The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Figurines Funko Pop : 2 achetées = la ...
Voir le deal

House arrest
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2166
Sujet: Re: House arrest   Ven 28 Oct 2022 - 12:45
Un nouveau sourire fleurit sur ses lèvres. « Vous m’en voyez rassuré. Comment êtes vous venue ici, d’ailleurs ? » Les siens connaissaient l’emplacement de Fort Ward depuis quelques temps maintenant, peut-être l’avaient-ils acheminée par bateau. A moins que Zelda et son tuteur ne soient allés d’eux-même à sa rencontre. « Et nous avons bien plus de moyens. » Humains et autres. Il avait dit ça d’un ton neutre, sans sentiment de supériorité ou sans dénigrer le camp à laquelle Lara appartenait. C’était un fait. « Nous avons eu de la chance de pouvoir nous établir ici, où nous jouissons d’une certaine autonomie, dès le début de cette catastrophe. » Il ne se sentait absolument pas coupable des manigances de ses parents pour le faire venir ici au début de l’épidémie – même s’il trouvait cela totalement absurde, à l’époque.

« Dans ce cas, nous pourrons faire un petit détour par la place des discours, qu’elle ne manquerait pas de repérer de loin, puis nous rendre à l’aérodrome. » Et, dans la foulée, aller sur les côtes. « Je suppose que notre responsable a déjà planché sur la question, mais je ne manquerai pas de soulever ce point auprès d’elle. » Arizona savait ce qu’elle faisait et elle était douée, mais, comme tout le monde, elle ne pouvait penser à tout. Même si la sécurisation des côtes étaient importante. « Oui, un endroit majeur pour nous. J’imagine que, malgré votre nombre plus restreint, vous avez un endroit similaire chez vous. » A moins qu’ils ne fonctionnent que par bouche-à-oreilles, mais c’était le meilleur moyen de brouiller le message. « Si vous évoluez en extérieur, vous devez avoir vous-même eu la chance d’être vaccinée ? » Cela lui semblerait logique, en tout cas. Même si tous les leurs n’en avaient forcément pas eu.

« C’est, de tous les endroits de l’île, mon favori. Mais vous imaginerez sans mal ma joie quand j’ai eu l’opportunité de voler à nouveau : je pensais cela hors de portée à tout jamais. Adrienne – je ne sais pas si vous en avez entendu parlé – a admirablement œuvré pour nous doter d’une flotte aérienne exploitable. » La frustration due à sa blessure qui l’avait contraint à rester à terre de longs mois alors qu’il aurait pu voler était estompée depuis longtemps maintenant. « Que faisiez-vous, avant tout cela ? Hormis être mère. » Ce qui était déjà un rôle important, à n’en pas douter. « Et maintenant ? » Sa vie avait dû être chamboulée, elle ne devait pas avoir échappé à cela.

« Dans ce cas, j’espère pouvoir honorer votre invitation, dans le futur. Vous disposez d’une réelle marina ? » Si oui, c’était plutôt impressionnant. Mais ils ne devaient pas avoir tant de navigateurs chevronnés – ou de navires – faute de main d’œuvre. Il n’en savait en réalité rien. « Êtes-vous à leurs côtés depuis longtemps ? » Souriant doucement, il hocha la tête. « Je ne peux qu’imaginer le choc, et la joie, de pouvoir la revoir, n’ayant moi même pas d’enfant. Un sujet amer pour lui sur lequel il ne voulait pas s’épancher. Mais si cela vous est d’un quelconque réconfort, nous disposons de beaucoup de moyens de défense, de protection et de soins. » Parce que, quoi qu’il puisse dire, Zelda était en première ligne et exposée au danger bien souvent. « Vous aurez la possibilité de la voir plus régulièrement à l’avenir. » Elle ne pourrait pas récupérer le temps perdu, ces années où elle était devenue la jeune femme qu’elle était, mais c’était déjà mieux que rien. « Et sa mère aura toujours une place importante à ses yeux. » Il l’affirmait sans aucun fondement, mais ça devait être le cas, non ?

Il laissa échapper un très léger rire, à sa remarque. « Je me demandais simplement si vous étiez ensemble, au début, quand les morts se sont relevés. Vous viviez aux États-Unis à l’époque ? » Ils n’étaient peut-être ici qu’en voyage. Ça ne serait pas si surprenant.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Lara Anderson
Lara Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
membre du conseil | The Hallows
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 457
Sujet: Re: House arrest   Dim 30 Oct 2022 - 20:52

- Monsieur Shèng m’a offert de me conduire jusqu’ici. Explique la quarantenaire.

Autrement, la première fois, elle était venue chercher sa fille par bateau. C’était plus rapide que sur les routes, surtout vu les détours qu’il fallait prendre à cause de Seattle.

Elle arque un sourcil au commentaire qu’ajoute William, mais n’est pas pour autant offusquée. Sans doute que tout est dans le ton employé par son interlocuteur. Il n’y a ici pas de vantardise, mais une neutralité démontrant que ses dires s’appuient simplement sur des faits. Lara ne peut qu’hocher de la tête en accord.

- Je doute que ça n’ait pas été réfléchi, vu l’organisation de votre groupe. Si ça avait pu être fait, ça le serait, ça l’Australienne n’en doute pas une seule seconde.

C’est impressionnant comme endroit, jamais elle n’a pensé qu’elle reverrait ce genre de… petite ville.

- Tout à fait, nous avons une salle de rassemblement et au besoin, un espèce de petit square entre les bâtiments important qui joue de place publique si l’on veut.

Ils avaient beau être moins qu’à Fort Ward, ils n’en restaient pas moins d’une population d’au moins 150 individus. Il fallait de la place pour accueillir tous ces gens lorsqu’il y avait un message d’intérêt commun, mais le bouche à oreilles pour les choses bénignes du quotidien fonctionne bien aussi.

- Je suis l’une des rares vaccinées oui, j’ai pu découvrir que ce n’était pas que poudre aux yeux d’ailleurs. Elle force un petit sourire qu’elle veut convivial, mais le souvenir de Seth est tout sauf particulièrement agréable.

Lui et ses flèches ou ses lames contaminées. Quel fils de pute. Bref, il est mort fort heureusement. La blonde préférée de toute façon, écoute son accompagnateur lui parler de l’aérodrome. Ça se voit que ça le passionne, juste à façon dont il en parle. Il revient cependant au galop avec des questions la concernant, avant même qu’elle ne puisse en faire de même pour lui.

- Mannequin puis propriétaire d’une agence de mannequinat. Un petit sourire amusé aux lèvres, l’Australienne observe la réaction que pourrait avoir William. Parfois l’on jugeait, d’autre fois l’on grimaçait, certains étaient surpris, d’autre admiratifs. Maintenant… Je suis devenue membre du conseil de The Haven et je m’occupe des relations extérieures. Moins glamour n’est-ce pas ? Plaisante Lara. Et vous ? Travaillez-vous à l’aérodrome ou êtes-vous simplement un passionné d’aéronautique ?

L’on revient au niveau de Fort Nisqually en parlant de la marine et c’est une réelle fierté pour la quarantenaire d’en parler.

- Oui, nous avons sécurisé plusieurs quais et avons des bateaux de transports et de pêche. Nous comptons agrandirez la marine et obtenir plus d’embarcations d’ailleurs. Tout ça date de bien avant mon arrivée d’ailleurs. Je suis à Fort Nisqually depuis juillet 2021. Et vous, depuis combien de temps êtes-vous à Fort Ward William ?

C’est bien gentil de sa part de parler de Zelda, de vouloir même rassurer la maman en parlant de la sécurité et des soins de l’endroit. Elle pose une main sur son bras et lui sourit, confirmant bien entendu les dires du blondinet. Effectivement, Lara est heureuse d’être ici, de voir que l’on prend soin de sa fille si on ne s’appelle pas Madame Phelbs, de voir le cadre de vie de Zelda, toutes les infrastructures qui lui assurent une vie confortable.

- Je suis allée la déposer en classe verte quelques jours avant que l’épidémie ne devienne ingérable. Nous étions aux États-Unis depuis quoi… à peine trois mois ? S’ils avaient su… Et vous William, je ne vous cacherai pas que je détecte un accent chez vous ? Vous êtes originaire d’où ? Demande Lara avec curiosité.



Wandering and surviving
without the biggest piece of myself

Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2166
Sujet: Re: House arrest   Mer 9 Nov 2022 - 0:02
« Il était chez vous ? » Le pilote connaissait peu, pour ne pas dire pas, l’asiatique et s’il savait qu’il sortait du camp à l’occasion mais ne savait pas réellement ce qu’il faisait. Il lui sourit, avant de hocher la tête, alors qu’elle évoquait la réflexion concernant leurs côtes. Elle avait raison, il doutait qu’Arizona ait laissé les choses au hasard. « Y avez-vous recours souvent ? » Ils devaient avoir une vie moins mouvementée, et moins de nouvelles qu’eux à communiquer à tous – ou du moins le supposait-il, vu leur mode de vie qui semblait bien plus rural. Même s’il ne présenterait de toute évidence pas les choses ainsi.

« Vous m’en voyez désolé. Même si c’est une aubaine que vous ayez vous-même été vaccinée. » Il l’était mais n’avait pour le moment subi aucune morsure lui-même. « J’espère que l’expérience n’a pas été trop douloureuse… » Parce qu’être dans la position d’être mordue impliquait forcément des désagréments et une situation périlleuse. Il ne creusa pas davantage pour autant : si elle voulait une épaule compatissante ou juste une oreille attentive, elle pourrait s’épancher, mais ils ne se connaissaient pas et il aurait été malvenu de le proposer de but en blanc.

Il lui sourit en retour, alors qu’elle évoquait ses fonctions passées et actuelles. « Je n’aurai pas dit ça. Il va sans nul doute qu’avec votre charisme, vous étiez tout aussi apte à être mannequin que vous l’êtes maintenant à gérer les relations extérieures. Peut-être devrais-je me méfier d’ailleurs, des fois je succombe totalement. » Son sourire montrait bien qu’il plaisantait, bien qu’elle ait une prestance indéniable. « Les deux ! J’étais pilote auparavant, et j’ai pu le redevenir. » Il était passionné depuis tout petit, malgré tout. « Mais c’est quelque chose qui m’intéresse depuis toujours. L’influence de mon père, très certainement, qui était astronaute. » Son sourire se fit plus malicieux. « Vous n’étiez pas une enfant-mannequin, influencée par votre mère elle-même mannequin, n’est-ce pas ? » C’était possible, on ne savait jamais.

« Eh bien, ce n’est pas mon domaine de prédilection, mais c’est admirable que vous ayez réussi à obtenir plusieurs navires. J’espère avoir l’occasion de le voir de mes propres yeux. » Même s’il n’y connaissait rien, il devait bien admettre être quelque peu impressionné, alors qu’ils avaient bien moins de moyens. « J’en conclus que vous avez un navigateur chevronné parmi nous ? » Faisant mine de réfléchir, il reprit la parole eu après. « Je suis ici depuis 2015, avant même que l’on ne sache exactement ce qui avait lieu. Mes parents étaient proches d’un homme influent qui s’est réfugié ici. » Il n’avait jamais vraiment eu à souffrir de l’insécurité des routes, même s’il s’était joint à nombre de missions dangereuses. « Vous êtes incroyablement courageuse, d’avoir survécu aussi longtemps. Vous faisiez partie de groupes plus petits, je suppose ? »

Il ne put retenir une grimace en entendant son récit. « Et incroyablement forte, de ce fait. Dans un pays étranger, séparée de votre enfant… Vous avez toute mon admiration, Lara. » Ce n’était même pas feint, quoi qu’il exagère peut-être un peu le trait. « Démasqué. Je viens du Québec, mais j’habitais aux États-Unis depuis de nombreuses années, bien avant tout cela. Enfin… Mon appartement était ici, mais j’étais souvent en vadrouille dans des pays lointains et défavorisés, du fait de mon travail. » Il laissa planer un léger silence, comme pour l’inciter à l’interroger. « Qu’est-ce qui vous a amenée aux États-Unis, pour votre part ? »


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Lara Anderson
Lara Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
membre du conseil | The Hallows
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 457
Sujet: Re: House arrest   Mar 15 Nov 2022 - 19:15

- Il doit se déplacer vers Olympia régulièrement et nous avons convenu de nous y retrouver. Explique simplement Lara.

Elle ne sait trop ce qui est connu ou non, mais elle doute que Yuan soit tenu au secret pour une mission classée ou quelque chose du genre. Allons donc !

- Un peu comme vous j’imagine, lorsque nécessaire de partager un message à toute la communauté.

Il n’y avait pas eu de grande annonce dernièrement, les choses reprenaient doucement leur cours normal, ce qui était agréable il ne fallait pas dire le contraire. Entre la disparition des jeunes et le procès de Harper… Les derniers mois avaient été éprouvants. Lara aurait aimé pouvoir en faire plus, tellement plus. Réussir à sortir Harper des griffes de New Eden, empêcher Joachim de rejoindre ce groupe, prévenir la fuite des jeunes…

- Une balle empoisonnée m’a éraflé la jambe, ça me semble moins douloureux qu’une morsure. J’y vois donc une certaine chance dans la malchance. Positives la quarantenaire.

Ça aurait pu être tellement pire et douloureux. Quand elle repense à Tucker et Nima d’ailleurs, eux n’ont pas eu la même chance…

Pourtant, William arrive à lui arracher un petit rire avec ses compliments. Ça semble être plus pour la forme qu’autre chose, mais c’est tout autant plaisant à entendre. Après tout, même si elle se refuse de l’avouer, Lara adore qu’on flatte sa vanité.

- C’est bien gentil de votre part. Répond l’Australienne d’un air malicieux.

Elle écoute ensuite William lui expliquer qu’il était et est toujours en fait pilote, qu’il a toujours été passionné d’aéronautique et sans doute influencer par un père astronaute. Ni plus ni moins. C’est impressionnant, même si de nos jours… impossible d’aller dans l’espace soyons honnête.

- Pas du tout ! Répond Lara en pouffant de rire. Mes parents étaient contre, mais j’ai réussi à les convaincre de mon sérieux.

Elle se souvient encore de tout ça, comment un photographe les avait approchés sa mère et elle et combien il avait été ardu de convaincre ses parents de la laisser tenter sa chance.

- Je dirais plutôt un passionné. Bien que Tomas s’y connaissait un peu, il n’avait pas fait de carrière en la matière. Pour autant, ils ont aujourd’hui une marina avec plusieurs navires, savent faire de la plongée et pêcher. Comme quoi, tout s’apprenait encore de nos jours.

Hochant de la tête, Lara était limite un peu envieuse de savoir que son interlocuteur était à Fort Ward depuis le début. Cet endroit semblait tellement… sécuritaire. Est-ce qu’il l’a toujours été ? Ont-ils eu tout ce confort dès le début ?

- Oh, vous savez… ce n’est pas comme si on a le choix au-dehors. Bien sûr que ça lui fait plaisir qu’on la complimente malgré son point de vue. J’ai survécu seule en évitant le plus possible les autres jusqu’en… 2019 ? Si ma mémoire est bonne. J’ai rejoint une petite communauté pendant 6 mois et par la suite nous avons dû nous séparer à cause d’une horde. Ce n’est qu’en juillet de l’an dernier que j’ai rejoint The Haven.

Il est définitivement plus aisé de survivre en groupe, ça la quarantenaire y croit dur comme fer pour avoir erré des années durant sur les routes de l’État.

- Oh ! Elle soupirait en souriant, donnant une petite tape amicale sur le bras de William.

Elle est fière oui et elle avait puisé cette force dans sa volonté de retrouver Zelda, n’abandonnant pas l’idée qu’elle soit en vie. Quoi qu’il en soit, l’Australienne n’aurait jamais deviné que l’accent venait du Canada, mais William en dit trop peu et pique la curiosité de Lara.

- Oh vous faisiez dans l’humanitaire ? Qu’est-ce qui vous a amené à vivre aux États-Unis ? Pour sa part… Mon mari devait lancer la branche américaine de la compagnie informatique pour laquelle il travaillait. J’en ai profité pour en faire de même avec mon entreprise. Je souhaitais plutôt déménager ma famille en Californie, mais la discussion et l’opportunité ne se sont jamais présentées.



Wandering and surviving
without the biggest piece of myself

Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2166
Sujet: Re: House arrest   Ven 25 Nov 2022 - 0:39
William hocha la tête, sans surenchérir davantage. Il devait être plus facile pour sa communauté, moins vaste, de faire passer un message à chacun d’entre eux par le bouche-à-oreilles, si cela s’avérait nécessaire. Bien que ça soit moins fiable que de s’adresser à la totalité d’entre eux directement. Il fronça en revanche les sourcils, alors qu’elle évoquait la mésaventure lui ayant permis de constater l’effet du vaccin. « Effectivement… Et vous savez partiellement à quoi vous attendre, au moins. » Lui, qui avait été plutôt malade après s’être fait vacciner, redoutait la morsure, et ses effets. Il ferait tout pour ne pas qu’elle arrive mais souhaitait malgré tout que ça ne soit pas le cas.

Le rire de Lara lui arracha un nouveau sourire. Qu’elle le prenne au sérieux ou non, elle restait réceptive à ses compliments. « Ca n’est jamais que la vérité, quoi qu’il en soit. » Peut-être légèrement enjolivée, mais la ressortissante de The Haven était quand même une belle femme. « Belle, et dotée d’une force de caractère certaine. Je vous demanderai bien quel défaut vous avez pour compenser tout ça, mais ça serait indiscret. » Et pourtant, la formulation employée par le pilote l’incitait à se confier – si elle le souhaitait. « C’est admirable, de se battre pour ses souhaits. » Il était parfaitement sincère, même s’il persistait à se montrer charmant envers elle.

« C’est d’autant plus admirable de sa part. Ma supérieure, ici, à l’aérodrome, est assurément passionnée, mais elle était elle aussi pilote. Et plus que qualifiée pour nous permettre de développer notre flotte aérienne. » Il n’avait aucun mal à admettre qu’Adrienne avait fait un travail de maître pour ça.

Il ne ressentait aucune honte à avoir eu cette chance de survivre en autarcie, ici. Même s’ils avaient dû affronter les pillards, découvrir que les morts-vivants existaient réellement, sans signe avant-coureur. « Je n’ose même pas imaginer ce que vous avez dû affronter. Tout n’a pas toujours été rose, ici, mais… Enfin, le fait d’être sur une île a facilité notre sécurité. Même si nous avons dû essuyer des attaques. » Son visage s’assombrit très légèrement, à la pensée de ses parents, tués suite à ça, mordus par un des pillards qu’ils avaient tués. « Je n’étais pas pilote au tout début, parce que nous n’avions pas d’engins. J’ai été formé à protéger l’île, en tant que soldat. » Ce qui n’avait pas toujours été facile. « Mais je suis conscient de ma chance. Ça a dû être extrêmement difficile pour vous de survivre. C’est d’autant plus admirable. » Il lui sourit, posant sa main sur la sienne, alors qu’elle lui donnait une petite tape amicale. « Ne diminuez pas votre mérite, Lara. » Elle pouvait s’enorgueillir de sa survie.

« J’étais pilote pour eux, oui. Et j’aidais, dans la mesure du possible, sur place. » Même si enchaîner les vols était épuisant, et qu’il n’était pas tellement en mesure de le faire, de toute façon, vu que tout était protocolaire et très encadré. « Mon père a été formé à Houston, nous avons déménage pour ça. Ma mère, médecin, a demandé un transfert pour y poursuivre ses études. Et moi… J’avais à peine six ans. C’est pour ça que mon accent reste léger. » Plus que celui de Lara, même s’il était agréable à entendre. « Avez-vous pu vous y rendre, ne serait-ce qu’en vacances ? » Lui laissant la possibilité de répondre, il avait toutefois une autre question pour elle. « Pardonnez-moi si je suis indiscret, et n’hésitez pas à me le dire, mais envisagez-vous de nous rejoindre pour votre fille ? » Car il doutait que Zelda, avec son caractère impétueux, ses avis bien arrêtés et sa conviction qu’ils surpassaient les autres, ne veuille rejoindre le camp de sa mère.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Lara Anderson
Lara Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
membre du conseil | The Hallows
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 457
Sujet: Re: House arrest   Lun 12 Déc 2022 - 20:15

Si elle a une idée de ce à quoi s’attendre concernant le vaccin, elle espère néanmoins ne pas avoir à retenter de sitôt. L’infection avait été rapidement contrée par les effets de cet antidote, mais les effets secondaires n’avaient pas été de tout repos pour autant.

Tout ça est vite chassé de l’esprit de la blonde, puisque son vis-à-vis continue de la complimenter et de flatter son égo. C’est fort agréable après… toutes ces dernières années.

- Quel charmeur. Vous devez avoir du succès, si je puis me permettre. C’est à la fois par curiosité et pour le plaisir de charmer en retour que Lara se permet cette pensée tout haut. Bel homme, pilote, jolie verve et qui travaillait dans l’humanitaire…

Un beau morceau, inutile de prétendre le contraire. Sans doute a-t-il déjà sa belle, du moins le présume l’Australienne. À moins qu’il ne soit du genre à s’attacher ? Elle en a vu tellement durant sa carrière, il ne faut pas jouer aux stéréotypes, bien des choses sont possibles et les surprises sont nombreuses.

- Ah ! Voilà, un joli mélange d’accent donc. Ceci explique cela, c’est pourquoi elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur l’origine du Canadien.

On ne doit pas douter quant à son propre accent à elle, songe la blonde avec un petit sourire.

- Non, je n’en ai pas eu la possibilité malheureusement. Il y avait trop à faire avec notre emménagement et la gestion de ma propre compagnie. J’aurais bien aimé cependant, la météo aurait été moins difficile qu’à Seattle, plus comme à la maison ! La quarantenaire rit doucement se disant.

Il est vrai que la pluie, les nuages et le ciel gris sont monnaie courante dans le coin… Lara pouffe doucement de rire, alors que LA question lui est finalement posée. Celle qui est sur bien des lèvres depuis qu’on sait que la mère de Zelda est en vie.

- Ne vous en faites pas William. Oui, j’aimerais bien, mais ma fille ne le souhaite pas. Presque adulte, je peux le comprendre. Nous ne nous connaissons plus autant, nous avons toutes les deux changé et je crois qu’elle apprécie également la liberté que ça lui offre, de ne pas m’avoir dans ses pattes.

Elle soupire en souriant. Difficile pour son cœur de maman, mais Lara a toujours été pour offrir le respect dû à sa fille, ses filles. Il faudra simplement comprendre que si elle finit par enraciner sa vie à The Haven, elle ne bougera plus par la suite…



Wandering and surviving
without the biggest piece of myself

Revenir en haut Aller en bas  
William Bélanger
William Bélanger
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2166
Sujet: Re: House arrest   Jeu 22 Déc 2022 - 0:27
Déjà présent sur son visage, le sourire sur les lèvres de William s’accentua, alors qu’elle le complimentait en retour. « Vous me flattez. » Hochant toutefois la tête, il se fit plus malicieux. « Dit ainsi, on pourrait croire que je l’ai fait exprès… » Il s’abstiendrait de dire que c’était le cas. « Mais je ne me mets ainsi en valeur qu’auprès de belles femmes qui ont de l’esprit. » Bon, il ne le savait pas totalement à son sujet, mais elle semblait distinguée, dans tous les cas.

« Je ne peux que plaider coupable. Et de vous à moi, l’accent de Houston est… très étrange. » Le mélange, pour lui, l’était encore plus du coup. « Mais vous me battez à plates coutures – et ça vous donne un côté insolite charmant, plutôt que tous ces accents similaires ennuyeux que l’on retrouve ici. Je suis surpris que vous n’ayez pas perdu davantage votre accent, cela dit. » Mais la volonté de se raccrocher à ses origines, surtout alors qu’elle ne pourrait probablement plus jamais revoir son pays natal, pouvait être très forte. « Un jour, tout reviendra à la normale, et vous pourrez le faire ! Qu’imaginiez-vous, si vous vous y rendiez pour y habiter ? Quelle maison auriez-vous vous occupée ? Zelda aurait-elle pris des cours de surf ? Ou alors vous l’auriez inscrite à des castings ? » Il imaginait très mal l’adolescente qu’il connaissait faire cela mais… à l’époque, peut-être ?

Peut-être aurait-il dû rester sur des sujets légers comme il savait si bien le faire, mais il était doué pour amener à la confidence, et pour écouter. Prêter une oreille attentive – et pleine de compassion – aux gens n’était jamais perdu. Posant doucement sa main sur celle de la mère, il lui adressa un sourire qu’il espérait réconfortant. « Laissez-lui du temps. Elle a besoin de s’émanciper d’une femme qui l’aime plus que personne ne l’aimera jamais, mais qu’elle n’a plus l’habitude d’avoir dans sa vie. Quand elle aura atteint cet équilibre… elle reviendra sûrement sur sa décision. » Il ne serait, à dire vrai, pas prêt à parier ça. Zelda était totalement imprévisible. Mais il l’espérait pour la femme qui avait l’air blessée. « Dans tous les cas, je ne doute pas que vous pourrez la voir assez régulièrement, malgré tout. » Elle connaissait l’emplacement de leur camp, après tout.


WE ARE SOLDIERS
It's time to strap our boots on
This is a perfect day to die
Wipe the blood out of our eyes
In this life there's no surrender
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: House arrest   
Revenir en haut Aller en bas  
- House arrest -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: