The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Joseph Walsh
Joseph Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 177
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Mer 10 Aoû 2022 - 20:15
QUAND LES CHATS SE BATTENT, LA SOURIS SE CARAPATE

☽ • ☾

Plus je revenais à moi, plus je comprenais ce qu’il se passait, enfin ce fut le cas une fois que je repris mes esprits grâce à une chute. Ils étaient deux, une femme et un homme. Ça semblait les amuser, enfin ils avaient quelque chose en tête me concernant, mais la chute m’avait sans aucun doute froissé une côte ou deux. Je devais me battre entre respirer et écouter. D’ailleurs, ils m’avaient mis un truc sur la tête, c’était pour ça que je n'arrivais pas à voir et que ma respiration était d’autant plus compliquée.

Me faisant fouiller, j’aurais pu apprécier les mains baladeuses il y a quelques années, mais ici, c’était un problème. Ils cherchaient des armes, ils pourraient aussi comprendre que je n’étais pas de poids. Et puis il y eut un coup de pied qui était tout sauf doux. Me retournant malgré moi, je réprimais un gémissement de douleur un peu par orgueil. Je refusais de leur donner ce genre de chose. Ce fut toutefois un peu plus compliqué lorsqu’on me chevaucha, qu’on s’assit sur moi. C’était elle, certains détails anatomiques ne trompaient pas. Reconnaissant l’odeur du soufre, je ne tardais pas à sentir le feu bruler lentement ma peau à travers mon t-shirt. Cette connasse savait comment faire. S’en prendre à des petites zones était toujours plus efficace que pour les grosses. Trop gros et les hormones s’occupaient de nous faire oublier, alors que là… Me contractant sans pouvoir y faire quelque chose, je dus me pincer les lèvres avant de souffler, « J’ai jamais été trop SM, mais si c’est ton délire… Qui suis-je pour dire non à une femme… », on sentait que je contenais ma douleur, je l’avais moi-même entendu, mais pas question de supplier là, pas question de souffrir. J’avais fait l’armée, on m’avait appris à supporter plus. « Vous avez de la chance… Je suis bi… Et… Et j’adore les plans à trois. » ajoutais-je avec autant d’arrogance que possible. Ne pas supplier, prendre à contre-pied, si je pouvais déstabiliser ça serait comme ça.

Quoi que la véritable urgence ce fût d’essayer de détacher mes mains pour tenter une fuite. Quoi que j’eusse aucune idée d’où j’étais, mais rester comme ça serait trop douloureux, « J’ai juste pas… Pensé à me faire dépister av… Avant… Vous avez des capotes ? » difficile de garder le rythme alors que l’oxygène peiné à revenir, alors que la douleur grandissait à mesure que le t-shirt prenait feu. Mais je ne devais surtout pas m’effondrer, j’avais l’impression que ce n’était qu’un début et que je serais loin d’être déçu. C’était quoi leur délire ? Torture ? Meurtre ? Cannibalisme ? Viole ?


☽ • ☾
ft. des mauvais choix de carrière





Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5015
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 11:35
Des femmes à la recherche de James ? Je ne relève pas les termes par lesquels elle le nomme. J’aime encore croire que je n’ai pas et n’ai jamais eu de “maître” ; même si ma loyauté va dorénavant entièrement à l’anglais. Je me demande ce qu’il penserait de cette rencontre ; il me soufflerait sans doute de me méfier. Peut-être simplement de la tuer. Mais… moi, quand je la reluque et la sens passer tout près de moi, j’ai un peu trop envie de m’amuser.

Je ne contiens pas un petit sourire en coin quand Billie me pince la fesse, l’observe attentivement qui ôte sa veste, dévoilant ses bras et le creux de sa taille. Elle est bien plus captivante que le type qui remue par terre et sur lequel elle s’assoit. Inspiration un peu plus profonde en détaillant les hanches qui s’écartent sur lui, j’approche pour mieux voir ce qu’elle manigance. L’allumette qui tombe sur son buste, embrase son vêtement. Et puis, surtout, la défense surprenante de cette proie.

Je plisse les yeux, confus. Est-ce de l’humour ? Un consentement explicite ? Le comportement sort des schémas habituels, et je ne sais plus l’interpréter. Alors je sonde la réaction de Billie, un instant, avant d’approcher. “Il est spécial, celui-là.” En posant un genoux près d’eux. Le feu commence à grignoter sa peau, superficiellement, mais l’homme tient bon, même si la douleur perce à travers sa voix.

“Pas de capotes, non.” que je réponds au premier degré, voix neutre. C’est aussi le genre de protections que je devrais emporter en sortie ; mais ces petits bouts de plastique sont extrêmement rares, et tous largement périmés.

Le centre de son T-shirt se désagrège, les flammes continuant leur route sur ses côtes. Je dégaine mon couteau et m’avance en effleurant Billie de l’épaule pour couper le col qui n’a pas cédé, balade la pointe de la lame sur la peau rouge ainsi dévoilée. Elle le griffe sans vraiment l’ouvrir, alors que je m’amuse des petits tressaillements bien contenus qui animent ses muscles. Le couteau descend sur son pectoral alors que je recule, et j’augmente légèrement la pression en passant sur son téton qu'il entaille. Je continue de creuser le derme plus bas contre ses abdominaux, ouvrant un sillon rouge étiré jusqu’à sa ceinture - jusque devant le bassin de la rousse.

Je relève les yeux vers elle en écartant mon couteau, un peu frustré de ne pas avoir tout de suite accès à ce qu’elle planque sous ses fesses. Conciliant, je me décale pour aller vers les jambes du type. “Tu as vu sa prothèse ?” En retroussant son pantalon pour révéler l’engin, alliage de métal et de carbone. Fabriquée avant l'apocalypse de toute évidence, et de bonne facture. “Ca vaudrait sûrement une petite fortune au troc.”




AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 680
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 14:38

Il contient sa douleur et joue au plus effronté. Je me mords la lèvre inférieure dans un sourire vicieux. Combien de temps tiendra notre petite proie ? J’adore les entendre me supplier, mais d’avoir quelqu’un qui me défi… Le challenge m’excite encore plus ! Quand est-ce que je briserai ce nouveau jouet ? Que faudra-t-il faire pour qu’il craque ? Parce que j’y arriverai. J’y arrive toujours. C’est le talent ça.

Il tente à nouveau de me déstabiliser et je pouffe de rire.

- Hmmmm. Intéressant. Que je me contente de souffler tout en ondulant un peu du bassin, avant de me remettre à rire de plus belle.

Lee semble… pris à contrepied par les réponses de ce faiblard et ça m’amuse incroyablement. Spécial ? Différent de ce dont on l’avait l’habitude d’attraper, ça j’en conviens, mais spécial ?

- Combien de temps va-t-il jouer aux durs ? C’est plutôt ça la question. Et si c’est un vrai dur… Il n’a pas vu nos visages jusqu’ici et j’ai le rêve un peu fou de le laisser repartir, pour mieux le retrouver à nouveau. Pour qu’on en fasse un petit jeu. Une petite expérience dangereuse qui attise ma curiosité.

J’observe avec attention mon œuvre, alors que les flammes dévorent lentement le tissu de son débardeur, brûle superficiellement sa peau. Le petit incendie mourra bien rapidement j’en ai conscience. La sueur qui trempe son vêtement par endroit, le manque d’espace pour que les flammes consument le coton vu sa position… Je détourne mon regard noisette seulement lorsque le reflet glacé d’une lame apparait dans mon champ de vision. Je ne bouge pas d’un millimètre pour autant, appréciant que la proie gigote sous moi sans pouvoir se défendre. Le bruit de son col qui cède sous le tranchant de la lame me fait sourire de nouveau. J’allume une nouvelle allumette, mais joue plutôt un peu avec la flamme. Je veux qu’il puisse sentir le soufre qui s’est embrasé, qu’il craigne une nouvelle brûle tout comme la lame qui danse sur sa peau. L’appréhension. J’aime le sentir, le voir, l’entendre. Serait-il brûlé de nouveau ou entaillé d’abord ? J’espère que son cerveau est en surchauffe et j’ai hâte de l’entendre gémir. Crier, supplier. Lee se décide finalement à couper le derme crasseux de cet unijambiste. Oui, j’ai remarqué la prothèse pendant que mon chiot le transportait.

J’observe avec avidité le pourpre de son sang s’échapper de sa peau. Couler et colorer en un magnifique contraste contre cette pâleur sale. J’aime cette couleur. J’aime cette texture. J’aime cette odeur. Si l’aspect psychologique de la torture est ce pourquoi je m’adonne aujourd’hui à ce genre de petite activité, j’ai découvert que le sang était… une vision totalement enivrante pour moi.

La lame s’approche dangereusement de mon intimité, mais je ne suis pas inquiète. Jamais Lee n’oserait. Il mange littéralement dans la paume de ma main. Je devine néanmoins une certaine frustration chez lui. Je lui bloque sa petite route ensanglantée. Bien. Je lui offre un sourire insolent juste pour le piquer davantage et docilement il décide d’aller s’occuper des jambes de la proie.

- Sans doute, mais dangereux à revendre si les gens connaissent ce type. Surtout qu’il me semble avoir remarqué que ce n’était pas simplement une jambe bois.

Je reviens au principal intéresser, trempant mon index dans sa blessure avant de joyeusement lui dessiner un smiley sur le torse.

- Alors, c’est quoi ton petit nom ? Que je lui susurre chaudement.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Joseph Walsh
Joseph Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 177
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 15:11
QUAND LES CHATS SE BATTENT, LA SOURIS SE CARAPATE

☽ • ☾

Bon l’objectif ce n'était pas de se rendre intéressant, quoiqu'avec un peu de chance ça me ferait gagner du temps, mais au final j’en avais au moins pris un de cours. Le mec. Il me jugeait spécial, c’était déjà ça de gagné, en revanche elle… Elle voyait plus loin, se demandant combien de temps j’allais tenir. C’était elle le danger, elle dont je devrais me méfier… Quoi qu’en fait les deux en fussent un, mais elle savait ce que je faisais, elle semblait vouloir viser juste. Vouloir me faire craquer. Après si je continuais à le déstabiliser lui… J’avais peut-être une chance non ? Il le fallait, car le fait qu’il se soit arrêté sur l’info des capotes n’était pas pour me rassurer… Je ne me faisais pas chier depuis des années avec une main droite pour rien…

Et puis il y eut un nouveau contact, quelque chose touchait mon haut, quelque chose qui finit par le transpercer pour glisser le long de mon torse. Un couteau, un couteau qui avait fini par pénétrer ma peau à un endroit des plus sensibles et dont la douleur fut difficile à contenir. Je m’étais entièrement tendu, légèrement courbé dans un réflexe naturel pour faire face à la nuée d’information. « Tu pourrais au moins… Y mettre la langue… » soufflais-je donc en défense, pour m’en prendre directement à lui. Comment je le savais ? Il n’y avait eu aucune différence de pression de sa part à elle. Ça ne pouvait être que lui pour exercer une telle pression… « Je ne vais pas mentir… Je préfère quand ce chemin est… Fait par une… Une langue… C’est super… Exci… Excitant les arabesques sur la peau… » continuais-je pour le faire arrêter alors qu’il descendait vers la base de mon pantalon. Dans un sens, heureusement que j’avais pas mis de jupe aujourd’hui, sinon ça aurait été plus compliqué…

Soufflant en le sentant arrêter, je ne savais toujours pas si c’était grâce à ma résistance ou car il avait d’autre chose en tête. Enfin si je finis par savoir, il s’intéressait à ma prothèse. Elle, ce fut encore elle qui se montra le plus lucide, enfin lucide… Elle évoquait que si on me connaissait, on saurait… Ouais enfin argument plus trop valide dans ce monde où c’était courant de piller des cadavres, mais bon, je n’allais pas lui faire l’affront de corriger. Surtout que cette connasse venait de se pencher légèrement pour toucher mon torse et… Y dessiné ? « Joseph… Mais j’ai l’impression qu’on va… Devenir intime alors vous pouvez m’appeler Jo. » soufflais-je alors que c’était déjà moins difficile de tenir. Enfin ce n’était qu’une pause, mais ça permettait d’essayer de se reprendre. « Et une prothèse comme ça faut savoir l’entretenir. Elle ne tiendra pas une saison si tu ne sais pas utiliser un tournevis et que t’as pas un minimum de précision ! » ajoutais-je faussement offusqué alors que je m’étais redressé légèrement et ce malgré mon absence d’abdos. On essaie d’avoir vaguement de la valeur sans en faire des caisses pour essayer de rester en vie. « Et sinon, je dois vous appeler comment ? J’ai bien connasse et fils de pute en tête, mais je n'aime pas donner des surnoms sans connaitre les gens. », il m’avait attaqué, mais c’était bien elle que je mettais en premier, juste pour marquer une hiérarchie que j’avais deviné. Cela dit, cette petite pause m'avait aidé à surmonter la douleur.



☽ • ☾
ft. des mauvais choix de carrière





Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5015
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 17:52
Je souffle à ses drôles de suppliques, ”Peut-être plus tard.” que j’y mettrai la langue. Ou les dents. Je n’en ai pas envie pour l’instant, peut-être quand il sera couvert de sang. Et je me demande s’il est en train de prendre du plaisir à souffrir ainsi. Ça ne me gênerait pas - encore moins avec la rousse à califourchon sur ses cuisses - mais ce serait tout de même… inhabituel.

Pour ce qui est de sa prothèse, on pourrait la revendre sans révéler nos identités. Au pire, ses proches apprendraient qu’il s’est fait racketter. Il n’avait qu’à pas se promener tout seul. Si Billie n’en veut pas, au moins il n’y aura pas à se disputer qui pourra la garder.

J’apprécie très peu, en revanche, le ton qu’il emploie pour remettre en question mes compétences. Vrai que je ne suis pas très bricoleur, mais ce n’est pas moi qui m’en occuperai. Je souffle du nez en laissant sa jambe en place pour le moment, relève les yeux vers l’établi, les arrête sur un tournevis encore accroché au mur. Je me relève, alors qu’il nous insulte ; est-ce signe que sa tolérance à la douleur commence à approcher ses limites ? Je m’éloigne d’eux un instant pour attraper l’outil, reviens en le faisant tourner dans ma main, plante un genoux sur le sol et le tournevis dans son épaule. Qu'il reste sagement allongé et ne cherche plus à se redresser.

Je remarque alors le dessin de Billie, qui semble s’amuser comme une petite folle avec ce Joseph. “Il est agaçant.” J’aimerais lui couper la langue pour le faire taire. Ne plus entendre que les mélodieux gargouillis de souffrance plutôt que ces provocations insolentes. Mais je comprends que Billie tient à l’entendre débiter ses conneries. Moi, je n’aime pas qu’on me manque de respect, en particulier lorsque je suis en position de pouvoir.

Je laisse l’outil en lui, attrape sa mâchoire d’une main. “Tu peux nous appeler Maître et Maîtresse, si ça te chante. Mais à chaque fois que tu ouvriras la bouche pour être autre chose qu’un parfait petit soumis, je t’ouvrirai ailleurs. Compris ?” En le repoussant brusquement contre le sol. J’empoigne le tournevis pour l’extraire de son muscle dans un glissement sonore et humide, le sang affluant à la surface de sa peau, plus de peinture rouge pour Billie. “Tu veux bien me laisser la place ?” Fais-je finalement à la rousse, la politesse bien conditionnée mais teintée d’impatience.



AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 680
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 18:33

Il répond encore par l’insolence et ça me fait bien rire. Ce n’est crédible que lorsqu’on arrive à avoir le dessus. Il n’a pas le dessus. Ne l’a jamais eu face à moi. Ça ne me touche pas ses insultes et ses provocations, je m’en moque. Je n’entends que du vent de quelqu’un qui finira immanquablement par crier et supplier.

Je me contente d’hausser des épaules quand Lee semble peu d’accord avec ma remarque sur la prothèse. Qu’il se débrouille, je n’en ai rien à chier du montant que je pourrais en tirer. Il se fera coincer tôt ou tard à ne pas assez se méfier. Moi, je suis à un autre niveau. Plus élevé.

J’observe un petit instant le fameux Joseph, si c’est son vrai nom. Peut-être qu’on peut le croire vu l’audace, peut-être qu’il ne donne pas son vrai prénom. Encore une fois, ça n’a que très peu d’importance à mes yeux. Je veux simplement jouer avec ma souris ensanglantée. Conasse moi ? Tout à fait. Même si c’est une insulte pour lui, je pouffe une fois de plus de rire.

- Mon pauvre petit cœur en mille miettes. Que je souffle en feignant la tristesse. Lee lui se dépêche de rétorquer qu’il peut nous appeler maitre et maitresse.

J’ai l’œil qui brille quand je l’entends s’autoproclamer maitre. C’est risible. Pathétique venant de lui. Il est tout sauf maitre. De lui-même ou de quoi que ce soit. Un suiveur. Un gentil petit toutou qui suit les gens docilement. Je me garde bien de le lui remettre sur le nez, je ne veux pas le faire fuir trop rapidement. Je vais encore me jouer un peu plus longtemps de lui avant de fondre sur ma véritable proie.

J’ai un petit cri joyeux et excité quand j’aperçois le tournevis se planter dans l’épaule de Joseph. Il va se tortiller de douleurs, peut-être enfin crier ! Sauf que Lee me demande de me pousser trop rapidement. Je soupire et j’ai une moue boudeuse avant… de me relever pour lui céder ma place.


Terrible erreur. Maintenant que je n’ai plus de distraction sous mes doigts, je peux commencer à planifier ma petite vengeance.

Alors, alors. Je lui mets un coup de club de golf derrière la tête ? Un coup d’outils ? Je lui plante une pince dans le dos ou j’attends encore un peu… Hmmm, dilemme dilemme.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Joseph Walsh
Joseph Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 177
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Jeu 11 Aoû 2022 - 18:54
QUAND LES CHATS SE BATTENT, LA SOURIS SE CARAPATE

☽ • ☾

Deux réactions, encore une fois. Elle, elle est maitre d’elle-même, elle n’est pas atteinte alors que lui… J’avais mal joué, très mal, car subitement quelque chose me traversa l’épaule et avec la douleur. Sans rien voir, impossible d’anticiper, de prévoir et… J’ai crié, un bref instant, le temps de me mordre les lèvres pour réprimer la suite. Impossible de nier un seul instant que je suis complètement à leur merci, que j’ai le contrôle. La souffrance je la ressens et si je peux encore mentir sur ma façon de l’accepter, je ne peux rien faire contre le reste. Ils auront ce qu’ils veulent, d’une façon ou d’une autre… Je peux juste essayer d’en faire abdiquer un… Mais pour le moment je dois respirer, juste respirer, chose d’autant plus difficile alors qu’il m’attrape la mâchoire pour me faire son petit numéro. Ça fonctionne ? Il n’a pas l’air crédible. Pourtant je me retiens de souligner qu’elle me fait plus peur que lui. Qu’il a les moyens de me détruire, mais que ça ne sera qu’une réponse psychologique… « T’es né… Au… Moyen âge… » soufflais-je pourtant, une fois que l’objet sort de mon corps.

Il finit par lui demander sa place… Il est plus brutal, plus violent… Elle… Sur ce point-là je préférais qu’elle reste là, pourtant elle finit par lui céder la place, elle se relève et mon corps se cambre légèrement. Un simple réflexe face à la douleur, face à ce qui vient de se passer. Basculant légèrement sur le côté, je continue d’essayer de me libérer, de faire céder les liens. Ils me voient, je n’en doute pas, mais si petit à petit j’y arrive… Peut-être qu’à un moment je saurais me libérer. C’est comme cette cagoule ou je ne sais quoi que j’ai sur la tête, je finis par essayer de la dégager en frottant mon crâne sur le sol, en essayant de la faire remonter, mais la seule chose que je réussis à faire c’est m’étaler mon propre sang sur le visage. Je saigne, assez pour qu’il y ait une flaque ou un début sur le sol. La douleur n’est donc pas anodine. Je dois essayer de me casser, de me barrer.

Je ne lui fais pas confiance à lui, il pourrait… Il est trop instable et j’ai du mal à rester calme avec ce genre de tête de con. J’ai du mal à me retenir, à rester calme. Pourtant, j'ai fermé ma gueule là... C’est le maillon faible et pourtant, c’est le plus dangereux à cet instant.


☽ • ☾
ft. des mauvais choix de carrière





Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   
Revenir en haut Aller en bas  
- Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: