The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9457
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Dim 2 Oct 2022 - 23:07
Je lui rends un sourire un peu contrit, bien conscient tout de même de mes limites. Devenir père d’une fratrie aussi nombreuse du jour au lendemain reste compliqué, même avec Anjali à mes côtés, surtout avec tout ce qui se passe ici. Pour autant, je n’échangerais ma place pour rien au monde. « Je pourrais faire pire, c’est certain. » Et j’ai un rire quand elle continue. « Tant mieux. Si tu peux glisser un mot en ma faveur auprès de Keneka d’ailleurs… » Soufflé d’un ton malicieux, avant de laisser filer un silence au reste. « Je vois. Et je comprends ce qu’il peut ressentir. Surtout qu’il n’a jamais été arrêté aussi longtemps j’imagine. » Sans parler du traumatisme qu’il a pu subir avec tout ce qu’ils ont pu vivre ou voir au-delà de ces murs. « N’hésite pas à lui rappeler qu’il est le bienvenu. S’il a envie de prendre l’air ou de s’entrainer un peu. » Quel que soit le prétexte, je suis sûr qu’Hailey saura en trouver si nécessaire.

Et le reste, le monde qui nous entoure, tout ça est mis entre parenthèses quelques instants alors que je lui annonce la bonne nouvelle. Parce que c’en est une, à n’en pas douter, même si le moment est délicat. « J’ai l’impression de recevoir un nouveau cadeau que je ne mérite pas. » J’ai un sourire incrédule, alors que mon regard se perd un instant à fixer mon alliance. Et j’ai un bref soupir. « J’ai eu peur au début. De lui imposer ce mariage et tout le reste. Mais je crois que j’arrive à la rendre heureuse. » Autant que possible dans cet endroit en tout cas. « Enfin, j’espère… » J’ai un hochement de tête quand elle évoque Min-Oh. « Evidemment. Même s’il n’est pas encore au courant. Je n’ai pas envie qu’il me mette sous calmants et qu’il enroule Anjali dans du papier bulle le reste de la grossesse en espérant que tout se passera bien. » Un vague sourire avant de me frotter la nuque, pensif. « Ca aide à avoir des raisons en plus pour se battre n’est-ce pas ? » Et pour garder la Foi qui me donne l’impression de vaciller de temps à autre, surtout ces derniers temps. « Ils ne savent pas non plus. On compte leur en parler demain. » Et je n’ai pas la moindre idée de la façon dont ils vont réagir.

Mais, à sa réaction quand je demande des nouvelles de Mei, je sens une appréhension me serrer l’estomac. Je garde le silence, écoutant avec attention ce qu’elle me raconte alors que mon regard s’attarde sur les courriers qu’elle vient de me donner. Et c’est à peine si je l’entends quand elle me dit qu’elle est désolée. Je repense à toutes les discussions que j’ai pu avoir avec Mei, à tout ce qu’elle a essayé de me dire, de me faire comprendre et, pendant un instant, je sens les larmes me brouiller la vue. Je finis par fermer les yeux quelques secondes alors que, dans mon esprit, résonnent quelques mots.

On l’a laissée tomber.

Peu importe les excuses qu’on pourrait se trouver l’un et l’autre. Peu importe tout ce qu’on a pu vivre, subir ou qu’on a dû gérer depuis des mois. Nous nous sommes laissés emportés par nos propres existences, sans réaliser vraiment ce qui pouvait lui arriver. Ou, plutôt, en fermant les yeux une fois de plus. Que ce soit parce que nous n’aurions rien pu faire ou pour éviter d’avoir la conscience encombrée par ça en plus du reste.

Mais ça ne doit pas arriver, ça ne doit plus se reproduire.

Je finis par ouvrir les yeux, non sans avoir pris une longue inspiration. « Ce n’est pas ta faute Hailey. Tu as fait ce que tu as pu. J’aurais dû te demander des nouvelles plus tôt. » Ca ne sert à rien de l’accabler, elle n’aurait pas pu faire mieux, surtout toute seule. Et elle se fustigera bien assez toute seule de toute façon. Un bref soupir, alors que je relis encore les courriers d’Ansbert. « Je vais voir ce que je peux faire. » Déjà, m’assurer qu’elle est toujours en vie. Et je reprends, d’une voix plus ferme. « Je veux que tu fasses quelque chose de ton côté. Demander à Min-Oh s’il peut vérifier son éventuel dossier médical. Tu auras plus d’influence sur lui que moi. » Sur ce point-là ou un autre. « Et s’il n’a rien, demander s’il y a d’autres épouses qui viennent régulièrement. Pour des suivis de grossesse ou autre. On pourrait en intercepter une et avoir des nouvelles comme ça déjà. » Si mes propres demandes restent lettre morte de leur côté. Je continue de réfléchir tant bien que mal, non sans avoir l’impression que la croix que j’ai autour du cou est en train de me brûler. Ne pas se laisser ronger par la culpabilité, mais ne pas la mettre de côté non plus. « Je vais lui écrire. Et à O’Connell aussi. »




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Mer 26 Oct 2022 - 22:19
Je souffle un rire amusé. « Ne t’en fais pas, elle aura oublié en repartant d’ici. Mais je pourrais faire une petite allusion si jamais. » Comme toujours, parler des enfants est facile et, dans le cas présent, plutôt amusant. Plus qu’en ce qui concerne mon époux, pour qui il est plus que compliqué de devoir rester cloîtré et inactif. Un sourire reconnaissant étire mes lèvres en entendant mon cousin. « Merci Mason. Je lui dirai que tu cherches de nouveaux partenaires pour tes entraînements, ça lui ferait du bien. » Ou je trouverai bien quelque chose sur le moment. Toujours est-il que j’en suis fortement reconnaissante à Mason.

D’autant qu’il a lui-même aussi des difficultés à gérer. Ou tout du moins, une bonne et importante nouvelle à encaisser. Et je suis on ne peut plus heureuse pour lui. Pour eux. « Mason, si tu as encore des doutes, sans vouloir t’offenser, je ne crois pas que tu puisses, ou aies pu, lui imposer quoi que ce soit. Évidemment que tu la rends heureuse. Elle et les enfants. » Je me mords la lèvre pour ne pas sourire encore davantage alors que je hoche la tête en essayant de rester sérieuse.« J’imagine qu’il fera au mieux pour vous. Etre entourée dans du papier bulle doit être amusant cela étant dit. » Et j’acquiesce de nouveau, fixant le babyphone sans vraiment le voir. « Oui, ça donne de bonnes raisons pour se battre. » J’ai un mince sourire. « C’est même parfois ce qui donne envie de se battre. » Je relève les yeux vers lui en haussant les épaules. Il sait bien que j’aurais pu me faire à cette vie, que je n’aurais peut-être pas autant hésité, résisté, si cela n’avait été pour Gabrielle en tout premier lieu, pour Lori, Leo et les autres par la suite. Parce que nous avons été élevés avec des valeurs s’approchant de certaines choses, assez pour ne pas être choqués de tout ce qui a été instauré… Et c’est bien le souci. Si la situation ici me choque et me révolte, moi qui suis bien trop traditionnelle, c’est bien qu’il y a véritablement un problème.

Si cela n’avait été pour Mei. Evidemment que c’était aussi pour elle. Comment ça pourrait ne pas l’être ? Et je sais que je ne suis pas à la hauteur. Que je ne l’ai jamais été. C’est elle qui se bat contre vents et marées, elle qui défie les lois, elle qui se révolte contre les injustices, quitte à tomber en essayant de battre Goliath… Dire que je me sens coupable et pitoyable serait un euphémisme, mais ça empire encore quand je vois la réaction de Mason alors que je tente de lui expliquer… de me justifier. Alors que rien ne peut excuser cela. Je serre mes mâchoires pour empêcher mes lèvres de trembler et je pique du nez, les mains crispées sur ma jupe.

« Tu sais bien que c’est faux. J’aurais dû continuer de me rendre là-bas, insister, demander à lui parler. Je n’aurais pas dû attendre pour t’en parler, le faire à ton retour. Je… » Mais on referait le monde avec des si et des j’aurais dû. Le fait est que j’ai agi de manière égoïste et immature. Je laisse filer un soupir, déglutissant avec peine, alors que l’angoisse, la culpabilité, la peur qui me hantent depuis des semaines, des mois, que j’ai essayé de cacher et d’enfermer à double-tour menacent de sortir et d’exploser. Je hoche fébrilement la tête à sa requête. « Je le ferais. » Ma voix n’est qu’un murmure et je déteste ça. Je suis responsable de cet état de fait. Je n’ai aucun droit de me plaindre ou de paraître aussi pathétique. « J’irai voir Min-Oh. Et je ferai le pied de grue pour rencontrer une des autres épouses… Peut-être qu’on pourrait trouver un moyen d’entrer au premier District. » Même si je n’ai pas trouvé d’occasion jusque-là. Je hoche de nouveau la tête. « Merci Mason. Je… » Je quoi ? Je te demande pardon ? Je suis tellement désolée que jamais je ne me pardonnerais ? Je veux la voir, j'ai besoin d'elle ? Non, je l'ai laissé, je n'ai pas le droit. J’inspire profondément et mon regard croise le sien. « On va la retrouver. » Quand bien même mon cœur se serre à m’en faire mal alors qu’une petite voix me murmure que je l’ai abandonné et qu’il est trop tard. Il faut bien que j’y crois, on parle de ma sœur. Néanmoins… « Je me souviens de ce que tu m’as répété, de ce qu’elle t’avait dit. Il y a une chose, entre autre, sur laquelle elle avait tort. » J’esquisse un sourire. « Je vais me répéter quand même. Le bonheur n’est jamais vain, pas plus que l’amour n’est illusoire ou superficiel… » J’ancre mon regard dans le sien. « Alors je peux te demander de me faire une promesse ? Accroche-toi à ce que tu as. Je sais que ça risque bien moins d’arriver maintenant, mais n’abandonne pas… Tu y as le droit. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9457
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Jeu 3 Nov 2022 - 17:02
J’ai un sourire amusé à la remarque d’Hailey, avant de hausser une épaule. « Elle est un peu rancunière au cas où tu aurais eu la chance de l’oublier. » Mais peut-être qu’en effet, elle se sera suffisamment divertie pour oublier qu’elle boude. Enfin, j’aviserais en temps utiles. Et je me contente d’un bref hochement de tête quand nous évoquons Benjamin, laissant filer un silence avant de soupirer au reste de ses propos. « Je ne doute pas de mes sentiments pour elle. Ou des siens. » Même s’il m’aura fallu plusieurs mois avant d’ouvrir les yeux. « Elle m’apporte le soutien dont j’ai besoin. Mais… » Il y a toujours un mais. Evidemment. « Si elle n’était pas venue ici, s’ils n’avaient pas instauré tout ça… on sait tous les deux qu’on ne se serait probablement jamais mariés. » Alors oui, on a eu de la chance. Probablement moi plus qu’elle d’ailleurs. Pour autant, elle ne m’a pas choisi. Et ça, difficile de faire totalement l’impasse dessus.

Et j’ai un sourire pensif au reste. Si elle regarde le babyphone, je ne peux pas de mon côté m’empêcher de jouer avec le bracelet que Keneka m’a refait et qui trône de nouveau autour de mon poignet. « C’est leur avenir qui importe. » C’est à nous de faire ce qu’il faut pour qu’il soit aussi bien que possible, malgré la mort qui rôde et tout le reste. Difficile de trouver les mots pour le reste. Quand nous parlons de Mei, du fait que nous l’avons laissée tomber, alors que nous étions tous les deux empêtrés dans nos propres existences.

Je la fixe longuement, alors qu’elle se fustige pour deux. Et je pose une main sur la sienne, serrant ses doigts en silence quelques instants. « Ca n’aurait rien donné de bon d’insister. Bien au contraire. Tu sais pertinemment que nous ne sommes pas forcément bien vus des autorités. Et qu’ils ne laisseront pas passer le moindre faux-pas. » Elle pourrait finir à Colville à trop vouloir gratter la surface et trouver des informations. Et je sais que Mei n’aurait pas envie que ce soit à cause d’elle. « On va utiliser toutes les cartes en notre possession. D’accord ? » Un sourire que j’espère encourageant, avant de finir par froncer les sourcils quand elle reprend. « Je ne suis pas aussi convaincu que toi sur le fait que j’ai vraiment droit à tout ça. Mais je compte bien m’y accrocher oui. » Anjali a su donner du sens à tout ça. Je ne suis même pas sûr qu’elle ait réellement conscience de tout ce qu’elle a chamboulé dans mon existence.

Finalement, pas le temps d’en dire plus que les enfants déboulent. Keneka me tend les bras pour avoir un câlin alors que les autres babillent dans tous les sens. « On dirait que c’est l’heure du goûter. » Le reste de la visite se passe aussi bien que possible, alors que les enfants s’amusent à faire rire Gabrielle aux éclats. Et, malgré les ombres qui nous entourent, cette petite bulle de bonheur fait du bien. Vraiment.

***
Et c’est à ça que j’essaie de penser, alors que je toque à la porte quelques semaines plus tard. L’été est bel est bien terminé, la tension dans l’air est plus que palpable maintenant que l’électricité nous fait défaut. Mais ce n’est même pas ça qui me travaille le plus, alors que je traverse la rue sous un crachin on ne peut plus désagréable.

Hailey m’ouvre et j’inspire avant de souffler, à mi-voix, alors que Gabrielle tend les bras pour me saluer. « Je passais dans le coin, je me suis dit que je pouvais me faire offrir un café. » Je sais surtout que Benjamin n’est pas là et que ce sera plus simple pour parler. De mon côté, les enfants sont à l’école ou avec Anjali, j’ai un peu de temps avant de devoir aller les chercher. Gabrielle gazouille alors que je la serre contre moi et que ma cousine referme la porte. A dire vrai, je ne sais même pas comment aborder le sujet, alors que j’ai l’estomac totalement noué.




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Jeu 10 Nov 2022 - 19:49
« Ça reste une enfant de 5 ans. Ce n’est pas ce genre de choses qu’elle retiendra bien longtemps. » D’autant que, d’après ce que l’on peut entendre, ils sont bien occupés à tout sortir là-haut. Quant au reste, je retiens difficilement un soupir en l’entendant. « Et si elle n’était pas venue, peut-être un ou plusieurs des enfants n’auraient pas survécus à la tempête, ou à n’importe quoi d’autre. Refaire le monde avec des si n’a aucun sens Mason. Vous vous êtes rencontrés, vous êtes tombés amoureux et vous êtes mariés. C’est une belle histoire, ne cherche pas à en enlever le sens avec des si. » J’esquisse un sourire. « Dis-toi que Dieu ne fait pas que nous mettre à l’épreuve, Il nous aide parfois en nous mettant face à des évidences et en nous offrant la possibilité de saisir une chance. »

Et si ces chances apparaissent, il ne tient qu’à nous de les chérir et de les faire grandir, de les protéger. Bien évidemment, à mes yeux, ainsi qu’aux siens, les enfants tiennent une place prépondérante. Que ce soit par hasard, comme Keneka, Leo ou les autres, ou par naissance comme Gabrielle et le petit être en devenir, ils sont devenus vitaux et essentiels à nos vies. Ce sont eux qui nous font vivre et avancer, c’est pour eux que l’on a envie de se battre et de faire évoluer les choses. Parce qu’en effet, c’est leur avenir qui importe.

Mais cela n’excuse en rien d’avoir autant délaissé, d’avoir abandonné celle qui est devenue bien plus qu’une simple cousine pour moi. Mon regard se pose sur sa main qui entoure la mienne et je grimace. Hochant faiblement la tête, je ne peux lui donner tort, j’ai bien conscience que cela aurait mal tourné pour moi aussi. Encore une fois, cela excuse-t-il mon comportement et mes manquements à son égard ? Non, bien sur que non, ce serait trop facile. Je tente de lui retourner un semblant de sourire. « D’accord, on va tout essayer. » Encore. Et comme dit, peut-être que lui y parviendra. Et c’est un sourire un peu plus franc que je lui offre quand il me promet de s’accrocher à tout ce bonheur qu’il ne commence qu’à effleurer.

Je souffle un rire en voyant les enfants arriver, me relevant pour aller chercher ce que j’ai préparé pour le goûter. Et il suffit de les regarder rire et s’amuser ensemble, pour que mon cœur s’allège un peu, pour que cette joie et ce bonheur se propage sans même que l’on y réfléchisse. Ça

*****

Une moue insatisfaite sur le visage, j’observe le motif du pull qui commence à prendre forme. « Ce n’est pas si mal que ça… si ? Heureusement que les pulls de Noël sont censés être moches… » Elle me répond en babillant, continuant de manger la pelote de laine que je lui ai prêté… et que je lui laisserai vu la quantité de bave qui la recouvre.

Elle se relève sans lâcher sa pelotte, vacille sur ses jambes et commence à faire quelques pas toute seule vers la porte. Avant de se rendre compte qu’elle irait plus vite avec moi et de tendre les bras. Je l’attrape en souriant pour aller ouvrir, mon sourire oscillant en voyant le visage de Mason. « Bonjour Mason. » Je lui tends Gabrielle qui se met à gazouiller de plus belle, lui racontant sa palpitante journée, et je hoche la tête en l’invitant à entrer. « Tu es toujours le bienvenu, entre. » Je suis toujours heureuse de le voir, c’est vrai. Seulement… Il vient rarement seul, à l’improviste, avec cette… ombre dans le regard. Et je n’aime pas cela. « Comment vas-tu ? Anjali et les enfants vont bien ? » Je sais que ce n'est pas cela, mais je préfère m'en assurer.


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9457
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Lun 14 Nov 2022 - 12:26
J’aurais aimé que ma plus grosse préoccupation reste de savoir à quel point je peux rendre ou pas Anjali heureuse. Très franchement, ça aurait bien plus simple à gérer que les jours, les semaines qui ont suivi même. Et c’est totalement démoralisé que je vais finir par toquer à la porte d’Hailey, arrivant à sourire uniquement parce que ma filleule me tend les bras. « Et bien, tu en as des choses à dire toi on dirait. » Elle continue de babiller de plus belle, laissant filer tout de même quelques paroles compréhensibles dans le lot, alors que de mon côté, j’ai un bref soupir une fois à l’intérieur.

« Tout le monde va bien. Anjali ne supporte plus l’odeur du café. Elle m’a annoncé qu’elle comptait vivre dans la baignoire jusqu’à l’accouchement. » Un mince sourire. « Les petits n’ont pas compris comment on avait hérité d’un nouveau-né alors que son ventre continue de grossir. » Je réalise que je ne sais même pas si Hailey est au courant de cette histoire et je reprends, sourcils froncés. « Tasya nous a demandé de récupérer un bébé du bidonville. Jacob nous l’a ramenée hier. » J’ai un profond soupir, toujours pas habitué au fait que Tasya et Phoebe aient été disgraciées. « Pour qu’on veille sur elle en attendant que… je ne sais pas trop en attendant quoi soit dit en passant. » On avisera, c’est encore le mieux à faire.

Gabrielle attrape mon nez pour attirer mon attention et je commence à la chatouiller avant de la libérer. « Elle marche de mieux en mieux. » J’ai un silence, cherchant mes mots. On a à peine parlé de la disgrâce de nos amies et je ne lui ai même pas encore parlé de ce que nous avons fait à l’imprimerie. Le tract que j’ai dans ma poche est là aussi pour la mettre en courant en avant-première. « Je t’avoue que je ne sais même pas par où commencer. » Une grimace. « Tu aurais du café ? » Au moins, ça me laissera quelques secondes pour aviser de la façon dont je peux lui expliquer les choses.

Et je finis par lui tendre le tract, l’air de rien. « Il va y avoir une nouvelle parution dans les prochaines semaines. Je me suis dit que tu apprécierais de l’avoir en avant-première. » Evidemment, nul besoin de lui dire que, si quelqu’un la voit avec ça, elle aura de gros, de très gros problèmes. Mais je compte sur elle pour le brûler dès qu’elle aura fait la lecture.

Reste… Mei-Lin. Et ça, je ne sais pas comment lui en parler.




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Jeu 1 Déc 2022 - 23:26
Je souris en regardant ma fille enchainer les syllabes et les demi-mots à l’attention de mon cousin. « Elle a toujours quelqu’un qui lui parle et lui répond, ça l’encourage un peu trop. » Mais c’est une bonne chose. Elle apprend et partage, elle est entourée et aimée. « Et sa vie est remplie de rebondissements et d’aventures. Pas vrai ma chérie ? » Elle continue de plus belle, tendant les mains pour récupérer la pelote que j’ai en main. Je lui tends en invitant Mason à me suivre dans la cuisine.

Je grimace en l’entendant parler de la grossesse d’Anjali. « Je compatis, mais tant que cela se limite aux odeurs, elle a de la chance. Elle changera d’avis pour la baignoire quand elle se rendra compte que le seul moyen de se relever est de rouler sur le côté… » Je souris d’un air amusé, avant de froncer les sourcils sans comprendre. Un nouveau-né ? De quoi il parle ? « Oh… » Je le dévisage d’un air inquiet. « Elle donc… Elle va bien ? » Je laisse filer un soupir. « En attendant que ses parents puissent sortir de là-bas. Parce que ça ne peut pas continuer comme ça… Les enfants ne devraient jamais être séparés de leurs parents. » Entre autre chose.

Comme pour approuver, Gabrielle se fait de nouveau entendre, et un sourire aussi attendri que fier étire mes lèvres. « Oui, elle se débrouille bien. Même s’il faut la surveiller encore plus, c’est une vraie chipie. » Je la couve du regard, et je reporte mon attention sur mon cousin. Je sais bien qu’il n’est pas venu pour parler de ma fille, ni même de la grossesse d’Anjali. Je mets de l’eau à chauffer en hochant la tête, sortant des tasses et un biscuit que je tends à ma fille qui se laisse tomber sur les fesses pour le manger.

J’attrape le tract et commence à le lire en silence. Mes sourcils se haussent. « Oh. » Je finis de lire, mes sourcils se fronçant au fur et à mesure que j’avance dans la lecture des informations qu’ils ont décidés de distribuer à tout le monde. Je relève des yeux un peu écarquillés, inquiets, vers lui. « Ai-je envie de savoir comment tu as fait ? Et avec qui tu as fait ça ? » Je me passe la langue sur les lèvres, le regard fixé à nouveau sur le tract et les preuves qu’il met au grand jour. Je ne demande même pas si tout est vrai, évidemment que ça l’est. Le pire étant que rien de tout cela ne m’étonne vraiment… Plus maintenant… « Ça fait beaucoup de révélations… » Je chiffonne le tract, le glissant dans une poche pour le moment. J’allumerai un beau feu de cheminée tout à l’heure. Un mince sourire étire mes lèvres. « C’est bien. Merci de me le dire. » Je le dévisage. « Ça va marcher ? Tu crois que ça fera bouger un peu les choses ? »

Je fronce les sourcils alors que je continue de le fixer avec attention. « Il y a autre chose n’est-ce pas ? » J’inspire profondément. « C’est Mei. » Ce n’est pas vraiment une question, et je ne suis pas sûre d’avoir envie de savoir ce qu’il a appris… ou n’a pas appris.


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9457
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Mar 13 Déc 2022 - 22:10
Je rends un sourire à ma cousine, avant de reporter mon attention sur Gabrielle. « Evidemment que ta vie est pleine de rebondissements. » Et je la chatouille au niveau du cou, lui arrachant un gloussement avant de suivre Hailey, lui racontant les dernières nouvelles. « J’espère que ça se limitera à ça. J’essaie de faire au mieux pour la décharger un peu mais… tu sais comment elle est. » Elle met un point d’honneur à tout gérer et elle est encore plus butée que moi quand elle s’y met. Autant dire que parfois, c’est électrique. Mais ça ne me fait que l’aimer un peu plus à chaque jour qui passe. Et ça ne manque jamais de me réchauffer le cœur. Tout comme j’ai une peur effroyable que tout s’écroule sans que je puisse y faire quoi que ce soit.

Du reste, je m’embrouille un peu, prenant à l’envers l’histoire sur Esperanza. « Elle va bien. Elle n’a que quelques mois. Et… sa mère n’a pas supporté la vie au bidonville. Elle est morte. » J’ai un bref soupir. « Son père… je ne sais pas qui c’est. La grossesse n’était pas désirée à dire vrai. » Mais ça, c’est quelque chose que je préfère garder pour nous et il est hors de question que la petite l’apprenne un jour. Il faudra juste qu’on trouve comment tout lui expliquer le moment venu. « Je ne sais pas si ce sera temporaire ou pas. Pour le moment, nous nous occupons d’elle. Et nous aviserons. » Difficile d’imaginer l’avenir, surtout en ce moment. « Mais ça ne peut pas continuer comme ça Hailey. Ils ne peuvent pas continuer de balancer ce qui les dérangent au bidonville ou au fond d’une cellule en espérant que personne ne réagira. » Je secoue la tête, les yeux écarquillés. « Ce qu’on fait ne suffit pas. » Il faudra plus. Beaucoup plus.

Comme ce tract. Mais encore d’autres choses qui devront arriver pour réellement ébranler ce système. Je lui rends un sourire quand elle m’interroge et je souffle, avec une œillade malicieuse. « Mmmh… on va dire que tu n’as pas envie de le savoir. Le résultat, c’est tout ce qui compte. » Elle ne pourra pas être forcée de dévoiler ce qu’elle ignore. « Ca fait beaucoup oui. Et encore, il n’y a pas tout. » Mon regard accroche le sien un instant, alors que je garde le silence. Il y a toujours cette histoire d’eugénisme et je suis à peu près sûr qu’il y a encore beaucoup – trop – de choses que nous ignorons encore. « Ca marchera. Si on continue en ce sens. » Mais tout ce que nous pourrions faire sera forcément dangereux. L’ennemi commence à être acculé. Et se montrera encore plus implacable, quoi qu’on fasse.

Dans l’immédiat, il y a pourtant autre chose à aborder. « Oui. » Un soupir, alors que mon regard se perd un instant à regarder Gabrielle qui est occupée à défaire la pelote de laine. « C’est Mei en effet. » J’hésite, cherchant mes mots. « J’ai… cherché. Partout où je le pouvais. C’est comme si elle avait… disparu de la circulation. Volatilisée. » Je secoue la tête, non sans me frotter le visage à deux mains. « Je ne comprends pas Hailey. Pas du tout. »




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   
Revenir en haut Aller en bas  
- Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: