The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Nike : 25% de remise sur tout le site via ...
Voir le deal

The Robinson Saturation
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13934
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Lun 10 Oct 2022 - 21:03
- Pour c'genre de trucs, on a inventé un machin super pratique !
Et puis chaque personne de ce camp a des fonctions précises, après tout. Son rôle à elle est de buter ceux qui dérangent June. Celui de Zack est de... Et bien... Il doit bien être utile à quelque chose, non ? Cole, qu'on l'appelle ! C'est lui qui s'occupe des radios et de tous ces bidules électroniques. Et si Zelda comprend bien l'avantage d'être polyvalente, elle estime qu'elle a déjà bien trop de corvées et de choses à apprendre sur le rôle d'un soldat pour s'infliger ce genre de supplice... Mais si tu veux, un d'ces quatre, j'peux te trouver une p'tite place dans mon emploi du temps pour qu'on s'amuse avec des radios, ouais ! Pas d'soucis ! finit-elle par grommeler, visiblement à contrecœur. Si elle se ravise, c'est uniquement parce que l'homme fait un peu peine à voir. Et qu'il a sûrement besoin d'entendre des trucs sympas pour se remonter le moral. Faut le ménager !

Ca dépend... Elle joue à pas mal de choses à vrai dire. Mais de moins en moins. Elle grandit, après tout. J'aime bien démonter et r'monter des armes l'plus vite possible ! Une sorte de passion héritée de Levi bien qu'elle n'oserait jamais l'avouer. Sinon j'aime bien espionner les gens et faire chier Maddie, aussi... Et une foule d'autres trucs de ce genre-là. D'ailleurs Emmerder Maddie c'est clairement l'meilleur jeu d'société, tu peux m'croire ! Et de loin ! lui fait-elle remarquer au passage, un index levé pour bien souligner ce détail. C'est anecdotique mais tellement révélateur.

Toujours est-il que la perspective de faire un tour en moto avec le blessé parvient à lui arracher un sourire. C'est tellement.... grotesque ?! Dans quel monde t'espères que j'vais accepter d'monter à l'arrière d'une moto, comme un vieux sac pourri qu'tu te trimballerais ? s'amuse-t-elle. Et puis quoi encore ?! T'sais l'époque des meufs qui s'laissaient promener comme des connes est terminée, hein ! Les mecs ont cependant un peu de peine à noter ce changement. Ca viendra... Mais tu peux toujours m'donner quelques conseils pour conduire et qui sait, p't-être que j'les écouterai ? Et sinon il faudra qu'il se dégotte une moto pour l'accompagner. Reste le problème de l'essence après, oui. J'imagine qu'on pourrait graisser un peu la patte de Jason pour l'carburant, sinon. J'm'entends plutôt bien avec lui et y'en a marre qu'les pilotes squattent toutes les réserves ! Révolution!

J'vais partir du principe que c'est la morphine qui parle, là ! grogne-t-elle ensuite, non sans un regard rieur, lorsque Zack ironise sur le fait de tirer sur les blessés. Les bouquins ? Pourquoi lire quand on peut r'garder ? Comme il l'a dit, il y a une série. Pourquoi s'emmerder à lire ? C'est vraiment un concept de boomer, ça. Même si Ka a aussi développé une étrange passion pour la lecture. Comme Dean, tiens, d'ailleurs... L'épidémie se propage ! Cela dit elle n'insiste pas sur ces fameuses chose que Zack a faites et dont il ne veut pas parler. À chacun son fardeau, et le droit de le partager avec d'autres. L'adolescente est même satisfaite qu'elle garde ça pour lui. La compassion, ces temps, elle n'en a plus beaucoup en réserve...

Aussi tique-t-elle lorsque son ami précise qu'il n'a pas essayé de se suicider. Mais ouais, c'est ça... Elle est certaine qu'il ment, qu'il prétend aller bien pour ne pas inquiéter davantage les autres. Et forcément, par extension, l'australienne a l'impression qu'il se fout de la gueule. T'as juste voulu voir à quel vitesse tu fondais au nom d'la science, c'est ça ? Elle sait aussi manier l'ironie, eh ouais ! Quant au fait de connaître la signification d'immoler. J'vais p't-être te surprendre mais la première fois qu'j'ai vu un bonze s'foutre le feu sur Youtube, j'ai fait l'effort de d'mander à mes parents pourquoi il faisait ça ! L'explication qui a suivi lui a appris l'existence de ce terme à la con, voilà tout. Tu m'prendrais pas un peu pour une mongole, non, ça va ? Elle esquisse une moue contrariée mais puisqu'il est alité et brûlé, elle suppose qu'elle ne peut pas vraiment lui faire une clef de bras non plus... Tant pis ! Attention, sbire ! C'est encore la morphine qui parle ! Mais cette fois elle a noté son ironie lorsqu'elle a évoqué le fait de déléguer. Ouais ! Elle commence à capter, l'australienne !

Quoi qu'il en soit et inévitablement, la conversation finit par s'orienter sur le sort actuel de l'adolescente. S'ensuit des questions gênantes, comme le fait de savoir quelle connerie pour être condamnée à pareille sentence. Rien, c'est bien ça l'problème ! s'agace-t-elle tandis qu'elle commence à faire les cent pas. J'suis allée à Tacoma, chez les gueux ! Et j'me suis un peu embrouillée avec les gens mais putain, j'ai frappé personne ! Elle s'est clairement mieux tenue que lors de sa première visite. L'australienne a un terrible goût d'injustice dans la bouche. Et bien sûr personne n'écoute sa version des faits... Bon et puis c'est possible que j'aie tenté d'voler les dossiers de Zi pendant qu'elle était à Kistap, aussi... C'est vrai, parfois elle oublie ce détail. Mais même une intrusion ne mérite pas une punition pareille. Et Zack semble être de cet avis puisqu'il comprend enfin son désir d'évasion. M'en fous, j'suis bientôt majeure ! Elle hausse les épaules et rumine encore un peu.

Même davantage, en fait, dès l'instant où elle se met à évoquer la visite prochaine de cette cage-péniche. Genre t'allais te battre là-bas, toi ? Elle pose sur lui un regard suspicieux. Mais elle a tendance à mettre de côté son passé. Surtout qu'elle n'en connaît pas grand chose. Mais ouais, il fut un temps ou cet homme était un gueux. Elle aussi, d'ailleurs. Brrrr ! J'connais, t'inquiète ! J'me suis fightée avec leur cheffe et j'ai participé à une sorte de jeu de massacre avec des rôdeurs ! C'était... fun ! Elle suppose que le mot est plutôt adapté, ouais. D'ailleurs j'compte bien la cogner encore un peu, cette fois ! Et t'as intérêt à parier sur moi ! Zelda lui fait les gros yeux pour bien lui faire comprendre que ce n'est pas négociable, en prime. Sinon j'leur ai rrien fait, t'en fais pas ! C'est juste que j'aime pas l'idée d'avoir des gueux en vadrouille dans l'camp ! Ils vont essayer d'voler des trucs, c'est obligé ! Et d'nous espionner ! Sauf que j'veux pas qu'ma mère voit ça ! Elle doit vraiment voir Fort Ward sous son meilleur jour ! Et pas avec une bande de sauvages qui défèquent et hurlent dans les rues. Oh que non !

Dix jours ? C'est trop long ! Il va pourrir dans ce lit et elle a besoin de lui avant. Sans connaître la date exacte de l'arrivée de la péniche, elle est pratiquement certaine qu'elle accostera avant que les médecins le laissent sortir de ce lit. J'imagine que t'as rien contre l'idée de t'évader ? Elle va le faire sortir d'ici et lui faire prendre un peu l'air avant de le ramener en soirée. Ou peut-être demain, s'il finit par rouler sous l'une des tables du bar. Elle se précipite déjà à son chevet puis lui caler le reste du joint dans la bouche et saisir son drap. Un doute salvateur l'empêche cependant d'aller plus loin pour l'instant : Eh, Jack ? Si j'retire c'truc j'vais pas découvrir que t'es à poil, hein ? Ou genre que... t'sais... t'as une réaction d'mec ? Une bonne grosse érection des familles, comme on dit !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3500
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Mer 12 Oct 2022 - 13:37
J’roule des yeux à sa remarque. « J’connais Cole. C’est aussi pour lui que j’bosse sur des pièces de radio banane. » Pourquoi je l’ai appelée comme ça ? Aucune idée. Et j’me marre quand elle propose de se libérer du temps pour moi. « Hé, j’suis pas en train de quémander ton attention hein. Y a rien qui t’oblige à v’nir faire ça. J’suis sûr qu’on peut trouver des trucs qui t’amuseront bien plus va. » Elle me fait marrer, à essayer d’être sympa avec moi. Enfin, j’crois qu’elle essaie. Avec elle, des fois, j’ai un peu du mal à suivre. Souvent d’ailleurs.

Et j’secoue la tête quand elle continue. « Tu vois, t’aimes bien démonter des trucs toi aussi. » En plus, des armes, c’est plutôt cool en vrai. J’fais même pas de commentaires quand elle reparle de Maddie. Ca vire à l’obsession quand même à ce niveau-là. Je ricane quand on parle de moto et je souffle, amusé. « Pourtant, j’suis sûr que tu fais super bien le sac à patates. N’empêche que ça marchait super bien au lycée cette connerie. Et j’te montrerais quelques trucs ouais. C’est demandé tellement gentiment. » En vrai, ça pourrait être carrément pire. Et y a moyen de s’marrer je pense. « Démerde-toi donc pour le carburant et j’suis ton homme. »

Forcément, les bouquins, c’est pas son délire. Le contraire m’aurait étonné. Mais j’laisse couler, avant de soupirer longuement au reste. « J’ai juste… déconné. Ca t’arrive jamais ça ? » Et j’ai un bref hochement de tête quand elle m’explique d’où elle a appris ce terme. « Ah ouais. Tu retiens les trucs, c’est bien. » J’prends vaguement l’air innocent, mais j’avoue que j’fais pas non plus beaucoup d’efforts pour ça. « J’oserais pas voyons. Je sais que t’es loin d’être bête en plus. » Clairement, si sur certains sujets, c’est pas le couteau le plus affûté du tiroir, elle a de la ressource mine de rien. « J’vais ptet reprendre un petit shoot de morphine pour te donner raison tiens. » Un clin d’œil alors qu’elle finit par m’expliquer ce qui lui arrivé à Tacoma. J’laisse filer un sifflement avant de secouer la tête. « Ah ouais, t’as été du genre vachement occupée en fait. »

J’croise les bras, me calant un peu plus dans mes coussins, avant de tendre la main pour récupérer le joint. « Sérieusement, pourquoi t’as voulu piquer les dossiers ? Et… ça t’a rapporté quoi de t’embrouiller avec les gueux ? » Bon, ça explique pourquoi j’ai dû repasser pour vérifier les serrures chez la doc du coup. « Tsais, la majorité, ça veut plus dire grand-chose. Sans compter que chez nous, c’est 21 ans hein. » Un sourire en coin avant de secouer la tête à sa question. « Me battre ? Naaan… miser des ressources, trouver des clients pour retaper du matos, papoter. C’était plutôt ça mon truc. » Je la fixe quelques secondes quand elle me parle de parier sur elle. « Ouais, j’vais voir ce que je peux faire. Range tes gros yeux. »

Au reste, j’suis plus dubitatif. « Quoi ? Tu veux lui vendre Fort Ward à ta mère ? T’aurais envie qu’elle soit là à temps plein ? Et tu sais qu’ils ont pas le droit de vadrouiller dans le camp hein ? » Des fois qu’elle aurait oublié ce détail en cours de route. Comme si la patronne allait laisser des inconnus se balader à leur guise sans qu’on sache ce qu’ils font. Par contre, quand elle continue, ça m’intéresse carrément plus. « … faut voir… tu veux qu’on se barre où ? » Et je m’étouffe carrément quand elle reprend. « Putain, mais t’es dégueulasse Z ! Tu crois vraiment que tu me fais bander ? » Une gamine de son âge ? Eurk. Pour la peine je vire mon drap et elle peut voir que je suis en jogging dessous. Hors de question de garder leur chemise à la con et de montrer mon cul à tout va de toute façon. Reste le problème de la perf par contre. Enfin, déjà, j’attends qu’elle me dise où on va. Que j’fasse pas le mur pour rien quoi.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13934
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Lun 17 Oct 2022 - 12:48
- Ah non ?
Pourtant elle aime bien l'idée qu'il soit en train de quémander son attention, Zelda. Elle penche la tête sur le côté pour l'observer. Avec ce fin sourire qui témoigne presque de ses pensées. Allez, avoue.. T'es un peu une attention whore ! Elle en connait, des gens qui ont besoin d'attention. Elle-même, déjà, par exemple. Mais personne n'est allé jusqu'à s'envoyer à l'hosto pour se faire remarquer. Pas à sa connaissance, en tout cas.

Ouais... Démonter des trucs c'est vachement humain quand on y pense ! Et dans tous les sens du terme, en prime. Bon on va bidouiller ta radio, là ! Mais seulement si tu m'promets qu'ensuite j'peux dire quelques p'tits trucs à New Eden ! Deal ? De toute façon Cole est sensé partir à Kitsap bientôt et elle suppose qu'Indie l'aime suffisamment pour fermer les yeux sur quelques insultes qui se perdraient sur les ondes. Tant que June n'en entend pas parler, en fait, c'est bon ! Eh, tu veux bien aller t'faire foutre ? grogne-t-elle lorsqu'il l'imagine bien en sac à patates. C'est sûr qu'elle passe pas autant que ce qu'elle devrait dans la salle de bain mais ça fait pas d'elle une gueuse pour autant, bordel ! Mais son irritation ne l'empêche néanmoins pas de hocher la tête au sujet de l'essence qu'elle veut bien lui dégotter. Putain, faut vraiment tout faire soi-même...

Quoi qu'il en soit, forcément, elle ne peut pas s'empêcher de lâcher un petit rire nerveux lorsque Zack lui dit qu'il a déconné, et qu'il lui demande si ça ne lui arrive jamais. Si, tout l'temps ! avoue-t-elle sans le moindre complexe, écartant les bras comme si elle évoquait une évidence. Mais quand j'pète ma durite j'essaie d'éventrer Misha ou j't'abasse Logan, j'vais pas m'arroser à l'acide ! Et la voici qui peine à conserver son air sérieux, sa propre blague parvenant à l'amuser. Elle agite la main pour lui signifier que c'est bon, qu'elle ne va pas l'accabler davantage. Mais ne se prive pas non plus de lui décocher ce petit regard qui lui indique que non, ce n'est pas terminé !

À un moment j'aurai vraiment du mal à passer sur ton ironie ! T'en es conscient, hein ? grogne-t-elle lorsqu'il se fout de sa gueule. Sans trop savoir, justement, s'il se fout de sa gueule. Alors dans le doute, les menaces, c'est cool. Et avisé ! Fais-toi plaisir ! commente-t-elle lorsqu'il annonce vouloir se morphiner la tronche. C'est son droit, et il sera peut-être plus docile... Dans l'intervalle elle se retrouve à soupirer lorsqu'ils évoquent ses conneries - relatives ! - et que Zack lui demande ce que ça lui a apporté. Concrètement ? Qu'des emmerdes... Elle ne peut pas prétendre que ça a amélioré sa situation, ça c'est clair. Mais sa fierté s'en satisfait parfaitement. C'est débile, mais c'est plus fort qu'elle. Et deux ou trois enseignements utiles, aussi ! Il y a toujours du bon dans l'échec. Elle l'a appris depuis qu'on a commencé à lui défoncer la gueule un trimestre sur deux...

L'australienne se contente ensuite de hausser les épaules lorsque son sbire lui rappelle l'âge de la majorité aux États-Unis. Ouais... Donc y'a des lois quand ça vous arrange, hein ! Parce qu'aux dernières nouvelles le meurtre était interdit, si j'me souviens bien, quand j'étais gamine ! Et on parle même pas du reste... Ils ont violé au moins la moitié des lois de ce pays. Qu'on vienne pas m'faire chier avec ma date de naissance ! Elle sera majeure quand elle l'aura décidée, et ce sera à dix-huit ans. Yu' comprendra... D'toute façon j'ai p't-être menti sur mon âge depuis l'début, qui sait ? Ils vont le prouver comment, hein ? Mais chaque chose en son temps !

T'es nul... De ne pas vouloir se battre, et de préférer papoter et revendre des trucs plutôt que de s'amuser dans l'arène. Mais elle ne va pas le forcer non plus. Et puis il semble disposé à parier sur elle alors au final elle a des raisons d'être satisfaite. Et clémente. Ca t'étonne tant qu'ça ? grogne-t-elle, étonnée, lorsqu'il lui demande ensuite s'il voudrait que sa mère soit toujours à ses côtés. Une réponse logique lui brûle les lèvres. Mais elle la ravale et s'accorde un instant de réflexion. C'est qu'elle est pas conne, cette question. Elle induit pas mal de conséquences. Ben... J'veux dire... Mes envies comptent pas vraiment ! Ma mère vit chez les gueux et comme j'suis une grande humainitariste j'suis bien obligée d'la rapatrier ! Sans parler du fait qu'elle est de sa famille. Elles se débrouilleront, ce n'est pas un problème. T'sais... Elle est déjà un peu vieille ! Elle mérite des conditions de vie décentes.

Et la voici qui balaie ensuite de la main le fait que les gueux n'auront pas le droit de vadrouiller dans le camp: T'as déjà vu un gueux obéir ? Y'en aura forcément un ou deux qui vont essayer de se balader à leurs aises. Voire même un espion de New Eden parmi eux. Et ma mère fait partie du foutu Conseil des Débilos de Nisqually alors j'imagine que June lui laissera quelques libertés. C'est nos alliés, après tout, non ? Et c'est bien la première fois que ça l'arrange, ça. 'Fin bref ! Elle s'approche de lui pour l'aider à se relever et hausse encore une fois les épaules lorsqu'il lui demande où ils vont : J'en sais rien ! T'as visité l'Mordor dernièrement ? Elle n'a pas réfléchi aussi loin à vrai dire. L'improvisation reste toujours son leitmotiv. Mais sa bonne volonté se heurte à une remarque déplaisante lorsqu'elle a la prudence de lui demander, juste avant de retirer son drap, si sa masculinité est en pleine démonstration de force.

Et pourquoi pas ?! s'insurge-t-elle lorsqu'il demande si elle imagine qu'elle peut provoquer ce genre d'émoi en lui. Ce n'est pas du tout la question, certes. Et l'idée n'a même pas traversé l'esprit de l'adolescente ! Mais la façon dont il a prononcé cette phrase, avec dégoût... C'est insultant ! Tu veux une autre dose d'acide ou ça va aller, ouais ?! Il sait pas parler aux femmes. Ni aux ados, visiblement ! Elle est si moche que ça ?! Attention j'vais t'faire du mal ! Mais littéralement, cette fois ! Et profitant de sa faiblesse, l'australienne serre sa paume autours de ses épaules avant d'appuyer son pouce d'un coup sec sur sa brûlure.

Bien fait !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3500
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Sam 22 Oct 2022 - 22:34
J’roule des yeux à sa question « Franchement, si j’étais une attention whore, vu comment les gens sont casse-couilles avec moi d’puis que j’suis là, je te garantis que ça me serait passé. » C’est insupportable de sentir ces regards braqués sur moi putain. J’ai qu’une hâte, c’est d’rentrer chez moi et d’passer à autre chose. Ou en tout cas, d’essayer.

Au reste, j’ai un sourire. « Je te promets d’réfléchir à la question. Ca t’va ? » J’ai pas envie de me prendre Indiana sur le coin d’la gueule juste parce que j’ai voulu m’amuser un peu avec Zelda. Sourire qui s’fait plus large quand elle reprend. « Toi d’abord. » Ouais, le niveau de la discussion est d’une rare qualité. Mais ça m’détend et franchement, j’en avais grave besoin. J’laisse filer un soupir quand elle reprend, arquant quand même un sourcil quand elle me dit qu’elle déconne tout le temps. « Putain, j’sais même pas quoi te répondre d’intelligent là. » A part que j’préfère me faire du mal à moi-même plutôt qu’aux autres. Mais j’ai comme l’impression que c’est pas le genre d’arguments qui pourrait marcher avec elle.

Un bref haussement d’épaules à sa remarque. « Ah ouais ? Et tu feras quoi ? Evite l’acide du coup, ce serait redondant. » Et puis, au final, si elle est toujours là, c’est qu’elle s’amuse aussi. Sinon la connaissant, elle aurait déjà claqué la porte après avoir essayé de me piquer ma perf. Et probablement réussi d’ailleurs vu que j’ai la force d’une mouche arthritique en ce moment. « Quel genre d’enseignements alors ? » Nan parce que les emmerdes, j’ai une vague idée de ce que ça peut être. « Et ça te changera quoi d’être majeure ? Tu penses qu’on te considèrera plus responsable ? » J’ai du mal à le croire. Surtout si c’est dans quelques mois à peine.

J’prends même pas la peine de relever quand elle dit que j’suis nul, plus focalisé par ce qu’elle dit sur sa mère. Et j’souffle, songeur. « Perso, j’suis pas sûr que j’aurais envie que ma mère voie ce que je suis devenu. » C’est même tout l’inverse. Alors ouais, elle a de la chance de l’avoir toujours et tout hein, j’dis pas. Mais … bref, c’est pas mon problème. « C’est quand même tes envies qui comptent. Et les siennes. » J’fais pas attention à ses conneries d’humanitarisme. J’sais bien qu’elle est… particulière quand elle s’y met et j’ai pas vraiment envie d’me prendre la tête avec elle sur ce point. J’roule quand même des yeux quand elle me pose des questions qui – on le sait tous les deux – demandent pas vraiment de réponse. « Ca va faire une trotte le Mordor. Mais petit hobbit joufflu, ça peut être une destination comme une autre. »

Je bats des cils quand elle joue l’offusquée. « T’es sérieuse là ? Je t’aurais dit l’inverse, tu m’aurais fait un sketch en me traitant de putain de pervers. Essaie pas d’me faire croire le contraire. » Je lève les yeux au ciel, avant de reprendre. « Et j’te vois plus comme … une espèce de p’tit sœur. C’est un problème ? » Bon pas vraiment à ce point-là, mais c’est ce qui s’y apparente le plus en tout cas. Clairement, je l’ai jamais vue comme une femme. Ce serait comme d’imaginer Maelys à sa place et là… brrrrr… Par contre, cette connasse en profite pour aller appuyer sur ma blessure. D’un coup, ça m’file la nausée et je la repousse d’un geste brusque. « PUTAIN Zelda ! » J’écarquille les yeux et je la fixe, furax. « T’sais quoi ? Dégage en fait. Va voir le Mordor toute seule. » C’est bon quoi. Surtout que la douleur continue d’irradier dans ma nuque et bordel, ça fait mal.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13934
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Dim 23 Oct 2022 - 1:40
- T'plains pas, les gens m'regardent tous les jours comme ça !
Comme l'espèce de cinglée qui a voulu éventrer une mère porteuse. Ou comme la tarée qui a bouffé la gorge d'un type, aussi. Ces regards dont parle Zack, elle les connaît. Enfin pas forcément comme si j'voulais m'suicider mais... Ouais, j'vois c'que tu veux dire, ouais ! Elle doit bien admettre qu'elle n'a pas connu la même situation que lui. Ce n'est pas vraiment la question. Ca va leur passer... Ou pas ! Non, clairement, ça ne va pas leur passer. Les gens n'oublieront pas. Mais l'idée, là, ce n'est pas de le déprimer davantage...

Ca m'va ! confirme-t-elle lorsqu'il lui promet de réfléchir à son offre sur la radio. Il prendra forcément la bonne décision. Qui se trouve aussi être la plus marrante, d'ailleurs. Dans tous les cas le duo s'envoie joyeusement chier, mais c'est de bonne guerre. C'est une manière qu'ils ont de se témoigner leur affection. Dans le cas de Zelda, du moins. L'contraire m'aurait étonnée... ironise-t-elle dans la foulée, lorsqu'il lui avoue qu'il ne trouve rien d'intelligent à lui répondre. Bon d'accord, elle était facile celle-là ! Mais l'australienne n'a jamais eu pour habitude de négliger les perches que les gens s'amusent à lui tendre...

En tout cas, que ce soit à cause de la morphine ou de la fatigue, Zack la provoque encore ouvertement. Ce qu'elle compte faire ? C'est une bonne question... L'australienne cogite un peu dessus avant d'être entraînée dans un débat sur la majorité, et les enseignements. Bah déjà j'ai appris qu'valait mieux bloquer sa respiration avant d'se prendre un coup dans l'bide ! Ou encore que j'suis assez solide, dans mon genre... Sans vouloir se la péter... Elle encaisse plutôt bien, non ? Et quand j'serai majeure personne pourra m'refuser la clef d'ma chambre ou m'forcer à aller au lit, tu vois ?! Elle doit vraiment lui rappeler les avantages qu'il y a à être majeure ? Elle sera... libre ! Et peut-être plus seule que jamais, aussi. Pour l'reste j'me fais pas d'illusions, j'pense pas qu'les autres me verront différemment ! À part si elle doit être jugée. Il n'y a pas que des avantages à être adulte...

Pourquoi ? Zelda est elle-même surprise de sa candeur lorsque Zack lui dit qu'il n'est pas sûr qu'il aurait envie que sa mère le voit aujourd'hui. Bien sûr, elle devine une partie de la réponse. Mais l'autre lui échappe, et lui fait presque un peu mal au coeur. J'te jure que si tu m'fais une Cole et qu'tu t'mets à m'dire que tu mérites pas d'être aimé... Elle tord ses doigts autours d'un cou imaginaire avant de se détendre et de faire une petite moue tristoune. T'es un gros con, c'est clair ! Mais j'te jure que y'a pire ! La voici qui hausse les épaules sous le poids de l'évidence, et tente un petit sourire dans sa direction. Et puis l'acide, bah... Ca arrive ? tente-t-elle de relativiser. Assez mal, il est vrai.

Mais oui, ils sont effet arrivés à ce moment où ils échangent à coeurs ouverts. Ce sont maintenant les envies de Lara et de sa fille qui sont évoquées : Ouais mais... J'peux pas les mettre au même niveau ! Ce n'est que de la théorie, ça. Leurs désirs sont différents et - elle le craint - incompatibles. La vraie question, c'est... J'dois placer mes envies avant les siennes ou les siennes avant les miennes ? Il n'y a pas de bonnes réponses et l'adolescente le sait bien. Il n'y que deux choix merdiques qu'elle ne devrait même pas avoir à faire...

Qu'importe, c'est l'heure de la balade au Mordor ! J't'en foutrai, d'la p'tite Hobbit joufflue... grogne-t-elle. Elle est amusée ou irritée, là ? Elle ne sait pas trop. J'me vois plus dans l'rôle de Sauron, tu vois ? Autant  choisir le méchant le plus balèze ! Toujours est-il qu'avant la Terre du Milieu, le duo fait un détour par le scabreux et un débat qui est franchement trop bizarre. D'autant plus qu'il part d'un mélange de plaisanterie et de prudence. Qu'est-ce que t'en sais c'que j'aurais dit vu que justement je l'ai pas dit ?! s'emporte-t-elle en retour en agitant les bras. Et en plus il la prend pour une petite soeur ! Ouais, c'est un problème ! J'en ai marre d'être prise pour une frangine ! Merde, hein ! Ca commence à bien faire !! C'est réducteur... Ca la place dans le rôle de la petite chose fragile que de multiples grands frères autoproclamés veulent protéger.

Bon, bref, tout ça pour dire que l'australienne pète aussi gentiment son câble. Suffisamment pour qu'une autre remarque agaçante de Zack l'enjoigne à lui faire mal. Ce n'est pas très pédagogique mais elle espère au moins que ce sera efficace. Et ça l'est, puisque le patient lui gueule dessus et la repousse d'un geste brusque. Cheh ! claque-t-elle entre ses invectives, convaincue d'avoir été malgré tout dans son bon droit. Oui, même si visiblement ça la condamne à arpenter le Mordor seule. Parfait ! Comme tu veux ! siffle-t-elle avant de se diriger vers la fenêtre d'un air décidé.

Elle s'arrête lorsqu'elle l'enfourche - non sans un doigt d'honneur à l'intention de son interlocuteur mal luné ! - et son air passe de la frustration à la surprise. Et, enfin, à l'inquiétude. Oh non ! Oh non non non non non ! L'adolescente se prend la tête entre les mains, dépitée. Y'a l'Matadog qui s'est barré ! Elle l'avait complètement oublié ! Il est passé où, ce con ?! Yu' va la buter... Pourquoi il s'est barré ?! demande-t-elle, marquée par l'incompréhension. C'est pas sensé attendre bêtement sa maîtresse, normalement, un clebs ? Trop louche !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Zack Robinson
Zack Robinson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3500
Sujet: Re: The Robinson Saturation   Jeu 27 Oct 2022 - 19:27
J’arque un sourcil à sa répartie, sans trop savoir quoi lui dire d’intelligent. Et j’finis par soupirer. « Mouais, j’ai un doute. Mais ptet qu’ils trouveront surtout autre chose à s’mettre sous la dent. » Et s’ils voient que je tente pas de m’flinguer, ça devrait aussi aller mieux. Je suppose. Rien que d’y penser, ça me file déjà mal au crâne de toute façon.

Majeur levé dans sa direction quand elle me tacle en passant cette merdeuse, avant de l’écouter et de finir par ricaner quand elle passe de sa majorité. « Parce qu’on t’force encore à aller au lit ? Putain, elle craint ta vie. » Presque autant que la mienne en ce moment, c’est dire. Je me frotte le menton quand elle continue, avant de hausser une épaule à sa question. « J’sais pas. Entre la dernière fois où je l’ai vue y a 7 ans et maintenant, ses gamins ont sacrément merdé. Et j’pense qu’elle serait pas fière de c’qu’on a fait. » Quelque part, j’suis presque soulagé qu’elle soit morte pour pas avoir eu à vivre tout ça. Vu que je suis même pas sûr que sa présence aurait empêché quoi que ce soit. Ralenti ptet et encore. « Enfin, on s’en fout, elle est morte de toute façon. Donc la question s’pose pas. » Soufflé d’un ton faussement léger. « Alors profite de ta mère, c’est tout c’que je peux te dire. Et pour ce qui est d’vos envies… essaie de voir si vous pouvez pas trouver un terrain d’entente pour commencer. Genre un truc que vous voulez toutes les deux. Et broder là-dessus. » J’sais pas si c’est une idée à la con ou pas, j’suis pas forcément doué pour ce genre de trucs. Voire pas du tout.

Et puis, elle veut qu’on se tire au Mordor. C’est déjà un peu plus vendeur. Je suppose. Et ça aurait presque bien se passer si cette connasse de hobbit joufflue avait pas décidé de faire chier. Et d’me faire mal. Bordel, j’ai presque envie de lui vomir dessus là. « Ouais, ouais, comme j’veux. DEGAGE j’ai dit. » Heureusement, elle insiste pas. Sauf qu’elle a visiblement un souci. Et j’jure entre mes dents alors que j’me relève tant bien que mal, titubant entre la douleur et l’reste. Je tiens ma perf plus pour pas me casser la gueule qu’autre chose et je me rapproche de la fenêtre alors qu’elle parle de son clebs. « Quoi ? Tu l’as pas attaché ? » J’laisse filer un soupir dépité, avant d’lui asséner un coup d’épaules en désignant un truc poilu qui s’roule dans l’herbe plus loin. « C’est pas lui ? » Evidemment que si, c’est pas souvent qu’on voit des chiots dans le coin. J’siffle en direction du clebs qui relève la tête, curieux. « Allez casse-toi Zelda. J’ai vraiment plus envie de voir ta gueule pour le moment. » J’la pousse sans ménagement pour qu’elle dégage de la fenêtre et j’ajoute quand même, avant de me tirer. « Merci d’être venue. » Mais putain, heureusement qu’elle se tire.


A lot of life is just surviving what happens...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The Robinson Saturation   
Revenir en haut Aller en bas  
- The Robinson Saturation -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: