The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

Where do I end, and you begin ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2300
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Mar 11 Oct 2022 - 11:09
Il lui lance un regard curieux, alors qu’elle souffle quelques mots. « Tu crois ? » Bon, si elle ne le pensait pas, elle ne lui dirait pas. Il la connait suffisamment pour savoir au moins ça. Et il ajoute, avec un mince sourire. « Elle me manque un peu plus à chaque fois de toute façon. » C’est stupide, aussi douloureux qu’agréable. Et il n’a pas idée de la façon dont il pourra gérer les prochains mois.

Du reste, il l’observe avec une attention accrue, alors qu’elle confirme qu’elle a en effet imaginé bien des scénarios. « Tu ne pourras en effet pas tout contrôler, c’est certain. » Et il lui rend un mince sourire. « Souplesse et adaptation. Vu tout ce qu’on a pu vivre ces dernières années, tu devrais pouvoir gérer ça aussi non ? » Pour autant, son regard s’est fait plus sérieux alors qu’il continue de se poser sur elle. L’inquiétude de Zi est visible et il peut le comprendre. Il ne sait pas s’il pourra vraiment la rassurer, mais il espère qu’au moins, son soutien pourra être utile à quelque chose. « Quand est-ce que vous partez ? » Il sait déjà qu’il va se faire du souci pour elle jusqu’à ce qu’il la voit revenir. Cette mission est autrement plus dangereuse que celles qu’elle a déjà dû faire ces derniers temps et pourtant, il y en a déjà eu beaucoup.

Il se fait curieux alors qu’elle évoque deux autres collègues de travail. Et il arque même un sourcil quand elle parle d’une sexologue. « Elle avait beaucoup de clients qui venaient la voir pour son emploi premier ? » Voilà qui est … surprenant. S’il est bien conscient que la plupart des survivants, lui inclus, auraient besoin d’une bonne thérapie, le côté sexologue le laisse plus dubitatif et il ne cherche pas vraiment à s’en cacher. « Ce sera toujours utile de te faire un réseau. » Ou quelque chose du genre, même si la communication est loin d’être aussi évidente qu’avant.

Il est quand même soulagé, quand elle lui dit qu’il peut venir la voir quand il veut. Même s’il a du mal à rester stoïque à l’évocation de Locklan. Se répétant que ça ne le regarde toujours pas, qu’elle sait ce qu’elle fait, il se contente de souffler, comme si de rien était. « Pour l’instant ? » Ca suppose que leur relation ont évolué. Et s’il est heureux qu’elle pense enfin à elle, il a du mal à se défaire de l’idée qu’il aurait largement préféré qu’elle tombe sur quelqu’un d’autre.

Concentré un instant sur le dosage, il plisse les yeux, la langue sortie sans même qu’il s’en rende compte, alors qu’il essaie de trouver approximativement la quantité de farine pour la pâte. Il est tout de même dubitatif et relève la tête quand elle parle de Zelda. « Mmmh ? Ah non. Heureusement. Elle ne l’a fait qu’une fois et elle a dû se débrouiller pour récupérer toute la vaisselle. J’ai juste oublié de lui parler du verre doseur. Mais c’est pour ça que tout est dépareillé. Et vu que je préfère ne pas savoir elle a trouvé comme ça, je m’en accommode. Ce n’est que de la vaisselle après tout. » Même si ça l’aurait fait grincer des dents il y a quelques années. Apprendre à lâcher un peu de lest, à ne pas tout contrôler, ça marche aussi pour Zelda. Du reste, il a un bref haussement d’épaules. « On dirait que ça la canalise un peu. Elle tente moins de me pousser à bout. Peut-être parce que je continue de lui répéter que je ne compte pas l’abandonner. Et j’espère que ça va finir par rentrer. » S’il arrive à gagner sa confiance, il a bon espoir que ça puisse l’aider à se stabiliser un peu.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1892
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Mar 11 Oct 2022 - 16:43
Bien sûr, lui a-t-elle déjà raconté n'importe quoi par plaisir ? Elle soupire, fixant son ami un temps : Si les situations étaient inversées, ça ne te ferait pas plaisir d'entendre que tu lui manques ? Lui demande-t-elle simplement. Il s'agit juste de se mettre à sa place et de voir ce qui conviendrait de faire, sans s'oublier. Une histoire d'équilibre forcément difficile à atteindre mais pas impossible, quoi qu'il puisse en penser. De toute façon, Zi est meilleure pour prodiguer des conseils que pour les appliquer pour elle-même, mais c'est un autre point. D'ici quelques jours, souffle-t-elle à propos de son départ à venir. Toi aussi, je présume ?

Ils ne vont sans doute pas se voir beaucoup durant le mois qui vient, c'est ainsi. Zi ne sait pas si elle doit être rassurée de ça ou non, elle se dit que Yuan avec elle et Locklan dans la même équipe, ça risque forcément de faire des étincelles à un moment donné. Qu'importe, elle balaie cette supposition rapidement : Elle m'expliquait que c'était une grosse part de sa consultation, oui, étrangement, souffle-t-elle à propos de Faith. Mais en même temps je crois que je ne suis pas étonnée, il y a tellement de traumatiser partout, de gens qui ont besoin de vider leurs sacs en observant des dysfonctionnements, n'est-ce pas... Ordinaire ? La nouvelle normalité ?

Un soupir lui échappe cela dit quand Yuan lui demande de développer avec un "pour l'instant ?" qui la laisse songeuse. Nous avons eu une discussion... Intéressante avec Locklan sur ce qui a été notre mariage. Et à quel point ça lui a semblé étrange d'accepter, ce que nous avons traversé. La pression de nos familles respectives, pour des affaires qui ne nous concernaient pas, énumère-t-elle simplement avant de secouer la tête. Je comprends son point, c'était d'autant plus difficile d'expliquer que... C'était comme ça, et pourquoi ça ne nous a pas révolté, auraient-ils dû se dresser devant ces obligations pour choisir la vie qu'ils voulaient ?

Elle ne sait pas y répondre et plus encore, elle se doute que ça ne sert à rien d'essayer. Sa position d'outil a toujours été plus ou moins accepté dans son esprit, d'abord pour la gloire de ses parents, ensuite pour l'honneur et la sécurité de sa famille, enfin un corps à la disposition des hommes, dans le choix de son métier,... Le conditionnement est entier. Tu t'en sors très bien, souffle-t-elle à Yuan cependant : Et vous êtes sur la bonne voie, autant Zelda que lui, de toute évidence. L'animal que tu lui as donné fait aussi son office, non ? Elle se responsabilise avec lui ?




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2300
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Jeu 13 Oct 2022 - 15:54
Le sourire qu’il lui rend est inhabituellement timide, mais il finit par hocher la tête. « Si, bien sûr que si. » Il espère qu’elle lui dira. Ou qu’elle lui fera comprendre, ce serait déjà bien. A lui de faire de même, en espérant qu’il ne s’emmêlera pas les pinceaux. Pour quelqu’un qui se veut assuré, autant dire que la situation aurait presque de quoi le faire rire. Presque donc. Et il un bref hochement de tête au reste. « Une expédition à faire avec d’autres membres du groupe par contre. Je ne retourne pas tout de suite à Olympia. » Même si ça le démange un peu.

Il se fait curieux à l’évocation des autres psys, esquissant même un sourire à ses propos. « Avec tout ce que nous avons pu vivre ces dernières années, c’est normal d’avoir besoin de s’épancher. Et de ne plus savoir ce qui est normal de ce qui ne l’est pas. » Il a lui-même parfois du mal à garder le cap, même si l’idée de voir Zi en tant que psy et non en tant qu’amie serait bien trop étrange à ses yeux. Pour autant, il sait qu’elle l’analyse, consciemment ou non. Et elle doit probablement s’amuser des changements qui le bousculent ces derniers temps.

Et, quand elle continue, qu’elle évoque une discussion qu’elle a eu avec Locklan, il a un temps d’arrêt, se faisant autrement plus attentif. La main pleine de farine, il garde un silence pensif, ce qu’elle dit lui donnant réellement matière à réfléchir. « J’ai brièvement évoqué le sujet avec Maxine. Quand elle a vu mon alliance. Je crois que l’idée que j’ai pu rester marié aussi longtemps pour ces raisons-là l’a laissée passablement dubitative. Je lui ai expliqué que nous avions construit notre vie autour de Tao et que… c’était suffisant. A l’époque. » En tout cas, il en avait l’impression. « Quand j’y repense, c’est vrai que c’est un peu surréaliste. Ce qu’on nous a demandé de faire. » Mais c’était normal à leurs yeux. Et il a une hésitation, avant d’esquisser un sourire. « Tu aurais préféré te révolter ? » D’une certaine façon, ils ont fini par le faire. Quand le monde s’est effondré. Ils auraient pu faire comme si de rien était lors de leurs retrouvailles. Mais ils n’étaient pas dupes, ni l’un ni l’autre. Quels que soient les sentiments qu’il avait pu développer pour elle, c’est avec le recul qu’il a compris qu’ils n’auraient jamais vraiment pu être heureux ensemble. Pour autant, il aurait été près, plus d’une fois, à le tenter.

Il souffle alors, d’une voix plus douce. « Tu n’as plus cette pression de toute façon. Et tu peux faire tes choix. » Si lui avait été coincé, c’était probablement encore pire pour elle. Il arque un sourcil quand elle reprend, avisant la bouillie qu’il tente de façonner en pâte. « J’imagine que tu ne parles pas de la tarte. » Une œillade amusée, avant qu’il ne se fasse plus sérieux. « Je ne veux plus abandonner personne. Alors, ça me fait du bien aussi je crois. » Un temps avant de hocher la tête, même s’il a un rire silencieux. « Mis à part qu’elle rêverait d’en faire un chien d’attaque et que ça ne marchera pas, je crois qu’elle s’est attachée à lui. Il n’a aucune malice, il ne risque pas de la décevoir ou de la duper. Et elle a besoin de faire confiance entièrement à quelqu’un, même si c’est un animal, sans avoir à se poser de questions. » Et pour ça, Dynamite remplit parfaitement son office.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1892
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Jeu 13 Oct 2022 - 17:59
Elle ne peut s'empêcher de scruter le sourire timide de son mari, celui qu'elle n'a jamais vu avant. Il y a une part de lui, un peu gauche, qu'elle ne lui connait pas du tout, et dont elle ne peut s'empêcher de s'étonner. La surprise est sincère, la curiosité aussi : elle aimerait rencontrer cette femme capable d'en faire un petit garçon hésitant. Parce qu'il ne s'agit pas de Yuan qu'elle a toujours connu, en plus de treize ans à le côtoyer. Tout ça lui semble terriblement étrange considérant le requin qu'il a pu être en affaire, ou le père attentif qu'il a été pour Tao.

Je m'interroge : qui doit établir la normalité désormais ? Demande-t-elle alors. Pas forcément à lui, c'est une question ouverte qui lui tourne en tête régulièrement. Qui est-elle pour établir ce qui est bien ou mal, quand toutes les cartes ont été redistribué, et que toutes les mains n'ont pas été bonnes ? Elle a un soupir, à l'interrogation de Yuan, un haussement d'épaules de circonstances. Elle ne sait pas quoi lui répondre : Je n'en ai aucune idée, aurait-elle dû, aurait-elle eu envie. A dire vrai, le confort de sa vie d'avant lui manque pour son fils seulement.

Tu aurais aimé ? Questionne-t-elle. Qu'elle prenne les devants. Lui, l'aurait-il fait ? Elle a comme un doute, le connaissant. Il s'était habitué à ça, non ? Sans connaitre les personnes qui m'ont éveillé, je ne crois pas que j'aurais eu cette envie à un moment donné, mais elle ne peut pas le jurer. Parce qu'elle a vu des coups de cœur bousculer toute une existence tranquille, redéfinir les limites de ce qu'on pouvait trouver acceptable sans plus l'être. Et ce qu'on ne connait pas ne peut pas nous manquer, légitimement, non ? Elle hausse les épaules à nouveau, plus songeuse encore. Je n'imaginais pas à quel point ça pouvait être difficile, de choisir pour soi-même, ajoute-t-elle.

Mais elle n'en dira pas plus, Yuan n'est pas là pour l'entendre philosopher et admettre les difficultés qui ont existé pour elle, et qui existe encore plus aujourd'hui qu'elle a enfin cette solitude et cette indépendance. En d'autres circonstances, Zi sait qu'elle ne se serait sans doute pas mariée, n'aurait pas eu énormément de relations. Leur union a été une facilité dans son existence. C'était une bonne idée de l'adopter, souffle-t-elle alors d'un ton complice en terminant sa découpe. Toi aussi, tu as fini par l'adopter, ce chien, non ? ajoute-t-elle alors, amusée. Pourquoi n'avons-nous jamais pensé à en prendre pour notre famille ?




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2300
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Dim 23 Oct 2022 - 14:48
Il se sent idiot. Un peu gauche. Ce qui ne lui était encore jamais arrivé. Et il est bien conscient que ce sont les sentiments qu’il développe pour Maxine qui sont à l’origine de tout ça. Elle a réussi à effriter le mur derrière lequel il s’était réfugié et, forcément, il ne sait pas vraiment comment gérer tout ça. Si tant est qu’il y ait quelque chose à gérer réellement. Ou s’il ne doit pas se contenter de se laisser porter et d’aviser. Déjà, il faudrait qu’il soit sûr qu’il aura vraiment quelque chose entre eux. Et voilà que les questions se bousculent de nouveau dans son esprit. Il essaie tant bien que mal de les mettre de côté. Il n’aura de toute façon pas les réponses dans l’immédiat. Peut-être même jamais.

Et la question qu’elle pose a le mérite d’attiser sa curiosité. « Ca risque d’être un vaste sujet pour les années à venir. Mais avant de penser à la normalité, j’imagine qu’il faut d’abord repenser les codes de la société non ? Avec une place pour la mort qui ne sera plus vraiment la même. » Il s’est fait songeur, alors qu’il se demande une fois de plus comment les enfants vont pouvoir se construire dans un monde en miettes. Il arque un sourcil quand elle évoque le reste, sa discussion avec Locklan. Et leur couple, celui qu’ils ont été il y a une vie de ça.

Il la fixe, curieux, avant d’esquisser un sourire quand elle continue. « Je ne sais pas. » S’il aurait aimé qu’elle se révolte. S’il l’aurait fait lui-même. « Notre vie avait quelque chose de confortable. » A défaut de les rendre réellement heureux. Et puis, ils avaient Tao, ce qui semblait compenser bien des choses à ses yeux. « Ta compagnie était tout sauf désagréable. » Même si, avec le recul, il serait incapable de dire s’ils étaient un vrai couple ou pas. Un rire silencieux en réponse, quand elle parle de la difficulté à choisir par soi-même. « C’est parfois plus simple de se laisser porter oui. Ca prête moins à conséquences. » Surtout en cas d’échec. Et il la fixe quelques secondes, avant de reprendre, d’une voix plus douce. « Si je n’ai pas mon mot à dire sur tes choix, tu sais que je peux être là pour t’écouter. » Il lui doit au moins ça, surtout après toutes ces années à ne pas avoir cherché à comprendre ce qu’elle pouvait réellement désirer. Et autant dire que se défaire de son égocentrisme est loin d’être gagné.

Lançant un regard dubitatif à la pâte, il relève la tête en direction de sa femme. « Tu crois que ça doit ressembler à ça ? » Il lui semble que oui, même s’il attend confirmation, bien conscient que leur niveau cumulé à tous les deux en pâtisserie ne vole tout de même pas bien haut. Et impossible de ne pas entendre l’amusement dans la voix de Zi quand elle continue. « Possible que je me sois attaché à cette boule de poils oui. » Il n’y a aucune malice chez lui et il semble prêt à aimer tout le monde, sans exception. C’est … reposant. Ou quelque chose du genre. « Je suppose que c’était une question de disponibilité. De temps libre. » Il s’est fait de nouveau pensif, avant de la fixer, curieux. « J’aurais bien aimé avoir un chat. Et toi ? » Il leur aura fallu des années et passer par des douleurs indéfinissables pour arriver à se parler comme ça, sans animosité. Et parfois, il se demande juste à quel point il est désormais capable juste parce qu’il a compris plus de choses en quelques mois qu’en toute une vie.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1892
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Dim 23 Oct 2022 - 20:37
Sans doute, c'est plutôt le rôle des penseurs de réfléchir à ces questions, les philosophes, les érudits, énumère-t-elle doucement avant de soupirer. Elle ne se comprend pas dans la liste pour sa part, s'appuie davantage sur les travaux des autres pour former sa propre pensée analytique. Rien de nouveau là-dedans, Zi ne s'est jamais posée en savante, ou précurseur de quoi que ce soit, elle n'a pas cette ambition, et bien trop d'humilité. Nous n'avons qu'une vision, se confronter à celles des autres est primordiale, ajoute-t-elle alors.

Elle a un sourire pour lui avant de soupirer : Je sais, souffle-t-elle tout bas. Mais je ne sais pas comment... Comment prendre ces décisions, ajoute-t-elle. Certes, Yuan est là pour l'écouter, comme un ami, ce qu'elle est pour lui aussi. Cependant, elle est aussi perdue que lui sur ces questions. Pourtant, son mari a eu bien plus l'occasion de creuser ces questions, également dans des rapports de domination qu'elle n'a pas expérimentés pour sa part. Je réfléchis systématiquement à toutes les implications, Locklan pense que j'en fais trop, explique-t-elle.

Elle pince les lèvres, dans un soupir audible. Je n'arrive pas à ne pas le faire cependant, c'est très frustrant, c'est son travers. Ou sa personnalité, elle ne sait pas trop. Mais elle approche bien trop de la quarantaine pour avoir vraiment un impact là-dessus, même si Zi songe au fait qu'il n'est jamais trop tard pour changer. J'ai l'impression de passer à côté de choses qui devraient pourtant m'être naturelles, accessibles ou spontanées, souffle-t-elle tout bas, sans cacher sa frustration. Je ne sais pas si tu as une astuce pour m'y aider, ou un bon conseil à me prodiguer, elle lève le regard vers son voisin, en désespoir de cause.

Pour les rebaisser vers sa préparation. Je crois bien que oui, souffle-t-elle. Les pommes sont coupées, épluchées aussi, elle en glisse une partie dans une casserole avec un peu d'eau. Un chat oui, ça aurait été bien, plus indépendant, plus facile à satisfaire aussi. Mais avec un chien, tu peux sortir, bouger, les propriétaires de chiens sont apparemment plus avenants et sociables, analyse-t-elle rapidement. N'est-ce pas ça, d'ailleurs, le but pour Zelda ?




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2300
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   Mer 26 Oct 2022 - 19:51
Il a un froncement de sourcils, pensif, aux propos de Zi. « Tu crois qu’il y en a encore beaucoup ? Que ce monde a réussi à les préserver ? Sinon, il faudra du temps pour que des gens ait de nouveaux l’occasion de philosopher sur notre nouvelle civilisation. » Ou ce qu’il en reste. Les morts n’ont épargné personne, mais il a tout de même de sérieux doutes sur la survie des philosophes plus que sur celles des autres. « C’est parfois compliqué d’accepter la vision des autres. Surtout que beaucoup ont leur opinion sur ce que devrait être ce nouveau monde. » Tout est à reconstruire et le pire comme le meilleur peut arriver selon lui. Il le voit parfois avec Zelda, qui n’a aucun point de repère réellement fiable.

Du reste, il a un rire, s’arrêtant de triturer la pâte pendant un instant. « Ca va me faire mal de dire ça mais… il n’a pas entièrement tort. » Oui, le dire à haute voix a quelque chose de passablement perturbant. Qu’importe, il sait que ça ne sortira pas d’ici, c’est le plus important. « Zi… nous avons passé notre vie entière à essayer de tout contrôler. Pour que tout soit exactement comme on l’attendait de nous. » Alors oui, ils ont été formatés à ça, depuis leur plus tendre enfance. A ne jamais lâcher prise, à ne pas aimer les surprises, à devoir tout anticiper, planifier. « On devait en faire trop pour que le résultat soit tout juste acceptable à leurs yeux. Puis aux nôtres. » Il a fini par le comprendre ces derniers temps, avec le recul. Même si déjà, avec Tao, il n’avait pas envie qu’il ait la même vie que lui, sans même en avoir vraiment parlé avec Zi. Et il ajoute, d’une voix plus douce. « Il se passerait quoi à ton avis ? Si tu en faisais moins ? Et si tu acceptais d’être plus spontanée ? »

Une pichenette de farine lancée en direction de la psy alors qu’il laisser filer un profond soupir. « Si tu pouvais décider là, tout de suite, sans réfléchir. » Il la pointe du doigt « Le sans réfléchir est important, tu dois me répondre du tac-o-tac. » Il reprend, d’un ton sérieux. « Donc, si tu pouvais, tu ferais quoi ? » Il espère qu’elle se prêtera au jeu, même s’il doute que ce sera facile. C’est ce que lui essaie de faire, depuis quelques mois. Et autant dire que c’est parfois – souvent même – laborieux.

Il va alors se laver les mains avec une méticulosité qui confine presque à la maniaquerie, alors qu’elle s’occupe des pommes. Et il a un sourire à sa question. « Tu me trouves plus avenant et sociable ? » Soufflé d’un ton amusé, avant de reprendre, un brin plus sérieux. « L’idée c’était aussi de montrer à Zelda qu’elle peut faire autre chose que détruire tout ce qu’elle aime. Vu qu’elle en l’air persuadé. Et ce chien a tellement d’amour à donner qu’elle a craqué au bout de 30 secondes de lutte acharnée contre lui. »


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Where do I end, and you begin ?   
Revenir en haut Aller en bas  
- Where do I end, and you begin ? -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: