The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -20%
Aspirateur balai sans fil XIAOMI – Mi Vacuum ...
Voir le deal
79.99 €

Le carillon de la clochette est bien loin
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7542
Sujet: Le carillon de la clochette est bien loin   Mar 8 Nov 2022 - 6:40


Je ne sais pas depuis combien de jour Emie est au plus mal. Je reste a la veiller, m’accordant de lui tenir la main ou lui dire des mots que j’espère être réconfortant quand elle se plonge trop entre ses délires fiévreux et ce qu’elle a vécu. Je n’ai pas besoin qu’on m’explique qui lui a fait ça. J’ai compris et je n’en bouillonne que plus.

Ma proie était a portée de main, j’aurais pu l’avoir mais je l’ai raté. Pire que ça, j’aurais pu la traquer, suivre le lionceau et en finir une bonne fois pour toute, mais j’avais fait le choix de sauver Emie sans vraiment y réfléchir. Les choses s’étaient imposées a moi malgré les efforts que cela m’avait coutée pour reprendre le dessus sur mon instinct.

13 mois maintenant… 13 long mois de plus en plus dur et solitaire ou je suis parti sur un chemin auquel j’ai tout donner. La frustration est tellement affreuse que je ne sais même pas encore comment l’encaisser. J’ai besoin de beaucoup de choses que je ne peux pas trouver ici. Autant dire que je suis un lion en cage et que je ne fais rien pour me mêler aux IF ni me montrer agréable. J’ai déjà annoncé que la facture serait pour Valerian, les TE aussi ont fait des choix, comme moi et mon ex-femme. Revoir Anton ne m’avait pas fait du bien et au final, mon amertume était en train de ronger le moindre souvenir heureux que j’avais pu avoir. Comme si, depuis que je n’avais plus de famille, ma vie s’était en train de se consumer pour, bientôt, ne se résumer qu’a ce combat qui ne semble pas vouloir se terminer. Ce qui s’est passé en sortie de combat n’était qu’un soubresaut de ce qui est en train de mourir en moi, je le sais. Un jours proche, je ne reconnaitrais plus les miens et rien ne pourra se mettre entre moi et ma soif de violence.

Je sens les doigts d’Emie se serrer un peu plus fort dans les miens alors qu’elle grimace de douleur. Elle semble faire des efforts pour se réveiller et je ne peux qu’attendre. Quand elle finit pas ouvrir les yeux je tente un maigre sourire avec un :

« Salut. Tu te sens comment?»


Avant qu’elle ne s’affole j’ajoute rapidement :

« Tu es en sécurité chez les IF. Ils ont surement prévenu les TE que tu étais ici. Je suis certain qu'il y a déjà du monde en route pour toi. »

Autrement dit, je vais bientôt partir.


Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | The Exiles
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1364
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Lun 14 Nov 2022 - 3:21


Elle se lève à l’aube, comme chaque matin et elle se dirige, instinctivement dans la chambre de Logan. Il est déjà réveillé et n’attends plus qu’elle. Il lui tend les bras, et elle va pour le chercher quand on frappe à la porte. Elle va pour ouvrir, et il est là, en face d’elle. Son cœur se serre, il se met à battre à mille à l’heure « NON, pitié ! » qu’elle tente de hurler en vain. Aucun son ne sort de sa bouche. Mais lui, continue d’avancer. Il l’attrape à la gorge, la soulève et se met à serrer. Il sert, il sert, et Logan se met à pleurer. Elle ne peut rien faire et il commence son œuvre, comme à chaque fois. Comme à chaque fois qu’elle se rendort, il vient hanter son esprit et se remet à la faire saigner. A lui ouvrir et à lui casser chaque partie de son corps fragile. Et elle ne peut rien faire pour l’en empêcher, quand il a fini de s’en prendre à elle, c’est vers son fils qu’il se dirige. Et à nouveau, elle se réveille en sueur, paniquée à l’idée qu’il puisse revenir lui faire du mal. Heureusement, très vite, elle se rend compte que c’est Isha qui est là, comme elle en avait besoin. Son ex-mari est présent à son chevet et c’est la seule chose qui lui permet de s’endormir.

Il lui indique qu’elle est en sécurité chez les IF, que les autres sont au courant. Voilà déjà une bonne nouvelle malgré son esprit encore bien embué. Elle avale difficilement, elle a la gorge sèche et demande d’une petite voix s’il veut bien lui passer de l’eau. Une fois qu’elle en prit une gorgée, elle se met à demander « Et Anton ? Et Joe ? » Parce qu’il faut dire qu’elle ne se rappel plus grand-chose, mis à part ce dont elle rêve à chaque fois qu’elle ferme les yeux. Elle essaie de se relever légèrement, mais tout son corps la fait souffrir. Ça lui arrache même une grimace. Elle se retient de pleurer mais bon dieu qu’elle a mal «  Co … Comment tu m’as trouvé ? Il … Vous avez eu celui qui m’a fait ça ? Et Logan, il va bien ? » Son esprit n’est pas encore très clair et ses questions doivent être désordonnées, mais il faut qu’elle arrive à comprendre doucement. Pour le moment elle ne ressent que de la douleur. Son oreille lui fait un mal de chien, elle a l’impression d’un sifflement permanent, sa main aussi d’ailleurs, tout comme son genou.




Une menace à son enfant, trouble le sang d'une mère.
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7542
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Mer 16 Nov 2022 - 7:32


JJe suis soulagé qu’elle revienne enfin a elle et j’espère que c’est bon signe. Faith avait dit avoir fait tout ce qu’elle pouvait, le reste, c’était a Emie d’œuvrer pour s’en sortir. Il faut croire que mon ex-femme n’a pas failli dans se combat même si je la trouve encore extrêmement pale et fragile.

« Ne bouge pas, tu es loin d’être remise. »


Je vais lui attraper le verre et, avec le plus de précautions possibles, je la redresse un peu, tout en la maintenant, pour l’aider a boire. Je sens que l’exercice est loin d’être simple pour elle malgré toute la douceur dont je fais preuve. Elle a à peine bu une gorgée que les questions arrivent.

« Ils étaient en vie quand je suis parti avec toi… »


« Bien » est un mot que je préféré éviter vu l’état du lionceau et mes envies de meurtre quant a celui censé veiller sur ma femme, pardon mon ex femme. Je n’en reviens pas qu’elle me dise être plus en sécurité loin de moi et qu’elle soit dans cet état. Tout cela me rempli d’une douloureuse amertume que je me force a ravaler.

« Je… je traquais ma cible quand je t’ai entendu crier… j’ai fait au plus vite… »

Elle ne mesure peut être pas toute la souffrance qui se cache dans cette petite phrase et ce que ca m’a couté de lâcher ma chasse pour elle. Je ne pense pas que personne ne sache comprendre, a part Joe peut etre, la douleur et la frustration, menant presque a la folie, de ne pas finir une traque ni les efforts pour reprendre le dessus. Pour autant, j’avais réussi, pour elle, a le faire, preuve que, même si les choses n’ont pas tourné comme je le voulais, je n’ai jamais menti sur mes sentiments pour cette femme. Mes yeux se perdent sur l’alliance qu’elle porte en pendentif. Je ne me suis pas encore résigné à enlever la mienne. Ca viendra, mais je ne suis pas encore prêt.
Je me raidis a sa demande de savoir si on a eu clochette, sentant mes poils s’hérisser le long de ma nuque et mes poings se serrer en même temps que je contracte ma mâchoire.

« Il a fallu faire un choix Emie. Tu étais grièvement blessée… cela va faire un an que je cours après, j’imagine que l’on est plus a quelques jours près. »

J’essaye de mettre un peu d’humour dans ma façon de présenter les choses, mais le cœur n’y est pas. J’ai tellement perdu pour attraper Clochette que devoir le lâcher si près du but.

« Je le retrouverais… »


Je la regarde soudain avec autant d’effroi que d’horreur quand elle parle de Logan. Si j’estime ne rien avoir a dire quant a sa présence sur place, imaginer que mon fils y était, que je ne l’ai pas vu, pire que je l’ai laissé sur place, me fait l’effet d’une douche glacée avec de la vrai eau qui tue. C’est d’une voix blanche que je demande :

« Dis moi que Logan n’était pas avec toi…. »




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | The Exiles
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1364
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Mar 22 Nov 2022 - 2:35


Très vite, Isha rassure Émilie. Anton et Joe allait bien, enfin, aussi bien que l’on pouvait aller après s’être retrouvé face à ses mercenaires de NE. Il est très doux dans ses gestes et si elle n’était pas aussi mal en point, elle apprécierait de retrouver se contact avec lui. Il lui manque, énormément et malgré le fait qu’elle le sache en vie, ne pas savoir où il est, ni ce qu’il fait la tue à petit feu. Alors c’est à Logan qu’elle s’accroche à chaque fois que son cœur se serre en pensant à lui. Mais malgré cette douceur qu’elle lui connait, le moindre de ses gestes la fait terriblement souffrir « Est-ce que ... Est-ce que tu peux me dire ce que j'ai ? » Histoire qu'elle sache à quoi s'attendre en terme de guérison.

Elle peine à boire, mais en ressent un intense besoin. Chaque gorgée est une nouvelle piqure dans sa gorge, mais elle le sait, l’hydratation est importante, surtout qu’elle ne dispose pas de médicament pour aider à la guérison. Il faudra du temps pour qu’elle se remette complétement de ses blessures. Elle pose ses yeux sur Isha. Elle en profite, pour s’assurer qu’il est bel et bien là, auprès d’elle. Elle voudrait que ça reste comme ça, mais elle le sait ce n’est qu’une douce illusion. Elle l’écoute répondre à ses questions « L’homme qui m’a fait ça, c’est … C’est lui que tu traquais ? Qui c’est ce type ? Il … Il a été gravement blessé. Il … Il m’a forcé à le soigner et … Il est devenu fou »

Quand il lui indique ensuite que c’est bien lui qu’il traque, depuis un an elle comprend alors que c’est à cause de cet homme qu’elle a définitivement perdu son mari. Et comme s’il n’en avait pas déjà fait assez, en plus de lui avoir brisé le cœur, il l’a brisé physiquement. Cet homme. Il est la cause de tous ses soucis, alors, prise d’une colère sombre elle répond seulement « Quand tu l’auras retrouvé, je veux que tu le fasses payer. Comme jamais tu ne l’as fait avant. Je veux qu’il subisse autant que ce qu’il m’a fait, je veux que ses os soient brisés, un par un et son cœur, arraché de sa poitrine » Oui, surement que la fièvre parle à sa place, mais ce qu’il lui a fait subir mérite bien ses pensées sombres.

Puis elle fait les gros yeux quand il lui parle de Logan « Quoi ? Non ! Non ! Logan il … Non ! Il est resté avec Allia et Maes. Je … Je ne l’aurais jamais emmené pourquoi tu me demandes ça ? Tu as entendu quelque chose ? » La frontière entre ses cauchemars et la réalité et bien trop fine, surtout dans son état. Elle a des flashs de ce qu’il s’est réellement passé qui se mélangent à ses sombres rêves. La différence est difficile à trouver pour elle.





Une menace à son enfant, trouble le sang d'une mère.
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7542
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Lun 5 Déc 2022 - 2:02

Je la regarde avec un air visiblement soucieux. Je n’ai jamais été doué avec les mots, et je ne sais pas trop comment répondre a sa question sans l’inquiéter plus que je ne le suis déjà. Ses blessures sont graves, elle a vraiment failli y rester. Le fait que je me décide entre la conduire ici et poursuive le type en dit long sur l’état ou elle se trouvait quand je suis arrivé.

Ce qu’elle a est simple : elle a failli y rester et c’est un miracle qu’elle soit encore en vie. Pour autant ce réveil miraculeux et cette conversation qui prouve que ce n’est pas qu’un cauchemar brumeux avant de re-sombrer dans l’inconscience ne me suffit pas pour aller chercher la binouse et les cotillons. Faith a été honnête, elle portera certaines séquelles jusqu’à la fin de ses jours, tout cas parce que je ne suis même pas capable de choper un putain d’enfoiré que je chasse depuis plus d’un an maintenant.

« Le principal c’est que tu sois vivante. Tu vas guérir pour la plupart des blessures. J’ai tout lâché pour te conduire chez les IF afin que tu sois soignée le plus vite possible… mais… »


Mais certaines une de ses oreilles semblent perdus pour de bon et elle gardera des cicatrices. Je ne sais pas comment lui annoncer ça. Je n’ai même pas conscience que j’ai gardé sa main dans la mienne alors que celle de libre passe sur mon visage. Ca devrait être une personne importante a ses yeux pour la soutenir et lui dire les choses, ce que je ne suis plus vraiment. J’essaye de me dire que même si j’ai eu le réflexe de lui apporter mon ex femme et que je sais reconnaitre des blessures grave, Faith reste une foufoune qui soigne des zizis en panne en temps ordinaire. Pas sur qu’elle est eu beaucoup d’accidents de collisions de stouquette mollasses avec un tympan dans sa vie. Si ca se trouve, ca va aller pour Emie…

«Est-ce que tu as mal au niveau de ton oreille ? T’entends des trucs ? Des bourdonnements ? »

Je me sens un peu mal a l’aise sous son regard. En fait c’est douloureux que d’avoir la femme qu’on aime et qu’on a perdu devant soit alors qu’on est loin d’avoir digéré la rupture, si tant est que je sache le digérer un jour. Avec la frustration d’avoir laissé partir clochette, ces derniers jours sans sommeil a m’inquiéter, ca me fait un peu trop a encaisser. J’ai toujours cet arrière-gout d’injustice qui rend ma colère aussi amère que douloureuse. J’hoche la tête a sa question ;

« Oui, c’est lui. Et non, il n’est pas devenu fou. J’ai vu assez de ses charniers pour savoir que ce mec et ses potes sont tarés depuis longtemps. »


Aussi ignoble que mal fait. Je sais pas ce qui est pire que de tuer des gosses, des femmes enceinte, des vieux, que de bâcler en prime. Ce type mérite le sort que je lui réserve. Au moins, je note qu’il a été blessé mais le fait que ca ne soit pas par moi est un aiguillon de plus dans la tourmente qui me ronge. J’ai tout sacrifié pour cette traque, j’ai laissé trop de moi et ce a quoi je tenais pour savoir survivre au fait qu’elle m’échappe. Je lui lâche doucement la main et vais m’adosser contre le mur, dans ce langage inconscient qui est le mien, je croise les bras sur mon torse avant de plonger mes yeux dans les siens. Peu importe si elle y voit de la souffrance ou de la détresse, ce qui compte ce que je n’ai pas le choix, je ne l’ai jamais vraiment eu en fait. C’est calmement que je lui explique :

« C’est pour ca que je ne pouvais pas rentrer a la maison … il faut que quelqu’un les arrête. Je… Je ne me serais pas merdé pour le chopper… tu… enfin tu ne serais pas dans cet état. »


Je suis un peu surpris que cette femme qui n’a pas eu la force de me suivre dans ma quête et qui a rejeté la main que je lui tendais pour préférer un autre chemin, me demande de continuer sur celui qui m’éloigne d’elle. J’imagine que c’est mieux ainsi. Une fois de plus, la surprise passée, j’hoche la tête douloureusement avant de lui dire :

« Je compte bien le faire vivre longtemps… »

Le plus longtemps possible. Personne ne mesure a quel point je suis capable dans cet art mal vue des « bonnes gens ». La montée de stress quand le sujet de Logan est évoqué redescend vite alors que je comprends que c’est un quiproquo.

« Je sais que ca ne me regarde plus, mais tu avais aussi dit être en sécurité… »


Sauf qu’elle ne l’est pas chez les TE. Logan non plus. Et moi je suis assez con pour ne rien faire. Tout cela est bien trop, je crois, pour ma petite personne. Je ne suis pas de ceux qui fuit, pour autant je me sens de battre en retraite devant une bataille perdue d’avance dans laquelle je me suis déjà mortellement blessé. Je détourne le regard avant de lui dire :

« J’imagine que c’est surement mieux que je demande a Faith de venir s’occuper de toi et que je reprenne la route … »




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Emilie Knox
Emilie Knox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | The Exiles
Chat noir
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1364
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Mer 21 Déc 2022 - 5:57


Il ne répond pas vraiment à la sage-femme qui peine à reprendre connaissance, l’esprit toujours embrumé par la douleur et les mauvais rêves. Elle essaie de se relever mais le moindre de ses gestes lui arrache une grimace. Les côtes, c’est certain, le genou, sa main, sa joue et son oreille. Voilà là où elle a mal, autant dire presque partout. Elle est soulagée tout de même, de savoir qu’elle guérira, qu’elle pourra se relever un jour et surtout, qu’elle soit vivante, tout simplement. Elle ne pensait pas que d’aller dans la safe zone pendant l’attaque serait autant dangereux. Elle arrive quand même à sourire à cet homme en face d’elle, qu’elle aime toujours autant « Je … Je sais que ça t’as couté de faire ça. Je … Merci Isha » Elle ne sait pas trop quoi lui dire d’autre, elle le connait. Arrêter sa quête de vengeance pour elle est un symbole bien trop fort pour qu’elle ne puisse l’ignorer « Je suis désolée »

« Mal, oui … Mais surtout je n’entends absolument rien » Et forcément, elle essaie de se rappeler. Les flashes lui reviennent comme un nouveau coup de couteau « Il … Il m’a poignardé l’oreille » et elle croit pouvoir savoir ce que cela signifie « Je … Je risque d’être sourde » Et forcément, elle se met à pleurer. Non pas pour son oreille, ni pour son ouïe, mais parce qu’en ayant pris des risques pour aller aider dans cette guerre dans laquelle elle avait refusé d’entrer il y avait encore quelques jours, elle se montrait égoïste et sa parole n’avait alors plus aucun poids. Une parole comme une autre. Elle avait blessé Isha pour ne pas l’avoir suivis, la voilà dans la guerre pour laquelle il l’avait, lui aussi abandonnée.

Elle comprend, malheureusement un peu tard pourquoi il est dans cet état. Son ex-mari est dans un bien triste état. La folie le guette, elle peut le lire dans ses yeux, dans ses gestes, dans ses paroles. Elle essaie de se reprendre alors qu’il lâche sa main. Trop vite à son gout. Elle ressent tout son désarrois et tente, sans grand succès de se rapprocher de lui. Elle voudrait pouvoir le soulager comme elle en avait l’habitude, mais les choses avaient changés, qu’elle le voulait ou non « Isha je t’en prie, ne te blâme pas pour ça. Ces gens ils sont trop bien organisés. Si ça n’avait pas été lui, ça aurait été quelqu’un d’autre. J’ai choisis de partir là-bas, je suis la seule qui doit assumer les conséquences de mes actes. Je … Depuis qu’on s’est quitté la dernière fois, je … » Elle quoi ? Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Elle avait voulu se prouver qu’elle pouvait s’en sortir sans lui. La voilà dans un lit, blessée de partout. Le constat est là, sans Isha, elle faisait n’importe quoi. Il avait été sa bouée autant qu’elle la sienne.

Lui aussi l’a bien compris. Elle baisse le regard, et s’il avait eu raison depuis tout ce temps ? Si en réalité, elle n’était en sécurité nulle part ailleurs qu’auprès de lui. Elle se mord la lèvre avant de lui demander « Attends non. Reste encore un peu. S’il te plait » Elle ne veut pas le voir partir. Pas maintenant. Encore un peu, un tout petit peu « Je … Je suis désolée, pour tout ce qu’il s’est passé. J’ai pris de mauvaises décisions, mais … Je fais tout ce que je peux pour garder notre fils en sécurité » Quitte à aller au-devant de cette guerre contre un ennemi commun. Elle comprenait mieux, maintenant, les décisions d’Isha. Mais ils n’étaient clairement pas faits du même matériel.





Une menace à son enfant, trouble le sang d'une mère.
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7542
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   Mer 21 Déc 2022 - 13:17

Il y a une douleur sincère et profonde qui se lit sur mes traits quand elle me dit qu’elle comprend ce que ca m’a couté. Je redresse doucement mon visage vers le sien. Mon regard en dit plus sur le déchirement si singulier que je vie et la souffrance avec laquelle je dosi composer. Il y aussi autre chose comme une petite lueur un peu timide perdu dans tout le reste. Elle est pale, vacillante alors que je scrute le visage de mon ex femme en me demandant si elle peur vraiment comprendre ? Si elle sait vraiment l’enfer que je vie ? Il y a tres peu de monde pour quoi j’aurais voulu et pu faire ca.

Je garde le silence et hoche la tête a son merci et ses excuses. Mon expression se durcit une seconde avant de s’adoucir et c’est avec le plus de précaution que je lui annonce :

« Tu as une oreille qui sera surement irrécupérable, mais une fois de plus, seul le temps pourra nous le dire. »

Le moment est dur, injuste, pour moi comme pour elle j’imagine. On paye beaucoup de choses que nous avons subis, mais pas que. La blessure que j’ai reçu ne fermera peut etre jamais et la revoir ainsi me fait mal. J’aurais tout donner pour elle, tout sauf ce saut dans la folie qu’elle me demandait quant a elle, elle a été incapable de prendre ma main pour me suivre avec confiance. J’avais trouvé des solutions, des compromis et son refus avait sonné comme un abandon mais pas que : ca m’avait presque tuer. L’homme qui se tenait devant elle était un animal agonisant qui ne savait pas comment lécher ses plaies.

« Je ne te blâme pas. »

Du moins je ne le crois pas. Je ne sais plus vraiment où j’en suis. La douleur éclipse tout et la colère n’est jamais loin pour essayer d’apaiser le cortège de chagrin que je me refuse. Je ne suis pas fait pour ça, pour l’amour, la pitié, la tendresse. Au final, je ne suis qu’un outil de guerre qui n’a pas de raison d’être ailleurs que la ou le sang doit couler.

« Je n’ai rien a dire sur tes choix maintenant, non ? »


Je la regarde avec une nouvelle lueur qui crépite alors qu’elle ne finit pas sa phrase. Depuis il s’est passé quoi pour elle ? Une vague brulante est dangereusement en train de remontée avec toute l’acidité du monde dans ce qui reste de mon ame frustré de cette chasse avortée, de cet abandon consommé, de ces retrouvailles impromptues et de plein d’autres choses encore. Je me fige, attends, hésite. Une part de moi veut retourner auprès d’elle, veut retrouver sa douceur, sa chaleur sa tendresse… une autre sait que tout aura un gout de décors en carton pate maintenant. Le poison du doute a été jeté dans cette bulle de bonheur parfait qui était la nôtre. Tout ce qui avait été lumineux n'était plus qu’un miracle plein de nostalgies, un mensonge fait avec moi-même.

Je me rends compte que je n’ai pas bougé, ni desserré les dents alors que le silence s’éternise. Il y a de l’amertume dans ma voix qui note bien a quel point tout est a vif a l’intérieur.

« Je ne sais pas ce que Yulia et Lex t’ont dit, mais tu es en grand danger a Crescent et Logan aussi. Je ne comprends même pas l’entêtement de Valerian de rester là-bas et pourquoi je ne t’oblige pas a venir avec Logan ou vous seriez vraiment en sécurité. »

Mon regard est humide et ma voix vibrante d’émotions et de détresse alors que je crache enfin ce qui me bouffe :

« Pourquoi tu voudrais que je reste ? Je suis loin d’être guéri de toi, de nous, de ce qui s’est passé. Je ne sais pas si je le pourrais un jour. En fait, je ne sais même pas ce qui m’a le plus détruit entre me tromper autant y croire a la folie ou me rendre compte que la femme qui m’aurait fait confiance les yeux fermés pour assurer sa sécurité n’était plus. A-t-elle seulement été là pour de vrai celle qui a pris ma main et m’aurait suivi au bout du pays ? Je.. je ne sais même plus… »




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Le carillon de la clochette est bien loin   
Revenir en haut Aller en bas  
- Le carillon de la clochette est bien loin -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: