The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Révolution féministe
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1104
Sujet: Re: Révolution féministe   Lun 29 Aoû 2022 - 13:04
Je me crispe un instant avant de lui offrir un sourire légèrement plus grand. « Mon mari étant soldat, le mariage a été repoussé de nombreuses fois. » Je n’ai aucunement à me forcer pour prendre un air désolé. « Vous ne pouviez pas le savoir, mais je suis officiellement Madame Blackbird depuis le week-end dernier. » J’en suis presque à lui montrer ma bague en retenant un gloussement de collégienne pour lui montrer à quel point je suis ravie que ce mariage ait eu lieu.

Je sais qu’il a menacé Mei, qu’il a menacé Mason, mais il est hors de question que ce cancrelat fétide puisse jouer avec mes nerfs, quand bien même se comporte-t-il le plus méprisable des hommes. Et si les deux femmes ont été calmes et modérées, ses dernières paroles auraient fait sauter Mei au plafond. Je ne sais pas à quel point Hoani et Eliott sont capables de prendre sur elles, si elles risquent de vouloir lui sauter dessus pour lui arracher les yeux comme ma sœur l’aurait fait. Je préfère donc prendre les devants.

« C’est pour cela que nous sommes ici, général McCoy. L’homme que j’aime fait partie de ceux qui protègent les autres, de ceux qui se battent pour défendre leurs idéaux, de ceux qui mettent tout en œuvre pour préserver cette belle ville. Et j’ai passé ces derniers mois plus de temps à l’hôpital en sa compagnie que dans notre foyer. Ne croyez-vous pas que je préférerais qu’il en soit autrement ? Pensez-vous que nous ne préférerions pas profiter des gens que nous aimons plutôt que d’être ici à quémander le droit de soutenir notre ville ? »

Seigneur, comment un homme tel que lui pourrait-il comprendre ? Je secoue la tête et fronce les sourcils. « Je fais partie des privilégiées, je le sais. Mon époux a un poste qui lui permet d’avoir un revenu plus qu’honorable, nous avons normalement amplement de quoi vivre confortablement. Et pourtant, je vois déjà malgré tout les pénuries et les manques. Je veux prendre soin des miens. De mon époux, de mes enfants. Et actuellement, c’est impossible. L’absence des hommes, soldats comme civils, se fait ressentir à tous les niveaux, nous ne pouvons continuer ainsi. Combien de personnes, combien d’enfants, vont encore devoir souffrir de la faim ou de manque de soins avant que la situation ne revienne à la normale ? » Je reprends après un silence. « Il y a parmi les femmes des chirurgiennes, des mécaniciennes, des pharmaciennes, des policières. Des personnes avec des aptitudes et des capacités qui seraient en mesure d’aider et de prendre le relai, qui pourraient soulager la charge de travail des hommes encore debout, qui pourraient contribuer à maintenir et à faire grandir notre ville, notre groupe. Nous vous demandons simplement de laisser les personnes capables, formées, de reprendre leur ancien métier.
Walla-Walla est tout ce que nous avons. Nous voulons protéger nos familles et nos vies ici. Offrez-nous une chance de vous soutenir comme vous l’avez fait avec nous jusqu’à présent. Laissez-nous essayer, quelques semaines, quelques mois ? Offrez-nous simplement une chance général McCoy. »



Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: Révolution féministe   Lun 29 Aoû 2022 - 13:25
Ce sourire, cette gueule... Oh putain. Je dois prendre énormément sur moi pour éviter d'hurler à la tronche de McCoy. Son mépris dépasse l'entendement, sa puterie aussi. Pardon, mais qu'est-ce qu'il a fait ce type pour être Général, à part se les branler tout du long ?

Je ferme les yeux, de brèves secondes. Laissant Hailey prendre les devants, elle qui est certainement la plus modérée et la plus en mesure de se contrôler parmi nous toutes. Je l'écoute, me raccroche à ses paroles, censées. Chacun de nos arguments sont posés avec précision, à vrai dire, mais la froideur de McCoy laisse très peu de place pour percer la glace entourant son cœur. « Nous voulons rendre honneur à nos époux, est-ce donc si improbable ? » Je vais lui en ficher, des concepts disgracieux dans la tronche. Je croise les bras derrière mon dos, mes ongles s'enfonçant dans ma peau. Ce n'est pas le moment de faire fourcher ma langue. « Nous voyons bien dans quel état reviennent les hommes de la guerre. Nous ne pouvons imaginer les horreurs subies, et vous avez raison, nous ne pourrons jamais les égaler à ce niveau. » Pffeuh, du moins jusqu'à temps qu'on ait de quoi les embrocher. « Mais nous pouvons les soulager du travail qui les attendent en rentrant à la maison. Nous pouvons leur montrer notre amour de bien des façons, et subvenir à leurs besoins, aux besoins de la ville, ne serait-ce que pour quelques semaines ou pour quelques mois, serait une immense manière de montrer que nous tenons à ce qui a été bâti ici. Nous n'en faisons pas assez, Général McCoy, mais nous pouvons nous améliorer, si vous nous en laissez l'opportunité. » Cette dernière phrase n'est pas spécialement détournée, pour le coup. Nous sommes loin de pouvoir accomplir tout ce dont nous sommes réellement capables, nous manquons trop de moyens pour ça. « Nous ne sommes pas ici pour festoyer, mais pour vous remercier. Quoi de mieux pour cela que d'apaiser les maux de la ville en pensant ses blessures par notre capacité à travailler pour vous ? » Je finis par admettre ensuite, comme pour lui offrir une porte de sortie : « Et si, après un éventuel essai, cela ne fonctionne pas, alors vous n'aurez qu'un mot à dire, et cela s'arrêtera là. »



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 587
Sujet: Re: Révolution féministe   Lun 29 Aoû 2022 - 18:13

Mon bluff n’a pas fonctionné comme je l’entendais. J’aurais dû m’en douter vu la piètre opinion qu’ils ont des Femmes pourtant, mais de l’entendre dire que nous sommes biologiquement et psychologiquement inférieures... Ça allume un feu déjà bien présent dans mes veines. Je me mords l’intérieur de la joue, il ne faut pas être impulsive ici. Il faut calculer chacun de nos mots, chaque « mouvement » sur cet échiquier dangereux.

Devrais-je utiliser ce que nous savons sur cette ordure ? Au sujet des dossiers trouvés ? J’ai un regard en direction d’Hoani, qui elle aussi sait. Ça me semble être du suicide actuellement, il faudra bien entendu appuyer sur le fait que plusieurs sont au courant et pas uniquement nous. Peut-être que nous ne serons pas exécutées ainsi ? Mon cœur bat si vite dans ma poitrine.

J’aimerais avoir les bons mots, les solutions pour nous sortir de cette situation impossible. Ce n’est pas un film, mais la vraie vie et celle-ci est cruelle. Nous avons un as dans notre manche, mais tentons d’abord la pseudo sécurité.

- Notre foyer est plus qu’une simple maison Grand-Général McCoy. C’est Walla Walla, c’est New Eden. Nous serions ingrates de ne pas vouloir lever le petit doigt pour nous occuper de notre chez-nous. C’est simplement ce que nous voulons vous prouver. Certes, notre travail ne serait pas d’aussi bonne qualité que celui des hommes, mais vu les grandes pertes, nous pourrons au moins faire le minimum en attendant que la population masculine grandisse de nouveau. Nous sommes les épouses de Walla Walla et nous voulons prendre soin de notre maison Grand-Général, nous voulons aider, soutenir nos hommes qui nous défendent, qui donnent leurs vies pour ce paradis que vous avez construit pour nous. J’ai envie de vomir rien que de sortir ces ignominies. Nous sommes à ce point dévouées Grand-Général. Nous n’avions pas d’autre moyen d’être entendus, je vous demande pardon pour toutes les femmes présentes. Nous avions besoin de vous parler, d’offrir humblement à la ville notre maigre savoir-faire en attendant de gagner nos batailles, en attendant de repeupler New Eden avec plus d’hommes suite aux massacres de ces sauvages.

Je les hais. Tous autant qu’ils sont. Si je pouvais, je lui enfoncerais un crayon au plus profond de l’orbite de son œil…


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 32542
Sujet: Re: Révolution féministe   Lun 29 Aoû 2022 - 19:23
C'est sans s'en cacher qu'il roule des yeux avant de passer l'une à l'autre. Vos grands discours sentimentaux l'ennuient profondément, et il n'est pas prêt à faire un effort. Il va falloir frapper plus fort pour capter son attention fermement et l'obliger à céder du terrain. Là, il vous occupe volontairement et permet d'éviter d'entacher son parfait petit CV de facho. Ce n'est pas à son avantage de vous céder du terrain. Vous avez fini vos mièvreries ? Demande-t-il. Ou dois-je faire appeler les soldats pour vous faire évacuer la place, et mon bureau avec ça ? Vous nous mettez du travail sur les épaules dont nous n'avons pas besoin, comme vous le dites si bien, c'est un signe méprisant de la main qui vous congédie : Vous avez très probablement des couches à changer ou du ménage à faire ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas  
Hoani Hawksley
Hoani Hawksley
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 597
Sujet: Re: Révolution féministe   Lun 29 Aoû 2022 - 21:27
« Ces mêmes soldats qui ont refusé de nous évacuer par la force quand vous l'aviez ordonné tout à l'heure ? » Je réponds du tac au tac. Mes ongles cessent de labourer mes paumes alors que je ramène les mains devant moi, dévisageant McCoy d'un œil froid. Il en a assez de nos mièvreries ? Cela tombe bien, moi aussi. Aller dans son sens et le monter sur un piédestal invisible n'est de toute évidence pas la solution. Et il devient difficile de rester impassible face à une telle pourriture. J'échange un regard avec Elliot, sentant les rouages d'une machine s'enclencher dans ma tête. Nous avons toutes deux connaissance de choses que nous ne devrions pas savoir. Pour autant, je détourne le visage, ne souhaitant pas en arriver là, pas encore. M'enlisant néanmoins dans un entêtement qui, je le sais, pourrait me mener à ma perte. Mais putain, je n'en peux plus de devoir lui baiser les pieds. Ce type ne mérite rien de mieux que de crever sur le bucher. « Vous avez besoin de nous, Grand Général. Nous avons besoin l'un de l'autre. » Tempère je, guère convaincue par cette demi-teinte employée.

Au diable les bonnes manières. « Nous ne serions pas ici si ce n'était pas le cas. Les femmes dehors sont prêtes à camper ici le temps qu'il faudra, pour obtenir des droits. » Je soupire. « Des droits fondamentaux, qui consistent principalement à vous rendre service. Reconnaissez qu'on a connu plus terrible comme revendication. » J'arbore un fin sourire, malicieux. Il se moque de nous, mais il n'est pas le seul à savoir jouer au con. « Du ménage, il y en a certainement toujours à faire. » A Walla Walla, ça ne manque pas, les parasites à dégager. Et il doit lui-même en savoir quelque chose, si nos informations sont vraies. Cacher la saleté, il sait y faire et la lueur qui brille dans mes iris pourrait presque trahir le fond de ma pensée. « Mais pensez-vous que si nous n'étions bonnes qu'à ça, nous serions en train de discuter de notre avenir dans votre bureau ? » Je me mords les lèvres. J'ai l'impression d'avoir alourdi l'ambiance, soudainement, et je redoute quelque peu la teneur de mes propos. Pourvu qu'Ell et Hailey n'en paye pas le prix fort par ma faute. Mais je suis désormais lancée, et je n'ai pas encore dit mon dernier mot. « Nous subissons tous les affres de la guerre menée à l'extérieur de nos murs. Tout ce que nous voulons, c'est assurer la sécurité de notre maison, ici. Nous ne devrions pas redouter que le conflit se perpétue à l'intérieur même de nos enceintes. » Est-ce une menace que je profère ? Absolument pas, plutôt une subtile promesse. S'il nous avait écouté plus tôt, il saurait que nous voulons absolument éviter un bain de sang. Mais McCoy saurait aussi que nous sommes capables d'accomplir bien des prouesses.



✧ Now I'm gonna settle the score ✧

I never believed that I would concede, and get myself blown asunder. You strung me along, I thought I was strong, But now you have pushed me under. I've opened my eyes and counted the lies and now it is clearer to me. You are just a user and an abuser, and I refuse to take it. | Muse
Revenir en haut Aller en bas  
Hailey W. Blackbird
Hailey W. Blackbird
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1104
Sujet: Re: Révolution féministe   Mer 31 Aoû 2022 - 21:33
Je me raidis à nouveau, relevant le menton à ses réponses. Le mépris crasse qu’il affiche ouvertement envers les femmes est déjà révoltant en soi, mais celui qu’il rajoute au sujet des mères est dans un sens encore plus inacceptable. Dans une société qui prône enfants et famille, c’est d’autant plus odieux et exécrable.

Hoani reprend en première, alors qu’elle parvient à continuer de prendre sur elle, même si les courbettes et amabilités ont disparues. Est-ce que j’ai peur ? Il serait stupide de ne pas craindre cet homme. Est-ce suffisant pour me faire reculer, alors qu’Hoani et Elliot sont également là, que les femmes attendent dehors ? Alors que ma sœur est toujours portée disparue, que mon époux est gravement blessé, tout comme mon cousin ? Alors que comme nous avons essayé de lui faire comprendre que des familles, des enfants commencent à souffrir inutilement de la faim ?

C’est d’une voix douce que je continue à mon tour. « Je me souviens d’une histoire que mon père a racontée quand j’étais plus jeune. Il expliquait que dans les années 70, des femmes proposèrent l’idée d’une journée de grève pour montrer que leur présence, que leur travail était indispensable. Non seulement au niveau des foyers, mais également au niveau de l’économie du pays. Elles se passèrent le mot, contactèrent les radios et télévisions, elles se débrouillèrent si bien que le monde entier en entendit parler.
Durant une journée complète, les femmes ne firent rien. Elles n’allèrent pas travailler, elles ne s’occupèrent ni de leur foyer, ni de leurs enfants. Je n’ai plus le pourcentage en tête, mais il y eut suffisamment de participantes pour que les usines ferment. Pour que les journaux ou les téléphones ne fonctionnent pas. Pour que les écoles ferment. Pour que les banques, les théâtres, les magasins soient eux aussi fermés. »
J’ai un mince sourire en le dévisageant. « Une journée. Il a suffi d’une journée pour montrer l’indispensabilité de femmes. Une journée pour qu’elles obtiennent l’égalité. Et, général McCoy, il s’agissait d’un pays entier. Le non travail des femmes a provoqué la fermeture d’un pays entier. L’Islande si ma mémoire est bonne.
Pensez-vous qu’il en ira différemment ici ? »


Je le dévisage, inspirant profondément pour ne pas baisser les yeux devant lui. « Vous nous avez fait venir ici en pensant que nous recevoir sans nous écouter serait suffisant ? Vous pensez que les femmes dehors n’ont pas mûrement réfléchi leurs actions, mesuré les risques qu’elles prenaient ? Vous ne voulez plus de nos mièvreries ? Soit. » Et les voix des femmes qui continuent de scander dehors sont d’une aide inestimable. « Vous ne voulez pas nous entendre quand nous proposons notre aide. Vous continuez de ne pas tenir compte de ce qui se passe autour de vous. Vos soldats sont épuisés, blessés. Beaucoup trop sont morts et les familles les pleurent sur des tombes vides. Leur demander d’ignorer ce qu’il est arrivé, nous imposer de nous taire alors que la quiétude et l’avenir de nos familles sont en danger, tout en nous demandons de prendre soin de nos foyers, est un non-sens. » Je tourne la tête vers la fenêtre. « Vous devriez prendre en compte nos demandes. Laissez-nous prendre soin de nos familles et de nos foyers. De cette ville. Nos épaules sont bien assez solides pour supporter quelques charges supplémentaires. Laissez les femmes travailler général McCoy. »  


Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi
Revenir en haut Aller en bas  
Elliot Müller
Elliot Müller
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 587
Sujet: Re: Révolution féministe   Dim 4 Sep 2022 - 16:20

Je me mords l’intérieur de la joue avec force. Jouer les femmes comme ils veulent l’entendre ne fonctionne pas. Je les hais. Avec ou sans courbettes, il est difficile, voire impossible de se faire entendre. Je ne crois pas une seule seconde qu’ils soient réellement persuadés de notre statut inférieur. Je pense que ça les arrange plutôt.

Les apportent de nouveaux bons points. Les soldats qui n’ont pas voulu s’en prendre à nous. Les hommes qui sont épuisés, amoindris ou morts à cause de leurs guerres stupides. Cette histoire de grève dans les années soixante-dix…

- Vous avez peur de quoi au juste ? Nous devons nous marier, nous devons enfanter, nous devons prendre soin de nos foyers… de travailler ça ne changera pas ces lois, pas encore, mais nous y viendrons bien sûr, New Eden en profitera d’avoir des bras supplémentaires. C’est simplement un fait. Vous préférez l’ignorer, vous préférez voir votre peuple dans la misère, c’est ça ? Faut-il que nous nous adressions à un autre Grand-Général qui aura l’esprit de voir la force de travail qui s’offre à lui ? Parce que, Grand-Général McCoy, aujourd’hui se reproduira, vous pouvez en être certain. Pas pour simplement s’opposer à vous, mais simplement pour aider notre communauté.

J’espère qu’il va revenir sur ses positions de gros misogynes. J’ai envie d’utiliser les résultats de notre petite enquête sur lui, mais il faut que l’on conserve ce dossier sur lui, que nous faisions éclater ça en grand pour qu’il n’y ait aucun choix possible, mais le châtiment pour ce monstre.

Pas ici, pas maintenant. Sinon, nous allons disparaitre. C’est ainsi qu’ils fonctionnent, surtout pour quelque chose d’aussi gros, d’aussi grave. Il ne faut absolument pas gaspiller cette information.

Je garde un visage que je veux neutre, mais à l’intérieur de moi-même c’est un maelström d’émotion qui me tord les viscères. Je ne sais pas si j’ai les mots pour arriver à obtenir ce que demandent les Femmes. Je ne sais pas si j’étais la bonne personne à envoyer ici devant ce Grand-Général-du-ridicule. Je vais faire de mon mieux, je vais me battre pour toutes les autres.


Freedom
IN MY HEAD
A SOUL ON FIRE AND A WILL TO LIVE

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Révolution féministe   
Revenir en haut Aller en bas  
- Révolution féministe -
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: