The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

Left me in pieces
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2356
Sujet: Left me in pieces   Lun 7 Nov 2022 - 21:35
L'épaule toujours immobilisée, je suis au moins contente que mes côtes me laissent enfin tranquilles. Mais avec Marlon, nous avons eu l'occasion d'entendre le chaos sur Vashon Island et le plan qui s'y est déroulé. Sans rien savoir de l'issue de l'affrontement, c'est très perturbant de guetter le retour des alliés et de ne pas s'en faire pour ceux qui arrivent. Quelques noms me viennent en tête évidemment, les membres de The Haven en priorité mais pas seulement. Nous avons fait l'escorte avec l'avocat, et quelques autres, en direction de la prison, plusieurs zodiacs sont arrivés entre temps avec des blessés de léger à grave.

Je ne sais quoi en penser, d'autant que celui que j'attends n'est pas encore là. J'y retourne, que j'annonce à mon complice du soir alors qu'il se charge de la répartition dans les cellules froides de la prison. Le temps de gagner l'extérieur, je constate que trois silhouettes viennent tout juste de débarquer dans la nuit et sont accueillies. Parmi celles-ci, Joachim, une blonde que je ne connais pas, et Sebastian qui les soutient tous les deux. Je m'approche au pas de courses, avec des couvertures pour l'adolescent que j'enrobe dedans, en donnant une autre à la jeune femme qui semble trempée : Il y a de quoi vous réchauffer à l'intérieur, un feu notamment, et des infusions encore chaudes.

Alors qu'ils avancent, je me retrouve en tête à tête avec Sebastian et ne peut m'empêcher de lui bondir dans les bras pour l'étreindre fermement. Je suis soulagée de le voir ici, entier visiblement. Ou du moins de ce que j'en sais pour l'instant : Enfin te voilà, que je lui murmure en le relâchant un temps, pour lui laisser l'occasion de respirer. J'ai l'air encore soucieux sur le visage, qui augure que je risque d'être pénible avec lui pour qu'il se ménage : J'ai cru que sans ta patte de lapin, tu ne t'en sortirais pas, que j'ajoute en essayant de détendre l'atmosphère. Réussite ? Non, je suis trop nerveuse pour ça : Ton frère est arrivé, il est occupé pour l'instant mais il va bien, et il n'est pas blessé si ça t'inquiète, que je lui précise : Tu n'as rien ?




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3265
Sujet: Re: Left me in pieces   Lun 7 Nov 2022 - 23:29
Je fais au mieux pour tenter de tenir mes deux passagers éveillés le temps de la route. Je meurs d’envie de rester chercher mon frère et m’assurer mais il n’y a qua voir les têtes dodeliner pour comprendre que chaque minute est comptée pour l’apprenti sous marinier du dimanche et la navigatrice transformée en femme grenouille d’une nuit. Une belle performance physique qu’elle a accomplie alors que je pensais déjà devoir éventrer la coque.

Je les aide a descendre du Zodiac pour être pris en charge par une personne que je suis ravi de revoir. Après avoir tendu des couvertures, elle les escortes vers l’intérieur ou un feu les attend. Evidemment, je suis le mouvement soutenant au besoin les naufragés du moment. Je m’assure qu’ils vont bien et sont pris en charge avant de m’accorder une pause.

Je vais me retourner pour demander a Olivia si tout va bien de son coté alors que j’ai juste le temps de la réceptionner dans mes bras et sentir les siens se serrer autour de moi. Un peu surpris, je l’enlace a mon tour. Je commence juste a mesurer l’inquiétude qui a pu être la sienne, surtout que nous n’étions pas dans les premiers convois. Je me contente de lui dire, en ayant du mal a retenir mon sourire :

« Dois je comprendre qu’il y aurait des plaintes sur le fait que j’ai mis trop de temps a revenir ? »


Je la relâche quand elle me libère de son étreinte et je vois bien sur ses traits les restes de l’angoisse de l’attente. Rester derrière est souvent plus pénible qu’être sur le front. Je passe doucement le bout de mes doigts sur le pli soucieux de son visage comme pour l’effacer. Avec un peu d’humour j’essaye de lui faire oublier ce qui a dû être des heures pénibles en la provocant comme je sais si bien le faire.

« J’avais ma bague de fiançailles, ca vaut toutes les pattes de lapin du monde, sans compter qu’on me dit plutôt bon pour esquiver la mort. Et puis, méfie-toi petite fille, je vais finir par croire que tu t’es vraiment inquiétée pour moi. »

Je suis soulagé quand elle me dit que Daemon est sain et sauf. J’avais peur qu’il fasse une bêtise, désespéré comme il l’est de ne pas savoir ce qu’est arrivée a sa femme.

« Merci, je reconnais que je n’étais pas tranquille. Il ne devrait pas être sur un champ de bataille avec ce qu’il traverse en ce moment. »

Mon frère aime sa femme au point que le monde semble ne plus tourner sans elle. Les heures avant l’attaque, il ressemblait plus a un taureau piaffant d’impatience de pouvoir charger qu’autre chose. La colère mêlée a la détermination n’a jamais fait bon ménage dans notre famille. Aussi, je n’ai pas été serein de toute la mêlée de savoir comment cela se passait pour lui.

« Je vais bien. Et toi ? Tu as l’air épuisée ? Tu veux que je m’occupe de la réception de ceux qui arrivent a ta place pour que tu puisses te reposer un peu ? »


Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2356
Sujet: Re: Left me in pieces   Mar 8 Nov 2022 - 13:05
Je ne peux cacher que je suis vraiment rassurée de le savoir en vie et de pouvoir le tenir dans mes bras. Sebastian en est à faire des plaisanteries pour sa part, mais j'ai du mal à me laisser aller à l'humour actuellement. Je n'ai que les mots rapportés des dégâts qui ont secoué Vashon Island, je n'ai aucune idée de la totalité des blessures, il n'y a que des rumeurs sur de grosses explosions dangereuses, ou des personnes qui sont très proches de flirter avec la faucheuse. Et je n'ai été là pour protéger personne dans l'histoire, c'est d'autant plus perturbant pour moi que d'ordinaire, on peut compter sur ma présence.

Là ? Avec mes blessures, qu'il s'agisse du convoi ou de la bataille, je suis sur la touche dans tous les cas et c'est extrêmement frustrant. Je ne peux m'empêcher de me faire plus sérieuse : Arrête de plaisanter : je me suis vraiment inquiétée pour toi ! Plus que ça, mais je ne le dirais pas. J'ai tellement de mal à en rire pour l'instant que même ses gestes tendres ne chassent pas mon souci présent. On mettra ça sur le compte de la fatigue, ça a tendance à me mettre les nerfs à vif, non ?

Comment ça ? Que se passe-t-il ? Que je lui demande au sujet de son frère. J'ai raté quelques histoires visiblement, je ne réalise pas la gravité de la situation, à dire vrai. Les lèvres pincées, je secoue la tête à sa proposition : Non, non, je peux tenir encore un bon moment comme ça, en fait, sans doute deux jours tant j'ai l'impression d'être sur du dix milles volt en continu. Je m'en sortirais peut-être avec un ulcère, et Nolan n'est même pas là pour me gronder, quel avantage ! Je ne dormirais que lorsque tout le monde sera rentré et qu'on aura des nouvelles de tous les volontaires, pas avant, que je lui annonce.

S'il croit d'ailleurs que c'est négociable, je préfère ajouter immédiatement : N'essaie pas de me détourner de ça, je suis bien plus têtue que tu ne le seras jamais, il y a peut-être une version de l'histoire où je m'effondre sur l'un des matelas d'une cellule et je me fais oublier pendant trois jours, mais en attendant on va quand même se contenter de ça : Viens, allons-nous mettre aussi au chaud, que je lui souffle en lui saisissant la main pour le conduire à l'intérieur. Je ne peux m'empêcher de le fixer quand même : Tu es sûr que tu n'as rien ?




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3265
Sujet: Re: Left me in pieces   Mer 9 Nov 2022 - 7:25
Alors qu’elle me dit s’être vraiment inquiété pour moi, je réalise que si ce soir cela s’est bien passé, avec les Oblivions dans les parages, la suite ne pas aller en s’améliorant pour moi. Le fait que j’ai renoncé a fuir est presque une condamnation a termes. J’en ai conscience mais, que cela soit pour de bonnes ou de mauvaises raisons, j’ai préféré vivre en sursis ici que de gagner du temps en partant. C’est donc avec un sérieux résigné et nu visage grave que je lui dis :

« Il ne faut pas Olivia… pas pour moi… »

Tôt ou tard je ne reviendrais pas et je n’ai pas envie de savoir qu’elle se fera un sang d’encre quand on me conduira à Portland. J’essaye de dédramatiser en annonçant sur un ton humoristique :

« Et puis, tu me connais, je ne suis pas le meilleur pour rien. »

Ma tentative de bonne humeur se meurt vite alors que nous reprenons le sujet de mon frère. C’est vrai que je n’ai pas eu le temps d’expliquer la situation à Olivia, trop occupée a courir pour aider a la préparation de cette attaque et a chercher tant bien que mal des pistes pour retrouver les disparus.

« Il y a de fortes chances que sa femme et son meilleur ami soient prisonniers de NE. Capturer un gradé NE pour tenter de négocier leur libération est son seul espoir de les retrouver… »


Tout ça est maigre, mais, au moins, si j’en crois les appels talkie, ils ont réussi à le prendre vivant. Il n’y a plus qu’a croiser les doigts que les NE acceptent et qu’Alex et Aaron n’aient pas été trop malmenés pendant leur détention.

« J’aimerais beaucoup te présenter Daemon, mais là… ce n’est pas vraiment le bon moment. Il n’est pas lui-même tellement il est angoissé et en colère. Lui et sa femme sont fusionnelles, quand tu les vois ensemble, tu as l’impression d’être avec deux gosses amoureux et heureux de l’être. »


Je fais une nouvelle pause n’osant pas vraiment formuler la suite. Car, je suis presque sûr que si on ne retrouve pas Alex, je ne perdrais pas seulement une belle sœur. Avec pudeur, un peu mal a l’aise de me confier sur ce qui est du ressors de la famille mais me pèse :

« Je…. je en suis pas sur qu’il ait la force ni la volonté de continuer si on ne récupère pas sa femme… »


En fait je suis même certain que Daemon se laissera mourir ou ira tenter une attaque suicide malgré son fils. Alex est tout pour lui. Je retrouve un peu de malice quand Olivia se met sur la défensive quant a ses activités :

« Loin de moi l’idée d’essayer de te faire changer d’avis. Le secret pour rester victorieux c’est d’éviter les batailles perdues d’avance. Par contre, je me porte volontaire pour rester t’aider et pas la peine de protester, je suis au moins aussi têtu que toi. »


Evidemment, dès que je verrais qu’elle ne tient plus debout ou qu’elle a atteint ses limites, je compte bien la mettre de force au lit. Un bon stratège ne dévoile jamais ses plans a l’avance et attend toujours le bon moment pour les mettre en place.

« C’est une bonne idée. Je t’avoue que cette petite croisière ou j’ai laissé mon manteau et mon pull me donne des envies de sauna. »

Sans compter qu’avec l’adrénaline qui redescend, je sens de plus en plus la morsure de la fraicheur de la nuit. L’eau proche n’aide en rien en absorbant toute la chaleur des environs pour nous laisser avec une sensation d’humidité glacée. Un peu étonné, mais loin de me plaindre, par son initiative de me conduire au chaud, c’est plus que docilement que je me laisse entrainer. J’ai mon demi sourire quand elle me redemande si je suis sur que je vais bien :

« De nous deux tu sais que c’est moi qui suis en meilleur état ? De votre côté, tout c’est bien passé ?»



Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2356
Sujet: Re: Left me in pieces   Mer 9 Nov 2022 - 14:43
Il ne faut pas ? Pas pour lui ? Je scrute Sebastian comme s'il me parlait chinois avant de me redresser doucement : Parce que tu crois qu'on choisit de s'attacher aux gens ? Il n'y a aucun sourire, ni sur mes lèvres, ni dans ma voix. En fait, c'est trop tard pour me dire qu'il ne faut pas, et de toute façon, ça n'est pas à lui de décider : Ne sois pas idiot, ça ne fonctionne pas comme ça, et tu devrais le savoir, j'ajoute ça sur un ton ferme. Je ne suis pas en train de négocier avec lui sur la question, je suis déjà atteinte il faut croire.

Cela dit, ça ne nous empêche pas d'entamer un sujet plus sérieux, pour lui, en tout cas pour sa famille. Son plus jeune frère semble dans une situation difficile et à l'écouter, ça n'a rien d'une sinécure. Je vois... Je soupire un temps : Tout ça risque de poser des problèmes, j'imagine mal certains ici être prêts à le libérer en échange de deux vies... O'Connell, ce haut gradé, est une proie trop difficile à obtenir. La vie de la femme de Daemon, et de son meilleur ami, est-ce que ça pèsera assez dans la balance pour tous les autres ?

Ce n'est pas à moi de trancher, j'imagine que si O'Connell est à ce point important pour New Eden, je me chargerais de lui soutirer une tonne d'informations, et négociera la libération de beaucoup plus de personnes. Je suis désolée pour ton frère, ça ne doit en effet pas être facile et à sa place, je n'en mènerais pas plus large, que j'ajoute avec un sourire contrit : Mais vous allez trouver des solutions, et surtout elle finira par rentrer, j'en suis persuadée ! Je le bouscule un peu : Il faut rester optimiste, il ne reste plus que ça pour garder le cap de toute façon.

Je soupire. Nous rentrons à l'abri, au chaud en tout cas, et je m'attèle rapidement à ce dont il a besoin : Oui, ça a été calme toute la nuit, si on omet quelques rôdeurs, rien de fou en réalité, contrairement à ce qu'ils ont vu là-bas : Plutôt un jus de chaussettes qui a le goût de café ou une tisane pour monsieur ? Que je demande avec un semblant de sourire, en lui amenant une tasse. Les infusions sont prêtes, quant au "café" qui en porte seulement le nom, aussi... Mais à sa place, je n'y toucherais pas.

Question de survie des papilles. Je lui fais d'ailleurs une grimace quand il porte le regard vers la cafetière. Si ça tient éveillé, c'est seulement à cause de l'odeur, mais des effets divers de la caféine. Je peux envisager une soupe mais ça mettra plus de temps, que j'ajoute. Et pour l'instant, Sebastian a besoin d'être réchauffé pour ne pas tomber en hypothermie aussi. Le temps de lui amener aussi un autre pull, un peu large et une couverture qui gratte : Tiens, que je lui souffle, lui servant ce qu'il désire : Comment est-ce que c'était, là-bas ?




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3265
Sujet: Re: Left me in pieces   Ven 11 Nov 2022 - 19:09
J’aurais aimé que les choses en soient autrement, surtout auprès de cette femme qui a déjà beaucoup de deuil a porter. Bien évidemment, je ne compte pas mourir demain et je me sais capable de beaucoup pour survivre, maintenant, avec les Oblivions si proches, c’est difficile de bien dormir la nuit ou d’être confiant dans l’avenir. Je la serre rapidement contre moi en lui disant :

« Je sais Olivia… malheureusement… je sais… »


Je la relâche de cette brève étreinte pour me concentrer sur le reste de la conversation. La soirée ne semble pas propice a nos joyeuses bravades. J’imagine que c’est de bon ton après cette sanglantes attaques dont nous n’avons pas encore le bilan. Olivia ne réalise pas a quel point je serais prés a tout pour ma famille. Au-delà des promesses faites a mère, j’avais appris a vraiment connaitre mon petit frère, a le comprendre mais surtout a l’aimer au point qu’il est inenvisageable de ne pas l’aider quoiqu’il en coute. J’entends les arguments de la jeune femme et préfère ne pas lui confier que si c’est la solution que Daemon et Connor pensent la meilleure, je ne resterais pas en retrait si on les empêche d’y arriver.

« Est-ce que tu as une idée des problèmes que ca pourrait causer et est ce que tu m’en voudrais beaucoup si je dois m’en mêler ? D’ailleurs, tu sais ou il est ? »


Car c’est évident que je n’abandonnerais pas mon frère. Je n’ai qu’une vague idée des fameux « problème » a savoir que cela reste discutable de rendre un générale a NE pour sauver des gens « anonymes » aux yeux de certains, pour autant, ma vie de commercial me laisse a penser que, bien emballer, même la pire merde pour paraitre merveilleuse. Sauf que je connais aussi Daemon et Connor, et j’ai comme dans l’idée qu’ils sont du genre a appeler un chat un chat et ne pas mettre les formes qu’il faut pour arnaquer une personne et qu’elle se sente le besoin de dire merci. Je ne sais pas trop ce qu’Olivia essaye de me faire en voulant me bousculer mais sans préavis et envie de bonne volonté de ma part, difficile pour se petit gabarit d’y arriver.

« Ne pas savoir le rend fou, mais ca reste mieux que ne plus avoir d’espoir. Il y a longtemps que j’ai passé l’âge de croire au conte de fée, si Aaron et Alex étaient libres de leurs mouvements, ils auraient déjà trouvé le moyen de donner signe de vie d’une façon ou d’une autre. Ou qu’ils soient, ils ont forcément besoin d’aide… »

Au moins, nous arrivons dans un abri chaud et je sens des petits picotements a l’extrémité de mes doigts, prouvent qu’il était grand temps de quitter les bords de l’eau bien trop frais pour ma tenue. Je pouffe un peu quand elle me présente le choix des boissons et que je vois sa tête devant la cafetière ;

« Tu me vends tellement du rêve. Va pour une tisane, mais du moment que c’est chaud je pense que ca m’ira. »

J’accepte sans rechigner le pull et la couverture qu’elle me donne, m’amusant de la taille de celui-ci. Même pour moi qui suis large d’épaule, ca parait un peu large :

« Tu as volé ça a qui ? Un géant ? Pour la soupe je te remercie, mais je préfère que tu te pause un peu. Si d’autre en ont besoin, c’est moi qui m’en chargerais histoire de t’en mettre plein la vue avec mes recettes de soupe maison. »


Privilège d’avoir survécu avec des personnes âgées en panne de dentier. Coté purée et soupe, j’étais devenu un expert en peu de temps. Je la remercie de me verser de l’eau chaude pour mon infusion et, pour le moment, après m’être assis dans un coin avec un grognement de plaisir d’enfin me poser, je reste les mains sur la tasse pour me réchauffer. Je relève les yeux sur elle a sa question. ; Je ne vais pas lui mentir, elle a surement vu assez de blessés revenir pour se douter que les choses ne se sont pas passer comme escompter.

« Tu devrais t’assoir toi aussi. Je te prête même un bout de cette superbe couverture si besoin… comment dire non a ca ?»

Elle est surement plus pale et épuisée que moi. C’est presque étonnant que, malgré ses blessures, elle ne soit pas aller en première ligne vue le caractère du chat noir. Quant à raconter ce qui s’est passé…

« Je te préviens, il y a mieux comme histoire du soir. En résumé, l’effet de surprise a été bien trop vite éventé. Je ne sais pas ce qui s’est passé ni comment vont ceux de la safe zone, mais ils ont été repérés avant même qu’on est le temps de passer a l’action. J’étais en opération fluviale pour intercepter les zodiacs qui n’auraient pas été au point de rendez-vous. Autant dire que ce n’était pas l’endroit le plus épineux quand tout s’est lancé. De ce que j’ai compris, cela a été très sportif sur ceux de l’ile ou était mon frère. Les balles souillées ont un peu trop fait leur effet. Mais j’avoue que je n’ai pas compris ce qui s’est passé du côté du port. Il y a eu une énorme explosion. Notre équipe a dû se concentrer sur les sauvetages de ceux qui étaient là-bas. »


Je la regarde avec un air un peu ennuyer du peu d’information que j’ai a lui donner :

« Il y a des chances que tu en saches plus que moi en écoutant ceux et celles qui sont arrivés avant moi… »



Revenir en haut Aller en bas  
Olivia S. Cooper
Olivia S. Cooper
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2356
Sujet: Re: Left me in pieces   Ven 11 Nov 2022 - 20:09
Je crois qu'il est parti dans la zone des cellules sécurisées pour installer leur prisonnier et l'enfermer, que je lui explique en haussant les épaules, je n'ai rien de mieux à rajouter que ça, et à sa question, j'ai un temps de flottement et d'hésitation. Que suis-je sensée dire de toute façon ? Ce ne sont pas mes affaires et je ne compte pas m'en mêler de près ou de loin, j'ai d'autres chats à fouetter, que je lui souffle avec un air contrit. Je ne prendrais pas partie dans une histoire à laquelle je n'ai aucune raison de participer dans tous les cas, donc... Autant qu'ils se débrouillent les uns avec les autres, il y aura suffisamment de sel à récolter ensuite.

J'ai un soupir : J'imagine que ça concerne vos groupes respectifs, et je n'ai aucune autorité sur la position de The Haven, ou sur son avant-poste, et je n'ai pas l'intention de prendre de l'importance. Si nous devons bouger un de ces quatre pour chasser les Oblivions qui se promènent dans l'état, autant que ça ne soit pas avec des responsabilités qui m'incombent un peu plus sur les épaules. Je n'ai vraiment rien à faire de tout ça, et je laisse cette couronne d'épines insupportables à qui voudra, sauf moi. Lèvres pincées, j'ai un soupir, suivi d'un sourire à la remarque de Sebastian : Je crois que ça appartenait à Duncan, mais je ne suis pas sûre.

N'empêche que ça expliquerait bien des choses. Je le serre, le laisse s'installer, tâche pour ma part de rester debout. Je crois que si je m'assoie où que ce soit, je finirais par m'endormir. Il y a sans doute une part de l'histoire où je peux aussi m'endormir debout tout simplement mais normalement, je peux encore éviter ça : La couverture gratte, c'est quand même un argument suffisant pour refuser la proposition, je ne me laisserais pas tenter, pas si facilement, et pas sans me battre. J'ai un esprit fort, plus qu'on ne peut le supposer... Même pour une sieste au chaud.

Cependant je l'écoute, il me parle de la situation sur place et j'ai un temps de flottement en m'imaginant ce qu'il s'y est passé. Un soupir m'échappe, je frotte mes mains l'une contre l'autre pour essayer de les réchauffer, avant de les englober dans les manches de mon pull trop longue : Je vois, oui, que je lui souffle avec un sourire triste. Un temps passe : Je vais te poser une question un peu bizarre mais... Bon, quitte à le faire, autant me lancer, je me mords l'intérieur de la joue : Tu étais le Baron, chez les Oblivions, non ? Je fixe sa réaction. Nous n'avons jamais discuté de ça tous les deux. Une femme a demandé à pouvoir te voir, elle est dans le groupe de Sanctuary Point, que je lui précise. Elle a dit que c'était important...




We're all stories in the end, just make it a good one
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Left me in pieces   
Revenir en haut Aller en bas  
- Left me in pieces -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: