The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

La lune est un fruit un peu rance
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3834
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Ven 26 Aoû 2022 - 19:56
Il se faisait réellement du soucis pour sa fille, même si Casey ne faisait que le culpabiliser par ses absences dernièrement. Il peinait effectivement à jongler avec ses responsabilités. De père, de soldat. Il aimerait être de tous les fronts, mais ça n’était simplement pas possible. Aussi cherchait-il encore comment être davantage présent pour Esther au milieu de tout ça. Conscient toutefois que sa seule présence n’apaiserait pas tous ses démons. Elle était aujourd’hui marquée au fer blanc par trop de drames, de peurs.

- J’réalisais pas tout ça, quand on a décidé d’les avoir. On avait une certaine stabilité, ça m’semblait suffisant… confia-t-il à la suite, alors que Selene partageait finalement les mêmes tourments. Esther avait été conçue avant les New Eden, avant le vaccin. Esca, c’était une autre histoire, mais Stanley peinait encore à affronter la récente réalité, même s’il venait tout de même d’évoquer le bambin. Il savait qu’il avait sûrement été inconscient de désirer des enfants dans ce contexte. Egoïste aussi.

Les gens comme nous. Le regard posé sur l’horizon, le garçon avait apporté sa main gauche sur son avant-bras. Il attrapa sa peau sur le tatouage, la compressant, comme si le dessin lui faisait mal. Depuis la prison de Glenwood et les épisodes qui avaient suivi, c’était devenu pour lui comme un toc, il le faisait plusieurs fois par jour. Sa peau en était irritée. Les yeux de Karl. La tombe.

- J’ai des gens oui, j’en avais, répondit-il très honnêtement à la brune. Eddie, Graham, John, Casey. Il lâcha son bras pour regarder la silhouette de la jeune femme non loin de là. Mais j’sais plus parler, enchaina-t-il, dans un constat amer. J’aim’rais mais y a des choses qui n’sortent plus et j’sais même pas toujours pourquoi. Et plus ça dure, moins ça sort et…

Il n’en savait rien. Tout avait commencé avec sa panne, entre les jambes. Il l’avait vécue, le vivait toujours comme une honte. En parler était au-dessus de ses forces, il ne parvenait pas à l’assumer, elle le consumait. Mais ça allait plus loin, car c’était aujourd’hui l’ensemble de ses sentiments qu’il peinait à formuler. La distance avec Casey, la mort de son fils. D'une certaine façon, tout était lié. Et plus il lisait dans les intentions de ses amis ce désir de l’aider à se débloquer, plus il se crispait.

- C’est gentil, mais j’crois plus trop au miracle. On s’croit au-d’ssus d’tout, mais nous aussi, ça nous détraque. Il se tut quelques instants. Cette vie n’épargnait définitivement personne. J’ai l’impression qu’la seule chose qui saura m’apaiser, ce s’ra vraiment d’voir New Eden sombrer. A cette pensée, sa mâchoire se serra.


La lune est un fruit un peu rance - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10674
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Sam 27 Aoû 2022 - 15:10
- Je comprends, souffla-t-elle.

N’était-ce pas l’histoire de sa vie ? Les mots qui ne sortaient pas, les maux qui s’accumulaient. Trop longtemps, Selene avait agonisé sous le poids de ses blessures intérieures et de cette maladie qui lui bouffait l’esprit. Elle se sentait comme une poupée de porcelaine, brisée et rafistolée. A jamais, les marques des cassures strieront sa peau et la surface de son cœur. Elle hocha la tête aux propos suivants de Stan, jusqu’à expirer un ricanement jaune, fataliste.

- On est deux alors…

Cette situation est tellement surréaliste. Mathématiquement, elle ne devrait pas exister. Ils étaient de deux groupes si différent, ils venaient de monde tellement opposés. La musicienne avait vu les dégâts causés par l’alliance de Fort Ward et de Renton, Zack lui avait arraché son humanité et sa maison, cette confrontation avait été la première vraie bataille qu’il avait fallu remporter. Ça n’avait pas été anodin, le visage d’Issaquah ranch avait été aliéné à ce moment. Car pour gagner leur liberté, ils avaient dû goûter au sang, eux aussi. Rien n’avait plus été pareil après qu’ils aient laissé derrière eux une demi-centaine de victimes…

- New Eden m’a tout pris…, confia-t-elle à mi-voix, d’un timbre quasi désincarné, et parce que ma maison est toujours debout et que mes proches sont toujours là, j’ai l’impression que…, elle se pinça les lèvres, retenant toute la rancœur qui menaçait de sortir, rien, désolée. La moralité de tout ça, c’est que… on est là en même temps aujourd’hui.

Opposés et pourtant si semblables. Selene fronça brièvement les sourcils, puis observa son voisin du coin de l’œil. Que faire de ça ? Aucun d’eux n’était dupe ; ils n’étaient plus à l’âge où on recyclait l’adversité en amitié. Comme l’avait si bien dit Stan : ils ne croyaient plus au miracle, et il n’y avait plus rien qui valait la peine d’être raconté.

- Pour ce que ça vaut, tu ressembles pas à un mauvais père. Un père qui se pose autant de questions sur comment « bien faire » n’est forcément pas mauvais, là-dessus, elle en était certaine : et elle aurait mille fois aimé qu’Eli soit aussi torturé sur le sujet que ne l’était le militaire, et c’est normal d’être perdu, surtout maintenant, elle haussa les épaules.

Les bébés n’étaient pas livrés avec des modes d’emplois et aujourd’hui, ils devaient gérer des crises qu’aucune génération précédente n’avait eu à gérer. Ils improvisaient, avec les moyens du bord. Alors ils faisaient de leur mieux, c’était déjà excellent.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3834
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Ven 9 Sep 2022 - 8:15
Sur l'instant, au cours de la conversation, Stanley n'analysa pas grand chose. Les deux étrangers parlèrent encore quelques instants, puis se séparèrent réellement. C'était dans l'ordre des choses. Alors qu'il rejoignait la base en terminant son tour de ronde, le garçon réalisa néanmoins que cette rencontre inattendue le chamboulait un peu. Cette Selene lui avait semblé le comprendre comme si elle partageait complètement les mêmes tourments. Ce n'était que des bribes mais elle avait exprimé un sentiment qu'il ressentait aussi. Il se sentait dépossédé, à nu. Il regretta alors de ne pas avoir poussé la discussion davantage.

Ce ne fut donc pas totalement par hasard qu'il revint au même endroit le lendemain soir. Quoi de plus normal après tout, c'était sur le trajet de sa ronde. Il trouva cependant l'endroit désert, et pinça les lèvres un peu déçu. Il regarda la nature autour de lui, les arbres, la mer, baignée encore d'un peu de lumière. Il n'y aurait pas de coucher de soleil aujourd'hui, le ciel était voilé. Peut-être était-il un peu tôt ? Le hasard n'avait plus rien à voir quand il refit son tour une seconde fois. Le crépuscule venait alors d'être englouti par la nuit. Il tenait sa lampe de poche, et balaya le morceau de plage sur lequel ils s'étaient croisé la veille. La silhouette de Selene se dessina et il croisa dans son faisceau de lumière son regard perçant.

- Oh hey. Il feignait bien la surprise. Tu viens là tous les soirs ? Demanda-t-il d'un ton désinvolte. Ça t'ennuie que j'me pose un peu avec toi ? Il resta silencieux quelques instants, avant de lancer la conversation. Le père de ta fille, il est toujours là ?

Qu'on se le dise clairement, et en dépit de son approche, il ne la draguait pas. Sa condition ne le lui permettrait pas. Stan était à mille lieues de ce genre de choses et la jeune femme pouvait certainement le ressentir. Ce n'était pas ça.

La conversation reprit ainsi, un simple échange entre deux âmes, deux vies, finalement à leur manière, assez ressemblantes.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10674
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Ven 9 Sep 2022 - 13:02
Une fois encore, elle fut dérangée par Stan alors qu’elle venait d’avaler le médicament supposé l’aider à passer des nuits correctes. Ce coup-ci, la musicienne n’avait pas sursauté et elle lui adressa même un léger sourire. Elle rangea sa précieuse boîte dans son sac et déplaça ce dernier, pour faire de la place à ses côtés. Ses yeux bleus suivirent l’approche du militaire, sa silhouette découpée par le halo de sa torche.

- Viens. Je suis là parce que je t’attendais, répliqua-t-elle avec un brin de malice.

Ce n’était évidemment pas vrai, elle n’avait aucune idée qu’il repasserait, mais c’était une manière de glisser qu’elle avait apprécié leur échange de la veille. Selene sentait qu’ils pouvaient se comprendre, sans pour autant déballer de grandes discours. C’était la raison pour laquelle elle était plutôt heureuse de voir Stan s’asseoir avec elle, parce que cela devait signifier que le sentiment était réciproque. Ça n’avait rien d’un flirt pourtant. C’était simplement… deux âmes meurtries qui dérivaient ensemble.

- Hum, non… il n’a… ça n’a pas toujours été sa faute, mais il a pas été super présent pour Effy… aujourd’hui, je sais pas où il est.

Elle haussa les épaules. La pianiste se doutait qu’il lui était arrivé quelque chose : Eli s’accrochait beaucoup trop à ses rêves de vie à deux, entourés de huit enfants, pour abandonner Elizabeth du jour au lendemain. Elle fit brièvement jouer le bout de ses chaussures de marche dans le sable, puis s’ouvrit un peu plus avec un soupir :

- Ça a toujours été bizarre entre nous. Je le connaissais depuis mes 14 ou 15 ans… on avait déjà vécu pas mal de trucs ensembles, avant.

Nouveau haussement d’épaules. Eli l’avait autant fait vibrer qu’il l’avait blessée. Cet amour n’était plus sain aujourd’hui, si l’avait été un jour. Et à cause de Chris, elle craignait que sa relation avec Juliet ne prenne le même chemin. Bien plus tôt, Zack avait assassiné Gabriel. A croire que le sort s’acharnait sur ses plus belles relations.

- Et toi, ta… la mère de ta fille, elle est toujours là ? La question était double : « toujours vivante » et « toujours avec lui », tu as d’autres enfants ? Demanda-t-elle en sentant sa gorge se serrée.

En disant cela, elle pensait à Hope, qu’elle venait de perdre. C’était surtout la fille d’Ashley, elle ne l’avait que peu connu finalement, comparé à la durée de sa vie. Mais malgré tout, elle a l’impression qu’on lui avait arraché le cœur.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3834
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Sam 8 Oct 2022 - 11:05
Selene évoqua sa relation avec le père de sa fille et parce qu’elle évoquait un amour adolescent, pour la première fois depuis longtemps, Stan pensa à Sherry. Cette femme mûre qu’il avait aimé au-delà des mots sans jamais toutefois pouvoir l’aimer au grand jour. Il n’en avait jamais été malheureux car au plus profond de lui, il avait toujours su qu’elle ressentait la même chose que lui. Et en dépit de tous ses malheurs, il voulait croire que ça resterait semblable pour Casey.

Il ne répondit pas immédiatement à ses questions, alors que l’image d’Esca se matérialisa dans son esprit. Il n’était toujours qu’un bébé quand il était parti et pourtant il s’éveillait jour après jour. Il se déplaçait à quatre pattes, découvrait le monde. Il frappait dans ses mains pour applaudir, riait aux éclats quand on le chatouillait, ouvrait grand la bouche avec appétit. Des instants que son papa n’avait qu’effleurés et qui rendait la pilule d’autant plus difficile à avaler.

- Elle est toujours là, oui, répondit-il finalement, après avoir pris une inspiration. Ça ne s’était pas joué à grand-chose qu’elle reste sur le carreau elle aussi et une part de lui craignait qu’elle ne cherche de nouveau à se donner la mort. On n’est plus vraiment ensemble, la dernière année a été compliquée et ces derniers mois… Bien pires. Il se tut un court instant, mordillant ses lèvres. On avait un bébé, un garçon. Il est tombé malade lors de la tempête et…

Le reste de sa phrase mourut dans sa gorge qui se noua. Stanley n’était pas un homme qui pleurait facilement et les larmes ne montèrent pas à ses yeux. Il intériorisait beaucoup – trop – ces émotions négatives. Il baissa la tête pour regarder le sol qu’il ne voyait même pas. Il essayait de reléguer ce décès au même rang que ceux de tous ces gens que le militaire avait perdu au cours de ces dernières années. Des compagnons, des amis. Mais ce n’était pourtant pas pareil. La douleur qu’éveillait cette absence ressemblait à celle que lui procurait la perte de sa mère, de sa sœur. Le sang. Avec en plus cette insupportable certitude de ne pas avoir été de son vivant à la hauteur.

- Il n’a pas survécu, parvint-il à déclarer finalement, avant de pincer les lèvres. C’est pas facile mais c’est… c’est comme ça, ajouta-t-il par anticipation aux condoléances que pourraient lui faire la brunette.

Il ne lui restait que ça : le constat. Une histoire malheureuse parmi des milliers d’autres.


La lune est un fruit un peu rance - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administrateur
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 10674
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Ven 14 Oct 2022 - 16:52
- Je suis désolée…, souffla Selene.

Et elle l’était honnêtement. Elle n’aurait pas la maladresse de dire qu’elle comprenait la peine de Stan, parce que chacun vivait le deuil différent, mais elle pouvait imaginer au moins une partie de l’horreur qu’il ressentait. La tempête avait touché bien du monde, pas seulement Nisqually et son microcosme. Dire qu’ils étaient ennemis mortels avec Fort Ward autrefois. Désormais, ils partageaient l’affliction des mêmes désastres de la nature.

- J’ai perdu une fille moi aussi, à cause de la tempête, souffla-t-elle du bout des lèvres, enfin… ce n’était pas vraiment ma fille, mais…, elle haussa les épaules, sa mère était… une amie d’enfance. Ma meilleure amie même, quand j’avais 13 ans.

Même plus que ça. Ashley l’avait sauvée, elle l’avait transcendée. On pourrait dire qu’elle avait eu une très mauvaise influence sur la musicienne, ce ne serait pas faux, mais elle lui avait aussi rendu son sourire.

- Elle a été tuée par les anciens Scarecrows et quand on a retrouvé Hope, ils… ils s’amusaient à la torturer, Selene se pinça les lèvres, pour retenir les larmes qui montaient, je l’ai prise avec moi du coup. Elle est restée muette pendant plus d’un an, tellement elle était traumatisée.

A nouveau, elle haussa les épaules. Comme son voisin avait dit : c’était comme ça. Le pire, c’est que ce n’était plus une surprise désormais. Ils savaient que la vie était capable des pires atrocités, et qu’elle ne se priverait pas pour les broyer. Elle laissa le silence s’éterniser un moment. De toute façon, elle ne voyait pas comment rebondir là-dessus – elle n’en avait même pas envie. La pianiste comprenait que Stan était comme elle, il s’éloignait pour apprendre à composer avec ce qui le bouffait de l’intérieur.

- Pendant longtemps, je pensais que j’arriverais à faire un truc bien… que toute cette merde avait un sens, tu vois ? En trouvant Nisqually, je pensais que ce serait le début d’une vie plus facile, mais.. au final, on est là, et on a aucune belle histoire à se raconter.

Plus rien. La survie et la guerre avait siphonné leur réserve de bonheur jusqu’à la moelle. Quand bien même ils auraient des anecdotes lumineuses à se confier, il y avait trop de chances que ça sonne faux.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Rocketman
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3834
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   Ven 21 Oct 2022 - 13:20
Selene parla alors ses propres drames et évoqua ainsi le décès récent de sa protégée. Elle appuya son discours des horreurs qu’avaient subies l’enfant entre les mains des Scarecrows plus d’un an auparavant. Stan déglutit. S’il ne se pensait pas traumatisé au sens propre par ses expériences à Glenwood et Portland, l’évocation d’un tel sadisme le renvoyait indéniablement toujours là-bas. Les yeux de Karl. L’idée qu’Esther puisse un jour entrevoir la face la plus sombre des hommes le terrifiait. Si c’était ce qui les attendait tous, ne valait-il pas mieux partir avant, dans les bras de sa maman ?

- C’est atroce, souffla-t-il. Elle avait quel âge ? Il repensa à certains sévices commis sur des enfants, voire des nourrissons, chez les Oblivions. Quel monde de tarés...Y a des gens vraiment à gerber.

Et ils se turent quelques instants sur ces mots. Seul le vague clapot de la berge toute proche leur parvenait. Mais le silence ne fut pas pesant. Stanley inspira, essayant pour la Nième fois d’évaluer l’intensité de son chagrin. Quand la brune reprit la parole, il ne trouva rien de plus à ajouter. Elle avait raison. Il acquiesça, les lèvres pincées. Dix secondes avant de poser sa main sur l’avant-bras de la jeune femme.

- T’as entendu ça ? Ils prolongèrent le silence de nouveau pour entendre des bruits d’eau à quelques mètres, qui ne ressemblaient définitivement pas à des vaguelettes. Sans attendre un instant, ils se redressèrent tous les deux. C’est par là, chuchota le garçon en dégainant à la fois sa lampe et son couteau. A dix mètres d’eux environ, une silhouette morbide se trainait dans le sable et tâchait de se redresser. Tu l’prends ?

Il maintint sa lampe en direction du rôdeur, alors que Selene prenait déjà les devants.

***

- Masques !

Les journées à Kitsap les amenaient toujours à sécuriser des bâtiments jusqu’ici inexplorés. Bientôt ils auraient fait le tour, mais pour l’heure il restait du boulot. Après les bunkers, l’hôpital bientôt, ils étaient un petit groupe disparate à faire équipe dans un grand hangar tout au nord de la zone. A peine avait-il pénétré dans un nouveau couloir que le militaire avait senti l’atmosphère changer. Comme le souvenir d’une ancienne agonie, il lui semblait que ses poumons réagissaient beaucoup plus rapidement que ceux des autres alors qu’ils approchaient des spores.

Il baissa son masque à gaz en même temps, imité par ses voisins.


La lune est un fruit un peu rance - Page 2 41cm
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: La lune est un fruit un peu rance   
Revenir en haut Aller en bas  
- La lune est un fruit un peu rance -
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: