The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-24%
Le deal à ne pas rater :
OPPO Reno7 128Go 4G Noir
249 € 329 €
Voir le deal

The sun is gone
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1020
Sujet: Re: The sun is gone   Lun 9 Jan 2023 - 11:05
- Ah-ah, super marrant, a retorque Isalín à sa camarade, qui la traite d’enfant.

Elle n’enfonce cependant pas le clou. Dans d’autres circonstances, elle lui aurait rétorqué que c’était son museau qu’elle allait lécher, et se serait jetée sur sa meilleure amie pour faire mine de lui coller sa langue sur le nez. Mais le ton de Kaya trahit une forme de désillusion et de déprime qui serre le cœur de l’Islandaise. Elle n’est pas insensible à ça, bien au contraire. Si elle essaye de prendre leur situation avec philosophie, il n’empêche qu’elles ont globalement tout perdu dans cette affaire. Et la jeune femme ne peut s’empêcher de songer que quelque part, à l’origine de cette effroyable boule de neige, il y a elle et Joachim.

- Pfff non, j’crois que j’m’en fiche d’elle juste… j’veux dire, au final, Lara n’a pas voulu revenir auprès d’elle, haussement d’épaule désintéressé, elle s’est punie toute seule.

Et si les mots d’Isalín paraissent sage, ils sont surtout purement factuels. Le constat est que Zelda lui est tombée sur le râble par jalousie vis-à-vis de sa mère, et in fine ? Malgré ses visites et discussions, l’ancienne mannequin a pris le large et creusé la distance avec sa seule parente. La mesquinerie n’a donc pas payé, et l’Islandaise n’a pas tant souffert que ça. Savoir Lara de son côté l’a aidée à relativiser les exactions de sa fille.

Bref, elle cale ses mèches folles derrière ses oreilles et écoute les objectifs de vie de sa meilleure amie. Isalín lâche la main de Kaya pour caler ses poings sous son menton et ses coudes dans ses cuisses. Un instant, elle a l’espoir d’un peu de fun ! … mais c’est sans compter que sa cadette a été biberonnée à la survie par Frances et Nima. Ses réponses sont donc d’un triste manque d’imagination, mais l’Islandaise ne lui fait pas remarquer tout de suite, elle se pince juste les lèvres.

- AH ! Je préfère ça ! S’exclame-t-elle quand il est question d’une crème glacée, je commençais à avoir peur de m’ennuyer, qu’elle ajoute, taquine.

Quant à elle ? Elle ouvre la bouche pour confier les premières choses qui lui sont passées par la tête, mais Kaya la prend de court avec ses suppositions… saugrenues. Il y a un blanc, puis Isalín éclate de rire. Oh putain, ça fait mal. Mais c’est impossible de s’arrêter.

- T’es folle ?! Mariage ? Et puis pourquoi pas des enfants aussi, qu’elle raille entre deux éclats, ça sert plus à rien l’mariage en plus… genre…, elle aimerait bien énumérer les arguments qui prouvent l’inutilité de cette cérémonie de vieux, mais ne sait pas par où commencer, juste, pourquoi ????

Avant, ça avait probablement un intérêt quelconque. Mais maintenant, à part entretenir une tradition un peu nulle, ça craint. La jeune femme doit quand même prendre quelques minutes pour atténuer son fou rire – elle ne s’y attendait vraiment pas – et, surtout, laisser à la douleur qui lui poignarde les côtes le temps de refluer. Inspirer, expirer. Ses joues restent rouges néanmoins, sous le tapis de ses tâches de son.

- Moi, j’voudrais… trouver un lac gelé et patiner dessus jusqu’à c’que j’tombe de fatigue. Apprendre à faire du cheval toute seule ! Et… hum… trouver un gros gros tas de bonbons comme avant, et les boulotter jusqu’à en avoir mal au ventre, cette perspective est bête, futile, mais elle la faire rire, c’est que l’début, j’ai l’intention d’avoir une sacrée liste ! Bon… tu veux une chance de recommencer la tienne ? Ou tu préfères me dire si… si tu aurais envie d’te marier un jour ?
Parce qu’elle s’est moquée, mais après tout, c’est peut-être justement le rêve de sa meilleure amie. Difficile à croire, mais…


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 598
Sujet: Re: The sun is gone   Mar 10 Jan 2023 - 13:25
- J'imagine que c'est une vengeance potable, ouais...
Kaya parvient à cette conclusion après quelqu'un instants de réflexion. Peut-être que cette connasse sera suffisamment punie avec l'absence de sa mère. Elle ne sait pas. Et au final la décision finale appartient à l'islandaise. La lakota fait preuve d'une petite forme de sagesse en cet instant, lorsqu'elle décide de ne pas trop insister. C'est toi qui vois ! De toute façon une gamine jalouse ne mérite pas réellement d'entrer dans leur planification de l'avenir, c'est certain. Voilà qui est réglé, donc !

Et les voici qui doivent passer par le pessimisme intarissable d'une Kaya un peu trop encline à se morfondre, ou du moins à envisager l'avenir avec de gros nuages. Ce n'est finalement que cette histoire de crème glacée qui fait réagir Isa'. Que faire sinon sourire ? C'est quoi, au juste, sa recette pour rester toujours aussi positive ? Ou pour au moins donner l'illusion ? Est-ce qu'elle est forte pour deux, ou juste inconsciente ? Toi et la bouffe... Elle a beau se moquer, son estomac n'a rien perdu de son appétit. Il lui faut des forces et malgré tout, elle doit bien admettre que la nourriture n'est pas si infecte que ça dans les parages.

Ah mais tu sais c'est pas moi qu'il faut convaincre, hein ! J'suis pas du tout l'amie du mariage ! Et en général, de toutes ces cérémonies bizarres ou une signature celle un couple sur un papier. Foutaises ! Et entre nous c'est pas moi non plus qui fricote avec Anoki ! Heu... Joachim ! Pas Anoki ! Elle en rigole tant c'est stupide. Et peut-être aussi à cause de ces vestiges de morphines qui coulent encore dans ses veines, et atténuent la douleur. Eh ouais, pourquoi... J'ai demandé à ma mère une fois et j'ai rien compris à sa réponse ! Kaya dévisage sa camarade avec un regard davantage rieur, mais néanmoins accusateur. Tu m'raconteras quand il t'aura fait sa demande et que t'auras été incapable de dire non, okay ? Ca va arriver ! Elle le sent bien, la lakota, que ça va arriver ! Et franchement elle doit bien admettre que ce sera sûrement un peu drôle. Pour elle, en tout cas.

Quant aux souhaits d'Isa, ils sont indéniablement plus festifs que les siens. Un lac, un peu d'équitation et une tonne de bonbons. Bah pour la glace et les chevaux, ça doit sûrement pouvoir se faire, ouais ! Elle ne voit rien qui s'y oppose. Elle pourra monter J... Anoki ! Anoki, bon sang ! Les bonbons par contre j'pense que tu sais où t'les enfoncer, hein ? Ca ne restera qu'un doux rêve. Non mais j'en sais rien Isa', j'a pas l'esprit clair... Et si elle doit avoir une bucket list, elle doit être sérieuse. Bien ordonnée. Avec des trucs à faire judicieusement choisis.

Alors si elle n'est pas hostile à l'idée de contenter la curiosité de l'islandaise, Kaya s'accorde quelques secondes pour réfléchir. Mmh... J'aimerais bien trouver en endroit où il n'y a plus besoin d'regarder tout l'temps par-dessus son épaule pour chercher une menace. Juste... Parce qu'il y en aurait pas ! Ce serait paisible ! Juste la nature, le réel et nous. Et une bande de potes triés sur le volet ! Ouais, ce serait vraiment son souhait. Une petite communauté qui n'a pas besoin de se défendre ou de frapper pour subsister. Elle demande juste la paix, en fait. Et une nouvelle game boy pour jouer aux dernières versions de Pokémon ! La mienne a été emportée... bah j'en sais rien, là où sont les autres ? Ce mystérieux endroit dont on ne leur a pas communiqué l'emplacement. Et puis j'crois que ouais, cette histoire de crème glacée occuperait bien la troisième position ! Un truc frais, pour calmer cette foutue gorge ! Elle tuerait pour un peu de glace. Même naturelle. L'eau n'est pas en mesure d'éteindre l'incendie qui consume sa trachée et ses poumons. Ca non !

D'autres questions, la paparazzi ? Ou t'es satisfaite ? Les voici revenues à la case départ, à cette plage et à ce semblant de convalescence - captivité ? - chez l'ennemi. T'as même pas fait un seul souhait pour Joa', t'en es consciente ? C'est pour lui donner mauvaise conscience mais juste pour la taquiner un peu. Elle va avoir des remords ? Une laisse, par exemple ? rigole-t-elle. Maintenant sans déconner elle devrait aussi en commander deux, elle aussi. Une pour l'islandaise et une autre pour leur ami. Tu crois qu'on peut devenir accro à la morphine, toi ? s'enquit-elle après un bref instant, l'air songeuse. Parce que faut avouer que... c'est plutôt cool ! Et peut-être l'une des rares bonnes choses qu'elle ait découverte lors de leur séjour ici. Mais ce n'est pas une dose supplémentaire qu'elle souhaite mais bien un peu de réconfort quant à le sevrage qui va suivre. On va être en manque quand on partira d'ici ? Elle tort un peu la bouche sur le côté puis finit par se mordre les lèvres, visiblement consumée par cette nouvelle perspective désagréable. On va s'mettre à trembler ? Et à devenir agressive avec les autres pour avoir notre dose ? Et si ça trouve elles finiront attachées pendant des semaines dans une chambre sale. À insulter Joa, ceux qui l'aideront à les désintoxiquer. Le tout en souhaitant mourir.

C'est possible, ça ?



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1020
Sujet: Re: The sun is gone   Mer 11 Jan 2023 - 10:09
Kaya la fait rire. Avec des choses simples en vrai : ses mimiques, ses taquineries et sa spontanéité confuse. Certes, ça fait mal dans le thorax, mais ça fait du bien au cœur. Intérieurement, Isalín réalise plus que jamais comme elle a négligé son amitié avec la jeune lakota ces derniers mois. Si Joachim est sa raison de vivre, Kaya rend tous les tourments plus doux. Celle-ci se demande comment elle fait pour être si « positive » ? Mais en fait, si elle est comme ça, c’est grâce à elle. 100%. A son arrivée à Nisqually, l’Islandaise était abattue, déprimée, morne. La personne qui lui a rendu sa vitalité et ses couleurs, elle se trouve à ses côtés en ce moment.

- Ouais, c’est ça, raille-t-elle, si j’me fais demander en mariage et que j’dis oui, gifle-moi stp ! Fort !

Non vraiment, ça l’amuse. L’hilarité d’Isalín  s’apaise, mais elle observe toujours sa cadette avec une tendresse mutine. Elle ne se risquera pas à lui déclamer son amour maintenant, ce serait bizarre. Mais en silence, elle se promet de lui montrer. Sa copine ne se sentira plus délaissée ou abandonnée. Plus jamais.

- Tu penses la glace possible et pas les bonbons toi ?!

Bon, remarque… ils ont de l’électricité et de sacrées machines ici. S’ils peuvent alimenter le gros truc du dispensaire qui fait des radios – la jeune femme ne sait pas comment ça s’appelle – ils doivent bien pouvoir faire tourner un congélateur. Bon, le hic, c’est qu’au début de l’épidémie, toutes les crèmes glacées ont dû fondre, il faudrait les refaire de zéro.

- C’est ok ! Répond finalement Isalín à sa camarade, qui lui demande si elle a fini, on te trouve une game boy et on me trouve des bonbons. J’y crois ! Quelle assure en levant un index inquisiteur. Pourquoi pas une Game girl au fait ? Bref, ça n’a pas d’importance, t’es bête, pouffe-t-elle ensuite pour la laisse.

Mais l’idée n’est pas nulle : à l’avenir, il lui faudrait une solution pour que son petit ami arrête de disparaître tous les trois mois. Isalín cogitera plus tard, parce que sa meilleure copine est en train de s’enflammer toute seule.

- J’crois que y’a des gens accrocs aux médocs ouais, mais… j’pense pas qu’on en ait pris assez, ou si ? C’est peut-être pour ça qu’elle se sent si légère là… allez savoir, mais par contre, y’a des gens qui m’ont déjà parlé d’trucs qu’ils prenaient avant… des « drogues ». J’veux dire, plus dures que l’herbe ! Ils disaient que ça faisait genre…, l’Islandaise mouline des index de part et d’autre de sa tête qui oscille, si on en trouve, c’est un truc qu’tu voudrais essayer ? De… comment qu’il disent ?

Elle n’est pas sûr du terme mais souffle un fragment de rire. Avec tout ça, elle n’a pas oublié le top 1 des souhaits de Kaya.

- Moi aussi au fait, j’aimerais qu’on se trouve un endroit où on soit tranquille… juste nous et nos délires.

La liberté la plus totale, à l’état pur. A ce jour, peut-être n’est-ce qu’un mirage, mais ça lui parait être un plan envisageable, à condition de s’en donner les moyens. Et d’y croire.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 598
Sujet: Re: The sun is gone   Mer 11 Jan 2023 - 14:44
- Te gifler ? Nooon !
Quelle drôle d'idée. Même à l'entraînement, Kaya n'aime pas particulièrement lever la main sur ses amis. Et Isa étant la plus précieuse d'entre eux... Non, elle imaginait quelque chose de beaucoup plus vicieux : J'te prendrai par la main et j't'emmènerai jusqu'à l'hôtel, je crois, en fin de compte ! La lakota hoche la tête : ouais, c'est sûrement le mieux à faire. Et ensuite je te répéterai tous les jours du reste de ta vie que t'as fait une terrible connerie ! Son sourire s'accentue ! Allez, elles feront ça ! Et en prime ça lui servira d'exemple à chaque fois qu'elle songera à imiter sa meilleure amie...

Bah... Ouais ? Elle est quand même drôle, cette question ! La neige elle tombe carrément du ciel tous les hivers ! Et peut-être que j'ai pas beaucoup voyagé mais j'ai encore jamais vu des orages de bombons, moi ! La jeune femme plisse les yeux : est-ce la morphine qui déforme les pensées de l'islandaise, là ? Ou ce monde comporte des merveilles qu'elles ne peut toujours que soupçonner ?

Au final elles parviennent à se trouver à se mettre d'accord pour chasser une Game Boy et des bombons. C'est sûrement un peu stupide mais ça leur donne toujours un autre but que la survie. C'est un début. Et Kaya ne se sent de toute façon pas d'avancer autrement que par petits pas.

Ce qui l'inquiète très vite, d'ailleurs, ce n'est pas leur destination mais ce qui coule dans leurs veines. Cette drogue si agréable qui chasse la douleur mais qui ne la rend que plus vivace encore en son absence. Les propos d'Isa sont rassurant, tendent à la soulager de ses doutes. À l'école ils disaient que si on y touchait qu'une seule fois, c'était terminé : on devait accro directement ! Et qu'on ferait ensuite n'importe quoi pour éviter l'manque ! Même tuer nos proches pour leur voler leur argent ! Alors oui, il n'y a plus d'argent. Mais il reste visiblement de la morphine et c'est suffisant, non ? En fait t'en sais rien du tout, c'est ça ? réalise-t-elle avec de plonger son visage dans sa main, dépitée. Ca ne fait qu'une poignée de jours qu'elle a laissé sa famille dans son sillage et la voici déjà devenue junkie...

Sa tête, cependant, la lakota la relève bien vite lorsqu'elle lui propose d'essayer des substances qui, selon elle, font tourner la tête. Il faut dire que son mouvement du doigt n'est pas suffisamment clair à ses yeux. Quoi ? Que ça t'lobotomise ? tente la jeune femme, cherchant à mettre des mots sur le geste de son amie. Qu'ça file le vertige ? Ou c'est juste sensé les rendre complètement cinglées, dignes de New Eden, de Fort Ward et des adultes en général.

Jamais j'prendrai c'te merde ! assure-t-elle. Non, ça ne l'attire pas. L'herbe lui suffit, et encore. Elle n'apprécie pas toujours ses effets. Et puis... Elle n'a plus seize ans ?Et toi non plus, Isa', tu m'entends ? Elle agite même son doigt devant le nez de sa camarade pour renforcer sa crédibilité, et sa sincérité. J'vais pas t'laisser t'foutre en l'air ! J'préfère encore qu'tu fasses une overdose de bombons, tiens ! Et il n'est pas question que j'me trimballe une toxico avec moi alors qu'on est dans une merde noire ! Même si bon, elle sait déjà qu'elle ne pourra jamais l'abandonner à son sort. Mais quand même... Tu jures ? demande-t-elle en arquant les sourcils. Puis en les fronçant presque aussitôt : Jure ! C'est même pas négociable ! Une amie - une véritable amie - ne la laisserait jamais ruiner sa vie !

Ou même sa survie !



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1020
Sujet: Re: The sun is gone   Jeu 12 Jan 2023 - 17:05
Ah oui, la neige… Isalín n’y avait pas pensé, mais ça rend le challenge encore moins intéressant. Alors que les bonbons, ça… faut les trouver ! Mais bon, le débat des crèmes glacées s’éloigne, pour celui non moins animé des drogues durs. A vrai dire, la jeune femme ne s’attendait pas à une réaction aussi épidermique de sa meilleure amie. Un air profondément surpris par sa verve s’affiche sur son visage laiteux, avant qu’elle cède dans un rire malicieux :

- Oui, oui, je JURE, promet l’Islandaise, j’demandais juste comme ça…, elle hausse les épaules, recouvrant le calme de ses zygomatiques, y’a pas des trucs comme ça toi que… qu’les gens d’avant faisaient, et tu t’dis qu’tu voudrais essayer… ou que tu te demandes ce que ça fait ? Les jeunes comme eux, ils sont les premiers d’une génération, ceux qui ont grandi avec la laideur de la mort et des morts ; ils n’ont pas de boussoles, pas de modèle sur lesquels s’appuyer, pour savoir comment trouver leur chemin dans tout ça, Tomeo m’a raconté qu’à notre âge, il faisait genre… des jeux vidéos et il trainait sur internet et… j’sais plus, il allait au cinéma ou au centre commercial j’crois, Isalín pouffe brièvement, t’imagine ça toi ? Moi, j’me souviens déjà quasi plus d’internet et en Islande, y’a pas d’gros centres comme chez vous, alors…

Nouveau haussement d’épaules. Bien qu’elle se sente à sa place ici désormais, à parler la langue de Shakespeare toute la journée, elle ne peut s’empêcher par moment de se sentir comme un animal déraciné. Mais ce n’est pas le sujet. C’est qu’elle en vient à se demander comment les jeunes d’avant s’amusaient pour de vrai ? Comment ils connaissaient la valeur de la vie et des amis ? Quels genres de problèmes ils avaient ? Plusieurs fois, des adultes l’ont vue, quand elle était plus petite, et lui ont qu’elle n’avait pas de chance de grandir à une telle époque. En vrai, Isalín n’a pas de comparaison, alors… elle s’en fiche. C’est sa vie, c’est comme ça. A une ou deux bombes près, elle ne la trouve pas si mal.

- Si ça t’rassure, on demandera à Ivy pour les médocs, dit-elle finalement, revenant au sujet initial – car non, elle n’en a aucune idée de si elles sont déjà dépendantes, et si t’es une toxico, j’t’aimerais quand même t’inquiète, taquine l’Islandaise, et avant que t’essaye : j’ai pas d’argent à me faire voler !


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 598
Sujet: Re: The sun is gone   Jeu 12 Jan 2023 - 21:52
- Okay, bon...
Elle rentre un peu les griffes, Kaya. Elle relâche son étreinte délicate sur sa camarade puis hoche la tête, apaisée. Au moins ce n'est pas la drogue qui emportera l'islandaise dans son valhalla. Mmh ? Un truc qu'elle envie aux adolescents qu'ils auraient pu être ? Elle cogite un peu, la lakota. Mais il n'y a pas grand chose qui lui vient à l'esprit. Rien, en fait. Ben... Elle doit trouver quelque chose à répondre. Les montagnes russes ? Ivre ? Sinon la jeune femme hausse les épaules et, une fois n'est pas coutume, le regrette lorsque ses faiblesses se rappellent à son bon vouloir.

T'sais, j'me suis jamais sentie à l'aise dans l'monde d'avant ! Enfin pas ici, à Seattle ! Kaya reste une fille des plaines, élevée à Rosebud. L'argent, la réussite, tout c'délire autant du lycée ou de l'uni, les réseaux sociaux... Elle n'a jamais souhaité ressembler à ces autres adolescents. Au contraire. Quand j'étais gamine j'suppose que j'aurais volontiers échangé c'monde contre l'ancien. Mais aujourd'hui... Elles sont sans doute plus libres qu'elles n'auraient jamais pu l'être. De la à penser que la fin du monde est une chance...

Toujours est-il que l'adolescence de Tomeo ne lui vend pas du rêve, c'est certain. Errer dans les temples du capitalisme ou s'enfermer dans des sales sombres remplies de couples qui se tripotent ? Ewww ! C'est naze, désolée ! Tu t'vois faire ça, toi ? T'balader bras-dessus, bras-dessous avec moi en gloussant entre des boutiques ? Bon, c'est sûr que c'est toujours mieux que de se faire exploser avec une bombe artisanale, oui, c'est sûr... Et aller regarder des match de football ? Toujours en gloussant ? Non, ce n'est pas l'idée qu'elle se fait d'une vie. En fait il faudrait qu'il existe un troisième monde. Sans rôdeurs, ni règles.

Au final Kaya est presque étonnée de retomber sur le sujet initial. Celui de la drogue. Celui qu'elle avait oublié, trop occupée à se plonger dans un passé qui s'effrite aussi dans sa mémoire. Tu lui fais confiance à Ivy, toi ? Elle est avec eux ! Ce n'est pas parce qu'elle semble avoir le contact facile et qu'elle ne leur a pas parlé comme à des esclaves qu'elle est digne de confiance. Tout ça, Kaya, ça ne l'amuse. L'islandaise prend tout à la légère. Ou alors c'est peut-être elle qui broie un peu trop de noir. Tu crois qu'on devrait voler des médocs en partant ? On pourra les troquer et puis... Tu comptes pas revenir ici, un jour, si ? Non, ça ne lui pose pas de réel problème de conscience. Ils lui ont pris un bras et des camarades, ils ne parviendront jamais à rembourser la dette qu'ils ont envers elle. Ca nous aiderait bien... Mais ça peut aussi leur rapporter des emmerdes. C'est pour ça qu'il vaut mieux avoir son avis. Et son approbation, surtout. Elles font tout à deux, non ?



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1020
Sujet: Re: The sun is gone   Jeu 19 Jan 2023 - 22:11
- Pas mal ! Approuve-t-elle.

Les montagnes russes bourrée, ça doit être quelque chose. Mais au final, Isalín comprend le malaise de son amie vis-à-vis d’une grande ville comme Seattle. En tant qu’islandaise, un pays volontairement plus modeste et qui fait de sa sobriété sa marque de fabrique en comparaison à l’extravagance occidentale, les américains l’ont toujours choquée. Tout est grand, tout est fort, tout est long, tout est intense, tout est trop. Les gens y compris. Suffit de voir Ruben, Kaya ou même Wyatt… ils ont des caractères entiers, dilué dans la nitroglycérine. Elle était la petite réservée de la bande, avant d’être influencée par sa meilleure amie.

- Non, c’est clair que ça m’dit rien du tout… j’pense que ça devait être grave chiant leur vie !

Et sans frisson aucun. Quel intérêt ? Mais voilà que sa copine revient à leur actualité, à Ivy et à Fort Ward. Isalín lui adresse un froncement de sourcil courroucé à l’écoute des propositions de sa cadette. Voler des ressources en partant ? Bah voyons…

- Ils nous ont sauvées Kaya. J’veux dire… ils étaient même pas obligés d’le faire. J’ai…, ohlala, ça va pas plaire à sa camarade ça, j’ai plutôt envie qu’on bosse un peu pour eux, pour les rembourser t’vois…

L’Islandaise s’efforce de maintenir le feu des prunelles de Kaya, pour bien montrer qu’elle est TRES sérieuse dans sa proposition. Mais bon, puisqu’une bataille de regard ne suffira pas, elle lâche un soupir et précise :

- Ils ont bien une sorte d’ferme, non ? Celle que Nisqually les a aidés à faire ! On pourrait aller là-bas, aider aux champs un peu, dès qu’on sera remises… ce serait la moindre des choses !

C’est peut-être un défaut, mais Isalín n’a pas envie de se sentir redevable. Du moins, pas débiteuse en tout cas. Sans compter qu’elle n’a jamais rien volé de toute sa survie, sauf les bouteilles d’alcool de Tomas une fois ou deux. Elle ne va pas commencer ici, avec des gens qui peuvent littéralement la jeter en prison ou… pire.

- Et puis, y’a plus Nisqually. Où est-ce qu’on pourra choper à manger de temps en temps si c’est pas ici ?!


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The sun is gone   
Revenir en haut Aller en bas  
- The sun is gone -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: