The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Of pirates and witches
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Mar 4 Oct 2022 - 14:13
Si tu le dis, tu sais mieux que moi la situation, j'insiste pas pour ma part, je comprends qu'en fait, Valérian a déjà acté la fin de l'histoire et qu'à ses yeux, y'aura pas de retours en arrière en l'état. Soit, c'est lui que ça concerne. Ruby est pas mon amie, je la connais même pas, seulement de vue sans doute et encore, j'ai aucune idée de si c'est concret. J'ai aussi peu à dire sur les relations avec les autres groupes, comme déjà évoqué : ça me concerne pas. Tiago et Kaycee, ça te dit quelque chose ? Que je lui demande en fronçant les sourcils, plus par curiosité qu'autre chose.

J'ai un soupir, j'ai eu que les échos de la discussion, ça m'a pas passionné outre mesure, seulement leur culot qui a été apprécié à sa juste valeur. Autant dire : très moyennement. Je les connais que de vue, j'admets que j'ai pas vraiment cherché à savoir qui ils étaient et ce qu'ils faisaient de leur temps, en gros. J'en ai déjà un peu rien à faire de certains dans mon propre groupe avec lequel je roule ma bosse. En soi, les personnes pour qui j'accorde mon intérêt se compte sur les doigts d'une seule main, c'est bien mieux comme ça. Si je gérais les relations diplomatiques, ça se saurait de toute façon, on serait bien plus régulièrement dans la merde.

Je fais l'impasse sur le reste, avisant simplement Valérian d'un regard perçant. Qu'il commence pas à s'en prendre à des gamins, ça va nous mettre mal. Mais à sa réaction face à mon humour détonnant, je comprends pour sa part qu'il comprend plus mal qu'autre chose mon refus. C'est une proposition d'emménagement, somme toute une suite logique entre nous. Mais mon intuition me souffle qu'il y a pas que ça dans l'amertume de ses propos : Présumer de...? Je fronce les sourcils avant de pouffer doucement du nez. Ok, t'as rien compris, que je lui souffle en haussant les épaules : C'est pas grave, laisse tomber, c'est même pas important. On va pas se battre pour ça.

________________


Ma montre indique les trois heures du matin et le sommeil me fuit encore. Val a pas quitté mon lit, j'ai tout juste eu le temps d'allumer une bougie, saisir une cigarette et un bouquin pour rejoindre l'extérieur. Enroulé dans un plaid, jean remis, c'est l'extérieur que je rejoins pour lire les notes de Jennifael et me les remettre en mémoire. Je marmonne en lisant, essayant de tout retenir, comme le ferait une enfant qui apprendrait par coeur une poésie. Quelques injures, je travaille ma mémoire en fonction du moment présent, tâchant d'associer ces idées à des instants précis qui me permettront de débloquer tout le reste.

Mais du bruit derrière me fige, et je claque le bouquin d'un coup en me tournant pour voir Valérian : Je t'ai réveillé ? Je me rends pas compte. En apprenant, je fais trop de bruit. Puis la porte ouverte laisse rentrer le froid aussi. Pardon, je sais pas si je dois refermer ou pas, je l'interroge du regard pour voir ce qu'il veut. Je pensais à un truc, fallait que je le vérifie, pourquoi je me justifie ? On s'en fout. Et j'arrivais plus à me rendormir, en gros. Mais puisqu'il est réveillé : Au fait... Comment vont Gin et Lex ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3242
Sujet: Re: Of pirates and witches   Mar 18 Oct 2022 - 22:04
Au sein des draps froissés, Valérian se retournait frénétiquement, la poitrine soulevée par une respiration brûlante. Son visage était couvert d’une pellicule de transpiration glacée, et des propos inintelligibles franchissaient ses lèvres entrouvertes. « Non, je… pas ça… Non ! » Il se redressa brusquement, les yeux exorbités. Le grec haleta comme s’il avait couru un véritable marathon. Son regard écarquillé était fiché quelque part dans la pénombre de la chambre, tandis que se dissipaient de son esprit les images qui l’avaient torturé quelques secondes auparavant. À ces angoisses suffocantes succéda la quiétude de la nuit : ce calme froid qui enveloppait comme du velours chaque élément de la chambre.

Par la lucarne de la caravane, tombaient des rais de lumière blanche. Ils dessinaient discrètement la silhouette des meubles, si bien que le grec prit peu à peu conscience de l’endroit où il se trouvait.

Il s’efforça de prendre de profondes inspirations pour recouvrer son calme. Ses yeux noirs tombèrent à sa gauche en quête de la silhouette endormie de Reese. « Reese ? » s’inquiéta-t-il aussitôt. À côté de lui, la place était vide, refroidie par les doigts algides de la nuit. Un courant d’air frais s’infiltra à ce moment-là par la porte entrouverte de la caravane et arracha un frisson au grec. « Reese ? » Les réminiscences de son cauchemar resurgirent de plus belle, et une certaine fièvre s’empara de son esprit embrumé. Le coeur battant à tout rompre, il rejeta les draps pour bondir hors du lit et se précipiter à l’entrée de la caravane, vêtu d’un t-shirt et d’un pantalon de jogging.

Une vague de soulagement s’engouffra dans sa poitrine à la vue de la jeune femme, assise sur les marches de l’entrée, avec une force telle qu’il dut s’agripper au chambranle de la porte pour garder contenance. « Tu es là. » constata-t-il d’une voix blanche tandis que Reese tournait ses yeux verts dans sa direction après avoir fermé l’ouvrage qu’elle tenait entre les mains. À sa question, Valérian s’éclaircit la gorge pour en chasser d’éventuels trémolos. « J’ai eu une crampe à la jambe. » mentit-il avec l’ébauche d’un sourire de dérision. « Cette saloperie m’a réveillé en sursaut. Pourquoi es-tu debout, toi ? »        

Évasive, Reese lui répondit alors avoir voulu vérifier quelque chose et embraya presque aussitôt la conversation vers le sujet de Gin et Lex, si bien que le grec eut l’intime conviction qu’ils se mentaient l’un à l’autre. « Dois-je prendre ombrage du fait qu’elles occupent tes pensées à une heure aussi avancée de la nuit ? » plaisanta-t-il cependant en s’installant à côté d’elle sur les marches. « Ou peut-être y voir l’occasion inespérée d’un plan à quatre ? Je suis convaincu que l’idée plairait beaucoup à Gin. » Il jeta une oeillade espiègle à son amante, puis recouvra son sérieux. « Gin va bien. Mais Lex ait traversé un véritable calvaire il y a quelque temps. Elle faisait partie des prisonniers des pirates - ceux dont je vous ai parlé, à toi et Nihima. Elle a refusé de me parler des traitements qui lui ont été infligés au cours de sa captivité, mais je ne suis pas idiot. »  

Son regard sombre se fondit dans la pénombre qui enveloppait le camp. Une bouffée de colère enfla dans sa poitrine au souvenir du regard hagard de Yulia, de son mutisme inhabituel devant ses questions pressantes, et Valérian serra les poings. « Je vais les tuer. » gronda-t-il d’une voix sourde, tranchante. « Je vais retrouver ces fils de pute et leur faire payer. Je refuse qu’ils s’en sortent à si bon compte ! Pas après ce qu’ils ont fait ! »


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Mer 19 Oct 2022 - 19:39
C'est juste une période d'insomnie, j'en ai eu d'autres et j'en aurais d'autres, je lui souffle ça d'un air assuré et détaché aussi, parce que c'est une question d'habitude. J'ai toujours été cette gosse insupportable et incapable de dormir correctement. Tout ça m'a forgé aussi, en me permettant de relativiser les situations : pas besoin d'un lit confortable pour glaner quelques heures judicieusement. Pour autant, c'est clair que c'est pas un truc très sain à vivre, et je réalise que j'aurais aimé être comme tout le monde là-dessus : à pas me faire emmerder par un Morphée trop irrégulier dans mon existence.

Je glisse le regard vers lui quand il me parle et souffle un rire amusé : Et encore, je te parle pas de mes rêves érotiques avec les deux, t'en fais jamais partie ! Que j'ajoute en faisant mine d'être prise sur le fait avec mon aveu de circonstances : Oups ! Lui continue sur cette lancée en me suggérant un plan à quatre avec Cesare et Gin. Je le fixe longuement, trop concentrée pour que ça soit anodin. Sérieusement ? Je fais mine de rien, genre ça pourrait être acceptable : Grave, tu devrais leur proposer, que j'ajoute finalement, très premier degré. Ils feraient qu'une bouchée de toi par contre, j'en suis persuadée, Gin comme Cez.

Je connais peu le second, mais le voir débarquer au motel en combinaison moulante en cuir avec un marteau, je vous jure que ça pose quand même le personnage. Donc, à côté de Valérian, c'est clair qu'il fait pas long feu. Et y'a pas un monde où c'est Cez qui joue la passivité dans l'histoire. Autant dire que mon cher et tendre se fera bouffer avant que j'ai eu le temps de lui porter secours avec tout ça. Cependant, le ton change assez rapidement, quand Valérian me parle de ce qui est arrivée à Lex. Visiblement, mon amie a été l'une des victimes de ces pirates, et c'est pas de bon augure.

Ah.

Je pince les lèvres, son agacement est palpable mais plus que ça, c'est de la colère que je ressens chez lui alors qu'il m'explique la situation. Je veux pas dire ça pour te blesser mais tu serais le dernier à qui j'en parlerais à sa place, haussement d'épaules, à nouveau j'ai pas en tête de le vexer mais la sensibilité de Val est pas forcément la plus adaptée à la situation. Justement pour ce genre de réactions, que j'ajoute en le désignant. Il frémit de colère, une veine bat à sa tempe tant il est crispé. Tu t'es pas demandée de quoi elle avait besoin, plutôt ?

De l'écoute, de la compréhension, un semblant d'illusion pour faire comme si c'était ok, que ça pourrait aller. Un soutien solide et inébranlable. La violence est peut-être pas la réponse immédiate, encore moins quand ça laisse augurer qu'on puisse blesser des proches. J'ai pas ce bouquin avec moi, mais je vais te le retrouver et tu vas prendre la peine de le lire, parce que niveau psychologie, t'es vraiment à chier, que j'ajoute. Alors, tuer ces hommes ? C'est ce qu'elles veulent ? Que j'insiste simplement en le fixant. Ou tu t'es même pas posé la question ?


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3242
Sujet: Re: Of pirates and witches   Jeu 20 Oct 2022 - 23:43
Loin de perdre contenance, un sourire charmant ourla les lèvres de Valérian à la moquerie de Reese. « Et c’est tout à fait regrettable ! Il y aurait certainement là de quoi alimenter mes fantasmes ! Le simple fait de vous imaginer toutes les trois m’émoustilles tout particulièrement. » claironna-t-il en lui revoyant la balle comme ils avaient l’habitude de le faire. C’était là le parfait résumé de leur relation : des piques, du sarcasme et une grande tendresse qui cimentait ce cocktail explosif, exerçant eux une attraction inédite, fulgurante. Force était d’admettre que, s’ils se chamaillaient fréquemment, jamais le grec n’avait aimé comme il aimait Reese.

« Je ne suis pas aussi prude que tu sembles le croire ! » se défendit-il ensuite avec hauteur, tandis que, d’une main, il se réordonnait adroitement ses cheveux sombres, dérangés par son sommeil agité. « Figure-toi que j’ai déjà gouté aux hommes. Mais, si je ne suis pas opposé à des rapports plus musclés, je préfère largement ton doigt à leurs queues. » Son sourire suave s’élargit. Le grec recouvra finalement son sérieux, comme s’il considérait à son tour la proposition de la jeune femme. Il scruta son visage pour y déceler les signes d’une éventuelle plaisanterie. « Tu es sérieuse ? » demanda-t-il finalement, au terme d’un court examen. « Aimerais-tu réellement que je leur propose ? »

Le conversation prit une tournure plus sérieuse lorsque Reese s’enquit de Gin et Lex. Une ombre se déploya sur le visage de Valérian, durcissant ses traits. Il fut rattrapé par le souvenir de sa discussion avec les deux jeunes femmes, et par les émotions qu’elle avait exhumées chez lui : de l’horreur, de la consternation et une colère noire. Au cours de cette confrontation, les cris de l’inconnue étaient remontés à la surface de son esprit pour se superposer au silence choqué de ses amies. « Quel genre de réaction ? » s’entendit-il demander à Reese. À ses oreilles, la colère bourdonnait en effet. Elle le coupa de la réalité l’espace de quelques secondes.

La question de son amante le ramena à lui. « Je… » Non. La vérité s’imposa à Valérian : lorsqu’il avait confronté les deux jeunes femmes, sa colère et ses peurs l’avaient submergé, occultant complètement la bienveillance dont il aurait dû faire preuve à leur égard. Les mots qu’il avait eus pour elles avaient été violents, presque cruels.  

« Pourquoi ne le voudraient-elles pas ? » bredouilla-t-il, déconcerté par les propos de son amante. Elle le prenait à contrepied, si bien qu’il sut quoi dire l’espace de quelques secondes. « Reese ! Ces hommes ont… (les mots s’étranglèrent dans sa gorge. Il secoua la tête et reprit de plus belle : ) comment pourraient-elles ne pas vouloir leur mort ? Après ce qu’ils ont fait, c’est tout ce que ces connards méritent ! » La réaction mesurée de Reese le désarçonnait. Elle se heurtait à sa colère comme un mur immuable.  

Un silence tomba entre eux. Saisi d'un frisson, le grec remonta ses cuisses contre sa poitrine et referma ses bras autour de ses jambes. « Qu’est-ce que tu leur dirais, à ma place ? » demanda-t-il finalement à Reese dans un murmure. Il s’en remettait à son intelligence. En effet, si le grec aimait ses amies, les démonstrations d’affection lui échappaient invariablement, au point qu’il se trouvât chaque fois désemparé dans des circonstances qui exigeaient de lui qu’il réconforte ses proches.


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Lun 24 Oct 2022 - 13:43
Vraiment ? La pente s'fait doucement glissante dans cette conversation, alors qu'il en rajoute une bonne couche en tâchant de se la jouer. Bien sûr que je suis sérieuse, que je lui souffle quand il me le demande, les sourcils froncés. A ce petit jeu, je serais pas celle qui fera marche arrière. J'sens qu'on peut même aller jusqu'au plumard avant qu'il admette qu'il est que modérément motivé par l'idée, et même là, je l'imagine capable de s'allonger pour garder ce qu'il lui reste d'égo et de dignité. Pourquoi ? Que j'insiste, plissant le regard dans sa direction.

Évidemment, je le cherche. On verra bien les proportions que ça prendra. Mais connaissant Gin et Cesare - plus ou moins vaguement - je suis persuadée qu'ils seront partants. Cela dit, la conversation devient autrement plus sérieuse, et j'admets que c'est pas un terrain sur lequel j'imaginais trouver Valérian. Il est énervé vraisemblablement, ça s'entend au timbre de sa voix, ça se voit à la lueur qui vibre dans ses yeux : Tu oses poser la question ? Tu t'es vu ? Un puma sur le point d'attaquer serait moins agressif que lui actuellement.

Et puis, c'est de pire en pire, je secoue la tête et roule des yeux dans la foulée : Pourquoi c'est la question que tu te poses ? Tu leurs as jamais demandé clairement les choses, en fait, tu présumes qu'elles veulent ça mais t'en sais rien, et ça, il peut tout simplement l'admettre. Cela dit, il décolère à peine, je souffle un grand coup pour retrouver moi-même mes nerfs. On a tous des réactions très différentes face aux choses qui nous font du mal... Encore plus dans ce genre de situations. Je me l'explique pas, on est pas tous montés pareils.

Quand je te demande de quoi ont-elles besoin, tout ce que tu trouves à me dire c'est : qu'ils meurent, mais non. On a besoin d'air, de manger, de boire, de bouger, mais on a pas besoin de tuer des gens, pas quand on doit se reconstruire pour survivre, que j'lui souffle, tout bêtement. Faut reprendre les bases visiblement, sinon il comprendra pas : La vengeance, c'est dans un second temps, quand on a un socle solide sur l'quel se poser concrètement. Qu'est-ce que tu es prêt à entendre de ce qu'il s'est passé ? Que je l'interroge franchement.

Autant le dire directement. Aura-t-il les épaules d'avoir les détails de la situation ? Parce qu'il s'imagine les choses, clairement. Il pense ça, et peut-être que c'est pire dans sa tête qu'en vrai, on en sait foutrement rien. Ou peut-être que c'est l'inverse et là, il aura pas les reins pour l'écouter. Elles ont besoin d'un ami, avant tout. Et qu'tu... Qu'tu leurs reconstruises un endroit où elles se sentiront en sécurité, c'est ce dont j'ai eu besoin, après l'incident. Ensuite, une fois qu'ça, ça sera "acquis", tu pourras aller plus loin, tout simplement. Mais si tu leurs demandes pas c'qu'elles veulent, t'iras toujours dans un mur, tout simplement.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3242
Sujet: Re: Of pirates and witches   Jeu 27 Oct 2022 - 23:58
Gagné par une franche stupéfaction, le grec regardait à présent son amante en agrandissant démesurément les yeux. « Disons que je ne te savais pas encline à ce genre de pratique. » Il ne décelait aucune trace de moquerie dans l’expression de Reese, si bien que la réalité de sa proposition le heurta finalement. Un sourire à la fois goguenard et incrédule ourla ses lèvres : « tu aurais dû me le dire plus tôt ! » dit-il en souriant à pleines dents. « Dire que je n’osais pas te le proposer ! Nous devrions leur soumettre l'idée lorsque l’occasion se présentera ! »

Putain de merde.

Son prétendu ravissement se mua ensuite en franche consternation. Une ombre se déploya dans ses yeux et Valérian contracta les mâchoires, refoulant les émotions qui le traversaient comme des lames de fond. « Je ne comprends pas. » articula-t-il d’une voix rauque. « Ça n’a aucun sens. » Pas à ses yeux en tout cas. La violence était la seule réponse envisageable. Elle l’obsédait au point que le grec fut incapable de concevoir que ses amies puissent ne pas y aspirer. « Je ne comprends pas ! » répéta-t-il en secouant la tête avec dénégation.

Il était désemparé de constater à quel point les affirmations de la jeune femme lui apparaissent obscures. Elles se heurtaient à ses propres convictions, lesquelles étaient motivées par un violent désir de vengeance. Reese prit une profonde inspiration, puis - avec une patience surprenante - entreprit de lui expliquer le fond de sa pensée. Dans le silence nocturne, le grec l’écouta avec grande attention. Il avait toujours accordé beaucoup d’importance à l’opinion de Reese. En dépit de sa misanthropie, la jeune femme percevait en effet avec une grande acuité les rouages du comportement humain.    
 
À sa question, le grec baissa subrepticement la tête. « Je suis incapable d’entendre le pire. » admit-il finalement en serrant les paupières. « Yulia le sait. J’imagine que c’est en partie pour cette raison qu’elle est restée silencieuse alors que je la pressais de répondre à mes questions. Elle s’est obstinée à se taire ; mais son silence a, malgré-elle, confirmé mes pires craintes. » Il ne faisait aucun doute, aux yeux du grec, que ses amies avaient subi les pires outrages entre les mains de ces pirates. Cette seule pensée lui était insupportable. Elle transperçait son coeur comme une lame chauffée à blanc. « J’aimerais pouvoir les aider. » avoua-t-il soudain d’une voix éraillée, avec le sentiment d’être parfaitement impuissant devant la douleur de ses amies.

Les paroles de Reese se fichèrent dans son esprit avec précision. Il avait toujours fait un piètre ami, incapable de trouver les mots adéquats pour prodiguer du réconfort à ses proches. Et pourtant, le grec se promit en cet instant de faire de son mieux pour aider les deux jeunes femmes à se reconstruire. « Je crois que je comprends. »

Un silence tomba entre eux. Enfin, Valérian se pressa doucement contre son amante. « Merci. » Un sourire joua à la commissure de ses lèvres. « J’essaierai de leur parler à mon retour. Nous verrons bien ce qu’il adviendra. » Il scruta alors le visage de Reese, éclairé par la lumière moribonde de la bougie. « Est-ce que tu y penses encore ? » lui demanda-t-il à voix basse en faisant allusion à son agression.


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Ven 28 Oct 2022 - 0:48
Fais plus jamais ça, que je lui souffle fermement en posant sur lui un regard dur. Mon timbre sonne comme un putain d'avertissement, presque une menace quand on m'écoute. Mais c'est factuel : Pousser une amie à t'parler, c'est la pire chose possible, c'est... Une autre agression, que je lui explique. Il devrait le comprendre, parfois, Valérian a surtout besoin qu'on lui mette le nez dans sa connerie pour en sentir l'odeur. Puis, c'est peut-être pas seulement pour te protéger toi qu'elle t'a rien dit, ou parce qu'elle te pense incapable de l'entendre, que j'ajoute.

J'ai peut-être besoin de lui donner un autre éclairage à la situation, parce qu'il aura pas la sensibilité de le faire. Le monde est pas binaire : avec lui ou contre lui. C'est peut être aussi parce qu'elle sait pas comment le dire, et qu'elle a pas envie que ces mots sortent de sa bouche, tout simplement. Y'a des choses sur lesquelles poser des phrases semblent... Impossible. Mais ça, c'est difficile de l'expliquer concrètement, parce que y'a aucun dictionnaire pour parler crument de la violence en elle-même.

Je soupire, j'ai un temps de flottement à sa question en venant poser ma tête contre son épaule. J'ai besoin de cette réflexion pour me redresser un temps et fixer le vide : Je viens de me rendre compte que non, c'est dit si naturellement que ça m'étonne moi-même : Plus vraiment, bizarre non ? La dernière fois que j'y ai pensé vraiment remonte à plusieurs mois, je crois, que j'ajoute simplement en pinçant les lèvres : Peut-être qu'avec le temps, t'as l'impression que c'est pas vraiment tes souvenirs, et que c'est pas vraiment toi non plus qui a vécu ça, en gros.

Mais là encore, je sais pas si je suis claire. J'espère que oui, il est tard, c'est pas forcément facile comme sujet : Pourtant, tu sais, je travaille beaucoup ma mémoire, j'ordonne mes pensées, j'ai un palais mental beaucoup mieux rangé que ma piaule, et c'est pas difficile : Et j'ai posé cette histoire dans un coin. Comme on pose un livre dans une étagère. Je crois que c'est ça qui m'a permis de... De m'en désensibiliser, je hausse les épaules en le disant : C'est comme un chapitre passé dans un livre, il y a des milliers d'histoires à découvrir ou à écrire, celles-ci semblent... Lointaines, étrangement ordinaire et fondamentalement inintéressante, que j'ajoute.

Mes yeux reviennent un temps vers Valérian. Il est trop emporté et vindicatif pour saisir ce recul. Mais l'agression date d'il y a longtemps. Il est même pas au courant pour celle qui a embarqué mon seul ami de l'époque. Comme un frère pour moi. Elle est que le reflet de ce besoin de domination ressenti par des êtres faibles et pathétiques, je suis pas sûre qu'on ait besoin d'épiloguer sur la question. Les viols sont d'une inquiétante habitude, dans la vie des femmes notamment. Mais je laisserais rien de tout ça me définir : Je suis plus forte que ça, que j'ajoute fermement.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Of pirates and witches   
Revenir en haut Aller en bas  
- Of pirates and witches -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: