The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

The only cure for grief is to grieve...
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: The only cure for grief is to grieve...   Mar 2 Aoû 2022 - 22:59
C’est probablement une mauvaise idée. Surement même. Pourtant, il est incapable de se la sortir de la tête. Même les récents évènements n’y ont rien changé, si ce n’est un mal de crâne de tous les diables qui a mis plusieurs jours à partir. Depuis le retour de Zi, ils ont comme repris leurs habitudes. Un diner hebdomadaire, dans lequel leurs tentatives culinaires à peine moins médiocres ont eu le temps de les faire rire tous les deux. Yuan s’est replongé avec une certaine appréhension dans ce quotidien, réalisant peu à peu à quel point les sorties lui avaient manqué.

Et ce n’était que la moins importante de ces réalisations. La compagnie de Zi a quelque de passablement apaisant, surtout après la tornade d’émotions qu’il a pu ressentir lors de son séjour à The Haven. Et il aimerait lui en parler. Lui demander son avis. Il s’est bien rendu compte que tout ça peut parait bizarre à des regards extérieurs. Mais pas pour lui. Parce qu’il tient à la présence de la femme dans sa vie, même si maintenant, il comprend que les choses ont changé. Même si là encore, c’est un sujet qu’ils ont tous les deux évité avec une rare élégance. Alors ils discutent de tout et de rien. D’anecdotes passées, de leurs séjours respectifs, sans entrer dans tous les détails.

Elle a réussi à ne pas trop se moquer de la cicatrice qui barre son front, même si elle a tenu à vérifier que tout allait bien. Alors, pourquoi briser tout ça ? Oh, il a beaucoup de réponses à cette question, mais aucune qui ne lui convienne vraiment. Il en juste… besoin. De partager ça avec elle. D’accepter enfin de faire son deuil. Surtout beaucoup de choses.

Très franchement, il pensait qu’elle refuserait sa proposition. Après tout, ce sont au moins deux jours loin du camp, sans vraie raison. Ca pourrait être dangereux, même s’ils seront prudents. Mais tout plutôt que de rester à regarder un mur durant 24 heures en espérant arriver à trouver comment respirer jusqu’à ce que cette journée se termine.

Il resserre les lanières de son sac à dos, s’assurant que son sac de couchage est bien accroché, que sa gourde est pleine. Et il finit par rejoindre Zi, habillé de pied en cap pour une randonnée, chose assez inhabituelle pour lui. Mais de mémoire, il y a plus de 4 heures de marche, alors autant être bien préparé pour ça. Il n’a même pas le temps de frapper à sa porte qu’elle a déjà ouvert. Et il toussote, non sans esquisser un sourire. « Tu peux encore changer d’avis tu sais. Je ne t’en voudrais pas. » Ce serait normal après tout. Chacun sa façon de gérer la journée qui les attend demain. Il n’est pas sûr que celle-là sera la bonne, mais il le saura bien assez tôt.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1787
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Mar 2 Aoû 2022 - 23:58
Elle doit l'admettre, au moins pour elle-même : elle appréhende cette sortie. Pas seulement qu'ils prennent le risque d'y aller à pied, doivent passer du temps dehors, une nuit au moins, ou qu'il s'agit d'un jour funeste pour eux deux. Surtout parce qu'elle ne sait pas comment elle va pouvoir réagir, à mesure qu'ils progresseront. Maintenir un masque impassible pendant tout ce temps lui parait parfaitement insurmontable, mais elle rassemble tout son courage pour se composer une expression au mieux neutre, pour ne pas se laisser déjà dépasser par ses émotions.

Annuler serait pourtant bien plus pertinent. Le pire, c'est qu'elle n'a pas osé en parler à Bonnie, au moins, ou à Locklan, ou Zack. Elle n'a pas osé dire où elle se rend, pourquoi elle s'y rend, ou jour qu'ils doivent passer dans la douleur et le silence. Peut-être a-t-elle néanmoins pris ses distances avec eux, dans un mouvement pour se préserver, comme elle peut, de sa peine. Pour qu'ils ne puissent pas voir le masque se fendiller quand elle n'aura plus l'endurance de tenir le choc. Il lui faut souffler un long moment avant d'ouvrir la porte et esquisser un sourire à Yuan.

Là, Zi veut juste que ça se termine au plus vite. Pour ça, il faut donc s'y mettre tout de suite, marcher à un bon rythme, gagner peut-être une heure si possible sur le trajet, même si elle doute d'être aussi efficace. Si ça donne l'impression à Yuan qu'elle n'a pas envie d'être là, elle ne le voit pas ainsi. Elle est sans doute trop concentrée à l'idée de ne pas s'effondrer pour faire attention à la sensibilité de son mari, à la perception qu'il peut avoir d'elle. Ou... tout le reste. Elle pince les lèvres et force un sourire en réponse à sa remarque.

Si je peux aussi changer d'avis en cours de route, ça devrait le faire, admet-elle simplement en haussant les épaules. Je ne peux pas te laisser y aller tout seul, c'est aussi une évidence. Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne. Elle enfile son sac, ils se mettent en route, et déjà à l'extérieur du campement, elle vient nouer ses cheveux en un chignon flou, qui laisse échapper quelques mèches. C'est... elle soupire. Comment le dire, et avec quel mot ? Une journée qui sera éternellement bizarre, admet-elle à son mari.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Mer 3 Aoû 2022 - 11:14
Il lui lance un regard curieux à sa réponse, avant de laisser filer un silence, réfléchissant vraiment à ce qu’elle vient de dire. « Tu devrais pouvoir rebrousser chemin sans difficulté. Je ne vais pas souvent là-bas, mais je n’ai jamais eu de problème jusque-là. » A bien y réfléchir, en un an, il a dû y aller trois ou quatre fois. Une grosse journée pour éviter que son absence ne soit trop remarquée. Une nécessité pour continuer de tenir bon. Quelques heures loin de tout, près de ce souvenir qu’il chérit tant et qu’il appréhende plus que tout de retrouver, surtout pour cette journée.

Certains parleraient de masochisme. Lui en a juste besoin. Non pas qu’il ait besoin de se rappeler de Tao mais, pour une fois, il aimerait se rappeler de belles choses. Rien d’autre. Il ne sait pas si c’est possible mais, avec l’aide de Zi, peut-être que si. Et il la fixe quelques secondes quand elle lui dit qu’elle ne peut pas le laisser y aller seul. « On est ensemble sur ce coup-là on dirait. » Un sourire un peu triste avant de lui faire un signe de tête alors qu’ils prennent la route.

Après quelques minutes de silence, elle se décide à reprendre la parole. « Bizarre… c’est le bon terme oui. » Il laisse un instant de flottement avant de reprendre. « Ce que je trouve encore plus bizarre, c’est de vouloir marquer le coup pour son anniversaire. » Alors qu’ils savent tous les deux que les anniversaires n’étaient pas leur tasse de thé. Tradition familiale et culturelle oblige. Pour autant, ils avaient tous les deux mis un point d’honneur à rendre cette journée unique pour Tao. Même quand ils s’étaient retrouvés à fêter son dernier anniversaire avec des moyens plus que limités.

Il lui désigne les ornières, les endroits où elle doit faire attention. Si c’était un chemin de randonnée balisé il y a quelques années, la nature a plus que repris ses droits, surtout dans ce coin de l’ile qu’ils n’ont pas encore exploité. Mais il aime ça, bien qu’il soit conscient des risques à se balader ici. « L’année dernière j’ai un peu… craqué. » Il ne sait plus où elle-même pouvait bien être. A dire vrai, les jours qui avaient précédé l’anniversaire de Tao avaient été passablement flous. « J’ai eu envie de m’enfuir. Et je suis parti avec un sac à dos, sans savoir où j’allais. C’est comme ça que j’ai trouvé cet endroit. Qui m’a… apaisé. » C’est le terme qui colle le mieux à ses yeux. Surtout vu la situation.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1787
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Mer 3 Aoû 2022 - 12:48
Elle baisse le regard, écoute son mari avant de relever les yeux vers lui. Les confessions vont bon train, comme souvent, Yuan semble avoir moins de mal à lui parler que l'inverse. Ce n'est pas vraiment une question de confiance la concernant, s'il y en a bien un en qui elle croit les yeux fermés, c'est justement lui. Qui a son traitement de faveur, l'avantage même de se faire tutoyer. Après toutes ces années à se parler, c'est sans doute du bon sens. Mais pour elle, c'est plus intime, plus sérieux, qu'on ne peut le considérer.

Elle pince les lèvres, considérant son vis-à-vis un long moment. Sa douleur fait malheureusement écho à la sienne, peut-être comme un larsen qui résonne dans son coeur, rendant ce bruit assourdissant. Elle fait tout pour simplement se concentrer sur ses mots, mais l'idée de mentionner l'anniversaire de Tao lui donne l'impression de recracher un morceau de charbon ardent. La gorge sèche, la brune donne le change. Quatre heures de marche pour y aller. Du temps là-bas. Quatre heures de marche pour le retour.

Elle ne peut décemment pas céder maintenant. Elle maintient même son sourire, le timbre de sa voix, se raccroche à autre chose, des images agréables notamment, des discussions qui lui donnent du courage : J'imagine qu'on a tous notre façon de passer les journées difficiles, souffle-t-elle alors en haussant les épaules, tâchant de... Elle ne sait pas. Donner le change. Viendra un temps où il n'y aura plus que les bons souvenirs, poursuit-elle. C'est toujours comme ça, pour les autres. Pourquoi pas pour eux ?

Un silence tombe entre eux. Elle cherche, comment relancer la discussion. S'économiser serait peut-être plus judicieux. Mais elle ne veut pas rester sur un échec, ou laisser ses pensées la parasiter encore. Ses yeux se relèvent vers lui : Au fait, ton séjour à The Haven s'est bien passé ? Lui demande-t-elle avec un sourire. La tempête n'a pas été trop rude de votre côté ? Elle peut entendre que ça ait été inquiétant, elle s'est fait beaucoup de soucis pour eux, avant d'obtenir de leurs nouvelles.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Jeu 4 Aoû 2022 - 14:03
Fut un temps, il aurait eu beaucoup de mal à se confier à Zi. A lui avouer ses faiblesses, à faire part de ce qui le tracasse. Et pourtant, aujourd’hui, c’est différent. Il ne saurait pas dire ce qui a changé mais la présence de la brune dans sa vie lui est plus précieuse que jamais. Et il se dit que rien au monde ne pourrait briser le lien qui subsiste entre eux. Cette confiance qu’il a en elle notamment. Peut-être parce qu’elle sait aussi exactement ce qu’il peut éprouver en cet instant. Même s’il est incapable de mettre des mots dessus.

Pourtant, il essaie. Peut-être maladroitement. Surement même. Il a besoin de parler de lui, alors qu’il essaie de tout passer sous silence depuis deux ans. A force de tout verrouiller, il a du mal à savoir comment dire les choses maintenant. « Je ne suis pas sûr d’avoir la meilleure façon de faire. J’ai plutôt tendance à … faire comme s’il ne se passait rien. » Pour tenir bon. Il se doute bien que ce n’est pas la bonne méthode et que sa psychiatre d’ex-femme va forcément tiquer. « Tu crois ? » Soufflé d’une voix plus douce. Il aimerait bien ça. Que les bons souvenirs prennent le pas sur le reste. Qu’il n’ait plus cette boule dans la gorge à chaque fois qu’il pense à Tao. Mais elle a l’air tellement sûre d’elle qu’il a envie de se laisser porter.

Il ne sait même pas s’il a envie de rompre le silence. Non qu’il se sente gêné. Juste que ses pensées commencent à prendre le pas sur le reste et ce n’est pas forcément une bonne chose. Alors, quand elle l’interroge, il a un temps d’arrêt. Avant de souffler, avec un rire. « C’était… édifiant. » Il reprend, un peu plus sérieusement. « J’ai fait des rencontres inattendues. » Ses pensées s’égarent un instant, mais il grimace à l’évocation de la tempête. « Les dégâts n’ont pas été aussi importants qu’ici. C’est tant mieux pour eux. Mais ça a réveillé pas mal de rôdeurs. On s’est retrouvés coincés pendant une expédition, on a eu de la chance de sortir de là en un seul morceau. » Un temps, alors que ses sourcils se froncent. Et il reprend, non sans un regard vers elle. « Et toi alors ? Kitsap ? J’ai cru comprendre que la tempête avait frappé durement. Mais… ça t’a fait du bien d’y aller ? » Il sait qu’elle en avait besoin et, maintenant qu’il a passé plusieurs semaines loin de Fort Ward, il comprend parfaitement pourquoi. « Tiens, c’est par là. » Un sentier à moitié envahi par les ronces mais qui a le mérite d’être toujours praticable et ce, malgré la tempête.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Zi Shèng
Zi Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1787
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Jeu 4 Aoû 2022 - 14:57
Ce n'est effectivement pas toujours le plus avisé, souffle-t-elle avec un petit sourire contrit en scrutant son mari. Elle aimerait lui dire mieux que ça, mais il s'en rend compte sans doute : tout garder pour soi n'est jamais la solution. Oh, le point étant qu'elle est aussi très mal placée pour parler du sujet. Combien de secrets tient-elle ? Pas que pour ses patients évidemment, mais pour elle-même ? Ils sont innombrables, pour certains extrêmement douloureux : Le déni est une machine puissante mais qui n'est pas infaillible, loin de là.

Tout a un prix, la souffrance en premier lieu. Quand le traumatisme est mis de côté, que la douleur est ignorée, elle se fait plus intense, plus sonore, pour régler les comptes. Il y a des dettes psychologiques qui ont des intérêts terrifiants. Oui, pourquoi pas ? Elle l'interroge d'un regard surpris par sa question : Si ça marche pour les autres, ça devrait marcher pour nous aussi, tu ne crois pas ? N'y ont-ils pas aussi le droit ? Lui, du moins. Zi n'est pas certaine que cette douleur soit moins vive, même avec le temps. Mais elle apprendra à mieux donner le change.

Qui donc ? Parle-moi d'eux, lui demande-t-elle quand il reste dans les grandes lignes, les grandes descriptions, sans rentrer dans les détails. Puis évidemment, elle veut comprendre ce qu'il s'est passé autour de Zelda. Elle a un sourire : Je me suis sentie utile, oui, c'était agréable, même si ça a été surtout éprouvant pour tout le monde. Elle a néanmoins un sentiment de fierté dans l'idée d'avoir réussi à aider, à sa mesure : La tempête ne nous a pas ménagé, mais l'expérience a eu le mérite d'être... Intéressante, la cohabitation surtout.

Et puis, elle enchaine finalement : J'ai eu droit à ma première blessure de guerrière, les mots de Locklan font écho. Princesse guerrière, même. Une belle entorse ! Mais je ne conseille pas, ça n'était pas si agréable, ajoute-t-elle alors en haussant les épaules. Au moins maintenant, elle connait ce qu'il a longtemps subi lors de ses séances de pilotage : Tu comptes me raconter comment tu t'es fait ça, au fait ? Fait-elle en désignant la cicatrice à son front.




who's on first ?
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1975
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   Ven 5 Aoû 2022 - 23:06
Il lui rend un sourire un peu triste. « Tu sais que je ne sais pas faire autrement. Ca me donne l’impression de… garder un semblant de contrôle sur la situation. » Il peut se permettre d’être honnête avec elle, surtout maintenant, surtout avec tout ce qu’ils ont pu vivre. Oh, il y a bien des choses qu’il n’arrivera probablement jamais à lui dire, mais ça ne change rien à ce qu’il ressent pour elle. « Le déni peut quand même être vraiment pratique pour la survie. »

Et il hausse une épaule quand elle le regarde. Elle a l’air tellement sure de ce qu’elle dit qu’il serait presque tenté de la croire aveuglément, comme bien souvent. « Je crois que nous ne fonctionnons pas tout à fait comme les autres… » Ca se saurait non ? Qu’il la considère toujours comme sa femme alors qu’ils ne sont plus ensemble depuis des années n’est qu’un exemple parmi d’autres. Mais il tient à ce lien, sans arriver à savoir pourquoi. Enfin si, il a une petite idée en réalité. Parce qu’elle est la seule famille qui lui reste, la seule qui a connu Tao, qui l’a aimé. La seule avec qui il a vécu les pires horreurs. Et ils sont toujours là. Vivants. Alors oui, leur situation est… inhabituelle, mais il ne l’échangerait pour rien au monde.

Une légère hésitation qu’il espère qu’elle ne verra pas quand elle lui demande de parler des gens qu’il a croisés. « Et bien, j’ai pu voir pas mal de monde au camp. Des personnalités vraiment différentes. J’ai eu l’occasion de faire plusieurs sorties avec Nihima, une des membres du conseil. Et j’ai essayé de me rendre utile pour les aider à réparer les dégâts. » C’est comme ça qu’il s’est retrouvé avec Rafael et d’autres. Ce qu’il raconte à Zi, non sans forcer sur quelques anecdotes amusantes. Il passe sous silence leur virée à Junktown, pas vraiment prêt à parler de ça. « Intéressante ? A quel titre ? »

Et c’est un sourire fier qui se dessine sur ses lèvres quand elle parle d’une blessure de guerrière. Son regard se fait pétillant alors qu’il la fixe longuement. « Il parait que ce n’est pas le plus agréable en effet. Et comment tu t’es fait ça alors ? N’hésite pas à en rajouter des tonnes pour m’impressionner encore plus alors. » Soufflé avec un clin d’œil malicieux qu’il n’a que rarement avec elle mais qui, en l’état, lui semble plus qu’approprié. Il a tout de même une grimace au reste. « Et bien… ce n’est pas vraiment glorieux. » Sans s’en rendre compte, il frôle son front avant de reprendre. « Nous sommes partis en expédition. Avec Madisson et d’autres membres de The Haven. La situation nous a un peu… échappé. Nous avons été poursuivis par des super-rôdeurs et nous nous en sommes sortis avec pas mal de chance. Et l’aide d’un groupe que je ne connaissais pas. Enfin je connaissais l’un de ses membres, ça a joué en notre faveur j’imagine. » Ou pas, vu la réaction de Max durant les heures qui ont suivi. Il désigne alors son front. « J’ai voulu aider à désembourber la voiture. J’ai glissé et je me suis cogné la tête contre le capot. » Oui, il y a clairement plus glorieux comme histoire.


"The past can't hurt you anymore, not unless you let it."
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: The only cure for grief is to grieve...   
Revenir en haut Aller en bas  
- The only cure for grief is to grieve... -
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: