The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -28%
DODO Lot de 2 oreillers Tendance – 60 x 60 cm ...
Voir le deal
12.99 €

Everything we tried to say
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3309
Sujet: Everything we tried to say   Lun 5 Sep 2022 - 14:38

Début août 2022

Reprendre le cours de ma vie au camp, comme si rien ne s’était passé, était réellement déroutant. Si les premiers jours avaient été ponctués par l’entraînement rigoureux et difficile que nous imposait Nihima, il avait bien fallu que je me libère un peu de temps pour retourner aux écuries. Avec le départ de Rafaël, Lily et Selene pour Kitsap, il n’y avait plus beaucoup de cavaliers disponibles pour s’occuper des chevaux restés au camp. Akiko était débordée et elle n’avait pas assez de Brian pour l’aider dans ses tâches quotidiennes.

Je réalisais que j’avais encore ma place ici, même après tous ces mois partis au loin… mais que c’était moi qui me sentais en décalage avec ce mode de vie. Il y avait beaucoup trop de visages inconnus à mon goût, de personnes qui transitaient à la marina, et je préférais m’en tenir écarté, tout comme de Marlon et de sa bande ou encore des transfuges de New Eden. J’avais l’impression désagréable que ce havre de paix n’en était plus vraiment un. Il ne l’avait peut-être jamais été vraiment, et je ne le réalisais pleinement que maintenant.

Je me sentais un peu perdu, en vérité. S’occuper des chevaux me permettait de songer un peu à autre chose, même si ça me rappelait inévitablement l’absence de mon père et de Raina. Je passais devant les boxes vides d’Hypérion et de Picasso, vaguement préoccupé, avant d’entrapercevoir une autre silhouette dans celui de Fury un peu plus loin. « Juliet ? » Non. Ce n’était pas elle. « Selene ! » Je ne pus contenir cette exclamation assez joyeuse à l’idée de la revoir après tout ce temps, le cœur gonflé d’un sentiment que je tentais de réprimer un peu. « Tu m’as manqué. » Ca n’en restait pas moins vrai. Je résistais à l’envie de la prendre dans mes bras, le regard plus incertain. Il s’en était passé des choses, depuis la dernière fois que nous nous étions retrouvés en tête à tête dans l’écurie. « Tu es rentrée aujourd’hui ? Ca s’est bien passé, à Kitsap ? » Pourquoi je lui racontais des banalités ? C’était… débile ! « Selene, euh… on peut parler ? » J’avais baissé d’un ton, lançant des regards furtifs aux alentours, comme si on risquait d’être épiés.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10669
Sujet: Re: Everything we tried to say   Mar 6 Sep 2022 - 0:28
Perdue dans ses pensées, Selene brosse tranquillement le dos de sa jument. Après Elizabeth et Juliet, Fury était le troisième être vivant qui avait eu droit à sa compagnie depuis son retour de Kitsap. Sa tête était pleine de songes, de questions, de doutes et de projets. La rencontre avec Zi, ses échanges avec Stanley, avaient chamboulé quelques piliers de son équilibre. En bien, elle l’espérait. Une voix attira son attention, la musicienne fit volteface dans un tournoiement de sa crinière. Elle ne put empêcher un sourire de fendre son visage ivoirin ; elle avait bien vu qu’Anoki était de retour, mais n’avais pas encore croisé son propriétaire.

- Joachim…

Pas de chichis pour elle : elle abandonna l’équidé pour aller serrer le jeune garçon contre son cœur. Bien sûr que son départ l’avait inquiétée. Si elle avait ses propres démon à combattre, et ses propres projets, elle encourageait en silence les adolescentes parties à sa recherche. Il y avait peut-être une part d’esprit de rébellion là-dedans, mais Selene appréciait que les jeunes aient bousculé les lignes. Ils lui rappelaient elle, à leur âge. Elle avait tout juste 20 ans quand tout ça avait commencé, et elle en savait mille fois moins sur les voraces…

- Je peux pas dire non, maugréa-t-elle à propos de Kitsap.

Il ne s’était rien passé, hormis quelques banalités de routines. Il y avait bien un projet d’aller inspecter l’hôpital abandonné, mais elle ne pouvait se permettre de s’absenter si longtemps : sa famille avait besoin d’elle, encore plus maintenant. Hors de question de redonner à Juliet l’impression de l’abandonner quand elle ressentait le plus le besoin de sa présence. Les yeux glacier de la pianiste détaillèrent un instant son cadet. Il lui donnait l’impression d’avoir vieillit, mais il avait surtout maigri. Dans son regard, quelque chose avait changé… et elle comprit immédiatement qu’il voulait aborder un sujet sérieux.

- Selle Anoki. Je comptais aller marcher le long de la plage pour dégourdir les pattes de Fury, hormis Juliet, pour de l’entretien pur, personne n’était censé avoir monté sa jument en son absence, elle trépignait à l’idée de sortir avec sa cavalière, on sera plus tranquille.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3309
Sujet: Re: Everything we tried to say   Sam 10 Sep 2022 - 17:01
Mon cœur bondit dans ma poitrine quand Selene se retourna vers moi. Son étreinte chaleureuse me fit un bien fou, après ces mois de doutes et d’incertitudes. Je contins mes larmes en prenant une longue inspiration contre elle, l’enserrant pourtant avec force. Je la libérais après un temps, pour lui offrir un sourire teinté de soulagement. Elle avait l’air d’aller bien, autant que c’était possible de l’être. Kitsap lui avait sans doute permis de prendre un peu le large, de se ressourcer en quelque sorte. « Tu es… plus petite que dans mes souvenirs. » J’en rigolai un peu, pourtant incapable de soutenir son regard de glace trop longtemps. Elle me faisait toujours un effet certain.

J’hochai lentement la tête quand elle consentit à ce qu’on aille discuter un peu à l’écart, tous les deux. Je me sentirais certainement plus à mon aise dehors, pour lui parler librement. Je sellai Anoki et entraînai l’hongre dans la cour. J’attendis que Selene me rejoigne avec Fury pour la remonter avec elle, en silence. Une fois les portes du fort franchies, je me mis en selle et partis au petit trot pour échauffer un peu Anoki avant de prendre le galop. Le paysage défilait sous mes yeux. Je me remémorai avoir tant et tant de fois parcourut ces mêmes terres sur son dos, ou celui d’un autre cheval. Je ne pouvais pourtant pas me départir de ce sentiment d’être désormais un étranger pour mon propre camp.

Le vent marin amena une fraîcheur bienvenue. Je repassai au pas quand la mer fut en vue. J’avais des flashbacks d’une autre sortie avec elle, en prenant ce même trajet. J’avais cherché maladroitement à lui dire ce que je ressentais pour elle… et je m’étais pris le premier râteau de ma vie. Depuis, Selene avait couvert plus d’une fois nos frasques avec Isalín. Elle avait gardé cet œil vigilant d’une grande sœur sur son petit frère, alors qu’elle m’observait prendre mon propre envol. Ca me paraissait affreusement lointain maintenant, comme si tout ce que nous avions vécu l’avait été dans une autre vie, ou bien dix ans en arrière.

« Est-ce que… Juliet va bien ? Et toi ? » J’avais du mal à savoir par quoi commencer. « Je l’ai revue avant toi, mais… entre ce qu’elle est prête à dire et la réalité… » Selene était celle qui la connaissait le mieux, elle pourrait sans doute me dire comment elle se sentait réellement. Je finis par mettre un pied à terre, pour marcher à ses côtés, la bride d’Anoki entre mes mains. « Tu sais où j’étais, tout ce temps ? » Je plissai les lèvres. « Pourquoi je me suis senti obligé de partir pendant des mois ? » J’avais le sentiment que si une personne pouvait le comprendre, c’était bien Selene. Et j’avais désespérément besoin qu’on me dise que je ne faisais pas juste la plus grosse connerie de ma vie.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10669
Sujet: Re: Everything we tried to say   Sam 10 Sep 2022 - 22:47
- Mais je reste la plus maligne, lui avait-elle répondu en ébouriffant ses cheveux.

C’était peut-être simplement l’effet de son retour, ou parce qu’Isaac était parti en le laissant derrière, mais la musicienne sentit son cœur se serrer un peu plus en le voyant. Le « petit » garçon qu’elle avait connu était définitivement sorti de l’innocence, et il en avait aussi payé le prix.

Chevaucher à ses côtés lui fit un bien fou. Ça lui rappelait ses premières balades, quand Joachim et son père lui apprenaient à monter. Elle n’avait mis autant de passion dans quelque chose, pas même dans le piano autrefois. Et ses deux professeurs étaient aussi bons que patients. Sans eux, elle n’aurait jamais pu se révéler à ce point… ni faire la rencontre de Fury. Cette jument semblait faite pour elle, et réciproquement.

Pourquoi avaient-ils quitté la prison ?

Elle se le demandait encore. Pourtant, elle savait, et c’était sa décision. Mais c’était plus que de la mélancolie maladive, c’était un véritable besoin. Son équilibre se trouvait quelque part dans ce passé, mais elle ne voyait pas encore comment revenir sur ses pas. Et aux premières question de son cadet, la pianiste se demanda si c’était encore possible.

- C’est fragile… ça allait mieux y’a quelques mois. Je ne sais pas si elle t’a dit qu’on a voulu partir, on avait trouvé un bon endroit pour nous quatre, elle, Juliet, leurs filles, la tempête a tout ravagé et on a perdu Hope, alors…, elle aussi les épaules en plissant les lèvres.

Ils marchaient côte à côte, bride dans les mains. Ils ne risquaient rien ici, sur le territoire du camp. Quand bien même un vorace aurait réussi à se relever après s’être échoué sur la plage en échappant à la vue des vigie, ils sauraient parfaitement s’en défaire. Selene prit une profonde inspiration et bloqua brièvement l’air dans sa poitrine.

- Je sais, oui, répondit-elle, la mine sombre.

Elle expira longuement et s’arrêta. Ses yeux perçants scrutèrent le jeune homme, dont les prunelles étaient à jamais métamorphosées parce ce qu’il avait dû voir – et faire. La lumière s’était éteinte définitivement.

- Je devrais te dire que tu as mal fait, que la vengeance ne nous rendrait pas service. J’imagine que c’est ce qu’elle aimerait que je dise…, elle parlait d’Andrea, avec laquelle le dialogue était toujours rompu depuis le printemps, mais en vrai… tu as fait ce que j’aurais fait moi, s’il n’y avait pas les filles… et ce qu’on aurait tous fait si on était encore à la prison.

Alors peut-être au fond, était-ce elle qui lui avait appris ça. Cette volonté de défendre les autres, ce courage pour aller jusqu’à sacrifier son âme en réclamant justice. Selene était fière de lui, autant qu’elle était dévastée.

- Je suis désolée que tu aies eu la sensation que c’était à toi de faire ça… ça n’aurait pas dû être toi, souffla-t-elle tristement.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3309
Sujet: Re: Everything we tried to say   Dim 25 Sep 2022 - 14:54
Je soufflai ce qui s’apparentait à un rire en réponse. Elle, plus maline que moi ? Ca se discutait non ? Mais cette complicité avec Selene m’avait manqué ces derniers mois. Elle avait toujours été un pilier de mon existence. J’avais ce sentiment de pouvoir me reposer sur elle quand ça n’allait pas, et qu’elle trouverait toujours une solution à mes problèmes… comme une grande sœur le ferait.

Chevaucher à ses côtés me rappelait à une époque plus insouciante, mais désormais révolue. Parfois, ça me manquait. J’aurais voulu retourner en arrière, rentrer chez nous à Gig Harbor. La vie n’avait pas été plus facile là-bas, mais je n’avais pas à me méfier de tout le monde, à craindre un nouveau coup dans le dos. Je relevai la tête, un peu étonné, quand Selene me confia que Juliet et elle avaient songé à partir. « Vraiment ? Non, elle ne m’a pas dit. » J’eus un léger sourire, un peu pensif. « Je lui avais proposé de s’en aller, moi aussi. Juste après ce qu’il s’était passé. J’étais prêt à le faire, mais… elle n’en avait pas le courage à ce moment-là. C’était une décision trop difficile pour elle. » Je perdis rapidement ce sourire quand Selene évoqua la mort tragique d’Hope suite à la tempête. « Andrea m’a dit. Je suis désolé, Selene… » J’avais l’impression que le sort s’acharnait sur elles, sans les laisser souffler. Les tragédies s’enchaînaient. Je passai une main légère dans son dos, en un soutien muet. Il n’y avait malheureusement pas grand-chose à en dire, ou de plus à faire. J’aurais tellement voulu, pourtant.

Je m’arrêtai à côté d’elle, stoïque en apparence. Mais c’était plus difficile encore de soutenir le regard clair que celui d’Andrea pour moi. Si elle savait ce qui m’avait poussé à agir à l’extérieur, alors… qu’avait-elle à en dire exactement ? Mon cœur se serra un peu à ses premières paroles, ayant du mal à soutenir encore son regard. Mais la suite le fit tambouriner davantage dans ma poitrine. « Selene… » Ca me faisait du bien de l’entendre me dire quelque chose de différent d’Andrea, de l’entendre me dire que, si je n’avais peut-être pas bien fait, j’avais fait ce qu’il fallait.

« Je l’ai fait pour vous, c’est vrai. Je l’ai fait pour moi aussi. Alors si, c’était à moi de le faire… » Même si j’aurais sans doute aimé me sentir moins seul dans ma quête de justice. Si Selene avait été à mes côtés, ça aurait sans doute tout changé. « Mais j’ai conscience d’avoir attiré l’attention sur nous, et avoir mis à mal la politique d’Andrea. » Ma mâchoire se crispa avec force. « La vérité c’est que je ne crois plus en la direction prise par le camp, et depuis plus d’un an. Andrea et moi, on s’est disputé. Elle a eu beau m’expliquer les positions qu’elle a dû prendre… je n’arrive pas à les comprendre. » Je secouai négativement la tête. « J’ai eu l’impression de mieux me faire entendre des Scarecrows, même s’ils ne sont pas non sur la même longueur d’ondes que moi. Au moins, ils me font confiance. Ma parole a de la valeur pour eux. Je ne suis pas un enfant qui fait juste un caprice à leurs yeux. » Mes lèvres se plissèrent. « Andrea m’a permis de retourner parmi eux si je suivais l’entraînement de Nihima, mais c’était n’importe quoi Selene ! » Je la fixai de nouveau, une lueur farouche au fond du regard. « Elle ne cherchait qu’à nous briser en prétextant qu’on n’était pas prêt à ce qui nous attendait dehors… mais elle n’était pas là quand il a fallu que je retire les éclats de la jambe d’Isalín, qu’on prenne la décision difficile de laisser les autres derrière, après avoir récupéré dans le sang notre navire aux mains des Oblivions. Elle n’était pas là non plus quand je me suis retrouvé seul face à Marlon et sa bande, qu’ils ont essayé de me tuer en douce, ou de menacer de trancher le bras de Shawna sous mes yeux si je ne disais pas où était planqué les autres… on me demande sans arrêt de faire mes preuves, mais eux, quand est-ce qu’ils ont eu à les faire ? »


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10669
Sujet: Re: Everything we tried to say   Dim 2 Oct 2022 - 22:32
- Alors on est deux…

A ne plus vraiment comprendre Andrea et le Conseil. Peut-être était-elle prisonnière d’un spectre passée, mais Selene se souvenait d’un groupe qui avait à cœur de défendre ce qui lui paraissait juste. Ils s’étaient dressés contre Fort Ward, ils avaient éradiqué les Scarecrows une fois, ils avaient scalpés le groupe de Dread,… chaque fois, ils avaient pris les armes, sans réfléchir, parce que c’était la bonne chose à faire. Nisqually défendait les siens, bec et ongles. Mais depuis quelques mois, la musicienne avait l’impression d’avoir vu son foyer sombrer dans une inertie qui noyait son identité. A trop vouloir lisser la façade, ce « havre » avait perdu son âme.

- Tu n’es plus un enfant, confirma lentement la musicienne, je crois que c’est ce qui leur fait peur, elle haussa les épaules, on a passé tellement longtemps à vous protéger, à vouloir être sur le front pour vous, que c’est difficile d’admettre que vous pourriez maintenant vivre ce qu’on a vécu… tout comme c’est difficile de reconnaître que le temps a passé, et qu’on ne pourra pas vous couver jusqu’à la fin des temps.

Et d’ailleurs, Joachim venait de lister les preuves qu’ils n’étaient plus aussi insouciants qu’avant. Ces « enfants » avaient vu la guerre et la mort, ils étaient plus préparés à ce monde que les adultes ne l’étaient à leur âge. Selene n’avait que 20 ans quand le petit groupe s’était constitué autour de sa personne, et elle n’était rien de plus qu’une étudiante à moitié paumée capable de vaguement utiliser un flingue. Aujourd’hui, Ruben, Joachim, Wyatt, Isalín ou Kaya feraient probablement mille fois mieux qu’elle.

- Les Scarecrows sont dangereux : tu ne peux pas te fier à des gens qui reprennent les masques et la réputation d’une bande de sociopathes, jugea amèrement la pianiste – elle ne pouvait oublier ce que les originaux avaient fait à Ashley et Hope, mais tu n’es pas seul pour autant ici. Pour moi… notre famille passe toujours avant tout le reste.

Même si elle s’était effritée au fil des années, même si les membres lui étant encore fidèles se comptaient sur les doigts d’une main. C’était une promesse qu’aux yeux de Selene, Joachim serait toujours privilégié ; et elle serait toujours de son côté.

- Tu n’as pas plus attiré l’attention sur nous que l’attaque de George, ou les têtes coupées plantées devant le No man’s land, le rassura-t-elle ; et prétendre le contraire serait juste faire de lui un bouc émissaire, qu’est-ce que tu veux faire maintenant ? Questionna la jeune femme, sincèrement intéressée.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Joachim Greene
Joachim Greene
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3309
Sujet: Re: Everything we tried to say   Mer 5 Oct 2022 - 18:46
Ca me rassurait, quelque part, de ne pas être le seul qui se sentait en inadéquation avec la direction prise par le camp. Mais ça s’arrêtait là. Que nous soyons tous les deux d’accord ne nous aidait pas à résoudre le problème posé. « J’ai l’impression que Marlon a gagné, finalement. Ils prennent en considération son avis. C’était lui qui était contre les représailles contre Dread et sa bande… et maintenant, le conseil se contente d’attendre sans agir quand on s’en prend aux nôtres. Ils ne font plus rien. » Ma mâchoire se crispa un peu. « Et franchement il n’y a qu’un pas à penser que c’est lui qui vous a trahi et livré en pâture à New Eden. » Il s’en était défendu, pourtant, en pensant avoir déjà gagné son coup d’état. Je l’imaginais mal avoir menti alors qu’il m’avait vidé son sac, si conscient de sa supériorité à ce moment-là.

Mon regard se fit plus incertain quand Selene me précisa que nous n’étions effectivement plus des enfants. « On dirait que tu le regrettes presque. » A l’entendre en parler, on croirait qu’elle avait échoué à nous épargner ces tourments. Tout s’était à chaque fois passé dans son dos, sans qu’elle n’ait de prise sur les événements. Quand elle était là, je me sentais bien plus assuré. Ca avait toujours été comme ça. Et je n’oublierais pas ce jour où elle m’avait confié son arbalète en faisant reposer la réussite de la mission de Georges sur mes épaules. Attaquer cet avant-poste avait été une erreur, oui, mais ce geste de confiance avait été fort pour moi. « C’est toi qui m’a appris à me battre, à ne rien lâcher. » J’eus un sourire hésitant. « Et à ne pas me fier à tout le monde aussi. » Je détournai le regard, presque timidement. Je l’admirai toujours autant, ça allait même au-delà. Et j’espérais secrètement qu’elle était un tant soit peu fier de moi, parce que j’avais la cruelle impression de décevoir sans arrêt tout le monde, à commencer par mon père qui avait mis les voiles…

J’écoutai son avis sur les Scarecrows qui rejoignait celui de Ruben. Il comptait pour moi autant que le sien, parce qu’ils avaient longtemps été mes repères. « Je sais… que je ne suis pas comme eux. Ils sont avides de vengeance, parce qu’ils n’ont plus rien à perdre. » Je relevai le regard vers elle. « Mais moi… j’ai encore tout à perdre. Je veux seulement pouvoir protéger ceux qui m’importent vraiment. » Tout comme elle. Nous n’étions pas si différents.

Elle me délivra d’un poids considérable qu’on avait laissé peser sur mes épaules, en me confiant que mes actes n’étaient pas les seuls à amener des répercussions. Il en avait été de même pour l’attaque de Georges ou pour les représailles contre la bande de Dread. « Mais vous n’avez pas agi seul. » Aussi discutables pouvaient être ces décisions, elles avaient été prises collégialement. Nous avions avancés dans la même direction, et pris cette responsabilité ensemble.

J’arrêtai Anoki pour regarder un temps les vagues s’échouer sur la mer. La question que Selene me posait n’était pas évidente. « Je sais pas… » Je ne m’étais pas vraiment demandé ce que je voulais vraiment jusqu’à maintenant. Je m’étais contenté de ramasser les pots cassés de la seule décision qui m’avait paru sensé à prendre en une année écoulée. « Je suis revenu parce que j’avais peur pour Ruben et Brian après que j’ai appris ce qu’il s’était passé, et parce qu’Isalín et Kaya étaient dans un sale état aussi. C’est allé trop loin. J’ai revu mes priorités. » Je secouai la tête négativement. « De toute façon on ne me laissera pas repartir, même si je le voulais. A croire que si je ne passe pas cet entraînement de malade pour devenir Berserker, je suis juste un enfant incapable de prendre des décisions par lui-même. » Pourtant, ils n’étaient pas si nombreux à avoir relevé ce défi.


« On peut seulement attendre du cheval le même degré de sensibilité qu'on lui montre,
le même degré de concentration qu'on lui offre.
Le travail avec le cheval commence par là, par nous-même. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Everything we tried to say   
Revenir en haut Aller en bas  
- Everything we tried to say -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: