The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Entorse à la loi Sherman
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 77
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Mar 26 Juil 2022 - 22:04
Le brun lève les yeux au ciel quand elle s'étonne de l'entendre chanter, c'était pas ce qu'elle venait de lui demander de faire ? Orion est parfois bien trop naïf, au moins ça lui permet de rester un humain avec des faiblesses et pas un humains robotisé du citron. Il esquisse un mince sourire mais stoppe la chanson lorsqu'elle se redresse. Surprit de la voir vomir autant. Ca le dégoûte un peu mais au moins il fait en sorte de se montrer serviable et de lui éviter de se retrouver avec de la bile dans les cheveux.
Aux réflexions de la plus jeune, il soupire, ah oui c'est vrai, elle n'a pas ou peut-être pas trop connu ça. Il lui arrive souvent d'oublier qu'avant ça ils étaient jeunes et insouciants.
Le jeune homme baisse le regard sur son ventre quand elle le tapote et lui met dans la main son morceau de t-shirt. Il recule ensuite pour lui laisser de l'air et la sort du bateau. C'est moche d'avoir le mal de mer.. Il part ensuite chercher un gilet de sauvetage sur un autre navire non loin du leur.

Dans la petite cale il regarde autour de lui, plissant le nez, l'odeur de vieux, de moisis, de pourris, d'algues desséchées et de macération lui prend violemment l'odorat, faisant monter en lui un haut-le-coeur digne d'une nausée de femme enceinte. Il plaque sa main sur sa bouche et son nez, l'odeur en pique ses yeux, des larmes roulent sur ses pommettes s'écrasant sur sa main qui camouffle son visage. C'est horrible, il ne manque plus qu'un cadavre pour peaufiner ce magnifique décor de l'horreur à bord. Tient ! Ca ferait un bon titre de film ! "l'Horreur à bord. Bientôt au cinéma !" Il pouffe de rire. Mauvaise idée, l'odeur nauséabonde le saisit à nouveau brutalement, et dans le coin il ne voit pas de gilet. Alors il rebrousse chemin, remonte sur le pont et respire à pleins poumons.
Il cligne des yeux à plusieurs reprises, tentant de se remettre de son émotion olfactive. Encore un peu perdu dans ce qu'il vient de ressentir, la tête lui tourne légèrement. Il titube un peu et ne voit pas le côté de la planche recouverte de mousse encore humide, donc glissante et la vue un peu trouble, Orion glisse, se tord la cheville et termine dans l'eau dans un grand fracas. Il n'a rien vu venir, n'a pas eu le temps de se rattraper.

L'eau le saisit, il bat des jambes, se donnant de l'impulsion pour remonter, il ne peut prendre néanmoins le risque d'ouvrir les yeux, sait-on jamais que l'eau même au contact des muqueuses soit contagieuse. Alors heureusement qu'il la filtre depuis des années. Au moins ça le rassure. Les yeux clos il remonte tant bien que mal à la surface, et entendant la voix de la jeune femme il sait qu'il peut ouvrir les yeux, respirer à nouveau. Ses cheveux sombre lui barre la vue, rapidement il les met en arrière et nage vers le rebord du port. Johanna est là, on dirait bien que la nausée l'a quitté. Il s'accroche au rebord, et pour ne pas la fatiguer tente de remonter, mais ses mains glissent encore sur le rebord. Il faudrait une corde, de l'aide en plus. "Prend une corde... aussi. Demande t'il en faisant de son mieux pour rester la tête hors de l'eau.

Il suit des yeux la plus jeune et sourit ensuite en saisissant la corde d'une main pour la main de la demoiselle de l'autre. Il tente de mettre son poids le plus possible du côté de la corde et remonte, sort de l'eau et s'étale au sol, se tournant sur le dos pour bien reprendre sa respiration. L'eau salé lui a pourri les voies respiratoires. Il tousse à plusieurs reprises puis tourne son visage vers Johanna. "La douche froide c'est pas terrible !" Ironise t'il en lui adressant un sourire pour la rassurer, se doutant bien de son inquiétude. "Y'a pas de gilet dans celui-là, mais je vais aller voir dans un des bateaux qui n'a pas la coque dans l'eau." Ce serait sûrement plus sûr.Il reprend encore un peu son souffle et se lève, il retire sa veste trempée et l'essort avant de soupirer et faire de même avec son t-shirt, laissant apparaître la quasi totalité de son bras tatoué et les forme de ses muscles. Il soupire et la regarde. "Je ferai sécher ça sur le bateau, remets toi sur le tas de filets, je vais me dépêcher." Orion fuyait son regard, se trouvant bien trop bête d'être tombé aussi facilement dans l'eau.

Il se dépêche de disparaitre dans un autre voilier et le fouille plus rapidement, tant pis pour l'odeur de merde, il avance en apnée et termine par trouver ce qu'il cherche. Tenant fermement le gilet de sauvetage il revient près de Jo et le lui tend. "Tiens. Et quand tu te sens mieux on peut prendre le large. ll esquisse un maigre sourire et s'éloigne pour recommencer à essorer ses vêtements sans devoir se déshabiller.


 I feel like I got caught up in this dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3022
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Mer 27 Juil 2022 - 0:43
Elle se retire pour aller trouver une corde et pouvoir la jeter à Orion. Puis, elle lui retend la main et l'aide à revenir sur le quai. Le garçon est trempé, des pieds à la tête. Elle n'imagine même pas comme l'eau doit être fraiche, surtout pour l'océan. Si Johanna n'a jamais été très à l'aise à la plage - si on omet simplement le fait de bronzer - elle a bien des raisons pour justifier ça. En premier lieu : la température de la mer. Elle pince les lèvres, et s'inquiète d'autant plus pour Orion.

Tu es sûr que ça va ? Tu ne t'es pas fait mal ? Lui demande-t-elle. La chute a été aussi soudaine qu'impressionnante, il faut dire qu'il n'avait aucune chance d'y échapper. C'était trop immédiat pour qu'elle puisse réagir et le rattraper, ou lui-même s'y soustraire. Il lui demande simplement de retourner s'asseoir, et justifie le fait qu'il revient les mêmes vides. Hmhm, d'accord, il essore sa veste, son t-shirt, et elle en est rendue à le regarder.

Ah.

Maintenant, impossible de relever les yeux vers ceux du garçon, elle est fixée sur son torse, émue de ce qu'elle contemple. Tout ça a au moins le mérite de lui faire passer la nausée, soudainement. C'est... Agréable, vraiment. Elle regrette même que ça soit trop court, ou impudique. Se soucie finalement de gêner Orion avec ce reluquage intempestif. Elle s'éclaircit la voix, s'assoie et lorsqu'il revient à nouveau, elle passe le gilet par-dessus son épaule pour venir l'attacher solidement.

Oui, je crois que je suis prête, en fait, elle se conditionne à l'être. Je vais fournir un effort, elle n'a pas le choix. Il n'est pas question d'attendre bêtement que ça aille mieux, c'est déjà cinq jours de trop pour la survie d'Isha. On ne va pas passer le reste de la journée à quai, ajoute-t-elle en revenant sur ses jambes : Même si je me plains et j'agonise, tu prends le large, ok ? Il n'est plus question de l'écouter râler.

Et si elle vomit, eh bien tant pis. Ce n'est ni la première, ni la dernière fois que ça arrivera dans sa vie. De fait, ils retrouvent le pont, et Johanna en mène beaucoup moins large que tout à l'heure. Elle veut juste que ça se termine. Mais est prête à écouter le garçon : Tu as déjà un itinéraire en tête ? Lui demande-t-elle finalement en tentant de rassembler tout son courage - du moins ce qu'il en reste.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 77
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Mer 27 Juil 2022 - 22:38
Orion n'avait pas réellement prêté plus d'attention que cela au regard intense et fixe de la blonde sur son torse caché plus ou moins par le tissu trempé de son t-shirt, mais de nature pudique, il avait rapidement fuit afin de mener à bien sa petite quête. Comme dans les jeux, parfois pour gagner de l'expérience il faut remplir des quêtes, et la sienne était peut-être le fait que Jo' puisse lui faire un peu confiance. Il revient donc plus tard avec le gilet de sauvetage et le lui tend avant de rassembler un peu leurs affaires et les charger sur le navire de fortune. Rien de trop lourd, il valait mieux voyager léger, de quoi manger par contre ne lui serait pas de refus, au contraire et sûrement au contraire de la jeune femme, lui il avait faim, et manger au bord du voilier ne lui posait aucun problème.

Une fois face à la demoiselle vêtue du gilet il sourit, se retenant de pouffer de rire tant bien que mal, le gilet est un peu trop grand mais c'est amusant à voir. Puis aux indications de Jo' il hoche la tête. "De toute manière une fois au large on aura pas l'immédiate possibilité de rejoindre la côte." Il savait qu'il ne la rassurait pas, mais au moins, il lui expliquait ainsi en une phrase que ce serait ainsi et pas autrement, qu'elle devait ainsi s'y préparer psychologiquement. Orion, lui était serein, peut-être trop mais tant pis, il se sentait bien, malgré le froid que ses vêtements lui provoquaient.

Le petit monde à bord, il traversait une fois de plus la planche, en faisant attention, et la lançait sur le pont avant d'aller défaire le noeud tenant le bâteau à quai. Il jetait la corde vers la proue puis poussait le navire vers le large pour lui donner un élan avant de reculer un peu et aller à la poupe afin de rejoindre le bateau pour monter dedans. Là, il regard Jo'.Assied toi sur la banquette centrale, regarde ensuite devant toi. Regarde pas l'eau." Il essayait de lui donner des conseils pour ne pas revivre, et lui faire revivre l'épisode vomito est sur un bateau. Il va vers la barre et commence à diriger le voilier avant de bouger à nouveau le long du sloop, afin de venir tirer et monter les voiles sur le mat central. Il force sur ses muscles et sa réserve de force pour bien mener le démarrage de prise au vent, puis fait de même avec la voile plus petite et l'attache avant de continuer ses derniers réglages.

Il revient vers Jo et lui sourit doucement."On va d'abord remonter de Tacoma à Seattle mais en passant vers l'autre rive, ensuite on va laisser un message à Seattle, puis on cherchera du côté de Kirkland par exemple et si on a rien on ira de l'autre côté. ca te va ?" Il espérait avoir son aval avant de descendre dans la cabine et se dévêtir pour enfiler des vêtements secs et remonter pour étendre sur les rambardes ceux complètement trempés et enfin reprendre place à la barre pour les faire naviguer.

Il aimait cette sensation de liberté, le fait de se dire qu'ici au moins on ne chercherait pas à les tuer, que les New Eden n'avaient au moins pas encore eu l'intelligence ou le bon sens de coloniser les eaux pour le moment, alors il profitait pleinement de l'instant. "Comment tu te sens ? Ca va moins tanguer quand on sera bien lancé !" La rassurait-il une nouvelle fois en la voyant cramponnée au pauvre gilet qui n'avait décidément rien demandé.


 I feel like I got caught up in this dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3022
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Mer 27 Juil 2022 - 23:25
Oui, ça me va, elle hoche la tête. Consciente de toute façon qu'elle ne sera pas utile outre mesure. C'est Orion qui a la main, c'est lui qui sait, bien mieux qu'elle, comment avancer et se rendre jusqu'à une destination. Elle dépend entièrement de lui, bon gré mal gré. Et si c'est frustrant, un petit peu en tout cas, surtout pour quelqu'un qui a horreur de ne pas pouvoir contrôler son destin, elle n'a pas d'autres choix à cet instant : Je te fais confiance, c'est toi qui t'y connais, ajoute-t-elle alors.

Elle obéit, vient se placer où il le dit, respire profondément et essaie de fixer l'horizon sans se concentrer sur la mer. Pourtant, la nausée revient assez rapidement lui prendre la tête, et Johanna peine à ne pas la considérer constamment. Elle ferme les yeux, inspire comme elle peut, le sel lui fait tout juste du bien, mais très vite, ça redevient totalement éprouvant. Euh... On va dire que ça va, pour l'instant... articule-t-elle à la réponse d'Orion. Elle aimerait être utile. Lui s'en sort si bien. Il va, bien, se change, sur le bateau qui prend le large...

Pendant qu'elle galère simplement à ne pas vomir. C'est injuste. Est-ce que ça va s'habituer ? Est-ce que ça lui passera ? Il le faut, Johanna n'a pas envie d'être un poids. C'est pour ça d'ailleurs qu'elle essaie de se motiver. Elle se lève, titube à cause du vertige, déglutit pour ne pas vomir, soupire et s'approche d'Orion : Tu as besoin d'aide pour quelque chose ? Lui demande-t-elle d'une petite voix troublée, essayant de ne pas avoir l'air trop constipé...

Bon, elle a déjà eu meilleure mine de base, elle ne se sent pas totalement en confiance à cet instant. Mais, bon, elle doit essayer : Tu ne veux pas m'apprendre un petit peu ? Lui demande-t-elle, tentant de se motiver comme elle le peut : Sinon, c'est toi qui vas tout faire, c'est quand même dommage ! S'exclame-t-elle, en le bousculant un peu du coude : Laisse-moi servir à quelque chose !



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 77
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Jeu 28 Juil 2022 - 23:10
POur Orion il était normal de se débrouiller pour faire naviguer le sloop, il l'avait fait pour venir jusqu'ici, avait même amarré le navire seul en jetant les cordes, sautant sur la rive pour le tirer en usant de ses forces encore présente. Bien évidemment, il avait passé la nuit dans la cabine et pour une fois n'est pas commune il avait bien dormi, se sentant en sécurité. Et le sommeil avait été un véritable repos, un sommeil réparateur. L'idée de vivre alors sur un bateau comme Isha lui avait traversé l'esprit, au moins au milieu de l'eau il y avait peut-être moins de risques.
Allant et venant sur le navire abîmé il s'inquiétait tout de même de l'état de sa passagère, elle avait mauvaise mine, semblait prendre sur elle presque désespérément. La pauvre, elle voulait sûrement donner bonne figure, mais Min n'était pas dupe, loin de là. Il savait bien, il connaissait cet air. L'air de faire genre. Il sourit sous cape et détourne les yeux de la jeune femme, reportant son attention sur le large.

Il inspire puis sourit plus franchement, fermant même les yeux en sentant les brides de vent venir claquer ses joues, l'air salé s'accrochait à sa peau, à ses cheveux, mais il aimait cette sensation, d'être en harmonie avec l'élément de l'eau. Il tapote alors sur la barre et commence à chanter une vieille chanson rock peu connue. Une chanson de ce groupe.. Shaman's Harvest. "When it feels like your heart has been bled. And there's no more left to be said. Trying not to fall.." Lorsque le brun se sent en paix, se sent bien, il lui arrive de pousser facilement la chansonnette, de plus il avait aussi repéré que cela avait calmé quelque peu les nausées de sa cadette. Alors il pouvait bien continuer encore un peu, faisant appel à sa mémoire, se remémorant les chansons qu'il avait écouté plus jeune.Non pas qu'il soit désormais une sorte de vieux débris mais tout paraissait si loin désormais.

Surpris ensuite par l'arrivée de Johanna dans son angle de vue il pose ses yeux sur elle et lui sourit doucement, avec bienveillance, elle a un sale tronche. Il ne va pas se mentir, elle à l'air de galérer à supporter le fait d'être à bord d'un voilier qui tangue toujours un peu. "Non ne t'en fais pas, mais concentre toi sur ta respiration, ok ?" Ce n'était pas pour la mettre sur le banc de touche, mais il préférait qu'elle prenne soin d'elle le temps du périple. Bien évidemment c'était sans compter la détermination de la petite. Il retient un soupir et pince ses lèvres, puis en l'observant bien se décale un peu et d'un geste l'invite à prendre sa place. Il se cale derrière elle et pouffe de rire. "Retire ton gilet, t'en as pas encore besoin, et ça va te gêner." Il la regarde et se permet de venir détacher le gilet de Johanna pour l'aider à le retirer et le poser juste à côté d'eux avant de reprendre la barre et placer les mains de la jeune femme correctement. "Regarde toujours devant toi, et laisse tes mains comme ça. Tu as besoin d'une vision dégagée, ne chercher pas à regarder les voiles, même si elles bougent. Tu dois te fier à ce que tu vois, là où tu souhaites aller. Et ne relâche pas la barre, tiens fermement." Le ton est doux, pédagogue même. Il se recule un peu pour la regarder faire avant de tenir la barre en la voyant tourner. "Attend ! Résiste à la force que veux t'imposer l'eau et le vent." Il est des plus sérieux et l'aide à maintenir le cap. Ne se doutant pas à cet instant que le bulbe et la quille, sous l'eau et sous la coque commençaient à emporter sur leur passage des "déchets" que la tempête, violente, avait remué et qui désormais commençait à remonter et à se prendre aussi dans l'hélice du gouvernail, sans que les deux jeunes sur le bateau ne se doute de quoi que ce soit.

Orion était d'ailleurs bien trop absorbé par cette nouvelle proximité avec Johanna, et portant il se disait qu'il ne faisait que lui apprendre à naviguer, ou du moins à diriger le navire, rien de plus, rien de moins. Mais le jeune homme en l'observant et malgré ses traits fatigués et malade venait à l'instant de lui trouver un certain charme.


 I feel like I got caught up in this dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Johanna L. Gordon
Johanna L. Gordon
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Raiponce du pauvre
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3022
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Jeu 28 Juil 2022 - 23:58
Oui, elle ne fait que ça. Respirer, essayer, comme elle peut pour faire passer la nausée, mais Orion a beau insister, ça ne marche pas forcément. Johanna en est à se dire que peut-être en s'occupant l'esprit, ça sera plus simple, et puis c'est bien connu qu'un peu de distraction, ça peut parfois suffire quand on y pense. Un soupir lui échappe, elle regarde autour d'elle, tâchant de... Elle ne sait pas : trouver du courage encore ? Orion cède de toute façon, et lui dit de retirer son gilet : Tu... Tu es sûr ? Il s'est trempé pour le trouver, ce gilet, alors...

Elle pince les lèvres, s'exécute. Il doit savoir mieux qu'elle de toute façon, donc elle lui fait confiance et se déleste de ce poids. Elle se senti immédiatement plus libre de bouger, et il vient saisir ses mains pour qu'elle les pose sur la barre en lui donnant des indications : Ok, ok, comme ça ? regarder l'horizon, ne pas se laisser distraire par les vagues. Elle hoche la tête, mais attend quand même la validation d'Orion. En plus, elle ne sent pas forcément grand-chose là. Certes, la nausée toujours mais... Du reste, rien ne lui vient.

Orion vient l'aider à maintenir le cap, et tous les deux réalisent quand même qu'il y a une sacrée résistance pour les empêcher de bifurquer où il le souhaite. Le vent les entraine, elle ne sait pas vraiment où, l'éloignement des quais donnent l'impression que ça va le faire. Et puis un petit temps passe, où ils sont peut-être absorbés par autre chose. La conversation ? Oui, quelques mots échangés entre eux, rien de très importants, mais ça donne une certaine légèreté. Sans même aviser qu'Orion a l'une de ses mains sur la sienne, qu'il a refermé ses doigts, pour qu'ils tiennent ensemble la barre.

Et puis, c'est tout bête mais... La nausée lui passe un petit peu. Elle focalise son regard au loin, jusqu'à ce qu'une large vibration ne vienne attirer son attention. Un craquement ? Elle ne sait pas l'expliquer, juste que ça n'augure rien de très bon : C'est normal comme bruit, ça ? Demande-t-elle à Orion en fronçant les sourcils, crispée par la situation. De concert, ils relâchent la barre pour aller voir, et peut-être que les choses s'emballent, peut-être qu'elle ne voit pas venir le choc quand le vent prend la voile à contre sens et que celle-ci se rabat sur elle.

Johanna a tout juste le temps de s'agripper à la partie solide avant de se faire brutalement embarqué par la voile et finir les pieds au-dessus de l'eau : Oh- fuck ! Lâche-t-elle, le souffle coupé par le choc : Orion ! L'appelle-t-elle, un timbre un peu désespéré, elle lutte pour essayer de ne pas lâcher, sa jambe se prend dans une corde et elle lâche soudainement, les bras épuisés dans la manoeuvre. Son pied emmêlé dans le cordage a tout juste le mérite de la retenir avant qu'elle ne frôle l'eau, mais maintenant, la voilà la tête en bas, dans une situation inconfortable, et un cri lui échappe sous le coup de la surprise.



si le soleil se lève sur les autres
On a dévalé la pente en moins d'deux, on a fait comme si on savait pas. On a évité les regards ambigus, on a fait comme si on pouvait pas. On a dessiné la zone, évité les roses, repoussé la faune, compliqué les choses. Mais maudit ami, je veux plus : Danser ce slow avec toi
Revenir en haut Aller en bas  
Orion Min
Orion Min
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 77
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   Lun 1 Aoû 2022 - 13:34
Johanna se débrouillait pas si mal, même s'il lui manquait un peu de force. Elle était aussi amusante à voir ainsi résister comme elle le pouvait, il ne faisait même plus attention à leur soudaine proximité, lui qui mettait toujours un peu de distance, se méfiait, être hors du plancher des vaches lui convenait bien, il se détendait même. Se sentait plus à même de parler aussi un peu, même si entre les deux c'était bien Johanna qui lui en apprenait sur elle que l'inversement. Orion ne lui faisait pas encore tout à fait confiance malgré les apparences. Il inspire ensuite l'air marin, le sel venant lui chatouiller l'odorat. Il ferme quelques secondes les yeux.
Pour le jeune homme être sur l'eau était moins dangereux. Après, il faut dire que l'eau semble être son élément de prédilection. Plus jeune il aimait passer des étés à la plage, sur le voilier trois mats de son père, sur le catamaran de la famille aussi, c'était réellement plaisant. "Oui comme ça. Tu t'en sors bien !" Encourage t'il la demoiselle en lui adressant un sourire de soutien.

Oui c'est cela, ce qui le rend plus aimable, détendu malgré tout, c'est la mer et apprendre à une tierce personne à naviguer, même si ce n'est qu'une base, tout ce qu'il y a de plus rudimentaire. Lui se charge de tout le côté cordes, noeuds, voiles. Orion relâche un peu la barre pour lui laisser jauger la force qu'elle doit mettre afin de maintenir le cap. Néanmoins au son qu'aimait le voilier, à la vibration provenant de la coque, il reposa sa main sur la sienne pour l'aider, avant de regarder la zone autour d'eux. Pas de roches… Etrange. Il inspire et relâche Johanna. "Je vais aller voir, tiens le cap." Fronçant les sourcils, son visage devenant plus sérieux, il s'éloigne de sa matelot et avance vers la descente pour vérifier qu'il n'y ait pas de fuite. Ce serai dommage de faire un remixe de naufrage. Il descend, mais à peine en a t'il le temps, qu'une autre vibration et un choc se fait, puis le mouvement du bateau ne lui dit rien de bon. Et encore moins lorsqu'il entend la voix de la petite blonde crier son nom.

Orion ne jette pas plus loin un regard dans la cabine et remonte immédiatement avant de voir Johanna se faire balayer violemment par la voile; Merde ! Il lui avait pourtant dit de rester accroché à la barre...La voyant en difficulté, il vient alors à sa rescousse. Il ne sait comment elle se retrouve la tête en bas, mais les choses se passent tellement vite qu'il n'a pas pu la rattraper du justesse. Néanmoins, lorsque le mat se stabilise il saisit des cordes et l'attache à un des crochets sur le pont, puis une partie autour de sa taille avant d'aller se pencher, enjamber d'un pied la rambarde. Malgré la crainte qu'il lit sur le visage de sa cadette, il essaye de détendre l'atmosphère. "C'est pas trop comme ça qu'on doit faire pour crier : je suis le roi du monde." Il sourit un peu, déglutit et souffle un grand coup avant de faire comme s'il faisait de la varappe. Les pieds à plat contre la coque, la taille ceinturée par la corde, il fait un autre nœud plus lâche avec une boucle, et la descend vers Jo'. "Glisse ton poignet dedans, je tire quand c'est bon et tient toi à la corde avec l'autre main aussi." Le visage toujours aussi sérieux, concentré, il la laisse faire, tire pour ensuite serrer la corde avec le nœud du pendu.

Inspire à nouveau, peu certain de ce qu'il fait, mais espérant y parvenir. Il glisse vers le pied coincé et commence à le démêler comme il peut en regardant la blonde en contrebas. "Tu tiens bien ok ?" Il est inquiet, mais espère réussir son sauvetage. Le bateau tangue, il sent un raclement contre la coque, rien de bien sympathique, alors il se dépêche et parvient à libérer Johanna. Puis il se penche en arrière, tendant son bras vers elle. "Attrape ma main !" Il se penche plus encore et chope le poignet fin de la blondinette pour user de sa force malgré la fatigue, mais l'adrénaline est encore bien présente alors il l'aide à escalader la corde lisse pour la faire remonter sur le navire. Une fois la jeune femme en sécurité il fait de même en prenant appui sur le bateau pour revenir à son tour sur le pont et se laisser tomber sur le dos, essoufflé. Il tourne alors sa tête vers sa passagère. "ca va ? Tu n'as rien ?... Tu dois me détester..." Il grimace un peu et regarde sa main rougit par les frottements des cordes épaisses, mais aussi parce que la jeune femme devait vivre la pire expérience marinière de sa vie par sa faute.

Mais malgré ce temps de reprise des émissions, la coque de bateau, sa quille et l'aileron de navigation s'accroche encore et encore à ce que la tempête à fait remonter su fond de l'eau vers la surface, et cela ne présage rien de bon.


 I feel like I got caught up in this dangerous game, ...

I knew I couldn't get out of it, but I got caught again
× by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Entorse à la loi Sherman   
Revenir en haut Aller en bas  
- Entorse à la loi Sherman -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: