The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5015
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Ven 12 Aoû 2022 - 11:00
Billie accepte, finalement. C’est que je commence à me sentir impatient. Je la remercie d’un simple regard avant d’avancer, profitant que le minable se tortille au sol pour achever de le retourner sur le ventre d’un coup de pied dans le flanc ensanglanté.

Je prends place, plante les genoux de part et d’autre des cuisses de notre invité. Le tournevis posé sur le sol à portée de mains, je glisse les miennes sous ses hanches jusqu’à trouver la boucle de sa ceinture. Je la défais, les doigts très vite poisseux et couverts du liquide ferreux, sensation chaude et excitante. Je me presse de tirer plus bas son pantalon et son sous-vêtement

Au moins, il a l’air à peu près résolu à se taire. Je prends le temps de l’observer, de chercher des signes de peur dans les contractures de son dos, de ses mains liées devant moi. Une caresse passe sur ses fesses, trop douce en comparaison des quelques traitements qu’il vient de subir. Comme pour l’inciter à se tenir tranquille.

Le regard de Billie sur moi ne fait qu’amplifier l’envie. J’espère que devant ce spectacle, elle saura prendre son pied. Moi, je ne perds pas plus de temps pour défaire l’attache de mon pantalon, me libérant d’une étroitesse inconfortable.






AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Joseph Walsh
Joseph Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 177
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Sam 13 Aoû 2022 - 23:11
QUAND LES CHATS SE BATTENT, LA SOURIS SE CARAPATE

☽ • ☾



Mais j’en étais incapable. Je me noyais dans mon esprit.

Ce connard avait gagné.

J’étais bien faible.


☽ • ☾
ft. des mauvais choix de carrière





Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 680
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Lun 15 Aoû 2022 - 17:32

Évidemment, il va le violer. Quelle surprise ! J’en roule presque les yeux au ciel tellement c’était prévisible. Je ne comprends pas tellement l’attrait. Je sais que c’est une question de contrôle, de destruction et c’est ça qui fait grimper le plaisir, qui devient un besoin.

Je préfère plutôt créer le besoin, pas en être la victime. De rendre quelqu’un complètement fou tellement il a envie de moi, de le contrôler à la baguette, pour moi il n’y a rien de meilleur. Une torture de plus, car cette victime ne peut s’en prendre qu’à elle-même pas la suite.

Chacun son délire et je n’ai jamais levé le nez sur Tyler ou les autres à ce sujet. Juste… aujourd’hui, j’ai cette petite rancune à assouvir. Cette petite leçon à donner. C’est donc parfait qu’il soit occupé à prendre son pied. Pendant ce temps, je fouille quelques tiroirs. Je chercher quelque chose, n’importe quoi qui pourra servir de liens solides. Je rigole toute seule, alors qu’il ne voit absolument rien venir. James lui a vraiment ramolli la cervelle. Il aurait vraiment dû rester avec moi, je suis la meilleure, rien de moins.

Voilà ! Je mets la main sur de vieux câbles dénudés. J’observe les petits filaments de cuivre cassés par endroit et je jubile déjà de me dire que ça va entailler la peau de ses poignets chaque fois qu’il va tenter de se libérer. Je pose ça sagement sur le plan de travail avant de me retourner. Il est toujours en train de le faire sien. Malgré un petit commentaire, il semble que notre victime ait complètement capitulé. Sage décision.

Moi, je viens me placer derrière Lee. Je remets bien en place mon écharpe de sois pour me couvrir, puis je prends mon club de golf et prends la mesure. Chaque fois que son va-et-vient revient dans ma direction, j’avance mon club de golf pour bien viser. Une fois, deux fois, puis… Je prends un élan.

Le choc est brutal. Pas autant que je l’aurais normalement fait. Mon but n’est pas de le tuer sur le champ. Juste… de l’assommer. Le son de son corps qui tombe contre celui de Joseph est lourd. Il n’est devenu qu’une vulgaire poupée de chiffon. Moi ? J’éclate de rire. Une crise qui me donne mal aux joues ! Je jubile. Je gagne. Je domine. Je fais quelques pas vers eux et du pied, je fais rouler Lee sur le dos pour libérer son jouet, dont je me désintéresse royalement.

- Tu ne bouges pas. Que j’ordonne au type que Lee a kidnappé.

Je trottine jusqu’au plan de travail et j’attrape les câbles de cuivre, avant de revenir m’occuper de Lee. Je lui joins les poignets derrière le dos et je serre le plus possible ses nouveaux liens. Avec la lame de son propre couteau, je viens lacérer son haut pour le lui retirer et lui cacher le visage avec les lambeaux.

- C’est ton jour de chance mon petit Joseph. File ma petite souris. Je m’occupe de lui. Que je susurre à notre victime.

Lee ? Toujours dans les vapes. Je vais attendre qu’il se réveille pour lui faire du mal, sinon ce ne sera pas amusant.



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Joseph Walsh
Joseph Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 177
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Mar 16 Aoû 2022 - 9:09
QUAND LES CHATS SE BATTENT, LA SOURIS SE CARAPATE

☽ • ☾

Sans que je ne comprenne pourquoi, il s’arrêta, exerçant alors une pression différente sur mon corps. S’y écroulant presque alors que le couteau s’enfonçait brutalement un peu plus dans ma chair. Il voulait me tuer ? Comme ça ? Heureusement, il exerça une pression bien étrange et je sentis le couteau vriller pour finalement se coucher hors de ma peau. Je… Il s’était évanoui ? Ce fut ma première hypothèse, insensée, sans doute guidé par une volonté de m’en sortir qui prêtait chaque changement à quelque chose. Mais en fait non. Il roule à côté de moi et dans le noir le plus total, je l’entends elle. Elle m’ordonne de ne pas bouger, ce que je fais, tétanisé. Les hypothèses j’en ai plein, dont une ou elle pourrait être… La raison de tout ça ? Non. Ils semblaient travailler ensemble, même si une hiérarchie était bien définie…

Ce n’est qu’après un moment qu’elle finit par briser à nouveau le silence. C’était mon jour de chance, je devais partir, elle s’occupait de lui… Comment ? Un instant interdit, mon instinct de survie reprit le dessus. Me retournant donc, j’attrapais non sans mal un bout de mes liens avant de me tortiller pour m’en défaire tout en reculant. Une fois chose faite, et ma mobilité retrouvée, je pris conscience de l’étendue de mes blessures. Cette position m’avait presque endormi et j’étais dans un sale état, mais surtout… Je retirais cette cagoule pour regarder ce qui me faisait face. Elle et lui, inconscient, impossible de les identifier dans la pénombre. Impossible de savoir si elle était blonde, ou châtain. Impossible de définir des tailles.

J’avais bien quelques punchlines, quelques réponses cyniques, mais pour la première fois de ma vie, rien ne voulait sortir, en fait pire, je tremblais. Mon corps refusait de rester là, je refusais de le faire.

Alors je finis par me remettre sur pied, remettant mes vêtements en place avant de m’avancer juste pour attraper mon sac et le fixer lui. Un mélange de haine et de crainte envahissant mon coeur. Je n'étais pas comme ça. Ça devait me passer au-dessus et pourtant, il venait de réveiller tout ce que j’avais enfui depuis des années, tout le travail pour reprendre une vie, tous les efforts pour ne pas se faire atteindre. Ce connard avait tout foutu en l’air. Je devais fuir, fuir très vite et très loin et je devais me reprendre. Alors sans un mot, je me mis à reculer, sans la lâcher du regard, comme par peur qu’elle change d’avis et que cela ne rentre dans son jeu. Était-il une proie depuis le début ou avait-elle perdu patience ? Je n’en savais rien et je ne voulais rien savoir. Je laissais simplement d’adrénaline me porter, pour fuir aussi loin que possible.

C'est-à-dire pas très loin.

Ce que l’adrénaline bloquait, c’était ma perception de la douleur, de la douleur exacte. Mais bien rapidement, le sang que j’avais perdu me rendit nauséeux, vaseux et le sac que je portais sur mon épaule se mit à peser terriblement lourd sur mon épaule blessée. Je devais me soigner, je devais faire quelque chose pour que ça ne s’infecte pas, pour que je tienne le coup. Je devais rentrer à The Haven… M’isolant dans une maison délabrée, je ne pris même pas le temps de vérifier quoi que ce soit, je me limitais à monter à un étage, à fermer une porte avant de retirer mon haut déchiré pour essayer de me soigner. Le sang continuait à couler, les brulures étaient pleines de poussière, je… Je finis par me pencher à une fenêtre brisée pour vomir, les bras toujours aussi tremblants. Je n'étais pas comme ça, je n'étais pas faible, je faisais juste semblant de l’être, je voulais juste pas rentrer dans le jeu des gros bras, ça m’amusait. Je ne pouvais pas me briser comme ça. Je ne pouvais pas me faire souffler dessus et m’écrouler. Je… C’était qu’une mauvaise épreuve, ce n’était qu’une agression, on en vivait tous, et des violes… Un quart de la population mondial en avait déjà vécu un non ? C’était… Nul, à chier comme expérience, mais ça ne voulait pas dire que j’étais en tort, que j’aurais dû faire plus attention. Ça ne voulait pas dire non plus que j’allais revivre ça, ou que j’allais mourir…

Ça voulait juste dire qu’il y avait un taré dans ce monde, que c’était un cas isolé qui ne devait pas me redéfinir, qui devait juste me servir à comprendre que j’avais des faiblesses, que je devais me battre, que je devais apprendre à me défendre, mais rien de plus, je ne devais pas changer pour lui, je ne devais pas m’effacer pour lui.

Je n’arriverais pas à me persuader de quoi que ce soit aujourd’hui. J’avais perdu beaucoup, surtout un privilège injustement acquis. Celui de l’homme blanc, d’un fils de riche n’ayant jamais réellement eu à se battre ni à craindre quoi que ce soit. Celui d’un gars qui avait toujours évité les réels dangers pour provoquer son monde sans craindre plus qu’un poing dans la gueule. Je n’arrivais pas à concevoir que ça puisse à ce point déconstruire quelqu’un. Je n’arrivais pas à admettre que ce soit possible. Pourtant, à cet instant, l’envie de me plonger dans de l’eau pour frotter le plus possible mon corps était là. L’odeur du sang avait son odeur. Les inflammations dues aux blessures résonnaient comme ses mains sur mon corps. La violence n’était rien. La violence était commune, mais lui… Il avait su faire de moi son objet. Il m’avait dépersonnifié pour prendre possession de ce qu’il voulait. Il m’avait éteint…

Je devais faire disparaitre ça. Je devais juste le faire disparaitre.

Si il ne restait plus la moindre trace de son passage, alors je pourrais reprendre.

Il devait disparaitre.




☽ • ☾
ft. des mauvais choix de carrière





Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5015
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Mer 17 Aoû 2022 - 10:45
Putain…

Ça tourne dans tous les sens. Ma tête me fait tellement mal. Une douleur qui prend racine à l'arrière de mon crâne et inonde jusqu'à mes tempes. Je grogne de douleur, rouvre les yeux mais il fait toujours noir. Il me faut quelques secondes pour comprendre qu’il y a quelque chose sur mon visage. Du tissu. Mon premier réflexe est d’essayer de l’enlever, mais mes gestes sont entravés. Mes mains sont bloquées dans mon dos, liées par un matériaux fin mais rigide qui me lime la peau. Il me dissuade rapidement de forcer bêtement.

Je ne comprends pas. J’étais en train de baiser l’autre éclopé, quand est-ce que les choses ont basculé ? Est-ce lui qui a repris le dessus ? Combien de temps est passé ? L’ai-je juste rêvé ? L’air frais filant à travers l’attache de mon pantalon encore ouverte me confirme que non. Celui qui me rafraîchit le torse explique pourquoi c’est mon propre parfum que je respire de si près.

J’essaie de chasser le vertige pour reprendre un semblant de contrôle sur la situation. Autour de moi, j’entends les gémissements douloureux de Joseph, la sonorité métallique de sa putain de jambe en mouvement, et puis le rire de Billie.

Quelle sale pute.
J’aurais dû être plus prudent.

La douleur pulsant fort dans la tête, je remue un peu sans le vouloir, réflexes désorientés. J’attends que les pas irréguliers de ma proie s’éloignent. Bientôt, je ne ressens plus que sa présence à elle.

“A quoi tu joues…?” j’aimerais savoir anticiper ce qui m’attend. Par où est-ce qu'elle m'atteindra. Ce qu'elle compte me faire. Peut-être a-t-elle cédé à la jalousie et me veut pour elle toute seule - dans une configuration assez rabaissante mais dont je pourrais bien me satisfaire. Ou peut-être… peut-être bien qu’elle m’en veut, finalement.

Je me doute de l’option la plus probable. Alors, je n’attends pas davantage pour essayer de me lever. Lorsque je me redresse, assis, le vertige me reprend de plus belle. Ne rien y voir exacerbe la confusion de mon corps qui ne sait plus tellement ce qu’il doit faire.



AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Billie Dean
Billie Dean
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 680
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Mer 24 Aoû 2022 - 17:40

La souris s’enfuit et je suis seule avec ma proie. Il se réveille tout doucement et essaie de me confronter. Quel faible.

- Tu ne pouvais pas réellement croire qu’il n’y aurait pas de conséquence à ta trahison mon petit chiot ? Quel idiot.

Je le retourne vivement d’un coup de pied, parce que j’ai bien vu mon joli « B » tout brulé sur son pectoral. J’ai bien vu aussi le J au bas de ses reins. Je veux envoyer un message à ce fils de pute. Je veux qu’il tremble dans son lit la nuit en pensant que les jumelles Dean sont toujours là et qu’elles vont venir pour lui. Puis, je veux lui bousiller son petit plaisir de voir son initial quand il baise son sac à foutre.

Je m’asseoir rapidement sur ses fesses pour l’empêcher de bouger et je sors mon couteau. Ce ne sera pas aussi précis qu’avec le scalpel à l’époque, mais ça fera l’affaire.

- Ne bouge pas mon chéri. Que je lui susurre en lui caressant le dos un instant.

Puis, je m’y mets. Je modifie ce « J » pour en faire un joli « B », exactement comme il se doit. Je coupe profondément la peau et le pourpre de son sang vient colorer cette nouvelle blessure. C’est rapidement fait cependant et je n’ai pas envie de m’arrêter comme ça. Je ne peux pas le tuer, si je veux que le message se rende à James. Puis, je n’ai pas envie de le tuer non plus, soyons honnêtes. J’ai un petit attachement à mon chiot.

Je me relève et le retourne une fois de plus d’un coup de pied. Je lui retire son haut de sur la tête et je le pose sur son entrejambe exposé et plein de merde. Avant de m’asseoir dessus, pour l’empêcher une fois de plus de pouvoir bouger.

- Il faut vraiment que t’apprennes à utiliser des capotes avant de choper la gonorrhée ou la syphilis toi. Je grimace avant de pouffer de rire. Une fois de plus, mes mains se posent sur son torse pour le caresser avec avidité. Dommage qu’il soit si souillé, j’en aurais bien fait mon casse-croûte après.

Je me couche contre le lui, relevant les pieds pour battre l’air comme une gamine, puis je commence à graver son pectoral intact. Le sang vient une fois de plus colorer ce tableau que je m’efforce de graver. Je fais fis de ses gémissements, de ses gesticulations et je m’applique fortement, toujours battant des pieds, avec ce sourire radieux qui illumine mon visage.

Au bout de quelques minutes, j’ai terminé mon œuvre et je me remets à califourchon sur mon petit Lee. On peut maintenant lire sur son torse les mots « Bad Puppy <3 » et j’en suis pas peu fière !



Are you deranged like me ?
Revenir en haut Aller en bas  
Lee Greenwood
Lee Greenwood
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5015
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   Sam 27 Aoû 2022 - 0:43
La douleur est tranchante, acide, vive. Je me replie légèrement sur moi-même quand elle m’entaille le dos, bien conscient qu’elle s’attaque à l’initiale de James - et probablement à lui, indirectement.

Je grogne, face écrasée contre le béton, et peste entre mes dents serrées. Forcer sur mes liens ne fait que les resserrer, et la pression de la lame me fait vite passer l’envie de trop me débattre. Je sais pertinemment que Billie s’amuse ; mais qu’elle ne prendrait pas le risque de se retrouver en danger. Quelle ironie, quand je tenais Joseph de la même manière un instant plus tôt.

Elle me retourne d’un nouveau coup de pied, sensation désagréable de la plaie toute fraîche qui entre en contact avec le sol poussiéreux et encore poisseux du sang de l’éclopé. Je sens le tissu qu’elle agrippe sur mon visage, et puis je retrouve la vue. La rousse qui s’installe à califourchon sur mes hanches, toujours une image désirable, même lorsqu'elle est munie de sa lame.

Un coup d’oeil sur celle-ci avant de retrouver ses yeux, esquisser un sourire crispé ; entre excitation, amusement et douleur. “Si tu en as, on peut encore s’amuser.” Dans un élan de confiance tout relatif. Ma respiration s’alourdit quand ses mains se font baladeuses. Qu’elle se rapproche, s’allonge sur moi. Ce serait clairement une bonne manière de conclure cette sortie… si elle ne s’acharnait pas.

Ma tête bascule en arrière quand le couteau pénètre ma peau. Je serre les dents, la tête pleine, abruti par les hormones qui affluent dans une tentative désespérée d’apaiser ce qu’elle me fait subir. Ses gestes sont insupportables, sentir le derme se décoller est mille fois pire.

Impossible de rester immobile, ni de réfléchir ; je me tends sous son poids, ses formes qui pèsent contre moi continuent d'alimenter le désir frustré, mais l'instinct me pousse à essayer de reculer pour lui échapper, sans succès. Jusqu’à ce que ça s’arrête.

J’ai bien saisi qu’elle ne s’était pas contenue à une lettre.

Je me mords les lèvres, la transpiration perlant sur mes tempes, le visage rougi et le cœur complètement affolé. La douleur persiste ; c’est celle de la chair exposée à l’air froid à présent. Je baisse le menton pour tenter de voir, ne parviens évidemment pas à déchiffrer le message à l’envers et sous une telle flaque de sang.

“Qu’est-ce que ça dit…?” la voix fatiguée, en captant son regard. Dans le mien, il n’y a pas de colère. Pas de rancune, ni de suppliques. Rien que cette petite lueur servile.




AM I SO E M P T Y
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee   
Revenir en haut Aller en bas  
- Quand les chats se battent, la souris se carapate (TW) | Joseph & Billee -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: