The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

The sun is gone
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1008
Sujet: The sun is gone   Mer 9 Nov 2022 - 10:47

Aujourd’hui, elle essaye de se lever. C’est sa mission, après presque deux semaines alitée à voir les heures lui échapper. Elle a beaucoup dormi depuis, beaucoup pleuré aussi. Une fois encore, elle a été séparée de Joachim, et ça la bouffe de savoir ce qu’il devient. La dernière fois qu’elle l’a vu, il coulait au fond du port de Talequah. On lui a dit qu’il était « géré », mais peut-être que c’était simplement pour la tranquilliser ; peut-être que c’était pour la sauver contre son gré. Car oui, quand elle a cru perdre son petit ami, Isalín a essayé de se tuer. Vraiment. Et voilà qu’une fois de plus : elle se retrouve dans une infirmerie alors que les flots ont englouti un être cher. L’histoire se répète, toujours dans ses pires scénarios.

Elle est debout mais ne peut s’empêcher de grimacer. Son corps est toujours douloureux, tout son thorax la tiraille. Ses souvenirs sont flous, mais on lui a raconté qu’elle a été opérée, sans quoi elle aurait fini par se noyer dans son propre sang. Les bandages masquent encore les incisions suturées qui ont été faites dans sa chair, mais chaque respiration lui rappelle leur présence. Quand elle ne repense pas à Joachim, l’Islandaise essaye de se rejouer le film de cette nuit-là. Qu’ont-elles fait de mal ? Elles se sont planquées, elles ont nagé, elles ont posé les bombes. Tout était conforme au plan, elles n’y ont pas dérogé d’un iota. Et pourtant…

- Hey, Kaya, elle appelle sa meilleure amie, sur le lit voisin, ne sachant pas si elle dort où si elle fait semblant, t’veux pas qu’on aille prendre l’air ?

*

Elles ne sont pas aller bien loin. Déjà parce que les infirmières leur ont interdit, mais aussi parce qu’Isalín se sent essoufflée après moins de deux cent mètres de marche. Ses poumons la picotent sous l’épais manteau qu’on lui a prêté – ses vêtements étant trempés et déchirés, elle a eu droit à un don de Fort Ward. Elle voulait voir la mer. Terrible paradoxe, non ? Mais elle a la sensation que là, Joachim peut les voir d’où il est. Et que s’il est vraiment vivant, il va finir par débarquer en bateau.

- Tu… t’veux qu’on en parle ? Demande-t-elle doucement, maintenant qu’elles se sont assises sur la plage, de ce qui s’est passé…

Elles ont à peine causé ces derniers jours, séparées par des crises d’inconscience et de sommeil réparateur. Mais l’Islandaise a la sensation qu’elles ne pourront pas aller de l’avant sans évoquer l’accident qui vient de les handicaper à vie.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 596
Sujet: Re: The sun is gone   Mer 9 Nov 2022 - 13:36
- Ouais...
Elle a la voix rauque, Kaya. Elle ne s'habitue pas à ce timbre qu'on lui assure temporaire mais qui lui donne l'impression d'être un monstre. En fait elle déteste à peu près tout depuis qu'elle s'est réveillée dans ce lit, deux semaines plus tôt. Et plus que tout, ces efforts que chaque mot lui coûte. Ouais, on peut ! approuve-t-elle à nouveau après s'être douloureusement éclaircie la gorge. Elles sont sensées rester allongées mais l'inaction les tuera aussi sûrement qu'une complication. La lakota préférera toujours la douleur à l'acception servile de sa condition.

C'est donc avec difficulté que la jeune femme se redresse puis se laisse glisser du lit, frisonnant lorsqu'elle manque sa botte et que la plante de l'un de ses pieds touche le sol frais. De quoi lui arracher un juron dans sa langue maternelle. Et un peu plus de souffrances encore. Et les voici qui ouvrent la porte et se faufilent un peu à l'extérieur, dans la nuit noire. L'air frais ne lui fait pas autant de bien qu'elle l'espérait. En fait il semble souligner les lésions de ses poumons à chaque inspiration. Mais elle apprécie malgré tout ce vent qui se glisse dans ses cheveux, et lui rappelle qu'elle est vivante.

Elle suit alors du mieux qu'elle le peut son amie tout en se demandant comment elle va, et qui des deux est le plus abîmée. Sans doute l'islandaise puisqu'elle aussi se soucier d'un Joachim dont elle n'ont que de vagues nouvelles. Elle aussi, mais... Elle n'est pas amoureuse. Au moins ils ont une belle vue... grogne-t-elle en s'asseyant - en se laissant tomber serait plus juste - à côté de sa soeur d'aventure. Et surtout de galère, là, en l'occurence. Et puis le silence lui convient bien. Il lui permet encore de penser à sa mère, ceux qu'elle a laissés pour finalement se retrouver ici, chez ceux qui lui ont volé un bras. Si elle avait su... Est-ce qu'elle y serait quand même allée ?

Isa' doit aussi se poser les mêmes questions. Des questions auxquelles elle n'a pas davantage de questions qu'elle. Alors oui, elles peuvent en parler. Mais pour faire quoi ? Pas spécialement, non... avoue-t-elle. Qui a-t-il à dire ? Elles se sont foirées. Non, ce n'est pas tout à fait exact. Violet sait pas doser des explosifs et puis voilà, c'est tout ! glisse-t-elle, fataliste. Quelques secondes s'égrainent et son rire finit par briser doucement le silence. D'abord timide, et puis de plus en plus sincère. C'est sûrement les nerfs. Mais la douleur la cantonne bien vite au calme. Ca fait du bien de se détendre un peu.

Alors Kaya prend un peu plus ses aises et attrape un caillou avec lequel elle se met machinalement à jouer. On est condamnées à mort. Tu l'sais, ça hein ? reprend-t-elle avec douceur. La lakota observe l'horizon sombre et hoche la tête, résignée. On aura bien d'la peine à battre des coyotes dans un marathon maintenant... Quand elle repense à toutes ces fois où, judicieuses, elles ont préféré distancer les cadavres que les affronter inutilement. Ou a endurer des affrontements, aussi. La jeune femme se penche pour s'appuyer gentiment contre sa camarade. Elle dépose sa tête sur son épaule et pousse un soupir. Fais chier... Une larme roule sur sa joue mais elle ne fait pas l'effort de l'écraser. Il n'y a pas de place pour les faux-semblants, avec l'islandaise.



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1008
Sujet: Re: The sun is gone   Jeu 10 Nov 2022 - 23:45
- Ouais, c’vrai…

C’est peut-être ça la seule explication au fond ? Des bombes trop chargées ? La faute à pas de chance ? Elles devaient avoir l’une des missions les plus « simples », au sens qu’elles pouvaient éviter le combat, et tout ça pour finir mortellement blessée par leurs propres armes. Isalín fait la moue et soupire aussi. Elle ne sait plus trop ce qu’elle voulait entendre de la part de sa meilleure pote, mais ça n’a pas d’importance. Le rire nerveux de cette dernière la contamine, et voilà un ricanement de gorge accompagne ce moment d’hilarité saugrenue. La douleur la rappelle à l’ordre.

Le discours de Kaya est pessimiste. L’Islandaise la laisse se pencher et caler la tête sur son épaule, elle fait même retomber sa joue sur son crâne. C’est un peu bête, mais l’odeur de sa meilleure amie est rassurante. Ça sent comme la maison.

- Raison d’plus pour pas rentrer, répond-elle après quelques secondes de réflexions, si… si on est vraiment handicapée à vie, et qu’on va s’mettre à fatiguer comme des grands-mères… j’préfère profiter à fond et être libre, elle hausse les épaules – et le regrette immédiatement en sentant les couteaux virtuels s’enfoncer entre ses côtes, si on r’tourne à la prison, ou qu’on essaye d’retrouver les autres… ils vont nous babysitter comme jamais. Et franchement…, nouvelle moue, un brin fataliste cette fois, on va mourir d’toute façon, c’est comme ça. Et en attendant qu’ça arrive, on peut retourner se frustrer chez nos vieux et endurer leur problème, ou… on peut tracer not’ route !

Isalín ne sait absolument pas où, mais c’est ça qui est grisant. Beaucoup de choses ont changé en elle ces derniers moi, l’adolescente discrète et suiveuse a laissé la place à une jeune femme plus affirmée. Elle se sent plus grande, plus sûre, plus… mobile que jamais – paradoxalement. Et comme elle n’est pas certaine d’avoir convaincu sa camarade, elle balance l’idée qui lui passe par la tête :

- On devrait faire une bucket list, t’crois pas ? Et on s’mettra à cocher toutes les cases dès qu’on aura retrouvé Joachim !



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 596
Sujet: Re: The sun is gone   Dim 13 Nov 2022 - 14:25
- Ca a l'air si facile pour toi...
Et quelque part Kaya envie la liberté dont sa meilleure amie jouit. L'ennui c'est qu'elle ne se sent pas le droit d'en profiter elle aussi. Ce n'est pas juste un groupe qu'elle a laissé derrière elle. Elle aimerait pouvoir résumer les choses de cette façon mais elles sont bien plus complexes que ça. Et si la lakota se laisse volontiers séduire par l'appel de l'aventure, elle ne peut pas ainsi tourner le dos à ses racines.

Et puis, en a-t-elle vraiment envie ?

La jeune femme peine à se projeter dans cet avenir qu'Isa semble déjà prête à embrasser à bras le corps. Elle ne sait même pas de quoi sera fait demain, s'il y aura des complications de leur état de santé ou ce qu'il leur sera possible de faire quand elles seront complètement rétablies. Le futur n'a jamais semblé aussi trouble et elle, aussi perdue.

Alors elle finit par lâcher un petit soupir tandis que son regard continue à se noyer dans les reflets délicats de la luneà la surface à des flots : J'ai une famille qui m'attend quelque part. Une mère, un p'tit frère, des amis... Elle n'est sans doute pas aussi indépendante qu'elle le souhaiterait et son coeur l'ancre là où les siens se trouvent. Peu importe la honte qu'elle devrait ressentir en les voyant. Un arbre sans racines ne peut plus s'élever... J'peux pas juste... tu sais... tourner l'dos à tout ça comme s'ils n'existaient pas ? Elle a promis à sa famille qu'elle reviendrait. Elle n'est plus aussi sûre de vouloir le faire, mais elle est certaine de vouloir rester fidèle à sa parole...

Mais où sont-ils ? Sont-ils seulement arrivés sains et saufs jusqu'à cette destination dont elle ignore tout ?

Qu'elle le veuille ou non, il lui faudra du temps pour honorer ses mots. Après... Un petit sourire commence peu à peu à se dessiner sur ses lèvres. Sans joie, mais avec sincérité. Le temps que j'les retrouve et tout ça... Oui, ce n'est pas vraiment une question de choix mais de patience. Et dans l'intervale elle ne se voit pas davantage faire faux bond à sa meilleure amie. Ni à un Joa' dont l'état, forcément, la préoccupe. Mais on sera obligées d'passer par la prison quand même. On est pas en état d'passer l'hiver dehors pas nos propres moyens. Pas dans cet état ! C'est trop risqué. Certains diraient même suicidaire. Ca m'plait pas plus qu'à toi mais on a quoi comme autre option, hein ? Rester ici, chez ces gens ? Son intonation suffit à retranscrire tout le mal qu'elle peut en penser. Tu peux m'croire quand j'te dis qu'en général, leur aide, elle coûte un bras ! Elle a un autre petit rire, suivi d'un gémissement de douleur puis d'une quinte de toux encore plus désagréable. L'humour, vraiment, il faudra qu'elle songe à le mettre de côté...

Mais faisons ça, ouais ! Une liste ! Pourquoi pas après tout ? Ca les occupera pendant leur convalescence et les obligera à penser à autre chose. Et puisqu'elles évoquent son petit copain. Dis, Isa'... Au port, une fois qu'on est sorties de l'eau... Quelque chose la turlupine et ça se voit. Le calme de l'instant encourage aux confessions, c'est comme ça. J'étais en train d'mourir, toi aussi. Et pourtant c'est vers Joa' qu'tu t'es précipitée alors que j'étais juste , moi. À côté d'toi... Est-ce un reproche ? Elle n'en sait trop rien, et encore moins comment formuler ça correctement. C'était un peu.. bizarre ? Dans le fond Kaya ne connaît pas grand chose de l'amour si ce n'est la déception et le rejet. Mais elle a l'impression que leur amitié ne valait pas grand chose aux yeux de l'islandaise sur le moment. Et ouais, ça lui a quand même fait un peu mal...



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1008
Sujet: Re: The sun is gone   Dim 13 Nov 2022 - 22:35
Alors ça…

Isalín ouvre la bouche mais aucun son n’en sort. Elle garde cet air de poisson hors de l’eau, tandis que sa camarade essaye de lui expliquer qu’elle ne peut/veut pas tourner le dos à ses proches. Ceux de Nisqually. L’Islandaise a bien envie de lui rétorquer que si cette attache était si réciproque, ils lui auraient donné l’adresse du futur camp pour qu’elle les rejoigne, ou ils l’auraient attendu à la prison ; mais… elle se tait. Elle ne sait pas pourquoi, peut-être parce que la réaction de Kaya l’a prise de court. Sa meilleure amie a toujours été partante pour les aventures et les sales coups. Pourquoi se montre-t-elle si pessimiste désormais ?

- Bah… ouais, pourquoi pas ici ? On peut bosser pour eux, non ? En échange de rester… tu t’sens en état d’survivre dans un camp avec zéro confort toi ?

Car l’avant-poste de Gig Harbor, de ce qu’elles ont compris, est spartiate. Au moins, ici, elles auraient des lits convenables – c’est le b.a.ba. Mais toutes ces considérations, elles disparaissent quand la jeune lakota décide de creuser là où ça fait mal. Elle ouvre la boîte de Pandore de l’attaque, juste après l’explosion, quand leur vie s’échapper de leur corps. Isalín fixe le néant et ses doigts s’enfoncent obstinément dans le sable gris.

- Je… j’sais pas… j’ai pas réfléchi, avoue-t-elle, j’ai juste pas réfléchi… j’croyais qu’il allait mourir à ce moment-là. Et je… j’voulais pas d’une vie sans lui. J’préférais mourir aussi, oui, elle a essayé de se tuer à ce moment, inconsciemment, mourir en le sauvant, ou mourir en ayant essayé…

C’est atroce ce qu’elle raconte. Le pire, c’est que la jeune femme n’a pas vraiment conscience de la portée morbide de ses aveux. Si elle parle, c’est parce que Kaya est sa meilleure amie. Si elle ne se confie pas sincèrement à elle, à qui le ferait-elle, hein ?

- J’t’ai parlé de Lenny, pas vrai ? C’était mon meilleur ami avant Nisqually… on avait survécu des années ensembles et à la fin, il n’y avait plus que nous deux, avec le recul, l’Islandaise a compris qu’elle en était amoureuse et que c’était réciproque, ils étaient unis parce quelque chose d’indiciblement puissant, il est mort pour me sauver et je crois que… j’ai toujours pas dépassé ça, encore et encore, elle se revoit dans cette cave, avec les pilleurs qui enfoncent la porte – aurait-elle dû faire autrement pour le sauver lui aussi ? J’me sens tellement responsable… ça me bouffe. Alors avec Joachim, dès qu’il est en danger, ça me fait…

Elle mime un geste d’explosion à côté de sa tempe. C’est ça : elle vrille totalement, c’est plus fort qu’elle.

- Tu crois que j’suis folle ? s’inquiète Isalín, une sensation acide dans l’estomac.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Kaya Sihasappa
Kaya Sihasappa
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 596
Sujet: Re: The sun is gone   Lun 21 Nov 2022 - 16:02
- T'es pas sérieuse, là, quand même ?
Kaya comprend que la survie requiert certains impératifs, qu'elle ne vous laisse pas toujours le choix et que l'adaptation est la clef de la survie. Mais elle ne peut pas non plus ignorer son honneur, et cette fierté qui lui ordonne de ne pas en devoir davantage à des gens qui lui ont déjà trop pris. J'préfère dormir dans la neige que de travailler pour eux ! affirme-t-elle. Avec cette étincelle qui prouve que la question est déjà close à ses yeux. Certains voient en Fort Ward un allié là où elle ne perçoit que l'un des maux de ce monde.

Mais Isa' a sans doute moins de raison de leur en vouloir. Et la lakota ne peut pas lui en vouloir non plus de penser à leur avenir. Il faut bien que quelqu'un trouve la force de le faire pour les deux. On pourrait retrouver Mary-Ab' dès qu'on sera prêtes ! Et Nascha serait sûrement ravie de nous accueillir, j'imagine ? Le confort sera plus spartiate mais elle préférerait largement passer l'hiver avec des têtes connues. Si l'hiver ne leur fond pas dessus trop tôt, d'ailleurs. L'air est déjà bien frais et ses poumons se chargent de le lui rappeler à chaque respiration.

Mais aussi gris que soit le ciel, il reste plus clair que la pensée qui dévore Kaya depuis cette explosion. Ou plus précisément, dès l'instant où elle s'est rendue compte qu'elle allait mourir seule. Alors non, elle ne peut pas prétendre qu'elle comprend ce lien qui unit son amie à Joa. Mais elle sait qu'elle a été blessée, meurtrie par un constat qu'elle n'imaginait pas. Mais qu'elle se doit pourtant de comprendre sans juger. L'amour à ses propres règles. S'élever contre elles ne les rend pas moins immuables. C'est un réflexe biologique, j'imagine... commente-t-elle sobrement. Presque amèrement. Simple témoin d'une évidence qui la dépasse, et qu'elle aimerait pouvoir adouber.

La lakota n'est dès lors pas mécontente de changer de sujet. C'est du moins ce qu'elle croit quand Isa' évoque Lenny et qu'elle hoche la tête sur son épaule pour lui confirmer qu'elle lui a déjà parlé de son compagnon des débuts. Mais pas en détail. Pas avec ces détails, du moins. Pas folle, non. Juste... amoureuse ? tente-t-elle de la rassurer. Sans trop savoir de quoi elle parle puisque son affection pour Ruben se résumait surtout à de la possessivité. Ou encore, qu'elle n'ait pas encore eu la chance d'attirer l'attention d'un garçon. Elle présume, rien de plus. Mais elle est malgré tout certaine qu'Isa' n'est pas un monstre. Et qu'elle obéit, comme tout le monde, à son coeur à ou ses pulsions. Lenny et toi, vous... ? C'est ce qu'elle croit comprendre de cette comparaison entre son ancien camarade et Joa'. C'est de la curiosité un brin mal placée, c'est tout.

Pourtant il reste cette colère que Kaya a besoin de focaliser, et qui continue de la consumer depuis qu'elle s'est retrouvée dans ce lit. Isa' n'en sera jamais la cible. Et elle ne peut pas non plus mordre la main qui la nourrit, toute pourrie qu'elle soit. J'ai... J'ai pensé à un truc ! Elle se redresse un peu et pivote difficilement pour faire face à son amie. Un réflexe l'enjoint à poser ses mains sur les siennes. Tu trouves pas bizarre qu'Vi' se soit foirée à ce point avec les bombes ? On voulait exploser quelques bateaux, pas atomiser Hiroshima ! Ouais, ça la travaille. L'ennui et la rancoeur se sont chargés du reste. Et si l'Conseil avait eu peur qu'on s'fasse capturer ? Ils se sont p't-être dits que ma mère m'avait révélé l'emplacement du futur camp ou alors ils ont juste voulu prendre zéro risques mais... Plus j'y pense et plus j'me dis qu'le but, c'était p't-être pas qu'on survive ! Devient-elle parano ? Si seulement elle pouvait répondre elle-même à cette question... Et Vi' ? Pourquoi elle a subitement décidé de n'pas venir, hein ? Il y a trop de coïncidences, trop de choses étranges. Kaya peut répondre de sa mère. Jamais elle n'aurait accepté cette idée. Mais... les autres ?



Kaya Sihasappa
All of Creation is related
And the hurt of one is the hurt of all. And the honor of one is the
honor of all. And whatever we do affects everything in the universe.
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1008
Sujet: Re: The sun is gone   Jeu 24 Nov 2022 - 0:05
Bon, visiblement, Kaya est indéboulonnable sur le sujet, elle n’insiste pas. Sa position est sans doute compréhensible : elle a été mutilée à cause d’une bataille qui l’a opposée aux gens d’ici… c’est assez bizarre de se dire que des années après, ils les ont sauvées. Isalín essaye d’y penser, mais elle n’imagine pas faire copain-copain avec New Eden. Pourtant, elle n’est pas celle qui a le plus souffert de leurs exactions.

- Ça change rien pour nous deux, t’sais…, qu’elle tente de relativiser quand sa cadette la corrige.

C’est un « réflexe biologique ». Pourtant, l’Islandaise entend son amertume et une boule se forme dans son ventre. Elle est perdue. Elle aimerait croire qu’absolument rien a changé depuis qu’elle se sont implicitement et mutuellement sacrées meilleures amies, mais… est-ce la vérité ? Malgré tout, la jeune femme a l’impression que sa fugue soudaine avec Joachim, celle qui l’a jeté dans les bras des Scarecrows, a cassé quelque chose. Kaya s’est sentie mise à part, destituée peut-être ? Et depuis, il y a cette compétition implicite « son copain / sa meilleure copine ».

Pourtant, quand il a fallu aller arracher Joachim aux griffes des assassins masqués, elle était venue. Elle a tourné le dos à ses amis et à sa mère pour la suivre dans sa folie. Le boule dans son ventre enfle encore plus. Ce n’est pas Kaya le problème, Isalín le réalise. C’est elle…

- Hum…, qu’elle grommelle alors sur le fait d’être amoureuse.

Et à propos de Lenny, elle ne fait que secouer la tête. La jeune femme s’isole dans un mauvais nuage de culpabilité jusqu’à ce que sa complice l’en sorte d’une douche froide. Son mouvement soudain, et les mains qui se posent sur les siennes, l’ancrent dans l’instant. Elle ouvre grand les oreilles… et ce qu’elle entend lui retourne l’estomac.

- Putain… OH PUTAIN ! Mais t’as raison ! c’est tellement clair que ça lui donne le tournis, ils en seraient grave capables… j’veux dire, ils ont laissé Harper à New Eden quand elle s’est fait capturer, ils ont laissé Joachim dans la merde quand il était manipulé par les Scarecrows…, c’est horrifiant de le percuter là, le Conseil s’en fout des gens en fait… et j’suis sûre qu’ils ont fait ça parce qu’on a pas fait l’entrainement d’ta mère là… ils nous croyaient encore trop faibles.

Comme par hasard, Violet se désiste. Comme par hasard, Ruben n’est pas avec eux. Comme par hasard, ils sont les seuls sur le quais. La femme qui les a sortis de l’eau, c’est juste un problème de calcul j’crois. Elle devait sans doute ne pas être là ou crever avec eux.

- Mais… t’penses que ta… ta mère a participé aussi ? Elle aurait laissé faire ça ? Et Lara ?! Est-ce qu’elle est de mèche aussi ? Est-ce que les larmes de ses adieux étaient dues à la culpabilité ? Faut p’t’ête pas qu’on retourne à la prison alors…, des fois que le Conseil ait laissé des pions sur place pour finir le travail – vaudrait mieux pas qu’elles parlent.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The sun is gone   
Revenir en haut Aller en bas  
- The sun is gone -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: