« Tu sais que je pensais que voulait être avec Cooper ? Voir, que tu l’étais peut être déjà un peu… »





Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Sam 31 Déc - 14:16
Je sens a sa réaction que, plus que tout, c'est lui qui aimerait reculer l'échéance. Le refuge qu'il a trouvé dans mes bras est ce qu'il est, réconfortant sur bien des aspects, mais éphémère dans son esprit. J'aimerais lui offrir plus que ça, mais en commençant à le connaître, j'ai l'impression qu'il se targuerait de ne pas en avoir besoin et plus encore, je crois qu'il ne peut pas continuer à vivre avec ses démons sans agir en conséquence. Non, tu as raison, ça peut attendre encore un peu... Plus tard.

Et c'est un rire amusé qui m'échappe, contre ses lèvres à sa remarque defiante : Je te trouve bien présomptueux pour un ancêtre qui disait avoir besoin d'une journée de sommeil pour récupérer de l'énergie ! Et mon sourire se fait mutin dans la foulée, évidemment. Mais essaie toujours, je suis curieuse de voir ça ! Joueuse surtout, je ne recule jamais devant un défi, encore moins de ce genre. Extirpés du lit, je me rhabille rapidement et proche de la porte, ai le droit à un baiser qui me tire un autre sourire.

Exactement tu as tout compris, tu n'es qu'un homme-objet pour moi, au mieux. Et un commis tout juste correct, même si je le laisserais dans doute faire ce qu'il aime pour prouver son point. Lorsque nous atteignons la cuisine par ailleurs, je ne me sers pas comme je le ferais chez moi, lui laissant toute la latitude pour agir. C'est un bocal de raisin que je saisis, feignant de devoir l'ouvrir avant de le lui tendre pour qu'il use de ses muscles pour retirer le couvercle. Sourire amusé je l'écoute en me figent de surprise.

Cooper ? Mais pourquoi ? ma voix frise evidemment avec la curiosité. Je me demande ce qui a pu lui faire croire ça. Il n'y a rien entre lui et moi, c'est un ami, c'est tout. Est-ce que tu peux en dire autant sur Amanda ? J'ai un rire parce que je sais que cette pseudo fiancée n'est qu'une histoire du passé. Une erreur de calcul sans doute. Mais j'ai un temps en scrutant le vide. Tu as essayé de m'en parler, non ? D'une autre personne ? Avec qui tu... es ? Étais ? Je ne suis pas sûre d'être très exacte dans mes propos malheureusement.

Je dégage une de mes mèches de cheveux, venant les nouer ensuite en un chignon flou et maladroit qui ne tiendra pas longtemps sans le concours d'une barette ou d'un élastique. Qu'importe, je scrute cependant Sebastian : On fait quoi, d'ailleurs ? Que je lui demande de but en blanc. Sans doute les endorphines encore en action, qui me permettent de montrer cette audace. La vraie question devrait être "on est quoi ?" Mais je ne l'ai pas dit en ces termes parce que l'audace n'est pas forcément du courage.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Sam 31 Déc - 16:02

Je lui souris avec reconnaissance quand elle me dit que le reste du monde pourra attendre. Je pense que j’ai besoin de cette trêve, je ne m’en rendais même pas compte a quel point je suis épuisé mentalement de toujours être dans cette partie d’échec ou je ne sais que trop bien que je ne fais, au final, que retarder l’échéance d’une défaite douloureuse. Je préfère rester sur cette note joyeuse en soufflant dans le creux de son cou sur un ton qui sonne comme une promesse.

« Je peux encore t’attendre deux ou trois choses, fillette… et je compte bien t’entendre me supplier plus d’une fois avant le matin. »


C’est donc comme deux gamins qui ne veulent pas être pris que nous arrivons aux cuisines avant que le naturel ne reprenne le dessus. Ni elle ni moi ne plaisantons avec la cuisine. Certes, je n’ai pas son niveau ni ne joue dans le même répertoire, mais j’apprécie cette activité, d’autant plus que nous la partageons. Je lui fais une œillade qui pourrait être sous-titré par un « sérieusement » quand elle me tend un bocal a ouvrir et surjoues l’effort en prenant des poses d’athlètes grecs :

« J’en était sûr !! Après mes chemises, il n’y a que mon talent d’épluche légumes ou d’ouvre boite qui te plait en moi. J’aurais dû écouter ma mère et me méfier ders femmes comme toi. »

Je préfère ne pas commenter, non plus, son besoin de raison dans une recette de pomme de terre mais je ne me prive pas pour en prendre un et le manger avant de reprendre les restes de patates que je conditionne délicatement tout en continuant de discuter.

« Je ne sais pas… de la façon dont tu parlais de lui, je pensais qu’il te plaisait et que ton invitation n’était pas anodine. »

Je me sens un peu ridicule mais possible que cela m’ait un peu agacé. Je m’attarder dans ma découpe en redressant la tête vers Olivia a sa question :

« Amanda ? Mais qui diable est Amanda ? Tu es sûre que tu n’as pas confondu avec Alessandra ? Je crois que c’est le vrai prénom d’Alex ou quelque chose de ce genre. »

J’ai beau réfléchir je ne vois pas trop qui pourrait correspondre a ce prénom dans mes proches, pour autant il m’est familier… Je manque de me couper quand elle enchaine avec un autre sujet et cette fois, je vois parfaitement de qui elle parle. Pour me donner une contenance je reste concentrer sur ma préparation en lui répondant :

« C’est quelqu’un d’autre et un réel problème. D’une certaine façon, le baron lui appartient et cette personne fera ce qu’il faudra pour être sûr que je reste a elle avec les pires méthodes possibles si elle me retrouve. Je… je ne préfère pas y penser maintenant s’il te plait… laisse nous au moins jusqu’au petit matin. »


La culpabilité revient pourtant au galop par cette petite fenêtre qu’elle a ouverte. Céder a la tentation, a ce petit répit joyeux aura forcement un prix si je m’y accroche trop. Je pose mon couteau et me passe la main sur le visage, en soupirant, comme pour chasser une évidence. Mettre un terme a tout cela, blesser Olivia pour m’assurer qu’elle vive est la meilleure chose a faire, je le sais… mais ce soir je n’ai envie d’être faible, d’être irresponsable, de faire semblant de pouvoir échapper à mon passer et vivre quelque choses de simple. Je relève les yeux vers elle et avise de sa coiffure, sans ajouter un mot, je me lave les mains et arrive près d’elle :

« Ne bouge pas… »

D’une main sure, je retire son élastique et, profitant pour caresser sa nuque, je rassemble ses cheveux pour en faire un chignon souple mais qui tiendra, avant de remettre l’attache en place. Olivia ne semble pas sure de la recette du soir, il faut dire que je pensais rester dans la simplicité mais elle a peut-être envie d’autre chose.

« Je pensais a un gratin, avec une béchamel maison, mais si tu as envie de raison dans la recette je peu aussi faire des pommes de terre sauté avec une sauce aux raisins caramélisés au vin… qu’est ce qui t’inspire le plus ? J’ai vraiment envie de te faire plaisir… »




Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Sam 31 Déc - 17:55
Je vais donc te conseiller de ne pas faire des promesses que tu ne pourras pas tenir, notamment de parvenir à me faire supplier de quoique ce soit. En bas, l'ambiance est sensiblement différente, mais rien qui ne peut vraiment m'empêcher de le suivre et d'avoir un rire à son surjeu devenu commun entre nous. Oh ne t'en fais pas, je te trouve d'autres qualités aussi, sinon tu te doutes bien que je te ramènerais directement chez ta maman pour qu'elle te garde, que je lui souffle avec un sourire amusé.

Et rien qui ne m'empêche de le scruter en temps avant de m'étonner de sa remarque. Cooper ? Il a vraiment cru qu'il y avait quelque chose, ou que j'avais envie de plus avec lui ? Maintenant que tu en parles... qui ne craquerait pas pour un jeune cavalier plein de fougue et de gentillesse ? Mon oeillade se fait brillante alors : Et puis, c'est vrai que ses parents l'ont bien réussi, tu n'as pas eu la chance de le voir sans son pull mais à Nisqually, les occasions de l'admirer n'ont pas manqué !

Oh il peut se plaindre que je me joue encore de lui, ça ne sera pas faux du tout, bien au contraire. La moquerie est trop une seconde nature pour que je m'en passe, surtout devant ses déductions et son intuition. Et même si je suis mal placée pour juger, c'est trop tentant pour m'abstenir. Oh non non, Faith a bien donné le prénom d'Amanda, j'en suis persuadée... Cependant ça ne lui évoque rien du tout, je ne sais pas si insister serait de bon ton. De même pour cette autre remarque.

Je suis décidément très douée ce soir pour parler de ce que tu préfères éviter, même sans le savoir, que je lui souffle avec un petit air contrit, avant de soupirer. Oui, on verra demain matin. Notamment parce que son soupir et son geste m'inquiète. Je n'ai qu'une vague idée de ce qu'il fuit, de ce qui accapare son esprit et j'aimerais avoir le pouvoir de le soulager pour de bon. L'idée de ne pas être suffisante me fait terriblement mal au cœur mais je fais l'impasse la dessus, d'autant plus quand il se rapproche pour nouer finalement les cheveux.

Quand je disais que tu avais d'autres qualités, je ne me suis pas rendue compte que j'en ai fermé les yeux, ou encore qu'un frisson termine de remonter ma colonne quand je capte son regard avec un sourire. Et c'est un rire qui m'échappe. Je ne parlais pas vraiment de ça, mais qu'importe. Laisse moi regarder... J'avise ce qu'il a pris, une petite moue appréciatrice. Et les indications s'enchainent cependant. J'ai juste la bonne idée de lui laisser faire la majorité du travail. Il paraît que les Brody aiment bien porter assistance, non ?

Pendant qu'il fait avec une dextérité évidente, je le regarde en coin et m'occupe des petits détails. Notamment, nous dresser une table acceptable, le temps de tirer deux bougies, les allumer. Deux assiettes, des couverts, même un semblant de décoration. En fait, je parlais de tous les deux. Je ne le regarde pas en disant ça. La question était mal tournée, désolée, j'aimerais savoir comment la poser sans rougir. Je m'attarde pour ca sur des détails sans importance. S'il n'y a pas d'Amanda, ni de cette autre personne un petit peu trop possessive avec ton alter ego, ça veut dire que la place de première dame est libre, non ?




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Dim 1 Jan - 16:13
« Je pensais que tu avais déjà compris qu’un Brody, sauf à s’appeler Roman, ne fait jamais de promesse en l’air. »

En cuisine on forme un bon duo et je suis presque étonné qu’on arrive à gérer sans qu’il y a un drame catastrophique avec blessure et risque de mort imminente. Comme quoi, les miracles sont possibles. C’est peut-être plus facile d’aborder certains sujets en s’affairant. Je me sens légèrement idiot pour avoir pensé qu’elle était en couple avec Cooper, ou souhaitait l’être. Aussi, j’estime que sa provocation est plus que mérité :

« Comme quoi, l’alcool fait vraiment perdre tout bon sens. Au lieu de prendre le gentil garçon qui aime les pulls en plus d’être beau garçon, tu t’es trompé de bellâtre. »

Je fais une petite grimace contrite comme si elle perdait au change, ce qui est, sur certain point, malheureusement vrai. J’ai du mal a imaginer le brave garçon avec un passé aussi dangereux que le mien, surtout si NE est obligé de s’éloigner avec la perte de Providence.

« Mais… qui est donc cette Amanda ? Faith ne t’a rien d’autre ? »

J’ai vraiment envie de cette soirée sans que les Oblivions ne s’invite au menu, sans que nous parlions de l’impasse dans laquelle nous allons a plein régime ou de cette rencontre avec les pirates qui a déjà été le fruit de tant de discorde. Aujourd’hui encore plus qu’hier, je ne veux même pas imaginer ce qu’elle voulait faire pour sauver les otages.
Au moins, Olivia semble plus à l’aise une fois ses cheveux attachés. Je ne peux m’empêcher de sourire, tout en laissant mes doigts s’attarder sur sa nuque, sentant parfaitement son léger frisson :

« Tu ne voulais pas plutôt dire que je frôle la perfection ? »

Au lieu de me répondre quant au menu je suis surpris par son rire, me demandant si je n’ai pas dit une incroyable bêtise pour une professionnelle de la cuisine avant de reprendre avec elle notre collation de ce soir :

« J’essaye de faire dans le consistant, que tu ne défailles pas tout de suite avant de demander grâce. »

Je nous sers dans les assiettes qu’elle a joliment disposées avant de lever un œil vers elle, pendant qu’elle me précise un peu plus le sens de sa question. Je la vois esquiver mon regard et la sens peu a l’aise avec, ce qui semble être une demande parfaitement légitime. C’es vrai que j’avais dans l’idée de nous laisser porter sans forcement mettre des mots sur ce qui se passe, car, le faire, revient une nouvelle fois a devoir faire entrer le GM dans la dance.

« L’autre personne sera impitoyable avec toute personne qu’il pensera en couple avec moi… »


Et pour cause, c’est lui qui voulait cette place. Je ne sais pas s’il la convoite encore mais je le sens particulièrement rancunier en plus d’être possessif. Un très mauvais mélange pour ma petite personne. Je pose le plat sur le plan de travail avant de lui prendre doucement la main pour l’attirer contre moi. Je relève son petit menton délicatement pour que mes yeux trouvent les siens, avant de lui demander :

« Toi tu voudrais quoi Olivia ? »

Au final c'est surement la question par laquelle j'aurais du commencé, surtout après notre accord de ne plus présumer de ce que pense ou veut l'autre.




Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2963
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Dim 1 Jan - 17:31
Je n'en connais concrètement qu'un seul exemplaire, et ça n'est pas le modèle le plus facile à cerner, je te rappelle, mon sourire se fait complice en le regardant, même si j'apprécie la promesse et encore plus le fait que je le connais assez pour savoir qu'il fera tout pour tenir parole. Ce que ça présage, c'est une autre séance entre nous et je n'irais certainement pas à reculons. Je pouffe de rire en le regardant : J'imagine que pour vouloir rester avec toi, il faut déjà être sacrément atteint. Je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant, de fait, mais oui, je me trompe peut-être mais mon choix me semble terriblement évident et d'autant plus lorsque je peux le regarder avec l'œillade pétillante de tendresse.

Rien, non, mais c'est un malentendu, du coup ? Cette Amanda n'existe peut-être même pas. D'un côté, ça m'arrange et je ne m'en cacherais pas. La table mise et le dressage fait, je me retrouve face à un Sebastian, j'ai l'impression, un peu dubitatif sur ma question. Pas parce que cette dernière n'est pas pertinente à ses yeux, mais parce que ça semble lié à un notable qui n'a pas prévu de le laisser en paix. Eh bien cette personne n'a qu'à bien se tenir : je ne suis pas très partageuse non plus, surtout avec mes commis, bien sûr, c'est dit sur un ton humoristique, pour qu'il ne prenne pas trop ça au sérieux : Tu devrais parier sur moi et ma chance extraordinaire, que j'ajoute.

Celle qui nous a conduit dans quelques galères, pour nous en sortir toujours fantastiquement bien, ou presque. Mais sa question passe soudainement et dans ses bras, à devoir le regarder dans les yeux, j'ai l'impression que je ne peux plus m'y soustraire. J'esquisse un sourire, portant la main à sa joue. Je pense ce que j'ai dit à Alex, tu sais ? J'ai un temps, je ne me souviens plus vraiment de ce que je lui ai dit d'ailleurs mais il a du en avoir un échantillon lui aussi. Même si c'était... Confus et alcoolisé comme en témoigne les notes que j'en ai gardé, que je lui souffle tout bas avec un sourire amusé.

Je ne sais pas s'il le comprend, ou peut l'entendre : J'aurais accepté de vivre à côté de toi sans exiger davantage de notre relation, parce que je comprends que tu puisses ne pas en avoir envie pour tout un tas de raisons, et notamment celles qu'il essaie de remettre à demain pour profiter de cet instant. C'est justement pour ça que j'ai l'impression qu'il a besoin de moi, plus qu'il ne l'admettra : Mais je ne sais pas si tu n'en as vraiment pas envie, en fait, de ne pas avoir davantage. De se restreindre à coexister à côté lui aussi, sans avoir plus. Et je n'ai pas envie de laisser la peur d'un futur qu'on ne connait pas dicter ce qu'on doit être, que je lui souffle, en pinçant les lèvres.




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3670
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   Lun 2 Jan - 0:29
« Moi qui pensais que les femmes se battaient pour être avec moi grâce a ma garde-robe et mon patrimoine, tu brises tous mes rêves. »

Je lui rends sa façon de me regarder sans même m’en apercevoir durant cette séance de cuisine a 4 mains plus ou moins expertes mais tout aussi passionnées pour préparer à manger. Reste le grand mystère d’Amanda.

« Je ne sais vraiment pas d’où sort, après, Faith a été très éprouvée par la disparition d’Aaron. Même si elle a eu le droit a son miracle de Noel, elle a passé des mois très compliqués, surement que la fatigue a joué un rôle dans cette histoire. »


Je la regarde avec un air sombre alors qu’elle plaisante sur un sujet dont elle n’a pas assez d’éléments pour savoir qu’elle devrait trembler et fuir. Entre sa poisse et ses idées qui, parfois, relèvent du suicide je ne sais pas encore comment la protéger de cela. D’ailleurs, je ne sais pas, non plus, si j’arriverais à lui parler de cette fameuse personne plus en détails.

« Olivia, ne prend pas à la légère la situation. Je ne me relèverais pas si un drame devait avoir lieu a cause de ca… donc pour le moment, promets moi juste de tout faire pour te préserver si ta malchance t’amènent a croiser des Oblivions. »

Mentir, accepter de me faire du mal si des jeux cruels sont organisés pour prouver sa bonne foi ou mieux, se mettre en sécurité et m’écouter quand je lui demanderais. Ca peut paraitre évident mais vu le caractère d’Olivia et sa naïveté, je sais que c’est beaucoup lui demander. Pour le moment, je préfère me dire que nous avons du temps devant nous… en espérant que cela ne sera pas qu’un vœux pieu.

Maintenant qu’elle est contre moi, les yeux dans les miens, a m’expliquer que c’est Alex qui sait ce qu’elle veut j’ai un grand sourire et une petite envie de rire :

« Décidément, je vais avoir beaucoup de choses a dire a Alex si je comprends bien. Rassure-moi, ce n’est pas ta passion nouvelle pour le BTP dont elle va me parler ?»

Elle finit enfin par me confier ce qu’elle attend vraiment de ce qui est en train de se passer entre nous. Elle ne demande pas la lune bien au contraire. Je sais que la bonne réponse est une mauvaise blague sur me BTP ou lui dire tout de suite que ce n’est pas possible. Mais soyons honnête, Olivia n’est pas qu'un coup d’un soir. Depuis le printemps on a passé beaucoup de temps ensemble et cette évolution dans notre relation est presque… naturelle. Trop pour que je sache juste faire ce qui devrait être fait. Je me contente de la serrer un peu plus contre moi et lui souffler un :

« Je crois que moi aussi… j’aimerais vraiment que l’on fasse ca. Juste être ensemble sans s’inquiéter du reste… »


Je soupire après un léger silence qui sonne comme un rappelle a l’ordre : ce n’est pas possible. Elle aurait pu avoir cela avec Cooper ou n’importe qui d’autre, mais pas le baron rouge la veille d’une invasion d’oblivions. Un homme dont les personnes qu’il a sauvées semblent pire que celles qu’il a trahis. Je ne peux pas lui donner ce que nous voulons sans prendre des risques énormes pour elle.

« Mais j’ai parfois l’impression d’avoir plus d’ennemis a moi seul que toutes les factions réunis. »


Je la guide doucement vers le siège devant la table, mais, au lieu de m’assoir en face, je me baisse devant elle pour être au même niveau. Mes doigts se nouent aux siens et c’est avec inquiétudes que je lui demande :

« Olivia, est ce que tu crois que tu serais capable de me faire une confiance aveugle ? De m’écouter si je te dis de fuir, te cacher ou mentir sans poser de questions le cas échant et d’accepter que seuls nos proches de confiance sachent qu’il y a plus que de l’amitié entre nous ou je t’en demande trop ? »





Those days are over.

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Beyond the oceans and nothing can come between   
Revenir en haut Aller en bas  
- Beyond the oceans and nothing can come between -
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: