The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6525
Sujet: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Ven 25 Nov 2022 - 15:16
Toujours aucune nouvelle de Fort Ward, et ça n'était pas plus mal. Levi eut un soupir de circonstances : leurs investigations autour d'Olympia demandaient de toute façon un peu plus de temps qu'espéré initialement, et l'israélien ne se faisait pas d'illusions, ils en auraient encore pour quelques semaines sur place, au bas mot. D'autant qu'Achille s'était fait extrêmement discret, tâchant de disparaitre des radars. Pas faute d'avoir été une figure relativement connue au Store, en tout cas si pas un incontournable, pas loin de l'être. Les informations se recoupaient à peine, et en relisant une énième fois son carnet, l'israélien essayait de comprendre tout le paysage qui se dessinait.

La mention régulière des Brotherhoods d'ailleurs laissait entendre qu'Achille avait pu les rejoindre pour trouver un abri. Mais quand, comment, ou ? Etait-ce seulement la réalité ou alors une rumeur derrière laquelle il se cachait pour obtenir un peu de tranquillité. Les Brotherhoods se plaçaient plus ou moins comme un groupe de pillards qui avaient fait des émules dans la région. Ils étaient craints, et il serait bien mal avisé d'essayer de les confronter, d'autant plus à deux. De surcroit, Zelda et Levi n'avaient eu qu'une description somme toute minime d'à quoi ressemblait leur cible. Autant dire qu'ils pataugeaient.

Ce qu'ils venaient d'organiser tous les deux, c'était peut-être une tentative infructueuse pour obtenir d'autres informations, peut-être pas. Depuis trois jours, ils étaient d'ailleurs embusqués dans un immeuble face à une planque connue des Brotherhoods, ou cinq d'entre eux semblaient vivre de manière régulière. Ils n'avaient pas bougé ces derniers temps, pas même pour rejoindre le coin de la rue. Pourtant, ils entendirent tous deux finalement du mouvement en contre-bas quand ils retrouvèrent leur véhicule. Levi avisa un instant l'australienne avant de lui faire signe de se préparer.

Le moteur fut allumé dans un grondement notable, combien de temps partaient-ils ? Visiblement, tous ensemble. Soit, c'était une opportunité à saisir selon lui, et Levi ne comptait pas la laisser s'échapper. Ils ont déserté la planque pour quelques temps, on va jeter un coup d'oeil, annonça-t-il à la brune. Toujours mieux que se tourner les pouces en se regardant dans le blanc des yeux. Il commençait à saturer de cette planque. En silence, on laisse aucune trace de notre passage, poursuivit-il en saisissant son fusil pour le passer à l'épaule.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 14216
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Sam 26 Nov 2022 - 14:48
- En silence, telles des ooombres !
Zelda n'est pas dans son meilleur jour. Et puis elle est fatiguée, surtout. Se planquer pour observer des planqués, ça demande beaucoup plus de rigueur que ce qu'elle imaginait. M'enfin tout ça pour dire qu'un ado qui manque de sommeil, c'est une ado qui a tendance à se comporter comme une gamine... J'peux même pas poser une p'tite pêche sur l'paillasson ? L'australienne pince les lèvres et soupire avant de se redresser. Elle est prête depuis que l'israélien lui a dit de se préparer. Et pas franchement opposée à l'idée d'aller se dégourdir un peu les jambes.

Le départ du véhicule - et surtout le vrombissement de son moteur - a attiré un cadavre dans son sillage. C'est elle qui se retrouve nez à nez avec lui au pied de l'immeuble qu'ils squattent, et qui l'esquive dans un réflexe provocateur. J'suis vaccinée, bolosse ! Va mordre quelqu'un d'autre ! lui ordonne-t-elle, tout aussi impérieuse qu'amusée. Et puis si elle le zigouille, elle devra planquer sa dépouille. Non merci ! Eh, Levi ? Viens voir... L'australienne vient de remarquer quelque chose, une familiarité dans le visage de ce mort. Il te dit rien, c'rôdeur ? Elle penche la tête sur le côté et dévie sur le côté pour éviter l'assaut pataud du mort. Non mais sans déconner... Cet air bête, cette calvitie et c't'haleine de chacal... Mais oui ! Pas peu fière de sa blague, l'adolescente ricane et décoche un regard qu'on pourrait presque croire complice à l'intention de l'israélien. On a retrouvé Adel, eh !Ca va, non ? Faut bien qu'ils décompressent un peu.

D'autant plus qu'elle ne se sent pas particulièrement en danger depuis le départ de ces gueux. Et puisque ça fait trois jours qu'elle presse Levi pour qu'ils les butent dans leurs sommeils, elle n'était de toute façon pas trop impressionnée à la base. La voici pourtant qui hésite devant la porte d'entrée de l'immeuble qu'ils vont investiguer. À ton avis, sur une échelle de un à dix... Y'a combien d'chances qu'ces types soient assez futés pour piéger leur planque quand ils foutent le camp ? Ils sont partis équipés plutôt légèrement, ces mecs. Alors ils vont revenir. Y'a sûrement d'la bouffe, en plus, dedans ! L'adolescente se retourne et observe l'israélien. Là encore, en penchant un peu la tête sur le côté d'un air malicieux. Elle finit par s'effacer et par faire un semblant de révérence tout en indiquant la porte de l'immeuble et les escaliers qui se devinent derrière les vitres salles et partiellement recouverts de vieux papiers journaux. L'âge avant la beauté, hein, comme on dit ! Zelda recule encore un peu dans la foulée pour éviter le mort qui s'intéresse toujours autant à elle. Il est collant, lui, bordel !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6525
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Sam 26 Nov 2022 - 15:19
Ils descendirent pour regagner l'extérieur et avancer vers le refuge qu'ils scrutaient depuis quelques jours déjà. Levi avisa toujours autour de lui, ce fut Zelda qui se coltina de toute évidence le seul mort qu'il y avait dans le coin, malheureusement : Abat-le et glisse-le dans le hall de notre immeuble, au couteau évidemment et en essayant de ne pas en foutre par terre pour éviter de laisser des traces. Peut-être lui en demandait-il trop, alors qu'il se permit un coup d'oeil par une fenetre sale en essayant de distinguer à l'intérieur. Rien de particulier, des journaux recouvraient les vitres pour empêcher une visibilité quelconque.

Frustrant. Il nota le commentaire de l'australienne, sans intervenir plus loin : En parlant d'elle, tu la hais toujours alors que tu lui as sauvé la vie ? On marchait sur la tête, non ? Il essayait vraiment de comprendre comment elle fonctionnait finalement, même si ça ne faisait strictement aucun sens pour lui. T'as raté l'occasion de t'en débarrassé pour quoi au juste ? Pour continuer à faire des commentaires stupides ? Elle s'imaginait quoi, qu'il était le public adapté pour la suivre dans ce délire d'enfant de sept ans frustré ? Il fronça les sourcils, elle commençait à le connaitre pour savoir que les blagues carambar, ça n'était pas du tout sa came.

Qu'importait, il se permit de forcer la serrure, avant d'aviser évidemment d'un piège et d'un élément qui bloquer en plus de ça l'entrée : Attention, indiqua-t-il à Zelda en lui faisant signer d'approcher. Un fil était visiblement, amenant vers l'arrière de la porte. En gros en ouvrant trop vite et trop grand, il y avait fort à parier qu'une décharge de chevrotine percute le bois et la personne qui cherchait à rentrer. On part du principe que les entrées et fenêtres sont piégées, on va y aller avec précaution, annonça-t-il à l'adolescente.

Elle en faisait ce qu'elle voulait, il laisserait son cadavre si elle s'y prenait comme un manche. Dans tous les cas, il lui fit signe d'approcher après avoir détendu un peu plus le fil, au maximum, pour laisser à un gabarit comme le sien l'opportunité de pouvoir passer. Lui était trop large pour se faire un espace : T'as la place pour passer, tu rentres, tu fais attention à rien toucher et rien bouger, si tu déplaces un objet, tu le remets immédiatement en place au même endroit et de la même manière, lui fit-il. Détend un peu plus le piège pour me laisser rentrer, on se chargera de le remettre en place en quittant la planque.


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 14216
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Lun 28 Nov 2022 - 15:27
- Aye aye, Sir !
Il commence de toute façon à la saouler, ce rôdeur de merde ! Zelda fléchit sa course pour mener le mort à sa suite jusqu'à l'entrée de leur immeuble. Voilà ! Encore un peu ! Elle fait des signes pour l'inviter à la suivre bien docilement et lui ouvre même la vieille porte d'entrée pour faciliter son trajet. Si Sa Mochetée veut bien s'donner la peine d'entrer... Un peu de courtoisie, ça ne coûte pas grand chose. Et ça l'amuse. Surtout l'instant où sa lance perfore l'oeil du cadavre et qu'il tombe au sol bien gentiment. Déso, pas déso ! commente-t-elle une dernière fois avant de retrouver l'israélien.

Et sa curiosité, aussi. Qu'est-ce que ça peut bien lui foutre, la nature exacte de sa relation avec Adel ? Si j'lui ai sauvé la vie c'est surtout pour lui faire chier! Parce que maintenant, elle va devoir vivre avec l'idée qu'elle m'est redevable ! Tu vois l'délire ? explique-t-elle avec un petit air satisfait. Toutefois il la contrarie un peu s'il pense sincèrement qu'elle n'a pas songé à se débarrasser de la pilote. Qui te dit qu'j'ai pas essayé ? Elle s'arrête un instant pour l'observer, un sourcil arqué. Mais j'pouvais pas revenir toute seule non plus ! Déjà qu'la mort de Caleb passe mal... Elle se félicite presque de n'avoir pas eu la gâchette aussi facile que ce que les gens pensent ce jour-ci. Parce qu'au moins, en sauvant l'une de ses pires ennemies, elle a prouvé qu'elle était capable d'accomplir son devoir au détriment de ses désirs. Pourquoi ça t'intéresse, d'ailleurs ? Zelda se méfie, c'est évident. Surtout qu'on dirait presque qu'il lui reproche de n'avoir pas achevé la française. Pourquoi ? Obtenir des informations qu'il utilisera contre elle ensuite ?

La présence d'explosifs les ramène en tout cas au présent. Et à ce fil qui protège l'entrée. Précaution, c'est mon deuxième prénom ! assure-t-elle en grimaçant. Pourtant elle trépigne malgré tout d'impatience. Ou plutôt, d'excitation. Et au pire, si on explose... On sentira pas grand chose, non ? Ca doit être une mort plutôt rapide. Quoique pas forcément souhaitable non plus... L'adolescente hoche la tête avec sérieux pour signifier à Levi qu'elle compte bien suivre ses instructions sur ce coup-là. Elle sait plus ou moins poser des explosifs grâce à Stan'. Mais sûrement pas les désamorcer !

Seulement ses instructions, justement, elles ne lui inspirent pas du tout confiance. Tu veux que j'me faufile là-dedans ? Sans déclencher la détente ?! zelda observe l'interstice, l'israélien, l'interstice puis à nouveau l'israélien. Et qu'est-ce qui m'dit qu'tu vas pas activer l'piège quand j'serai coincée au milieu, comme une conne ? Le fait qu'ils travaillent ensemble n'atténue pas cette méfiance à son égard. Celle qu'il a contribué à forger depuis des années. J'aime pas ce plan, hein, j'te l'dis ! N'empêche qu'il faudra bien rentrer à un moment ou à un autre. Ne serait-ce que parce qu'elle brûle d'envie de savoir ce qui se cache là-haut ?

Okay, okay ! finit-elle par approuver. Ne serait-ce que parce que ce plan n'est pas aussi pourri qu'il semblait l'être, avec le recul. Mais en attendant tu vas t'mettre d'l'autre côté d'la rue et tu t'retournes jusqu'à c'que j'te dise que c'est bon ! Voilà ses conditions ! Ca ne la protégera pas entièrement d'un mauvais coup mais ça lui évitera au moins d'exploser en emportant, comme dernière image, l'air satisfait de l'israélien. Et c'est toi qui cuisineras demain aussi ! Deal ? Après tout c'est elle qui prend tous les risques, hein, dans cette histoire !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6525
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Mar 29 Nov 2022 - 20:17
Ah ouais ? Pour qu'elle lui soit redevable ? Levi fronça les sourcils, étonné de la manipulation en question avant de réaliser : C'est de la pure connerie, jamais il n'avait pensé qu'un truc pouvait être aussi bête. Pas seulement parce que ça venait d'elle - Zelda avait prouvé quelques fois qu'elle pouvait concentrer tout son chakra et avoir quelques éclairs de génie, même si ça n'était pas très régulier - mais parce qu'il n'y avait rien de plus contre-productif à son sens. Elle peut pas te blairer et en a strictement rien à foutre de t'être redevable de quoi que ce soit, annonça-t-il. Autant dire que ça gâchait un peu tous ses efforts.

Et les calculs n'étaient pas bons : On cultive des sentiments du genre quand on respecte les gens qui nous rendent service, mais Adrienne te respecte pas le moins du monde et en a absolument rien à branler de cette dette de vie, à ce titre, elle avait sans doute davantage sauver la vie de Zelda que l'inverse. Ses exploits de pilote résumaient ça à eux seuls. Elle a rien à prouver à personne pour tout dire, ajouta-t-il après un temps d'analyse. De fait, il ne saisissait pas la démarche, mais s'il fallait trouver du bon sens chez elle, il pouvait toujours creuser. Il dénicherait du pétrole avant. J'essaie juste de comprendre ta logique, expliqua-t-il. J'ai toujours rien compris d'ailleurs, fit-il.

Un soupir lui échappa. Dans le lot, Levi était peut-être d'un pragmatisme trop extrême. Il ne songeait pas vraiment en terme de sentiments du genre. A la place de Zelda, il envisageait les choses en terme d'utilité. Adrienne était utile, dans son ambition. Mais pas la peine de m'éclairer, ça m'empêche pas de dormir de pas être dans ton crâne, ajouta-t-il pour la précision, des fois qu'il lui prenne l'envie de tout lui raconter. Quant à Caleb... Ouais, t'as sacrément merdé... Mais ça arrive à tout le monde de se planter, fit-il. Enfin... Il eut un temps avant de réfléchir : Non, ça m'arrive pas à moi, surtout pas sur un tir allié.

Devant la porte, l'entrée à peine forcée, Zelda commença déjà une phase de négociation d'une inutilité affligeante. Levi la scruta longuement avant de soupirer. Putain, c'était dingue le temps qu'elle parvenait à lui faire perdre. Non stop. Je cuisine ce soir et demain en attendant tu obéis, deal ? Suggéra-t-il alors. Il s'en foutait d'avoir à cuisiner pour un ou pour deux, c'était du pareil au même. Et entre eux, c'était sans doute lui le plus compétent. Bouge ! On a pas toute la journée ! Putain, pourquoi fallait-il qu'il le lui rappelle ? Quelques minutes, à plusieurs heures, ils n'avaient aucune idée du temps où ces mecs étaient de sortie !


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 14216
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Mer 30 Nov 2022 - 20:20
- Ouais et t'y connais un rayon toi, hein, niveau connerie !
Zelda grogne et hoche la tête, un brin dépitée par la réaction d'un Levi qui lui reproche très clairement de ne pas avoir profité de l'occasion qui lui était offerte de se débarrasser d'Adel. C'est le genre de discours qui l'étonne. Parce qu'il ne s'embarrasse pas de cette morale ou de cette bienséance auxquels la plupart des gens accordent encore de l'importance. C'est brut. L'ennui, c'est que Zelda ne sait pas non plus si c'est sincère...

J'lui ai quand même sauvé la vie... Ca doit bien valoir quelque chose, ça, non, à ses yeux ? L'australienne est la première à prétendre que les actions des autres n'ont pas de prises sur elle. Pourtant elle ne peut pas s'empêcher d'éprouver une forme de reconnaissance envers ceux qui ont mis leur vie en danger pour sauver la sienne dans le passé. C'est un sentiment qui l'habite toujours. Elle peut prétendre ce qu'elle veut, elle m'en doit une ! Qu'elle m'aime ou non n'change absolument rien ! s'obstine l'adolescente, bien décidée à parier sur ce qui doit servir d'honneur à la française. Et si elle refuse d'me renvoyer l'ascenseur, c'est pas grave; j'me consolerai en m'disant qu'tout l'monde sait la vérité. Elle y compris ! Ou plutôt ce qui tient lieu de vérité. Et si ce n'est pas le cas, elle s'arrangera pour que le camp entier sache qu'elle est venue en aide à la française. La honte c'est encore mieux qu'la reconnaissance, tu crois pas ? Elle ne sait pas trop pourquoi elle veut avoir son avis. Sûrement parce qu'il n'est pas le dernier lorsqu'il s'agit de faire chier les gens, lui aussi ?

Quoi qu'il en soit l'australienne ricane quand son camarade lui indique que la cheffe d'escadrille n'a rien à prouver. À personne. Ah ouais ? Ben parle pour toi ! Elle ne va pas accorder un mérite inutile aux gens lorsqu'ils se contentent de faire leur travail. Adel ne l'impressionne pas, et elle est loin d'avoir gagné sa confiance ou son admiration. Et c'est normal qu'tu comprennes rien à ma logique... J'suis beaucoup trop dans l'futur pour toi, mon pote ! C'est sa manière à dire qu'elle a au moins un coup d'avance sur lui. C'est pour ça qu'il est incapable de saisir la subtilité du sauvetage d'Adel, et qu'il se contente de dire qu'elle a merdé avec Caleb. Ben au final il est quand même mort ! Donc j'ai pas si merdé qu'ça, hein, merci ! C'est son ego qui la pousse à protester, quitte à devoir défendre cette intervention qui n'existe pas ailleurs que dans son imagination. Pfff... Mais ouais, c'est ça ! renchérit-elle quand l'israélien se sent obligé de préciser que lui, évidemment, il ne se foire jamais. T'es même pas conscient qu'le jour où tu m'as enfermée dans ta cabane de merde, t'as fait la pire erreur de toutes l'histoire des pires erreurs ! Elle se vengera un jour, elle le lui a dit. C'est juste qu'elle doit encore peaufiner les détails. Et qu'il lui est encore utile pour le moment. Surtout maintenant !

Bon, bref ! ils perdent du temps pour rien, là ! C'est bon, c'est bon ! J'm'y colle ! Ce qui ne l'empêche pas de décocher un dernier regard de méfiance à Levi avant de se glisser prudemment à travers la porte. Ca coince un petit peu au milieu. Pas d'commentaires ! Elle n'est pas grosse ni même dodue, okay ? Et la preuve, c'est qu'elle parvient sans trop de mal à se glisser par l'ouverture pour se retrouver de l'autre côté, face à ce qui ressemble à une grenade artisanale et un fil. Y'a sûrement moyen de détendre un peu c'bordel, ouais ! Enfin, j'crois... Et la voici concentrée, penchée sur ce dispositif morbide pour détendre le filin et lui permettre de sa faufiler. Zelda repose le tout précautionneusement puis s'écarte avec tout autant de prudence. Si on était dans un jeu de rôle, là, j'aurais sûrement débloqué ma compétence de carrière d'artificière ! ne peut-elle s'empêcher de commenter tandis qu'ils montent à l'étage.

Bon, au moins, les escaliers ne sont pas piégés. Mais forcément - il fallait s'y attendre - la porte de l'appartement qu'ils stalkent est fermé à clef. J'ai pas pu augmenter mon niveau en crochetage, par contre ! Déso ! Son truc à elle, c'est de défoncer les portes. L'australienne écarte les bras comme une japonaise candide puis se recule pour laisser la place au gorille. Mais ça devrait pas t'poser trop d'soucis, non, avec ta classe psychopathe ? Elle a donné avec le premier piège et celui-ci, il a l'air plus complexe. Comment forcer cette porte sans déclencher le truc qui doit forcément se cacher derrière ?

Elle le sent bof bof, ce truc, Zelda...



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 6525
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   Mar 6 Déc 2022 - 13:04
Ouais, crois c'qui te permet de bien dormir la nuit Zelda, lui fit-il d'un air détaché en secouant la tête, l'air de lui dire que ça ne le touchait pas vraiment : il était à peu près sûr de lui. Adrienne n'en avait rien à fiche de cette dette de vie, surtout à l'égard d'une sale gosse dans son genre. Elle avait fait son boulot rien de plus, et elle voulait des applaudissements en plus de ça ? J'te savais pas naïve, mais t'es comme le bébé qui vient d'naitre en fait, ironisa l'homme avec un sourire moqueur : Non, t'as toujours rien compris à rien, mais ça m'étonne pas spécialement sur ce point, ajouta-t-il alors en haussant les épaules : La crainte dure un temps, la loyauté des années. Et t'achèteras la loyauté d'personnes en les traitant comme des clébards, lui annonça-t-il.

Rien de plus simple à établir, de toute évidence. Enfin, il s'en moquait, elle se pensait sans doute maline, "dans le futur" comme elle disait, mais il ne lui enviait pas du tout cette aptitude à ne se faire aucun allié. Lui-même n'était pas prompte à avoir des amis, pour autant ça n'empêchait pas qu'il savait garder des relations cordiales, et plus encore. Il bossait en bonne intelligence, toujours : Ok, reste bien dans ton futur imaginaire, moi j'vais me contenter du temps présent et du monde concret si tu veux bien, ajouta-t-il alors dans un soupir, en essayant de la presser pour rentrer dans ce fichu appartement : Ouais tu vois ça, par contre, j'm'en vanterais pas à ta place, de la mort de Caleb. Question d'principe, ça te rend pas très maline, au contraire. Et un rire : Oh t'en fais pas, la pire erreur que j'ai faite, c'est d'pas te tuer quand j'en ai eu l'occasion, annonça-t-il.

Enfin elle se décide, et après un long moment, la jeune fille parvint à lui faire une place. Levi ne se fit pas prier. Il se glissa, observa ensuite le dispositif en question. Son œillade prit la peine de parcourir la pièce pour garder les détails en tête. Ensuite ? Ils montèrent les escaliers vers l'appartement squatté, avant de tomber face à une porte fermée. Ma classe psychopathe, répéta-t-il en roulant des yeux. Impossible cependant de forcer la serrure pour lui. Il aurait bien aimé enfoncer littéralement la porte, mais il était méfiant sur les pièges possibles. Y'a un truc qui bloque, annonça-t-il à Zelda en lui désignant la fenêtre.

Il la contourna et l'instant d'après, ouvrir doucement la fenêtre pour venir se faire une place de choix sur le rebord. Il observa les alentours avec attention : Ok, on passe par la façade, y'a une lucarne ouverte, on s'retrouve à l'intérieur, ordonna-t-il en avisant le rebord et la lucarne. Elle serait étroite pour lui, mais il parviendrait à y passer. Il s'attela de toute façon à s'y rendre dans un premier temps avant de se faire une place de choix à travers celle-ci. Souplement, il atterrit sur le carrelage de la salle de bain, laissée à l'abandon, tout juste propre. Je commence la fouille, bouge, fit-il à Zelda, qui n'était pas très loin. L'occasion d'aviser l'environnement autour d'eux...


Inachevés
La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur. J'ai tellement misé sur mes faiblesses et mes failles, j'mérite une médaille au final j'ai fait qu'briller par mes absences.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style   
Revenir en haut Aller en bas  
- I ain't gonna wait for nothin' cause that just ain't my style -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: