The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Les premiers jours...
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 243
Sujet: Re: Les premiers jours...   Sam 20 Aoû 2022 - 1:53
Elle ne savait plus trop où donner de la tête.
Captivée par son repas délicieux qu’elle engloutissait comme si sa vie en dépendant, Anya essayait d’ignorer les larmes qui dégoulinaient de ses yeux, impossibles à retenir. Chose un peu difficile vu qu’elles tombaient pour la plupart dans son bol.
Son regard s’était fait plus flou, taraudé entre le plaisir du plat sucré et la boule mélancolique qui remontait dans sa gorge.

Dans son trouble, elle entendit tout de même Clara, qui semblait avoir remarqué ses larmes, mis cette réaction sur le compte d’une dépréciation du laitage de sa part, proposant même gentiment - et sans doute un peu aussi par gourmandise - de finir à sa place si elle n’aimait pas.
Anya ne parvint pas à répondre. Elle aurait voulu pourtant.
Dire que non. Que c’était… sans doute le meilleur repas qu’elle mangeait depuis longtemps. Qu’elle voulait finir. Qu’elle ne comprenait pas d’où venaient ces larmes.
Mais elle en fut incapable.
Son esprit semblait gelé. Seule la concentration sur le met sucré lui permettait de retenir cette vague inconnue qui menaçait de l'engloutir.

Finalement, ce fut la silhouette de Tori apparaissant dans le champ de vision de sa vue embuée qui la fit se détacher enfin du bol. La cuillère encore dans sa bouche, elle tourna sa tête surprise et perdue vers la jeune femme qui s’agenouillait devant elle.
La crainte revint dans son coeur, mais minime par rapport à sa détresse soudaine.
Pourquoi elle ressentait ça d’un coup ? C’était quoi ces larmes ? Elle n’arrivait même plus à se montrer réellement méfiante face à la proximité de la jeune femme, se contentant de la regarder béatement sans réagir.

Traduite par Clara, Tori lui demanda avec des gestes doux et un regard prévenant si elle allait bien.
Anya cligna des yeux en la regardant, toujours hébétée. Oui elle allait b… Ben en fait, elle ne savait pas…
Elle passa rapidement la manche de son sweat sur sa figure pour s’essuyer les yeux et le nez, étalant plus qu’autre chose l’humidité.
Elle secoua ensuite lentement la tête lorsque son hôte lui demanda si elle voulait autre chose, tentant de la rassurer. Elle répéta même le geste que lui avait appris Clara tout à l’heure pour dire “pardon”.

Mais quelque chose céda alors dans son esprit. Le fait de répondre directement à la jeune femme, d’ouvrir une forme de dialogue, leva une partie du voile de peur et d’angoisse qui caparaçonnait son esprit, laissant se déverser une profonde détresse qui la surpris elle même.
Elle ouvrit la bouche pour parler, mais seul une sorte de gémissement remonta de sa gorge et elle la referma aussitôt. Retenant difficilement les nouvelles coulées de larmes qui se glissaient sournoisement de ses yeux, elle attrapa son carnet et son crayon encore une fois, restant face à Tori.
Écrire s’avéra plus difficile qu’auparavant tant sa main tremblait. Sans parler des larmes qui tombaient de temps à autre sur le papier, venant diluer certaines lettres. Finalement, frissonnant de tout son corps, elle tendit le carnet à la Tori.
Les mots dessus étaient difficilement lisibles, mais si la jeune femme parvenait à les déchiffrait elle pourrait lire “Pourquoi vous êtes gentilles ?”

Une question étrange, mais qui obsédait la fillette à présent. Son esprit était balloté entre sa peine, sa crainte et les ordres acharnés de sa mère qui faisait s’agiter les deux autres Anya. Et dans ce chaos, cette simple question lui apparaissait comme une clé qui pourrait lui permettre de sortir de là.
Elle fixa sur Tori un regard plein de détresse comme un naufragé aurait observé la lumière d’un phare.

image:
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2286
Sujet: Re: Les premiers jours...   Mer 24 Aoû 2022 - 11:12
Anya ne semble pas comprendre quelque chose, et ça échappe autant à Clara qu'a Tori. La jeune fille a côté revient se concentrer sur sa mousse aux fruits de toute façon, pendant que la japonaise s'attarde plutôt sur l'adolescente qui n'en finit plus de pleurer. Inquiète qu'il y ait un problème, elle prend le temps qu'il faut pour tenter de décortiquer la situation. C'est cependant laborieux, évidemment. A sa question écrite maladroitement sur son carnet, Tori fronce les sourcils de surprises.

Il y a un temps de silence entre elles, pendant que la japonaise revient vers elle sans comprendre le sens de son interrogation. Pourquoi sont-elles gentilles ? Mais pourquoi ne le seraient-elles pas ? Elle pince les lèvres et désigne le crayon et le carnet : Je peux ? L'interroge-t-elle. Après avoir obtenu son autorisation, elle se saisit du carnet pour mieux écrire dessus, et entame les quelques mots qui lui viennent en tête.

Nous n'avons aucune raison de ne pas l'être avec toi, Anya, note-t-elle dans un premier temps, pour le lui montrer. Factuellement, Tori n'entend pas s'en prendre à une enfant, ou la chasser. Elle a besoin d'être entouré, aidé, pour se reprendre et pouvoir grandir sereinement. Depuis combien de temps est-elle seule ? C'est la question qu'elle a envie de lui poser, mais craint d'entendre quelque chose qui lui brisera le cœur.

Tu es toute seule, tu as faim. Nous sommes ensembles et nous avons à manger. C'est normal de partager avec les personnes qui en ont besoin, surtout quand ces personnes arrivent directement sur leurs côtes, en grand danger. Tori sait qu'elle n'aurait rien changé à ce qu'il s'est passé : insister auprès de Joaquin pour récupérer Anya reste une évidence pour elle, il n'y a pas une version de l'histoire où elle l'aurait laissé se faire dévorer par les vagues.

Je ne sais pas pourquoi tu te méfies de nous, mais c'est quand même une bonne chose. Je t'assure pourtant que nous ne te ferons aucun mal, les personnes qui vivent avec nous sont vives, émotives et emportées, mais aucune n'a un mauvais fond, poursuit-elle en tendant le carnet à la brune pour qu'elle puisse le lire : Tout le monde essaie de construire un endroit où nous serons en sécurité et heureux, et Anya y a sa place si elle le souhaite.



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 243
Sujet: Re: Les premiers jours...   Ven 26 Aoû 2022 - 0:38
Anya fixait Tori sans ciller cette fois alors qu’elle lui présentait le carnet. Attendant fébrilement la réponse, elle s’interrogeait plus que jamais.

Elle ne savait plus quoi en penser…
Elle avait posé cette question qui la taraudait depuis que la jeune femme l’avait prise sous son aile malgré son attitude peu avenante.

Depuis six mois qu’elle vivait recluse maintenant, elle s’était toujours persuadée que les humains étaient mauvais. Des monstres qui attendaient leur heure pour s’en prendre à leurs semblables et laisser éclater leur cruauté.
Cette angoisse permanente des autres l’avait poussé à montrer immédiatement les crocs face aux tentatives d’approches de Tori, convaincue qu’elle était que tôt ou tard, la jeune femme cherchait à son tour à lui faire du mal.
Et pourtant maintenant… Elle ne savait plus…
Elle ne comprenait plus…
Dans les yeux de la jeune femme il n’y avait ni animosité, ni fourberie, pas même un peu de rancoeur par rapport à ses réactions… Pourquoi ?

C’est ce à quoi finit par répondre la concernée.
Doucement, elle fit quelques mouvements en langage des signes et approcha ses mains sans geste brusque du carnet que la fillette tenait toujours. Celle ci n’eut pas besoin de comprendre la langue cette fois pour deviner que la jeune femme demandait à emprunter le carnet. L’hésitation d’Anya ne dura qu’une seconde et elle confia l’objet de communication tout froissé.
Pendant que la femme écrivait dessus, la fillette en profita pour essuyer plus intensément les larmes sur ses joues, utilisant ses deux mains cette fois. Les manches de son sweat en furent bientôt humides, mais au moins son visage retrouva un semblant de calme.
Elle jeta un regard à Tori qui écrivait, impatiente d’avoir la réponse. Elle en profita malgré tout pour finir son bol. A vrai dire, celui-ci ne contenait plus grand chose vu les énormes bouchées qu’elle avait engloutit auparavant. Mais ça ne l’empêcha pas de ne laisser aucune miette en léchant consciemment chaque centimètre du récipient, tel un petit animal affamé.

Puis vint enfin le retour de Tori qui lui tendit de nouveau le carnet.
Un peu inquiète, comme si elle redoutait que la réponse confirme ses peurs, Anya s’en empara et le porta à ses yeux.
Durant les secondes qui suivirent, ses yeux parcoururent les lignes écrites par la jeune femme, ses mains tremblant au fur et à mesure de la lecture. Même écris, les mots de son hôte étaient francs, loin des discours alambiqués qu’on lisait dans les livres.
“Nous n’avons aucune raison de ne pas l’être avec toi”
“C’est normal de partager avec les personnes qui en ont besoin”
“Tout le monde essaie de construire un endroit où nous serons en sécurité et heureux”

Anya tournait et retournait ces mots dans sa tête. La réponse de la jeune femme était inespérée de sincérité et de gentilesse, et pourtant, elle sentait véritable chaos envahir son esprit instable.

Ne fais confiance à personne !

Mais… Et si Tori était vraiment aussi gentille qu’elle le montrait ?

Tu m’entends ? A personne !

Pourtant… Elle avait déjà pris une autre enfant sous son aile et Clara avait l’air de se plaire ici…

Reste loin des lieux peuplés !

… Toute seule… Elle n’y arrivait pas… Elle avait eu si faim… Les animaux ne venaient pas souvent dans ses collets…

La fillette déglutit, levant son regard pour croiser celui de Tori.
… Et si… Elle se mit à trembler.
… Et si… Elle restait… Un peu ?...
Ses yeux se tournèrent vers Clara et l’interrogèrent du regard, comme si l’enfant aurait pu deviner ses doutes et y donner des réponses. Puis elle reporta son attention sur Tori.
Il y eut un moment de silence alors que la petite sauvageonne se sentait plus angoissée que jamais face à toutes ces informations contradictoires qui s’entremêlaient dans son esprit et ce choix qu’elle avait à faire à présent.
Elle ouvrit la bouche pour parler, mais cette fois ce fut la Anya sauvage qui réagit, grondant dans sa tête et y réveillant sournoisement des souvenirs qu’elle s’efforçait d’ignorer depuis des mois.
Quatre hommes…
Du sang…
Du feu…
La mort…

Seul un gémissement plaintif sortit de sa gorge. Elle ferma les yeux et se prit la tête dans les mains en la secouant, tentant de faire taire la Anya sauvage tout comme sa mémoire.
Elle respira à plusieurs reprises profondément pour se calmer. Puis, contre toute attente, rouvrit finalement les yeux pour les fixer de nouveau sur Tori, plongeant la main dans la poche de son sweat. Elle en sortit son couteau, mais cette fois, après une courte hésitation, l’attrapa par la lame et le posa sur la table comme dans un signe de soudaine reddition.
Tremblotante comme une feuille, elle fit un regard troublé et inquiet à la jeune femme, en plein doute sur sa décision.
Ignorant les deux Anya qui hurlaient dans son esprit pour la faire changer d’avis, elle prit le crayon et écrit en dessous de la réponse de Tori, présentant ensuite le carnet à Clara et elle sur la table.

Elle se recroquevilla sur elle-même, ramenant ses jambes contre son torse, le regard perdu.
Sur le papier froissé, on pouvait lire :
“Je suis désolée de vous avoir attaqué. Je veux pas être une méchante. Est ce que je pourrais rester juste un peu ?”

La fillette resserra ses bras autour d’elle, dans une position de vulnérabilité, autant inquiète de sa décision que de la réaction de son hôte à présent.
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2286
Sujet: Re: Les premiers jours...   Sam 27 Aoû 2022 - 14:04
Anya scrute ses quelques mots avec l'appréhension d'une enfant qui ne sait pas ce qu'elle va y lire. Et l'étonnement semble sincère dans la foulée quand elle découvre ce qu'il en est réellement. Lèvres pincées, c'est au tour de Tori de s'inquiéter de dire quelque chose qu'il ne faut pas, et qui pourrait bouleverser la jeune fille. Cette dernière fouille dans sa poche et en tire finalement le couteau, dans un geste lent, elle le pose sur la table en signe de reddition. Sa peur s'esquive, la japonaise esquisse un sourire rassuré, en retenant une quinte de toux.

Anya se recroqueville, et finit par annoter à son tour sur le papier des excuses, des explications. Et une question, qui arrache à la violoncelliste un froncement de sourcils. Rester ici ? Son sourire revient très rapidement en réponse : Bien sûr que tu peux rester, autant que tu voudras, lui signe-t-elle silencieusement. Clara prend le relai pour traduire, tandis qu'elle passe une main affectueuse dans les cheveux de la jeune fille avant de se redresser. Le contact ne dure pas longtemps, ne se veut pas intrusif : Tu as encore faim ? Lui demande-t-elle. Il reste de la mousse aux fruits rouges, autant ne pas la perdre.

FIN



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Les premiers jours...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Les premiers jours... -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: