The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike React Live – Chaussure pour Homme
57.47 € 114.99 €
Voir le deal

We could form an attachment
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
S.T.A.R.S.
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1849
Sujet: We could form an attachment   Sam 13 Aoû 2022 - 15:18
Mais non, papa ! Elijah se plante une main sur le visage en me scrutant, j'ai l'air de le désespérer. C'est comme ça ! Il reproduit le geste qu'indique le carnet laissé par Tori. Rosie a un rire amusé en nous regardant faire, alors que je porte un regard perçant sur mon aîné qui a décidé d'être un insupportable mentor. Pourquoi suis-je étonné, au final ? C'était clair et net qu'il aurait jamais la patience pour moi, comme j'en ai aucune avec lui. Il grogne, me remontre encore une fois, et s'agace que ça soit pas parfait comme il le voudrait.

Là dessus, c'est clair qu'il tient de moi. Si un jour j'ai eu un doute sur si c'est bien mon gosse, quand je le vois comme ça, j'ai plus aucun doute. Rosie a un grand sourire, pendant que je secoue la tête : Tu sais, elle parle pas... Elle est pas sourde non plus hein... Déduction facile. Les gestes sont pas inutiles, et c'est bien qu'on les apprenne pour qu'elle puisse nous répondre mais... J'ai pas forcément besoin, moi, de savoir très bien les faire. Et ma remarque semble frustrer Elijah.

Viens, on continue ensemble, Rosie, qu'il souffle en... me tournant le dos. Wow. Mais quel gamin insolent... Rosie en est à rire encore plus en nous voyant faire tous les deux, et je secoue la tête en me détournant pour les laisser tous les deux où ils sont. La réhabilitation d'la planque devrait m'occuper et me permettre de laisser cette leçon de vie menée par mes gosses de côté. Je me lève, les surveille d'un oeil en m'éloignant, pour récupérer mes outils dans la foulée. C'est pas plus mal, y'a des jours où Elijah est vraiment une plaie quand il s'y met.

Je soupire, me concentre sur autre chose. Les deux semblent bien occupés de toute façon, ça m'permet de cramer au soleil. Sur le ponton, j'en suis à vérifier les dernières planches, à ajuster les cordages quand je me redresse pour voir au bout d'la route une silhouette se ramener. J'ai un temps d'hésitation en conservant le marteau en main, quand la dite silhouette m'adresse un signe de la main. J'reconnais finalement Moon, et un sourire plus franc s'colle sur mes lèvres en déposant finalement c'que je tiens.

Je fais la moitié du chemin pour la rejoindre, sans la moindre hésitation, j'viens la prendre dans mes bras et la soulever doucement. T'es enfin rentrée, que j'lui souffle. J'sais pas pourquoi ça s'fait aussi naturellement, je suis pas vraiment un monstre de démonstration d'ordinaire mais, là, ça me semble normal. De toute façon, y'a personne pour nous voir, et encore moins pour l'ouvrir là-dessus. T'as pris ton temps, bordel, que j'ajoute d'un air presque de reproche, j'suis sûr qu'elle regrette que je sois pas resté avec la moto, au final.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Revenir en haut Aller en bas  
Moon Sun-Hi
Moon Sun-Hi
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 756
Sujet: Re: We could form an attachment   Sam 13 Aoû 2022 - 20:32
C’est plus long que je ne l’aurais cru et cette constatation ne me plait guère. Je connaissais la distance, et j’avais estimé le temps de trajet. Donc si j’ai mis plus de temps, même en prenant en compte l’état des routes, c’est que j’ai un peu trop perdu de mes capacités. Ce n’est pas si étonnant après un an sans crapahutage, mais c’est déplaisant… Même si, à bien y regarder, cela signifie sans doute que je me sens assez bien dans ce groupe pour y rester.
J’ai un soupir en apercevant le garage, soulagée d’être enfin arrivée.

Un sourire à ceux qui sont là et je prends quelques instants pour discuter. Il me faudra bien plus que quelques minutes pour tout raconter et faire le point, mais cette pause me permet de déposer mes affaires. De me changer et de faire un brin de toilette aussi. Je stoppe en me regardant dans le miroir, soudainement trop consciente de ce que je suis en train de faire. C’est quelque peu ridicule, d’autant qu’il m’a vu dans des états bien pires que cela. Mais je ne m’apprête pas vraiment. Et j’avais besoin de me rafraîchir quoi qu’il en soit.

Je repère les deux gamins dans un coin, et je m’approche d’eux, sans trop savoir comment me comporter avec eux. Bonjour Moon. Je secoue la tête. Comme d’habitude évidemment. J’ai un sourire sans y penser. « Tu te débrouilles super bien ! Vous vous entraînez ? » « Oui. » Il me montre le carnet. « On a essayé avec papa, mais il est trop nul. » Je souffle un rire alors que la petite hoche vivement la tête en souriant de toutes ses dents. « Oui, de ses propres dires, il n’est pas très bon élève. » Il soupire d’un air exaspéré. « Il fait aucun effort. » Je souris et Rosie attire mon attention.   P O N T O N. Je cligne des yeux en la regardant, mettant une seconde avant de signer pour la remercier. Est-ce que je dois m’inquiéter de ça ? Ou en parler à Lennox ? Je verrais plus tard.

Je les laisse après un dernier sourire, et je rejoins le ponton, accélérant le pas sans m’en rendre compte. Un geste de la main quand je l’aperçois et je ne peux que sourire en le voyant me rejoindre. C’est plutôt bon signe non ? Il n’a pas l’air de m’en vouloir ou de regretter ce que l’on s’est dit. Loin de là même visiblement.

Je souffle un rire alors que je me retrouve dans ses bras, mes pieds décollant du sol la seconde suivante. Mes bras passent autour de son cou, mes mains vont effleurer sa nuque, le tout de façon bien trop naturelle. « Je suis rentrée. » J’effleure sa joue de mes lèvres. « Ça a duré plus que ce que je ne pensais. Et la route a été un peu plus longue que prévue. » J’ai un léger sourire. « Et non, je ne regrette pas de ne pas t’avoir fait patienter deux semaines pour rien. » J’inspire profondément en le dévisageant. « Je suis contente de te voir. »  


“Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde.“
Revenir en haut Aller en bas  
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
S.T.A.R.S.
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1849
Sujet: Re: We could form an attachment   Dim 14 Aoû 2022 - 14:34
Pouvoir la serrer contre moi m'fait vraiment du bien, je saurais pas expliquer pourquoi. Mes bras la tiennent fermement, de peur qu'elle s'échappe peut-être, ou que ça soit qu'une vue de l'esprit, une illusion. J'ai du mal à m'dire que ma tête pourrait restituer tout ça. La précision d'sa taille, de son poids, son parfum, la texture de ses cheveux et de sa peau, tout est exactement comme je m'en souviens, et je me dis que ça peut qu'être la réalité. Je puise un peu plus de force dans cette étreinte avant de la relâcher, lui laisser de l'air.

Mais si ça tenait qu'à moi, j'crois quand même qu'on en resterait pas là. Je la scrute, sans faire attention à rien d'autre. J'crois que je cherche surtout des blessures, des marques de son voyage, qui pourraient m'dire qu'elle a fait des mauvaises rencontres : Tu n'as pas eu d'ennuis en chemin ? Que je lui demande finalement, attendant quand même une réponse honnête. Elle me mentira pas là-dessus, elle a aussi conscience que si c'est le cas, je pourrais rien y changer. Mais ça me permettra de m'obstiner pour les prochaines fois.

Elle rajoute que ça lui fait pas regretter d'm'avoir laissé partir. Sans doute parce qu'à ce moment-là, la séparation était très bien venue pour... Se calmer. J'ai évidemment toujours en mémoire notre discussion et les conséquences de cette dernière, je revois parfaitement les images qui se sont imposées dans mon esprit, et les émotions qui vont avec, que j'y ai associé. J'soupire : J'aurais trouvé de quoi m'occuper, t'en as bien conscience ? que j'ajoute en haussant les épaules, l'air de dire qu'ça aurait été l'histoire que de quelques jours, au pire.

Enfin, qu'importe, je crois. C'est pas vraiment un sujet, et je crois qu'elle a pas envie d'en faire un pour ça. J'entends. Je suis content aussi, que je lui souffle sincèrement. J'cherche pas plus loin, j'ai pas caché le fait que je suis soulagé qu'elle soit là, en sécurité. Même si ça a mis du temps, c'est mieux comme ça. Qu'on me considère possessif, j'sais pas s'il est vraiment question d'ça. Trop protecteur, sans doute un peu plus. Planté en face d'elle, je la scrute, et je manque pas d'entamer les hostilités dans un premier : T'as eu le temps de réfléchir du coup ?

La demande passe franchement, sans appréhension aucune. Si les choses ont besoin d'être dites, autant qu'elles le soient tout de suite et qu'on perde pas d'temps avec tout ça. Si c'est pas l'bon moment, je pourrais prendre un peu mon mal en patience, j'imagine que c'est un effort pas si difficile à fournir. De mon côté, ce temps loin d'elle m'a au moins permis d'faire un petit peu le tri avec tout ça. Sur ce que j'veux, ce que j'veux pas. Sur mes sentiments vis-à-vis de Camila. Et ce qu'il y a à penser.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Revenir en haut Aller en bas  
Moon Sun-Hi
Moon Sun-Hi
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 756
Sujet: Re: We could form an attachment   Dim 14 Aoû 2022 - 19:51
Le cœur qui se met à tambouriner, un sourire idiot qui s’agrandit sur les lèvres, et cette envie, ce besoin presque, de le rejoindre. Et cette petite bulle de joie qui éclate quand je sens sa peau sous mes doigts, ses bras qui m’entourent, son odeur qui m’enveloppe. Et ce battement qui manque en voyant son sourire.

Cela fait-il toujours le même effet ? Ou est-ce juste parce que c’est nouveau ? À défaut d’être nouveau ou aussi fort de son côté, est-ce que ça lui fait un peu pareil malgré tout ?
Sujet d’étude traité un nombre insensé de fois, avec des tas d’explications scientifiques, sociologiques et j’en passe. Quel intérêt ? Toutes mes connaissances ne me sont d’aucune utilité et je me sens particulièrement idiote en vérité. De ne pas être capable de tout comprendre et de faire face avec objectivité, comme ça a toujours été le cas. De me poser des questions de collégienne sans avoir les réponses. De savoir que je n’aimerai pas forcément toutes les réponses.

Je vois l’inquiétude poindre dans son regard alors qu’il me détaille. Je secoue la tête et ma main passe sous son menton. « Je vais bien. Je n’ai rencontré aucun problème sur la route. C’est plus les effets de la tempête qui m’ont fait perdre du temps qu’autre chose. Si tu veux tout savoir, je suis tombée et je me suis écorchée le genou. C’était ma plus grande péripétie. » J’évite de rajouter que je suis capable de faire un voyage de quelques jours seule, que je n’ai que cela durant des années, sur des centaines, des milliers de kilomètres. Il le sait parfaitement, tout comme il sait que ça n’a pas toujours été évident. Mais je vais bien.

Je l’observe et hoche lentement la tête. « Je sais. Et je t’en suis reconnaissante, ça me touche. Mais tu sais que je ne suis pas la seule dont tu dois t’occuper. En l’occurrence, ils ont davantage besoin de ta présence. » Non pas que je n’ai pas envie qu’il soit à mes côtés, mais il ne l’aurait pas été… Doit-il seulement prendre soin de moi de la sorte ? Peut-être se sent-il obligé plus qu’il n’en a réellement envie. Quoi qu’il en soit, ses enfants, eux, ont besoin de lui.

Mon sourire revient et je me satisfais de cette phrase comme des autres. A dire vrai, le fait qu’il m’ait pris dans ses bras de la sorte, sans réfléchir, sans hésitation, est sans doute bien plus parlant que n’importe quelle déclaration. Il n’est en général guère enclin à de tels gestes, même s’il n’y a pas de public. C’est sans doute pourquoi sa question me prend de cours. Ces quelques minutes avaient momentanément mise de côté mes questions et mes interrogations. Mes craintes. J’ai un mince sourire. Je me demandais comment aborder le sujet, j’aurais dû me douter qu’il le ferait avant moi. Après tout, il l’a déjà fait la dernière fois.

Ma main descend le long de son bras et je la glisse dans la sienne, sans trop oser la tenir pour autant, lui laissant la possibilité de se dégager s’il le souhaite. Ce n’est pas parce qu’il a eu un geste spontané qu’il va vouloir. « On peut aller s’asseoir ? » Je l’entraine vers le bout du ponton, où je m’installe en scrutant l’eau. « Tu crois que je peux y tremper les pieds ou je vais me faire dévorer par le monstre des abysses ? » J’enlève mes chaussures quoi qu’il en soit, et glisse mes pieds dans l’eau froide.

« Je sais ce que je veux. Et ce que je ne veux pas. Et j’ai des questions. Et je sais que je réfléchis beaucoup trop… » Je tourne la tête vers lui, et j’ai une esquisse de sourire désolé. «  Je m’excuse de ne pas avoir su garder mon calme la dernière fois. » Je fronce un peu les sourcils. « Ce n’est pas dans mes habitudes. Ça n’arrivera plus. » Les pieds se balançant dans l’eau, je lui jette un coup d’œil. « Je ne sais pas par où commencer. Ni si tu as vraiment envie de parler de tout. Mais avant de commencer... » Je reprends après une grande inspiration, d’un ton posé et calme. « Tu me fais confiance ? Tu as confiance en moi ? » Je relève les yeux vers lui. Ce n’est peut-être pas la première question à laquelle il s’attendait, mais ça reste une des plus importantes à mes yeux. « Tu as cru que je t’avais menti et manipulé. Ce n’était pas le cas. Je sais que tu étais en colère. Mais tu l’as quand même dit et j’ai besoin de… de te l’entendre dire. » Je n’ai pas besoin d’ajouter que je ne veux que de la franchise, il le sait aussi.


“Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde.“
Revenir en haut Aller en bas  
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
S.T.A.R.S.
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1849
Sujet: Re: We could form an attachment   Dim 14 Aoû 2022 - 20:32
Le genou ? Mes yeux se baissent, sans pour autant pouvoir le voir à travers ses vêtements. Je trouverais l'occasion de m'assurer que c'est vraiment rien, plus tard. Si on se retrouve après encore, ce qui est pas totalement dit. J'ai un souffle qui m'échappe à sa remarque, une part de moi apprécie qu'elle tienne compte des gosses dans ses considérations. Ok, c'est un bon argument, que je lui souffle alors en hochant la tête. C'est en tout cas celui qui fait le plus de sens pour moi, qui a le plus d'impact.

Elle glisse sa main dans la mienne, et m'demande si on peut aller s'asseoir. J'la scrute avant de hocher la tête pour lui répondre, signe qu'ça me dérange pas fondamentalement. On revient sur le ponton, et c'est au bout de celui-ci qu'elle vient s'asseoir. Je l'accompagne pour me poser à côté d'elle, moins souplement cependant. Je commence à me faire vieux sans doute. Qu'importe, mes yeux glissent vers elle quand elle me demande si elle peut y tremper les pieds : On a fait le nettoyage avec Alice, ça devrait aller, on y a pas trouvé de kraken, dans tous les cas.

Moon semble avoir fait le tri dans ses pensées depuis la dernière fois, je sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose. Je vais tabler sur la bonne, ça me laissera penser que je suis pas le seul pour qui c'est clair désormais. Même si j'esquisse pas encore de sourire : je suis pas en terrain conquis. Mon air est ferme quand je l'écoute. Elle s'excuse dans un premier temps d'avoir perdu ses nerfs, et je hausse les épaules pour lui répondre que ça importe peu. C'est pas grave, même si elle a réussi à contrarier les miens au passage.

Sa première question se pose toute seule, et s'accompagne d'une explication. Je fronce les sourcils, la fixe longuement : Je te fais confiance, que je lui réponds tout net. En fait, elle est sans doute la seule, avec Joaquin, en qui j'ai l'impression de pouvoir croire les yeux fermés. J'me suis emporté, j'ai eu l'impression que tu me prenais pour un con, je contrôle pas ça, que je lui souffle. J'ai besoin aussi de lui expliquer pourquoi c'est sorti, pourquoi ça a fait mal à tout le monde. Voir que j'avais été aveugle quand toi t'as su lire aussi facilement les choses, ça m'a fait un truc, que j'ajoute.

Une question d'égo peut-être, j'en sais rien. C'est surtout que sur le coup, je me suis senti... Vulnérable. Faible. Peut-être... Un peu flippé, que j'ajoute alors en tournant les yeux vers l'eau sans m'en rendre compte. Je fais le point avec moi-même là-dessus : Et sur le coup, je me suis senti vraiment con de pas avoir capté avant les choses, et que ça t'ait fait... Du mal, en gros, que j'ajoute. Je dis pas que c'est une bonne excuse, je dis juste que c'est comme ça que je l'ai vécu, j'ai pas réfléchi, comme souvent de toute façon, je suis pas Einstein hein. Je réfléchis jamais beaucoup, les choses sortent... Brutalement, que j'ajoute avant de revenir vers elle : Tu m'en veux ?



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Revenir en haut Aller en bas  
Moon Sun-Hi
Moon Sun-Hi
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
S.T.A.R.S
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 756
Sujet: Re: We could form an attachment   Dim 14 Aoû 2022 - 22:59
« Juste écorchée. » Je secoue la tête et bouge la jambe en même temps. « Tu vois. Pas de rotule arrachée ni de fracture ouverte. Une égratignure. » Je retiens un sourire, me contentant de trouver son inquiétude attendrissante. Et j’ai beau être endurcie depuis le temps, si je m’étais blessée, j’aurais fait le nécessaire. J’ai un signe de tête pour confirmer que c’est effectivement un excellent argument, même si j’aurais sans doute dû commencer par là.

J’attends sagement son assentiment avant de me diriger vers le ponton pour m’y asseoir, et j’ai un sourire quand il répond à ma question. « Cool. Vous avez bien avancé en tout cas. T’as fini le ponton tout seul ? » Il reste pas mal de travail, mais bien moins que dans mes souvenirs. Tant mieux. Je n’ai pas fait exprès de ne pas être là, mais je ne vais pas m’en plaindre. Mon absence a été bénéfique à plus d’un niveau et elle ne pouvait mieux tomber. Même si je redoute toujours un peu ses réponses à lui… Il m’a pris dans ses bras, ce qui est bon signe. Mais je vais éviter de trop m’emballer.

Il attend en silence, alors que je commence par des excuses. Qu’il se soit énervé en premier n’est pas vraiment le sujet. Je sais qu’il est comme ça, c’est justement pour ça qu’il avait accepté mon aide. Or si je ne parviens pas à demeurer calme, comment pourrais-je l’aider ? Et accessoirement, j’ai horreur de me sentir aussi perdue, de sentir que je n’ai plus aucun contrôle. Il hausse les épaules et je ne sais pas trop s’il s’en moque vraiment ou non, si ça me soulage ou non.

Sa réponse suivante, immédiate et franche, par contre, me fait un bien fou. Un poids dont je n’avais même pas vraiment conscience semble se défaire et me laisser respirer plus sereinement. Je le crois sur paroles, sans même réfléchir. Je l’écoute pourtant m’expliquer à son tour, ce qui s’est passé, pourquoi, ce qu’il a ressenti. Et il se livre déjà bien plus que je ne l’aurais imaginé. C’est… étrange. Et carrément chouette.

Je le dévisage un instant. « Je… » J’hésite une seconde, une petite seconde. « Un peu. » Un soupire m’échappe. « Quand on a commencé à se voir, c’est tout ce qu’on avait, la confiance de l’autre. Alors quand il y a eu tout ça, avec tout ce que tu as dit, je me suis dit que si même ça ce n’était pas vrai, si au final notre relation reposait sur un mensonge, alors tout le reste… était factice. Je t’en ai voulu et je m’en suis voulu d’avoir aussi mal. » Je secoue la tête. « Mais… je sais qu’on peut mal se comprendre. Et je te crois. C’est juste une blessure, il faudra un peu de temps pour cicatriser. Ça passera. » J’esquisse un sourire en haussant les épaules.  

Mon regard se perd sur l’eau et les mouvements de mes pieds, et je reviens sur un détail qu’il a soulevé. « Pas à un seul moment, pour quoi que ce soit, je ne me suis moquée de toi, ou ne t’ai jamais pris pour un con. Je sais que ce n’est pas le sujet, mais c’est important que tu le sache. » Je hausse les épaules. « C’est juste… C’est mon travail d’observer les gens et de les comprendre. Je suis douée pour ça. » Je souffle un léger rire. « Sauf quand ça me concerne directement, dans ce cas-là, c’est visiblement une catastrophe et je ne comprends rien. » Je le regarde de nouveau, un léger sourire aux lèvres. « Il faut qu’on me force à ouvrir les yeux faut croire. »

En étant honnête, mon cœur bat un peu trop vite, et ce n’est pas uniquement parce que je suis heureuse de le voir. L’appréhension ne disparaîtra pas tant que nous n’aurons pas tout mis à plat je suppose. Je m’allonge sur le ponton, les pieds toujours dans l’eau, et je fixe le ciel. « Ça fait un point de posé de mon côté. Il y a quelque chose que tu veux éclaircir ou dire, ou je continue de prouver que je me prends trop la tête ?... Tu as eu le temps de réfléchir toi ? » J’ai un silence et je souffle dans un murmure. « Tu m’en veux ? Tu regrettes ? » Quoi je ne sais pas. Certains mots, certaines phrases, tout.


“Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde.“
Revenir en haut Aller en bas  
Lennox A. Coleman
Lennox A. Coleman
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
S.T.A.R.S.
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1849
Sujet: Re: We could form an attachment   Dim 14 Aoû 2022 - 23:39
Je hoche la tête. Ouais, le ponton j'y suis dessus depuis un moment, de quoi m'occuper. Très franchement, je vois pas quoi lui dire d'autres, alors on s'installe et on entame la discussion. Au moins, mes affirmations la rassurent sincèrement, et ça me va de pas me retrouver encore avec une situation délicate sur les bras. Elle semble vraiment avoir réfléchi à la situation, tant mieux. Elle l'a fait pour trois, en fait. Je l'écoute, elle fait preuve d'une honnêteté posée qui lui ressemble bien plus que la dernière fois.

T'es douée pour comprendre les gens, mais quand il s'agit d'comprendre tes propres sentiments, t'es vraiment mauvaise élève, dire qu'd'ordinaire, c'est moi le dernier de la classe. Je sais pas si je dois me sentir rassuré d'ça. Pas pour elle en tout cas. Dans tout ça, je retiens qu'elle m'en veut d'mes mots, qu'elle a du mal à les oublier. C'est une blessure, comme prendre des ronces à pleines mains, s'en écorcher les avant-bras avec. La sensation est semblable, pénible. Alors... Je comprends ouais. Je vais pas en rajouter une couche.

Tu peux continuer à te prendre la tête, et à me la prendre, t'es forte pour ça, que j'ajoute en essayant d'faire de l'humour, mais je sais pas si ça prend. J'ai perdu le sourire qu'elle aime tant. Va savoir pourquoi elle l'aime d'ailleurs, Moon est un OVNI, un drôle de phénomène, auquel j'y comprends pas grand chose. Mais je vais pas m'en formaliser... J'ai eu le temps de réfléchir, que je lui souffle. Deux semaines, c'est suffisant pour prendre des décisions, de toutes sortes. Je hausse les épaules, j'aimerais être détaché du sujet mais c'est pas le cas.

Est-ce que je lui en veux ? Je secoue la tête. Est-ce que je regrette ? Non, on avait besoin de le dire et de l'entendre tous les deux, c'était brouillon et mal fait, mais c'est fait, que je lui souffle. J'ai un regard vers elle avant de revenir vers l'horizon : En parlant d'trucs brouillon et mal fait : on a parlé, à nouveau, avec Camila, j'aimerais faire comme si ça me touchait pas mais... C'est pas comme ça que ça fonctionne. Quand j'suis revenu après t'avoir déposé à Seattle, que j'lui précise. Elle m'a avoué ses sentiments et parlé d'plein de trucs, elle veut s'reprendre en main et avancer, que j'explique.

J'imagine que pour Moon, ça va pas être le genre de révélation rassurante. Sauf qu'elle doit comprendre que ce coup de coeur fait aussi parti de ce que je suis. Que j'y peux rien. Tout comme j'y peux pas davantage d'avoir appris à... A l'aimer, je crois. J'ai un truc pour elle, c'est clair, et je peux pas le nier. Pas quand elle a assumé, avec autant d'aplomb, ses propres sentiments à mon égard. C'est bizarre. Mais c'est différent, que j'ajoute. C'est pas comme avec Emma. Du moins, je crois que la conversation avec Moon a posé sur cette idée un voile que j'ai pas envie de soulevé. Je suis tourné vers autre chose : Je t'aurais choisi, Moon, que j'ajoute, le regard dans le vide.



It is not how you hit the mat
it's how you get up
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: We could form an attachment   
Revenir en haut Aller en bas  
- We could form an attachment -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: