The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

A wild cat in town
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1589
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 13:39
Bel exemple de maturité. Une fois de plus, il se rend compte qu’il s’attendait à autre chose venant d’elle. Qu’il espérait autre chose peut-être. Et, là encore, il essaie de comprendre ce qu’il a fait pour que l’attitude de la blonde change autant. Il n’ira pas jusqu’à dire que ça le blesse. Oh, dans son orgueil, surement, mais ça ne va pas au-delà. Juste qu’il est dépité, lui qui pensait avoir trouvé quelqu’un de différent avec qui le courant semblait passer. Comme quoi, garder ses distances, ne pas se dévoiler, c’est bien le plus important. « Je ne compte pas m’installer là, soyez rassurée. Vous serez bientôt débarrassée de moi et, avec un peu de chance, on pourrait même ne plus jamais avoir à se recroiser. Je ferais mon maximum pour que ça n’arrive pas en tout cas. » Soufflé d’un ton neutre, presque froid. Il s’en moque. Là, voilà. Il doit s’en moquer de toute façon.

Le seul sourire qu’il s’accorde, c’est quand elle parle de Sasha. « C’est une gentille fille. Et elle se débrouille plutôt bien avec ce que vous avez trouvé à manger. » Même si, visiblement, elle aussi le fuit comme la peste. Peu importe au fond. Il ne la reverra pas de sitôt non plus. Un soupir silencieux alors qu’il laisse le silence s’installer. « Non, c’est même loin de se calmer. » Soufflé d’une voix plus douce quand elle lui demande si l’orage est passé. « Ca risque de durer encore quelques heures. »

Au reste, il a un temps d’arrêt, se figeant à sa réaction. « Pardon ? » Il la fixe, bouche bée, incapable de savoir quoi dire ou quoi faire. « Mais c’est QUOI votre problème ? » Il a parlé plus haut qu’il l’aurait voulu. « Vous aviez l’air d’avoir froid, ce n’était pas mon cas. En quoi ça peut vous saouler bon sang ? Qu’est-ce que j’ai fait ? » C’est bon, il a eu sa dose. D’autant qu’il est persuadé qu’elle va encore lui demander s’il aime la prendre pour une conne. Et voilà en plus qu’elle se fait mal toute seule. Il se retient tout juste, dans un réflexe mal avisé, de lui demander si ça va et d’un geste, ouvre la portière. « En fait non, laissez tomber. Vous avez gagné. » Portière claquée derrière lui, il va s’appuyer sur le capot de la voiture pour essayer de reprendre ses esprits tant bien que mal. Tant pis pour la pluie. Il s’en moque, même si ça l’empêche de fumer une énième cigarette, ce qui n’est pas un mal finalement.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4167
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 14:14
Super, ça m'arrange, grogne-t-elle sans cacher son hostilité, alors que le nom de Sasha revient dans la conversation, et qu'elle porte sur lui un regard perçant. Décidément, il n'y a rien qui l'arrête, celui-là. Et en plus, il y va de son petit commentaire, avec ses compliments à ce sujet. Il faut l'admettre : ça l'agace prodigieusement. Le culot qu'il faut avoir pour enfanter une fille extraordinaire et réussir à l'abandonner à sa mère pour ne jamais prendre part à son existence.

Ouais, cette éducation, elle la tient de sa mère ! Certainement pas son abruti de père qui a préféré l'abandonner ! Lui balance-t-elle au visage, frustrée qu'il ne puisse même pas comprendre le message. Elle a envie de l'étrangler, mais doit se contenter de l'assassiner des yeux : J'espère qu'il s'en mord bien les doigts, que lui s'en mord les doigts. Bordel, il ne mérite même pas de la connaitre et en même temps, elle essaie de relativiser.

Son agacement est supplanté par son appréhension, et Yuan lui annonce que cet orage n'est pas terminé. Quand elle veut lui rendre, de mauvaise grace, ses couvertures, l'homme semble se mettre vraiment en colère. Lui qui d'ordinaire se maitrise suffisamment pour ne jamais perdre son sang-froid, qui ne supporterait pas que son image soit écornée par une quelconque émotion trop forte, il la rabroue et claque la portière pour sortir.

Mais s'il croit qu'elle abandonne trop facilement les conflits, il se trompe totalement. La blonde se dégage de ce qui la recouvre et s'extirpe de l'autre côté pour claquer à son tour la portière : Mon problème, hein ? Grogne-t-elle en contournant la voiture pour le rejoindre. Ouais, qu'importe la pluie en effet. Elle est plutôt focalisée sur sa présence, il ne lui faut que quelques instants pour être trempée. Elle a le réflexe de ramener ses cheveux en arrière dans un mouvement de rage.

Mon putain de problème, c'est toi et ton comportement ! Lui souffle-t-elle en venant planter son index sur son torse. Comment c'est possible de se prendre des charges comme ça et d'être encore gentil ?! C'est quoi le plan ? Non, vraiment ! Elle cherche à savoir ! Il faut quoi ? Qu'elle le frappe pour de bon pour qu'il saisisse à quel point il arrive à lui sortir par les yeux ? C'est quoi que tu ne comprends pas ?! Je ne peux même pas être plus claire ! Ajoute-t-elle alors, ouvrant grand les bras, aussi désarmée que lui là-dessus.

Elle le pensait intelligent, au moins un peu. En tout cas, suffisamment pour qu'il n'insiste pas auprès d'elle, pour qu'il n'ait aucune attention à son égard. Le plus loin il se tiendra de Junk Town et de Sasha, le mieux ça sera pour elle.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1589
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 14:37
S’il essaie de donner le change, l’hostilité dont elle continue de faire preuve commence vraiment à lui peser. Il serre les mâchoires et souffle un « grand bien vous fasse » quand elle dit que ça l’arrange. Un bref froncement de sourcils quand elle parle de Sasha et il reprend, un peu radouci. « J’en suis désolé pour elle. N’importe quel parent digne de ce nom s’en mordrait les doigts. » Une pensée pour Tao, qu’il n’aurait jamais supporté d’abandonner et qui lui manque tous les jours un peu plus. Il n’arrive même pas à comprendre comment on peut avoir un enfant et refuser de s’en occuper. Et son regard se perd dans le vide, alors qu’il ne fait même pas attention au énième regard assassin qu’elle lui jette. A croire qu’il commence à être habitué à ça comme au reste.

Et, s’il pensait être tranquille jusqu’à la fin de l’orage, il s’est bien trompé. Il a beau fuir la voiture, voilà qu’elle le suit. Et qu’elle insiste. Sauf que là encore, il ne comprend pas. « C’est… moi ? » Soufflé d’un ton incrédule. Il a beau ne pas la connaitre plus que ça, les mots sont plus blessants qu’il ne l’aurait cru. Et il lui faut toute sa volonté pour rester de marbre quand elle continue. Il pince des lèvres avant de souffler, d’une voix neutre. « J’étais gentil avec vous parce que… je pensais qu’on s’entendait bien. » Il a un rire à cette idée et reprend, non sans ironie. « Je sais, je suis totalement stupide. Encore plus que ce que je pensais. » Quant à son comportement. « Je ne peux pas changer qui je suis. Je suis navré d’apprendre à quel point ça vous insupporte donc. » Il n’est pas sûr que navré soit le bon terme, mais il n’a pas envie d’en chercher un autre. De toute façon, ça ne changera pas grand-chose.

« En effet, difficile d’être plus clair. Merci pour la leçon Max. » L’espace d’une seconde, il envierait presque la jeune femme. De n’avoir aucun filtre et de pouvoir envoyer balader les gens à sa guise comme ça, sans se soucier de rien. Mais il ne sait pas faire. Lui se contente de se cacher derrière ce masque qu’il avait eu la stupidité d’enlever avec elle. Et il le regrette encore plus que le reste. Alors, il fouille dans sa poche et attrape les gants qu’elle lui a trouvés, les fixant longuement, sans se soucier de la pluie qui continue de tomber sans discontinuer. « Si j’avais su à quel point vous ne pouviez pas me supporter, je ne les aurais jamais acceptés. » Et il les pose sur le capot. Libre à elle de les récupérer, de les balancer. Peu importe. De son côté, il croise les bras et se contente de détourner les yeux, sans rien ajouter de plus.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4167
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 15:33
Tu ne peux pas être sérieux en disant ça... Marmonne-t-elle. Elle en a les yeux ronds de surprise. Non. Il ne peut pas être à ce point hypocrite. Elle qui avait encore une lueur d'espoir à son sujet, en se disant qu'au moins, l'être humain a des limites, que le culot ne peut pas tout permettre, tout autoriser. Et pourtant, là où elle pensait avoir toucher le fond, voilà qu'on creuse encore. Bordel, ça n'est pas possible... Elle vient se pincer l'arête du nez pour souffler longuement. Non vraiment, c'est trop pour elle. Trop.

Et lorsqu'ils se retrouvent dehors, son incrédulité est là pour lui taper furieusement sur le système. Le fait qu'il la prenne à nouveau pour une idiote à ne pas comprendre le problème, à se justifier finalement. C'est comme un coup dans la poitrine, son rire lui arrache un frisson : On s'entendait bien, oui ! Et elle ne peut pas le nier. Avant de découvrir tout ça, Max n'a pas douté qu'elle l'appréciait. Et c'est peut-être ça qui la déchire intérieurement. De le savoir capable d'abandonner son enfant, et de quand même l'estimer.

Elle déteste cette ambivalence, elle n'aime pas vivre entre deux courants contraires, entre deux chaises. Les situations inconfortables la terrifient, les implications émotionnelles encore plus, elle souffle et se passe une main sur le visage pour éponger la pluie en relevant des yeux ronds vers lui. Alors quoi ? Être un profond connard te convient bien comme ça ? Tu ne peux pas le changer ? Hallucinant. Max en est à se demander s'il ne vaut mieux pas être sourde que d'entendre... ça.

Mais elle le voit sortir les gants qu'elle lui a offert, les scruter un instant, elle ne comprend pas ce qu'il se passe alors qu'il les pose sur le capot du véhicule et qu'elle revient à lui. De fait, il n'est plus là pour discuter, soit. Elle ne sait même plus quoi lui dire, d'autant qu'elle ne peut pas lui confier ce qu'elle sait. Pas sans trahir Sasha, pas sans se trahir elle-même. Mais elle ne peut s'empêcher de ressentir une profonde déception à le voir laisser un cadeau qui lui tenait pourtant à cœur, ce n'est pas ça qu'elle veut.

Elle n'a aucune idée de ce qu'elle veut. Ou, si. D'être laissée loin de ces emmerdes, de ce qu'elle fuit systématiquement quand il y a d'autres êtres humains. Et voilà qu'on les lui impose, qu'elle doit composer avec, alors qu'elle n'a aucune idée de ce qu'elle doit faire et que ça n'est pas pour elle de toute façon. Max souffle longuement, tentant de s'apaiser, face à sa propre hostilité la blonde tente de faire maladroitement le tri. Elle ne sait pas comment lui dire de garder ses foutus gants, tout en continuant à le détester profondément.

En fait, elle lui en veut de ne pas avoir été infaillible. De représenter ce qui lui a tant coûté par le passé. C'est bête mais à chacune de leurs rencontres, la blonde avait l'impression qu'il pouvait être sûr, droit... De confiance. La désillusion lui parait de fait vertigineuse, la déception encore plus. Et s'il y a bien une chose à laquelle Max ne sait pas réagir, c'est ça. L'amertume. Tout ce qui lui crève le cœur lui parait insurmontable, comme un cercle vicieux dans lequel elle s'est coincée. Alors, la blonde ne s'approche que pour récupérer les gants et relever les yeux vers lui.

Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fait de toute façon, c'est dans un geste brusque du bout de sa poigne blessée qu'elle les lui pose sur le torse pour qu'il les récupère, mais sa main l'agrippe et le tire à elle sans crier gare. Elle ne peut pas dire à quel moment elle a saisi ses lèvres pour l'embrasser, ni pourquoi elle a fait ça. Elle ne s'écarte que pour le scruter, aussi surprise que lui à cet instant. Mais qu'est-ce que je fais ? Lui demande-t-elle, confuse. Bon sang mais ça n'est pas possible : elle déraille totalement !

Et la suite ? C'est de pire en pire. Au lieu de l'embrasser à nouveau, voilà qu'elle lui porte une gifle qui sonne même à travers la pluie battante. Et elle est d'autant plus horrifiée : Oh bordel, je perds la tête ! Constate-t-elle en le relâchant pour de bon pour faire volte-face. Elle en a laissé les gants, s'est détournée, à la recherche d'une planque de circonstances de laquelle elle ne sortira plus jamais. La voiture ! Elle ouvre la portière et saute à l'intérieur pour refermer brutalement derrière elle. Elle doit s'y cacher pour toujours, sous la couverture, par exemple ! Encore heureux qu'ils ne seront plus jamais amenés à se croiser.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1589
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 16:56
« Mais pourquoi je ne pourrais pas être sérieux ? » Il a un soupir, alors qu’une fois de plus, il a l’impression d’une conversation de sourds. « J’ai eu un fils, je sais ce que c’est de… oh, peu importe. » Il n’ira pas sur ce terrain-là. Surtout pas avec elle. Surtout pas avec son attitude. Elle réussit à le pousser à bout à une vitesse faramineuse, qui aurait de quoi le faire rire en temps normal. Et il sait très bien qu’il n’a pas une réaction intelligente ou mature en quittant la voiture. Ce serait même tout le contraire.

Mais elle va le rendre complètement dingue. Evidemment, elle le suit et la pluie n’est pas pour arranger cette discussion. Cette dispute même. C’est bien la première fois qu’il tombe sur quelqu’un qui crie plus fort que lui et il ne sait pas quoi penser de tout ça. « Et alors, si on s’entendait si bien… pourquoi Max ? » Là, vraiment, c’est une mauvaise blague en fait. « Et non, ça ne me convient pas d’être un profond connard comme vous dites si bien. Mais je ne suis pas sûr de trouver grâce à vos yeux, quoi que je fasse. » Il est même certain du contraire. Et il essaie de se convaincre que, de toute façon, il se fiche bien qu’elle le voit comme un connard.

… bon, pas vraiment. Rien qu’à voir les gants, à penser au fait qu’elle lui a offert quelque chose qui lui plaisait réellement en le détestant autant, c’est quelque chose qu’il a du mal à supporter. En plus de tout le reste. Et c’est sans côté sur le désordre qu’elle vient de mettre dans son esprit. Lui qui aime que tout soit carré, qui essaie de tout contrôler, il a l’impression qu’elle a tout balayé, sans qu’il ne comprenne pourquoi. Ils se connaissent à peine, ça ne devrait pas lui poser autant de problème. Sans compter qu’elle ne lui explique toujours pas ce qui cloche.

Il tourne à peine la tête quand elle se rapproche de lui, pas vraiment enclin à recommencer un nouveau round. « Hé mais… » Il ne finit par sa phrase alors qu’il sent ses lèvres sur les siennes. Et le frisson qui lui parcourt l’échine n’est en rien dû au froid. Ce frisson qu’il n’avait plus ressenti depuis des années. Il lui rend son baiser, sans même y réfléchir, avant de ciller quand elle s’écarte. Qu’est-ce qu’elle fait ? Bonne question oui. Lui retourner la tête, c’est une certitude. Mais alors, le reste…

D’ailleurs, histoire d’en rajouter une couche, voilà qu’elle le gifle. Okay, elle est complètement folle. Il n’a pas d’autre explication rationnelle à tout ça. Ou alors, c’est le coup qu’il a pris sur la tête qui l’empêche de comprendre ce qui se passe. Il sursaute quand la portière claque et attrape les gants qu’elle a laissés retomber sur le capot, la suivant sans réfléchir. Parce que, s’il le faisait, il partirait loin de cette voiture. Sauf qu’il n’en a pas la moindre envie. Il attrape la poignée de la portière à peu près en même temps qu’elle et, une fois ouverte, se retrouve nez à nez avec la blonde. Qu’il embrasse à son tour. Parce qu’il en a envie. De goûter de nouveau à ces lèvres. Bien plus qu’il sera prêt à le reconnaitre. Et que c’est totalement stupide.

Et il se recule, relâchant la portière, son regard ancré dans le sien. « Tu peux la refermer. Si tu veux. » Au moins, il aurait l’occasion de se remettre les idées en place. Parce qu’il en a cruellement besoin. Au lieu de continuer à aggraver la situation.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4167
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 17:35
Elle fronce les sourcils, le fixe. Quoi ? Comment ça un fils ? Il n'insiste pas, n'approfondie pas.  Mais... Quoi ? Et puis... Je ne peux pas te le dire, ok ?! Lui balance-t-elle au visage vivement, aussi démunie que lui. Voilà, pourquoi, elle ne peut pas le lui dire, alors il pourrait fournir un petit effort et lire dans les pensées, ou deviner, elle n'en sait rien, en tout cas ne pas compter sur elle pour lui prémâcher le travail : Débrouille-toi tout seul ! Ce n'est quand même pas si compliqué ! Elle ne va pas tout faire pour qu'il ait un joli confort de vie, pendant qu'elle en chie avec le poids des secrets ! Merde à la fin !

C'est peut-être pour ça qu'elle perd totalement les pédales. Qu'elle l'embrasse puis le gifle, ne sait même pas pourquoi elle fait tout ça, puisque plus rien n'a de sens. Ses émotions lui semblent si vives qu'elle n'arrive pas à les gérer. Alors, à l'abri de ce véhicule, Max en est a essayé de s'apaiser l'esprit, de jeter un petit peu de froid sur cette tête qui surchauffe et ne demande qu'à exploser. Les yeux fermés un temps, elle entend le bruit de la poignée s'activer, et n'a pas le réflexe suffisant pour venir verrouiller à temps la portière. Elle veut être seule maintenant, vraiment. Elle en a besoin pour ne pas disjoncter, et lui, il faut qu'il revienne à l'assaut ?

Pour parler peut-être ? Et puis quoi encore ? Qu'est-ce qu'il reste à dire ? Elle n'a pas le temps de lui faire le reproche qu'il a avalé la distance entre eux pour la faire taire d'une manière un peu trop efficace. Il est trempé, mais son baiser a sa saveur, et elle n'a qu'un souffle envieux et tremblant lorsqu'il s'écarte. Assourdie par l'émotion, elle papillonne des cils en le fixant : Quoi ? Refermer quoi ? Mais qu'est-ce qu'il raconte encore ? Elle se redresse sur ses appuis seulement pour l'attraper par l'épaule et le faire rentrer dans la voiture, et là seulement elle referme la portière en tirant dessus de sa main blessée.

Max l'empêche de parler en collant sa bouche sur la sienne à nouveau, avec une hâte qui la dévore intérieurement. L'idée de la quitter la rend complètement folle, aussi se montre-t-elle entreprenante, gourmande, avide de pouvoir le tenir contre elle en passant ses bras autour de ses épaules. Ce qu'il se déroule est terriblement confus dans son esprit, elle l'attire à elle et se réceptionne derrière quand un gémissement douloureux lui échappe, son poids pesant sur le mauvais poignet. Il s'écarte et elle sait d'avance ce qu'il va dire : Tais-toi, ordonne-t-elle.

Plus tard pour les considérations, elle ne veut pas l'entendre, ça lui évitera de s'énerver pour les bêtises qui sortent de sa bouche, c'est pour le mieux. Parce que dans le genre, il doit bien en débiter une bonne tonne à la minute. Il n'y a qu'un bref moment de lucidité entre deux baisers pour lui faire réaliser qu'elle fait absolument n'importe quoi : Non, non, non, non, souffle-t-elle, la respiration trop courte pour réussir à vraiment être rationnelle : ça n'est pas bien, du tout, du tout. Du tout. Qu'est-ce qu'elle fiche, bon sang ? Elle le scrute un instant : Tu es- Elle l'a déjà dit cent fois.

Merde ! Fait chier, grogne-t-elle en revenant chercher ses lèvres. Sa main est posée contre sa joue, passe dans son cou pour le garder contre elle. Elle l'attire plus fermement pour l'amener à s'allonger sur elle. Ses vêtements trempés lui collent à la peau, lui arrachent un frisson glacé, mais Max se sent en ébullition et incapable de réfléchir. Il y a pourtant trop à dire, et elle n'a pas assez de mots pour l'exprimer. Les lèvres de Yuan ont le délicieux goût d'interdit, le goût de reviens-y, elle se maudit de ne pas avoir la force de le repousser. D'être aussi faible, avec si peu de résolution. Mais il n'y a plus qu'un désir égoïste qui la maintient à cet instant, et l'oblige à s'y accrocher.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1589
Sujet: Re: A wild cat in town   Lun 1 Aoû 2022 - 18:35
Parfait. Il y a donc vraiment quelque chose et elle ne peut rien lui dire. De mieux en mieux. Définitivement, il regrette d’avoir accepté de venir ici. Certes, ils n’avaient pas vraiment le choix, mais il ne s’est pas posé de question, persuadé d’être le bienvenu dans cet endroit. Une erreur de plus dans une liste beaucoup trop longue.

Et le plus sensé, le plus raisonnable serait de trouver un endroit où finir la nuit. Ou plutôt la commencer. Il n’a pas la moindre idée de l’heure qu’il est et, en cet instant, ça n’a pas la moindre espèce d’importance. Mais il essaie de se raccrocher à des détails logiques, pragmatiques. A des choses qui ne lui échapperont pas, contrairement à ce qui se passe en cet instant précis.

Pendant une seconde, il espère même qu’elle va lui claquer la portière au nez. Pourtant, ce baiser lui a juste donné envie de recommencer. Parce qu’il est seul depuis longtemps ? Parce qu’elle lui plait vraiment ? A vrai dire, il n’en sait rien du tout. Il sait juste que ce contact l’a électrisé et lui fait oublier toute raison. Comment cette gifle qui, en d’autres circonstances lui aurait juste fait tourner les talons. Mais il n’attend qu’une fraction de secondes avant qu’elle ne réagisse et ne l’entraine dans le véhicule. Et il se laisse faire, alors que sa capacité de réflexion semble s’être totalement fait la malle.

Parce qu’il n’a de cesse de goûter ses lèvres, contre toute logique, encore moins avec tout ce qui s’est passé ces dernières minutes. Il a un temps d’arrêt à son gémissement de douleur mais, quand elle l’invective, il se contente d’une longue inspiration sans dire quoi que ce soit. Elle ne lui en laisse pas vraiment le temps à dire vrai. Et peut-être qu’il n’a plus envie de parler. Ou de réfléchir. Qu’il a juste envie de se laisser porter par ce brasier qu’elle rallume à chacun des baisers qu’ils échangent. Que ce vide qui le dévore depuis près de deux ans semble enfin lui laisser un peu de répit. « Quoi ? » Qu’est-ce qui n’est pas bien ? Ce qu’ils font ? Il bat des cils, la fixant de nouveau quelques secondes, alors qu’elle ne finit pas sa phrase. « Je suis quoi ? » Un connard ? Pas pour elle ? Insupportable ? Probablement tout ça. Et plus encore. Et pourtant, ça ne l’arrête pas. Parce que c’est elle qui vient de nouveau chercher ses lèvres.

Son regard accroche le sien quand elle l’entraine contre lui et qu’il presse son corps contre le sien, se moquant bien de leurs vêtements mouillés. L’espace d’un instant, il se demande ce qu’il va y lire et si elle va l’envoyer balader pour de bon. Mais la lueur qui brille dans ses yeux semble être le reflet de la fièvre qui semble l’habiter. Et, de nouveau, il va chercher ses lèvres avec envie, sa main plaquée sur sa taille alors qu’il se laisse porter par la situation et qu’il accepte de lâcher prise, de n’avoir le contrôle sur rien.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: A wild cat in town   
Revenir en haut Aller en bas  
- A wild cat in town -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: