The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-20%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à 47,99%
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

Yasmin Diaz
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yasmin Diaz
Yasmin Diaz
Fiche de personnage
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10
Sujet: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 21:45

Yasmin Diaz tell me more about you

prénom(s) : Yasmin "Yas" Felicia
nom : Diaz
date de naissance : 07 Août 1998
âge : 24 ans

ville de naissance : Seattle
métier : Etudiante/Pêcheuse/Serveuse
groupe : The Exiles

avatar : Sofia Carson

what i am

qualites
Douce
Discrète
Volontaire
Bienveillante
Empathique
defaults
Naïve
Confiante
Peureuse
Crédule
Inquiète
Equipement : Yasmin a récupéré peu à peu tout un tas de choses utiles, qu'elle essaie d'entretenir avec soin. Le matériel de pêche étant malgré tout le plus important, les cannes, leurres, hameçons et fils sont devenus un véritable trésor en ces temps troublés. Elle a également un bon stock d'outils pour du bricolage de première nécessité et bien sûr, Yas s'est montrée prévoyante en accumulant des vêtements et des produits d'hygiène. Utiles sur un bateau, elle stocke également plusieurs cordes de tailles et de diamètres variés, une gaffe et des couteaux. Enfin, elle a récupéré un talkie qui ne fonctionne pas mais qu'elle garde au cas où, un fusil-harpon et une carabine pour la dissuasion, bien que l'arme soit vide et que la jeune femme ignore comment se servir du harpon.

     
Details physiques : Sa peau hâlée et ses cheveux noirs trahissent ses origines colombiennes. Un peu trop maigre et des cernes comme preuve de son épuisement et de bien trop de repas manqués, Yas a pourtant le sourire facile, malgré les épreuves. Croyante, elle ne se sépare jamais d'une petite croix en argent qu'elle porte autour du cou.

Psychologie


Elevée dans une famille pieuse, très croyante et assez traditionnaliste, Yasmin a toujours été vue comme une gentille fille. Respectueuse et polie, sa douceur et sa bienveillance s'accompagnent toujours d'un sourire, qui ne la quitte jamais très longtemps. Travailleurs mais pauvres, ses parents lui inculquent le goût de l'effort, du travail bien fait et du respect d'autrui. Même s'ils ont peu, ils remercient Dieu chaque jour pour ce qu'ils ont et prient pour garder la santé et une famille unie. Yas et ses parents partagent en effet leur petite maison avec les grands-parents paternels et le grand-père maternel de la jeune fille, qui en grandissant adore les moments de partage inter-générationnel. Empathique et soucieuse du bien-être des siens, l'américano-mexicaine se montre toujours volontaire pour aider, sans se départir de son sourire. Discrète, elle ne se fait pas spécialement remarquer à l'école ou en dehors, et est suffisamment entourée par l'amour et l'intérêt de sa famille pour se montrer confiante en ses capacités. De nature plutôt crédule, Yasmin fait preuve d'une confiance naturelle et d'une naïveté qui frôle parfois l'inconscience. Facilement inquiète pour les autres, c'est une jeune femme impressionnable et un brin peureuse, s'effrayant de tout ou presque.




Story of survival

Pre-apocalypse


Le rêve américain. Combien dans le monde rêvent après lui, à espérer une vie meilleure pour eux-mêmes, pour leur famille, ceux qu'ils aiment. Un avenir différent et meilleur pour leurs rejetons, voire un avenir tout court ?
Miguel et Paloma Diaz ont fait partie de ces gens, tout comme Eduardo et Sandra Garcia. Le chemin a été long, semé d'embûches et de difficultés mais chacun, après de longues années de démarches administratives, ont fini par obtenir une nouvelle citoyenneté. Ils se sont croisés par le biais d'associations aidant les immigrés, comme eux, à devenir américains. Ils se sont amusés de découvrir qu'ils venaient de la même région, du même bidonville colombien. Ils se sont soutenus mutuellement et sont devenus amis. Ils se sont installés dans un quartier pauvre de la banlieue d'Olympia, proche de Seattle, à proximité des quais. Leurs enfants ont grandi ensemble et ils sont réellement devenus une famille le jour où Rafael Diaz épouse Beatriz Garcia, réunissant officiellement les deux familles.

Malgré toute une vie à s'épuiser au travail et à tout faire pour s'intégrer, le rêve américain ne s'est pas totalement réalisé. Les Diaz et les Garcia sont certes devenus américains, ils ont certes pu voir grandir leurs enfants à l'abri et loin des cartels de drogue colombiens, mais n'ont pas réussi à s'élever socialement. Les immigrés sont regroupés dans certains quartiers parmi les plus pauvres, et n'ont concrètement pas les mêmes opportunités. Eduardo Garcia est celui qui s'en est le mieux sorti, et n'a pas oublié son vieil ami de toujours. Il a réussi à acheter un bateau de pêche, en mauvais état, qu'ils ont tous patiemment contribué à remettre à flots. Les revenus des deux familles étaient proportionnels à la cargaison de poissons qu'ils réussissaient à ramener à quai, et bien qu'ils espéraient mieux pour leurs enfants, Rafael et Beatriz ont repris le bateau et la pêche quand les sorties sont devenues trop dures pour leurs parents.
Ayant toujours fait ensemble, Rafael a cherché une maison suffisamment grande pour accueillir tout le monde lorsqu'ils ont tous été expropriés de leur quartier pour qu'un supermarché voie le jour. Les années ont passées et une nouvelle génération a vu le jour, achevant de combler les fondations d'une seule et même famille entre Garcia et Diaz. Andres, puis Yasmin cinq ans après, sont nés dans cette famille heureuse, pleine d'amour et d'espoir. Comme leurs parents avant eux, Rafael et Beatriz espèrent un autre avenir que la pêche pour leurs enfants, et les poussent à bien travailler à l'école. Le dur travail amène de bons résultats, la satisfaction d'avoir bien agi, tout cela sous le regard et dans l'amour de Dieu. Le goût de l'effort amène à la dépense physique et grâce à des associations, Andres et Yasmin peuvent avoir accès au sport. Si Andres apprécie la course à pied, Yam préfère la natation, et prend chaque jour l'habitude d'aller nager au moins une heure après l'école.
Même s'ils sont nés sur le sol américain, leurs parents et grands-parents font en sorte que leurs origines ne soient ni reniées, ni oubliées.

Yasmin a douze ans, et son frère dix-sept lorsque grand-mère Sandra s'éteint. Toute la famille se serre les coudes autour d'Eduardo, pour qui le deuil est particulièrement difficile. Malgré les liens soudés et l'amour que se porte les membres de cette famille, tout n'est pas idyllique et des disputes éclatent parfois. Comme dans toute famille en somme...Lorsque Andres annonce s'être engagé dans l'armée, Rafael ne comprend pas et le fait savoir. Dieu dit "Aime ton prochain", alors pourquoi vouloir aller se battre, aller tuer des gens ?! Andres voit les choses autrement, il veut servir et protéger son pays, le rendre plus sûr pour ceux qu'il aime. Et puis, ses parents lui ont toujours répété qu'ils espéraient autre chose pour leur fils qu'une vie de pêcheur, c'est là une excellente occasion de réaliser ce souhait. Le seul même, puisque l'université est exclue au vu des coûts financiers que cela engendrerait. Beatriz pleure beaucoup, et même encore après le départ de son fils, qui laisse un vide pesant dans la maisonnée. Yasmin redouble d'efforts à l'école, à la maison et sur les quais, où elle aide dès qu'elle peut à décharger le bateau et nettoyer le poisson pour le vendre. Elle aide sa mère et grand-père Paloma à tenir la maison propre, à préparer les repas, elle passe du temps avec grand-père Eduardo et l'accompagne dans de longues promenades ou au cimetière pour aller parler à Sandra.
Elle s'investit aussi dans la vie de son quartier, auprès des plus jeunes comme des plus anciens, et espère pouvoir un jour enseigner. Toujours le sourire aux lèvres, sans jamais se plaindre, elle répand le bonheur autour d'elle, à tous ceux qu'elle croise. Et ses prières finissent par être exaucées, car Yas termine le lycée avec les honneurs et se voit offrir une bourse d'études pour l'université, notamment grâce à la natation.

Post-apocalypse


2015, Boston Harbor, banlieue d'Olympia : Yasmin a finalement à peine le temps de s'adapter à la vie universitaire lorsque l'épidémie change tout. Elle y passe juste assez de temps pour se rendre compte que malgré la bourse obtenue, sa famille s'endette pour elle, malgré tout. La bourse ne couvre en effet pas la totalité des frais représentés pour une année d'études, et le coût du transport, l'achat de manuels nécessaires à son cursus ainsi que d'un ordinateur portable pour qu'elle puisse travailler décemment fait rapidement grimper la facture. Yas prend un emploi de serveuse à temps partiel, déterminée à rembourser ses dettes et à soutenir ses parents pour qui les fins de mois sont déjà bien difficiles et ne perd pas son sourire malgré sa fatigue. C'est un appel d'Andres qui les alerte sur la situation. Bien que le jeune homme soit contraint de se montrer évasif pour ne pas déroger aux ordres reçus, il enjoint ses parents à se montrer prudents et à éviter les sorties inutiles. Tout s'accélère très vite ensuite, les cours sont suspendus, un couvre-feu est déclaré et les militaires investissent les rues. L'ambiance anxiogène inquiète tout le monde, et Yasmin s'efforce de rassurer les siens, les voisins et amis de la famille. C'est en groupe qu'ils se sentent plus rassurés, et des tours de garde sont très vites organisés pour s'assurer que le quartier reste un endroit sûr. Tous ceux qui vivent ici sont pauvres et n'ont quasiment rien, mais aucun ne consent à abandonner ses maigres possessions. Peut-être de l'orgueil mal placé, un dernier sursaut de dignité ou le désespoir à l'idée de perdre le peu qu'ils ont si durement gagné, mais cinq familles refusent de suivre les militaires lorsqu'ils viennent frapper aux portes. Des familles sud-américaines ou mexicaines, pour qui les militaires n'ont rien de vraiment rassurant, au fond. Ils préfèrent faire front ensemble et se débrouiller, comme ils l'ont toujours fait, plutôt que de faire confiance à une représentation d'un pouvoir bien souvent corrompu.
Bien qu'il n'en dise pas un mot, Yasmin sent son père déçu de ne pas voir Andres parmi les soldats venus dans leur quartier, et rassure sa femme en disant qu'il viendra dès qu'il pourra. Peut-être cherchait-il seulement à se rassurer, lui... Le petit regroupement de familles se serre les coudes et se soutient, sans vraiment savoir ni comprendre quelle menace pèse sur eux. Les informations sont regardées et écoutées avec attention, encore et encore, et les prières se multiplient face à cette maladie qui se propage, mais dont personne ne sait rien.
C'est au beau milieu de la nuit que des cris réveillent Yasmin. Les Ruiz père et fils, dont c'était le tour de garde, ont surpris des intrus errant dans leurs rues. Etrangers au quartier, ils ont agressés les deux hommes qui s'étaient approchés, pensant à des voleurs. Guillermo et Javier Ruiz sont amenés dans une maison pour être soignés, pendant que d'autres hommes, dont Rafael partent à la recherche des agresseurs. Son père revient en état de choc et Yasmin est incapable de le faire parler, malgré ses questions pressantes. Il passe la nuit à genoux et en larmes, à prier Dieu. Hernando Castillo, leur plus proche voisin et l'un des hommes qui ont recherchés les pillards, finit par parler au petit matin, juste après que Guillermo et Javier aient rendu l'âme. Son récit glace d'effroi les personnes présentes, qui ont toutes les difficultés du monde à croire de tels propos tout en sachant qu'Hernando, en homme de foi, ne peut mentir. Toute la petite communauté se sent obligée de se déplacer, de constater de visu la véracité de l'histoire du prêtre, profondément choquée en constatant l'état physique des deux pillards. Les chairs en décomposition attestent sans nul doute une mort de plusieurs jours, voire semaines, mais le sang frais qui macule les deux corps prouve l'agression toute récente des Ruiz. Quel genre de maladie peut provoquer cela ?
S'ils pensaient avoir atteint le comble de l'horreur, les cris de terreur du père Hernando et de Miguel Diaz au milieu de la nuit suivante ameute tout le monde, qui a le plus grand mal à assimiler la présence de Guillermo et Javier Ruiz, debout et visiblement...affamés ?! Leur temps de réactivité coûte la vie du père Hernando, qui est sauvagement attaqué par les deux hommes et meurt en quelques instants. Les membres restants de la communauté sont obligés de fuir, traumatisés de ce qui vient de se passer, honteux d'abandonner ceux qu'ils ont connus mais ne reconnaissent plus, pénitents de ne pouvoir prendre le temps, ou le risque, d'enterrer dignement leurs proches.

D'Octobre 2015 au Printemps 2016, de Vashon Island à Manchester : La cohésion entre voisins de quartier n'a pas résisté au traumatisme de voir les Ruiz tuer le père Castillo. Chacun a fui de son côté et Rafael propose de gagner le bateau et de passer par la mer pour trouver un endroit sûr. C'est donc en famille qu'ils embarquent  en silence dans le bateau de pêche, choqués et troublés de prendre le bateau pour autre chose que ramener du poisson. Ils n'ont rien pris avec eux et se serrent les uns contre les autres, sans savoir si c'est pour se maintenir au chaud ou pour se rassurer mutuellement par un contact physique. Ils avancent lentement en longeant les côtes, et ce qu'ils voient les désolent. Ils tentent pourtant une escale après être arrivés dans la baie entre Vashon Island et Maury Island, mettant pied à terre sur Vashon pour venir en aide à un couple qui les interpelle depuis le ponton. Agés d'une soixantaine d'années, Bernard et Polly sont incapables de secourir seuls leur fille, Patricia. La trentenaire est coincée dans une voiture accidentée et ils n'arrivent pas à ouvrir les portières. Rafael parvient à la libérer en brisant une vitre, et la jeune femme n'est heureusement victime que de blessures superficielles. Le couple accepte que la famille reste pour se rafraîchir et se restaurer. Ils resteront finalement quelques semaines, chacun subissant le contrecoup des récents événements. L'impossibilité de joindre Andres, de s'assurer qu'il va bien ou de lui faire savoir où ils sont est très pénible à encaisser pour chacun des membres de la famille. Si les grands-parents des enfants sont ceux qui ont eu le plus de difficultés à accepter son choix de vie, ayant constaté par eux-mêmes à quel point les militaires pouvaient représenter un danger, les liens familiaux sont plus forts que tout le reste, et tous préféreraient le savoir à leurs côtés. Ils sillonnent la côte entre Camp Burton et Jensen Point à la recherche d'autres survivants en difficultés, mais ne trouvent que des maisons désertes ou des corps sans vie, qu'ils prennent le temps d'enterrer dignement.

La situation ne peut pourtant perdurer ainsi, et le couple de soixantenaire et leur fille décident de tenter de rejoindre Redmond dans la banlieue de Seattle où ils ont de la famille, en gagnant la route par le ferry à l'autre bout de l'île. Le chemin des deux familles se sépare donc, et les Garcia-Diaz reprennent la mer en repassant pas la baie entre les deux îles et gagnent le Nord pour s'arrêter à Manchester. Ils trouvent de quoi refaire le plein du bateau et malgré la faim, éprouvent beaucoup de scrupules à se servir sans payer, comme des voleurs. Le deal est donc naturellement tout trouvé lorsqu'ils rencontrent Adrian et Rodney. Ces derniers se chargent d'approvisionner le petit groupe en échange de quoi ils pourront profiter du bateau lorsque l'hiver sera passé. Bon gré mal gré, le petit groupe ainsi formé apprend à vivre ensemble durant les mois les plus froids, veillant les uns sur les autres et s'épaulant mutuellement pour tenir le coup. La cohabitation se passe bien dans l'ensemble malgré quelques tensions face aux armes possédées et utilisées par les deux hommes, et leur envie de voir la famille participer à l'éradication des morts qu'ils trouvent. Rafael oppose des arguments religieux pour justifier son refus de frapper et de donner la mort, arguments sans valeurs aux yeux de Rod et Adrian.
Dès le début du printemps, les Diaz tiennent leur promesse et emmènent les deux hommes encore plus au Nord. Ils contournent largement l'île de Bainbridge pour débarquer Adrian et Rodney à Indianola à leur demande, et poursuivent ensuite leur chemin vers Kingston.

Printemps/Eté 2016, Kingston : C'est dans un silence de cathédrale que les Diaz arrivent à la zone de débarquement du ferry de Kingston, désert et abandonné. L'endroit vide de tout signe de vie est impressionnant, et la famille se sent bien démunie. Ils ne savent pas vraiment où aller, comment survivre dans un monde où la violence semble tapie partout. Préférant finalement débarquer un peu plus loin en utilisant un ponton privé menant à des maisons, ils n'ont d'autres choix que d'occuper encore une fois une maison qui n'est pas la leur. C'est à pied qu'ils explorent la zone alentour, incapables de se résoudre à voler une voiture. Etre contraints à se servir dans les magasins ou les maisons vides pour se nourrir est déjà bien suffisant pour troubler leur sommeil et demander grâce et pardon en prière. La culpabilité d'être là où ils ne devraient pas, d'occuper des lieux qui ne sont pas à eux semble propre aux membres de la famille. Force est de constater, en croisant le chemin d'autres survivants, qu'ils sont les seuls à penser ainsi. La survie doit primer avant tout et ils doivent davantage écouter leur instinct s'ils veulent survivre, telle est l'enseignement que tentent de leur transmettre Leroy et les siens. Ils vivaient dans la zone résidentielle et étaient des voisins avant tout ça. Certains entretenaient de bons rapports, d'autres s'ignoraient et menaient leurs vies chacun de leur côté. L'épidémie a tout changé et ils ont choisis de rester dans leur quartier, nettoyant les maisons des Sans-Vie et sécurisant le cadre qu'ils ont toujours connus. Leroy, ancien soldat, s'est retrouvé à la tête du voisinage, les autres se tournant naturellement vers lui. Après tout, lui a déjà connu des situations extrêmes, stressantes, et a été formé à y réagir au mieux pour rester en vie.

Intéressés par leur matériel, leur bateau et leurs connaissances de la pêche, le groupe de voisins autorise les Garcia-Diaz à rester et à bénéficier de la sécurité qu'ils sont parvenus à instaurer en échange de poissons frais, de la mer à l'assiette. Le printemps passe ainsi rapidement  et des amitiés se nouent, fragiles mais porteuses d'espoir. Ils vivent presque en autarcie complète, et sans oublier ce qui se joue ailleurs, sans oublier de prier pour ceux qu'ils ont connus, sans oublier d'adresser une pensée à tous ceux qui tentent de survivre quelque part, le danger s'éloigne. Les corps se détendent à nouveau et des sourires s'esquissent, chacun trouvant finalement son compte dans les petits bonheurs simples du quotidien.

Automne 2017, Marrowstone Island :

Hiver 2019-2020, Marrowstone Island :

Eté-Automne 2021, Marrowstone Island :

2022, Port Angeles :


Survie

Racontez ici a quoi ressemble une journée de votre personnage aujourd'hui. S'il est dans un camp, comment participe-t-il a la vie commune ? Quelle est sa relation avec l'autorité ? S'il est traveler, quelles sont ses habitudes au jour le jour ? Etc...

time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : Caïa
• Âge irl : 28
• Présence : Aussi régulière que possible
• Personnage : Inventé [x] / scénario/prédef [ ]
• Comment avez-vous découvert le forum ? Classement top-site
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? Tout
• Voulez-vous un parrain pour vous aider sur le forum Oui [x] / Non [ ]
• Crédits (avatar et gifs) Tumblr/google

• Code du règlement Okay Andie

fiche (c) langouste.
Revenir en haut Aller en bas  
Neela J. Yeo-Jeong
Neela J. Yeo-Jeong
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10783
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 21:48
Bienvenue Yasmiiin !





Light this world

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yasmin Diaz
Yasmin Diaz
Fiche de personnage
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 21:49
Merciii à toi I love you
Revenir en haut Aller en bas  
Rafaël Reyes
Rafaël Reyes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3221
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 22:02
Bienvenue Yasmin, bon courage pour ta fiche :smile2:
Revenir en haut Aller en bas  
Marlon G. Sanders
Marlon G. Sanders
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 141
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 22:12
Bienvenue par ici Yasmin ! Yasmin Diaz 4233749114
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10507
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 22:21
Hello !



bienvenue sur le forum !


Te voilà fraîchement inscrit(e) sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si tu comptes jouer un Remnants et que ton personnage est intégré au camp avant juillet 2019 dans son histoire, il se peut que celui-ci ait été vacciné contre le virus qui transforme en rôdeur. Pour savoir si c'est le cas, rendez-vous ici.

6 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

7 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


N'hésite pas si tu as des questions Wink


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Yasmin Diaz
Yasmin Diaz
Fiche de personnage
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10
Sujet: Re: Yasmin Diaz   Lun 19 Sep 2022 - 22:44
Merci à vous Smile
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Yasmin Diaz   
Revenir en haut Aller en bas  
- Yasmin Diaz -
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
Votre personnage
 :: Présentation de votre personnage
-
Sauter vers: