The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

In a few words...
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2637
Sujet: Re: In a few words...   Mer 4 Jan 2023 - 22:12
C’est pas uniquement mon cœur qui s’apaise à ses côtés, c’est bien plus que ça. Ça a toujours été le cas, je me sens toujours mieux, à ma place, quand je suis avec eux, avec lui. Et malgré ça, malgré le sourire de soulagement et de plaisir de le revoir, je finis par froncer les sourcils à mon tour. « Mais… On sait même pas ce qu’ils vont envoyer, ni… Qui reste ? » Pas que je m’en foute, mais il l’aurait pas dit comme ça si Tom était dans le nombre… Et puis, ils sont pas assez idiots pour ça. Je crois.

Secouant la tête, je retrouve un semblant de sourire. « Alors que moi, ça m’est jamais arrivé de garder ton sweat ou ton écharpe pour avoir ton odeur. Vous êtes bizarres. » Mon sourire s’agrandit alors que je lui adresse un clin d’œil, et je secoue la tête en levant les yeux au ciel. « J’ai appris des trucs, qu’est-ce que tu crois ! Et je te signale que je suis jamais malade non plus !... Ce gamin va être une teigne. » Je grimace, avant de souffler un nouveau rire en observant le p’tit alien en train de dévorer sa spatule. Ou plutôt de baver allégrement dessus. Je renifle. « T’as toujours eu des goûts étranges. » Je vais quand même pas dire que je m’y suis un peu attachée aussi, un peu, ça péterait mon image de mère indigne. « Et puis Dawn l’aime bien aussi. La majorité l’emporte. » Ou alors elle le goûte pour voir si elle peut enfin le dévorer.

« Oh. » J’ai un mince sourire et mon regard se porte sur le mobil-home, notre maison, effectivement bien trop vide. « C’est vrai. Mais on en refera un encore plus chouette… A tous les trois du coup. » Je grimace un sourire. C’est vrai, c’était notre premier vrai logement, et je comprends. Je suis d’accord avec lui, sauf que… On est ensemble, alors on se construira un nouveau chez-nous, même si… oui, c’était notre premier chez-nous. Je hoche la tête quand il parle des plantes, je vais pas nier que ça me stresse un peu malgré tout, même si je doute pas qu’il a tenté de faire ça bien.

Je lui donne une tape sur la main en souriant de plus belle, comme si ça pouvait l’empêcher de se moquer. « Ouais… Sans parler de ceux qui veulent rester ici, et puis, faire ce trajet avec tout le monde… » Je grimace. Compliqué serait un euphémisme. « Mais c’est un endroit plein de promesses comme on dit, alors on peut y arriver. » Je finis par hocher la tête alors qu’on parle des natifs. « T’as sans doute raison, ils ont dû se recroqueviller sur eux-mêmes, comme un animal blessé… Ils avaient peur. » J’ai un sourire sans joie. « On peut les aider… s’entraider. » J’espère aussi qu’on leur apportera pas plus de problèmes qu’ils n’en ont déjà eus. J’ai un semblant de rire malgré tout. « T’es en train de dire que je vais forcément me faire avoir et finir par craquer ?... ça craint. » Est-ce qu’il a raison ? Si c’est le cas, ça craint vraiment. Ouais, je sais, ce serait pas si terrible que ça de trouver son gamin adorable, ou de l’aimer véritablement. Ce serait même plutôt normal. Hum. Bref, ça craint.

Je soupire quand il se détache, jetant un coup d’œil à l’alien. « Ils ont intérêt d’être bons ces sandwichs. » Je me lève et m’accroupis devant Andrew, lui retirant la spatule des mains. Et ce t-shirt dégueulasse. Il commence à râler, mais je l’attrape et le blottis contre moi. Il se met à babiller de nouveau, quelques secondes, avant de poser sa tête contre mon épaule. Ma main passe dans ses cheveux et je le dépose dans son lit, attrapant un des doudous renards pour le glisser entre ses bras. Un soupir m’échappe, ma main effleure sa joue en me mordillant la lèvre, et je me penche pour l’embrasser sur le front. « Dors bien petit monstre. » Je fronce les sourcils en remontant la couverture sur lui, et je sors de la chambre pour retrouver Nolan. « Mission accomplie ! » Je passe mes bras autour de son cou. « Un câlin, je mangerais après. » Je frotte mon nez contre sa peau. « C’est nul de se séparer. On reste ensemble. » Toujours, quoi qu'il arrive.




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5192
Sujet: Re: In a few words...   Dim 8 Jan 2023 - 19:59
J’inspire longuement, profitant de la présence de Cass’ pour me sentir enfin bien pour la première fois depuis des semaines. Je sais bien que ça règlera pas les problèmes, mais avec elle à mes côtés, avec Tom pas loin, je sais qu’on peut survivre à tout. J’ai quand même un soupir à sa question avant de souffler, à mi-voix. « On sait… plus ou moins. Qui ils vont envoyer. Et qui reste. » J’ai une hésitation, avant de continuer. « Une cinquantaine de Trônes. Et il y a à peine eu une poignée de volontaires pour rester. Preston, Cooper, Joachim, Isalin, Kaya et Selene. De mémoire. » Je sais plus si d’autres ont dit quelque chose, à dire vrai, j’ai pas fait plus attention que ça. « La réunion a été… compliquée. Ca a été un vrai point de rupture. Entre ceux qui voulaient se battre, ceux qui voulaient fuir. Et les rancœurs qui couvaient depuis près de deux ans ont fini par nous péter à la gueule. »

Je préfère penser à autre chose, même si c’est temporaire. Et je lui rends un sourire avant de souffler, malicieux. « Ouais, ouais. On en reparlera quand tu m’auras volé mon t-shirt ce soir pour dormir. » J’ai un regard en direction de ladite teigne, qui se fout totalement de ce qu’on est en train de raconter. « J’avoue que s’il a hérité de nous, on devrait être plutôt tranquilles de ce côté-là. » J’avoue que ça m’arrangerait, au moins pour ça. « On aura juste à se soucier de Tom qui chope tous les virus du monde. » Je relève le nez à sa remarque, avant de secouer la tête à sa remarque. « Tsst… Heureusement pour toi alors. Donc on garde celui-là, ça me va. » Et puis, elle commence à vraiment s’y attacher on dirait.

Je la serre contre moi quelques secondes avant de reprendre, à mi-voix. « Je sais. Je suis pas du genre matérialiste. » Ca, elle le sait depuis longtemps. « Mais j’aimais bien ce qu’on avait fait ici tous les deux. » Sauf qu’elle a raison, on pourra faire un truc encore plus chouette. Et ptet qu’on sera plus sereins en étant loin de tout ça, sur de nouvelles bases, sans toute cette rancœur et cette peur qui semblent comment hanter cet endroit désormais.

« Ca va être délicat les prochains mois. » Que ce soit le départ, le trajet. Et même l’arrivée. On a tout à découvrir et à reconstruire. A la pire période de l’année. Je suis pas du genre super optimiste mais, maintenant qu’on a pris notre décision, je vais rester focalisé dessus et pas regarder en arrière, ça servirait à rien. « J’aime bien ce que tu dis. Que c’est un endroit plein de promesses. » Je lui rends un sourire, avant de l’écouter parler un peu des natifs. « Tu m’étonnes. On a tous eu peur. Rappelle-toi, on a passé le premier hiver enfermés. On est partis parce qu’on avait pas vraiment d’autres options. » Sinon, probablement qu’on aurait réfléchi à vraiment s’installer sur place. Je me demande ce qui se serait passé si ça avait été le cas. « C’est le mieux qu’on puisse faire maintenant. S’entraider. » Et espérer que ça soit suffisant. Je lui rends un clin d’œil au reste. « Evidemment que tu vas te faire avoir. Surtout si c’est mon portrait craché. Tu verras quand il te fera des clins d’œil, tu seras foutue. »

Je la laisse s’occuper d’Andrew qui met à peine quelques secondes à se blottir contre elle, délaissant le t-shirt dégueulasse sans se faire prier. Autant en profiter pour au moins le mettre à laver, avant de préparer un semblant de dîner. Elle met quelques minutes à revenir et je la serre contre moi quand elle passe ses bras autour de mon cou. « On a le temps pour manger. Pas comme si j’avais fait le repas du siècle qui allait refroidir. » Je laisse filer quelques secondes avant de reprendre. « Ouais. Je confirme. On refait jamais ça. » Ne pas savoir comment elle va, quand elle reviendra, si même elle reviendra, c’est non. Je peux plus.


"Our wounds are often the openings into the best and most beautiful part of us."
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2637
Sujet: Re: In a few words...   Mar 17 Jan 2023 - 13:26
Ptet que si j’avais pas posé de questions, on aurait continué de se faire des câlins, ça aurait été vachement plus sympa. Mais c’est pas aussi simple. Je fronce les sourcils, me crispant malgré moi. « Une poignée, dont en majorité des gamins, contre une cinquantaine de mecs surentrainés ? » Oh putain, le bordel. Tu m’étonnes que ça soit parti en vrille. Je grimace en hochant la tête. « Ouais, je veux bien le croire. Avec tous les problèmes qui traînent depuis tout ce temps, c’est pas étonnant. » Heureusement que j’étais pas là, j’aurais pas forcément été des plus agréables… Enfin, je serais pas allée jusqu’à vouloir rester, mais bon… là, le bon côté, c’est que j’ai vu où on va, et que l’endroit est super chouette, malgré son emplacement.  

« Je peux voler ton t-shirt ? » Je lui offre un sourire encore plus grand, avant d’acquiescer. « Il sera super résistant… Mais faut pas qu’il ait trop hérité de nous non plus. » Je regarde l’alien et grimace. Un petit génie inattentif et hyperactif… et comme pour répondre à ma question silencieuse, il lâche la spatule qui ne l’intéresse déjà plus et tente de rouler sur Dawn. Tous les enfants se désintéressent rapidement, ça veut rien dire. « Ouais, je me suis toujours demandé comment c’était possible qu’il soit aussi fragile d’ailleurs… » Comme quoi la stature de superman, ça fait pas tout. « Hé ! J’ai rien de bizarre moi, je suis même carrément géniale, tache de ne pas l’oublier. » Mais oui, garder celui-là, ça me va pas aussi mal que je l’aurais imaginé.

Mon sourire se fait plus doux, me laissant envelopper par cette douceur et cette tendresse qui nous entoure. Et je comprends ce qu’il veut dire, ce qu’il ressent. Mais… « C’est super de repartir de zéro aussi, de recommencer à nouveau. » Ou ça, c’est ptet juste moi. Ces dernières années ont été assez mouvementées pour pas que j’ai la bougeotte, assez dangereuses aussi pour que je me calme, mais j’aime bien quand ça change. « On a de la chance de pouvoir à nouveau reconstruire quelque chose. Surtout vu le monde qui nous entoure. »

« Mais on y arrivera. Y a des dissensions – t’as vu, je connais ce mot – mais on reste soudés et on se protège les uns les autres. » Je hoche la tête. « Quand tu verras les montagnes et les rivières, tu seras carrément d’accord avec moi. » Une grimace toujours un peu présente, je peux qu’acquiescer de nouveau. « Ouais, je me souviens. » On aurait eu de quoi survivre à long terme, jamais on aurait bougé je pense.  On aurait jamais perdu Nolan… Mais… Ouais, je suis pas sûre que le résultat aurait été vraiment bien pour nous trois. Mais c’est pas le sujet ! La suite me plait pas des masses non plus, même si je sais pas trop comment réagir face à ces affirmations. De base, j’ai presque envie de me braquer quand il me dit que je vais être foutue face à l’alien, mais ce serait pas hyper mature. Et puis, ça simplifierait ptet les choses. Dans l’immédiat, c’est pas encore ça, alors je me contente d’une moue boudeuse. « Ça me laisse quelques années de répit. » Et je vais rien dire pour pas aggraver mon cas, mais c’est plus son sourire qui m’inquiète moi.  

Déjà que je suis plus aussi renfrognée qu’avant face à Andrew et que ça me laisse un peu… circonspecte. Je devrais être soulagée, j’avais peur de jamais m’y faire après tout, et là, je suis presque heureuse de le voir. Sauf que… C’est naze voilà. Si je peux même pas continuer de ronchonner et de le trouver insupportable, c’est naze. Ce qui me rassure, c’est que je sais que je serais jamais non plus comme ces mamans poules, trop protectrice et trop fière de leur gosse… genre comme Nolan quoi. Je réprime un sourire amusé et je vais retrouver ce dernier en mettant le reste de côté. C’est pas bien difficile de toute façon, comme à chaque fois qu’on se retrouve tous les deux. Ça devrait m’effrayer que ce soit aussi simple, aussi évident, aussi fort. Mais c’est tout le contraire. Je suis avec lui. Je suis chez moi. « Plus jamais. »




Ohana means family.
Family means nobody gets left behind or forgotten
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: In a few words...   
Revenir en haut Aller en bas  
- In a few words... -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: