The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

We grew so fast
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2623
Sujet: Re: We grew so fast   Mar 9 Aoû 2022 - 18:28
J’laisse filer un rire sans joie à sa remarque et j’peux pas m’empêcher de rouler des yeux. « T’as juste posté une question hein ? Tu parles… tu me diras si tu demandes souvent à une fille de 15 ans si elle continue de faire la pute à l’occas’. » Je secoue la tête, plus énervée qu’attristée. J’veux dire, j’ai eu honte deux minutes ouais. Avant de me rappeler que c’était pas à moi d’me sentir mal. Que c’était plutôt à elle de s’demander pourquoi les mecs qu’elle connait allaient au motel. Ce qu’ils pouvaient trouver là-bas que les filles de The Haven pouvaient pas leur offrir visiblement. Mais j’suis pas assez méchante pour lui balancer ça dans la gueule. Même si c’est vachement tentant quand même.  

Et j’plisse des yeux pour la fixer quelques secondes quand elle me dit qu’elle s’en fiche. « Vraiment ? Ca t’aurait pas dérangé alors que j’me tape Joachim ? Ou Ruben ? Ou un mec du camp assez vieux pour être mon père ? » Ouais, ouais, j’pousse ptet un peu et que j’ai envie de la voir mal à l’aise. Pas comme si c’était pas arrivé de toute façon. Des mecs de plus de 40 ans qui sont passés sur Joe et qui auraient pu être notre père. J’fronce les sourcils avant de soupirer. « Oublie ma question va… » C’était plus pour foutre la merde qu’autre chose et j’ai pas envie de me fâcher direct avec elle. Enfin encore plus quoi.

L’silence tombe un peu entre nous et j’commence à me mordiller un ongle avant qu’Isalin recommence à parler. « Okay. Cool. » J’ai une hésitation. « On est cools. Vraiment. Je… on a tous perdu des gens hein. Mais c’est gentil de dire ça. » Et vraiment, j’suis heureuse que Joachim ait décidé de rentrer ici. Il appartient plus à cet endroit qu’il avait l’air de le croire. Et il a des gens qui l’aiment ici. Faut pas qu’il l’oublie. J’espère que ça va aller pour lui, même s’il sait qu’il est le bienvenu à Olympia s’il a envie de se tirer de nouveau. Ce que sa copine appréciera surement pas, j’en suis sûre. « J’vais pas dire non à un coup de main c’est sûr. » Je finis d’boire mon verre d’eau et j’attrape une pomme avant de lui faire un signe. « Tu veux savoir un truc précisément ? Nan parce que, si je m’lance à raconter où je vis sans fil conducteur, j’risque de… enfin j’parle beaucoup quoi. » Au cas où elle aurait pas encore remarqué. Encore que, j’ai pas vraiment eu l’occasion de causer avec elle. « Et… tu me raconterais toi ? Comment c’est de vivre ici ? Dans ce camp ? » J’suis curieuse. De savoir à côté de quoi je passe.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 832
Sujet: Re: We grew so fast   Mer 17 Aoû 2022 - 22:45
Isalín n’avait pas réagi, parce que pffffff – meilleur argument. Mais si sa cadette se tape Joachim, le problème ce sera pas qu’elle tapine… ce serait qu’elle saute son mec ! Mais bref. Visiblement, il n’en est rien, elle n’a jamais été prostituée, fine. En plus de parler beaucoup, elle prend grave vite la mouche. Mais bon, elle l’intrigue quand même et l’Islandaise veut la réponse à sa question. Elle emboîte donc le pas à Abigail, direction le nettoyage des box !

- Bah j’sais pas… comment tu trouves où dormir ? C’pas trop dur d’avoir peur toutes les nuits que quelqu’un débarque pendant que tu dors ? Ou de t’dire que si jamais t’es dans la merde, ou qu’il pleut pendant des jours, t’as pas un endroit sûr à 100% où t’poser ? Ah, et t’as souvent faim, non ?

Isalín a 18 ans, alors comme pour l’essentiel des jeunes de son âge, les choses sacrées de la vie sont : la bouffe et le sommeil. Elle ne peut pas dire : à Nisqually, elle est plutôt bien lotie à ce niveau. D’ailleurs, c’est exactement ce qu’elle peut raconter à sa pote du jour.

- J’te dis tout c’que tu veux sur le camp, ouais ! C’pas toujours facile, les adultes sont un peu con des fois, mais… ils sont quand même sympas, la plupart, et… du coup on a pas toujours peur ici, t’vois ? Elles arrivent à destination, la jeune femme se dirige machinalement vers Anoki pour lui caresser les naseaux, et on a Olivia qui fait de la sacrée bonne bouffe ! s’amuse-t-elle, non sans dire la vérité : ça lui a manqué, sinon, t’as vu, on a une bande assez cool. Des fois on se fait des petites soirées et tout, c’est… enfin, ça fait longtemps maintenant qu’on en a pas fait…

Depuis la mort de Robyn en fait. Ça a définitivement cassé quelque chose que la scission Ruben-Kaya avait fragilisé à coups de marteaux. Chacun s’était un peu renfermé dans son coin, Isalín et Joachim étaient devenus indissociables. Leur super bande unie n’est plus qu’un mirage parfois, c’est l’impression qu’elle a.

- J’te le redis : si t’as envie, j’parle à Kaya pour lui dire d’arrêter de t’emmerder, tu pourras trainer avec nous.

Ça l’emmerde un peu de le penser, mais Aby a sa place dans la team.



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2623
Sujet: Re: We grew so fast   Jeu 18 Aoû 2022 - 19:55
‘tain je vous jure. Je pensais pas que ça existerait encore des filles comme ça. Pour moi, elles faisaient partie de l’ancien monde, celui avec des codes et des façons de penser qui ont plus lieu d’être aujourd’hui. J’veux dire, les gens ont bien le droit de faire ce qu’ils veulent avec leur cul non ? Mais non, faut toujours des gens pour juger, même des gens de mon âge. Au moins, c’est bon à savoir. J’ferais gaffe à ce que je raconte maintenant, dans le doute.

J’la laisse me suivre si elle en a envie, pas mécontente d’avoir de l’aide en vrai. Et puis, j’suis curieuse de ses questions. Un peu. Sans compter qu’elle a l’air sympa. Je me dis qu’on pourrait s’entendre s’il y avait pas … tout le reste. J’ai un silence à ses questions, avant d’esquisser un sourire un peu triste. « J’sais plus ce que ça fait tu sais. De pas avoir peur. » Ca s’était calmé le temps où on était au RoV. Sauf que même là, y a eu des nuits où c’était un vrai cauchemar. « J’ai jamais été dans un camp comme ça en fait. » J’agite la main pour désigner ce qui nous entoure. « Le plus gros groupe que j’ai connu, c’est le motel. Et on s’est fait suffisamment emmerder pour que j’ai un couteau de cuisine sous mon oreiller quand j’dormais. La sécurité, c’est un luxe que j’ai plus depuis longtemps. » On s’y fait. J’veux dire, je me rappelle pas, donc c’est pas un truc essentiel du coup. « J’réfléchis à mes planques. Doit y avoir une issue de secours facile d’accès. L’entrée doit être barricadée. Et y a jamais d’endroit 100% sûr. Mais j’me suis habituée à ça. Sinon j’aurais pété un câble depuis longtemps. Sans compter que… personne m’oblige à rien. J’suis libre. » Et ça, ça a pas de prix.

J’grimace quand même en repensant à sa dernière question. « Ca m’arrive d’avoir la dalle ouais. Y a eu des moments, avant qu’on tombe sur Sanctuary Point, c’était grave la merde. » Pour ça que j’suis pas bien épaisse, je m’en rends bien compte. « Depuis que j’bosse ici, c’est cool. Je mange super bien pendant les quelques jours où j’suis là et j’ramène assez de bouffe pour être tranquille le reste du mois. » Meilleur compromis du monde.

Je salue Dune qui me souffle dans les cheveux et je reprends, songeuse. « Il sont pas… trop chiants ? J’veux dire, les adultes, ça veut toujours tout contrôler. Sauf que certains ont plus de mal que d’autres à se faire à ce monde-là. J’me dis que t’en as qui espèrent toujours que ça redeviendra comme avant. » Je me tapote le nez, avant d’attraper une fourche. « Ils vous traitent pas comme des gamins ? Vous avez le droit de faire ce que vous voulez ? Genre vous avez quoi comme boulot à faire ? » Ouais, j’suis curieuse, si c’est un peu comme moi.

Et je hoche la tête quand elle parle du reste. « Ouais, j’ai pu tester la bouffe d’Olivia. C’est juste de la folie. Surtout quand t’as déjà bouffé du chien dégueu avant. » Une vague grimace. « Et… votre bande est cool. J’aurais trop aimé en faire partie. » Pourquoi j’ai dit ça moi ? C’est débile. Je pique du nez en secouant la tête, piquant dans le foin avec un brin d’agacement. « Vous vous connaissez depuis longtemps ? Et … t’es là depuis quand toi ? » J’suis curieuse ouais. Au reste, j’ai un soupir silencieux. « J’veux pas que tu te prennes la tête avec elle. J’suis pas assez importante pour ça. » Et j’ai pas envie d’être au cœur d’une engueulade entre amies. Ce serait moche.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 832
Sujet: Re: We grew so fast   Dim 28 Aoû 2022 - 10:56
- J’imagine bien…, souffle la jeune femme aux confidences de sa cadette.

La faim, la peur, tout cela a fait partie de son quotidien quand elle était en plein périple. Elle les a aussi connus avant Nisqually, lorsqu’elle et Lenny étaient réduits à survivre seuls. Abigail confirme donc le tableau, mais ça ne décourage pas vraiment Isalín : partir d’ici avec Joachim reste une option. Il n’a qu’un mot à lui dire.

- Pfff, si, carrément, les adultes, ils sont vraiment chiants, j’veux dire… pas tous, mais souvent, ils croient qu’ils ont tout compris et qu’ils ont toujours raison, alors que…, elle hausse les épaules, clairement, c’est pas le cas. Mais ils peuvent plus nous prendre pour des gamins maintenant, on s’laisse plus faire !

Et elle en est plutôt fière de cette révolte. Tandis qu’elles se mettent au travail – il faut avant tout fourcher pour dégager le crottin – la rouquine insiste sur le fait qu’elle ne vaut pas une engueulade. L’Islandaise laisse les yeux au ciel, un peu amusée par cette crainte persistant.

- C’est ok j’te dis ! On va pas se déchirer pour si peu, t’sais ? A-t-elle eu de sale expériences de relations amicales ou bien est-elle juste très complexée ? Moi ça va… bientôt deux ans en fait… ça parait pas très long et en même temps…

Bah, elle doit savoir ce que c’est, non ? A leur âge, surtout à une époque pareille, deux ans, c’est une éternité. Et ici, elle s’est forgée des liens qu’elle pensait ne jamais avoir. Quelques instants, Isalín repense à ses débuts dans la communauté, à ses torrents de larme et sa volonté de disparaître dans un coin. Elle s’est renouvelée ici, comme jamais elle n’aurait pu le faire ailleurs.

- Ils m’ont sauvé la vie, dévoile-t-elle lentement, sans regard Abigail, mes potes j’veux dire. Quand j’suis arrivée, je venais de… j’vais de perdre quelqu’un de vraiment important. J’étais déprimée, vraiment, elle était même un fantôme, errant dans le campement, Ruben, Kaya, Joachim… ils m’ont redonné envie d’sourire et d’profiter d’la vie…

Une expression nostalgique plisse brièvement ses traits, puis un sourire fend son visage poudré de son. Elle ne regrette rien de leur histoire, de leurs plus intenses moments de complicité à leurs pires disputes.

- Les vieux ont fucked up le monde, on va pas en plus se morfondre, hein ? C’est bien pour ça qu’ils doivent savoir prendre les choses avec légèreté, s’amuser, penser avec leur cœur, vivre… l’Islandaise ne supporterait pas l’idée de mourir demain, en ayant juste été un robot de la survie, sérieux : tu devrais envisager d’rester ici avec nous !

Et c’est elle qui dit ça…



« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2623
Sujet: Re: We grew so fast   Jeu 1 Sep 2022 - 22:36
J’laisse filer un silence, alors que j’fronce les sourcils, essayant de pas me noyer dans tout ça. Dans cette peur qui me quitte plus depuis… en fait, je m’rappelle même plus la dernière fois où je flippais pas. Des mois ? Des années ? Je saurais pas dire. Mais c’est pas vraiment important, c’est pas comme si ça me bouffait réellement. C’est juste une information parmi d’autres, avec laquelle je dois composer. Rien de plus. J’ai quand même un rire au reste, avant de rouler des yeux. « Et encore, j’ai l’impression qu’ils vous couvent à mort ici. Avant, quand j’étais au motel, les filles m’traitaient pas comme un bébé. J’devais bosser, faire des tours de garde, le ménage, la bouffe. » J’ai une moue. « On dirait qu’ici, ils essaient un peu de garder du monde d’avant. Tu vois ce que je veux dire ? »

Je lui lance un coup d’œil avant de reprendre, avec un sourire plus franc. « Perso, j’ai aucun doute sur l’fait que vous pouvez vous démerder tous seuls. » J’l’ai bien vu avec Joachim, quand il a planté le mec pour pas qu’il me fasse de mal. « Et puis, un jour, ce sera vous les chefs ici non ? » J’veux dire, dans la logique des choses, si on s’fait pas tous bouffer avant quoi. Je fronce le nez, alors qu’on remue le crottin, me laissant quelques secondes pour m’habituer à l’odeur.

Et j’finis par hocher la tête. « Okay, okay. C’est toi qui vois. C’est… cool. Merci. » J’pique du nez, fixant mes chaussures quelques secondes. « Deux ans. Ca fait beaucoup aujourd’hui. » Soufflé d’un ton presque rêveur, alors qu’elle continue. Je garde le silence pendant qu’elle parle, vachement plus touchée que je l’aurais cru en vrai. Parce que je comprends exactement ce qu’elle a pu vivre. Que je sais ce qu’elle a pu ressentir. « Tu te demandais si ça valait la peine de continuer… » Plus soufflé pour moi que pour elle, avant que j’ai un sourire à l’attention d’Isalin. « J’suis contente. Que tu les aies trouvés. Ca aurait été dommage de plus avoir envie. »

Mon visage s’illumine au reste. « J’suis en train de ramasser du crottin pour récupérer des patates, tu crois que j’ai l’temps de me morfondre ? » Soufflé avec malice avant que j’ai un temps d’arrêt quand elle continue. « J’ai cru que j’avais perdu tout le monde en novembre. Quand ma maison a explosé et quand ma mère est morte. » Je me frotte la main sur mon jeans avant de reprendre, à mi-voix. « J’me suis retrouvée dans un groupe qui était sympa et tout. Mais c’était pas pour moi. Alors j’me suis tirée à Olympia. Le jour de mon anniversaire. » J’ai un sourire plus hésitant. « J’te dis pas l’ambiance pour mes 15 ans. J’avais trouvé une barre de chocolat. Et… » Je me mordille l’intérieur de la lèvre. « Y a un type qui a débarqué. Il voulait me piquer mes affaires au départ. Mais on a discuté. Il est resté. Et c’est débile mais… j’me suis dit qu’il m’avait donné envie de fêter mon anniversaire. De… sourire. Et de profiter de la vie. » Je reprends ses mots, mais c’est la même idée ouais. « Alors ce serait cool de rester ici. J’veux dire, depuis que j’vous connais, j’ai envie qu’on soit amis. Mais j’ai Lukas. Et ma sœur. » Sans compter Jodie, papa et ceux que j’ai pu recroiser dehors. Qui arrivent à gonfler de nouveau mon cœur d’amour et d’envie de me lever tous les matins, pas juste parce que je suis encore en vie et que j’ai pas le droit de laisser tomber.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Isalín Lokisdóttir
Isalín Lokisdóttir
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 832
Sujet: Re: We grew so fast   Mar 6 Sep 2022 - 9:28
- C’est carrément ça…, a-t-elle approuvé.

Même si les choses sont vouées à changer après leur coup d’éclat, Isalín réalise maintenant à quel point on les couvait. Ce n’est pas faute d’avoir pu prouver qu’ils étaient à la hauteur, mais il a toujours resté ce petit truc qui fait qu’on les voyait comme des enfants, plutôt que comme des survivants complets et responsables. Mais elle ne s’épanchera pas plus dessus, surtout qu’Abigail soulève un point intéressant.

- Ouais, enfin… j’crois, tu penses ?

Certes, les vieux vont mourir un jour ou l’autre – et certainement plus tôt que dans l’ancien temps – mais… est-ce que cela veut dire que Nisqually leur reviendra ? D’une certaine façon, cette idée est excitante ! Mais en même temps, l’Islandaise ne se voit pas faire partie du Conseil. Ça a l’air vraiment pas drôle, et elle n’est pas sûre de vouloir rester là toute sa vie. Elle s’imagine plutôt partir un jour, avec Joachim et Anoki ; faire un tour du monde, ou un truc comme ça.

Et là, un truc se passe. Isalín voit l’empathie sur le visage martelé de tache de rousseur de sa partenaire du jour. Elles se comprennent, plus intiment que si elles se couvraient de mot. Alors la jeune femme sourit amicalement, puis rit carrément quand Abi rebondit sur son histoire de se morfondre.

- Clairement pas !

Mais l’hilarité s’estompe bien vite, alors que sa cadette se confie à son tour. Le tableau est glaçant. Sa maison a « explosé » ? Sa mère est morte ? C’est terrible. L’Islandaise écoute pudiquement, l’air sincèrement navrée. Elle ne rebondit même pas sur les ressentiments qu’elle a envers sa sœur – c’est de sa faute si Joachim a vécu tout ça !

- Et… pourquoi vous venez pas tous ? Toi, Johanna, ce… Lukas ? C’est ton copain d’ailleurs ?! Ne peut-elle s’empêcher de demander avec espièglerie, mais elle reprend son air plus grave en jouant énergiquement de la fourche, j’suis désolée pour ce qui t’est arrivé, vraiment…, les adultes leur pourrissent vraiment la vie, avec leurs conflits et leur « stratégie », dans tous les cas…, Isalín s’arrête, plante sa fourche dans le sol pour la caler contre elle et tend une main à la rouquine, tu peux m’compter comme amie s’tu veux.


« We are the wild youth »
So leave me in the cold ♪ wait until the snow covers me up so I cannot move... so I'm just embedded in the frost ♫ Then leave me in the rain. Wait until my clothes cling to my frame ♪ Wipe away your tear stains...
Titres:
Revenir en haut Aller en bas  
Mary-Abigail Gordon
Mary-Abigail Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Merida d'Ali Express
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2623
Sujet: Re: We grew so fast   Sam 10 Sep 2022 - 14:10
Je m’attendais pas vraiment à ça en vrai. Bon, pour être parfaitement honnête, j’m’attendais pas à grand-chose. J’étais persuadée qu’elle viendrait pour m’faire chier ou m’demander des comptes. Bon, ça s’est ptet un peu passé comme ça au début, mais en fait, elle est plutôt cool. En même temps, c’est la copine de Joachim, normal qu’elle le soit non ? Et puis, vu comment elle parle de lui, comment lui nous a parlé d’elle quand il était à Olympia, ils ont l’air vachement bien tous les deux. Ca me fait plaisir, surtout pour Joachim qui était vraiment … triste, ou un truc du genre, quand on s’est croisés.

Et, à sa question, j’ai un bref haussement d’épaules. « Faudra bien quelqu’un pour prendre le relai tôt ou tard non ? Et un jour, ce sera nous. Les gens qui ont grandi avec les mordeurs. Qui ont connu que ça même pour certains. » Et ptet que ce sera différent. « Enfin, j’vous laisse les responsabilités. Moi j’suis bien dans ma maison au bord du lac. » Soufflé avec un sourire malicieux, alors que clairement, j’me vois pas vivre dans une grosse communauté. J’tournerais en rond au bout de deux minutes ou un truc du genre. Le reste me rappelle qu’en vrai, je suis loin d’être toute seule. Que tout ce que j’ai pu vivre ces derniers mois, d’autres l’ont vécu avant. Et le vivront après. Et dans le regard d’Isalin, je me rends compte qu’elle, elle comprend vraiment. Ce sentiment de vide, cette impression que plus rien vaut la peine qu’on s’lève le matin. Pourtant, elle aussi, elle a avancé. Elle a continué Et moi aussi. Alors ouais, c’est ptet ça qui nous lie plus que le reste. Plus que le fait qu’on ait le même âge, qu’on puisse avoir des centres d’intérêt commun.

Alors, j’lui rends un large sourire, bien plus franc et plus facile que je l’aurais cru. C’est pour ça aussi que j’arrive à lui parler plus facilement, à lui raconter ce qui m’est arrivé ces derniers mois. Ca me fait du bien en fait, de raconter ça. Même si j’me doute que ça doit être horrible à entendre. De plus le garder que pour moi, c’est comme d’arriver à extraire petit à petit le poison que j’ai à l’intérieur. Et ptet qu’un jour, ça fera un peu moins mal. Sa question m’prend un peu de court, mais si c’est pas la première à la poser. Et probablement pas la dernière. J’me sens rougir quand elle me demande si Lukas est mon copain et je bafouille deux trois mots impossibles à comprendre avant de prendre une inspiration. « C’est gentil. J’suis toujours en vie et j’me suis pas si mal sortie je trouve. Même si j’ai pas passé le meilleur hiver de ma vie, c’est sûr. Et si j’me décide à rejoindre un groupe, ce sera celui où vous êtes. Promis. » J’lui rends un sourire avant de battre des cils quand elle me tend la main. « Oh… » Et je frotte ma main sur mon jeans avant d’aller serrer la sienne. Et de pouffer de rire. « Ca fait hyper solennel comme ça. » Un temps et je continue, le regard brillant. « J’suis contente. De t’avoir comme amie. » Comme quoi, tout peut arriver.


We are all lost stars trying to light up the dark...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: We grew so fast   
Revenir en haut Aller en bas  
- We grew so fast -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: