The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-17%
Le deal à ne pas rater :
(CDAV) Apple MacBook Air 2020 : 13.3″, Puce Apple M1, 8 Go de RAM ...
949 € 1148 €
Voir le deal

Tell me it gets easier
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2233
Sujet: Tell me it gets easier   Ven 21 Oct 2022 - 1:14
Rien ne semble être simple, dernièrement. Elle n'arrive plus à dormir, depuis que Nathan est finalement rentré. Comme si elle devait toujours veiller sur lui, de peur qu'on les sépare à nouveau. De peur qu'il lui arrive quelque chose, et que cette fois, personne ne puisse le sauver. Elle préfère ne pas réfléchir à cette éventualité, de toute façon - c'est trop difficile. Et elle n'ose pas imaginer sa réaction.

L'ironie dans tout ça, c'est qu'elle semble vouloir en faire trop, de son côté. Elle est forcée de veiller sur lui de loin, du coup. En effet, depuis la blessure importante de Shot, May semble croire qu'elle doit compenser en participant à toutes les missions du camp. Enfin, comment pourrait-elle s'abstenir de le faire? Elle ne peut quand même pas abandonner son équipe de pilotes, et encore moins fermer les yeux sur une mission qui concerne la disparition des siens - même si les traces de cette dernière mission sont encore bien visibles sur ses traits fins. Le violet ne lui va pas bien.

Bref, le résultat est le même. Elle n'est presque jamais à la maison, au final. Nate doit faire sans elle, la plupart du temps. Liv était à son chevet, pourtant, lors de sa rémission. Lors de leur quarantaine, dans cet hôpital de malheur, la petite ne le quittait pas une seule seconde, même inconscient. Elle refusait de manger et de boire, au cas où le brun nécessite plus de soins. Et pourtant, malgré ses absences, le pâtissier était dans ses pensées à toute heure du jour et de la nuit. Même dans les pires moments. Quand elle tentait de poser son avion massacré, quand son poignet brisé se faisait écraser, quand elle mangeait des coups de poings en pleine gueule... C'était Nate qu'elle voyait. Comme pour se rappeler qu'elle devait continuer d'avancer.

Sauf que ça, il ne le sait pas. Puisqu'elle ne parle pas de ça. À quoi bon parler de toute cette merde, alors que lui galère toujours avec son bras? Enfin, c'est elle qui galère, là, tout de suite. Elle tente de changer le pansement à sa cuisse brûlée, mais c'est particulièrement difficile, avec son poignet immobilisé. Cendrillon jure brièvement, avant de renverser les pansements stériles par terre, en plus de la bouteille de solution pour nettoyer la plaie. La guérison est lente, et n'avance pas comme elle le voudrait. Les médecins du dispensaire lui disent qu'elle en fait trop, que sa jambe ne pourra jamais guérir si elle continue de se démener de la sorte.

Quand est-ce que tout ça aura une fin, alors? Qui va s'assurer qu'ils pourront un jour vivre dans la paix, sans les craintes et sans les doutes? Depuis quand se pose-t-elle tant de questions à ce sujet, d'ailleurs? Victoria lui dirait qu'elle est faible. Qu'elle est molle, même. Qu'il faut se reprendre. May s'inquiète, certes. Peut-être croit-elle qu'elle doit absolument tout prendre sur ses épaules pour éviter que d'autres le fassent. Particulièrement Nathan. Sans parler de Maddie, le bambin, Casey, Kass - et même Zelda. Un soupir s'échappe de ses lèvres quand elle entend la porte qui s'ouvre et se referme. C'est Nate qui rentre à la maison. Un sourire éclaire ses traits en le voyant, ses billes bleues étant incapables de se détacher du brun - enfin, jusqu'à ce qu'elle réalise que le bordel autour d'elle semble trop bien trahir son incapacité à prendre soin de ses blessures.

« T'es rentré. » lâche-t-elle en souriant, à la fois heureuse de le voir mais terriblement gênée du désordre sur le canapé.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 855
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Ven 21 Oct 2022 - 11:13
C'est pas toujours simple de se dire que les choses sont telles qu'elles sont et qu'elles vont le rester pendant un moment. J'ai jamais été du genre à ne rien faire, ayant toujours besoin de bouger à gauche à droite, à chercher à me rendre utile. Et me voilà, encore une fois en convalescence. Je ne dois pas trop forcer à cause de mon bras encore immobilisé, je dois faire attention à cause des radiations que j'ai pris. Et en plus de ça, il faut que je m'occupe de mon fils du matin au soir puisque sa mère n'est pas là. Non pas que ça me dérange d'être avec lui, loin de là, mais avec un seul bras c'est une galère sans nom.

Le pire dans tout ça c'est qu'il réclame constamment Maddie. Je comprends, après tout c'est sa mère, mais je peux pas non plus faire de miracles et la faire apparaître devant lui en un claquement de doigts. C'est vraiment pas simple tous les jours. Surtout que j'ai pas la moindre idée de comment est-ce que je peux lui expliquer, à son âge, que sa mère rentrera pas forcément selon comment sa mission se passe. Non, je préfère ne pas y penser. Heureusement, pour l'instant cette question n'est plus d'actualité puisque Madisson est rentrée. Et c'est la raison pour laquelle je suis allé la voir pour qu'elle puisse passer un peu de temps avec Raf.

Après avoir pris le temps de prendre de ses nouvelles et m'être assuré que tout va bien pour elle, j'ai fini par la laisser tranquillement profiter de son retour et de son fils. Reprenant donc le chemin de la maison, je réfléchis déjà à ce que je pourrai bien faire pour passer le temps. Les journées sont longues, et je suis fatigué de ne rien faire. Super éclaireur, hein...

Mais en poussant la porte de chez moi, je me rends rapidement compte qu'il y a du bruit au salon. Fronçant les sourcils, je m'approche discrètement en me demandant bien qui peut être là. Et puis là, mon regard se pose sur elle et je me fige. T'es rentrée, que je dis au même moment qu'elle dans un mélange de surprise et de soulagement.

Sans même prêter la moindre attention à tout le bordel qui est autour d'elle, je me précipite dans sa direction pour venir la prendre dans mes bras. Par contre, le fait de voir du matériel pour des pansements me met la puce à l'oreille et je la relâche rapidement pour ne pas lui faire mal. T'es rentrée depuis longtemps ? T'es blessée ? Question bête, je sais. Laisse moi t'aider. Ouais, avec un bras... ça va pas être simple. Et puis il me suffit de la regarder pour voir dans quel état elle est. Et ça, ça me tord l'estomac et me noue la gorge. Qu'est-ce qu'il s'est passé..? Voilà qui confirme toutes les craintes qui me tiennent éveillé la nuit. Un jour, elle finira par ne pas rentrer. Et ce jour là... Je préfère ne pas l'imaginer...



« Switch your mind off, we're not perfect » by Wiise

Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2233
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Ven 21 Oct 2022 - 23:45
Putain, c'était probablement ce qui lui manquait le plus, à chaque fois qu'elle devait le quitter. La chaleur de ses bras. Sauf que May n'a pas vraiment le temps d'en profiter qu'il se recule déjà, lui posant tout un tas de questions par rapport à son retour. Rien de plus normal, sûrement. Mais elle déteste le voir s'inquiéter. La blonde le regarde doucement, posant une main à sa mâchoire comme pour le calmer. « Hey, ça va, je suis là. Je vais bien. » souffle-t-elle en se voulant rassurante. Enfin, de toute évidence, elle ne va pas si bien que ça. Mais elle est en vie, et en un seul morceau, c'est la base.

« Je suis rentrée cette nuit, le voyage de retour a été plus long que prévu, avec nos blessures. J'ai réparé le pied de Maddie comme j'ai pu, la jambe d'Elizabeth aussi, c'était que des plaies superficielles mais - » Elle s'arrête pour regarder son poignet, immobilisé dans une attelle, avant de le lever légèrement dans les airs. « Mais ça, je ne pouvais pas le réparer avec de simple sutures. Paraît que c'est fracturé à plusieurs endroits. » Sourire de circonstance. Sourire qui ne fait pas tant de bien, puisque la lacération s'ouvre à nouveau à chaque fois que ses lèvres s'étirent trop vite. Elle tente de bien paraître, de dire les mots qu'il faut pour l'apaiser, mais ses traits semblent la trahir un tantinet. Surtout que l'ecchymose sous son oeil ne lui donne pas la meilleure mine.

« J'ai demandé à ce qu'on vienne te chercher, mais j'ai dû perdre la carte, je sais pas. J'ai juste une petite commotion cérébrale. Peut-être qu'ils ne voulaient pas te réveiller. » Elle ne sait pas. Parce qu'elle était probablement hors jeu. Mais c'est la brûlure à sa cuisse qu'elle tente de panser, là, tout de suite. « La brûlure date de la destruction des barrages, c'est rien de nouveau, c'est juste qu'à force de marcher, et de - » Elle lève les cils sur lui, ne sachant pas si elle devait vraiment dire toute la vérité. « À force de me... battre, je crois que je n'ai pas aidé ma cause. » Elle ne fait pas exprès, mais la merde lui tombe toujours sur la gueule - Nate le sait bien.

Le brun demande plus d'explications, sans grande surprise. Elle l'observe silencieusement, terminant d'appliquer l'onguent sur le dessus de sa cuisse. « Tu m'aides un peu? » De son bras sain, elle soulève sa jambe en grimaçant pour que Shot puisse enrouler sa patte et protéger sa plaie avec le rouleau de gaze. Son regard bleu ne le lâche pas une seconde, et dès que sa jambe est recouverte, Liv se rapproche de lui pour l'embrasser lentement. Juste pour avoir sa dose. Juste pour faire le plein de lui. Pourtant, elle ne sait pas si le récit de la mission est vraiment ce dont il a besoin, là, tout de suite. Cendrillon sait bien qu'elle est incapable de lui mentir, mais comment lui avouer que ce groupe d'enculés avait voulu s'emparer d'elle, carrément? Manquer de se faire enlever n'est pas le genre de chose qu'elle souhaite vraiment partager avec son homme - inutile de préciser pourquoi.

« Comment va ton épaule? » demande-t-elle donc, curieuse de savoir si la situation s'améliorait un brin, au niveau de sa mobilité. Impossible de cacher son inquiétude, cette fois.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 855
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Sam 22 Oct 2022 - 17:27
Elle est là, oui. Par contre, concernant le fait qu'elle aille bien, j'ai de gros doutes. Comment est-ce que ça pourrait être le cas quand je vois l'état dans lequel elle est ? D'ailleurs, difficile de cacher mon inquiétude que ce soit par mon expression faciale ou par le regard que je pose sur elle. En plus, elle peut clairement voir que je ne la crois pas vraiment. Tu devrais pas forcer, dans ce cas. Prendre le temps de te reposer, pour une fois. Je me retiens de terminer ma phrase comme ça, presque de justesse. J'ai pas envie qu'il y ait des tensions alors qu'elle vient à peine de revenir.

Un profond soupir m'échappe quand elle m'annonce comme si ce n'était rien qu'elle a aussi eu droit à une petite commotion cérébrale. Super, franchement. C'est de mieux en mieux même, je dirais. J'ai dû louper l'info. Quant au reste concernant le fait qu'elle n'a certainement pas aidé à la cicatrisation de ses plaies en partant constamment se battre, je n'ai rien à ajouter. A quoi bon ? Elle en a parfaitement conscience, alors pas la peine d'en remettre une couche.

May me demande de l'aide et je m'installe donc près d'elle pour ce faire, venant enrouler le bandage en essayant de faire ça bien. Faut dire que moi aussi, j'ai qu'une main de dispo, alors c'est pas facile. Je suis obligé de me pencher davantage pour que mon autre main me permette au moins de tenir la bande quand j'ai fait le tour de sa cuisse, essayant de mobiliser le moins possible mon bras qui est toujours coincé dans cette fichue attelle.

Une fois que c'est terminé, je me redresse et hausse mon épaule valide à la question de la blonde. J'ai toujours pas le droit de mobiliser mon bras en dehors des rendez-vous au dispensaire pour les exercices que je dois faire. Mais bon, on fait avec. C'est toujours moins pire que ce que toi t'as. Enfin, faut dire que c'est pas comme si je sortais souvent... Difficile de cacher la pointe d'amertume dans ma voix, oui. Je sais. Mais c'est sorti tout seul.



« Switch your mind off, we're not perfect » by Wiise

Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2233
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Dim 23 Oct 2022 - 4:01
Nathan n'est pas un imbécile. Il se doute bien qu'elle tente de minimiser l'état des choses. May note cette animosité qui semble l'habiter sans difficulté aucune, dans sa façon de parler jusqu'à sa façon de ne presque pas répondre à son baiser. Quelque chose cloche. Le brun lui suggère de ne rien forcer, de se ménager, mais dans ses paroles Liv n'entend que des reproches. Qu'il le veuille ou non, la tension est bien présente. Surtout quand il soupire en lui faisant cette remarque étrange - donnant immédiatement l'impression à Goldie de se prendre une putain de douche froide. Elle se recule légèrement, confuse.

Et si elle voulait blaguer, rire un peu du fait que chacun avait maintenant un membre handicapé, l'ambiance n'est certainement plus à la blague. Nate trouve le tour de lui répondre, pourtant. La blonde pose les billes sur l'attelle à son bras pendant qu'il s'explique, et elle ne peut s'empêcher d'afficher un air un peu triste, du coup.

Il parle, certes, mais il semble absent. Il ne semble pas être lui-même, pas celui qu'elle connaît, dans tous les cas. Cendrillon tente de ne pas s'arrêter à ça, de peur de le brusquer. De le provoquer, même. « Et ta mobilité, ça progresse? » Question légitime, même si elle a encore une fois l'impression de se faire blâmer quand il affirme ensuite que ses blessures à elle sont plus importantes que les siennes. Sans compter le ton qu'il utilise en abordant le sujet des sorties. « Je sais pas vraiment ce qui est pire, en réalité. » Est-ce qu'elle fait allusion à la situation du moment ou à leur malchance? Même elle ne le sait plus.

Or, la petite se résigne un peu. Elle s'enferme dans une bulle de silence, se levant enfin pour ramasser son bordel - sans demander son aide, cette fois. Ce n'est pas chose simple, mais en s'appuyant sur le canapé, en prenant son temps, elle arrive à rassembler le matériel et à retourner le poser sur la table basse - en sécurité et à l'abri de ses doigts maladroits. Sauf qu'elle n'arrive pas à éviter son regard, sa main saine jouant nerveusement avec quelques mèches blondes tandis qu'elle cherche les mots pour s'exprimer.

« Nate, je - » Elle hésite - une fois de plus. Liv n'a pas la moindre idée de ce qu'elle a pu faire pour le mettre dans un tel état. « Qu'est-ce qui va pas? Est-ce que t'es okay, je - » Elle se rapproche, sans toutefois rompre la distance qui les sépare. « Je peux partir, si tu veux. C'est ma faute, j'aurais dû te prévenir au lieu d'arriver comme un cheveu sur la soupe. » La miss accuse un rire nerveux, avant de regarder la bague à son doigt. Son coeur se serre un brin. « Je dois vérifier les sutures de Maddie, de toute façon. Et j'ai pas vu Raf depuis un moment. » Des excuses? Non. Mais c'est plus fort qu'elle - May n'a pas l'impression d'être la bienvenue ici, là, tout de suite.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Nathan Q. Shot
Nathan Q. Shot
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 855
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Dim 23 Oct 2022 - 10:00
C'est encore douloureux, mais ça avance. C'est déjà ça. C'est galère de tout faire à un bras. Enfin, j'imagine que je lui apprends rien vu son état. Et puis de toute façon, c'est pas comme si ça allait l'empêcher de tout faire pour repartir en mission dès qu'elle en aura l'occasion. Comme si elle cherchait à me fuir. C'est comme ça depuis que je lui ai fait ma demande, depuis que j'ai été blessé. Je sais pas ce qu'elle cherche à faire. Mais plus j'y pense et plus ça fait mal. Peut-être que finalement elle a accepté uniquement parce que sur le moment elle se disait que c'était la bonne chose à faire pour pas me blesser, et que maintenant elle regrette.

Quand elle se lève et décide de ramasser ses affaires, j'ai évidemment le réflexe de vouloir l'aider. Mais puisque je lui ai dit quelques instants plus tôt que je pourrai l'aider et qu'elle a décidé de ne pas me demander, je ressens une nouvelle fois cette distance qui se renforce entre nous. J'en ai la gorge nouée. Alors je me contente de baisser la tête, accusant ce nouveau coup de poignard dans le cœur sans avoir trop le choix.

Le silence s'installe, lourd et pesant, jusqu'à ce qu'il soit brisé par la voix de ma fiancée. Je relève alors le regard vers elle, remarquant bien sa gêne et sa façon de ne pas trop s'approcher de moi. Je crois que ça c'est encore pire que tout. Comme si j'étais un pestiféré, finalement. Qu'elle avait dû faire un effort pour m'embrasser tout à l'heure et que maintenant, elle préfère s'abstenir d'être trop proche de moi.

J'allais lui répondre, quand elle m'a demandé ce qui n'allait pas. Mais j'ai à peine le temps d'ouvrir la bouche, sans qu'aucun son n'en sorte, qu'elle continue sur sa lancée en me proposant de partir. Encore. En trouvant l'excuse de devoir aller vérifier les sutures de Maddie comme s'il n'y avait personne d'autre qu'elle pour gérer ça. On est chez toi ici alors... Si quelqu'un doit partir c'est plutôt moi, si c'est ce que tu veux... Ma voix trahit sans mal à quel point je peux avoir mal, là tout de suite. Et ça n'a rien à voir avec mon bras.

Je finis par me lever à mon tour, mais sans pour autant être capable de la regarder. Parce que j'ai l'impression qu'à tout moment elle va se débarrasser de cette bague et me dire que ça n'a été qu'une erreur finalement. Dire oui, vivre avec moi, même notre histoire dans tout son ensemble. Et putain ça fait mal. Pourquoi est-ce que tu passes ton temps à me fuir.. ? Si t'en as marre de moi ou je sais pas, c'est pas la peine de te jeter tout le temps la tête la première dans toutes les missions qui pourraient te faire perdre la vie... Il suffit de me le dire et si c'est ce que tu veux je te laisserai tranquille...

Je relève le nez vers la blonde, bien incapable de cacher l'émotion qui me tord les tripes et humidifie légèrement mes yeux. Je préfère que tu me le dises franchement plutôt que de toujours te mettre un peu plus en danger chaque fois... Je... Je supporte plus d'angoisser à chaque fois que quelqu'un vient me parler, parce que j'ai peur qu'il vienne m'annoncer que tu rentreras pas...



« Switch your mind off, we're not perfect » by Wiise

Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2233
Sujet: Re: Tell me it gets easier   Lun 24 Oct 2022 - 3:57
Difficile d'ignorer le malaise, le froid qui les sépare alors qu'elle n'a qu'une seule envie, finalement. Retrouver ses bras. Revenir en arrière, juste quelques minutes plus tôt, quand il venait de rentrer pour la serrer contre lui. Mais c'est trop tard. Il la regarde, ne dit rien. Enfin, peut-être qu'il tente de le faire, mais May ne lui laisse pas le temps. « Non - » Son bras s'élève vers lui, par réflexe, comme pour l'empêcher de partir. « Non, c'est pas ce que je veux. C'est pas du tout ce que je veux. » Elle le répète, oui, parce qu'elle ne comprend pas qu'il puisse penser une telle chose. Et elle n'aime pas ce qu'elle entend dans sa voix.

Ils sont tous les deux plantés là, figés par le doute, sûrement. Liv s'agite un brin, mais quand il parle, la blonde s'immobilise enfin - incapable de décoller les rétines de ses traits. Fuir? Elle passe son temps à fuir? Un mélange d'incompréhension, de colère et de chagrin s'imprime sur son visage. Sauf que c'est lui qui ne la laisse pas placer un mot, cette fois. « Attends, t'es sérieux là? Je - » Elle avance de quelques pas, n'ayant pas le choix de l'écouter continuer. La princesse ne sait même pas si elle est en mesure de s'exprimer, de toute façon. Ses mots lui font mal, et elle est trop sous le choc pour répliquer.

Elle capte ses yeux mouillés quand il relève le crâne vers elle, soutenant son regard sans cacher que son état lui défonce la poitrine. Comment peut-il lui reprocher tant de choses alors qu'elle ne tente que de faire sa part, qu'elle ne veut que le meilleur pour les siens - pour lui, pour son fils. « Mais te dire quoi, enfin? » Il lui demande de parler franchement, sauf qu'elle n'est pas certaine de savoir ce qu'elle doit avouer. Goldie ne capte rien du tout, au final. Qu'est-ce qu'il est en train de s'imaginer, là? « Tu crois que ça m'éclate de partir en mission en te laissant ici? » May l'observe toujours, le regard dur - blessée, surtout. « Tu crois que je fais ça pour me barrer loin de toi? Que c'est facile? » Putain, les émotions ne sont pas simples à gérer, avec la commotion. La tête qui tourne, l'envie de gerber, de pleurer, tout semble trop compliqué, là, tout de suite.

Alors elle craque. Sa tête tombe lourdement pour fixer le sol, en silence. Sa poitrine se soulève sporadiquement, tandis que les larmes coulent sur ses joues sans qu'elle ne puisse vraiment le contrôler. Liv tente de couvrir son visage de sa main fonctionnelle, avant de lever les cils vers Nate à nouveau. « Tu veux que je parle, c'est ça? Très bien, très bien. » Elle ravale sa salive, frustrée autant qu'elle est affreusement triste.

« J'en ai pas marre de toi. Je ne quitte pas Fort Ward en me disant que ce sera plus simple de crever que de te retrouver, où est-ce que tu vas chercher des idées pareilles? » Elle se le demande sincèrement. « Et que tu penses ça alors que, alors que je vais devenir ta femme - » Inutile de dire que c'était dur à avaler. Soupir douloureux. « Nathan, je sais que tu t'inquiètes, je sais que c'est loin d'être simple... mais je m'inquiète aussi. Pour toi. Pour nous. Pour tout ce qui se passe dans l'ombre... Et, et quand je m'inquiète je dois faire quelque chose. » Il ne peut pas dire qu'il n'est pas exactement comme elle à ce sujet, non?

« Je - je dois faire quoi pour que tu oses me croire? Parce que, parce que si c'est ta façon de me plaquer... Don't. »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Tell me it gets easier   
Revenir en haut Aller en bas  
- Tell me it gets easier -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: