The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Sam 13 Aoû - 15:08
Un mois. Cela fait un mois que je suis mariée à Benjamin. Cela fait un mois que j’ai déménagé… que nous avons déménagé pour rejoindre la maison dans le district deux. Si Lori est heureuse, visiblement ravie de cette montée en grade, Leo est bien plus partagé. Les autres lui manquent, même s’ils passent tout leur temps libre ensemble. Ils commencent à prendre le rythme et à s’y habituer. Et puis, cela leur fait de nouveaux terrains de jeux et de nouvelles aventures à inventer.

Benjamin est adorable et toujours aussi doux avec moi. Et je dois dire que je craignais un peu de devoir tout changer, que cela soit trop difficile pour lui aussi. Car après tout, c’est lui qui subit le plus gros changement. Passer d’un appartement seul à une maison avec trois enfants, dont un en bas-âge, ce n’est pas rien. Mais Lori et Leo sont des amours, et Gabrielle n’est que sourire. Certes, il n’a guère de patience avec eux pour le moment, mais lui aussi apprend et s’y habitue. Il essaie, et surtout, il écoute. Et si je peux douter ou craindre certaines choses, je n’ai aucun doute concernant l’amour qu’il peut avoir pour eux, pour elle en particulier.  

Quant à moi… je suis heureuse je crois. Ou du moins, c’est ce qui s’en rapproche le plus depuis un certain temps. Comme dit, tout se passe à merveille, même si j’ai toujours ce doute qui surgit quand je me rends compte du silence qui m’entoure parfois. Avant de me souvenir que je n’ai plus une ribambelle d’enfants à surveiller.
Et puis, toujours, depuis des mois maintenant, cette crainte, cette angoisse, cette douleur qui ne cesse de me ronger. Je sais que j’ai perdu du poids depuis le début d’année, j’essaie de faire attention, de me forcer presque, à manger suffisamment. Mais ce n’est pas toujours probant, j’ai bien vu les regards de Benjamin, même s’il n’a encore fait aucune remarque. Je suis fatiguée, mais rien de plus normal avec tout ça.

« Ils arrivent, ils arrivent, ils arrivent ! » Il déboule en courant dans les escaliers, un sourire jusqu’aux oreilles. « Leo, on ne court pas dans les escaliers. » « Oui mamanLey. » Il va ouvrir la porte avant qu’ils ne frappent. « Bonjour tonton Mason ! Venez, je vous montre ma chambre ! » « Bonzour tata Ley ! » « A tout à l’heure tata Ley ! » Je regarde les petites tornades partir après avoir lancé leurs chaussures dans un coin et je secoue la tête en souriant. « Bonjour Mason. » Je serre mon cousin dans mes bras, avant de ramasser et ranger leurs affaires. « Entre je t’en prie ! »

Je jette un coup d’œil vers le haut de l’escalier en me dirigeant vers la cuisine ouverte. « Sa chambre est presque finie, ça a pris un peu plus de temps comme nous avons dû remplacer la plupart des fenêtres… Mais il en a l’air content. Tu veux un café ? » Je l’observe un peu mieux. « Tu vas bien ? »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9452
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Mer 17 Aoû - 7:16
« Dépêze toiiii ! Mais z’est pas pozzible ! » Je fixe Keneka qui sautille autour de moi, alors que j’ai plus de difficultés que je le pensais à faire les lacets de Dimitri. Une douleur qui me vrille le coude. Il va falloir que je me résigne et que j’aille voir Min-Oh j’imagine. « Calme-toi ou tu resteras ici pendant que les autres iront chez Hailey. » Index pointé en direction de ma cadette qui me fixe comme si je venais de commettre le dernier des outrages. Pour un peu, elle serait sur le point de pleurer si elle n’était pas vexée. Cara se retient de rire alors que Dimitri gigote sur place. « Allez, on est prêts. Allez embrasser maman et on y va. » Anjali va pouvoir se reposer un peu, c’est, entre autres choses, le but de cette petite expédition. « Et essaie vraiment. De ne rien faire. » Je me doute que ce sera plus compliqué qu’escompté, mais on peut toujours rêver.

Il ne nous faut pas longtemps pour arriver chez les Blackbird. Même le passage de district est rapide, les petites tornades commencent à être connues dans le coin. Au moins, ils prennent le temps de saluer Hailey avant de filer avec Leo, Tommy étant déjà en grande discussion avec son meilleur ami. Et Keneka relève le museau, m’ignorant royalement avant de rejoindre le reste de la tribu. Un sourire amusé avant de rendre son étreinte à la rousse. « Si vous avez besoin d’aide pour la finir ou pour autre chose, n’hésite pas. Je devrais pouvoir trouver un peu de temps. » Et je me doute que la situation doit être un peu compliquée avec Benjamin, même si, connaissant Hailey, elle garde la tête haute et ne va pas se plaindre.

« Avec plaisir pour le café. La nuit a été courte. » Anjali a été malade une bonne partie de la nuit et faire bonne figure auprès des petits n’a pas été particulièrement facile. « On dirait que tu commences à vraiment mettre ta patte ici. » Je regarde autour de moi, non sans une ombre de sourire. Je n’ai pas eu vraiment l’occasion de passer ici ou de rester plus de quelques minutes, surtout en ayant repris le travail, ignorant les sourcils froncés de Min-Oh et d’Anjali. « Ca va. On trouve un nouveau rythme à la maison et j’ai pas mal de boulot en ce moment. » Je laisse filer un silence, l’observant avec attention. « Et toi ? » Je la connais assez bien pour voir qu’elle est un peu plus pâle que d’ordinaire. Et je sais que Benjamin n’est pas au mieux de sa forme. J’aurais préféré qu’ils attendent encore un peu avant de se marier, mais Hailey n’en avait plus malheureusement. Du reste, nous avons tous les deux des sujets à aborder, nous le savons tous les deux. Mais je ne saurais même pas par où commencer. Est-ce qu’elle a des nouvelles de Mei ? Est-ce que je dois lui raconter tout ce que j’ai en tête ? La question est oui, mais je ne sais juste pas comment.




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Jeu 25 Aoû - 10:45
Je suis heureuse de les voir, ça me fait un bien fou en vérité. Je ne vais pas dire que je n’apprécie pas le calme et le silence de cette nouvelle maison – ma maison – bien au contraire.  Malgré tout, ce silence est parfois pesant. Et malgré tout, ils me manquent, quand bien même, je peux les voir tous les jours. Avec eux, avec leur blabla incessant, leurs rires et leurs sourires, je n’avais parfois ni le temps ni l’opportunité de trop réfléchir, de trop me laisser aller à cette introspection effrayante.

Alors oui, leur présence me fait du bien à plus d’un titre, tout comme celle de Mason. « Keneka te fait la tête ? » Je jette un coup d’œil vers l’escalier avant de me tourner vers mon cousin. « C’est noté, mais nous nous en sortons plutôt bien pour le moment. » J’ai une légère moue. « Cette maison est tellement grande, la plupart des pièces peuvent attendre. Même si je suppose que Léo est déjà en train de parler de son projet de toboggan entre l’étage et le sous-sol, et qu’ils ont déjà défini quelle serait leur chambre à l’avenir. » Je secoue la tête en souriant. Il sait que je serais ravie de les accueillir dès que ce sera possible, même si je sais qu’ils seraient ravis de venir en mode camping aussi. Je préfère attendre davantage pour que Benjamin se fasse à l’idée et que l’on trouve un équilibre moins précaire.

Je lui jette un coup d’œil. « Nuit difficile ? Un des enfants ? Si je peux aider, n’hésite pas. » Je souris en regardant autour de nous. « Oui, j’essaie. De nous fabriquer un chez-nous, un cocon. » Je laisse filer un soupir. « Qu’on soit d’accord, j’adore cette maison, je suis ravie d’y vivre. Elle est magnifique et le sera davantage quand elle sera remise en état. Mais je ne peux m'empêcher de me dire que... je ne devrais pas être aussi ravie d’y vivre. Je n’ai rien fait pour… Nous n’avons rien fait pour. Et… je nourris un peu trop de vanité à ce sujet. » Je grimace. « Et je n’aime pas ça. » C’est un péché après tout. Je le fixe. « J’en oublie comment c’est dehors. Ce n’est pas d’aujourd’hui, mais c’est… mal. Tu comprends ? » Sans doute que oui. Que ce soit par rapport aux autres survivants, ou peut-être encore davantage à ceux vivants dans le bidonville, c’est quelque peu indécent.

Je fronce les sourcils en le dévisageant, hochant la tête quand il me répond. « Je le répète, si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas non plus. » Je lui souris alors qu’il me retourne la question. « Je vais bien. » Je commence à préparer les cafés, déposant du sucre ainsi qu’une boite de financiers préparés la veille sur un petit plateau. « Un peu fatiguée, mais tout comme vous, je dois trouver un nouveau rythme, même si le mien s’en est presque retrouvée allégé. » Trois fois moins d’enfants, ça devrait être une sinécure. Mais ce n’est pas la seule donnée à prendre en compte malheureusement. Je prépare des verres de jus de pommes et une assiette de gateaux, les laissant à portée pour les petits, avant de rajouter les cafés sur le plateau, lui faisant signe de me suivre dans le salon. Je m’installe sur le canapé, lui tendant sa tasse. « Dis-moi ce qui te tracasse. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9452
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Sam 27 Aoû - 17:31
J’ai un rire à la question de ma cousine. « Et bien, elle a tenté de me houspiller pour qu’on décolle plus vite. Je lui ai dit que si elle continuait, on irait sans elle. Madame est drapée dans sa dignité. Ca lui passera avant l’histoire du soir. Ou au moment du goûter. » Je ne m’inquiète pas vraiment pour ça. Elle a son caractère, mais j’apprends à le gérer. Heureusement d’ailleurs. Je l’écoute me parler de la maison avec un sourire, non sans jeter un coup d’œil aux alentours. « Vrai qu’elle est impressionnante. Et j’espère bien que tu pourras bientôt les accueillir, ils n’attendent que ça. » Ils en parlent tous les jours ou presque. « Un toboggan ? J’espère que ça ne donnera pas d’idées aux autres. » Comme s’ils avaient besoin de ça.

Et j’ai une hésitation, à sa question, la balayant d’un revers de la main dans l’immédiat pour écouter le reste. « Je comprends ce que tu veux dire. » Tout comme je n’ai jamais pensé mériter la maison qu’on nous a offerte après l’affront de Mei-Lin. Pire encore, je l’ai vu comme un cadeau empoisonné. Jusqu’à ce que les enfants arrivent. Au moins, j’ai le sentiment qu’elle sert enfin vraiment à quelque chose. « Ce n’est pas en te rendant malheureuse ou en ne profitant pas de ce que tu as que ça changera les choses Hailey. Tant que tu n’oublies pas ce qui est important et que tu n’en viens à ne penser qu’à ta maison ou à ces jolies choses, ça devrait aller. » Un temps, avant de que je ne continue d’une voix plus douce. « Rien n’est immuable. Si ce n’est les desseins de Dieu. Alors compose avec ce que tu as. Aujourd’hui. Demain. » Peut-être qu’on se retrouvera tous dehors. Peut-être qu’on sera disgraciés. Ou que sais-je encore. Vu le chemin que nous avons emprunté, l’avenir est bien trop nébuleux pour que je puisse affirmer que, dans quelques mois ou quelques années, nous pourrons avoir une discussion dans cette cuisine.  

J’attrape un financier quand elle reprend, laissant filer un sourire à sa remarque. « Je sais. » Et je la suis des yeux quand elle prépare tout le reste, avant de m’installer sur le canapé. Non sans un soupir. « Beaucoup de choses. » Je me frotte le visage à deux mains, alors que j’ai l’impression qu’un troupeau d’éléphants est en train de courir à l’étage. « Quand je pense qu’ils ne sont que cinq. » Je finis par reprendre, d’un ton aussi naturel que possible. « Tu m’as demandé si nous avions eu une nuit difficile. Le fait est que oui. A cause du … bébé. » J’imagine qu’elle va vite comprendre que je ne parle d’aucun des enfants. Et je continue, fronçant les sourcils. « Il y a beaucoup de choses qui se bousculent en ce moment Hailey. Et j’ai l’impression de rater le plus important. » Je me frotte la main sur mon jeans, pensif. « Tu as réussi à avoir des nouvelles de Mei-Lin ? » Premier point qui me travaille depuis mon retour. Je n’ai pas eu de réponses à mes sollicitations et je me suis fait renvoyer les quelques fois où j’ai tenté d’aller la voir. Et je n’ose pas titiller Ansbert, de peur que ça retombe sur la principale concernée. Je me sens coincé alors qu’il n’y a pas une journée où je n’imagine pas ce qu’elle est en train de subir.




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Sam 10 Sep - 18:47
« De te houspiller ? Keneka ? Surprenant de sa part. » Je souris à Mason. « Si tu l’as menacé de l’empêcher de nous voir, je comprends. Et je suis d’accord avec elle. » Je lui fais un clin d’œil. Et je n’ai aucun doute concernant le fait qu’elle oublie bien rapidement le pourquoi de l’origine de son boudage. Elle est plutôt têtue et caractérielle, mais elle n’est pas rancunière, et c’est une adorable demoiselle, en général. Demoiselle que je serais ravie d’accueillir, tout comme ses frères et soeurs. « On y travaille, que Benjamin soit bloqué à Walla-Walla n’est pas une si mauvaise chose, il aide beaucoup. » Je souffle un rire. « Ce toboggan n’existera jamais que dans sa tête. Même si je tenterai d’en trouver un pour le jardin. »

Quant au reste et à cette maison, je ne peux qu’être d’accord avec lui. « Je sais bien. Mais j’aime bien ces jolies choses malgré tout. C’est un de mes gros défauts je crois, d’être un peu trop superficielle…Mais je profite de ce que j’ai et j’en suis heureuse. » J’esquisse un sourire un peu coupable avant de secouer la tête. « Mais je n’oublie pas ce qui est réellement important ne t’en fais pas. Je Le remercie chaque jour pour tous Ses bienfaits. J’aimerais juste que chacun puisse en profiter. » Entre autre chose. Je ne veux, je ne peux plus, penser que tout va bien, que ce soit à l’intérieur comme à l’extérieur. Parce que ce n’est pas le cas. Mais on peut faire en sorte que ça aille mieux.

Et c’est ce qu’il essaie de faire, lui et d’autres. Moi aussi, depuis moins longtemps qu’eux, mais j’y travaille. Mais pour le moment, c’est mon cousin qui me préoccupe. « Ça fait dix jambes qui galopent sur du parquet. » Je hausse les épaules en souriant, l’écoutant alors qu’il recommence à parler. Et je le fixe quand il parle de bébé. « Le bébé ? » Mais il continue et je papillonne des yeux, déglutissant quand il parle de Mei. Oh Seigneur, je n’ai pas pu lui parler. Comment je pourrais lui expliquer ça ? Comment je peux lui dire que je n’ai rien pu faire ? Que je n’ai pas fait davantage ? Que je… Que je ne sais pas ? « Attends. » Je me lève et vais chercher deux lettres soigneusement rangées dans un tiroir, me rasseyant à ses côtés, posant les courriers sur mes genoux. « Avant de te montrer ça, je… » Je le dévisage.  « Vous… Anjali est enceinte ? » Je réprime le sourire qui me vient, alors que je songe aux nombreuses peurs et inquiétudes qui doivent le tourmenter. Les tourmenter ? « C’est une bonne nouvelle ? Vous en êtes heureux ?... Tu l’es ? » J’ai une envie folle de sourire et de le prendre dans mes bras, mais je me retiens, dans l’attente de… son autorisation d’être heureuse pour eux.

Et c’est plus facile de me concentrer sur ça que cette douleur et cette absence qui ne me quittent pas.


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Disgraced
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 9452
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Dim 11 Sep - 7:18
Je lève les yeux au ciel, bien conscient de l’ironie dans les propos de ma cousine. « C’est compliqué de poser des limites. Surtout avec elle. » Je sais bien que j’ai encore du mal à ne pas me faire avoir par leurs bouilles et l’affection que j’ai pour eux. Mais c’est aussi pour leur bien. « Toi aussi tu vas bouder alors ? » Soufflé avec un sourire en coin, avant de hocher la tête au reste. « Comment va-t-il ? » Je n’ai que peu croisé Benjamin depuis quelques semaines, préférant lui laisser du temps et de l’espace. Son retour doit être suffisamment compliqué à gérer pour éviter d’en rajouter une couche. « Je devrais pouvoir t’aider pour le toboggan à l’extérieur si ce n’est que ça. » Au moins, les enfants n’auront pas à réclamer la même chose pour la maison, c’est toujours ça de pris.

Je laisse filer un silence quand elle reprend, non sans esquisser un sourire amusé. « Il faut bien que tu aies des défauts, sinon ce serait épuisant pour nous, simples mortels. » Du reste, je me sens presque soulagé de l’entendre me dire qu’elle est heureuse. Probablement parce que ça me fait sentir un peu moins coupable de ma propre situation. « Ca viendra. Nous ferons ce qu’il faut pour que tout le monde puisse enfin avoir la paix et le bonheur qu’il mérite. » C’est aussi pour ça qu’il faut changer les choses. Et rétablir cet équilibre que nous avons laissé se briser avec le temps.

J’ai quand même un rire à sa remarque. « On dirait un troupeau d’éléphants oui. » A minima. Je finis quand même par lâcher ma petite bombe, avant d’enchainer sur un des sujets qui me préoccupe le plus actuellement. Forcément, ça ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde, le contraire aurait été surprenant. « Anjali est enceinte oui. De presque deux mois. » Plus ou moins. J’imagine que l’échographie programmée dans quelques jours nous donnera la date exacte, même si je n’ai pas beaucoup de doutes sur la période concernée. Et j’ai un sourire incertain, alors que je me frotte la nuque à sa question. « Je… oui ? C’est une excellente nouvelle. Et je le suis. Heureux. » Une longue inspiration avant de reprendre, mon regard accrochant Hailey. « Mais ça me terrifie aussi. Qu’il lui arrive quelque chose. De perdre encore un bébé. De… d’être heureux. Tout simplement. » J’arrive plus ou moins à ne pas me dire que je ne mérite pas ça. C’est déjà un net progrès. Pour autant, cette culpabilité latente elle, est toujours là. Et je sais qu’Hailey est la mieux placée pour la comprendre. « Je me demande juste à quel point c’est… indécent. D’être heureux aujourd’hui. » Je sais qu’à elle, je peux le dire. Sans qu’elle ne me traite d’idiot. Parce qu’il nous manquera toujours quelque chose pour être pleinement heureux. Ou quelqu’un plutôt.




I will walk by faith
even if I cannot see.

ANAPHORE


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   Jeu 29 Sep - 9:04
Mon sourire a tendance à s’agrandir un peu plutôt que le contraire en entendant sa réponse. « Oui, je comprends. Mais pour quelqu’un qui s’est retrouvé du jour au lendemain père d’une dizaine d’enfants, de trois à quinze ans, sache que tu t’en tires admirablement bien. » Je secoue la tête. « Tu es un excellent père Mason. Et non, je ne bouderai pas étant donné que vous êtes là. » Quant au reste, je laisse filer un soupir, un peu perdue. « C’est compliqué. Oh il fait des efforts et dans l’ensemble, tout se passe très bien. Les enfants se montrent adorables et patients. » En même temps, Leo et Lori, ayant grandis ici, sont de loin les enfants les plus sages du lot. « Seulement, se retrouver avec des enfants du jour au lendemain n’est donc pas aisé comme tu le sais. Et emménager ensemble, tout en étant bloqué, dans l’incapacité de travailler, de faire ce qu’il a toujours fait, se révèle assez lourd je pense pour lui. Mais il me parle et il apprend. Il les aime. C’est un homme bien. Et ce serait un très bon père. » Je ne le reprécise que pour le rassurer, au cas où il s’inquiéterait sans raison. Je souris en acquiescant concernant son aide pour le toboggan.

Je le dévisage et souris en secouant doucement la tête. Il me connaît depuis toujours, il sait que j’ai nombre de défauts, quand bien même puis-je m’échiner à les cacher. « Nous ferons ce qu’il faut. » Même si j’ignore encore comment, ou dans quelle mesure je serais capable d’aider.

Et alors que notre petit troupeau d’éléphants cavale à l’étage, il finit par me confier une nouvelle, et pas des moindres. Un bébé. Anjali est enceinte. Et je comprends on ne peut mieux les sentiments qui doivent l’agiter en ce moment. Entre la joie et la crainte, le bonheur et le doute, il est difficile de réussir à être parfaitement heureux. Sans parler de la culpabilité dont il a bien du mal à se débarrasser quoi qu’il fasse. Je me rapproche de lui et le serre dans mes bras. « Je suis heureuse pour vous. » Je m’écarte et saisis sa main. « Se flageller, se culpabiliser, s’empêcher d’être heureux ne changera en rien ce qui se passe autour de nous Mason. Refuser de voir cette grossesse comme une chance serait indécent. » Je le dévisage, tenant toujours sa main. « Je comprends que tu aies peur et que tu t’inquiètes pour eux. Je suppose que Min-Oh surveillera sa grossesse ? » Je retiens un soupir, serrant un peu plus sa main. « Mais pour le reste… Être malheureux ne fera rien avancer. Nous avons besoin de force et de garder la foi. Ce que je veux dire, c’est qu’avoir des personnes sur qui compter, que l’on aime et qui nous aime, avoir des choses en lesquelles croire, pour lesquelles se battre, nous rend plus forts, plus résilients. C’est ce qui nous donne la volonté, l’envie, le besoin même de vivre. Ce sont ces éléments que nous devons chérir plus que tout. » Je lui adresse un léger sourire. « Et ça fait du bien d’être heureux. » Ou d’essayer de l’être. « Les enfants ne sont pas encore au courant, ça aurait été la première phrase que j’aurais entendu sinon, n’est-ce pas ? »

Je relâche sa main, me réinstallant en lissant ma jupe. Je ne peux pas. Lui dire, le tenir au courant. Pas uniquement parce que je redoute de lui avouer que je ne sais rien et que je n’ai rien pu faire, même si ça ne m’enchante pas. Il va s’en vouloir, de songer à être heureux, alors que Mei… Il va vouloir la chercher, l’aider, alors qu’il devrait s’occuper des petits et d’Anjali.
Mais j’ai besoin d’aide. Elle a besoin d’aide, et je ne suis pas capable de lui apporter.

Mes doigts froissent les lettres et je les fixe, avant de fermer les yeux. « Je n’ai pas eu de nouvelles de Mei. Pas directement. » Je déglutis et relève le regard vers lui. « Nous avons reçu… Tu as reçu un courrier juste après que tu sois parti à Seattle. Je… J’ai dit à Anjali que je t’en parlerai le moment venu. Mais lorsque tu es revenu, tu étais blessé, à l’hôpital. Puis il y a eu la tempête et… » Je cligne des yeux pour en chasser les larmes. « Je n’ai pas trouvé l’occasion de t’en parler… Ni le courage. » Avec hésitation, je lui tends les courriers, le premier, de ce Ansbert, sur le dessus, avant de piquer du nez. « J’ai essayé. De la voir. D’avoir des nouvelles. Plusieurs fois. Ils n’ont pas apprécié, alors j’ai… arrêté. J’ai juste… arrêté. » Je me mords la lèvre, sans oser le regarder, triturant mes doigts nerveusement. « Je suis désolée Mason. Je n’aurais pas dû attendre pour t’en parler. Et je suis désolée de ne pas avoir obtenue de réponse… de l’avoir laissé tomber. Et de t’en parler aussi maintenant, alors que tu as bien d’autres choses à gérer. » J’ose de nouveau le regarder, l’ombre d’un sourire désolé sur les lèvres, les yeux brillants. « Mais tu auras plus de poids que moi. Tu arriveras sans doute là où j’ai échoué. »


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste   
Revenir en haut Aller en bas  
- Remets ton sort à l'Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: