The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -12%
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à ...
Voir le deal
149 €

Girl, you know how to make a boy cry
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1892
Sujet: Re: Girl, you know how to make a boy cry   Sam 15 Oct 2022 - 22:36
Elle le sait. Et hoche la tête en réponse. Aimerait avoir elle aussi un lâcher-prise plus important. Qui ne se réfléchit pas. Sait-elle seulement se détendre, d'une quelconque manière ? Elle en doute elle-même, n'a probablement jamais su le faire ou n'en a jamais eu l'occasion. Ses codes ne sont pas faits pour ça, elle a cru comprendre qu'Oliver attendait d'elle aussi qu'elle sache perdre le contrôle parfois mais c'est une obsession pour elle, et elle se refuse à ne pas être en maîtrise un seul instant dans son existence. Ses lèvres se pincent et à sa deuxième remarque, elle sent comme un malaise la gagner.

Pardon, je ne voulais pas le dire de cette manière. Plutôt que pour accomplir ce que vous voulez dans cette configuration, il faudra forcément des ajustements pour que ça fonctionne. Ne voyez pas là une volonté de vous changer, souffle-t-elle alors maladroitement. Elle ne sait pas comment le dire mieux, pourvu qu'il comprenne. Les yeux baissés, elle scrute le sol un temps. Je vous apprécie comme vous êtes, dans les facettes qu'elle découvre et devine progressivement, entièrement.Mais je suis plus douée que vous avec ces codes, et si ça peut vous être utile, alors...

Alors elle aidera, tout simplement. C'est ce qu'elle lui a dit. Elle croise simplement les doigts pour que ça marche et que Locklan retrouve sa place dans l'armée, d'une manière ou d'une autre. La mission du lendemain est d'autant plus primordiale pour ça. Elle croise son regard un temps et son sourire quand il revient fermement l'embrasser. Son cœur s'emballe, elle lui rend son baiser simplement, avec une gourmandise presque surprenante quand on la connaît. Mais qui n'est jamais que l'expression de sa discrétion.

Je voulais que ça soit un présent qui dise quelque chose, murmure-t-elle, il est le seul à pouvoir l'entendre. Elle n'en rajoute pas à ce sujet, se contente de rester égal à elle-même. Néanmoins, ça la gêne forcément d'avoir à s'expliquer et les remerciements la font rougir. Vous avez la même date d'anniversaire que mon fils, ajoute Zi en haussant les épaules, d'un ton anecdotique. Elle veut pouvoir garder cette date comme une bonne chose, un événement heureux. Pas seulement le signe de son absence à ses côtés.

Mais son regard revient vers Locklan et exprime une pointe de curiosité en le regardant : Le faire ? reprend la psychiatre d'une voix teintée d'incompréhension l'espace d'une seconde. Non, elle ne saisit pas ce qu'il veut dire par là. Et se sent ridicule. Elle devrait, non ? Elle hausse les épaules en trouvant dans ses mots une manière de la congédier : Oui sans doute, je vais vous laisser, vous n'avez qu'à aller le faire sur la plage si vous voulez, souffle-t-elle en se redressant : On se retrouve demain, lui annonce Zi, sans aucune rancune pour sa part. Il a toutes les raisons d'avoir besoin de se reposer, après toutes ces émotions.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5272
Sujet: Re: Girl, you know how to make a boy cry   Mer 2 Nov 2022 - 19:26
« J’avais compris, Zi. » Je poussai un profond soupir, peinant à lui expliquer ce qui me paraissait pourtant si limpide. « Mais biaisé, tordre… c’est pas mon truc. Je peux mentir quand c’est nécessaire, par contre. » Mon caractère était entier, alors me plier aux exigences des autres n’était simplement pas dans ma nature profonde. Je pouvais seulement lui promettre d’essayer de faire au mieux. J’étais capable de ruser. La preuve en était : je m’étais plutôt bien débrouillé jusque là pour cacher ma consommation d’alcool. Je ne comptais pas leur laisser le moindre prétexte qui leur laisserait croire que mon sevrage n’avait pas fonctionné, pas même à Zi.

Mon sourire revint rapidement à la suite de la discussion. « Tu veux toujours pas me tutoyer ? » On s’embrassait encore, mais ça ne l’empêchait pas de garder cette distance guindée entre nous qui restait quelque peu déroutante. Une ombre incertaine passa dans mon regard quand elle me confia que la date d’anniversaire de son fils concordait avec la mienne. « Je vais finir par croire au destin, pas toi ? » Je baissai d’un ton, cherchant subitement mes mots. « Tu m’as offert ce que je souhaitais le plus au monde… alors le cadeau est réussi. » Il me faudrait du temps pour remettre de l’ordre dans mes idées, mais je me sentais plus léger grâce à elle. Mon sourire s’accentua un peu, lâchant dans un souffle : « Tu m’as apporté l’espoir. »

J’aurais bien eu envie de plus, mais Zi fit mine de ne pas comprendre les sous-entendus évidents que je faisais. Elle brisa l’instant en une fraction de secondes, joignant les gestes à la parole en se relevant presque précipitamment. « Ok… » J’étais tellement dérouté qu’un léger rire filtra pour seule réponse au début. « Le faire tout seul ? Sur une plage déserte ? Ca devient subitement très glauque comme idée. » Je secouai la tête, un rien dépité, avant d’hausser les épaules. Je n’allais pas la retenir alors qu’elle n’en avait pas envie, non ? J’étais quand même assez frustré. « C’est pas grave… il me reste ma main gauche, après tout. Ma meilleure compagne en ce moment… mais je vais regagner ma tente. » Je récupérai le carnet dans un soupir. « Pas d’alcool, pas de sexe… ma vie est vraiment devenue triste ces derniers temps quand même. » Je me serais bien fait plaindre par mes potes à Fort Ward, mais ils risquaient plutôt de se foutre ouvertement de ma gueule. Après tout, j’avais fini par me faire passer la laisse au cou par une fille que ça n’intéressait pas. Il y avait bien de quoi se marrer.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1892
Sujet: Re: Girl, you know how to make a boy cry   Mer 2 Nov 2022 - 20:22
Pardon, je vais essayer... souffle-t-elle alors d'un air clairement coupable. Elle n'est pas au fait de cette simplicité qui vient avec le tutoiement. C'est sa manière d'être, guindée, distante, pour ne pas laisser qui que ce soit l'approcher de trop près et... Elle ne sait pas. Tendre à la possibilité de lui faire du mal, sans doute. Elle pince les lèvres un temps, elle aimerait que ça lui vienne plus facilement, mais elle ne croit pas qu'on puisse défaire plus de trente ans de conditionnement aussi simplement qu'un claquement de doigts. Ce n'est pas dans... Mon usage quotidien... ajoute-t-elle pour se justifier.

Zi a un soupir en le scrutant. Et elle a du mal à cacher le plaisir qu'elle a, à l'entendre parler d'espoir. Je suis heureuse si ça vous plait, murmure-t-elle, les joues légèrement rougies. Elle a du mal à cacher le sourire qu'elle porte, ou la joie qu'elle éprouve à l'idée d'avoir pu... A défaut de lui rendre sa famille, au moins illuminer cette journée pour lui. Cette date si particulière également, pour elle. L'impression d'avoir fait une bonne action, et de pouvoir se coucher avec le cœur un peu plus léger. Malgré tous ses remords, elle pense que son fils aimerait qu'elle ne se laisse pas sombrer à chaque fois qu'elle pense à lui. Et surtout, qu'elle utilise ce qu'il lui reste d'énergie pour amener un petit peu de bonheur sur son chemin.

Ce sentiment est néanmoins supplanté par l'incompréhension qui la tient, alors qu'elle n'est visiblement pas la seule à être troublé. En réponse, Locklan n'a pas l'air de saisir le pourquoi de sa réaction et Zi est persuadée d'avoir désormais loupé quelque chose : Glauque ? Répète-t-elle en plissant le regard, secouant dans la foulée la tête : Votre main gauche ? Mais que veut-il faire, bon sang ? Et puis, à sa plainte à peine camouflée, elle percute : Oh, articule-t-elle avant d'avoir un moment de flottement : Oh ! Mais oui, c'est évident ! Pour... Pour ça !

Elle ferme les yeux, esquissant une grimace. Ce qu'elle se sent bête ! Voilà une partie de ce qui lui a manqué dans sa vie : une éducation sociable qui peut la rapprocher d'absolument tout le monde. De code clair sur les sous-entendus que les autres peuvent faire. Bon sang, elle regrette d'être... Guindée, justement. Je... Je ne me ferme pas à l'idée, c'est... Elle a vraiment l'impression de passer pour une idiote, et la voilà qui sent ses joues chauffer de plus belle : Je suis même... Curieuse et enthousiaste à l'idée de découvrir ces choses-là avec vous, admet-elle timidement.

Mais je ne suis pas... Je ne suis pas encore prête et je... Je crains mes réactions pour l'instant, admet-elle en fuyant son regard. J'ai juste besoin d'un peu plus de temps, ajoute-t-elle. Ce n'est pas ce qu'il veut entendre, mais elle n'a pas mieux à lui dire. Et... Elle se sent assez en confiance pour être honnête avec lui, comme avec elle-même. Ces choses-là viendront. Avec la guérison de ses blessures les plus intimes, sans doute. Bon anniversaire, Locklan, ajoute-t-elle en s'approchant. Elle vient poser une dernière fois ses lèvres au coin des siennes, avec tendresse : Reposez-vous bien pour demain, lui demande-t-elle simplement.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Locklan Reid
Locklan Reid
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5272
Sujet: Re: Girl, you know how to make a boy cry   Jeu 17 Nov 2022 - 22:47
Je poussai un soupir avant d’agiter la tête négativement. « J’aurais voulu ne pas avoir à te le demander. » Elle s’en défendait tant bien que mal, mais ça ne changeait rien au fait que c’était un peu blessant d’être logé à la même enseigne que les autres avec elle, surtout à subir cette distance guindée dont elle n’arrivait jamais à se départir même avec moi.

Je relevai un regard quelque peu déconcerté vers elle, alors que Zi percutait avec un temps de retard la proposition que je venais de lui faire. C’était évident, non ? Apparemment, ça ne l’était pas assez pour elle. Son cas était vraiment désespéré. Un rire nerveux m’échappa, parce que j’avais clairement l’impression de marcher sur la tête avec elle. Mais mon hilarité fut de courte durée. Je venais de me prendre un râteau. Elle m’assurait avoir envie de le faire, mais ne pas encore se sentir prête à franchir le pas.

J’hochai la tête sans mot dire. « Je comprends. » Je me demandais tout de même si elle se sentirait un jour capable de passer outre. Je devinais sans mal que sa dernière expérience devait remonter à l’époque des Hells Angels. Elle associait cet acte à une violation de son intimité, à la mort de son fils, et également aux deux premiers meurtres qu’elle avait dû perpétrer. C’était difficile à avaler. Là-dessus, je ne risquais pas de pouvoir l’aider davantage. J’avais moi-même été longtemps un rappel cuisant de cette époque à ses yeux, même si elle avait réussi à voir au-delà. Le chemin risquait d’être encore long. « Je reste là pour toi, si tu as besoin. » C’était tout ce que je pouvais lui assurer.

Je lui offris un sourire sincère quand elle me souhaita un bon anniversaire, le ponctuant d’un baiser d’au revoir. « Je vais encore lire un peu. » Je lui désignai le carnet avant de me replonger dans ma lecture, seul sur cette plage déserte. J’attendis que les derniers rayons du soleil disparaissent à l’horizon, et qu’il devienne compliqué de lire, pour repartir jusqu’à ma tente. Demain serait une journée pleine d’épreuves, mais j’avais le sentiment que j’arriverais mieux à les affronter, maintenant que l’espoir avait fini par renaître.


"It's holding me, morphing me, And forcing me to strive
To be endlessly cold within, And dreaming I'm alive
And I'm not breaking down I'm breaking out

Last chance to lose control"
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Girl, you know how to make a boy cry   
Revenir en haut Aller en bas  
- Girl, you know how to make a boy cry -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: