The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

Unlike the hands who never was there when I was scared
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Unlike the hands who never was there when I was scared   Lun 5 Sep 2022 - 12:52
Montre-moi ta joue. Je me montre ferme envers Ace qui vient de s'installer sur une chaise que je lui ai désigné dès lors qu'on est à nouveau entrés tous les deux à l'intérieur. Ça n'aurait servi à rien de le forcer à rester dehors, pour observer la déchéance de Dany. Est-ce que je regrette d'avoir sorti mon arme face à ce camé hors de contrôle ? Absolument pas. Tout ce que je regrette c'est de l'avoir raté lorsque ma lame a entaillé sa peau. Il m'aurait suffi d'un petit peu plus de force à ce moment là pour simplement l'accuser d'avoir foncé sur mon arme sans réfléchir et me dédouaner de toute responsabilité au sujet de sa mort.

Déposant mon couteau sur une table, pour pouvoir nettoyer le sang qui se trouve dessus ultérieurement, je m'approche ensuite de l'adolescent pour prendre son menton entre mes doigts et observer l'étendue des dégâts. Pourquoi est-ce qu'il t'a frappé ? Est-ce qu'il t'a fait autre chose? Je ne sais que trop bien ce dont sont capables les drogués, pour en avoir été une moi-même. Daniel aurait été capable de tuer Ace si je n'étais pas intervenue. Alors pourquoi est-ce qu'il n'aurait pas tenté de faire pire ?

J'ignore pour quelle raison est-ce que j'ai immédiatement pris la défense de l'adolescent. Certainement à cause de son âge et de l'instinct maternel que je n'ai jamais perdu malgré le fait qu'on m'ait arraché mon enfant. A cette pensée, je ferme un instant les yeux et prends une grande inspiration en appliquant les conseils donnés par Billie. Il ne faut pas que je me laisse à nouveau submerger par elle. Si les Bastards sont au courant de la maladie de ma jumelle, ils ne le sont pas pour la mienne et j'espère que ça restera comme ça le plus longtemps possible. Je suis incapable de la contrôler.

Le regard revenant se planter dans celui du garçon, j'attends sa réponse en espérant qu'il se montrera honnête avec moi. Et comme si je craignais qu'il n'essaie de me mentir ou de me cacher la vérité, je préfère ajouter une petite précision. Je ne te jugerai pas et je ne t'engueulerai pas. Je veux simplement savoir la vérité. Et surtout, ainsi, savoir si je prendrai la décision de tuer ce pitoyable insecte dans son sommeil ou non.




- Sanity, where have you gone? -


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Ace Caldwell
Ace Caldwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1828
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Lun 5 Sep 2022 - 16:44
J’peste silencieusement quand Sam me prend le menton pour observer ma joue. Mon regard esquive le sien, file sur le couteau encore rouge qu’elle vient de déposer sur la table. Putain, j’me sens tellement mal. J’ai l’impression que tout s’écroule encore et j’voudrais juste revenir en arrière. Etre avec Luna.

Mes yeux me brûlent, j’ai trop pleuré depuis tout à l’heure. D’habitude j’trouve la force de me retenir, mais là c’était juste impossible. Les questions de Sam tombent et j’la regarde que brièvement avant d’répondre. “Il m’a juste mis une baffe.” Si on omet le plaquage au sol, ces moments où on s’est débattus ensemble. Ma joue me fait encore mal, mais ça passera mille fois plus vite que son état. “J’l’ai frappé aussi. Et j’l’ai mordu.” C’est pas l’seul fautif dans l’histoire, j’veux pas que Sam et les autres pensent ça.

“C’parce que j’ai jeté sa… came, là.” Léger haussement d’épaules dépité, j’détourne encore le regard. “C’était comme d’la poudre. Mais épaisse. J’l’ai déjà vu en prendre par le nez.” Et ça avait l’air très différent de la weed qu’il m’a déjà fait essayer. Plus fort, plus violent, et puis ça l’a grave changé. Mais j’sais pas, finalement, ce qui a le plus d’impact entre l’herbe et la poudre. P’têtre juste le mélange des deux. C’est putain de compliqué. “J’ai fumé un joint avec lui, tu crois que j’vais devenir pareil ?” Violent, furieux, impulsif ? Toutes les drogues sont les mêmes ? J’repense aussi à c’que Dany a dit avoir fait pour l’obtenir, et ça m’fout juste envie d’gerber. Entre ça et c'que Lucy m'a expliqué, j'commence à bien comprendre que le sexe est une monnaie d'échange. Que parfois, pour payer quelque chose, faut prendre sur soi et encaisser. C'est grave déprimant et, pour l'instant, j’ose pas aborder le sujet.

“J’sais plus tellement si j’ai bien fait…” A vrai dire j’suis à peu près persuadé que non. Suffit de voir Dany enfermé dans la Cage, comme un animal. Son regard suppliant, comme si on le laissait pour mort. “Il a l’air… d’aller encore moins bien que quand il en avait.” J’baisse les yeux, j’ai encore envie de pleurer. C’est moi qui l’ai mis dans cet état, c’est pas la drogue dont j’ai voulu le débarrasser. Y’avait sûrement mieux à faire. J’aurais dû en parler aux autres, j’en sais rien. J’commençais à voir un grand frère en Dany et maintenant… “Maintenant il me déteste.”



• don't try me •
x moodboard x
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Lun 5 Sep 2022 - 23:45
Je souffle un rire mauvais par le nez tout en levant les yeux au ciel lorsque Ace me confie que Dany l'a « juste » giflé. A mon sens, c'est déjà bien trop et ce porc devrait payer. J'ai bien fait de me taire sur la possibilité de trouver de l'opium dans nos affaires. Je me fiche du temps que ce crétin passera dans une cage, ça lui fera comprendre son erreur. Décidément, il semblerait que le monde soit décidé à me faire de plus en plus constater que la plupart des êtres humains nous sont inférieurs à Billie et moi. Daniel fait certainement partie des pires insectes que j'ai pu rencontrer.

Tu n'as fait que te défendre. En conclusion, il a mérité ce que l'adolescent a pu lui faire. Et quand il est question des explications, je m'arrête un temps et si d'abord j'ai le réflexe de vouloir croiser les bras, je m'abstiens rapidement en me souvenant que ce n'est plus une option pour moi. Certaines habitudes ont du mal à partir. A défaut, je me contente d'observer le petit bout d'homme en face de moi, écoutant attentivement ce qu'il me raconte.

C'était certainement de la cocaïne. Je suis presque surprise qu'il ait réussi à en trouver. Ça n'a jamais été facile à fabriquer, et je n'ai étrangement jamais entendu parler d'un groupe fabriquant ce genre de drogues dans les alentours. Alors je me demande réellement où est-ce qu'il aurait bien pu obtenir ça. Enfin, en un sens c'est loin d'être mon problème. Il n'en a plus, alors tant pis pour lui. J'avoue que j'aurais bien voulu en récupérer un peu, mais ce mollusque n'a même pas pensé un seul instant à faire profiter les autres. Peut-être qu'il serait parvenu à m'arracher un brin de sympathie dans ce cas là.

La question que me pose Ace est si innocente qu'elle m'arrache un sourire sincèrement attendri. Je m'approche de lui, ayant récupéré mon couteau dont j'ai enveloppé la lame dans un mouchoir en tissu. J'appuie le manche contre mon ventre, frottant l'acier avec le mouchoir pour pouvoir nettoyer le sang qui s'y trouvait encore juste avant. Rassure-toi, ce n'est pas un joint qui va te faire devenir comme lui. Le cannabis peut à la limite te rendre joyeux, te fatiguer et potentiellement te faire partir en bad trip. Mais ça ne va pas t'atteindre aussi rapidement. Surtout si ce n'est arrivé qu'une fois. N'en fait pas une habitude et tout ira bien.

Prenant une grande inspiration, je fais rouler mon couteau entre mes doigts habilement pour le sortir du mouchoir et range la lame après quelques tricks que j'ai l'habitude de faire pour passer le temps et occuper mes mains. Fais-moi confiance, tu n'as pas à t'en vouloir. Dany est en manque et il va certainement passer de très mauvais moments. Mais tu l'as bien plus aidé que n'importe qui ici. Il aurait certainement fini par faire une overdose et on l'aurait retrouvé mort en train de déambuler sur le pont quelques heures plus tard. Je ne risquerais pas de pleurer sa mort, mais j'imagine que certains doivent l'apprécier pour des raisons qui m'échappent.




- Sanity, where have you gone? -


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Ace Caldwell
Ace Caldwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1828
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Mar 6 Sep 2022 - 18:04
J’tourne la tête de gauche à droite, négativement. J’ai pas fait que m’défendre, je l’ai attaqué aussi. Pour lui faire lâcher son putain de pochon… de cocaïne, donc. “Nan, nan j’ai commencé.” Ne serait-ce que parce que je suis allé fouiller dans ses affaires.

Je renifle, vaguement rassuré par l’explication de Sam sur l’herbe. Dany m’a parlé des bad trips, oui. Sam n’en fait pas une montagne, a l’air de prendre ça avec légèreté. Au final j’ai toujours vu beaucoup de gens en fumer… J’en conclue que c’est bien moins grave que ce qu’il a actuellement. Mais j’note bien de pas en faire une habitude. A vrai dire j’sais même pas si j’y retoucherai, surtout sans lui. Ca m’fera forcément penser à aujourd’hui.

J’baisse les yeux vers le couteau qu’elle tourne habillement dans ses mains. C’est assez classe, d’habitude je lui aurais directement demandé de m’apprendre à faire pareil. Mais là, ça suffit pas à piquer mon enthousiasme. J’me sens lourd, épuisé, abattu. J’ai juste envie d’aller me cacher dans mon lit.

“C’est quoi une overdose ?” articulé presque à voix basse, sans relever les yeux sur elle ; j’préfère fixer un coin de table plutôt que me confronter à la réalité. J’peux pas m’empêcher de visualiser Dany en rôdeur et ça m’serre la gorge. “Et c’est quoi le manque ?” J’comprends que c’est lié à son état, à sa came, mais j’capte pas comment ça fonctionne, ni c’que ça lui fait. J’me sens trop bête, m’en veux d’pas mieux connaître tout ça.

“C’est mon meilleur ami ici.” soufflé d’une voix éteinte. “Enfin c’était… J’sais pas.” J’ai déjà perdu plein de monde. Ma famille, mes amis, mes alliés. Mais jamais de cette manière. Jamais de ma faute, ou du moins pas directement. J’me sens putain d’seul, là.

“Il va aller mieux ?” J’ai envie d’croire que je l’ai aidé, comme elle le dit. Mais j’me doute que c’est juste pour essayer de me rassurer. “Il risque de mourir…?” en relevant lentement les yeux vers ceux de Sam, la peur qui me serre le coeur.



• don't try me •
x moodboard x
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Mer 14 Sep 2022 - 23:32
Qu'il tente d'innocenter Dany parce que c'est son ami ou bien qu'il essaie juste de me calmer en m'annonçant que c'est lui qui a commencé, pour ma part je me contente de balayer sa réponse d'un revers de la main avant de continuer de parler. C'est un enfant, contrairement à la loque qui est enfermée à présent dans la cage. Alors le coupable est rapidement désigné dans cette affaire. En tout cas, à mes yeux, ça l'est.

De fait, je ne reprends la parole que pour répondre à la question de Ace concernant l'overdose. Je prends un petit instant pour réfléchir avant de me dire que, de toute manière, ce n'est pas comme s'il n'avait jamais côtoyé la mort auparavant. C'est devenu notre quotidien à tous après tout. Une overdose n'est pas forcément mortelle. Enfin, avant ça ne l'était pas forcément. Ça pouvait entraîner des comas ou des hospitalisations, mais maintenant... J'imagine que tu n'as pas besoin de dessin. Quoi qu'il en soit, c'est quand on consomme plus de drogue que notre corps ne peut le supporter. C'est comme tout. Quand on en abuse, ça ne finit jamais bien.

Rangeant mon couteau une fois celui-ci nettoyé, je dépose le mouchoir à présent taché de sang sur la table avant d'y poser mes fesses, le regard toujours posé sur l'adolescent face à moi. Le manque, c'est quand ton corps réclame de toutes ses forces d'avoir sa dose. Sauf qu'il reçoit rien. C'est comme si on te privait subitement de ton seul carburant. Qu'on t'empêchait de boire ou de manger. T'en as besoin plus que tout au monde. Et beaucoup seraient prêts à tout pour faire cesser cet état là en replongeant. Ce qui n'a absolument rien de glorieux.

Dans un réflexe que j'ai du mal à perdre, je veux croiser les bras avant de pester en me rappelant évidemment que je ne peux plus faire ça depuis ma chute du train. Je m'insulte mentalement avant de me relever, m'approchant du jeune homme et m'accroupissant devant lui. Je pose mon unique main sur sa jambe, histoire d'attirer son attention sur moi, et plonge mon regard dans le sien. Je ne vais pas te mentir. Oui, il y a des risques qu'il meurt. Mais comme nous tous. En le privant de sa drogue, tu lui as augmenté ses chances de survie. Imagine s'il avait été complètement high face à un danger ? Tu as fait ce qu'il fallait faire. En étant son ami, c'était le meilleur choix.

Même si, à la place de Dany, j'aurais certainement tranché la gorge de quiconque tenterait de me voler mes biens. Mais ça... personne n'a besoin de le savoir. Faites ce que je dis et pas ce que je fais, n'est-ce pas ?

Mais toi, comment est-ce que tu te sens ? Tu ne dois pas t'en vouloir pour ça, Ace.




- Sanity, where have you gone? -


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Ace Caldwell
Ace Caldwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1828
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Ven 16 Sep 2022 - 10:49
J’écoute ce qu’elle me dit avec autant d’attention que j’peux lui donner. Mais j’avoue que j’peux pas m’empêcher de tendre l’oreille, de regarder vers la porte pour essayer de percevoir un son, une voix, quelque chose. J’me sens mal putain.

Dany a évité la mort par overdose, donc. J’ai du mal à réaliser qu’une petite poudre comme ça peut faire autant de dégâts. Ça a l’air inoffensif. Comme les médicaments que j’prends quand j’suis malade ou blessé. Mais j’comprends que c’est tout autre chose. Que ça le rend accro.

J’me sens d’autant plus coupable que j’ai imposé le manque à Dany, avec ma connerie. J’baisse les yeux, affalé sur ma chaise, j’aimerais pouvoir revenir en arrière. Mon regard finit par croiser celui de Sam quand elle s’accroupit devant moi, me touche la jambe. J’bouge pas, parfaitement immobile quand j’plonge dans ses yeux pour encaisser une autre triste réalité.

Il y a des risques qu’il meurt.

J’me mords l’intérieur des lèvres en sentant les larmes revenir. J’veux pas qu’il meurt, putain. J’ai déjà perdu tout le monde y’a quelques mois, j’veux pas que ça recommence.

Le reste me rassure au moins un peu. J’ai fait ce qu’il fallait. Peut-être évité pire. J’en sais rien. Est-ce que Dany se serait mis en danger en étant drogué ?

J’reste silencieux, la gorge prise dans un étau. J’ai encore un peu de fierté, même si j’la sens partir en miettes avec le reste. Mes lèvres tremblent quand elle s’inquiète de mon état. J’secoue doucement la tête, négativement. Ça va pas bien. Mais c’est pas l’problème.

Et… J’dois pas m’en vouloir. “T’es sûre…?” en reniflant, honteux. “J’ai l’impression que tout est de ma faute.” J’détourne le regard, tends le bras pour attraper un mouchoir. J’me vide le nez, essuie mes cernes humides d’un revers de manche dans la foulée. Il m’faut une poignée de secondes pour retrouver une respiration normale quand elle est comprimée par le noeud dans ma gorge. “Qu’est-ce que j’peux faire, maintenant…? Pour qu’il aille mieux.” J’m’accroche à nouveau aux yeux de la brune, “J’veux pas rester à rien faire.” Et l’regarder dépérir de loin. Ce s’rait horrible, non ?

J’soupire, baisse les yeux. Ils s’arrêtent naturellement sur le bras absent de Sam. J’en ai connu d’autres, des amputés. Alors, ça m’impressionne pas vraiment même si, bien sûr, j’espère que ça m’arrivera jamais. Au-delà de la douleur, des sensations persistantes, c'est un putain d'handicap dans ce monde. J'hésite, un instant, avant de relever les yeux vers les siens. Faut pas que j'fixe son bras, ça s'fait pas. "T'es pas obligée d't'occuper d'moi, tu sais." On est même pas si proches que ça. Et puis, j'suis assez grand pour gérer tout seul. "Mais... merci." dans un demi-rictus sans joie, fatigué. Pour le coup, j'crois que j'ai besoin de m'appuyer un peu sur quelqu'un.



• don't try me •
x moodboard x
Revenir en haut Aller en bas  
Sam H. Dean
Sam H. Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 454
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   Dim 18 Sep 2022 - 10:41
Oh, je me doute bien que mon discours n'est pas vraiment pour rassurer totalement l'adolescent que j'ai face à moi. Mais je sais aussi que ce n'est pas à grand renforts de mensonges qu'il pourra prendre conscience de la réalité. De la situation dans laquelle se trouve son « ami » et d'à quel point il l'a aidé même s'il n'arrive pas encore à s'en rendre compte. A vrai dire, je ne sais même pas pourquoi je m'implique tellement par rapport à cette situation. En réalité, le sort de Dany ne m'importe que peu. Et de base, j'imagine qu'il en aurait été de même pour leur querelle dans sa globalité si Ace n'avait pas été frappé.

Accroupie devant lui, je garde ma main sur sa jambe tout en observant son visage. Bien sûr, j'imagine qu'il est compréhensible qu'il se sente coupable de la situation dans laquelle il a mis son ami. Si personnellement ça ne m'aurait fait ni chaud ni froid dans ce cas de figure, j'imagine que tout le monde ne réagit pas de la même manière que moi. En même temps, hormis ma jumelle, je ne connais personne d'aussi extraordinaire.

Prenant un petit instant pour réfléchir, je hausse légèrement les épaules à sa question. Est-ce qu'il pense vraiment que j'ai réponse à tout ? Non parce que je sais que je suis géniale, mais même moi j'ai mes limites. Il aura besoin de toi, c'est certain. Mais pas tout de suite. Pour l'instant, laisse lui le temps de comprendre que tu n'es pas son ennemi dans cette histoire mais bel et bien son meilleur allié. Il aura peut-être du mal au début à se mettre cette idée en tête, mais rassure-toi, ça viendra.

J'ai bien vu son regard en direction de mon bras manquant, mais je m'abstiens de tout commentaire. C'est sûr que ça attire l’œil, je ne peux pas dire le contraire. Au moins il finit par comprendre que mes yeux sont plus hauts et par plonger son regard dans le mien. Là, à sa remarque, un petit rire amusé m'échappe et je me redresse en déposant un rapide baiser sur le haut de sa tête. Oui, dans l'opération il se retrouve un instant avec le visage quasiment niché dans mes seins. Au pire, ça lui aura fait plaisir.

Rien ne m'y a forcée. Et même si je suis pas là depuis longtemps, sache que tu peux compter sur moi. Si t'as des emmerdes ou des trucs qui te chiffonnent, hésite pas. Je suis peut-être pas psy comme ma sœur, mais je suis pas la plus nulle pour autant pour écouter.


- FIN -



- Sanity, where have you gone? -


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Unlike the hands who never was there when I was scared   
Revenir en haut Aller en bas  
- Unlike the hands who never was there when I was scared -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: