The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Smartphone Redmi Note 10 Pro Officiel 64 Go à ...
Voir le deal
163.93 €

Of pirates and witches
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3237
Sujet: Of pirates and witches   Mar 9 Aoû 2022 - 14:07
3 août.

Le voyage dura une journée entière au cours de laquelle les vents furent heureusement en leur faveur ; gonflant vigoureusement les voiles du Revenge. Aux côtés d’Echo, Hayden et Sidney, Valérian s’activa malgré la fournaise qui ricochait avec ardeur sur le pont. Porté par les vents, le navire fendit les eaux comme une lame bien graissée ; si bien que l’île de Bainbridge apparut à l’horizon quelques heures seulement après leur départ de Crescent Bay. Le pavillon du Revenge se déploya alors au vent.

C’était là le deal passé avec June Phelbs. Par le passé, les Remnants avaient subi des attaques de groupe de pirates, aussi l’avocate avait-elle demandé aux Exilés qu’ils annoncent leurs couleurs en passant à proximité de l’île pour éviter tout malentendu.

À la tombée du soir, le Revenge atteignit finalement la pointe de Tacoma où se dressait le Fort Nisqually. Harassé de fatigue suite à cette traversée, Valérian aida ses compagnons à amarrer le navire à la Marina, puis à décharger la cargaison d’essence et d’alcool avec l’aide de quelques-uns de leurs alliés. Ils gagnèrent ensuite le Fort alors que la nuit déversait pour de bon son encre dans le ciel.

Au Fort, le grec salua rapidement quelques visages connus. La fatigue raidissait cependant ses muscles, si bien qu’il n’aspirait qu’à s’effondrer dans un lit de plume et dormir tout son saoul. Tandis qu’il traversait le camp d’un pas lourd, presque chaloupé, le grec se figea subitement en apercevant une silhouette bien-aimée. « Reese ? » dit-il d’une voix rauque, stupéfaite. Elle fondit dans ses bras, et Valérian la réceptionna fébrilement ; sous le choc de ces retrouvailles inattendues. Il la serra de toutes forces, humant à longs traits son parfum adoré…

« Qu’est-ce que tu fais ici ? » lui demanda-t-il alors, incrédule, avant de partir d’un rire béat, trop heureux de cette rencontre inespérée.

Autant dire que la nuit fut plus courte qu'il ne l'avait imaginé.

——

Le lendemain, le soleil était suspendu haut dans le ciel lorsqu’ils quittèrent finalement la caravane de Reese. Ils déambulèrent librement dans le Fort dont le grec découvrit avec plaisir le fonctionnement. « C’est la première fois que je viens ici. » avoua-t-il en marchant, tandis que d’une main il effleurait distraitement le dos de la jeune femme. « La position du Fort a longtemps été gardée secrète. J’y ai envoyé l’une des miennes il y a quelques années dans le cadre d’un échange commercial ; et il lui avait été formellement interdit de révéler à son groupe la position de nos alliés. » Il eut alors une pensée pour Ruby. Il avait appris, par le biais d’Elena, que la blondinette avait réchappé à la prise de Seattle en novembre dernier et qu’elle luttait à présent conjointement avec les Inglorious Fuckers contre le gang des Sinners. Une entreprise hautement dangereuse dans laquelle il ne l’aurait jamais imaginée se lancer de son propre chef.

Les yeux du grec se promenèrent le long des barricades en bois qui enserraient solidement le Fort. « Nous sommes en train de bâtir des fortifications similaires à Crescent Bay : les travaux avec les Expendables avancent bien, j’imagine qu’ils seront terminés à la fin de l’été. »

Valérian s’arrêta tout à coup et attira Reese contre lui, les lèvres ourlées d’une risette friponne. « J’aimerais que tu viennes à Crescent Bay. » lui dit-il à l’oreille. « J’aimerais te montrer ce que je suis en train de bâtir là-bas. Je suis certain que ça te plairait. »


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Mar 9 Aoû 2022 - 17:13
De qui tu parles ? J'échange un regard avec Valérian, curieuse. J'crois connaitre une bonne partie des personnes présentes dans son groupe, je vois pas pourquoi il garde le mystère sur son prénom. Mais c'est pas important, pas après nos retrouvailles. Je suis fatiguée évidemment, et lui en mène pas plus large, sauf que c'est clairement de la bonne fatigue quand on est auprès d'une personne qui nous est chère... Et que c'est pour passer du temps avec elle. Je sais pas comment l'expliquer en plus, mais Valérian a l'air... Étrangement apaisé, d'être ici, avec moi.

Je crois qu'une part de moi se satisfait surtout de ça. Quand on s'est laissés la dernière fois, j'en étais à appréhender ce qu'il resterait de lui, de comment j'pourrais l'aider encore à se reconstruire. Mais aujourd'hui, il fourmille de projet, il semble... Plus fort, et plus confiant. Quand lui regarde ailleurs, moi c'est lui que je scrute. Peut-être parce que j'aimerais garder cette image là, de lui. Pour les prochaines fois où on pourra pas se revoir, malheureusement. J'ai un maigre sourire, on parle. Vraiment... Sans s'emporter, sans que ça soit... Trop sérieux.

Thaïs s'envoie en l'air avec l'un des membres de leurs conseils, ça nous permet de pouvoir débarquer de temps en temps, que je lui souffle avec un air mutin. Il a l'air si attaché à pouvoir la voir qu'il a remué ciel et terre pour qu'on soit bien accueilli, elle le mène carrément par le bout du nez, ouais. C'est pas pour rien que c'est la patronne ! Elle fait ça avec l'équipe entière, si on compte bien. Un soupir m'échappe. Je passe sous silence l'expédition avec Jennifael. Le deal qu'on a passé ensemble. C'est dispensable, et elle m'a demandé de garder le secret.

On est arrivés pendant la tempête, j'ai bien cru qu'on allait se faire retourner, que j'ajoute. Comment ça s'est passé, pour vous, là-bas ? Ouais, j'imagine que ça a pas été facile, même si je peux pas vraiment me figurer le résultat, étant donné que j'ai aucune idée d'à quoi ça ressemble. Je capture ses lèvres doucement : J'aimerais bien y venir aussi, tu sais ? Qu'il m'y invite, pour de vrai. Parce qu'une planque où se retrouver, je crois pas qu'ça nous arrangera toujours. Mais bon... En voiture, j'imagine que c'est pas super praticable ?

La tempête a abimé tellement d'choses, les routes en premier lieu, j'ai peu d'espoir à ce sujet. Les autres sont partis nous chercher de nouveaux logements, on va pouvoir s'installer ailleurs... que j'lui souffle. Même si on sait pas encore où précisément. Je dégage une mèche pour la mettre derrière mon oreille, revenant poser ma main, les doigts frais, dans le cou de Valérian : Lucy a réussi à faire cramer le chateau où on vivait... Des dizaines et des dizaines d'années d'histoire qui sont parties en fumée à cause de ses maladresses, j'te jure... je secoue la tête : J'ai bien cru que j'allais y laisser plus que mes sourcils, aussi ! J'ai un bref rire en y pensant. Sur le coup par contre, j'ai pas beaucoup rigolé.


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3237
Sujet: Re: Of pirates and witches   Jeu 25 Aoû 2022 - 9:21
Un souffle amusé, empreint d’une certaine nostalgie, échappa à Valérian à la question de sa compagne. « D’une jeune femme qui savait mieux que quiconque me casser les pieds, autrefois. » répondit-il avec le fantôme d’un sourire. « Elle s’appelait Ruby. Elle a fait partie de mon groupe pendant près d’un an, jusqu’à ce que… (sa voix s’éteignit, et le grec plongea dans un torrent de souvenirs qui éveillèrent chez lui des sentiments toujours aussi contradictoires.) Jusqu’à ce que je la chasse de la distillerie, suite à une mission de reconnaissance ratée. »

En silence, Valérian marcha à côté de Reese, parfaitement conscient des orbes verts qu’elle dardait intensément dans sa direction. Il s’efforçait quant à lui de démêler l’écheveau de sensations qui pressait son coeur en cet instant. « Plusieurs des miens ont trouvé la mort à cause de cet échec. » expliqua-t-il finalement devant les interrogations silencieuses de la jeune femme. « Je suis entré dans une colère noire ; et j’ai mis les responsables à la porte. » Ces mots laissaient toujours une traînée amère sur sa langue. Du coin de l’oeil, le grec croisa enfin le regard de Reese. « Nous étions alors aux prises avec New Eden. L’échec ne nous était pas permis. »

S’il s’exprimait d’un ton raide, l’évocation de ces événements le plongeait néanmoins dans une tourmente fulminante ; dans des émotions toujours aussi brûlantes malgré les années écoulées. Il chassa le trouble qui menaçait de gagner la façade résolue de son visage et, avec Reese, marcha un instant sous la clarté de ce début d’après-midi qui inondait abondamment la cour du fort.

Une expression incommodée froissa ses traits lorsqu’ils abordèrent le sujet de la tempête. « La houle a recraché beaucoup de rôdeurs sur la côte. » expliqua-t-il. « Au-delà de ça, des gamins ont eu la brillante idée de fuguer pendant le coup de tabac. Nous avons dû monter une expédition pour aller les chercher. Les gosses ont été sauvés, mais j’ai passé après ça deux semaines au lit malade comme un chien ! » maugréa-t-il en secouant vigoureusement la tête pour souligner le caractère épouvantable de ce calvaire. Un calvaire au cours duquel il avait soulagé ses nerfs en maudissant quiconque avait eu le malheur de franchir le seuil de sa porte. « Emilie m’a encore forcé à manger cette bouillie infâme, soi-disant curative. Il y a des jours où j’aurais préféré mourir plutôt que d’avaler cette saloperie ! »

Il bougonna un instant, trop heureux d’avoir une oreille attentive pour s’épancher en ronchonnements. Ses lippes s’ourlèrent ensuite avec espièglerie et le grec attira sans crier gare sa compagne contre lui. Elle l’embrassa doucement, ce qui élargit son sourire. « Si ça ne tenait qu’à moi, je t’emmènerais sur-le-champ. » ronronna-t-il d’une voix onctueuse avant de lui rendre son baiser avec plus d'appétit encore. Il recouvra ensuite son sérieux et ancra son regard dans celui de la jeune femme. « Au-delà du danger que représentent les routes détériorées, des groupes hostiles sillonnent la péninsule : le trajet serait extrêmement dangereux pour toi, que tu sois seule ou escortée. Mieux vaudrait que tu le fasses avec moi en bateau. »

Peu importait qu’il désirât plus que tout la venue de Reese à Crescent Bay, Valérian n’aurait pas supporté qu’elle se lance dans un périple aussi périlleux. Il ne se serait jamais pardonné qu’il lui arrive quelque chose par sa faute. Il lui jeta ensuite un regard déconcerté. « Le château a brûlé ? » répéta-t-il, stupéfait. « J’espère que vos possessions ne sont pas parties en fumée… à l’exception peut-être de cette horrible chèvre. Est-ce que tu l’as toujours ? »

Il y avait une pointe d’appréhension dans sa voix, tandis qu’il évoquait cet animal pour lequel il avait toujours cultivé une aversion si particulière… et qui la lui avait si bien rendue.


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Jeu 25 Aoû 2022 - 15:00
Tu as fait ce qui te semblait juste de faire à ce moment-là, je glisse un regard vers lui, plutôt conciliante pour le coup. Je crois qu'une part de moi comprendre pourquoi il a agi comme ça. Quand on a pas le droit à l'échec, on peut pas se permettre de pardonner celui qui nous a pris deux forces brutes. Surtout dans des rangs déjà resserrés. Tu as des regrets ? Que je lui demande finalement en fronçant les sourcils, un peu par curiosité. Mais aussi parce qu'il a l'air d'être nostalgique de cette période.

Je connais pas cette Ruby, je sais pas du tout qui elle est. Son nom m'évoque rien de précis, je crois pas l'avoir rencontré. Je pince les lèvres et ais un soupir quand il me résume son temps de tempête, secouée par un air dépité : Pourquoi je suis pas étonnée ? Les gosses sont vraiment les derniers pour tout, je comprends pas comment on peut volontairement en faire. J'ai l'impression qu'avec Valérian, on se rejoint là-dessus justement : on attentera rien contre eux, mais si on les a pas dans les jambes, c'est pour le mieux : Je t'ai parlé de ce qu'il s'est passé, à la cage ? En novembre, que je souffle.

Je crois pas l'avoir évoqué avec lui, mais ça serait le genre à vraiment l'agacer. Le coup de poker a pas fonctionné à cause de ces merdeux. Nelly et ses frères ont eu la super idée d'empoisonner un des gâteaux et ont donc tué le diplomate de New Eden que nous avions accueilli, que je lui souffle en haussant les épaules, les mâchoires serrées : C'est Bill, qui a été accusé de ça, notamment parce qu'il s'est retrouvé avec le corps sur les bras, dans son bureau, ça s'est passé en tête à tête avec lui, et la reine d'Angleterre quoi, super l'ambiance.

Je bénis mon sens de l'observation et mon instinct encore aujourd'hui : Notre bol, c'est que j'ai réussi à faire accuser un autre abruti de New Eden, qui a profité de la cohue pour se débarrasser d'un ennemi politique en nous faisant porter le chapeau, ça s'est retourné contre lui, heureusement. J'sais pas par quel miracle. Et je retiens aussi que Chris a voulu en profiter pour me demander en mariage. Il a d'la chance d'être disparu aujourd'hui, ou j'irai lui botter le cul par principe : Je comprends pourquoi les gosses ont fait ça, même si ça m'en coute : Ils ont été trouvé à Cliffdel, et New Eden est responsable de l'extermination de leur groupe...

A leur place, évidemment qu'j'en aurais gros, que je voudrais tous les voir mort. Les images de Cliffdel restent, les photos avec. Les membres de son groupe sont allés voir par eux même, non ? Ils se sont pas contenté de les tuer. Ils les ont exposé sur des croix, les ont mutilé, humilié, ont prévu de faire ça à tout le monde, homme, femme et enfant confondus, tu parles d'un groupe qui tend la main, pour mieux te la mettre dans la gueule. Je soupire, avant de relever le nez vers Valérian, les bras autour de ses épaules : Par la mer ? C'est un peu contraignant, je fais comment avec ma voiture ?

J'ai clairement pas le pied marin, mais ça, il l'aura compris. La dernière fois, ça m'a valu le mal de mer. L'agacement de vivre les uns sur les autres avec la péniche aussi. Pas le pied. Bien sûr que je l'ai toujours, Peep me suit à la trace. Et elle a bien grandi. Elle est avec moi d'ailleurs, tu veux aller la voir ? Que je lui souffle avec un sourire moqueur : Je suis sûre qu'elle te manque ! Sinon, il parlerait pas d'elle avec autant d'entrain !


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3237
Sujet: Re: Of pirates and witches   Lun 19 Sep 2022 - 22:45
L’expression assombrie, le grec marcha en silence aux côtés de Reese, ruminant les réminiscences de cette catastrophe. Devant ses yeux, les images défilaient au rythme saccadé des mitrailleuses dont les impacts martelaient encore son esprit : la carcasse fumante d’une voiture retournée, les cris furieux et désespérés de Yulia, le visage inerte d’Alexander dont le corps avait été éventré, mutilé, par des éclats de grenade… une odeur remonta à la surface de son esprit, celle du sang et de la fumée qui avait flotté au-dessus de ce carnage. « Peut-être. » concéda-t-il finalement. « Leur erreur était impardonnable, mais la colère dans laquelle je suis entré m’a poussé au pire. Je les ai jetés dehors en plein hiver. Ils méritaient d’être punis, mais pas d’être envoyés à leur mort. » Peut-être, sur l’instant, cette sentence lui avait-elle paru être un juste retour de bâton après l’enfer que les Exilés avaient traversé.

Une brise se leva à ce moment-là, faisant frémir les feuilles des arbres dont le bruissement ramena le grec à la réalité. Les images du massacre s’effacèrent de son esprit, et Valérian croisa le regard vert de Reese : « j’aimais chacun d’entre eux. » lui avoua-t-il, en se livrant, comme toujours, avec transparence à sa compagne. « Alors, quand la fièvre et la colère se sont dissipés, j’ai été saisi de remords. Mais il était trop tard. » Le mal était déjà fait ; et sa décision, comme ses paroles cruelles, avaient rompu avec la violence d’un couperet tout lien avec le trio.

« Nous avons retrouvé leurs traces plusieurs mois plus tard. Une publicité était affichée au No man’s land pour un groupe d’enquêteurs appelé les « S.T.A.R.S. » Quand on m’a rapporté qu’une petite blonde et un hispanique avaient accroché ces affiches, j’ai su de qui il s’agissait. » L’ébauche d’un sourire indéchiffrable ourla les lèvres de Valérian, avant de s’effacer rapidement : « j’imagine qu’ils sont encore en vie, aujourd’hui. » acheva-t-il en forçant un certain détachement dans le timbre de sa voix.

Ils marchèrent sous la clarté qui baignait de blanc le paysage, et dépassèrent l’entrée fortifiée du fort pour déambuler au sein des habitations : celles-ci comportaient principalement des mobil-homes, des caravanes mais aussi des tipis. Les mâchoires contractées, Valérian écouta avec appréhension le récit de la jeune femme. Son visage se durcit lorsqu’elle lui révéla l’implication des enfants dans le drame qui avait frappé la Cage. « Ces idiots… ils auraient pu vous faire tuer ! » s’écria-t-il brusquement. « S’il t’était arrivé malheur par leur faute… » Sa phrase resta en suspens, tandis que la colère déformait le visage rubicond du grec. Il bénissait en cet instant l’intelligence de Reese qui lui avait très certainement sauvé la vie.  

Contre toute attente, la jeune femme dit comprendre le geste des enfants. Lorsqu’elle évoqua Cliffdell, l’expression de Valérian changea subrepticement, et le flamboiement de son regard perdit en intensité. « J’ai vu les photos de Cliffdell. » maugréa-t-il d’une voix chargée d’amertume. « Je connais l’ampleur de l’horreur qui s’est déroulée là-bas. Mais ces enfants vous ont mis en danger : par leur impulsivité, ils ont précipité la chute de Seattle. » Ce meurtre n’avait-il pas été l’étincelle qui avait mis le feu aux poudres, motivant la décision de New Eden de purger la ville de ses éléments dissidents ?  

Les baisers échangés avec Reese éclipsèrent la colère du grec dont le visage dur se métamorphosa en une expression béate. Engourdi de tendresse pour cette femme, il plongea son visage dans son cou pour s’enivrer du parfum de sa peau. « Mmh… » marmonna-t-il, hébété. « Nous trouverons bien une solution… »

Une expression horrifiée traversa ensuite le regard de Valérian lorsque Reese confirma ses craintes au sujet de Peep. « Bon sang, Reese… pourquoi t’encombres-tu de cette fichue chèvre ? » s'écria-t-il en secouant piteusement la tête. « Elle ne m’aime pas, et tu le sais très bien ! »

Le grec bougonna un instant au sujet de la chèvre ; puis, une certaine tension gagna ses muscles. Il se pinça les lèvres, en proie à une grande hésitation, et dit finalement : « tu sais, je ne plaisantais pas tout à l’heure : j’ai une maison à Crescent Bay. Nous pourrions… tu pourrais venir vivre avec moi là-bas. Ça sous-entendrait devoir me supporter à longueur de journée, mais… j’aimerais beaucoup que tu sois à mes côtés. »


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Reese B. Maddox
Reese B. Maddox
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
The Gentle Bastards
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3258
Sujet: Re: Of pirates and witches   Lun 19 Sep 2022 - 23:30
Je pince les lèvres en le scrutant, à la recherche de la faille qui apparaitra forcément à force de se remémorer ces souvenirs. Je suis là pour la colmater - au cas où. Et c'est là que je comprends que, par-dessus tout, ceux sont les émotions de Valérian qui parlent à sa place : Tu auras peut-être l'occasion de le leur dire, à ta manière, qu'il les aime. J'ai un bref sourire pour lui, l'air de dire que sa manière d'aimer est peut-être pas la meilleure, mais elle a le mérite d'être sincère. Si c'est pas encore possible, c'est peut-être simplement que c'est pas le bon moment pour ça, que j'ajoute simplement en haussant les épaules, parce qu'il y a des rendez-vous qu'on manque, et d'autres qu'on est pas sensés avoir.

Certains sont venus à la cage durant la réouverture, que je lui précise néanmoins avec un soupir de circonstances : Ils ont eu le culot de demander une part des recettes des soirées à la cage pour l'installation de l'électricité, que j'ajoute. La réaction d'Aamir et Thais a été... Merveilleuse. Mais c'était sûr que ça passerait pas. Comme tu vois, ils vont mieux que bien, que je lui souffle d'un air convaincu, même si on en a vu que deux sur le lot, et que ça change pas grand chose en soi. J'avise que ça le soulagera peut-être de cette inquiétude, même si une autre prend rapidement la place, en même temps que sa colère.

Et je vais bien, que je lui rappelle d'un ton sec. Inutile de menacer des gosses pour des choses qui sont pas arrivées. Valérian, te méprend pas, que j'insiste ensuite en secouant la tête. Ce que les gamins ont fait, c'était qu'un putain de prétexte pour prendre Seattle, quoi qu'il arrive, il en a conscience, comme moi. Ok, ça a été l'allumette... Ils ont juste utilisé ce levier pour agir, mais si c'était pas ça, c'était autre chose dans tous les cas, faut pas être naïf, et Valérian l'est pas. L'a jamais été. Pas même avec moi. Alors pas besoin de s'emporter, on a juste été une raison parmi beaucoup d'autres pour agir. C'est même pas un sujet.

J'en suis rendue à simplement lui rendre ses baisers, l'étreindre et rire contre ses lèvres de son agacement contre Peep : Elle t'adore aussi, t'inquiète pas, pieu mensonge : je sais qu'ils se détestent formellement tous les deux. Même si la suite me laisse un temps songeuse. Les sourcils froncés, je fixe mon amant sans bien comprendre ce qu'il me raconte : Vraiment ? J'esquisse une moue qui trahit mon doute à cet instant. Qu'est-ce qu'il raconte, ce con ? Je préfère me rouler dans les orties, que j'ajoute après un moment de réflexion. Déjà qu'au bout de trois jours, t'es parfaitement insupportable alors être constamment avec toi ? Mon ton est super sérieux, et rien filtre sur mon expression.

Jusqu'à ce qu'un sourire perce : C'est bon, je plaisante ! J'irai pas me rouler dans les orties. Même si franchement, sa proposition me fait un drôle d'effet, et ça trahit un peu l'appréhension que ça me procure : Je vais y venir, mais je sais pas si je m’établirais chez toi, ok ? Je le sens pas... Encore. J'aime bien les Bastards. J'aime bien ce qu'on y fait, que je précise : Et j'ai... Je ravale mes mots, avant de parler de Jennifael. ... Plein de trucs à y faire encore, voilà, tout simplement. Mais de temps en temps, j'imagine que ça peut pas nous faire de mal, que je lui souffle : Et puis comme ça, ça me laissera l'occasion de visiter mes autres amants, un par jour de la semaine, c'est vite rentabilisé !


I'll face the night and I'll pretend
I got Something to Believe in

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | The Exiles
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3237
Sujet: Re: Of pirates and witches   Lun 3 Oct 2022 - 23:56
Un souffle empreint d’amertume échappa au grec qui baissa les yeux, submergé par une vague d’émotions acerbes. « Il est trop tard pour ça. » répondit-il d’un air sombre. « Ce que mes propos n’ont pas détruit, le temps s’est chargé de l’effriter jusqu’à ce qu’il n’en plus reste rien, hormis des résidus de colère et de peur. » C’était ce qu’il avait décelé dans le regard de Ruby quand il l’avait rencontrée plusieurs mois en arrière. La jeune femme s’était soigneusement tenue à l’écart, guettant ses réactions avec beaucoup d’appréhension, comme s’il avait été susceptible de bondir à tout moment, les crocs dénudés.

« Il est trop tard. » acheva Valérian d’un ton égal, presque froid, évacuant de son esprit la possibilité que sa compagne avait émise. Le passé était irrémédiable, et ses racines sinueuses parcouraient les fondations du temps présent pour en déterminer le cheminement. Un souffle amusé franchit cependant ses narines devant l’anecdote de Reese. « Ruby a toujours fait preuve d’un certain culot. Ça ne me surprend pas. » Malgré lui, la curiosité le gagna : « connais-tu les noms de ceux qui se sont présentés à la Cage ? » Elena lui avait part de l’implication des S.T.A.R.S dans la lutte qui avait opposé son camp aux Sinners ; mais, depuis, le grec ignorait tout du déroulé de cette entreprise et si les deux factions avaient essuyé des pertes au cours de celle-ci.    

Une colère sombre envahit Valérian aux révélations de Reese. Elle explosa dans sa poitrine et se répandit dans ses veines telle une marée de fiel noir, épais et pernicieux qui étouffa chez lui tout raisonnement lucide et cohérent. « Si je leur mets la main dessus… » vociféra-t-il avant de s’interrompre, désarçonné, lorsque claqua sèchement la voix de la jeune femme. Elle le ramena brutalement à l’instant présent, lui donnant l’impression de réintégrer son corps. Déconcerté, le grec papillonna des yeux puis se rembrunit : « je sais. » admit-il à contrecoeur. Ces événements tragiques avaient servi de prétexte idéal à New Eden pour prendre le contrôle de Seattle. Ses mâchoires se contractèrent : « mais il n’empêche que tu aurais pu être tuée à cause d’eux. » Une perspective qui emplissait Valérian d’une rage froide.

Le grec serra ensuite Reese contre lui, hébété par les baisers qu’ils avaient échangés. Une grande appréhension raidit soudain ses muscles. Il s’humecta les lèvres, incapable de se résoudre à poser la question que le taraudait. Enfin, au terme d’une longue hésitation, celle-ci franchit la barrière de ses craintes. Terrifié, Valérian soutint le regard surpris de Reese, visiblement déstabilisée par sa demande. « Euh, oui… » bredouilla-t-il à sa question. Il eut alors l’horrible impression que ses jambes se mettaient à flageoler, prêtes à se dérober sous lui à tout moment. Son coeur, gonflé d’une douloureuse appréhension, battait à tout rompre.      

La répartie de Reese le heurta avec la force d’une gifle. « Dans les orties ? » répéta-t-il d’une voix blanche. Il ne savait pas par quel miracle ses jambes le soutenaient encore. Son esprit, vide, était incapable de former la moindre pensée cohérente. Au sourire qui perça finalement l’expression indéchiffrable de la jeune femme, le grec se détendit instantanément. Il se figea néanmoins à la réponse de Reese que la perceptive de venir vivre à Crescent Bay embarrassait manifestement. Un silence resta en suspension dans la brise fraîche avant que Valérian ne détourne le regard. « Je vois. » dit-il d’un ton guidé. « Je comprends. Excuse-moi d’avoir présumé que… enfin, je pensais que tu en aurais envie autant que moi. » Malgré-lui, ses paroles suintaient l'amertume.

Ses lèvres formèrent une ligne contrite, puis il reprit : « mais c’est probablement mieux comme ça, d’autant plus avec ces pirates qui rôdent dans les parages. Il vaut mieux que tu restes en sécurité avec les tiens pour le moment. »


Every time that I look in the mirror, all these lines on my face getting clearer. The past is gone. Oh, it went by like dusk to dawn. Isn't that the way ? Everybody's got their dues in life to pay.


Awards:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Of pirates and witches   
Revenir en haut Aller en bas  
- Of pirates and witches -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: