The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €

Where there is love, there is life...
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7518
Sujet: Where there is love, there is life...   Sam 30 Juil 2022 - 14:57
Je lève et je baisse le bras, presque incrédule, alors que, pour la première fois depuis des semaines, j’ai enfin le droit de me promener sans attèle ni quoi que ce soit du genre. Mon coude est encore fragile m’a dit Min-Oh et, vu la tête qu’il m’a faite, hors de question de trop en fait et de pousser ma chance. Je n’ai pas envie qu’il me plâtre des pieds à la tête juste dans le doute ou que, pire encore, il me fasse une de ses prises paralysantes dont il a le secret.

Mais j’avoue que ça me fait un bien fou. J’ai l’impression d’être enfin libre de mes mouvements, même si je sens bien que ça tire dès que je bouge un peu. Pourtant, je m’étire longuement avec un soupir de soulagement, avant de me tourner quand on me tire le bas du t-shirt. « Papa ! Tu peux me donner du zus de pommes ? Sitoplé ! » Je rends un sourire tout sauf forcé à Keneka et je hoche la tête pour la servir, pas mécontent d’en avoir la capacité et de ne pas avoir à m’y reprendre à trois fois pour y arriver. Un bisou sur la joue en remerciement et la voilà partie, alors que je m’adosse au comptoir, un peu perdu dans mes pensées. Beaucoup de choses se sont bousculées ces dernières semaines. Des bonnes comme des mauvaises.

Et si j’ai encore beaucoup d’appréhensions sur la suite des évènements, les longues discussions que j’ai pu avoir en allant au chevet de Neela encore convalescente ou avec ma propre femme, tout ça m’a rappelé pourquoi nous devons nous battre. Alors, j’essaie de mettre en place chacun des pions que j’ai en ma possession. Que ce soit au travail, que j’ai retrouvé en forçant un peu la main, l’excès de zèle étant, pour le coup, plus que bien vu. Ou en dehors, alors que je réfléchis à la façon de mettre en application ce que m’a demandé Armand. Mais aussi le reste. Créer des liens via les égouts avec le bidonville. Les aider. Se faire aider. Préparer la suite. Réveiller les consciences. Ca fait beaucoup de choses, mais quand ça me faisait peur il y a quelques mois, il y a quelque chose qui a changé. Je ne saurais pas dire quoi ou comment. Juste que c’est bien là. Et qu’il n’est plus question de fermer les yeux. Jamais.

J’ai un bref soupir quand je regarde le brouillon de courrier que j’ai essayé d’écrire les dernières heures. Pour Ansbert. Pour avoir des nouvelles de Mei. Dont nous ne savons rien depuis des semaines. Cette pensée me noue l’estomac et je redoute chaque jour le moment où on va sonner à notre porte pour nous annoncer le pire. Je le vois dans les yeux d’Hailey quand nous en parlons brièvement. Et ses silences sont même bien plus loquaces. Alors, je tente une autre méthode, même si je n’y crois pas vraiment. Sauf que je n’arrive pas à trouver les mots. Je me penche de nouveau sur le courrier, stylo en main, me retrouvant plus à faire des arabesques qu’à trouver comment amener les choses.

Pour voir la silhouette d’Anja apparaitre dans l’embrasure de la porte. Là encore, les choses ont changé entre nous. Si tout était difficile à mon retour, la tempête a comme… débloqué la situation. D’une façon passablement surprenante. Et passablement agréable. Je n’avais pas souvenir d’avoir été aussi bien avec qui que ce soit et, à la pensée de ce que nous avons pu faire, je sens le rouge me monter aux joues. Pire qu’un adolescent qui découvre la vie. J’entends les rires des enfants dans le jardin et j’en profite pour me rapprocher d’elle, passant un bras autour de sa taille. « Je suis enfin débarrassé de mon attèle. C’est jour de fête. » Mon nez effleure le sien et je vais chercher ses lèvres avec une absence de retenue que je ne me connaissais même pas jusqu’à présent. Mais il n’y a personne pour nous voir, tout va bien. « Ca va ? » Soufflé d’une voix douce, alors que je ne manque pas de remarquer les cernes qu’elle tente de camoufler. Les dernières semaines, pour ne pas dire les derniers mois, ont été vraiment difficiles pour elle. Et j’ai encore du mal à savoir comment rattraper le coup.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Wentworth
Anjali Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 405
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Lun 1 Aoû 2022 - 20:19

La nausée ne la quittait pas, depuis l'instant ou elle avait décidé de se lever. Passant une main contre son visage pour l'asperger d'eau froide dans l'espoir de soulager cette sensation désagréable, ayant même l'impression d'aller légèrement mieux sitôt que le froid eut achevé de la réveiller. La fatigue, sans doute. De celle qu'elle ne s'autorisait pas à ressentir depuis sans doute trop longtemps. Souriant à Charlie qui la voit sortir de la salle de bain d'un air inquiet, haussant un sourcil à son air. Qu'est-ce qu'il y à ? T'es malade ? Non, juste fatiguée. Arrêtes de t'inquiéter, et file rejoindre les autres dehors. qu'elle sermonne son fils avec douceur non sans lui voler un baiser sur la joue qu'il esquive rapidement pour rejoindre Joker, descendant enfin pour croiser le regard de Mason, lui offrant un sourire. Malgré la fatigue, elle n'échangerait sa place pour rien au monde, en cet instant. Moins encore, depuis la tempête qui avait eu le don d'emporter avec elle toute cette distance qui s'était installé entre eux depuis son retour de Seattle. Un rire bref lui échappant quand il évoque son absence d'attelle, venant rapidement enrouler ses bras autour de son cou avec douceur.

J'ai une idée bien précise de comment fêter ça alors... qu'elle s'amuse à lui souffler à l'oreille avant de venir joindre ses lèvres aux siennes avec tendresse. Et sans doute qu'elle ne se serait pas gênée pour prolonger le baiser en l'absence des enfants, s'il ne s'était pas inquiété immédiatement de sa mine fatiguée, qu'elle avait pourtant pris soin de camoufler sous un anti cerne.

Ca ira mieux quand tu m'auras embrassé. préfère plutôt répondre la brune non sans un sourire taquin, se serrant contre lui avec douceur. Juste un peu de fatigue. Et de nausées. Certes. Sans doute un coup de froid, ça passera. lui promet l'indienne avec douceur pour le rassurer, venant effleurer sa joue du bout des doigts.

Je te kidnappe pour un café ? Je voulais m'en préparer un. Et maintenant que le soleil était de retour, ils pouvaient s'assurer d'avoir quelques minutes de paix le temps que les enfants ne courent partout dans le jardin. Autant en profiter un peu pour réclamer cette promiscuité qu'elle réapprend à découvrir dans ses bras, posant rapidement le regard sur son coude désormais libéré de toute attelle de fortune. Souriant à cette idée, avant de reprendre en l'entraînant par la main vers la cuisine.

Les angoisses de Charlie ont l'air de s'apaiser depuis la tempête. Avec un peu de chance, personne ne vient taper à la porte ce soir ! D'ou l'intérêt d'un peu de caféine, lui lance son regard avec une oeillade amusée. D'autant qu'elle en rêvait, depuis le matin même. Mais sitôt qu'elle s'approche du marc, elle ne peut s'empêcher de froncer le nez légèrement. L'odeur la rebutant quelque peu, sans qu'elle ne parvienne à comprendre pourquoi.




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7518
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Mar 2 Aoû 2022 - 10:13
Bon, on ne va pas se mentir, l’entendre juste souffler ces quelques mots a encore et toujours le don de me faire rougir. Et je suis à peu près sûr qu’elle en est parfaitement consciente. Voire qu’elle s’en amuse. J’aimerais bien trouver quelque chose à répondre mais, me connaissance, je serais encore capable de bafouiller. Alors je me contente de lui rendre un baiser, non sans une grande inspiration contre ses lèvres. « Juste un peu de fatigue. Tu es sûre ? » Je la regarde, inquiet, posant le revers de ma main sur son front avec un froncement de sourcils.

Forcément, la pneumonie dont certains d’entre nous sortent à peine n’est pas pour me rassurer sur un simple coup de froid. « Tu devrais aller voir Min-Oh. Histoire d’être sûre que tu n’as rien de grave. » Je n’ai pas envie qu’il lui arrive quoi que ce soit et, juste à cette pensée, j’ai un nœud qui se forme dans mon estomac. « Va pour un café en tout cas. » Je ne vais pas me faire prier pour passer un peu de temps avec ma femme. Surtout que je vais devoir repartir travailler et continuer de réfléchir au reste. Essayer de trouver les informations demandées par Armand est plus compliqué que je l’aurais cru. Ce sont des convois qui sont organisés par un autre service, voire par les militaires et je n’y ai pas accès comme ça. Il faut que je trouve quelqu’un d’autre pour le faire et, forcément, ça me travaille depuis quelques semaines.

Mais j’ai encore le temps pour ça. Alors j’en profite pour serrer Anjali dans mes bras, lui volant de nouveau un baiser. Avant de tousser un rire quand elle continue. « Tu crois vraiment que nous aurons une soirée sans qu’on vienne toquer à la porte ? Je croyais que c’était moi le naïf de nous deux. » Soufflé d’un ton franchement amusé, alors que, même si Charlie ne vient pas, je suis à peu près sûr que Dimitri ou Keneka trouveront une raison de toquer, quelle qu’elle soit. « Ou alors, il faut que je leur raconte l’histoire la plus longue du monde avant qu’ils ne s’endorment. » Voilà qui pourrait être un challenge intéressant. « Mais je suis content que Charlie aille mieux. » J’ai un temps, avant de reprendre, un peu plus hésitant. « Il va falloir que j’aille parler à Tasya. Pour savoir si elle veut… m’aider. » J’ai parlé déjà rapidement à Anjali de ce qu’Armand attend de moi. Sans entrer dans les détails, mais surtout parce que, si je dois entrer en contact avec le bordel de la ville, je ne veux pas qu’elle s’imagine quoi que ce soit. Surtout pas maintenant que nous nous sommes de nouveau rapprochés. Je la vois froncer le nez et je reprends, sourcil haussé. « Tu es sûre que ça va ? » En quelques mois, presque un an à la côtoyer au quotidien, je commence à bien la connaitre et à savoir décrypter la moindre de ses réactions.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Wentworth
Anjali Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 405
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Mer 3 Aoû 2022 - 22:25

Non, tu le connais. Il va m'enfermer en quarantaine trois semaines pour un rhume. tente la brune, avant d'aviser son coude tout juste remis. Et alors toi, il va carrément te plâtrer à nouveau juste pour être sûr que tu ne vas rien aggraver. sourire en coin, sans doute un peu moqueur, alors qu'il accepte volontiers le café qu'elle s'évertue à préparer malgré ce haut le coeur qu'elle aurait préféré éviter. Au moins, sa remarque lui arrache un rire amusé avant de lui tendre la tasse, reprenant.

J'ai trouvé un livre qui parle de la poterie en Grèce. Crois moi, ils ne se réveilleront pas de la nuit. Rien que le résumé m'a assommé pour deux jours. Elle pouvait être diabolique, parfois. Surtout si ça incluait de passer du temps avec Mason. Esquissant un sourire quand il évoque Charlie, ne pouvant cacher la peur bleue que son aîné lui avait filé, au cours de cette tempête. Si je vous avais perdu ce soir là... elle n'ose finir sa phrase, de peur que la fatigue qu'elle subit exacerbe cette sensibilité à fleur de peau qu'elle peine à contenir depuis quelques temps. Préférant se contenter d'un sourire, comme pour dire que le pire était passé, alors que le milicien évoque Tasya, hochant la tête.

Elle le fera. Je pense. il fallait bien dire qu'elle avait sympathisé avec la mexicaine, quand il était tombé malade. Venant se saisir de sa tasse dans l'espoir d'en prendre une gorgée, sans que son cerveau ne l'autorise à terminer son geste, finissant par reposer le mug avec un air dépité sur la table. Soit le café était immonde, soit il y avait un problème.

Problème, que Mason souleva de nouveau, alors qu'elle relève les yeux vers lui. Je crois que j'ai raté le café. Rien que l'odeur me donne envie de vomir. soupire l'indienne, préférant plutôt venir voler un baiser à Mason pour le rassurer.

Tu t'inquiètes trop, et pour pas grand chose. Je suis juste ... fatiguée. Les dernières semaines m'ont mise un peu à cran, mais ça passera certainement avec une sieste. Surtout s'il l'accompagnait. Et si elle n'en dit rien, le regard qu'elle lui offre en dit long sur la question, alors qu'elle espère le voir rougir ne serait-ce qu'en réalisant de quoi elle parle. Goûte quand même le café pour me confirmer qu'il est immonde. demande t-elle, prise d'un doute soudain. Elle avait bu bien pire que ça, à une époque. C'était étonnant qu'elle ait désormais un palais délicat.




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7518
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Ven 5 Aoû 2022 - 14:48
Elle marque un point. Min-Oh est un peu du genre… mère-poule avec nous. Surtout ces derniers temps. Il faut dire qu’il a été sérieusement éprouvé, que ce soit entre mon état au retour de Seattle ou la tempête et ses incidences. Je revois encore Neela, un pieu dans le ventre et, juste à cette image, j’ai un frisson. « Mmmh… s’il te met en quarantaine, je t’accompagne. Et ils devront gérer les enfants. » Un clin d’œil malicieux avant de laisser filer une grimace. « Ah non hein. J’ai assez donné avec les plâtres, attèles et compagnie pour… un moment. » Je ne dirais pas pour toute une vie, vu qu’avec ma chance, je finirais bien par me casser autre chose d’ici la fin de l’année.

« De la poterie en Grèce ? J’avoue que là, tu as fait fort. » J’ai un rire qui se fane au reste de ses propos. « Tout le monde va bien Anja. Et je suis désolé… je crois que tu as eu plus que ta dose d’inquiétude avec moi ces derniers mois. » Je me rapproche d’elle et j’effleure doucement sa tempe des lèvres. Je peux comprendre sa peur, j’ai ressenti la même en entendant la petite voix de Keneka, en voyant Neela dans cet état. Et pire encore, en trouvant Dimitri dans les égouts. « Mais la prochaine fois qu’on sort avec tous les enfants, je propose de prendre une laisse pour chacun d’eux. Les grands inclus. » Comme si ça allait les retenir.

Je me fais plus sérieux à l’évocation de Tasya. « Je n’ai pas envie qu’elle se sente obligée parce que je lui ai déjà rendu service. Mais je comprendrais qu’elle n’ait plus envie de s’engager dans tout ça. C’est… risqué. Et Dieu seul sait ce qui pourrait nous tomber dessus. » J’ai de la chance, dès le début, j’ai pu compter sur Anja. Je n’ai jamais rien eu à lui cacher vis-à-vis de ce nous essayons de faire. Et c’est un vrai soulagement. Avec une autre compagne, la donne aurait probablement été radicalement différente.

Je fronce les sourcils quand elle reprend. « Rater le café ? Toi ? Ce serait bien une première. C’est moi le maladroit qui manque de mettre le feu à la cafetière si je ne fais pas attention. » Et si j’ai un vague sourire quand elle me rend un baiser, je continue de l’observer avec attention. « Je m’inquiète parce que je n’ai pas envie qu’il t’arrive quoi que ce soit. » J’ai un hochement de tête quand elle parle des dernières semaines difficiles, avant de me sentir rougir sous son regard, quand elle évoque une sieste. « Ce… ma foi. Si c’est nécessaire pour que tu te sentes mieux. » Je m’impressionne, je n’ai presque pas bafouillé. Presque. Mais j’ai du mal à la regarder dans les yeux pendant quelques secondes. J’attrape la tasse, dubitatif, avant de boire quelques gorgés. « Il est très bon ce café Anja. » Forcément, par réflexe, je tends la main pour m’assurer qu’elle n’a pas de fièvre. Mais on dirait que ça va de ce côté-là. Je lui lance un regard interrogateur, attendant de voir si elle daignera me dire ce qui ne va pas.



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anjali Wentworth
Anjali Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 405
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Dim 7 Aoû 2022 - 14:51

Hors Sally, c'est un argument qui devrait nous éviter la quarantaine, je prends. Autant ne pas lésiner sur l'effet de masse de leur tribu, si ça pouvait leur éviter une cellule de quarantaine avec Min-Oh. Esquissant un sourire quand à ce livre assommoir qu'elle avait trouvé, rebondissant volontiers sur cette histoire de laisse pour enfants.

Ca, ou les attacher à un boomerang. Je refuse d'en voir un nouveau disparaître de mon champ de vision plus de trente secondes... soupire la brune, sans chercher à révoquer le souvenir douloureux de la tempête, et la peur bleue qu'elle avait vécu en compagnie d'Hailey. Préférant plutôt se concentrer sur cette affaire avec Tasya, hochant la tête avec douceur à ses inquiétudes. Tu ne le sauras pas, sans avoir une discussion avec elle. Et je m'occuperai de vous trouver une excuse, si on vient vous chercher, d'accord ? Liant ses doigts aux siens avec douceur, non sans un sourire désolée à l'évocation de ce café raté, haussant les épaules.

A force de traîner avec toi je perds mes talents culinaires semble t-il. le taquine t-elle avec douceur, répondant à son inquiétude par un bref baiser sur ses lèvres. C'est juste le contre coup des dernières semaines. Une sieste, et je serai à nouveau apte à courir partout sans que tu ne t'inquiètes pour rien. Le pire ? C'est qu'elle y croit. S'en persuade, malgré cette pointe de doute au creux de son ventre, qui ne cesse de s'intensifier quand il assure que le café est excellent. Un silence venant alourdir l'atmosphère, alors qu'elle avise la tasse sans mot dire, et que le doute se fait un peu plus présent dans son esprit. Peinant à revenir à la réalité, alors qu'en voulant goûter à nouveau à l'arôme, un haut le coeur la prend vivement. Suffisamment fort pour que Mason la laisse passer sans poser de questions, rejetant le peu que son estomac à bien voulu contenir dans les toilettes qu'elle à au moins eu le temps de rejoindre in extremis. Jurant dans sa langue maternelle, passant une main tremblante contre son front perlé de sueur froide. S'interdisant de prendre trop de temps au risque d'inquiéter d'avantage Mason, ne prenant qu'une brève gorgée d'eau avant d'enfin sortir de la salle de bain et tomber face à lui, baissant un bref instant le regard.

Bon, j'ai peut-être attrapé un coup de froid, oui... qu'elle admet du bout des lèvres, relevant son regard vers lui en espérant ne pas y voir l'inquiétude.




Don't worry. We'll find each other again.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Mason Wentworth
Mason Wentworth
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7518
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   Mar 9 Aoû 2022 - 20:20
J’ai une moue. « Mmmh tu marques un point. Mais j’aurais bien aimé une petite semaine de quarantaine tous les deux. » Après tout, nous n’avons pas vraiment eu de lune de miel ou quelque chose d’équivalent. Bon, notre mariage était un mariage de raison de base. Et puis, quitter cette maison pour aller où ? Un jour peut-être, sait-on jamais ce que l’avenir pourrait nous réserver. J’ai envie de croire que je pourrais emmener Anja loin d’ici. Pas pour fuir Walla-Walla mais pour souffler quelques jours Oh, c’est un souhait bien naïf, j’en suis bien conscient. Une envie de normalité et de voir les murs de cette prison s’effondrer pour devenir ce qu’ils auraient toujours dû être, des murs pour nous protéger.

Au reste, j’ai un hochement de tête. J’ai encore mal au cœur à l’idée qu’il aurait pu leur arriver quelque chose et, quand j’y pense, j’ai le tournis de voir à quel point ils sont devenus importants pour moi. Ce sont mes enfants, quoi qu’on puisse en dire, même si ça ne fait pas un an que je les connais, qu’ils sont dans ma vie. « Un boomerang ? Intéressant. Je vais en acheter tout un stock. » Je serre ses doigts quand elle continue, avant de laisser filer, à mi-voix. « Je sais. Mais je me rends bien compte que nous allons encore devoir prendre des risques si on veut vraiment que les choses changent. » Je finis par porter ses doigts à mes lèvres pour les embrasser. « J’ai peur d’imaginer les excuses que tu vas me trouver. » Soufflé d’un ton malicieux avant de me faire vaguement outré.

« Hé ! N’insulte pas mes prouesses culinaires. J’arrive à faire un très bon café. » Bon, c’est à peu près tout pour être honnête. Oh et des œufs brouillés. Oui, c’est limité, j’en suis conscient. Mais je fronce quand même les sourcils, lui rendant un baiser distrait. « Si ça dure, je préviens Min-Oh. » Ce n’est même pas négociable de toute façon. « Et tu sais que je continuerais de m’inquiéter tout le temps pour toi. C’est le principe quand on est… » Je m’arrête avant d’oser finir ma phrase. Pour la voir pâlir un peu plus quand elle essaie de goûter une nouvelle fois au café. Et j’écarquille les yeux quand elle a un haut-le-cœur, me décalant pour la laisser passer.

Les quelques secondes qui suivent sembler durer une éternité, alors que mon cerveau essaie de faire des recoupements sur ce qui se passe. Ce ne sont pas les mêmes symptômes que notre pneumonie, c’est certain. Elle n’a pas de fièvre après tout. Je repose ma tasse et je me rapproche de la porte de la salle de bains avant d’observer Anjali quand elle en sort. Et mon regard s’attarde un moment sur des parties de son anatomie que je me garde bien de regarder de la sorte. Quand nous ne sommes pas dans la chambre tout du moins. Je finis par souffler, un peu plus hésitant. « Anja… est-ce que… enfin… il serait possible que… » Je toussote avant de désigner sa poitrine. Qui a pris du volume. C’est certain. Et forcément, la sensibilité aux odeurs, les nausées et le reste. Difficile de ne pas penser aux quatre grossesses de Felicity. « Tu… tu pourrais être enceinte ? » Voilà, la question est lâchée. Et mon estomac se noue, alors que je ne sais pas ce que j’ai envie d’entendre.  



"I will walk by faith even if I cannot see..."


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Where there is love, there is life...   
Revenir en haut Aller en bas  
- Where there is love, there is life... -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: