The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

The light was dim in this life of sin
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3217
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Dim 23 Oct 2022 - 22:51
Elle ne sait pas si on peut appeler ça "dormir" mais son réveil n'a pas été douloureux. Du moins, pas aussi douloureux que d'ordinaire. Dans le creux des bras d'Orion, son sommeil a été étrangement de plomb, de même que la migraine qui a suivi la situation, elle a cependant fait en sorte d'abuser un peu plus longtemps de sa position pour ne pas s'en séparer. Et puis... Il y a eu le retour à la réalité, et le froid constant de cette existence.

Elle essaie de ne pas trop y penser, à tout ça. Parfois, les voix se réveillent soudainement mais un regard vers Orion, le souvenir de ce qu'il s'est passé, et voilà qu'elle tente de balayer les images qui reviennent la prendre de cours dans des moments comme celui-ci. Elle ne se l'explique pas. Elle n'a pas maintenu ses distances avec lui, sans doute parce que sa compagnie ne lui est pas désagréable. Pour autant, Johanna essaie quand même de ne pas trop s'imposer à ses côtés pour... Elle ne sait pas vraiment. Elle ne se l'explique pas, finalement.

Alors lorsqu'il vient pour lui demander un entrainement - un vrai cette fois - elle en est la première surprise : Tu es sûr ? Insiste-t-elle en fronçant les sourcils, le fixant sans bien comprendre. Mais Orion l'est, et elle a un soupir, en sentant en même temps ses joues chauffer. A nouveau, elle ne se l'explique pas, mais tâche simplement de ne pas trop le montrer et de reprendre ses esprits. Dans la pièce qu'il a préparée, c'est à nouveau son cœur qui s'emballe : à croire qu'il veut vraiment faire cet entrainement avec elle. Orion a pensé à tout, même à ce qu'elle aurait oublié.

A son tour elle s'équipe, pour ne pas se blesser : Très bien, suis mes gestes, lui demande-t-elle simplement avec un sourire de circonstances. Ils s'échauffent avant de commencer, elle lui montre quelques enchainements qu'Isha lui a enseigné laborieusement, quand elle était encore faible et inutile. La blonde sait que ces derniers mois, elle a progressé drastiquement, au point de devenir sans doute plus que dangereuse. Peut-être pas seulement pour son expertise.

Tu veux qu'on essaie plutôt des prises d'immobilisation ? Lui propose-t-elle après un petit moment, en haussant les épaules. Il n'est pas obligé d'accepter, étrangement sa suggestion a presque l'air timide avec lui. Elle ne le regarde pas dans les yeux, sans doute parce qu'elle a encore honte de ce qu'il s'est passé, la dernière fois. Elles me sont plus simples, comme je ne suis pas très forte, le fait de pouvoir bloquer facilement m'aide à avoir le dessus, explique-t-elle en haussant les épaules, de dépit.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Lun 24 Oct 2022 - 21:52
Orion est bien décidé, même si cela peut surprendre la plus jeune, il ne va pas se laisser abattre, ne va pas laisser un dangereux et mauvais souvenir s'emparer de sa mémoire pour cet entraînement. Il ne le sait maintenant, il sait que Johanna peut se montrer blessante, dangereuse aussi, même à son égard. Il ne lui en veut pas, il le sait, elle le lui a dit et répéter, bien fait comprendre même. ce n'était pas elle, il veut bien la croire. Ce n'était pas elle, parce que la Johanna qu'il voit, qu'il connait, est une jeune femme déterminée, déterminée et abîmée par la rude vie dans laquelle le monde la fait évoluer. Min n'a pas pitié d'elle non plus, non, il veut la comprendre, la connaître.

Il inspire, hoche la tête, bien sûr, il est même certain, il veut s'entraîner. Il n'a d'ailleurs pas besoin de parler. Juste un regard, elle comprends, ça le fait doucement sourire. Il a tout préparé afin de facilité les choses. Préparé et fait avec attention. Il veut lui facilité la vie, s'il le peut alors il le fait, sans réfléchir, juste par sympathie, gentillesse. Il a un bon fond, il n'est pas du genre à déteste les gens dans l'immédiat. Il peut bien ne pas apprécier quelqu'un mais s'il apprend à le connaître alors son regard peut changer, et c'est ce qu'il se passe en fréquentant la jeune femme. Son regard change, son attitude vis-à-vis d'elle aussi.

Mais là n'est pas le moment, ni le lieu pour se poser des questions sur le pourquoi du comment et depuis quand cela change. Il sourit doucement, la regarde faire, agir et reproduit les mouvements, elle y va franchement, sans détour. Il se sent captivé par ses mouvements, s'il se retrouve en face d'elle, s'il n'était pas grand et un peu plus fort à coup sûr elle serait capable de le mettre K.O. Il suit son rythme, ses gestes, ses mouvements amples. Lui trouvant aussi une certaine souplesse.
Orion, de bonne foi cette fois-ci participe, exécute sans rechigner aucunement ce qu'elle demande. Il pince les lèvres, il connaît certains mouvements, mais une dose de rappel ne fait jamais de mal. Et il constate encore et toujours que oui, elle est plutôt bien dégourdie et agile.

Suite à cet échauffement et aux gestes d’attaque, dont il en connait certains, il cligne des yeux surpris du ton de sa demande. Il ne l'a pas vu comme ça, est-ce une voix qui lui demande de parler ainsi, comme une jeune femme un peu réservée ? Il la regarde, plonge son regard dans le sien, cherche le fond de son âme, cherche à voir comment elle veut procéder. Il penche encore la tête sur le côté, mimique de quand il est curieux. "Ouais ok, ça me va." Répond le jeune homme. Alors il se déplace, s'éloignant du sac de sable et stoppe du doigts la petite blonde. "Tu veux qu'on aille chercher des matelas ?" Pour ne pas se retrouver a exploser le crâne de l'autre par exemple... Un frisson parcourt ses bras dénudés à cette pensée, il revoit sa main encore tâchée de son sang à elle, ressent encore cette peur panique qu'il a eu. Et pour rien au monde il ne veut reproduire ça. Alors il réfère aller chercher un peu dans ce lieu pourri des tissus pour en faire une sorte de tatami que de prendre le risque de la blesser. Orion est bien décidé à faire attention à Elle.


 I feel like in a dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3217
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Lun 24 Oct 2022 - 23:12
Orion s'applique, mieux que ça même, il s'investie. Elle lui fait un sourire, lui montre comment faire les choses, les répète une fois, deux fois, trois fois avec lui pour être sûre qu'il enregistre le geste. Et elle lui rappelle : en entrainement, c'est toujours plus simple à replacer, la véritable expertise, c'est d'y parvenir en situation réelle. Il faut avoir des entrainements plus réguliers pour y parvenir, mais ils pourront sans doute faire ça ensemble, à nouveau, à l'avenir. Autant de fois qu'il le faudra pour qu'il réussisse. Elle aime bien l'idée, même si ça, elle ne le dira pas à haute voix.

Elle n'a pas le temps de se mettre en place qu'Orion a déjà une suggestion. Elle a un instant de flottement en fronçant les sourcils : On peut trouver un carré d'herbe si tu préfères, propose-t-elle en haussant les épaules. Pour elle, c'est égal. Ça sera moins dur que le sol, ajoute-t-elle alors en lui faisant signe de la suivre. Il faut sortir de là, mais il y a de quoi faire dans la cour arrière, où la végétation a repris une partie de ses droits. La grille rouillée qui entoure le jardin est par ailleurs suffisante pour un brin de tranquillité.

Je peux en profiter pour t'apprendre à bien te réceptionner, ajoute-t-elle alors en repoussant la porte. L'air extérieur est humide, mais ça lui importe peu. Il n'est pas froid, à défaut. Isha a fait ça avec moi, quand on a commencé, pour que je sache bien grimper. Si tu dois tomber de toute façon, il vaut mieux savoir le faire, pas vrai ? Suggère-t-elle simplement, en faisant signe que c'est ce qui lui semble le plus pertinent officiellement. Je peux te montrer comment placer une prise d'immobilisation, et comment te sortir de certaines, suggère-t-elle même dans la foulée. Même si factuellement, elle n'en connait pas énormément non plus.

Elle pince les lèvres, une fois face à lui, dehors. On commence simple, hmm... Elle s'approche, reprenne quelques échanges jusqu'à ce qu'elle puisse lui saisir le poignet et se laisser emporter par son élan. L'instant d'après, Orion est pris dans une clé de bras efficace quand elle lui fauche les jambes. Elle le relâche pour l'aider à se réceptionner et ne pas lui faire mal. Tu veux essayer ? On le fait lentement, propose-t-elle en échangeant la position. Et elle décompose les gestes pour lui, jusqu'à qu'il réussisse la manipulation.

On peut voir maintenant comment sortir d'une prise d'étranglement, de face et de dos, aussi, ajoute-t-elle. Mais de face, eh bien... Tout ça rappelle forcément ce qu'il s'est passé entre eux. Et qu'elle n'a pas appliqué, prise dans la panique du moment. Elle s'éclaircit la voix en posant ses mains sur ses épaules, comme elle peut : Tu peux te baisser un peu ? Demande-t-elle au géant, avec une petite moue de circonstances.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Sam 29 Oct 2022 - 21:51
Le jeune homme suit assidûment sa leçon privée, du moins particulière. Il n'est plus envahie de cette mauvaise humeur qui le rongeait auparavant. Il a envie de bien faire les choses, d'être attentif, puis il y a aussi le fait qu'il n'a vraiment pas supporté sa "défaite" après le coup d'Isha, alors oui, il veut se remettre dans le bain. Même si cela l'oblige à penser à ce gros connard de Hanz. Et la simple pensée à ce type lui fait avoir un haut le cœur de circonstance. Ouais ce mec est vraiment à vomir.
Orion n’est pas forcément revanchard mais concernant Hanz il l'est et douze fois plus. Mais là, il n'est pas tellement question de vengeance, il veut apprendre, se rendre plus fort, augmenter ses performances. Il suit donc exactement ce que la jeune femme lui demande, il reproduit ses gestes, jusqu’à ce qu'elle propose de passer à autre chose dans cet entraînement.

Orion la regarde, craignant de la blesser et ne voulant absolument pas le faire, il suggère alors de rendre l'apprentissage des chutes plus sécurisant, n'éprouvant absolument pas l'envie de reproduire le désastre de la dernière fois. Même si là, tout est bien différent, que ni Johanna, ni Orion n'est en proie aux émotions qui peuvent se montrer des plus chaotique. Il hoche la tête à la suggestion du carré d'herbe et la suit à l'extérieur. Le soleil frappant, il plisse un peu les yeux pour se faire à la luminosité et la regarde aller se placer. Il fait de même et lui accorde ensuite toute son attention. Mh, pourquoi pas, tant qu'à faire, il doit bien savoir se rattraper autrement que comme la dernière fois quand il a manqué de se faire tuer alors qu'il était paisiblement en train de chercher de quoi agrémenter "le luxe" de sa camionnette.

Il inspire et hoche la tête, puis fronce un peu les sourcils, en la regardant approcher. Bien sûr, il reste partant pour apprendre, pour continuer avec elle. C'est même plaisant lorsque c'est détendu et bon enfant.
Il inspire, s'avance avant de se faire saisir le poignet et finit rapidement avec le bras coincé dans le dos, et la tête retrouvant quasiment le sol herbeux et frais. Un peu secoué et surpris, il esquisse un sourcil et se relève tant bien que mal. Sous la surprise Orion n'a carrément pas eu le temps de voir venir la chute. Pourquoi ? Parce qu'il la voit détendue ? Parce qu'il la sent plus sereine ? Qu'elle sent qu'elle peut lui faire confiance, qu'il ne recommencera pas à la blesser ? Il n'en sait rien, mais il est resté aussi dans ses pensées, l'espace de quelques secondes, ces quelques secondes qu'il ne peut s'autoriser sur le terrain.

Secouant la tête et se relevant enfin sur ses jambes, le jeune homme observe sa cadette et lui sourit doucement. "Oui, je te suis !" Il reste motivé et décompose les mouvements avec elle. Attentivement. Il la regarde, avec minutie, reproduit ses gestes de manière ample. Les décortique et les comprend.

A sa nouvelle demande, il fronce les sourcils, avant d'arquer d'en arquer un, puis se rendre quelque peu compte de leur différence de taille.
Min a soudainement envie de rire. C'est vrai, il n'y a pas forcément fait attention, il est bien plus grand qu'elle. Mais il ne rit pas, il n'a pas envie de remettre sa main autour de sa gorge. Pas comme ça. Euh, non il n'en a pas envie, point barre. Et cette courte pensée qui est venue subitement le parasiter, le fait presque rougir, ou devenir timide. Mais il se baisse, pliant se genoux avant de se retrouver presque à sa hauteur. Il croise ses yeux, l'observe longuement, pince ses lèvres, puis inspire à fond, et saisit le poignet de la blondinette, en douceur. Il guide sa main vers son cou, déglutit, inspire et la regarde plus sérieusement, tentant de cacher sa timidité, ou ses doutes, il ne sait pas trop. Mais être si proche, de cette manière plus détendu lui fait un léger et drôle d'effet.
Si on lui avait dit il y a quelques temps qu'il en serait là aujourd'hui alors il aurait rit. Rit à gorge déployé. Avant il se voyait juste continuer à vivre aux côtés de sa mère de Hanz. Protéger encore et toujours sa mère, bénéficier des instructions de Hanz aussi, et a s'arrêtait plus ou moins là. Aujourd'hui tant de choses avaient changé, évolué aussi. Il est aller plus loin, de plus en plus loin dans a survie, a réussi à sortir de sa camionnette pour enfin rencontrer le monde et du monde.

Un instant silencieux se passe encore, il la regarde toujours droit dans les yeux, inspire à fond, souffle doucement ces quelques mots. "Montre moi..." Presque sur le ton de la confidence, une demande soufflée, faite avec confiance. Oui, le gamin lui fait confiance, il sait bien que ce qu'il s’est passé avant ne va pas se reproduire, mais les fera grandir aussi.


 I feel like in a dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3217
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Dim 30 Oct 2022 - 1:05
Il s'agenouille, comme pour atteindre sa hauteur finalement et Johanna baisse le regard, un peu par timidité, en se rendant compte à quel point elle semble minuscule à côté de lui. La blonde a un temps de flottement, jusqu'à ce qu'il guide sa main jusqu'à sa gorge et l'invite à agir. Ok, tu es prêt ? Renchérit-elle en tentant de reprendre son professionnalisme, son sérieux. Elle inspire profondément, en le tenant toujours par la gorge, sans serrer.

Tu as deux possibilités, explique-t-elle avec sérieux en le relâchant. Elle l'invite à la tenir pour lui montrer : Soit tu arrives à saisir l'un des pouces de la personne qui t'étrangle, et tu parviens à le lui retourner et à le lui casser, se faisant, la voilà qui joint le geste aux explications, parvenant à saisir ses deux pouces pour venir les tordre légèrement. Pas de quoi le faire plier totalement, mais Orion peut expérimenter le type de douleur que ça peut faire ressentir, à un degré bien moindre.

Ce n'est que l'exemple, elle n'est pas là pour le torturer : C'est extrêmement douloureux, c'est une prise que tu peux réussir plus facilement sur une personne qui tient par le col par exemple et dans ce cas, tu peux englober une partie de la paume pour briser le métacarpe, à nouveau, elle lui montre, de quoi saisir plus que l'articulation pour sa part. Il faut néanmoins une prise ferme pour briser les os. Soit tu essaies de te dégager et de fuir, comme ça, elle montre cette fois à nouveau, retour de ses mains autour de son cou.

Et alors, nouvelle démonstration, elle joint ses mains fermement, les passe sur sa gauche, les lève et les baisse soudainement dans le creux de ses coudes : Tu as plus de force dans les bras, pour infliger une impulsion, et donc permettre de faire lâcher une prise solide. Elle explique ensuite qu'un bras tendu pour être disloqué, une fois verrouillé en tout cas, un grand coup dans le sens contraire de l'articulation peut briser le coude. Sinon, tu peux choisir d'agresser si tu as la marge de manoeuvre. Une position comme ça laisse l'axe principal libre de tous les coups, ajoute-t-elle.

De son index, elle s'approche doucement pour désigner les zones concernées : Gorge, nez, diaphragme et... Et instant de flottement, elle papillonne des yeux. Ah oui, bon : Enfin, tu vois, ajoute-t-elle en désignant son intimité. Pas besoin de lui faire un dessin, il doit savoir ce que ça implique pour lui, un grand coup là-dedans. Tous les hommes ont expérimenté une fois cette douleur d'ailleurs, et veulent tout faire pour l'éviter ensuite. Elle hausse les épaules : Tu veux essayer ? Demande-t-elle simplement en proposant d'inverser les positions. A elle de passer ses mains autour de sa gorge, à nouveau, sans serrer.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 252
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Dim 30 Oct 2022 - 20:47
Suite au moment de flottement, drôle d'ambiance depuis l'incident, il l'invite à placer ses doigts fins autour de son cou, comme pour lui dire que tout est bon, que tout est ok. Il inspire un grand coup, puis l'observe, la laissant faire ses explications. Il ne dit rien, écoute pour mieux apprendre, comprendre et en effet se dire que ce mouvement là doit bien faire mal au pouce. Mine de rien, c'est en perdant l'usage de certain membre essentiel qu'on se rend facilement compte de leur nécessité pour vivre à peu près normalement.
Il la regarde faire, comprend comment on y procède.
En effet, il n'a pas eut ce genre d'apprentissage, cela l'intéresse, ça aurait pu aussi lui servir à un moment donné. Ca lui aurait permis de s'échapper, de ne pas avoir un dos désormais décoré de cicatrices de lynchage, de marques de fouets, de cordages, de morsures de cuir. Un frisson le parcourt à cette pensée. Il la chasse rapidement et suit ce nouvel apprentissage.

Min reproduit alors délicatement les gestes, les actes de défenses sont en effet important. "Ah ouais ça je connais ! C'est comme pour le genoux, donner un coup brutal dessus quand il est tendu pour tenter de le plier dans le sens inverse." Ouais celui-ci il connaît. Pour le bras c'est le même principe. Hochant la tête il refait la même chose, doucement, presque délicatement, comme si, Joe était un peu en sucre. Il refuse de la blesser, de lui faire du mal. Il s'en veut et s'en voudra pour longtemps. Il aurait dû se contenir, ne pas lui foncer dedans comme un bélier. Il aurait dû savoir se contenir, se tenir. Il regrette, énormément.

Inspirant un grand coup il la suit, hoche la tête, enregistrant les informations au fur et à mesure. "Le nez ?! Comme ce qu'on voyait dans les films d'animation ? Ou l'idée de péter le nez avec un coup de coude ?" Il fronce un peu les sourcils, cherchant à comprendre comment. Il a envie d'apprendre, de savoir. Il l’admet intérieurement, il sait se battre mais pas se défendre. Il sait attaquer, contrer, mais manque quand même un peu de souplesse. Est-ce dû à sa taille ? Mh, il n'en est pas sûr, mais il s'en fiche un peu.
Mais au moment où Johanna baisse les yeux vers son entre-jambe dans les commentaires pour savoir où viser, il détourne rapidement les yeux. Oui bah hein... Voilà ! C'est hyper douloureux. Même quand il était gamin dans les sports qu'il a fait il a porté une coque. Oh d'ailleurs ! Ca lui donne l'idée d'en trouver une.

Mais bizarrement, quand elle saisit sa gorge, il n'ose pas. N'ose pas lui faire mal. Alors il ferme les yeux quelques secondes, prend sur lui, et reproduit avec quelques difficultés ce qu'elle lui a montré. Il se rapproche même un peu et l'observe avant de pincer ses lèvres, puis ouvrir la bouche pour parler. "Pour te défendre, essaye aussi d'utiliser la force de l'autre pour toi. Dans son élan, prend le en compte." Il esquisse un sourire. "Je suis grand, et ça t'as bien fait l'autre fois de me balayer les jambes. Mais pense que je peux facilement te lever du sol, que je suis plus lourd que toi. Pour pas te prendre un coup si jamais tu me plaques me chevauche, places toi directement sur le bassin et l'articulation des fémurs." Il la saisit alors doucement et s'allonge avant de la placer sur son bassin juste pour lui montrer en plaçant ses main sur ses cuisses, lui demandant de tout contracter. "Tu vois, là, tu me coinces, je peux pas relever la jambes, toi tu as ensuite mon diaphragme à porter de main, ma tête, frapper les oreilles aussi, ça fait perdre l'équilibre." Il reste concentré, calme, lui expliquant ce que Hanz lui a aussi instruit et qui peut peut-être aussi l'aider. Restant concentré dans ce qu'il fait, il ne fait même plus attention à la manière dont ils sont positionnés. Orion, souhaite seulement qu'on ne puisse plus lui détruire le crâne ou l'étrangler, comme lui a pu le faire.


 I feel like in a dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3217
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   Dim 30 Oct 2022 - 22:16
Oui, comme tu pouvais voir dans les films d'animation ! S'exclame-t-elle en réponse avec un grand sourire : En plus, le nez, c'est vraiment douloureux, ajoute-t-elle avec une expertise qui lui est propre, comme si elle lui disait quelque chose de très sérieux qui méritait des études. Elle hausse les épaules cependant. Orion rechigne à enchainer l'exercice, mais s'applique quand même et à la suite, lui propose de lui glisser quelques conseils. Johanna a un temps de flottement avant de lui prêter son attention, et lorsqu'il s'allonge, elle se laisse guider.

Jusqu'à se retrouver sur lui, avoir un instant d'arrêt pendant qu'il la guide et qu'elle se laisse totalement faire par lui. S'il parle, elle est bien incapable de l'écouter, son attention est focalisée sur le fait qu'elle bloque son bassin du sien, et que ça a tout de totalement inapproprié. Les pensées qui lui viennent en tête sont du même acabit, et elle sent son souffle se faire un peu la male alors qu'elle les imagine tous les deux, à nouveau, et sans vêtement cette fois. Elle se hait de ne pas réussir à chasser cette interprétation qui n'aura jamais lieu, alors qu'elle déglutit doucement et se raidit.

Oh euh... Elle sent ses joues chauffer soudainement, la tension grimper dans son ventre. Elle inspire profondément et perd totalement ses moyens : Ok, ok... articule-t-elle péniblement en essayant de ne pas le regarder. Elle ne sait même plus où poser ses yeux tant ces idées viennent la parasiter totalement. Ce n'est sans doute pas la première fois qu'elle a envie de quelqu'un - et encore, un doute la prend - mais c'est la première que l'idée revient en boucle dans son esprit avec d'autres pensées diffuses. Hm... Elle ne peut pas rester là, comme ça.

C'est pour ça qu'elle bondit sur ses jambes pour s'écarter d'un saut de côté et déjà mettre de la distance avec Orion. Elle se sent bouillonner intérieurement, ses vêtements rendus étroits par un désir un peu trop envahissant : On-... On peut arrêter pour aujourd'hui, je pense... ajoute-t-elle en balbutiant comme une adolescente, incapable de se reprendre. Elle s'entend parler, se sait maladroite dans ses propos, et qu'il n'est pas difficile de le remarquer. Il lui faut tous les efforts du monde pour chasser cette volonté obsédante de prendre ses lèvres. Tu as bien progressé, ajoute-t-elle d'une voix enraillée. Bon sang, elle doit être parfaitement ridicule. Mais Johanna s'écarte d'un pas supplémentaire, elle doit à tout prix se contrôler, ça ne vaudra pas la peine de gâcher son amitié avec Orion.

C'est tout ce que ça fait, le sexe, non ? Le désir, l'envie. Toutes ces choses-là, elle les connait : ça brise plus qu'autre chose. La prochaine fois, il faudra demander à Isha, il est vraiment plus fort que moi, et- Et quoi ? Enfin- Elle esquive toujours son regard, plus rouge de seconde en seconde alors que d'autres images lui viennent à l'esprit. Pourquoi, bon sang, a-t-elle envie qu'il mette la main dans sa culotte comme ça ?! C'est n'importe quoi ! Il a plus de choses à t'apprendre que moi, c'est clair ! Un rire troublé lui échappe, elle se détourne. Il faut qu'elle aille plonger dans une bassine d'eau glacée, c'est tout ce qui pourra l'arrêter.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The light was dim in this life of sin   
Revenir en haut Aller en bas  
- The light was dim in this life of sin -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: