The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -25%
TV LED 55″ 4K UHD 100Hz – SONY KD55X89J ...
Voir le deal
599.99 €

Goodbye sun, hello moon
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 233
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Lun 1 Aoû 2022 - 23:58
Parfois, des idées, des échanges bien plus parlant passent par les regards plus que par les mots. Une notion que beaucoup trouvent trop peu cartésienne pour être réaliste, mais qui l’était bien plus à la fillette frappée de névroses et d’un esprit chaotique qu’était Anya.

Elle était là, à observer cet homme étrange qui l’avait extirpée du bourbier chaotique qu’était son esprit et séchait ses dernières larmes en s’interrogeant de plus en plus à son sujet. Il semblait si difficile à cerner et pourtant… Lorsqu’elle regardait dans ses yeux, elle avait cette étonnante impression de confiance et de compréhension qui la frappait directement. Comme si le brun savait à chaque fois ce qui lui passait par la tête et y apportait une réponse, ou plutôt une question en l’occurence.
Durant une seconde, la fillette se demanda si Isha n’était pas sa conscience, comme dans cette histoire illustrée qu’elle avait lu autrefois avec un pantin de bois. Non, il était trop grand, et puis il ressemblait plus à un chevalier.
L’homme répondit d’ailleurs à cette suggestion qu’elle avait faite citant plutôt batman. Pas de chance, le chevalier noir était un super-héro que la fillette se souvenait adorer étant petite, lorsque sa mère lui ramenait des magazines de comics. Il était grand et fort mais avait aussi ce côté mystérieux et solitaire qui plaisait à l’enfant pleine d’imagination qu’elle était.
Les yeux de la fillette, pour la première fois, s’emplirent d’une lueur adressée à son interlocuteur qui oscillait entre la curiosité et l’admiration.
Isha lui tendit alors un bras dans un geste élégant et conclu :

“Et toi, gente damoiselle, pense-tu qui tu accepterais l’escorte d’un presque chevalier, que cela soit pour retourner dans ton domaine ou t’en trouver un autre ?”

Anya observa le bras qu’il lui présentait, pensive. Elle se mit à réfléchir à ses questions précédentes maintenant qu’elle était devant le fait accompli.
Où voulait-elle aller à présent ?...
Elle avait… abandonné ses bienfaiteurs, en pleine nuit, comme une voleuse, sans autre remerciement que deux mots laissés sur un papier…
A présent que ses angoisses commençaient à s’apaiser un peu, chassées par Isha, la honte reprenait la place qui lui était dûe dans son esprit, lui faisant afficher un visage troublé. Elle avait l’impression d’avoir trahi ceux qui l'avaient recueillie en fuyant comme ça… Et d’un autre côté, grâce à ce que lui avait fait réaliser son interlocuteur, elle avait peur maintenant de se retrouver seule à nouveau. Fuir loin de tous n’était plus une option qui lui semblait si attrayante…
Alors, après plusieurs longues secondes de silence méditatif et troublé, elle se concentra de nouveau sur le regard d’Isha et, d’un geste rendu lent et hésitant par le manque d’habitude, elle attrapa son bras de sa petite main.
Ensemble, ils se relevèrent sur le chemin. Anya réfléchit encore une seconde, le regard dans le vague, puis elle croisa celui du “chevalier” et répondit enfin, hésitante :

“O…on… o-on p..p-peut c…c…co..conti…t..ti-nuer un-un p..p…pe-peut ? S… s..s-s-sur l-le ch… che…ch-che-chem..min ?...”

Elle montra d'un doigt, sans lâcher le bras d'Isha de l'autre, le chemin qui serpentait vers la forêt. Ses yeux exprimèrent un mélange d’hésitation et de honte, inquiète qu’elle était à présent qu’Isha refuse d’avancer plus. Elle ne savait pas pour quelle raison, mais la présence de l’homme mystérieux la rassurait, comme celle d’un super-héro.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7323
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Mar 2 Aoû 2022 - 23:05


Je sens bien que je l’intrigue, a vrai dire, je fais souvent cet effet là, mais rarement en positif mais là, c’est autre chose que je vois briller dans ses yeux. J’ai du mal à savoir si c’est Mauricette ou l’évocation de Batman, mais, en tout cas, j’ai la conviction que ses pensées semblent s’éloigner du chaos douloureux que je lisais dans son regard.

C’est impossible pour moi de savoir si je n’ai fait qu’éloigner la tempête ou si elle est véritablement libérée de cette promesse bancale qui l’étrangle autant qu’elle l’écartèle, mais je pense lui avoir montré comment ne pas se laisser entrainer vers un chemin dont on ne revient jamais vraiment. Je ne sais pas comment ca se passe avec les IF, surement qu’ils ne sont qu’une étape dans sa vie, mais je reste persuadée qu’ils peuvent lui apporter un socle comme mon tuteur avait fait avec moi.

Elle semble hésiter a prendre mon bras, je ne la presse pas, une fois de plus, et lui laisse tout le temps nécessaire pour se décider. Un nouveau voile de doutes passe sur ses prunelles qui sont bien trop jeune pour avoir un tel reflet. Puis, en silence, elle finit par accepter ce contact et nous redressons pour reprendre notre route. Je reste a son écoute et si sa demande me surprend un peu, je reste sur ma position, ses choix a elle. Perso, j’aime pas la nature et elle me le rend bien. Pour moi, les bosquets touffus c’est un peu comme une nana mal épilée en période de morpions : faut pas aller dedans. Après, ce que la souris veut, elle l’aura, j’aime tenir ma parole. Je lui fais un petit clin d’œil.

« Je te l’ai dit, c’est toi qui décides ce soir, je ne suis que ton escorte. Tant que je serais là, je ne te laisserais plus te perdre d’accord ? D’ailleurs… on va faire un truc qui sera notre secret a tous les deux.»

Je fouille dans mon sac et sort un vieux talkie que j’ai bricolé. Je vérifie la fréquence avant de lui tendre. Pas sur que ca soir une super réception et que ca passe bien les égouts, mais c’est mieux que rien. Je lui tends.

« Si un jour tu as besoin juste de parler ou d’un chevalier noir, tu pourras utiliser ca. Et je pourrais aussi t’appeler si tu es d’accord ? Ca sera notre Bat-signale a nous.Tu en pense quoi ? »

Je lui adresse un grand sourire et, me calant sur son pas, on va vers le chemin qu’elle souhaite. Je ne lui demande pas pourquoi, ca ne regarde qu’elle. Je devrais surement m’inquiéter de la suite ou de la réaction des IF si elle ne rentre pas, mais le seul truc qui me laisse cogiter c’est qu’user de Mauricette dans la végétation, c’est rarement simple. Mon arme est redoutable, mais pas dans des environnements trop étroits ou avec des troncs a proximité. Même si j’ai confiance en mon adresse, je maintiens que la verdure c’est de la merde.




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 233
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Mer 3 Aoû 2022 - 20:42
Clin d’oeil complice.
Puis l’homme accepta sa troisième proposition, se présentant comme “son escorte”.
Une fois encore, ses paroles sincères rassurèrent Anya qui lui rendit un regard brillant et reconnaissant.
Mais Isha n’avait pas fini et la fillette le regarda avec curiosité fouiller dans son sac alors qu’il annonçait lui partager un secret. Sous le regard intrigué de la petite sauvageonne, il sortit un objet que Anya reconnu pour avoir vu sa mère en posséder un : talkie-walkie, ou plutôt comme elle l’appellait, un “tokie-callie” - elle n’était jamais parvenue à dire ce mot correctement.
Isha bidouilla une molette au dessus de l’appareil puis le lui tendit. Le regard empli de fascination, la fillette attrapa délicatement l’objet à deux mains et l’observa.

“Si un jour tu as besoin juste de parler ou d’un chevalier noir, tu pourras utiliser ca. Et je pourrais aussi t’appeler si tu es d’accord ? Ça sera notre Bat-signale à nous.Tu en pense quoi ?”

Le coeur d’Anya fit une embardée pour battre ensuite la chamade. La vue de l’objet dans ses mains faisait remonter en elle des souvenirs, celui d’un vieux magnétophone appartenant à Jody qu’elle avait utilisé à plusieurs reprises… D’une époque plus insouciente.
… Ce qu’elle en pensait ?
Elle releva un regard qui parla à sa place, emplis de reconnaissance infinie et d’un joie que la perte de ses sourires ne permettait plus d’exprimer autrement. Doucement, elle rabattit ses mains autour du précieux objet qu’elle serra contre elle.
Un Bat-signale… Elle aimait beaucoup l’idée. Ca lui donnait l’impression d’être Robin, ou Batgirl en l’occurence.
La gorge nouée par l’émotion cette fois, elle s’efforça d’ouvrir la bouche et de parler malgré tout.

“...M.. Me.. Me.. M… e-er.. eerc.. ci, I.. Ish..sh..I-iish.. sh-sha.”

C’était la première fois qu’elle prononçait son nom, et elle se sentait frustrée d’avoir eu autant de mal à le dire à cause de l’avalanche d’émotions. Ce qui ne l’empêcha pas malgré tout d’adresser à l’homme un regard brillant, sa façon à elle de sourire.
Comme si le geste était acquis à présent, elle attrapa d’une main son bras au niveau du vêtement alors qu’ils se mettaient en route.
Sur le chemin, Anya marcha d’un pas plus lent que le précédent, accéléré par sa fuite. De sa main libre, elle leva le talkie qu’elle serrait jusqu’à présent contre pour l’examiner avec curiosité. Il semblait avoir déjà vu du pays et était rafistolé de partout, mais elle restait fascinée en le regardant.
Isha avait tourné à la molette sur le côté, sans doute qu’il ne fallait pas trop y toucher se dit-elle. Lorsque sa curiosité l’emporta, elle prit alors le partie de plutôt tenter d’appuyer sur le bouton latéral comme elle avait déjà vu faire sa mère. Elle l’approcha de sa bouche et lança dedans :

“U..u-un, d-d-deu..eux ? C…C-c’es-est m.. m-moi.”

Il lui sembla alors entendre sa voix, étouffée et grésillante dans le sac que portait Isha. Elle leva ses yeux vers l’homme et leva le talkie comme en signe de victoire, le regard amusé.
Tenant de nouveau l’objet contre sa poitrine, elle laissa un instant son regard se perdre dans la voûte céleste, bifurquant sans s’en rendre compte sur le chemin pour longer la forêt sans se décider à y entrer. Elle se demanda quelle heure il était véritablement. Sans doute tard… ou tôt. C’était toujours dur à savoir quand elle se réveillait à cause de ses cauchemars.
Prise d’une soudaine cogitation, elle jeta un regard à Isha, s’interrogeant. Après quelques pas de plus, elle finit par oser poser la question qui la taraudait.

“D.. d-d-dit I..Ish-sha ? P…p-p-pour..pou-pourqu..quoiii tu-u d-dors p.. p-pas toi ?”

Son regard plein de curiosité se fixa sur son compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7323
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Sam 6 Aoû 2022 - 8:24


Mon cadeau semble autant l’intriguer que lui plaire, je la regarde avec une étincelle d’amusement. Moi aussi, j’adore les talkies, pas seulement pour les bidouiller, mais aussi pour le symbolique. Dans se monde ou l’isolement est arrivé en même temps que la dévastation, ou la distance a souvent un gout de définitif, c’est un mince filin entre les gens à mes yeux, pour ne pas la perdre. Ce que je viens de lui offrir est la promesse détournée de ne pas l’abandonner a son sort même si, après cette nuit, nos chemins doivent s’éloigner., celle d’être là si le doute revient assiéger son esprit pour l’entrainer dans une quête aussi vaine que destructrice a cause d’une promesse maladroite.

Je vois bien que cette petite bouée dans l’océan incertitudes qu’elle vient de traverser, cette possibilité de ne pas être seule lors de la prochaine tempête, la touche. Une fois de plus, elle n’a pas besoin de formuler, avec difficultés, ses mots pour que je lise son visage ce qu’elle ressent. Je lui adresse un sourire et un bref signe de tête avant de lui preciser :

« Et n’hésite jamais si tu as besoin de moi. D’ailleurs, tu ne m’as pas donné ton nom ? Même s’il faudra nous en trouver un de code pour parler au talkie, ca me ferait plaisir de connaitre le tiens. »


Je m’arrête quand elle saisi mon vêtement et la laisse faire son essai, posant sur un elle un regard plein de tendresse paternelle alors que je devine une lueur d’amusement dans ses prunelles. Ca lui redonne l’air d’être une simple fillette et m’encourage a croire qu’elle a une vraie chance d’avoir une enfance en plus de ne pas finir comme moi. La marche reprend et je me cale sur ses pas, la laissant décider de la direction non sans être soulagé que nous n’allions pas dans ce dédale végétal que mère nature a un peu trop chié sur la planète. Quand je vous dis que je ne kiffe pas les p’tites plantes et tout ce qui vit dedans, je détonne pas. Je la vois regarder les étoiles, levant instinctivement mon visage vers la voie lacée. Je me demande si la souris les aime autant que moi. Certes, ma fille s’appelle Gemma, un caprice de sa mère, mais son deuxième prénom est Cassiopée, un clin d’œil a cette constellation qui me guide. Je vais éviter de lui dire que je chante ou parle souvent a cette constellation quand ma fille me manque trop, même si j’ai du mal avec la normalité, je crois que ce genre de truc ne l’est pas trop.

« Tu aimes les étoiles ? On t’as appris leur nom ? »

Je tique un peu a sa question inattendue et je pince un peu mes lèvres en cherchant a expliquer simplement un truc qui me dépasse. Comment lui expliquer les fantômes de mon passer, les amertumes de mes ratés ou juste le mal qui m’a été fait ? Je finis par lui dire, simplement, comme si c’était normal :

« Parce que, la nuit, je fais des cauchemars, du genre qui font que tu n’as plus envie de dormir après… »


Que tu te réveilles en sueur, hagard, a ne plus savoir ou est le vrai du faux pendant de trop longues minutes. Je hais quand mon esprit me fait ca, mais ce n’est rien a coté de la pire torture que sont les vrais rêves. Ceux qui vous montre ce que vous vouliez, cette vie parfaites et heureuses, avec les gens dont vous n’avez pas digérer la perte ou les trahisons, pour mieux vous infliger le désespoir d’un retour a la réalité au réveil. Il n’y a pas de mots pour résumer cette douleur qui est, surement, un avant-gout de cet enfer que je mérite.

« Et toi ? »




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 233
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Lun 8 Aoû 2022 - 3:54
Sous l’oeil bienveillant des étoiles, la progression du duo continuait, à un rythme bien plus calme que celui qu’avait pris la fuyarde plus tôt.

Anya jettait des regards aux étoiles, pensive, sans lâcher la manche d’Isha de sa main.
La question de celui ci la ramena néanmoins à la réalité un instant.
Est ce qu’elle aimait les étoiles ? Oh ça oui ! Durant toutes ces années, isolée avec sa mère, où lorsqu’elle s’était retrouvée seule, elle n’avait jamais cessé d’observer les lumières nocturnes à la tombée de la nuit dès qu’elle les apercevait. Elle avait toujours eu cette impression rêveuse que les constellations étaient souvent ses seules compagnons en dehors de Teto, et elle aimait à imaginer qu’elles gardaient un oeil sur elle à chaque tombée du jour, lorsque la nuit froide lui rappelait que personne d’autre ne se soucierait d’elle…
Pour répondre à Isha, elle hocha la tête, puis, levant le bras elle traça des lignes invisibles avec son index au-dessus de sa tête, formant l’une des constellations que sa mère lui avait appris.

“ ...Po…o-ol-la…laaar…r-ris… Yi… Yi-ldun… ” énuméra- t-elle en reconstituant la petite ours, sa préférée.

Elle observa quelques secondes encore les étoiles qui se reflétaient dans ses pupilles rêveuses, avant de poser finalement sa question à son compagnon de route.
L’homme sembla… étonnement troublé par sa question et tiqua nerveusement. La curiosité d’Anya n’en fit qu’augmenter et elle pencha légèrement la tête sur le côté en le regardant. D’aucun auraient été sans doute gênés d’avoir posé une question qui pouvait paraître si indiscrète, mais l’esprit inadapté de la fillette lui supprimait cet effet de gêne, ne la laissant qu’avec son air intrigué.


“ Parce que, la nuit, je fais des cauchemars, du genre qui font que tu n’as plus envie de dormir après… ”

De surprise, le coeur de la petite sauvageonne fit un bond dans sa poitrine en entendant la réponse qui venait de tomber. Ses yeux s’écarquillèrent et elle resta fixée sur Isha, la bouche légèrement entrouverte.
Des cauchemars ? Plus envie de dormir après ?
Elle se sentit aussi troublée que la réponse lui était inattendue. L’homme semblait avoir décrit exactement ce qui la poursuivait depuis qu’elle était ici et ne semblait pas s’arranger, comme s’il parlait d’elle… Bien sûr, elle se doutait bien que les gens faisaient des cauchemars, tout le monde en faisait. Mais son regard… L’expression sur son visage… Sa façon d’en parler… Elle avait l’impression en cet instant qu’il exprimait ce qu’elle ressentait depuis des mois et qui la poussait cette nuit à fuir ses bienfaiteurs.
Est ce que c’était pour ça qu’elle se sentait aussi calme à ses côtés ?

Anya garda le silence, se contentant de fixer Isha de ses yeux ronds, même face au “Et toi ?” qu’il lui posa ensuite. Une fois encore face aux paroles d’Isha, elle se sentait perturbée… Au-delà de sa surprise, il lui semblait voir cette lueur fermée dans le regard de son compagnon de route.
Elle ressentait soudain… comme une forte compassion dans son coeur. Pas de celles qui permettent aux gens de se sentir mieux face à la douleur d’autrui, plutôt une sorte de complicité mélancolique…
Sa main serra plus fort la manche d’Isha, seul geste de soutien qu’elle était malheureusement capable d’exprimer et lui lança un regard qui offrait toute la force de l’émotion qu’elle ressentait en cet instant. Sans vraiment s’en rendre compte, elle marcha plus près de lui.

“ M… M…… M-m-moi.. m-moi-a aus..aus-s.. s-s-ssi… ” avoua-t-elle finalement d’un ton monocorde en regardant dans le vague devant elle.

Un nouveau cocktail d’émotions tournait dans son esprit. De la peine, de la nostalgie, du doute… mais également, une étrange sensation de soulagement, déclenchée par présence du chevalier sans armure.
Elle marqua un court silence, puis, relevant son regard pour croiser celui d’Isha, elle répondit soudain à la question qu’elle s’était refusée tout le chemin.

“ A…Aaa… A-An… an-y-a… J.. je m’a..ap-ppel-le… An-nya. ”

Son prénom enfin sortit, comme un profond secret ancré en elle - à vrai dire il n’y avait que Tori qui avait entendu son prénom sortir de sa bouche - elle scruta le regard de son interlocuteur, comme si elle le questionnait.
Hésitante par le manque d’habitude, sa main glissa alors de la manche pour attraper timidement celle d’Isha, comme si révéler son nom avait soudain établi un nouveau contact entre eux, dans son esprit perturbé en tout cas. Un geste pouvant paraître étrange, voir invasif, mais qui en cet instant exprimait une forme de soutien envers son compagnon que la fillette ne savait démontrer autrement.
Revenir en haut Aller en bas  
Isha Cornwell
Isha Cornwell
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bad Boy Sensible
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 7323
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Ven 12 Aoû 2022 - 14:37

Je m’attendris quand elle prononce des noms d’étoiles que je connais bien. Des nuits sur le toit de l’arène de Detroit, avec Joséphine, les yeux brillants, qui me montraient ces âtres qu’elle aimait tant, me contant leur histoire et me dévoilant leur nom. Pour un mec habitué a ne voir que la merde devant son nez et a penser que le ciel était juste le toit pour tous les incapables de s’en trouver un mieux, les choses avaient pris une autre dimension. Je n’ai pas vraiment été a l’école donc je ne me rends pas compte des facilité que j’ai a apprendre. Pourtant, j’ai tout retenu et, avec douceur, quand elle commence a énumérer, je reprends avec elle :

« Kochab, Pherkad, Alifa Al Farkadain, Anwar Al Farkadain et UMi…. C’es la petite ours, ta constellations preferée ? »


Je lui en montre une autre constatation qui forme une sorte de W.

« Regarde, ici, c’est Cassiopée. C’est le 2e prénom de ma fille. Sa mère aimait tellement son histoire qu’elle s’était faite tatouée ces étoiles ; Quand les gens que j’ai perdu me manque trop ou que je me sens vraiment seul, c’est toujours vers elle que je regarde. »

Ca me ramène a des moments heureux et presque calmes qui semble être la vie d’un autre tant des horreurs se sont produite entre temps. Etrange de me dire que la période la plus apaisante de ma vie était celle ou j’étais esclave, privée de mémoire et condamnée a me battre pour le bon plaisir des autres.

Le retour a mes cauchemars me tire un léger soupire. C’est un sujet que je ne prends pas a légère, malgré le fait que cela soit avec une fillette. En même temps, c’est pas avec James ou Lee que je pourrais en parler. Je ne pense pas qu’ils comprendraient. Après cet aveux, devinant qu’elle plus que personne, comprendrait, je reste a attendre qu’elle accepte, ou pas, de s’ouvrir sur ce qui pourrait expliquer, aussi, pourquoi ce rappelle de promesses en pleine nuit. Elle finit par confirmer ce que j’avais deviné et, sur un ton de confidence, je lui explique :

« Je pense qu’on est plus que deux a vivre ca, mais les autres osent pas le dire. »

Elle a du ma a dire son nom, pas a cause de sa facon de parler, mais juste qu’on dirait qu’elle n’a pas l’habitude de le prononcer.

« C’est tres jolie Anya. »

Je sens sa petite main sur ma manche et, avec précaution, je bouche un peu la mienne pour pour a sienne, comme je l’aurais avec ma fille, en lui offrant un sourire paternel.

« Anya, quand tu feras des horribles cauchemars, essaye de prendre le talkie d’accord ? Je ferais pareil et a nous deux, on aura plus peur de rien. Ca te va ma petite Polaris? »

Un nom de code qui lui irait comme un gant.




Je n’oublierai rien de toi. Je me redresserais à jamais en ton nom, baignant dans le sang ce monde condamné



Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 233
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   Dim 14 Aoû 2022 - 0:38
Polaris…
Ce nom résonnait à présent dans l’esprit d’Anya.
Il tournait et tournait, comme les paroles obsédantes de sa mère. Mais… Il n’avait pas la même saveur. Il était doux et léger, comme un nuage de coton et illuminait le chaos d’émotions de la fillette, semblant chasser l’ombre d’un instant tous les doutes, la peine et les angoisses.
Qu’est ce qu’elle aimait ce surnom.

Naturellement, Isha l’avait appelée comme ça, lui proposant, lorsque la nuit l’emporterait dans une spirale de cauchemars, de l’appeler par le talkie, lui promettant ainsi de chasser ensemble leurs peurs.
La fillette baissa les yeux. Non pas honteuse ou gênée, mais soudain plongée dans ses pensées.
Maintenant qu’elle commençait à comprendre pourquoi elle se sentait rassurée par la présence de l’homme qu’elle ne connaissait pourtant que depuis quelques heures. Il était gentil et patient certes, tout comme Tori et Faith, mais il avait également cette aura que peu de gens avait, du moins de ce qu’elle avait rencontré. Un mélange étrange d’originalité, de douce folie et de bienveillance. Il ne répétait pas inlassablement que tout allait s’arranger et qu’elle irait mieux bientôt. Non, il se contentait de lui faire se poser des questions qui faisait le tri dans son esprit embourbé, et d’être là, présent, l’empêchant de sombrer.
Plus elle retrouvait de la clarté dans son esprit, plus elle se rendait compte que ce soir, s’il n’avait pas tenu à être à côté de la petite sauvageonne qu’elle était, elle aurait fait quelque chose qu’elle aurait peut être bien regretté par la suite au final…

Elle repensa à ses paroles sur les étoiles… Cassiopé… C’était le nom que l’homme avait donné à sa fille. C’était un très beau nom, qui rendait presque envieuse la fillette. Bon bien sûr, elle adorait son nom. Mais aujourd’hui plus personne ne regardait les étoiles pour penser à elle…
Mais peut être… Elle retourna les paroles d’Isha dans sa tête. Peut-être que, comme lui, elle pouvait regarder la petite ours, ou la grande, en espérant que sa mère l’observe de quelque part ? Après tout, elle ne savait pas où allaient les gens qui partaient…
Cette idée lui plut, lui apportant en plus de l’habituelle peine lourde sur le coeur, une sorte de minuscule bulle d’espoir qu’elle garda comme un trésor.

“Les autres osent pas le dire.”
Les secondes paroles de son compagnon lui revinrent en mémoire, lui faisant se poser des questions.
Est ce que les gens avaient si peur de parler de leurs cauchemars ? Peut être que les exposer était dangereux ?... Elle n’avait pas l’impression pourtant de se sentir plus mal d’avoir partagé ça avec Isha. Au contraire, cette décision avait… comme noué quelque chose dans son esprit malmené directement lié à lui et elle se sentait maintenant à la fois presque soulagée et proche du chevalier sans armure, donnant même d’elle même un contact physique, impensable quelques jours plus tôt.

Alors, fortes de toutes ces réflexions, elle releva enfin les yeux et les plongea avec intensité dans ceux d’Isha.
Si son visage était toujours incapable de sourire, son regard le faisait pour elle, submergé par plein d’émotion, pour la plupart positives pour une fois. Elle hocha la tête, comme répondant en retard à la question de son compagnon. Consciente que son geste, surtout si tard, pouvait être incompréhensible, elle ajouta finalement :

“D’a..a-aac..D-d-d’a-ac..c-cord…”

Elle releva son regard une seconde vers la voute céleste, avant d’ajouter d’une voix rêveuse :

“..J’ai-aime b.. b-bien… Po-la…P-Pola-r-ris…”

Nouveau regard échangé, plus interrogateur cette fois. Puisque Isha lui avait donné ce surnom, et après avoir entendu son nom, elle se demanda si elle ne devrait pas lui en trouver un. Elle n’eut pas longtemps à réfléchir pourtant, se remémorant leur discussion et la question qu’elle lui avait posé plus tôt.

“J…Je-e p-peux t’a-ape..ler “Bl…ack kn-kni-ight” ?” demanda-t-elle alors, se rappelant l’un des héros de comics préféré qu’elle lisait à l’époque.

Son regard s'emplit d’admiration alors qu’elle guettait la réponse de son interlocuteur.
Elle aimait bien l’idée de ce chevalier en armure. Isha avait l’air fort, et s’il n’avait rien du chevalier en armure rutilante partant affronter les dragons, il avait tout de même l’allure d’un super héros mystérieux qui la faisait se sentir si tranquille à ses côtés cette nuit.

Elle marcha encore quelques secondes, puis son regard se tourna, hésitant vers les habitations lointaines qui formaient la faction de ses bienfaiteurs. De douces lueurs orangées commençaient à poindre vers l’horizon au-delà des maisons.
Elle avait fuit, paniqué, s’était refermée. Puis, grâce à Isha, elle avait recraché ses angoisses comme une boule de pétrole, s’était calmée, avait rendormi les deux Anya et apaisé le chaos de son esprit.
Et maintenant ?... Maintenant, elle sentait un sentiment commencer à engloutir tous les autres… Un sentiment vicieux auquel elle ne se serait pas attendue qu’il soit aussi présent : la honte.
Elle était partie. Avait abandonné tous ces gens qui l’avaient accueilli sans la forcer. Sans même une explication…
Elle avait soudain l’impression de tous les avoir trahi, tout comme elle avait l’impression de trahir sa mère en restant ces derniers jours… Le sentiment était amer, salé, lui laissant un goût âcre dans la gorge et formant une boule dans son ventre.

“Je-e…” commença t-elle avant de se stopper, troublée.

Elle serra plus fort la main d’Isha et arrêta de marcher avant de reprendre.

“J… Je-e d..d-d-de-ev..eevr-vrai-ait r-r..reve-ve-e..n-nir… n-n-non ?...”

Rendu encore plus bégayante par la honte, elle jeta un regard inquiet et penaud vers son compagnon.

“...Je v..vou-oulai..ais.. p-p-pas leu-euurs f..fffaire du m-ma..maal…” dit elle d’une plus petite voix triste.

Son regard se perdit alors qu’une nouvelle angoisse pointait le bout de son nez dans son esprit.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Goodbye sun, hello moon   
Revenir en haut Aller en bas  
- Goodbye sun, hello moon -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: