The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-25%
Le deal à ne pas rater :
TV LED 55″ 4K UHD 100Hz – SONY KD55X89J à 599€ + 60€ en ...
599.99 € 799.99 €
Voir le deal

Why it’s so heavy to feel nothing ?
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 13:23
Il retient un sourire en la voyant s’énerver, même s’il peut comprendre pourquoi elle enrage toute seule. « Tu crois qu’il pourrait la trouver vilaine ? Elle est vraiment mignonne cette gamine. En tout bien tout honneur évidemment. » Qu’elle n’aille pas s’imaginer qu’il aurait des vues sur Sasha, toujours assez jeune pour être sa fille. « Tu penses qu’elle l’a retrouvé volontairement ? Qu’ils se connaissaient déjà ? » Il lui lance une œillade curieuse, se demandant quand même ce peut lier les deux jeunes femmes. « Elle est sous ta protection depuis longtemps ? » Parce que c’est de ça dont il s’agit non ?

Et, au reste, il a un sourire en coin. « Tu n’as pas idée. » Enfin si, elle a une petite idée vu le baiser auquel elle a eu droit. Ce n’est pas vraiment son genre de s’emballer de la sorte, mais il n’a pas pu s’en empêcher. Et il garde le silence quelques instants, un peu surpris de tout ce qu’elle lui a raconté. « Et tu préfères quand c’est calme alors ? » Il aurait imaginé le contraire la concernant. Mais qu’il se trompe ne serait pas étonnant, surtout qu’il ne sait toujours pas sur quel pied danser avec elle.

A sa remarque, il a un temps d’arrêt, réfléchissant sérieusement à ce qui n’est pour elle, qu’un sujet de plaisanterie. « Est-ce que je te cherchais des yeux ? Possible oui. Pas au point de chercher à te revoir par hasard non plus. » Un silence de froncer les sourcils quand elle continue. « C’était ma question pourtant. » Ce n’est pas si compliqué que ça non ? Il se pince l’arête du nez avant d’insister une nouvelle fois pour qu’elle boive un peu. Et il lève un sourcil à sa question. « Quoi ? Ah. Oui. » Un bref regard à alliance, avant de hocher la tête. « Ma femme vit au camp. Mais nous sommes séparés depuis… » Il a un temps d’hésitation, cherchant la date qui collerait le mieux. « Sept ans. Depuis le début tout de ça à dire vrai. » Est-ce qu’ils étaient réellement ensemble avant ? La question se pose. Et pourtant, elle reste sa femme et enlever son alliance ne lui a jamais paru nécessaire. Balayant le sujet qui, pour lui, n’a pas d’importance, il reprend, non sans inquiétude. « Je peux faire quelque chose pour toi ? » Il n’a aucune idée de ce qu’il pourrait faire pour qu’elle ait moins mal, pour atténuer la douleur mais, sait-on jamais, elle aura peut-être une idée.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4270
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 14:20
Tu essaies de me rendre paranoïaque, là ? Parce qu'il va y parvenir, à ce rythme. Elle psychote déjà suffisamment pour deux, ou trois même, si on compte bien. Un soupir lui échappe, elle détourne les yeux quand il lui pose la question qui le travaille : Elle n'est pas sous ma protection, enfin... Elle se débrouille, elle est majeure, vaccinée, elle fait ce qu'elle veut logiquement, précise-t-elle : C'est surtout qu'on s'entend bien, et on a beaucoup parlé elle et moi, on a plus de points communs qu'on en a l'air, qu'elle lui souffle. Le plus notable sans doute : ce passé commun qui n'en finit plus de les dévorer. Ce qui les a amenés à faire la même chose, à dix ans d'écart, en laissant derrière elles le parent qui les a aimés contre toute attente.

Elle souffle doucement du nez à sa remarque. Elle en a une plutôt bonne idée, si. Mais fait l'impasse là-dessus, se contente d'un regard complice dans sa direction. Pas toi ? Elle peut sembler chaotique par défaut, pourtant Max n'est pas vraiment versée dans ce désordre. Oh, certes, elle n'est pas un exemple de perfection et d'organisation mais... Elle aime surtout sa solitude. Ou du moins, elle a appris à le faire. Vivre fort, et pour elle. Egoïstement. J'aime que l'endroit où je dors ne soit pas un champ de mine, oui, précise-t-elle simplement. Et quand on passe de tout à rien, c'est forcément étrange, ajoute-t-elle en haussant les épaules.

Elle se redresse sur son coude pour le fixer, tandis qu'il insiste avec sa question. Elle plisse le regard : Du coup, ce que je veux, sans considération aucune pour ce que je dois réfléchir normalement avant de prendre une décision, c'est ça ? Lui demande-t-elle. Si elle doit se défaire de toutes les conditions, qui impliquent qu'aujourd'hui, elle est incapable de prendre une quelconque décision, alors certes, ça n'est pas si compliqué. Ce que je veux en théorie ? En gros. Elle a besoin de le savoir. Elle pince les lèvres un instant, en hésitant sur la marche à suivre.

Et très vite, se surprend à sentir son cœur s'emballer et une vive angoisse la prendre aux tripes. Ma femme. Ma femme vit au camp. Il est sérieux ? Elle pourrait en sentir tomber sa mâchoire, tellement elle n'en revient pas. Mais Yuan précise rapidement qu'ils sont séparés depuis le début de tout ça, et c'est un soupir soulagé et sonore qui lui échappe en retombant sur le canapé : J'ai failli faire une descente d'organes ! Tu aurais pu me le dire avant, j'ai cru que j'avais couché avec un homme marié qui vit toujours avec sa femme ! S'exclame-t-elle en posant une main sur sa poitrine, une autre sur son front. Il va finir par la tuer, c'est sûr et certain.

Après, peut-elle lui faire confiance ? Si ça se trouve, il est toujours avec elle, et ne le lui dit pas. Elle essaie de ne pas y penser, ça ne sert plus à rien. Ce qui est fait, est fait. Tu as amené une bouillote avec toi ? Lui demande-t-elle alors, en toute ironie, elle sait que ça n'est pas le cas. Fais voir ta main, lui demande-t-elle alors en tendant la sienne. Le temps de pouvoir la saisir et d'en estimer la température, elle hoche la tête : Hmm, ok, Max se redresse sur le canapé, faisant clairement de la place pour qu'il puisse s'allonger à côté d'elle : Installe-toi, ordonne-t-elle alors fermement, suivant ça d'un sourire confiant.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 15:04
Il la fixe, un peu interloqué. « Euh non, c’était juste… hum, passons. » Lui dire qu’il est simplement curieux et qu’il essaie juste de savoir comment les deux adolescents ont pu se rencontrer ne l’aidera pas à ne pas s’imaginer le pire. Et il l’écoute avec attention, avant d’esquisser un sourire. « C’est bien pour elle. D’avoir un point de repère. La plupart des jeunes de son âge sont totalement perdus sans leurs parents, c’est toujours compliqué pour eux. » Il a pu le voir à de nombreuses reprises, même si le cas de Zelda est à part entière. L’espace d’une seconde, il se demande comment il va retrouver la maison à son retour et il se dit qu’il préfère ne pas se l’imaginer.

Et, à sa question, il laisse filer un silence songeur. « J’ai été élevé pour apprécier l’ordre et le calme. J’imagine que je devrais répondre que je préfère ça. » Sauf que, depuis ses 16 ans, il a aussi compris qu’il s’épanouissait dans un certain chaos. Mais il compartimente les choses tant bien que mal depuis toutes ces années. « Je pensais pourtant que vous étiez assez nombreux pour que ce ne soit pas vraiment calme. Je me suis trompé ? » Surtout avec Nascha et Sasha, difficile d’imaginer leur camp silencieux et sans mésaventures en tout genre.

Il commence à fouiller dans son sac pour voir ce qu’il avait apporté pour la soirée. S’il avait surtout envisagé de se nourrir avec sa bouteille de whisky, que Maxine a bien réussi à faire disparaitre l’air de rien, il avait quand même de quoi manger. Et il pose le tout par terre, avant de relever la tête quand la jeune femme reprend la parole. « C’est à peu près l’idée. Ce que tu voudrais. Sans avoir à te soucier de toutes tes responsabilités ou que sais-je encore. Sans avoir à te soucier des conséquences. En théorie donc. » Parce qu’il sait très bien que ça ne marche pas toujours comme on le voudrait, surtout quand, comme lui, on déteste perdre le contrôle de la situation.

Il voit à sa tête qu’il a visiblement mal amené sa relation avec sa femme et a une grimace d’excuses. « Te dire quoi avant ? Que je suis marié ou séparé ? » Il ne poussera pas le vice à lui dire qu’il ne ferait pas ça et qu’il est du genre irréprochable. Coucher avec une femme pour rentrer chez sa femme. Parce qu’il l’a déjà fait. Sans le moindre remord en plus, c’est probablement le pire. Alors oui, peut-être qu’il a changé et que ça fera partie des choses qui ne se reproduiront plus. Il espère en tout cas arriver à être honnête dans ce domaine.

Et s’il lui tend la main, la mine dubitative, il lui faut quelques secondes pour comprendre ce qu’elle attend. « Oh euh. D’accord. » Après tout, pourquoi pas. Et il finit par s’allonger dans son dos, posant son menton sur son épaule et agitant sa main sous son nez. « Alors, je la pose où ? » Il est un peu gêné et pas mécontent qu’elle ne puisse pas voir son visage en cet instant précis.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4270
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 15:27
Ouais, un point de repère, souffle-t-elle. C'est amusant que repère contienne le mot père à dire vrai. Elle le constate maintenant avant de souffler un rire qui n'a probablement aucun sens. Et dire que son paternel en question, elle l'a juste à côté d'elle à cet instant, qu'elle ne peut rien lui dire de tout ça avant que Sasha ait relativisé la situation. La jeune femme est encore instable sur tout ça, pleine d'attentes et de désillusions en même temps, un peu dépassée par les évènements. Il y a des discussions chargées d'angoisse, d'autres dénuées d'émotions entre elles.

Elle relève le nez vers lui quand il parle, note dans son discours qu'il parle d'éducation et de devoir : Tu imagines ? Donc, ça n'est pas le cas ? Lui demande-t-elle en fronçant les sourcils. Elle-même n'est jamais contre de l'animation, mais elle a vite compris que ça ne peut pas être constant. Avec lui cependant, les confrontations sont presque une habitude. Elle en est à se demander s'ils pourraient véritablement se supporter plus de quelques heures. Les filles restent ultra envahissantes. Tu sais qu'elles viennent squatter mon lit pour prendre toute la place et toute la couverture, sauf le dimanche où elles me laissent tranquilles ? Lui souffle-t-elle en réponse.

Oui, elle est scandalisée. En même temps, il y a clairement de quoi. Ne s'y attarde pas davantage, portant ses yeux sur son voisin. Il explicite la question, elle hoche la tête. Très bien, dans ce cas, elle se redresse pour seulement poser un baiser sur ses lèvres. Un baiser qu'elle n'interrompt pas. C'est ça, qu'elle voudrait. Elle pourrait se contenter d'une part de lui, mais à dire vrai, à chaque fois qu'elle est à son contact, elle le veut tout entier, rien que pour elle. C'est étrange, vraiment déroutant. La main posée sur sa joue, elle ne s'écarte que parce que son corps lui donne l'impression d'être inexorablement attiré par lui, et qu'elle pourrait ne pas y résister.

Tout ça pour appréhender la suite, et revivre cet ascenseur émotionnel. Un soupir lui échappe, à sa grimace désolée, elle détourne les yeux : Je ne sais pas, les deux ? Bon, il n'a pas caché son alliance non plus, mais s'il ne la retire pas, c'est sans doute pour une bonne raison, non ? Sinon, pourquoi la conserver ? Tu es vraiment séparé ? Insiste-t-elle finalement en fronçant les sourcils, le fixant longuement. Elle veut une réponse sincère, même si elle n'a aucune idée de ce qu'elle croira. Je te préviens, je ne suis pas une side chick que tu peux venir te farcir quand ça te chante, hein ! Lui souffle-t-elle en le menaçant de son index.

En vérité, elle prend ça comme une drama queen, mais il n'imagine pas à quel point ça l'angoisse désormais. Assez pour lui tordre le ventre un peu plus fort. Au moins, il l'écoute quand elle lui demande de s'allonger, elle saisit sa main pour la poser contre son ventre et un soupir soulagé lui échappe. Dans son dos, elle profite aussi de sa chaleur, elle se sent enveloppé. Au moins, ça atténue la sensation d'être prise dans un étau. Tu dois forcément repartir demain ? Lui demande-t-elle sans le regarder, d'une petite voix un peu ennuyée.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 18:49
Il a un bref haussement d’épaules à sa question. « Je te l’avais dit. Mes options étaient un peu limitées. Et je ne me suis jamais vraiment posé la question. Je devais être calme et discipliné. » Un mince sourire, alors qu’il songe à tous ces moments où il a cru pouvoir échapper au carcan familial. En réalité, il aurait pu essayer davantage et peut-être qu’il a réussi à se complaire dans tout ça. Au moins, il faisait la fierté de ses parents et c’était le plus important. Plus que ses propres envies. Et il s’extirpe de ses propres pensées alors qu’il laisse filer un rire à la remarque de la blonde. « Et laisse-moi deviner, tu détestes ça mais tu les laisses faire pour… ? » Il trouve plus qu’amusant l’air scandalisé qu’elle prend l’espace d’un instant, mais la suite le prend par surprise.

Et il a un temps d’arrêt quand elle se redresse pour l’embrasser. Son cœur fait une embardée, à la hauteur de celle dans la voiture. Il a un mal à fou à revenir sur terre quand elle s’arrête et attrape sa main pour la serrer quelques secondes. « Et donc ça… ça doit rester de la théorie. J’ai bien compris ? » Il aimerait savoir pourquoi mais son esprit est passablement embrouillé le temps qu’il se remette les idées en place. Il ne pensait pas qu’un simple baiser pour lui faire un tel effet.

Alors, forcément, parler de son mariage lui parait un peu déplacé. « Ce n’est pas forcément un sujet agréable. Pour tous les deux. » Un nouveau regard sur son alliance et il hoche de nouveau la tête à la question de Maxine. « Oui. Nous sommes vraiment séparés. Tu as… enfin tu veux savoir des choses à ce propos ? » Et il a envie de lui dire que les instants passés avec elle ne font que le conforter que leurs attentes à Zi et lui ne sont en effet pas les mêmes. Que ce qu’il a pu ressentir avec un simple baiser échangé avec elle, lui a fait comprendre plus de choses que des mois à se triturer les neurones à essayer de comprendre quelles étaient leurs places respectives à sa femme et lui. Mais tout ça, c’est de la théorie. Alors il garde ça pour lui et se contente de se relever quand elle le menace de son index. Pour poser une main sur sa joue et l’embrasser doucement. « Je sais. Et franchement, si j’avais juste voulu quelqu’un à sauter sans me prendre la tête, tu crois vraiment que je serais en train de te chercher ? Enfin à essayer de tomber sur toi par hasard donc… »

Une ombre de sourire alors qu’il la relâche et qu’il s’exécute, s’installant tout contre elle. Et il pose le plat de sa main sur le ventre de la blonde, gardant le silence quelques instants. Si la situation est pour le moins incongrue, elle n’en est pourtant pas moins agréable. Et, quand elle rompt le silence, il l’embrasse sur l’épaule, laissant ses lèvres s’attarder plus que nécessaire. « Je pourrais voir pour décaler d’une journée, mais pas plus. Tu crois qu’on arriverait à se supporter plus de 24 heures ? » Il ne comptait pas attendre le groupe d’Olympia qui devait ramener le chiot qu’il destine à Zelda mais laisser les autres le récupérer. Il peut bousculer son emploi du temps pour se prendre un peu plus la tête avec Maxine. Le pire ? C’est que le programme a quelque chose de séduisant. A croire qu’elle a raison et qu’il est un brin masochiste. « Je viens à Olympia au moins une fois par mois aussi. Je pourrais aussi m’arranger pour rester plusieurs jours. Le mois prochain. » Il ne peut pas s’engager à plus et ne veut pas dépenser les ressources de son groupe juste pour son bon plaisir, surtout si elle n’a pas vraiment envie le voir.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4270
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Jeu 11 Aoû 2022 - 22:49
On voit que ça a bien réussi, donc ! S'exclame-t-elle avec toute l'ironie dont elle est capable, lui adressant clairement un regard moqueur : Ou alors c'est juste avec moi que tu ne sais pas te tenir ? Lui souffle-t-elle dans la foulée, quand un bref sourire passe sur ses traits finalement. Elle pince les lèvres pour se reprendre et à sa question taquine, elle roule des yeux : Je te laisse deviner, ça n'est pas ce que tu veux faire ? Lui fait-elle sèchement finalement, puisqu'il croit bon de rire de son malheur.

Et puis, l'embrasser chasse tous les maux du monde. Elle effleure son nez du sien, se contente d'une risette mutine, s'accroche à sa main quand il vient la saisir. Oui en gros. Mais rassure-toi, je ne suis pas mauvaise en pratique, on peut aussi essayer ! Suggère-t-elle finalement avec un air amusé. Elle aimerait que ça reste comme ça. Que cet endroit merveilleux qui s'appelle en théorie devienne un petit peu leur refuge à tous les deux. Parce que là-bas, ça pourrait fonctionner, un peu. Elle n'aurait pas à penser à... Tout ça.

Elle pince les lèvres, il lui répond. Ils sont vraiment séparés. Et il lui propose même de lui poser des questions sur sa situation maritale. Soit. Elle saisit l'occasion, en bonne opportuniste : C'est la mère de ton fils, c'est ça ? Lui demande-t-elle : Pourquoi vous êtes séparés ? Autant savoir tout de suite ce qui n'a pas marché, et pourquoi ça n'a pas marché. Surtout, est-ce que ça peut fonctionner plus tard ? Elle vit avec toi ? Ce n'est pas trop bizarre ? Pourquoi tu l'appelles ta femme si vous n'êtes plus ensemble ? Ajoute-t-elle rapidement dans la foulée. Evidemment. Quand on lui propose quelque chose, elle n'hésite jamais.

Et allonger contre lui, elle frissonne au contact de ses lèvres. Est-ce que tu es en train de dire que je te prends la tête ? Lui demande-t-elle en fronçant les sourcils. Moi ? Alors que je suis a-do-rable ? Même elle a du mal à y croire, mais elle essaie. Au culot, toujours, c'est comme ça que ça marche. Probablement pas ! Sauf si tu ne parles pas et que moi non plus, ajoute-t-elle. Et, Yuan va plus loin. Elle reste silencieuse, s'apaise un peu. Mais... Tu crois que c'est une bonne idée ? C'est tentant pourtant. Tu voudrais me voir une fois par mois, donc ? Fait-elle en se tournant légèrement pour pouvoir le voir. Sérieusement ?





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1955
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    Ven 12 Aoû 2022 - 0:36
Il se contente d’un haussement de sourcils à peine perceptible pour qui n’a pas l’habitude, son regard accrochant le sien alors qu’il la fixe avec intensité durant quelques secondes sans rien dire. « Je me pose la question figure-toi. » A dire vrai, il se demande à quel point le vernis qu’il applique sur sa propre personnalité n’a pas fini par craqueler avec les années. Et que ces derniers mois sont en train de tout faire sauter petit à petit. Sauf qu’il n’a pas la moindre idée de ce qu’il y a dessous. Et de ce qu’il a envie d’y trouver. Et ce qui s’avère n’être qu’une plaisanterie de Maxine est source d’une réflexion qu’elle n’imagine même pas. Du reste, il se fend d’un sourire amusé. « Je dirais qu’elles évitent que ce soit… un peu trop calme justement. Et elles t’apprécient, c’était plus que visible quand je suis venu. » Même s’il n’a passé qu’une poignée d’heure là-bas, les liens de la blonde avec le reste des habitants de Junktown sont bien réels. Difficile de passer à côté.

Le reste lui donne l’impression qu’ils ont comme suspendu le temps. Ce qui est tout sauf logique, rationnel. Il aurait même probablement – sûrement – trouvé ça passablement stupide dans d’autres circonstances. Mais il est bien conscient qu’elle chamboule un peu tout ce qui lui paraissait normal. Acquis. « On pourrait oui. A moins que tu préfères te cantonner à la théorie. » Il ne sait pas ce qu’il préfère de son côté. Peut-être comprendre pourquoi elle préfère la théorie. Ou quelque chose du genre.

Et il a un temps, quand elle l’interroge sur son mariage avec Zi. Visiblement, il a mis une pièce dans la machine et les questions fusent. Au moins, elle se montre intéressée, c’est probablement une bonne chose. « C’est la mère de mon fils oui. Et on ne vit pas ensemble. Plus depuis le début de l’épidémie. On s’est perdus de vue pendant des années et… » Il a un froncement de sourcils avant de reprendre, se redressant légèrement. « Il faut que tu saches que c’était un mariage arrangé. Pour nos deux familles. Et nous avons construit notre vie autour de Tao. » Forcément, à l’évocation de son fils, il se rembrunit, sans même s’en rendre compte. Et, après avoir secoué la tête, il reprend, non sans une inspiration. « Quand je les ai retrouvés, elle avait refait sa vie avec quelqu’un d’autre. Après, nous avons perdu Tao. » Un silence. « Elle reste ma femme. Nous sommes toujours mariés techniquement. Et c’est la seule famille qu’il me reste. » Il ne sait même pas s’il est clair ou non. C’est toujours difficile pour lui d’en parler et, s’il doit être honnête avec lui-même, il préfère de loin s’allonger à ses côtés et profiter de sa présence.

Il a même un sourire qu’elle peut deviner, alors qu’il garde ses lèvres sur sa peau. « Je n’ai pas dit ça. Mais on a déjà acté qu’on avait un don pour se prendre la tête dès qu’on se parle non ? » Et il a un rire silencieux quand elle se targue d’être adorable. « Je ne te ferais pas l’affront de te faire croire que moi, je le suis. » Il continue d’inspirer lentement contre son épaule, avant de lever un regard vers elle. « On parle là. Et pour le moment, personne ne crie. » Oui, ça pourrait ne pas durer, ça risque d’ailleurs de ne pas durer. « Tu as envie que je reste un peu plus longtemps alors ? … en théorie au moins. » Peut-être qu’en pratique, elle ne peut pas se le permettre. Et, quand elle tourne la tête vers lui, il acquiesce doucement. Avant de froncer les sourcils. « On dirait que c’est une mauvaise idée à t’entendre. » Pourtant, il en aurait envie. Pour apprendre à la connaitre. Pour essayer de comprendre ce besoin qu’il a d’être près d’elle. Entre autres choses.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Why it’s so heavy to feel nothing ?    
Revenir en haut Aller en bas  
- Why it’s so heavy to feel nothing ? -
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: