The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

If you stumble, make it part of the dance
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13253
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Sam 20 Aoû 2022 - 20:42
- J'sais qu'ils font des trucs utiles, des fois !
Ce n'est même pas le soucis. Les civils sont nécessaires. Notamment pour toutes ces petites tâches ingrates qui permettent à un camp de fonctionner. Mais Zelda a du mal à leur trouver un réel crédit. Car elle a aussi vu trop de gens mourir pour les protéger. Et qu'elle ne peut pas s'empêcher de penser que c'est du gâchis à chaque fois qu'elle passe devant un groupe de civils avinés en train de danser dans leurs salons. Et du foutage de gueule. Nous on meurt et eux, ils s'amusent ! crache-t-elle. Oui, décidément, elle commence à détester de plus en plus ces gens qui survivent grâce au sang que les soldats versent pour eux, et qui sont la plupart du temps fort peu reconnaissants. Mais si ça peut t'rassurer t'es un bon civil, toi ! Enfin, quand il ne la punit pas ! Mais globalement elle n'a pas l'impression qu'il soit un tire aux flancs. Alors non, ce n'est pas à lui qu'elle s'en prenait cette fois-ci.

Si tu m'donnes déjà une date de fin, ça me motiverait p't-être à étudier ta doléance ! Doléance. Un mot qu'elle a appris quelques jours plus tôt. Elle a enfin pu le caser dans une phrase. Sans trop savoir pourquoi, d'ailleurs. Elle ne comprend pas davantage pourquoi il s'offusque lorsqu'elle qualifie Bonnie de trouillarde alors que, eh, c'est tout de même un fait. On dit aussi qu'on mesure la valeur d'un groupe à son membre le plus faible. Si on l'supprime, c'est bon pour tout le monde ! Zelda hausse les épaules. C'est un peu cruel et elle a, en prime, prononcé cette phrase avec une parfaite indifférence. J'veille sur ceux qui méritent d'être protégés, pas sur ceux qui tourent les autres vers le bas ! Et elle trouve même son raisonnement parfaitement, l'australienne. Ne serait-ce que parce qu'il est pragmatique, et dénué de cette morale qui plombe l'humanité. Et j'dois vraiment répondre à cette question, hein ? Il doit bien avoir une idée de ce qu'elle pourrait bien faire à un intrus qu'elle trouverait dans leur maison, pas vrai ? L'adolescente, elle, décide simplement de se contenter d'un regard entendu doublé d'un sourire carnassier.

Et la voici qui écarquille les yeux quand Yu' lui avoue que c'est lui, l'abruti qui a décrété que ses erreurs étaient également les siennes. Ah ! Bon et bien au moins il est sait ce qu'elle pense de tout ça, au moins, maintenant. De son côté elle comprend sa logique étrange qui le pousse à s'associer à ses conneries. Mais elle est loin d'y adhérer. T'es vraiment maso... Rien ne l'oblige à faire ça. Rien du tout ! Alors pourquoi s'entête-t-il à vouloir prendre avec elle ? C'est une sorte de technique pour m'forcer à être sage, c'est ça ? Tu crois que j'vais devenir une parfaite petite pute du système pour pas qu'tu subisses aussi ? C'est malin. Suffisamment malin pour que Zelda envisage sérieusement l'idée de céder un peu de terrain. Parce qu'elle l'aime bien, Yu'. Et qu'elle n'a pas envie qu'il subisse les conséquences d'actes qu'il n'a pas commis. T'es sûr qu'tu veux tout partager avec moi ? ne peut-elle toutefois s'empêcher de demander en levant sa main désormais privée d'un auriculaire. Il comprend au moins ce que ça implique ?

Exactement, elle peut m'appeler n'importe quand et tu pourras rien faire ! L'australienne est fière d'insister sur ce détail. Même si d'un autre côté, il lui fait aussi de la peine. Pourquoi June n'a l'a-t-elle appelée qu'une fois en mission depuis son retour ? Elle est pourtant sensée être vitale au groupe. Quant à ce point Godwin et au fait qu'elle devrait ouvrir des livres... Pour devenir comme toi ? Non merci ! C'est gratuit, oui, mais c'est ça fait du bien. Ca lui apprendra à sous-entendre qu'elle ne le respecte pas, tiens !

De toute façon ce début de prise de tête trouve son épilogue lorsqu'un chien fait son apparition dans la cuisine. Et que Zelda se retrouve bien vite déstabilisée. Et même prise au piège par l'animal. Parce que si elle joue à la dure, l'australienne a toujours aimé les animaux. L'adolescente a perdu son empathie pour les humains. Mais pas pour ces  autres êtres vivants qui ne lui ont jamais fait de mal. Ils adorent l'eau, mmh ? note-t-elle. C'est ton nouveau plan machiavélique pour m'obliger à aller m'baigner avec lui, c'est ça ? C'est vicieux. Même si elle sait qu'il doit surtout chercher à lui faire plaisir. Et à la corrompre aussi, un peu, dans la foulée. Même s'il s'en défend et présente plutôt le chien comme une corvée supplémentaire. Parce que j'suis sensée aller l'promener, en plus ? Il n'y a pas un partage des tâches de prévu ou quelque chose comme ça ? Elle pourrait le dresser et le nourrir et lui, le promener et ramasser ses merdes ?

Mais qu'est-ce qu'elle dit...

Ca y est, elle a commencé à imaginer la vie avec le chiot ! Elle est foutue... Et même si ça n'avait pas encore été le cas à ce moment-là, elle l'aurait de toute façon fait dès l'instant où Yu' a la bonne idée de prononcer le prénom de Maddie. Ah parce que tu comptes vraiment l'offrir à cette sidéenne ?! Autant l'noyer, alors ! Bien sûr qu'elle est révoltée ! Surtout que ça lui ferait sûrement plaisir, à la secrétaire, oui. Or il se trouve que c'est aussi la plus vieille ennemie de Zelda. Et que cette dernière n'a pas dans l'idée de laisser Yu' faire cette connerie ! C'est mort, on le garde ! décide-t-elle sur un ton catégorique. Ne serait-ce que pour éviter qu'un chien se retrouve affublé de son prénom. Quelques jours, en tout cas. L'temps qu'on trouve des gens bien à qui l'refourguer ! nuance-t-elle cependant bien vite. Histoire de ne pas laisser croire à son tuteur qu'il est parvenu à ses fins, et qu'elle est conquise. Quand bien même elle l'a de toute façon déjà adoptée, cette petite boule de poils. Guimauve, tsss ! grogne-t-elle en songeant aux prénoms que Maddie aurait effectivement pu donner à l'animal.

C'est ma paire de Converses préférées ! T'as pas intérêt à les bouffer, j'te préviens ! glisse-t-elle au chiot qui s'intéresse depuis quelques instants à ses pieds. L'animal éternue. D'une manière super mignonne en plus. Alors Zelda a bien du mal à froncer les sourcils et à adopter un air sévère.Tu vas pas t'y mettre toi aussi, oh ! Elle s'est douchée hier matin ! Ca va, quoi ! Tu sais que ca va rien changer, hein ? J't'en veux toujours ! L'australienne se sent obligée de le préciser, ça. Histoire que Yu' ne s'enflamme pas. Et même si elle est malgré tout touchée par cette gentille attention. Ca fait bien longtemps que quelqu'un d'autre que Ka' ne lui a pas fait de cadeau... Faut qu'on lui trouve un nom ! décide-t-elle. Parce que c'est ce qu'il faut faire, en toute logique. Un nom qui claque, hein ! L'adolescente décoche un regard d'avertissement à son tuteur. Elle l'invite à participer mais pas à faire le clown. Même si bon, faire le clown, c'est pas vraiment un truc qu'il sait faire... Kalashnidog ? Non, c'est un peu naze ! Khal Dogo ? Trop connoté ! Sinon... El Matadog ? Et ! C'est pas mal, ça, non ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Sam 20 Aoû 2022 - 22:30
Il a un peu de mal à garder sa neutralité habituelle au mépris qui suinte des paroles de l’adolescente. Il commence à s’y faire, à se résigner même. Pour autant, il aimerait bien qu’elle finisse par se calmer d’elle-même. Par comprendre ce qui se dit et ne se dit pas. « Ils s’amusent hein… » Un bref soupir, alors qu’il se contente de se pincer l’arête du nez. « Je suis ravi de voir que je ne suis pas totalement à jeter à tes yeux. » Ou quelque chose dans ce goût-là. Inutile de lui faire la liste de tout ce que les civils font ici et qui lui permet de se concentrer sur son devoir de soldat, il est à peu près sûr que ça renterait par une oreille pour ressortir par l’autre.

« Tu sais comment obtenir une date de fin. Ca ne te coutera que quelques mots. » Et il ne compte pas négocier là-dessus, quoi qu’elle en dise. « J’espère qu’un jour, tu comprendras à quel point tu manques de respect aux gens qui t’entourent. Ce jour-là, on pourra de nouveau avoir cette discussion. Même si j’ai comme un doute sur le fait que tu te soucies réellement de ceux qui veillent sur toi. » Comme il essaie de le faire. Ou Kassandra. Même Zi essaie de l’aider. « Non, je sais déjà ce que tu répondras. Estime-toi heureuse de ne pas t’être fait tirer dessus donc. Moi, à sa place, je l’aurais fait. » Un visage neutre en réponse à son sourire carnassier.

Et le regard qu’il lui lance parle pour lui-même, avant qu’il n’explicite un peu plus cette histoire de responsabilité. Il la laisse parler, avant de souffler, d’un ton tout ce qu’il y a de plus tranquille. « Et bien, la prochaine fois qu’il faudra te couper un doigt, ce sera le mien alors. A toi de faire en sorte que ça n’arrive pas. » Le pire ? C’est que s’il doit faire ça pour qu’elle comprenne que ses actions ont réellement des conséquences sur les gens qui tiennent à elle, il le fera. Et voilà qu’elle insiste sur June, sans qu’il n’arrive à saisir pourquoi. Enfin, si ça peut lui faire plaisir.

Du reste, il fixe la jeune femme de longues secondes sans rien dire. « Ton manque de respect m’épate un peu plus chaque jour, sache-le. » Claqué sèchement, quand elle parle de ne pas vouloir devenir comme lui. Elle arrive à le pousser dans ses retranchements, mais il arrive à garder son calme. Probablement parce qu’il s’est suffisamment pris la tête avec Maxine lors de son séjour à Olympia pour que parler avec l’adolescente, sans qu’il y ait autant de facteurs émotionnels, soit gérable. Pas agréable, loin de là même. Mais il ne se démonte pas en tout cas.

Il voit en tout cas que Zelda est tout sauf indifférente à l’arrivée du chiot, même si elle se raccroche encore à sa colère comme elle peut. « Absolument pas. C’est une précision sur le type de chien que tu as sous les yeux. Et oui. S’il reste là, tu devras le promener. On se répartira les tâches. » Et c’est un « ZELDA » qui résonne quand elle compare Madisson à une sidéenne, accompagné d’un regard noir. « Qu’on soit bien d’accord. Je déciderais de ce que je fais du chien si tu n’en veux pas. Ou si tu t’en occupes mal. » Et il lui laisse quelques instants, le chiot l’apprivoisant à sa façon. Il lui met un petit coup de tête affectueux. « Tu peux continuer de m’en vouloir si ça te fait plaisir. » Soufflé d’un ton distrait, alors qu’il réprime un sourire en la voyant chercher un nom. « Pour le moment, aucun ne vaut Zelda. Cherche encore. »

Il se sert un verre de vin, alors qu’elle continue et reprend, comme si de rien était. « Au fait. Autre point. Ta mère va venir dans quelques temps te rendre visite. Je n’ai pas encore la date exacte par contre. Probablement fin août. Ou mi-septembre. On ne le saura qu’au tout dernier moment. » Evidemment qu’il a la date exacte, mais ça, elle n’est pas sensée le savoir. « Elle logera ici le temps de son séjour. » Reste encore un dernier point à aborder, mais il n’a aucun doute sur le fait que celui-là aussi va faire son petit effet.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13253
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Ven 26 Aoû 2022 - 6:42
- T'enflammes pas non plus, hein !
Zelda est consciente que Yu' était ironique. Et qu'il ne partage pas du tout son avis trop absolu sur les civils. Mais elle a envie de s'engouffrer dans cette petite brèche qu'il lui offre. Pour jouer la carte de celle qui ne comprend pas vraiment, et qui fait preuve d'immaturité plutôt que de raison. T'as aussi des défauts ! Mais pas tant que ça. Pas autant qu'elle le redoutait, en tout cas. C'est avec légèreté que l'australienne hausse les épaules. Et puis bien sûr, un petit sourire malicieux apparaît quelques infimes instants au coin de ses lèvres. Juste avant qu'elle le ravale. Ils sont en guerre, il ne faut pas qu'elle l'oublie !

Que quelques mots et mon honneur, ouais... L'adolescente aurait l'impression de se trahir si elle cédait et s'excusait. Elle ne s'imagine même pas le faire. Ce n'est en tout cas pas aussi simple que ça de s'excuser, contrairement à ce que semble croire son tuteur. Faut dire qu'les gens qui s'occupent de moi sont vachement susceptibles, aussi, en général ! contre-t-elle lorsqu'il lui reproche son manque de respect. Et comme bien souvent, elle hausse à nouveau les épaules pour marquer une forme de nonchalance propre à l'adolescence. Elle est tout aussi indifférente au sort de cette Bonnie. Même si selon Yu', elle devrait être reconnaissante que Bonnie ne l'ait pas flinguée. Il lui avoue que c'est d'ailleurs ce qu'il aurait fait, lui. Toi ? T'aurais buté quelqu'un ? doute l'australienne, arquant un sourcil dubitatif. Dans le doute, lorsqu'elle descend en pleine nuit se servir un verre d'eau, elle allumera la lumière...

Là où Zelda est vraiment prise à contre-pied, par contre, c'est lorsqu'il s'acharne à vouloir subir les punitions qu'elle récoltera. Pas à sa place, mais plutôt à ses côtés. Et à l'entendre, il est même prêt à perdre un doigt à cause d'elle. Ca, c'est typiquement une phrase d'quelqu'un qui n'a jamais perdu un doigt... grogne-t-elle. Elle n'a pas du tout envie qu'il subisse à sa place. Parce que quoi qu'il puisse penser, elle se soucie aussi de lui. C'est mignon mais j'te laisserai pas faire ça ! le prévient-elle. Avec un regard de défi, en prime. C'est fini depuis longtemps, ici, l'moyen-âge ! Ou peu importe l'époque dont il a extirpé cette règle barbare, et dépassée.

Et faut l'faire combien d'fois par jour, ça ? Elle observe le chien qui s'agite depuis quelques secondes à ses pieds. Zelda fait de son mieux pour l'ignorer. Et pour se draper dans sa colère aussi longtemps que possible avant de céder aux assauts du chiot. Yu' l'aide un peu en précisant qu'un animal, c'est aussi des corvées supplémentaires. Il peut pas l'faire tout seul ? Comme les chats ? C'est malin, les chats. Et les chiens, bah... Pas trop ! Et pourquoi j'devrais m'occuper d'un chien que j'ai pas demandé, hein ? C'est vrai, quoi, à la fin ! Après tout c'est lui qui a décidé de l'adopter. Il serait logique qu'il se charge de toutes les tâches ingrates, non ?

Mais cette proposition constructive est vite balayée par sa remarquer sur Maddie, qui lui attire les foudres de son tuteur. Quoi ?! C'est sûr qu'elle a le sida ! proteste l'australienne. Elle a eu un gosse, c'est bien la preuve qu'elle se protège pas ! Il ne peut décemment pas défendre la secrétaire. Et encore moins lui remettre ce chien. C'est décidé ! Ils vont garder l'animal. Même si c'est une connerie et que l'adolescente finira tôt ou tard pour le regretter. Elle préfère s'infliger un chiot que le confier à cette tarée de Summer ! C'est bon, c'est bon.... On l'garde ! cède-t-elle donc, faisant de son mieux pour paraître parfaitement réfractaire. Et la voici donc qui se penche pour ramasser la bestiole. Puis, pour lui chercher un nom en faisant de son mieux pour éviter les coups de langue qu'il cherche à lui balancer dans la gueule. Dégueu !

Quoi ?! L'annonce suivante de son tuteur lui fait carrément lâcher le chien, à cause de la surprise. Le chiot tombe et jappe. Oh, pardon ! Elle le ramasse aussitôt et le caresse énergiquement. trahissant malgré elle la délicatesse dont elle peut faire preuve avec les pauvres petites choses innocentes. Mais lui trouver un nom, c'est clairement le cadet de ses soucis maintenant. Tu t'fous d'ma gueule, là, hein ? Le ton est froid, encore plus distant que d'ordinaire. Zelda ne sait même pas ce qui la dérange le plus : le fait qu'ils aient organisé ça derrière son dos ? Qu'il ne lui ait même pas demandé son avis ? Ou encore que sa propre mère ait accepté son invitation alors qu'elle a refusé les siennes jusque-là, peut-être ?

L'adolescente ne sait pas comment réagir. Et ça se traduit par un silence qui n'annonce rien de bon. Et la voici qui finit par reposer le chiot dans le carton avant de se pencher vers son tuteur, prenant appui de ses mains sur la table. T'as discuté avec ma mère ? C'est encore ça qui l'inquiète le plus. Zelda ne sait pas trop si c'est un droit qu'il possédait, ou qu'il s'est accordé. Mais elle se sent quelque peu trahie. Et pourquoi j'apprends ça que maintenant, hein ? Et par ta bouche, en plus ? Pourquoi Lara ne l'a pas contactée ? Cette nouvelle enchante l'australienne, c'est certain. Elle rêvait que sa mère vienne à Fort Ward. Ne serait-ce que parce qu'elle est certaine que Lara ne voudra plus repartir après avoir vu la splendeur de Fort Ward. Mais elle est prise au dépourvu. Et c'est encore le sentiment qu'elle déteste le plus, ça. Vous vous êtes dis quoi ? Enfin non ! Tu lui as dit quoi ? Malgré elle, l'adolescente affiche maintenant un air inquiet. Qu'est-ce qu'il lui a dit...



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Sam 27 Aoû 2022 - 19:10
Un bref froncement de sourcils. « Je vais essayer, je ne te garantis pas de réussir. » Soufflé avec une ironie qu’il n’essaie même pas de dissimuler alors qu’il ne sait pas, pour une fois, si elle le fait exprès ou non. « Il parait oui. » Qu’il a des défauts. Et il connait quelques personnes capables d’en dresser la liste sans difficultés. Surtout une à dire vrai. Mais, comme dit, être marié à une psy a parfois ses défauts. Celui-là notamment. Même s’ils ne sont plus ensemble depuis longtemps, elle le connait bien. Très bien même. Il se demande parfois si elle ne le connait pas mieux qu’il ne se connait lui-même.

A sa réaction quand ils évoquent les excuses qu’elle doit à Bonnie ET à Zi, il a un bref soupir. « Ton honneur ? Tu sais, si tu envisages de prendre des responsabilités aussi, il va falloir comprendre que tu dois aussi reconnaitre tes tors. Et là, je te l’ai dit, tu n’as rien qui joue en ta faveur. » Aucune circonstance atténuante. Mais ça, il lui a déjà dit plusieurs fois. Et il peut tenir longtemps sans céder. D’ailleurs, à sa question, il hoche la tête. « Quelqu’un qui rentre chez moi en pleine nuit et qui essaie de me voler ? » Un silence pensif. « C’est fort probable oui. Pourquoi ? » On dirait presque que ça l’étonne.

Du reste, il a un regard plus froid en direction de Zelda. « Je n’ai peut-être pas perdu de doigt, mais j’ai assez perdu pour savoir quand il est de bon ton de réfléchir avant d’agir. Et si on doit passer par là pour que tu comprennes les limites, on le fera. » Et il ajoute, son regard rivé dans le sien. « Tu n’auras pas ton mot à dire Zelda, ne t’en déplaise. »

Au moins, l’arrivée du chiot semble la dérider quelque peu. « Au moins trois ou quatre fois. Il n’est pas encore tout à fait propre, il faut faire attention. » Il se contente d’un silence quand elle trouve encore le moyen de protester, avant d’esquisser un bref sourire quand, finalement, elle décide de le garder. Mais sa langue claque sur son palais quand elle renchérit sur Madisson. « J’ai eu un enfant. Le docteur Shèng aussi. Ca fait de nous des sidéens alors ? Heureux de le savoir. » Le chiot lui, semble ravi qu’elle s’occupe de lui, sentant probablement d’instinct qu’elle l’apprécie, même si elle essaie de le cacher tant bien que mal.

Au final, elle réagit plutôt bien à l’annonce concernant la venue de sa mère. Il s’attendait à un claquage de porte en bonne et due forme. Le chien couine quand il est reposé dans le carton, commence à le grignoter pour en sortir alors qu’il fixe l’adolescente, la mine froide. Si elle espère l’impressionner, elle se trompe. « Tu pensais que j’allais passer près d’un mois à Fort Nisqually sans échanger avec ta mère ? Vraiment ? » Si elle l’a cru, elle fait preuve d’une rare stupidité. Ce n’est pas son genre pourtant et il était sûr qu’elle avait imaginé la scène. Comme quoi, il s’est peut-être trompé. « Parce que tu m’évites depuis notre retour ou peu s’en faut. Et que je n’avais pas l’intention de te courir après. Je ne suis pas ton larbin. Tu veux savoir ce qui se passe, tu t’installes et tu discutes. » Du reste, il continue, toujours sur le même ton. « Je n’ai pas à te rendre de compte sur les échanges que j’ai pu avoir avec ta mère. » Et il inspire, avant de reprendre. « Je lui ai dit que ce serait une bonne chose qu’elle voit où tu vis, quelle connaisse ta maison. » Le reste n’a pas d’importance. A ses yeux tout du moins. A Lara de voir ce qu’elle souhaitera lui raconter sur leurs échanges.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13253
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Mar 30 Aoû 2022 - 9:33
- Le privilège des dirigeants, c'est d'ne pas avoir à rendre des comptes !
Ou, donc, de reconnaître ses torts. Mais elle n'est pas encore à la place de June. Elle ne possède pas davantage l'immunité des puissants. Alors Zelda devra peut-être s'abaisser à s'excuser pour un acte qui n'a rien de bien malin, oui, mais qui ne mérite sans doute pas qu'on l'écarte du terrain. Vous voulez des excuses pour une bête intrusion alors qu'on est même pas à un sur l'échelle des saloperies qu'on a pu faire à l'extérieur... Et c'est ce contraste qui l'agace, l'australienne. Faut apprendre à relativiser, hein ! Vraiment ! souffle-t-elle, un peu perdue parmi ces deux mondes que sont Fort Ward et les régions barbares qui s'étendent au-delà de ses murs.

Oh, pour rien... L'adolescente se fend d'un petit sourire espiègle lorsque son aîné tombe dans son piège et lui explique qu'il n'aurait pas hésité à descendre un éventuel intrus, lui. J'me disais juste qu'on m'reprochait d'avoir un peu incité Clay' à péter l'cou de Bonnie mais que quand on y pense, vu qu'n'importe quelle personne sensée voudrait la peau des gens qui s'incrustent chez elle, c'était hyper d'la légitime défense en fait ! Finalement c'est peut-être eux qui étaient en danger. Dès lors ils n'ont fait que se défendre. Encore une fois, c'est les victimes qui sont opprimées... conclue-t-elle dans un petit soupir, en baissant la tête. Et peut-être, oui, il est vrai, en baissant la tête d'un air un peu trop dramatique. N'empêche sa théorie se tient, non ?

Zelda s'accorde une petite pause à ce moment. Pour observer cet homme qui semble capable d'abattre quelqu'un dans le noir, sans sourciller. Est-ce qu'elle le croit ? Elle l'a vu combattre à Nisqually, pour aider les gueux à se défendre pendant la tempête. Mais jamais contre quelqu'un d'autre. Et encore moins contre un ennemi. Alors est-ce qu'il cherche à l'impressionner, ou ne connaît-elle pas l'homme qui partage son toit aussi bien qu'elle le pense. Jamais tu flinguerais quelqu'un d'sang-froid... T'es pas comme ça ! suppose-t-elle sur le ton de ceux qui sont convaincus par ce qu'ils disent. En faisant de son mieux pour réprimer le doute que son tuteur a réussi à faire naître en elle.

Et qu'est-ce qui te dis que j'en ai quelque chose à foutre, moi, d'tes doigts ? La perfide technique que Yu' semble vouloir mettre en oeuvre souffre tout de même d'un point faible. Dans les faits, oui, l'australienne n'a pas envie que d'autres paient à sa place. Et elle ne sait toujours pas comment composer avec la verve de ce tuteur qui tient absolument à subir les mêmes punitions qu'elle. Mais oui, a-t-il envisagé l'idée qu'il souffrirait pour rien ? C'est sûr qu'c'est bizarre mais si tu tiens absolument à souffrir, j'vois pas trop en quoi ça m'concerne ! Quelque part c'est sa décision, pas la sienne. Devrait-elle se flageller pour ça ? Pour le coup c'est plus du domaine de Zi, ça ! Et peut-être qu'elle parlera de cette drôle d'histoire à la psychiatre, l'adolescente. Ne serait-ce que pour qu'elle tente de désamorcer ce phénomène autodestructeur. Ouais ! Comme d'hab', quoi ! grogne-t-elle lorsqu'il lui rappelle qu'elle n'aura pas son mot à dire. Les jours se suivent et se ressemblent, au royaume des adultes...

Enfin pas tout à fait !

Parce que c'est la première fois qu'on lui offre un chien, à Zelda. Et par conséquent elle ne sait pas trop comment réagir. Ou même comment s'en occuper. C'est ainsi avec une certaine surprise qu'elle apprend que l'animal n'est pas encore tout à fait propre. Il sait pas s'lécher ? Ca veut dire quoi, exactement ? Que Yu' lui a ramené une sorte de clochard canin ? Ou que ce dernier est plus bête que ses autres congénères, peut-être ? J'laisserai la porte ouverte, il aura qu'à aller chier dans l'jardin quand il a envie... Mais pourquoi le promener jusqu'à quatre fois par jour ? C'est beaucoup ! Et les chats, eux, se débrouillent très bien tout seuls. Il est temps que les chiens les imitent, non ?

Arrête-moi si j'me trompe mais Zi et toi, vous avez baisé genre une seule fois, non ? Ils n'ont eu qu'un enfant et puis après tout, ils ne s'aimaient pas. Dans l'noir ? Comme des chrétiens, l'jeudi soir ? Sans amour, juste mécaniquement. Parce qu'ils devaient produire un héritier, quoi. Un truc du style. Donc bon, j'suis pas une experte mais à mon avis, c'est pas assez pour choper l'sida ! Il faudrait toutefois demander la confirmation à Ivy dans le doute... Maddie, c'est pas pareil ! Et comment souvent, elle ne juge pas utile d'expliciter son propos. Yu' devrait simplement se contenter de cette évidence. Ou de lui faire confiance. Faudra vraiment qu'tu m'expliques pourquoi tu t'acharnes à la défendre, un jour... Elle ne comprend pas ce respect qu'il a pour cette fille, non, vraiment. La seule chose qu'elle ait de noble, c'est la fonction qu'elle occupe encore injustement à la place de l'australienne. Mais June corrigera ça bientôt. Elle en est convaincue. Fort Ward a besoin d'un bras droit digne de ce nom !

En tout cas c'est la journée des surprises et après un chien, c'est l'annonce de l'arrivée prochaine de sa mère qui vient maintenant éclabousser l'adolescente. Elle proteste sans trop savoir pourquoi. Sans doute parce qu'elle a l'impression que tout ceci a été organisé derrière son dos. Et même si son coeur se réjouit de cette nouvelle, son ego l'oblige à remarquer que son avis ne semble définitivement pas pencher dans la balance des décisions de Yu'. T'étais pas obligé d'lui parler, non ! maugrée-t-elle. Même si elle sait bien qu'à sa place, elle aurait aussi voulu rencontrer Lara. Ce n'est pas ça qui la dérange mais plutôt ce qu'ils ont pu se dire. Là encore, pourtant, son tuteur balaie sa question et lui indique que ça ne la concerne pas.

La réaction est immédiate. La main de l'australienne balaie la table et envoie valser ce qui se trouve sur le sol, et les murs. Une pulsion lui ordonne de ne pas s'arrêter là et de se jeter sur l'homme qui lui résiste, et qui l'exclut de l'intimité de sa propre mère. Ce n'est pas le fond qui la dérange mais bien la forme. Tout ce que tu dis à ma mère me concerne ! Tout ! siffle-t-elle en le pointant d'un index rageur tandis que le chiot s'agite et pousse de petits jappements. Bien insuffisants pour détourner Zelda de sa colère, cependant. T'es mon putain d'tuteur, pas l'trait d'union entre ma mère et moi ! Reste à ta place, ou j't'y remettrai ! le menace-t-elle ouvertement. L'ambiance a changé du tout au tout, c'est évident. Et si la rancoeur était jusque-là le fond de commerce de leur échange, c'est désormais la colère qui anime les débats. Pardon ? J'ai rien entendu... insiste-t-elle en faisant mine de tendre l'oreille. Oui Zelda, j'ai compris et je m'excuse ! Il doit bien se douter que c'est ce qu'elle attend qu'il dise, pas vrai ?



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Mar 30 Aoû 2022 - 10:31
« Le fait est que tu n’es pas une dirigeante. Donc tu dois rendre des comptes. » Il a un temps, la fixant avant de souffler, d’un ton sec. « Oui. C’est exactement ce que nous attendons. » Et il n’en démordra pas. Peu importe ce qu’elle considère comme relatif ou pas. Il balaie le reste d’un mouvement de la main, avant d’arquer un sourcil quand elle lui affirme que jamais il ne flinguerait quelqu’un de sang-froid. « Tu ne me connais pas Zelda. Tu ne sais pas ce que j’ai pu faire jusque-là. » Il n’aurait pas la moindre hésitation à appuyer sur la détente. Il l’a déjà fait.

« En effet, tu n’en as peut-être rien à faire. Mais j’ai envie de croire que tu as un peu de considération pour moi. On verra bien si je me trompe. » Il est certain que non et que le lien qu’ils ont développé depuis quelques mois est bien réel. Charge à elle de faire en sorte de le maintenir et de ne pas pousser trop loin. « Nous verrons bien si le moment se présente. » Après tout, pour le moment, elle n’a rien fait qui nécessite de nouveau une telle punition.

Il se pince brièvement l’arête du nez quand elle parle du chien. « Non, ça ne marche pas comme ça. Soit tu suis les règles concernant le chiot, soit je le récupère. C’est un être vivant, tu dois apprendre comment il fonctionne et ce n’est pas à lui de faire en fonction de ton humeur. » Qu’ils soient bien au clair là-dessus, il ne tolèrera aucun écart.

Et, quand elle enchaine sur sa relation avec Zi, il lève un index vers elle. « Stop. » Le ton est ferme et ne souffre pas vraiment de réplique. « Une fois de plus, tu parles sans savoir. Alors tu t’arrêtes maintenant, sauf si tu veux vraiment que je m’énerve. » Et il reprend, toujours sur le même ton. « Parce qu’elle a du respect et de la considération pour les autres. Tu devrais essayer pour voir. » Il se retient tout juste de lever les yeux au ciel à sa réaction concernant sa mère. « Bien sûr que si. Ne te fais pas plus stupide que tu ne l’es Zelda, c’est une perte de temps pour tous les deux. C’est elle qui a demandé à me voir en plus. »

Il lève un sourcil quand elle envoie tout valser, se composant un masque neutre quand elle continue. Et il garde le silence, laissant filer un sourire au reste de ses propos. « Tu as fini ? » Il se rapproche, attrape le carton avec le chiot à l’intérieur et le pose sur la table. « Tu as ta liste de corvées. On discutera quand tu seras calmée et que tu te seras excusée auprès de Bonnie. De Zi. Et de moi-même. Pas avant. Tu reverras peut-être le chien à ce moment-là. Peut-être. » Et il ajoute toujours de ce ton très calme qui contraste avec celui de l’adolescente. « En attendant, tu trouveras cette liste ici tous les matins. Ne te fatigue pas à venir m’adresser la parole tant que tu ne te seras pas excusée pour ton comportement irrespectueux et intolérable. » Il s’écarte, ramassant ce qu’elle a fait voler au sol. Elle ne le sait pas encore, mais elle n’a que deux semaines. Pour le convaincre. Sinon, elle ne verra pas sa mère.  


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 13253
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   Mar 30 Aoû 2022 - 11:49
- Des règles, des règles, toujours des règles !
L'australienne lève les bras d'un air agacé puis les laisse retomber contre ses flancs, dans un geste qui évoquerait presque la résignation. C'est pas ça, la vie ! Si les interdictions peuvent rassurer les adultes, elles oppriment sans doute la plupart des adolescents du monde. Et Zelda en a par-dessus la tête, des règles ! D'autant plus qu'elle cherchait surtout des solutions efficaces et viables pour qu'elle n'ait pas besoin de voir un chiot chier ou pisser quatre fois par jour ! Mais d'accord, elle ira le promener. De toute façon elle accompagne souvent Ka' lorsqu'elle sort Bulle alors bon...

Bah vas-y, énerve-toi ! Mais j'ai l'droit de dire c'que j'pense ! Même si c'est insolent. C'est un privilège garanti par la constitution américaine et un être aussi respectueux des règles devrait s'en rappeler, non ? Quoi qu'il en soit, elle tique lorsque Yu' ose prétendre que Maddie a du respect et de la considération pour les autres : Ouais, mais elle a l'ambition d'un cafard tétraplégique ! Ce n'est pas les bons sentiments qui la sauveront, loin de là. Tu fantasmes sur elle, ou quoi ?! s'emporte-t-elle, agacée par l'énergie qu'il met à défendre la secrétaire. Qu'est-ce qu'il peut bien lui trouver, hein ? Qu'est-ce qu'ils peuvent tous lui trouver, bordel ?

Et puis il y a un court instant de modération lorsque le chinois lui précise que c'est sa mère qui a demandé à le voir, et non l'inverse. Surprise -mais finalement pas si étonnée que ça- Zelda baisse un peu le regard. Tu lui as pas dit que j'étais un ange, j'me trompe ? Est-ce qu'elle doit s'en formaliser ? De la perspective qu'il ait pu dire, au fond, la simple vérité ? L'australienne renifle de frustration. Elle espérait au moins avoir le privilège de présenter les choses à Lara à sa façon, à son rythme. Quelle image sa propre mère doit-elle avoir d'elle, maintenant ? C'est foutu... Et les épaules de l'adolescente s'affaissent lorsqu'elle se convainc qu'un point de non-retour a été franchi.

Le silence de Yu' est le déclencheur qui finit par faire exploser ce mélange de colère, de déception et de frustration. Et la situation se résume à une adolescente qui menace un adulte qui réagit avec ce qui doit être de la maturité. Forcément, vu que ça surprend une Zelda qui se retrouve privée de chiot avant même d'avoir pu réagir. Tu peux pas faire ça... lâche-t-elle, interdite. Pas parce qu'elle s'est déjà attachée à l'animal, mais parce qu'il est sa propriété et qu'on lui a déjà trop retiré. Mais son tuteur est imperturbable et elle, trop hésitante. Eh ! Tu peux pas faire ça ! répète-t-elle avec plus de conviction. Ne sachant pas s'il convient de bondir sur l'homme qui s'éloigne pour récupérer son bien. Un exutoire. Il lui faut un exutoire. Et il se trouve que c'est la vaisselle qui en fait les frais.

Et puis, vaguement calmée, l'adolescente finit par se traîner jusqu'à sa chambre, sur le lit de laquelle elle se laisse choir. La tête dans l'oreiller, pour étouffer ses cris. Elle les déteste ! Tous !



Zelda Anderson
Power, real power,
doesn’t come to those who were born strongest, or fastest, or smartest.
No. It comes to those who will do anything to achieve it.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: If you stumble, make it part of the dance   
Revenir en haut Aller en bas  
- If you stumble, make it part of the dance -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: