The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

From Portland with love
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3266
Sujet: Re: From Portland with love   Ven 28 Oct 2022 - 7:01
Je laisse le temps a l’homme devant moi de trouver ses mots, je ne peux qu’imaginer qu’il en a beaucoup a dire après être passé a Portland. Même si c’est surement plus simple auprès d’un étranger, qui plus est une personne « qui sait » ce que c’est que passer chez les Oblivions, je me doute que cela reste éprouvant. Si je m’attendais a plus des confidences sur les horreurs vécues, le traumatisme subis, je commence de plus en plus a entrevoir autre chose. En fait, Stan n’est pas la pour se confier ou tâter le terrain pour comprendre comment se venger, ou négocier, avec ses ancien geôlier. Non, il y a autre chose.

J’aimerais bien passer outre, mais tout ce qui se cache sous ses mots maladroits me parle bien trop pour que je sache l’ignorer alors que je ne suis même pas sûr que lui réalise ce qui se passe. Il est surement plus proche d’un gouffre dangereux qu’il ne semble le réaliser. Je finis par prendre une cannette de bière et l’ouvre afin de prendre une gorgée avant de lui tendre. On a passé le cap ou l’eau suffit.

« J’en suis que je suis mort pour eux et que si je revenais a la vie, cela risquerais d’être douloureusement mortel pour ma petite personne. »

J’ai de l’amertume malgré mon sourire en évoquant cette vérité. Impossible de ne pas penser au sort qui m’attend si le GM remet la main sur moi. Je fais malheureusement partis de ceux qui connaissent bien trop les pires joyeusetés qu’il peut offrir a ceux qui l’ont trahi. Je n’ose imaginer a quel point il pourrait se montrer créatif si en plus de la trahison on ajoute la peine de cœur que je lui ai fait subir. Je soupire :

« Stan, j’ai passé presque tout mon temps là-bas a chercher a comprendre qui était le Grand Maitre, j’ai tout fait pour être proche de lui, pour pouvoir fouiner et trouver des réponses… »


Et celle que j’avais trouvés m’avaient couté cher. Je ne parle pas seulement de cette fuite éperdue mais plus de ce que j’avais dû faire pour que ma quête aboutisse. Prudemment, je lui demande :

« Tu connais un peu le mécanisme des sectes ? Comment les gourous peuvent pousser des gens a le suivre et au pire avec leur accord pendant que ceux qui ne sont pas dedans ne comprennent pas et jugent ? »


Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3835
Sujet: Re: From Portland with love   Ven 28 Oct 2022 - 16:50
Sebastian décapsula une cannette de bière avant de la lui tendre. Le garçon ne se fit pas prier. Il ne craignait pas ce genre de partage, ce serait un comble d’être aussi chiqué ! Il prit une gorgée à son tour, appréciant l’amertume. Il se vit une seconde chez lui au Summer’s. Il en but une nouvelle, avant de la tendre de nouveau à l’ancien Oblivion.

- J’suis pas un spécialiste des sectes non, même si penser New Eden d’puis trois ans, ça t’met quand même dans l’bain. J’devine une partie d’la mécanique autour de lui, c’est pas l’point. De c'que t'en sais, il a toujours été à la tête des Oblivions ? C’est lui qui en est à l’origine ? Demanda-t-il.

Depuis quelques instants, ils discutaient, mais le quadragénaire n’avait finalement rien révélé. Stanley n’avait rien appris sur le Grand Maître qu’il ne pouvait déjà supposer : manipulateur, loin d’être un abruti fini. Ça ne remplissait pas les trous qui lui manquaient. Sebastian allait-il enfin lâcher quelques informations intéressantes et cruciales ou continueraient-ils simplement à tourner autour du pot ?

- T’évoluais autour d’lui du coup ? La nana qui s’fait appeler la Guêpe, à ses côtés... tu la connais ? Enchaina-t-il, tout en essayant de rester détaché. C’était la première fois en quasiment un an qu’il prononçait le surnom de cette dernière. Ses maigres souvenirs avec elle étaient… troublants. Il l’avait trouvée diablement sexy, elle l’avait venir jusqu’à sa chambre, et…

Il avait peu pensé à cette nuit-là depuis son évasion et son retour. Peut-être parce qu’il se sentait honteux d’avoir trompé Casey. A moins que ce n’était sa façon d’occulter le fait qu’il n’avait surtout pas réellement eu le choix. En parlant d’elle, il se revit devant le miroir faire une toilette sommaire avant de la rejoindre. Puis sa main à elle autour de son cou, son pouce à lui qui se brise.

Il tendit la main pour reprendre quelques gorgées de bière.


From Portland with love - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3266
Sujet: Re: From Portland with love   Dim 30 Oct 2022 - 5:33

J’aurais eu des alcools plus forts sous la main, je me serais autorisé a les sortir. Même si j’ai toujours préféré le vin au reste, je pense que la bière est plus que la bienvenue alors que le sujet est lancé. Difficile d’imaginer une réunion d’anciens oblivions de ce genre. La bienséance veut qu’on dise que ce groupe nous dégoute, pas que l’ont parlé d’admiration, pour autant, les deux sentiments sont souvent dangereusement mêlées. Mais ça, c’est impossible a comprendre pour ceux qui n’ont pas connu le Grand Maitre.

« Je te parle de secte parce qu’il y a des mécanismes proches en termes d’endoctrinement que ceux que pratique le Grand Maitre. Je préfère te mettre en garde Stan, beaucoup se sont laissés piégés d’une façon ou d’une autre, même des plus malins que nous. »

Je le regarde un petit moment avant de lui confier :

« Tu sais que tu es le premier qui vient me voir pour me demander autre chose que « comment les vaincre » ou « peut ont leur faire confiance » ? Mais c’est peut-être pour ça que j’ai plus envie de te répondre a toi qu’à eux. »

Je récupère la bière et bois une bonne gorgée avant de lui rendre et d’essayer, au mieux, de lui répondre :

« A ma connaissance il a fondé le groupe, mais je suis presque prêt à parier un rein que ceux et celles qui l’ont aider à le fonder, voir qui l’ont fondé, ont été réduit au silence pour ne laisser place qu’a sa version. C’est aussi comme ça que s’entretient le mystère et la légende. Tu as eu le droit a la présentation avec tous ses titres de guerre ? »


Je ris légèrement a ce souvenir des entrées en scène du Grand Maitre qui n’a jamais su faire discret ou sobre. « Toujours plus » aurait pu entre sa devise.

« Il a toujours voulu que tout le monde prenne des sobriquets a rallonges… je te jure, difficile de ne pas rire parfois avec ca mais perdre son sérieux c’était souvent la mort assurée. »

Oui, parce que ma vie chez les Oblivions n’a pas, non plus, été qu’horreurs et cauchemars. Même si, dans l’ensemble, le bilan est sombre et que j’ai appris a surveiller mes arrières H24 ou fermer les yeux sur des monstruosités, il y a aussi eu des moments joyeux sans que j’ai a me forcer a rire de l’humour sadique des autres généraux.

« On ne tient pas aussi longtemps que je lai fait en restant dans la fosse. Être dans les bonnes grâces est une condition de survie là-bas. »

J’ai un sourire en coin quand il parle de la guêpe en me demandant ce que cache cette question et le regarde reprendre une gorgée de bière.

« Difficile de ne pas la connaitre. A ce que je comprends, tu as eu le plaisir de la côtoyer ? J’imagine que ca ne s’est pas trop ma passé si tu es encore là pour en parler avec moi. »


S’il y avait bien une personne capable de se faire entendre du Grand Maitre sans avoir besoin de flatter son ego ou manœuvrer en eau trouble a force de courbette, c’était bien elle.



Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3835
Sujet: Re: From Portland with love   Lun 31 Oct 2022 - 8:39
Par ses mots, Stanley comprit que Sebastian le mettait surtout en garde lui. De l’attraction qu’il pourrait trouver chez ce personnage emblématique. Au risque de plonger. Le militaire se sentait évidemment au-dessus de ça, mais l’était-il réellement tant que ça ? Il acquiesça doucement.

L’homme se confia alors enfin un peu davantage sur le Grand Maître et ce qu’il savait de lui. Le garçon ne se souvint plus réellement des titres que le type s’était donné en se présentant officiellement, mais il se rappelait bien des petits noms que chacun se coltinait.

- C’est peut-être une info trop sensible, mais ton surnom, c’était quoi ? Il ne l’obligerait pas à lui répondre. Il fit rouler son pouce. Le sien, ils étaient plusieurs à le connaitre, sans en savoir pleinement l’origine. Logan lui-même ne savait pas comment son doigt avait été brisé. Il m’a baptisé Pouce Tordu, à cause d’une fracture. Le Grand Maître devait bien savoir de son côté qui en était la responsable. J’me souviens surtout de son arsenal… enfin sa collection. Il sait s’en servir réellement ? Dans sa « chambre », l’homme avait effectivement au mur tout une série d’armes, de toutes les époques. Dont du vrai vrai lourd. J’imagine qu’personne n’sait qui il était avant, n’est-ce pas ?

Cette information pourrait pourtant en dire long sur l’homme aussi qu’il était devenu. Avait-il toujours eu ce charisme et cette stature ? Ou bien se l’était-il inventée de toutes pièces, quand le monde d’avant ne lui avait jamais laissé aucune chance de sortir du lot ? Vu tout ce qu’il paraissait compenser, Stan avait sa petite idée.

Sebastian répondit alors à propos de la Guêpe et Stanley se demanda ce qu’il imaginait. Il réalisa qu’à sa mention et aux souvenirs qu’il lui associait son rythme cardiaque avait accéléré. Il reprit une gorgée de bière.

- Vite fait. Il n’y avait pas pensé depuis des mois, mais aujourd’hui, il se redemanda ce qu’il se serait passé avec elle, s’il avait simplement obtempéré. Tu peux m’dire quoi sur elle ?


From Portland with love - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3266
Sujet: Re: From Portland with love   Dim 13 Nov 2022 - 10:03
C’est assez étrange qu’en cet instant je me sente aussi proche et aussi détendu avec cet homme que je ne connais pas. Juste le fait de savoir qu’on a traversé le même enfer, avec peut-être cette même fascination humainement discutable pour le grand organisateur de ce déchainement d’atrocités, créer une sorte de lien compliqué a définir.  Je pense que c’est, justement, ce partage de choses dont personne d’autre ne pourrait comprendre les nuances qui fait que, pour la première fois depuis Portland, je me sens presque de me confier. Enfin, me confier mais peut-être pas sur tout. Je lui offre un grand sourire quand il me demande mon nom d’Oblivions et, malicieusement, je lui réponds :

« Si je te le dis, je serais obligé de te tuer après, ca serait dommage, je te trouve sympathique. »

Baron rouge, plus qu’un nom, c’était un titre et, comme les autres, que cela soit pour la fable ou par des réels faits sanglants, il est auréolé d’horreurs et de craintes. On ne s’assoit pas a la droite du Grand Maitre seulement en étant son architecte comme on ne gagne pas sa confiance juste avec de belles paroles. Je souris un peu plus a son surnom.

« C’est vrai que Pouce Tordu, ça ne fait pas futur grand général des armées de Portland… »

Lui aussi avait eu le droit a cette visite digne de musée. Johnny était plus éduqué et cultivé qu’il en avait l’air. Apres, je ne l’avais jamais vu se risqué a aller seul dans une bataille et encore moi a participer a un combat, sans être sur de sa victoire. Sa force était plus dans ses capacités de manipulation que dans ses muscles, pas qu’il ne sache pas se battre, mais pas plus qu’un survivant moyen selon moi.

« C’est un collectionneur, mais, malgré une volonté de poser avec des armes qui en jettent plein la vue, il ne s’y connait pas plus que cela a titre personnel. C’est aussi la faiblesse des siens, a force de valoriser le muscles sur d’autres compétences, le savoir se fait cher parmi eux. »

Maintenant est ce qu’il y a vraiment besoin de 10 ans d’étude pour manier un lance-roquette ? La réponse est clairement non. J’ai déjà vu des idiots jongler avec des grenades, tenter de faire « comme dans les films » avec des mitraillette ou nettoyer leurs armes sans penser a retirer le chargeurs…et s’étonner qu’il y ait des accidents. La magie des Oblivions est aussi là : ils ne savent pas, mais tente quand même. La vie n’a aucune valeur là-bas quand on ne s’est pas élevé et leur méthode de recrutement font que les gens sont facilement remplaçables.

L’homme a vraiment su gagner mon intérêt et mon envie, aussi, de me prêter au jeu des réponses. Choses rares quant on pense a tous ceux et celles qui se sont cassés les dents avant lui sur ce genre de discussion.

« Tu veux savoir quoi exactement ? Que c’était surement une personne invisible, pour ne pas dire minable, avec un métier passe partout, perdu dans la masse, que nous n’aurions pas remarquer ? Le genre qui a su profiter du déclin de la civilisation pour se révéler ? Crois-moi, ce que j’ai trouvé sur lui ne collent pas forcement avec l’image du leader qu’il a su devenir maintenant. Je pense que j’irais même a dire que c’était décevant. »


J’arque un sourcil quand il revient sur la guêpe.

« Vite fait ? Ça sonne presque comme un challenge de réussir a faire ca « vite fait » »

Je réfléchi a comment résumer celle avec qui j’ai dû composer pour avoir l’oreille du Grand Maitre. Il n’aime pas les femmes, même si, pendant un temps, je l’avais pensé sa maitresse, j’avais fini par découvrir que non : c’est autre chose qui les unit.

« Hum… je pense qu’en une phrase ca serait « derrière chaque grand homme se cache une femme de pouvoir ». Officiellement, elle n’est rien, mais dans les faits, elle a toute l’attention du GM. »


Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3835
Sujet: Re: From Portland with love   Mar 15 Nov 2022 - 15:41
- Ouais, ça n’m’intéresse pas plus que ça en fait, avait répliqué le garçon dans un vague sourire à la réponse de Sebastian sur son surnom. Sourire qu’il maintint et se fit un peu plus franc à sa boutade à propos de son propre sobriquet. En effet.

L’homme s’épancha alors davantage sur le Grand Maître, confirmant qu’il était en partie un personnage de façade. Une création de toutes pièces. Inspirée, mais certainement bancale. Quoique… Que restait-il de leurs identités passées ? De ce qu’ils avaient accompli à cette époque ? Stan lui-même, se voyait-il davantage en chef de guerre ou comme un newbie pistonné par sa maitresse pour intégrer des forces spéciales d’élite ?

- J’suppose… mais l’important, c’est c’qu’il est dev’nu aujourd’hui, pas vrai ? S’il n’avait pas les épaules, il n’s’rait pas dans c’rôle. Et ça valait finalement pour lui aussi. Rien n’arrivait vraiment pas hasard. Il reprit une gorgée de bière, se demandant un court instant le parcours d’origine du quadragénaire face à lui. Mais le savoir ne lui servirait à rien. Hum… fut ensuite son seul commentaire à propos de la Guêpe.

En réalité, une part de lui voulait en savoir davantage sur elle. Il aurait aimé que Sebastian se fasse plus bavard, qu’il l’aide à comprendre aussi ce personnage. Rien ne l’empêchait de le questionner plus en détails. Si ce n’était l’inconfort qu’il ressentait en pensant à elle. Il avait passé la bière à l’ancien Oblivion et sentit que ses mains étaient devenues moites. Ça ne lui arrivait quasiment jamais. Ok mieux valait changer de sujet. Il méditerait plus tard sur ces quelques confessions mystérieuses…

- Tu m’donnes matière à réfléchir un peu à tout ça, j’apprécie. Il parait qu’ils ont renversé un avant-poste des New Eden, dans l’sud. Tu crois qu’ils peuvent venir plus dans les environs, nous emmerder aussi ? Il tairait l’implication des Remnants sur cette bataille entre ces deux mastodontes voisins. Jusqu’ici, il n’avait pas reçu les échos des déplacements massifs des Oblivions dans la région. J’me d’mandais aussi… par rapport à c’que tu disais tout à l’heure, si j’suis pas officiellement mort à leurs yeux… concrètement j’risque quoi ? Après tout, il ne s’était pas enfui, en traitre, comme Logan avait pu le faire. Comme Sebastian peut-être aussi. Non il avait simplement saisi une opportunité et gagné un jeu, à la loyale.


From Portland with love - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Sebastian Brody
Sebastian Brody
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
Le meilleur des trois
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3266
Sujet: Re: From Portland with love   Mar 15 Nov 2022 - 16:57
Le moment est proche de la camaraderie, ce qui ne cesse de me surprendre. Cette réunion des anciens Oblivions prend des allures bon enfants malgré le cauchemar qui se cache derrière ces petits moments risibles qu’étaient nos surnoms donnés par un homme assez créatif au demeurant. Il me trouvait avec des manières aristocratiques, le baron est venu de là… quant à la couleur, il ne faut pas creuser trop loin pour comprendre que c’est celle de mains encore aujourd’hui.

« Tu as parfaitement raison. La fin du monde lui a permis de créer se personnage et de l’endosser a merveille. Mais c’est un jeu dangereux auquel il joue et je ne suis pas sur qu’il n’ait pas perdu de vue le fait qu’a la moindre faiblesse de sa part, il se ferait dévorer vif par sa propre meute. »


Peut être est il assez malin pour s’être prévu une porte de sortie, comme la mienne, mais je le crois trop imprégné de son rôle pour ne pas préférer y rester jusqu’au bout, quelque soit le prix. Stan se fait moins bavard dès qu’on parle de ma grande rivale pour capter l’oreille du grand maitre. Cela m’intrigue alors que je le scrute. Elle est peut être directe a sa façon, mais elle est comme tout ceux et celles qui se complaisent là-bas : ravagée. Je récupère la cantate que se sent légèrement humide de sueur. J’en bois une nouvelle gorgée avant de lui rendre en disant :

« Tu n’es pas obligé de m’en parler, mais la Guêpe est aussi perverse que les autres dans ce maudit trou. Avant de faire des gens des Oblivions, il faut les détruire de l’intérieur pour mieux les façonner. A ce jeu là, ils ont de l’expérience… »

J’avais vu des hommes plus solides que moi devenir les pires monstres a force de se perdre dans leur jeux sadiques. J’espère que Stan aura entendu ma mise en garde. Quelque soit l’aura du Grand Maitre, ce qui se cacher derrière n’est qu’un vaste enfer d’où on ne sort jamais vraiment.

« Je ne le crois pas Stan, je le sais, ce n’est qu’une question de temps et ca a déjà commencé d’une certaine façon. On ne tient pas autant de personnes assoiffées de sang sans leur donner un bout de viande a déchiqueter. Il n’y a plus rien autour de Portland. Cela va faire un an que le Grand Maitre regarde avec envie le nord. Les NE étaient surement notre meilleure chance de salut contre eux… maintenant qu’ils ont perdu, il faut s’attendre au pire. »


La bande de grenouilles d’eau bénite croisés paladins n’a rien a voir avec ces trolls ravagés du bulbe qui ne veulent qu’une chose : piller le plus sauvagement possible. J’arque un sourcil a sa question qui me tire un sourire un peu cynique :

« A vue de nez, une mort atroce pour l’exemple, ou un enrôlement qui te mènera a une mort atroce pour la cause. Cela dépendra de l’humeur du moment et de comment tu plaideras ta cause. En option tu peux entrainer tous tes proches dans ta descente aux enfers. Si je peux te donner un conseil : a moins que tu n’aie un plan, évites les du mieux que tu le peux, le Grand Maitre et la Guêpe ont des défauts, mais oublier facilement n’est pas sur leur liste. »



Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: From Portland with love   
Revenir en haut Aller en bas  
- From Portland with love -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: