The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

Coffee, methadone & cigarettes
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4994
Sujet: Coffee, methadone & cigarettes   Mar 2 Aoû 2022 - 11:51
Bordel... un grognement furieux m'échappe alors d'une de mes plaies vient d'se rouvrir. Sur mon bras, j'suis peut-être allée trop loin avec la maille de fer, sur une des crises qui m'prend de temps en temps. Le frottement du vêtements m'cause des douleurs désagréables, mais maintenant qu'mon haut se colère de rouge, j'entends qu'c'est pas pour rien. Je retrousse la manche pour aviser qu'les griffures sont nombreuses, et certaines un peu plus profondes qu'd'autres.

Em' essaie d'm'aider à plus refaire ces crises, mais j'admets qu'c'est une vraie galère d'résister. Parce qu'il faut compenser comme on peut, qu'j'ai l'impression qu'l'éponge qu'elle m'a filé me récupère pas jusqu'à l'os, qu'le savon est trop doux et qu'il m'faudrait plutôt de la javel. La pauvre doit être vigilante a absolument tout, et surveille mes temps d'douche pour s'assurer que j'suis pas en train de me poncer la peau jusqu'au sang. On en est même plus à craindre qu'ça laisse des marques. Juste à c'que ça s'infecte.

Un soupir m'échappe. Quand j'pense qu'il a fallu que de quelques mots pour déclencher tout ça. J'comprends pas comment c'est possible, j'me pensais... Je sais pas. Plus forte sans doute. Plus avisée. Comme si ça pouvait jamais vraiment m'arriver. Mais les compulsions sont vraiment effrayantes à c'niveau, je peine a relativiser, à m'dire que ça va le faire. Surtout qu'jusque là, ça m'a semblé ok. Comme si j'étais plus forte, qu'ça pouvait pas vraiment me marquer. Je souffle en avançant, essayant d'éponger la plaie. Mais à sec, c'est juste chiant.

Alors qu'on est proche d'un des batiments qu'on partage, j'avise une blonde à quelques pas : T'as de l'eau ? J'crois que j'l'ai déjà vu en passant avec Logan. Ah, bah justement. Faudrait que j'lui dise de pas m'attendre ce soir, il vaut mieux qu'je reste à l'écart, qu'il ait pas à supporté un pétage de plomb sous hormones. Enfin, on verra. Juste, j'profite pour sonder les personnes autour sans l'voir finalement. J'sais pas ce que ça m'inspire. P't'être une pointe de frustration. Et t'aurais pas vu Logan ? Que j'enchaine finalement en haussant les épaules.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2182
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Jeu 4 Aoû 2022 - 5:58
Ce n'est pas si simple de s'intégrer ici, dans les circonstances. La preuve, quand la blonde réalise qu'on grogne furieusement un peu plus loin, May ne se précipite pas tout de suite pour voir ce qui se passe. Elle préfère peut-être ne pas trop s'impliquer, là, tout de suite - même si toutes les fibres de son corps lui hurlent de faire le contraire. Sauf que ses pensées sont hantées par ce que Casey ose lui reprocher, dernièrement. Oh, Cendrillon ne lui en veut pas. Elle est en deuil. Et le simple fait qu'elle la tolère chez elle est une façon pour la princesse de veiller sur son amie. Mais ses paroles sont imprimées dans son crâne - elle ne peut pas le nier. Elle soupire, se disant finalement que de bosser serait probablement la meilleure distraction disponible, pour l'instant.

La petite ne s'approche pas tout de suite, nettoyant sa station de travail avec de l'eau savonneuse avant de se mettre au boulot. Sa fidèle trousse de premiers soins a besoin d'un bon nettoyage - et surtout d'un bon remplissage. Elle vide ce qu'il en reste sur une table extérieure, protégée par une toile pour faire office de toit. Le bâtiment commun, juste à côté, ne semble pas être très occupé, si on considère que tous ceux qui sont à Kitsap passent par ici quotidiennement. Enfin, Liv doit faire le décompte de ce qu'elle doit renflouer, de ce qu'elle doit jeter et de ce qu'elle peut réutiliser. Ce n'est certainement pas le truc le plus amusant à faire, mais ça doit être fait. Elle en sera probablement très heureuse quand viendra le temps de l'utiliser. Dans tous les cas, Ivy n'a pas besoin d'assistante, aujourd'hui. Et de toute façon, sans Maeve, ce n'est pas pareil.

C'est la brune qui vient la voir, n'empêche, pour lui demander de l'eau. May remarque rapidement que son bras semble lui faire mal. Elle s'empresse donc de hocher la tête, s'emparant de la bouteille qui trône sur la table pour la lui donner - avec un sourire en prime. Et en lui tendant le liquide, elle note le sang sur sa manche. La miss se lève aussitôt, les yeux rivés sur l'étrangère. Elle allait parler, mais voilà que la demoiselle décide plutôt de lui poser une question. À propos de Castle, le pire. « Pas récemment, non. » Elle marque une pause avant de plisser les yeux, se demandant soudainement si son copain était dans la merde. Quelle question. Assurément qu'il l'était. « Qu'est-ce qu'il a fait, encore? J'te jure, ce gosse. »

Mais peu importe ce qu'il a fait ou pas, Lively ne compte pas ignorer ce sur quoi elle pose à nouveau les billes. « Je peux? » demande-t-elle en pointant le tissu imbibé de sang, approchant ses mains pour se préparer à relever la manche de son top. « Je bosse au dispensaire, à Fort Ward. » ajoute-t-elle ensuite, comme pour se justifier. Elle n'a pas envie que les gens la prennent pour une débile. Enfin, pas tout de suite. Ils vont l'apprendre bien assez vite.

« May. Moi c'est May. »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4994
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Jeu 4 Aoû 2022 - 19:04
Ok, merde. Je récupère au moins l'eau et la remercie d'un signe de la tête, lui rendant un bref sourire d'circonstances, j'suis pas tout à fait à l'aise mais bon c'est pas grave. Sa remarque m'arrache un soupir, j'sais pas où il est parti. Enfin, c'est pas grave au pire, il sait se démerder sans moi, c'pas comme si y'avait autre chose entre nous qu'ce gosse en train de grandir dans mon ventre. C'est même pas dit qu'ça tienne, mais vu l'obstination qu'il a malgré mes conneries, j'ai comme dans l'idée qu'ça va persister et qu'ça va même crier dans quelques mois.

Oh euh... J'ai un rire qui m'échappe sur l'coup à sa remarque. Elle le connait, c'est une évidence. P't'être mieux que moi maintenant qu'j'y pense : Ouais, j'aurais pas forcément dit ça comme ça mais maintenant qu'tu l'évoques, ce gosse. Il a rien fait, j'voulais juste le prévenir d'un truc, comme dit c'est pas forcément important, et ça nécessite pas qu'on s'emmerde avec ça. En plus, j'sais pas trop ce que je peux me permettre de dire à qui, c'est... Bizarre.

La blonde m'parle et me propose de regarder la plaie qu'j'ai sur le bras, là où le tissu à commencer à rougir à cause du sang. Je fronce les sourcils, et j'sais pas, sans trop réfléchir j'lui tends la main pour qu'elle s'en occupe, l'aidant à retrousser la manche. Yulia, May donc. Une jolie blonde, elle a une drôle de fraicheur dans sa beauté, j'saurais pas définir le pourquoi du comment. Soit. Je hausse les épaules, et tâche d'me justifier rapidement : C'est le frottement du vêtements, ça rouvre les plaies, c'est un peu chiant, y'a ça ouais.

Puis y'a surtout le fait qu'se poncer la peau avec des éponges à gratter, c'est pas forcément ma meilleure initiative. L'idée maintenant est d'simplement s'abstenir pour pas aggraver la situation, mais on va le dire, c'est pas le plus facile. T'étais quoi ? Infirmière, ou un truc du genre ? Je fais la conversation, tâchant d'avoir l'air à l'aise. Elle a l'occasion d'voir les plaies, si c'est son métier, de piger que c'est pas arrivé par accident. Du coup... T'es dans le groupe de Logan, de c'que je comprends, ouais, blabla quoi. Vous vous connaissez bien ?

Qu'est-ce que ça peut me foutre ? Aucune idée. Je pose la question quand même, dans l'attente d'une réponse, et p't'être une pointe de méfiance dans l'attitude. La marée d'hormones est pas loin, j'vais tâcher de mesurer ma réaction pour pas... Je sais pas, mais sur un malentendu, me mettre à hurler, pleurer, ou frapper May qu'essaie d'être sympa avec moi. C'juste que... Ouais disons le. J'me sens tellement merdique et inutile qu'tout est une menace, même quand ça en est pas une. Et quand ça touche à Logan ? C'est pire, et encore plus con qu'le reste.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2182
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Ven 5 Aoû 2022 - 9:10
« Le prévenir d'un truc, hein? » Liv hausse un sourcil, curieuse. Enfin, elle ne va pas non plus harceler la pauvre fille, ce n'est pas ses oignons. « Je lui dirai de venir de trouver, si je le vois dans le coin. » affirme ensuite la princesse, tentant de faire disparaître ce petit sourire amusé qui semble vouloir naître au coin de ses lèvres. Le malaise ne s'estompe pas vraiment, mais le fait d'imaginer Castle dans la merde est toujours marrant - tant qu'il ne dépasse pas les bornes, évidemment. Dans tous les cas, sa vis-à-vis affirme que le gosse est blanc comme neige. Rien à lui reprocher. Cendrillon ne sait pas si elle est en mesure de croire une telle chose, vu sa capacité à se foutre dans la merde tout seul - mais là encore, ça ne la regarde pas.

Elle se présente à son tour, n'empêche. Et sans perdre de temps, Yulia tente de justifier l'état de son bras. Le frottement du vêtement, oui. Goldenberg plante ses billes dans les siennes, l'espace d'une seconde. Et son regard parle pour elle. Elle hoche la tête, faisant de son mieux pour la croire, même si ses traits trahissent ses doutes. « Je vois. » lâche-t-elle simplement, avant de poursuivre. Après tout, si elle veut mentir, c'est son choix. « T'avais plus de t-shirts propres? » demande-t-elle à la blague pour tenter - maladroitement - de détendre l'atmosphère. Après tout, pourquoi porter des manches longues, si c'est douloureux? Pour se cacher, sûrement.

« Pas du tout. » affirme-t-elle sans prétention, par rapport à son métier. « J'étais à l'identité judiciaire. » Étudier les cadavres sur des scènes de crime, ce n'est vachement pas la même chose que de traiter les vivants dans les moments les plus angoissants de leur vie. « Mais puisque j'avais une bonne base, j'ai été formée par les médecins de l'île. Disons que c'était nécessaire, avec tout ce que, tout ce qui - » Elle tente de s'éclaircir un peu la gorge. Ce n'est pas si simple d'expliquer que les catastrophes sont tellement collées au cul de la miss qu'il lui aura fallu une formation médicale pour prendre soin de ceux qui osent survivre à ses côtés. Bref. Liv revient dans la réalité quand Yulia demande si elle fait partie du même groupe que Logan.

« Oh, oui oui, le même groupe. » C'est étrange de se présenter de la sorte. Ce n'est pas quelque chose auquel elle est habituée, en réalité. Se vendre selon son appartenance à un groupe. Putain, c'est bizarre. Yulia semble poser beaucoup de questions, d'ailleurs. Beaucoup de questions à propos du gosse. May souffle un peu du nez en rigolant, avant de réaliser que sa comparse semble un brin sur la défensive. Elle ne capte pas trop, laissant le silence envahir l'endroit, pendant un instant. Puis elle s'empare d'une compresse stérile, qu'elle se dépêche d'humidifier. « Ça va être froid. » prévient-elle doucement, tandis qu'elle s'apprête à envahir malgré elle la bulle personnelle de sa patiente improvisée.

« On s'entraîne ensemble. » Enfin, le soldat en lui tente d'entraîner sa tête de pioche. « Je le retape en mission, sinon. Sans oublier les délires quand on commence à boire. » Elle rigole à nouveau, toujours concentrée sur son boulot, pourtant. La petite se recule ensuite, laissant filer un léger soupir plus sérieux. « En réalité, je le traite de gosse, tout ça, mais - » Mais quoi? C'est un bon pote? De toute évidence, c'est dur de l'avouer. « Je veux dire, on arrive à se soutenir, tu vois. De façon discutable et malsaine, parfois, certes - mais quand même. » Il a été là pour elle et elle a été là pour lui, tout simplement. Et jadis, c'était tout ce dont ils avaient besoin, tous les deux.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4994
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Ven 5 Aoû 2022 - 13:23
Le regard et le sourire qu'elle me lance, en essayant d'le cacher, capte mon attention. J'sais pas ce que tu t'imagines, mais c'est pas ce que tu crois, que j'lui souffle en réponse, loin d'être farouche, je hausse juste un peu les épaules et esquisse un sourire de circonstances à mon tour. Un peu désolée pour elle, je crois : Tu peux simplement lui dire qu'il sera peinard ce soir, je ne viendrais pas squatter avec lui, voilà, c'est pour le mieux comme ça. Et puis, ça laissera entendre qu'on est potes, rien de plus.

Même si j'ai aucune idée d'si Logan a vraiment des potes dans sa vie. Visiblement, elle. Et Stanley, que j'connais, et dont il m'parle souvent. Enfin, c'est souvent à l'échelle de Logan quoi. C'juste que Stan semble avoir sa loyauté et son respect, c'est suffisant pour qu'ça revienne dans nos brèves discussions, dans les souvenirs aussi. Quand on a discuté d'ça, j'ai eu l'impression qu'c'était vraiment un gars important pour lui. J'souffle un coup avant d'relever le nez vers May, qui se tente à l'humour.

J'ai jamais été très douée en lessive, c'est pour ça, ouais, elle m'offre une voie d'sortie que j'essaie maladroitement d'saisir avant de soupirer. Je vais pas faire illusion très longtemps, les plaies sont trop notables et marquées t'façon : C'est plutôt pour cacher c'qui est pas très beau à voir, que j'lui souffle. Malgré la chaleur d'toute évidence, j'suis prête à crever d'chaud juste pour pas qu'on puisse les noter : On a toutes des périodes où on s'sent pas assez bien, non ? J'crois que je cherche un peu son soutien sur ce coup-là : J'peux pas être la seule, à l'évidence.

Elle m'parle. Pas infirmière. Ok. Ouais après, c'est logique, qu'elle ait appris, auprès des soignants en tout cas. J'comprends l'idée, et hoche la tête simplement : Même si j'suis plutôt contente qu'tu t'occupes pas d'mon cas comme tu le faisais à l'époque avec les corps et les indices, en fait, que j'ajoute en essayant d'être détendue. D'toute façon, on laisse une sage femme gérer notre santé au campement, et sa spécialité, c'était pas vraiment les mecs à la base.

Alors, qu'May soit pas du métier à la base mais ait appris à s'débrouiller, ça m'va aussi. J'la regarde, une petite grimace de douleur au passage de la compresse froide, j'me contiens. Et m'concentre sur ce qu'elle me raconte : Malsaine ? Je sais pas pourquoi l'mot m'interpelle. J'essaie de piger ce que ça englobe pour elle. Désolée, j'suis curieuse, j'aime bien comprendre les choses, que j'lui souffle en détournant un peu les yeux, m'laissant faire par ses gestes.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2182
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Mer 10 Aoû 2022 - 5:21
« Très bien, okay. » accorde-t-elle à Yulia sans rouspéter plus longtemps. « Je lui dirai. » Enfin, si elle le croise réellement. Non parce qu'il est du genre à s'isoler, le gosse - exactement comme elle. May n'a pas eu l'occasion de vraiment discuter avec lui depuis son arrivée ici, d'ailleurs. N'empêche, la brune ose avouer la vérité, par rapport à sa plaie - enfin, presque. Elle mentionne que le but des manches longues est effectivement de se couvrir un peu plus, après sa tentative échouée pour rebondir sur sa blague de lessive. « Non, non. T'es pas la seule. » lâche-t-elle en tirant elle-même sur les manches de sa veste pour couvrir maladroitement les entailles qui recouvrent sa peau. Liv lui offre un sourire un peu forcé, sachant très bien que son propre comportement avait changé, après l'épisode des pirates.

« Oh, je suis bien heureuse de te voir en vie, oui. » réplique-t-elle ensuite en riant. « Je vais pas te mentir, par contre. Travailler avec des gens décédés, c'est drôlement plus reposant. » C'est la vérité, quoi. Les gens en vie ont tendance à s'énerver, hurler, souffrir. Les morts, eux, ils sont déjà dans un monde meilleur. Ils peuvent hanter la cervelle, certes, mais quand même. La blonde grimace un peu quand elle réalise que Yulia souffre un brin, et se dépêche donc de fixer un pansement propre à son bras pour éventuellement laisser sa plaie tranquille.

Mais elle pose encore des questions, expliquant immédiatement qu'elle est simplement curieuse, par défaut. May hoche la tête - se demandant peut-être si c'est la vérité - tandis qu'elle vérifie que le pansement est bien en place, et que le sang ne traverse toujours pas la compresse. « Enfin, je sais plus vraiment ce qui est sain ou pas, dans ce monde de débiles. » grogne-t-elle sans trop d'enthousiasme en posant instinctivement deux doigts à l'intérieur de son poignet, pour prendre son pouls. Un réflexe, sûrement. « Ton rythme cardiaque est plutôt élevé, t'es certaine que ça va? » lance-t-elle en la questionnant du regard. Mais elle se doute bien que tout ce qu'elle veut, là, tout de suite - c'est une réponse à ses interrogations.

« Malsain, oui. Je t'apprends rien, on fait tous de notre mieux pour garder la tête hors de l'eau, non? J'imagine que certaines méthodes sont meilleures que d'autres. L'alcool, les excès de colère, le corps à corps - et tout le reste. C'était notre truc, pendant un moment. Trop longtemps, sans doute. » Elle ravale sa salive pour faire passer la sensation d'étau à sa gorge. « Après les pira - » La blonde s'arrête, elle est encore en train de trop parler.

« Quand il rentré à Fort Ward, après tous ces trucs horribles, je rentrais aussi de - d'une expédition - » Pause. Comment doit-elle décrire cette expédition, hein? « Foireuse. » Le mot est faible. On peut entendre le doute dans sa voix. « On était insomniaques tous les deux. Pas bien. » Honnêtement, certains moments sont tellement flous qu'elle n'ose plus trop se rappeler. « J'imagine qu'on veillait un peu l'un sur l'autre, de loin. » Son regard bleu est toujours rivé sur le pansement, un peu dans la lune - avant de se mettre à rire.

« Mais ne va jamais lui dire ça, pitié. »


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4994
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   Mer 10 Aoû 2022 - 14:41
C'est parce qu'ils ont le bon sens de pas parler, ça, que je lui souffle avec un sourire de circonstances. J'aime bien le fait que l'ambiance soit détendue, on va dire ça comme ça. C'est... apaisant. Puis, je crois qu'il y a aussi le côté où May a l'air de comprendre de quoi j'parle. Je m'étonne plus du nombre de personnes qui savent c'que ça fait, c'est terrifiant à force. Quand on commence à compter en tout cas, c'est toujours... L'angoisse absolue. Les chiffres nous semblent exponentiels. Pour moi, c'est le cas. Je peux ne pas parler si tu préfères, que j'ajoute.

Elle termine le pansement d'son côté, et prend mon pouls dans la foulée. J'ai un soupir, sans réaliser ce qu'elle découvre. Rythme cardiaque élevé ? Euh ouais, enfin, là, ça va. Y'a des fois où non mais, globalement en ce moment, je m'en sors plutôt pas trop mal. On verra demain, ou à la prochaine heure, si cette nuit je dors ou si je fais un cauchemar. C'est normal, que je lui souffle alors après un temps de réflexion, en haussant les épaules : La sage-femme avec qui je vis m'a dit que... Enfin, les femmes enceintes ont ça, comme moi, quoi.

Même si je tâche de le cacher, si ça se voit pas trop, surtout quand j'relève pas mon haut. C'est pas une évidence, mais c'est là quand même. Et surtout, ça en est une pour moi. Je rabats la manche sur son pansement délicatement, avant d'relever les yeux vers elle quand elle parle de Logan. J'sais pas si elle se rend compte que tout son discours à un putain d'double sens. Comment ça d'corps à corps avec lui ? Comment ça, leur truc ? Je vais pas jouer la jalouse parce que Logan m'a dit qu'ça faisait une paie qu'il avait touché personne, mais sérieux, la crise de parano est clairement pas loin...

T'étais avec lui chez les Oblivions ? que j'lui souffle en essayant d'm'éclaircir les pensées. Non, j'crois que j'ai mal compris, je fronce les sourcils en la fixant, lèvres pincées brièvement, je me concentre : Il t'est arrivé un autre truc alors, je crois que c'est ça. Un soupir m'échappe. Les mots s'étouffent un peu dans sa gorge. Sans doute qu'elle a pas forcément envie d'en parler, pas dans les grandes lignes. Je hausse les épaules.

Là où j'vis, on vient d's'y installer, et y'a des connards qui jouent à pirates des caraïbes, mais sans le fun de Disneyland quoi, que je lui explique alors. Ou alors c'est la version où Jack Sparrow est un enculé esclavagiste et violeur, autant dire que le fun est pas au rendez-vous, qu'on s'amuse bof quoi. Enfin, j'peux te dire que y'a plus rien à sauver, dans ce monde de merde, carrément que dal ouais. Merci pour ton aide, May, que j'lui souffle finalement, prête à la laisser tranquille.




Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Coffee, methadone & cigarettes   
Revenir en haut Aller en bas  
- Coffee, methadone & cigarettes -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: