The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
1 LEGO city/Friends/Ninjago acheté : le 2ème à -50%
Voir le deal

Higher love
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1014
Sujet: Re: Higher love   Sam 13 Aoû 2022 - 16:40
« Ce n’était pas important. » répondit-elle simplement. « Je veux dire… Je n’ai jamais éprouvé de sentiment de manque. Grâce à mon père qui a toujours été extrêmement présent et disponible, et qui n’a jamais fait d’elle un secret. Il en parlait avec nostalgie, bien sûr, mais avec tellement d’amour et de gratitude que j’avais l’impression qu’elle était là. » Nikolaï avait veillé à ce que l’amour de sa vie ne soit pas réduite à une vulgaire stèle de marbre. Il avait cultivé et entretenu son souvenir, propagé sa mémoire dans un devoir de transmission. En l’évoquant sans retenue ni tabou, sans amertume ou profonde affliction, le grec avait rendu le plus bel hommage à la mère d’Elena. Et chaque jour nouveau, il s’était appliqué à élever leur fille selon des préceptes qu’ils avaient partagés, avec le zèle d’un père dévoué qui avait beaucoup retrouvé de sa femme dans le tempérament vif et affranchi de la jeune fille. « Elle avait une petite santé, et elle savait qu’une grossesse n’était pas recommandée dans son état ; les médecins s’étaient même montrés très dissuasifs. Mais elle rêvait d’avoir un enfant et… Mon père disait qu’elle était plus têtue qu’une mule. Il n’a jamais essayé de l’en empêcher. » Elle eut un sourire tendre et admiratif pour le courage de cet homme.

Son regard croisa celui du blond. « Je crois que nous ne mesurons pas assez notre chance. » glissa-t-elle, en essayant de se montrer plus positive que son compagnon. Ne s’étaient-ils pas retrouvés malgré les années ? Ils avaient perdu des camps, des amis au fil du temps, mais la famille qu’ils s’étaient crées perduraient. Elles subsistaient malgré les tempêtes. Elena voulait se raccrocher à ça aujourd’hui. « Nous nous sommes séparés il y a trois ans Connor… Tu m’as cru morte, tu es passé à autre chose, tu as construit une famille, je suis retombée amoureuse aussi, et pourtant nous nous sommes retrouvés. » Elle caressa sa joue mal rasée. « S’il y a bien quelqu’un capable rompre cette malédiction, c’est nous. » La puissance de leurs sentiments avait traversé l’espace-temps. Peut-être faisaient-ils erreur, peut-être allaient-ils se déchirer de nouveau, mais ils ne pouvaient pas nier l’évidence quand elle se manifestait avec autant d’insistance. Ames sœurs ou amants maudits, leurs destinées étaient étroitement entrelacées.

Elena eut un pincement de lèvres à la mention d’Alex : la jeune femme traversait sûrement une période éprouvante. « C’est peut-être la raison pour laquelle tu devrais rester auprès d’elle, non ? » s’inquiéta la grecque. « Je peux gérer, et je suis bien entourée au domaine. » rappela-t-elle avec un sourire. Bien sûr, rien ne saurait égaler la présence du sportif, surtout en pareille situation, mais il n’était pas question de laisser la régisseuse s’écrouler. « Tu dois d’abord penser à ton groupe. » maintenait la jeune femme. Qu’elle soit enceinte n’y changeait rien. Sa priorité restait les siens. Et en tant que capitaine de l’équipe, Connor devait aussi songer au bien-être des siens avant tout.

L’évocation de Sebastian jeta un léger blanc dans la discussion. « Oui, il nous a rejoint après sa convalescence à Nisqually. C’était mieux comme ça. » estima Elena. Le chef d’entreprise n’avait pas à errer sur les routes, avec tous les risques que cela impliquait. Et il était un atout indiscutable pour les Fuckers qui avaient bien besoin de ses compétences, mais aussi de son efficacité sur le terrain en cas de nouvelle attaque. « On ne sait pas trop ce qu’il en est des Oblivions après l’épisode de la clinique et… Avec les Sinners sur notre dos… Rester unis est notre meilleure option. » Ils étaient une famille, l’ancien Baron en faisait partie, quoiqu’il se soit passé entre eux. Elle fronça les sourcils devant les doutes de son compagnon. « Il sait oui. Mais qu’on soit ensemble ou non ne change rien : nous serons toujours là l’un pour l’autre. Nous étions amis avant d’être amants et je souhaite retrouver ça. » Parce que le chef d’entreprise était un pilier qui s’était toujours révélé stable, qu’il était un allié précieux et loyal et qu’elle souhaitait lui rendre la pareille. Elena n’oubliait pas les déclarations poignantes de l’aîné Brody à la clinique, pour autant, elle était persuadée que s’il était rentré au domaine, c’était que la plaie était en partie cicatrisée désormais. S’il subsistait une tendresse indélébile entre eux, la grecque était certaine qu’ils sauraient bâtir une relation autrement plus forte et pérenne. Néanmoins, devant l’inquiétude de Connor, elle attrapa sa main. « Je suis avec toi, Connor. » affirma-t-elle pour le rassurer. « Sauf quand tu essayes de tuer Tucker. » précisa-t-elle rapidement avec un sourire en coin, avant de retrouver son sérieux. « Je t’aime, et je veux vraiment que cette seconde chance fonctionne. Tout n’est pas parfait, et tout ne le sera pas, mais je crois qu’on peut y arriver. » Du moins elle l’espérait car ils s’apprêtaient à franchir une nouvelle étape terrifiante à deux.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5138
Sujet: Re: Higher love   Dim 14 Aoû 2022 - 13:59
Je comprends, fit-il. La mort de la mère d'Elena n'était pas une douleur. Peut-être parce que ça remontait à trop loin, et surtout parce que son père s'était assuré qu'elle ne manque de rien. Elle s'était construite malgré ça, par le concours du parent qui l'avait élevé et aimé pour deux. Et il avait de quoi être fier de la femme qu'elle était devenue, de la force qu'il lui avait insufflé et qu'elle avait su cultivé. J'ai quand même une question sur tout ça, fit-il avec un ton sérieux, avant d'esquisser un sourire : Tu crois que ton père m'aurait apprécié ? Demanda-t-il alors avec un rire amusé : Sans rire, j'aurais été le gendre idéal, non ? Se vanta-t-il, sans vraiment y croire. Vu son passif, Connor lui même n'en était pas convaincu.

En scrutant, Elena, il se posa une tonne de questions finalement : J'y pensais la dernière fois. Mon père t'aurait adoré. Ma mère aussi mais elle était un peu du genre... Maman poule, quoi, il se sentait nostalgique a parler de ses propres parents, qui lui manquaient cruellement encore plus aujourd'hui. Donc c'est possible qu'un jour sur deux, t'aurais été sa Némésis préférée, ajouta-t-il avec un rire. Dans tout ça, la conversation se mêla à du sérieux de circonstances. Les doigts noués aux siens, pour s'y accrocher, il eut un soupir : Tu as sans doute raison, du moins l'espérait-il. Parce qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait faire sinon.

Elle était sa force, en résumé. Je sais, souffla-t-il alors à sa remarque, un sourire confiant aux lèvres néanmoins : Mais tu fais aussi partie de mon groupe, de ma famille, c'est normal que je sois là pour toi, ajouta-t-il avec plus de fermeté. Et ça n'était l'histoire que de quelques jours, Connor croisait les doigts pour que Crescent Bay ne prenne pas soudainement feu à ce moment-là, que tout parte en fumée durant son absence. Mais ça serait vraiment pas de chance... Alex n'est pas abandonnée, et elle comprendra pourquoi j'ai besoin d'être auprès de toi, lui fit-il dans la foulée avec sérieux : Je tâcherais de la retrouver au plus vite, en rentrant avec Aaron pour ne pas désemplir les forces des Expendables.

Il eut un nouveau soupir, et l'annonce qu'elle lui fit lui donna l'effet d'une douche froide. Mais l'homme resta calme, ça ne servait à rien de s'en faire. Ils étaient ensemble, et Elena l'aimait. C'était tout ce qui importait, tout ce qui faisait battre si vivement son cœur. De toute façon, il faudra bien que je me fasse à cette idée, non ? Tu ne vas pas le flanquer dehors avec un coup de pied aux fesses en bonus, à mon grand désarroi, plaisanta-t-il simplement. Il s'est bien remis, d'ailleurs ? Alors, certes, tout ne sera pas parfait, entre eux. Mais tant qu'ils étaient ensemble. Bien sûr, fit-il. De toute façon, je me suis préparé psychologiquement à ce que tu me fasses payer tous les désagréments de cette grossesse, j'ai bien conscience que tu vas pouvoir te faire plaisir, souffla Connor avec un sourire : J'ai pas fait tout ça pour rien, alors qu'il se pencha pour l'embrasser.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1014
Sujet: Re: Higher love   Mar 16 Aoû 2022 - 14:13

« Je crois que oui. » Répondit-elle après quelques secondes de réflexion, les sourcils infléchis. « Mon père était très doué pour cerner les gens, voir au-delà des façades… S’il avait été là à l’époque de Tacoma, il aurait compris avant nous ce qu’on a mis des mois à admettre. » sourit-elle avec mélancolie. « Il t’aurait sans doute demandé d’être patient avec sa tête de mule de fille. Il t’aurait demandé d’être toujours honnête avec elle, mais par-dessus avec toi-même, et de suivre ton cœur quoiqu’il te dise. Et il… Il t’aurait dit de ne pas avoir peur, car il n’y a pas de plus grand malheur que de passer à côté de sa vie. » Il n’y avait pas un jour, pas une seconde où Elena ne souffrait pas de son absence. Elle aurait tout donné pour qu’il lui prodigue, à nouveau, quelques précieux conseils pour affronter la dure réalité d’une vie éprouvante et parsemée de difficultés.

« Un fils à maman, j’en étais sûre ! » se moqua gentiment la grecque, de bonne guerre, compte tenu de sa propre relation privilégiée avec son géniteur. « Tu penses qu’on aurait été ensemble ? Sans tout ça ? » Ils étaient tellement différents. Elena avait du mal à s’imaginer au bras de la star de baseball qu’il avait été. Et sans doute, à l’inverse, l’aurait-il trouvé trop… froide, et prétentieuse dans sa fierté qui la tenait à bonne distance des relations amoureuses.

« Il va falloir que tu composes avec, oui. » fit-elle, simplement avec un sourire doux. Tout comme elle devrait vivre avec le fantôme de Joséphine, leur enfant et tout le reste. Leur passé ne pouvait être effacé ou défait et chacun devait l’accepter : ils n’étaient plus les personnes qui s’étaient rencontrées à Maple Grove, ils avaient grandi, évolué, abrité deux individus exceptionnels dans leur cœur. Il n’était pas question de les en déloger. « Tu sais, je suis sûre que tu finiras par l’apprécier, comme tu l’as fait avec Val. » affirma la brune, confiante. Le contexte était différent, certes, Connor n’avait jamais vu les grecs ensemble, mais elle ne désespérait pas de voir un jour les deux hommes surpasser la jalousie et l’orgueil pour tisser, non pas une amitié mais au moins une relation de confiance. « Il est resté quelques semaines à The Haven, je suis restée auprès de lui le temps de m’assurer qu’il irait bien… Il… Il a eu de la chance, vraiment. Il a vite récupéré et il n’a gardé aucun séquelle. » c’était presque miraculeux quand on pensait à l’état dans lequel il était arrivé à Nisqually…

« Compte sur moi pour te rendre cette grossesse aussi pénible que possible. » souffla-t-elle avec une fossette malicieuse. « D’ailleurs il n’est pas impossible que Peter et Faith m’abandonnent chez toi dans quelques mois si je suis insupportable. Il n’est pas trop tard pour disparaître et quitter le pays. » renchérit-elle, le regard brillant. Elle n’avait pas l’intention de profiter de sa condition pour incommoder qui que ce soit mais quelque chose lui soufflait que les siens risquaient d’être éclaboussés par des sursauts d’humeur incontrôlables… « Comment Joséphine l’a-t-elle vécu ? » demanda-t-elle spontanément. Elle savait par exemple que les deux grossesses d’Alex s’étaient révélées très différentes l’une de l’autre. A quoi devait-elle s’attendre exactement ? « Tu n'es pas obligé de répondre, je ne voulais pas... Je ne veux pas rendre tout ça plus difficile, désolée. » rajouta la brune pudiquement, l'hésitation faisant vibrer le timbre de sa voix.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5138
Sujet: Re: Higher love   Mar 16 Aoû 2022 - 16:50
Ton père avait l'air d'un grand sage, j'aurais aimé le connaitre, souffla Connor après le laïus d'Elena à son sujet. Décidément, il n'a pas offert ça à sa fille malheureusement ! S'exclama-t-il avant de rire de plus belle, avisant la brune d'un regard joueur pour détendre l'atmosphère. L'occasion était trop belle pour ne pas la saisir, de toute évidence. Et puis, il n'allait évidemment pas se priver d'en profiter. Et il s'apaisa ensuite : A quoi il ressemblait ? Juste pour pouvoir se figurer une image de lui, se la mettre en mémoire. Une photo aurait été idéale mais... Il n'était pas persuadé qu'Elena en avait une sous la main.

Il haussa les épaules, un sourire coupable sur les lèvres. Oui, Connor était un fils à maman. Comme Quinn était une fille à papa. Tous les deux avaient été plus que gâtés par leurs parents, choyés, aimés, autant dire qu'ils avaient eu l'occasion d'en profiter et d'en abuser. C'était étrange encore pour lui d'être papa une fois, bientôt une deuxième, et de ne pas pouvoir l'annoncer à ses parents. Sa mère aurait tout donné pour rencontrer ses petits enfants. Il aurait fallu qu'on se rencontre, mais tu aurais indiscutablement attiré mon attention, analysa rapidement Connor à la question de sa compagne.

Il porta un autre regard sur elle, la détaillant longuement : Tu es jolie, vraiment jolie, le genre sur qui j'aurais posé le regard, que j'aurais sans doute osé abordé, il ne se privait jamais de le faire. Dans le cas d'Elena, parler d'audace n'était pas de trop, honnêtement. Elle pouvait être intimidante. Mais t'aurais pas manqué l'occasion de me mettre un bon râteau, je pense, souffla-t-il avant d'en rire : Et je m'en serais offusqué, tu te doutes bien, poursuivit-il, se projetant sans peine dans cette rencontre qui n'existerait jamais. Dans un autre univers peut-être.

Connor eut un sourire complice : Je serais toi, j'éviterais de trop parier là-dessus quand même, elle le connaissait assez pour savoir qu'il était vraiment borné. Et finalement, le seul défaut de Sebastian n'était pas d'être en couple avec Elena. Il en avait d'autres, des bien moins appréciables. Il a décidément une chance insolente, mais ça n'est pas un Brody pour rien, souffla-t-il, néanmoins conscient que l'homme comptait pour beaucoup de gens, et sa compagne avant tout. Il secoua la tête finalement à sa remarque : Ouais, j'ai déjà pensé à partir à a nage jusqu'à la prochaine côte, lui annonça-t-il.

Il y eut un moment de flottement à sa question, mais très vite Elena s'excusa. Non, t'en fais pas, mieux valait en parler, non ? Je crois... Plus sereinement que pour Gemma, lui expliqua-t-il. Elle était en sécurité, entourée, c'était plus simple pour elle de se projeter sur tout ça, la grossesse de Gemma a été plus précaire de ce qu'elle m'a dit, il n'avait pas eu ces détails là. Elle a eu quelques sautes d'humeurs parfois, rien de marquant en fait, et elle m'a parfois renvoyé violemment dans mes buts pour des trucs que j'ai toujours pas compris, il haussa les épaules : Sur le troisième trimestre, elle a commencé à avoir mal aux jambes surtout, le fait de moins bouger lui était difficile, le ventre tirait beaucoup, mais ça a été moins difficile psychologiquement aussi, ses yeux la sondèrent : Tu appréhendes pour ça ?


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1014
Sujet: Re: Higher love   Mar 8 Nov 2022 - 12:41

« Il l’était. » confirma la brune, une empreinte de nostalgie ourlée sur ses lèvres. Elle rit doucement à la remarque taquine, mais non moins vraie de son compagnon. « Je ressemblais davantage à ma mère. Elle était plus intrépide d’après lui. Elle était solaire, elle riait toujours et elle dégageait une telle confiance en elle… » se rappelait-elle en visualisant les clichés que son père avait précieusement conservé. De cette femme au teint doré, aux cheveux noisette et au sourire rayonnant qui semblait pouvoir réchauffer le plus redoutable des hivers d’un seul éclat de rire. Le contraste avec sa fille aujourd’hui était saisissant. Elena ne portait presque plus cette lueur espiègle qui avait tant fait briller ses prunelles autrefois. Elle avait perdu des couleurs, ses yeux s’étaient froissés et obscurcis. Comme une page jaunie et écornée par le temps. « Mon père était grand, à peu près ta taille je dirais. Mais plus fin, bien qu’il se soit toujours rigoureusement entretenu. Il courait et nageait beaucoup. » Se souvenait-elle en parcourant les archives immatérielles de sa mémoire. « Il avait les cheveux noirs comme le jais pendant longtemps, des yeux aussi noirs et il était toujours rasé de près. C’était un bel homme. » confia-t-elle objectivement. Ses parents semblaient irréels tant ils apparaissaient parfaits.

Les commentaires du sportif sur cette hypothétique rencontre dans un univers parallèle lui arrachèrent un rire. « Le spectacle qu’offre un ego surdimensionné froissé est absolument délectable il faut dire. Si j’avais pu immortaliser la tête de Val à notre première rencontre et notre première joute verbale, tu comprendrais. » Les deux hommes avaient ce passif sulfureux en commun. Collectionneurs de femmes invétérés qui, s’ils étaient suffisamment élégants et éduqués pour entendre et accepter un non, n’en demeuraient pas moins blessés dans leur fierté. Maintenant qu’elle y pensait, leur amitié n’était pas si surprenante.

Elena ne pouvait pas forcer les choses entre Sebastian et Connor, elle en était pourtant désolée. Ils avaient plus en commun qu’ils ne l’imaginaient et la grecque gardait espoir qu’un jour, ils le réalisent. Pour la chance qui entourait l’aîné Brody, elle ne pouvait toutefois pas le contredire. « C’est un miracle oui. Si Daemon, Millow, Alex et Aaron n’étaient pas dans le coin ce jour-là, je ne suis pas sûre qu’on aurait l’occasion d’en parler aujourd’hui… » La bonne étoile de Sebastian l’avait rattrapé, et heureusement.

La grecque pouffa devant la naïveté de son amant. « Comme si un océan pouvait te protéger de moi. » Elena n’avait à vrai dire aucune idée d’à quoi s’attendre. Elle avait assisté de nombreuses grossesses depuis le début de l’épidémie, avait quelques éléments théoriques à ce sujet et une vague connaissance générale sans pour autant être capable de se projeter dans ce rôle. « Je ne sais pas trop… J’ai l’impression de virer bipolaire depuis quelques jours. Un instant je suis excitée à l’idée de rencontrer notre enfant, je suis persuadée que c’est la meilleure décision de ma vie, et la seconde suivante je me demande ce qui ne tourne pas rond chez moi et je suis prête à partir en courant au dispensaire pour tout arrêter. » C’était assez perturbant comme situation. Se retrouver incapable de profiter pleinement, de prendre une décision résolue qui balayerait tous les doutes. « J’ai peur de ne pas être à la hauteur, tu vois ? Joséphine et toi vouliez Elliot plus que tout, moi je… Je me dis que ces hésitations, ces remises en question constantes sont peut-être le signe que ce n’est pas fait pour moi, que je risque de tout faire foirer. » Et cet enfant n’avait rien demandé de tout ça. Ni d’exister dans ce monde hostile, ni de supporter une mère indigne et incapable dans son rôle.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Leader | Expendables
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 5138
Sujet: Re: Higher love   Mar 8 Nov 2022 - 15:27
C'est ça qui t'a fait tomber amoureuse de moi, non ? Pouvoir labourer douloureusement son égo bien trop gros pour sa tête. Connor fronça les sourcils, un sourire amusé sur les lèvres en l'écoutant : A chaque fois que je me suis vexé comme un pou, le voilà désormais persuadé que c'est ce qui l'avait fait tomber dans ses bras. Il se fourvoyait peut-être, mais il appréciait quand même cette idée un peu folle que son plus gros défaut soit aussi sa raison d'être à ses côtés : Il n'y a sans doute rien de plus amusant pour toi, maintenant que j'y pense, ajouta-t-il avec un bref rire en secouant la tête.

Etrangement, ça lui faisait un bien fou de parler avec Elena, même si c'était de tout et de rien. En apprendre plus sur ses parents notamment. Ils se connaissaient tous les deux depuis des années, et jamais ils n'avaient vraiment pris la peine d'en discuter tous les deux. Ce n'était pas faute d'amour pourtant, loin de là. Il eut un soupir avant de secouer la tête : Je plaide toujours pour dire que Daemon est le meilleur Brody des trois, souffla-t-il à son amante dans la foulée : J'ai choisi mon équipe, et il soutiendrait plutôt le maçon dans ce duel de grosse tête, contre vents et marées, étrangement. Pas seulement vis-à-vis de son hostilité à propos de Sebastian !

Cela dit, la conversation bifurqua à nouveau et la brune le questionna à propos de la grossesse de Joséphine et comment elle l'avait vécu. Avant de se confier sur sa propre situation : J'imagine même pas ce que tu dois ressentir, en fait, souffla-t-il d'un air désolé, avant de soupirer : Il parait que les hormones aident pas vraiment dans ces moments-là mais je suis pas persuadé de pouvoir y faire grand chose, en fait, il aimerait être plus fort, plus compétent, plus... Plus tout, en fait. Mais ça n'était pas à lui de le décider, la biologie avait déjà fait le choix pour lui.

Il ne pouvait cependant pas échapper aux propos de la brune à ses côtés, de qui il attrapa la main pour y entremêler ses doigts : La grande Elena Hortos est capable de guider un groupe d'une cinquantaine de personnes pendant des mois et des mois, mais se laisserait abattre par un enfant de trois kilos ? Allons bon : Je n'y crois pas un seul instant, c'était même tout bonnement impossible que qui que ce soit puisse sérieusement lui expliquer comment faire les choses : Tu sais, quand Elliot est né, j'avais aucune idée de ce que c'était vraiment qu'être père, lui fit-il. Et maintenant qu'il est là, c'est autant de considération qu'il faut sérieusement envisager, ajouta-t-il.

Il ne disait pas ça pour lui faire peur, mais seulement pour qu'elle comprenne qu'elle n'était pas seule ainsi. Qu'il était même plus normal de s'inquiéter que de ne pas s'en faire. Ceux qui savaient par avance et qui l'assumaient, étaient sans doute ceux qui en savaient le moins. Comment il va grandir, qu'est-ce que je vais pouvoir lui offrir, énuméra-t-il. Qu'est-ce qu'il deviendra s'il m'arrive quelque chose, il pinça les lèvres : La vérité, c'est que même si on part confiant, on arrêtera jamais de se poser des questions pour eux. Il faut l'accepter, et se dire que de toute façon, c'est rien de très évident, pour personne : Et surtout, ça a rien d'inné, certifia-t-il.


Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide
reste en vie, mon amour

Revenir en haut Aller en bas  
Elena Hortos
Elena Hortos
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Bras droit | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1014
Sujet: Re: Higher love   Mer 9 Nov 2022 - 13:11
« Il faut dire que jamais je n’avais croisé de plus grosse tête que la tienne en trente-deux ans de carrière. Ça sonnait presque comme un défi que je ne pouvais pas laisser passer. » Et qui la connaissait ne serait-ce qu’un peu savait combien la grecque aimait les challenges. Plus l’ego était disproportionné, plus la satisfaction de le malmener était grande. La brune fit mine de réfléchir quelques secondes à sa remarque. « Hmm… C’est une activité divertissante, c’est vrai. D’autant que je gagne à tous les coups. » renchérit-elle avec un grand sourire qui dévoila l’ivoire immaculé de ses dents. Susceptible comme il était, Connor était le candidat idéal, il allait sans dire. Il plongeait systématiquement.

Elena rit doucement devant la prise de position irrévocable de son compagnon dans le match opposant les frères Brody. L’avis de la grecque n’était sans doute pas plus objectif que celui du sportif à ce sujet, mais elle reconnaissait à Daemon des qualités humaines qui forçaient le respect. Impulsif, émotif et rancunier, oui. Mais il était aussi et surtout un ami loyal, un frère et un époux aimant et dévoué, capable de tout pour protéger les siens. « Daemon est un compétiteur sérieux, je te l’accorde. » Mais pour sa part, pour toutes les raisons qui l’avait poussée dans les bras de l’aîné pendant quelques mois, elle l’avait choisi et le choisirait toujours.

Le sujet bifurqua rapidement sur le sujet principal de ces derniers jours. La brune s’accrocha volontiers aux doigts de son amant, relevant le menton vers lui pour lui offrir un sourire hésitant, presque intimidé par l’improbable aventure qu’elle s’apprêtait à vivre pour la première fois. « Crois-moi, gérer un groupe de cinquante personnes me paraître dérisoire à côté. » pouffa-t-elle doucement, véritablement impressionnée par ces trois kilos de vie qui grossissaient dans ses entrailles. Elle écouta avec beaucoup d’intérêt et de considération les conseils de son conjoint qui avait le recul nécessaire pour essayer de la rassurer. Il n’avait pas seulement Elliot, il s’était aussi beaucoup investi auprès d’Ana, et il avait toujours été très proche des enfants dans ses différents groupes. Elena avait l’impression qu’il avait ce quelque chose d’indescriptible, cette fibre qui lui échappait encore.

« Je ne peux même pas essayer de te contredire, à mon grand regret. » signifia-t-elle en haussant les épaules et soupirant doucement. « Je suppose que tu as raison, que chaque expérience est différente et qu’il n’y a pas qu’une seule bonne méthode mais des dizaines. » Elle comprenait ça, du moins essayait-elle d’entendre raison. « Mais regarde Faith. Elle… Elle n’a pas réussi à tisser de vrai lien avec Gawain. Du moins, pas comme on l’attendrait d’elle. » Parce qu’il y avait ça aussi. Cette sorte de pression constante qui oppressait les parents autour de la parentalité, de la manière de l’appréhender. « Et si… Si je ne développe pas d’instinct maternel ou si… Si je ne l’aime pas comme je le devrais ? » C’est vrai, cet enfant était un parfait inconnu pour le moment. Qui pouvait lui garantir qu’à leur rencontre elle tomberait follement en amour pour lui ? Et s’ils ne s’entendaient pas ? « Je m’en voudrais terriblement de ne pas être à la hauteur de ses espérances, de ne pas savoir répondre à ses attentes. » Elle protégerait cet enfant contre vents et marées sans l’ombre d’un doute possible, ça, elle le savait, elle ressentait jusqu’au plus profond de ses chairs. Mais pour le reste, elle était encore incapable d’identifier les sentiments qu’elle nourrissait à son égard.


She was two sides of the same coin
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Higher love   
Revenir en haut Aller en bas  
- Higher love -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: