The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Live forever
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3748
Sujet: Live forever   Sam 9 Juil 2022 - 19:58
Fixer son berceau vide est une torture que je m'inflige tous les jours, dans l'espoir d'entendre son souffle indistinct à l'intérieur. Parfois, mon cerveau fatigué me craint d'illusion de ses babillements incertains, j'ai l'impression que je n'aurais qu'à me lever, me pencher, pour le voir en train de gigoter doucement sur son matelas. J'aurais droit à son sourire amusé de me voir, son exclamation joyeuse à l'idée de rejoindre mes bras, d'obtenir son biberon, ou dieu sait quoi encore. Tant qu'il s'agit de moi. Le néant qu'il laisse derrière lui me semble insurmontable à cet instant, et il me faut reprendre ma respiration douloureusement pour essayer de sortir la tête de l'eau.

Je suis immobile depuis suffisamment longtemps pour sentir les crampes dans mes articulations se rappeler à moi. Ce que mon fils a attrapé, je l'ai eu aussi, et je m'en remets à peine. Avec sa mort, c'est une part de moi qui m'a été arraché et que rien ne vient combler, d'une quelconque manière. Je n'ai même plus la force d'être frustrée, en rage, je suis juste fatiguée de ce deuil supplémentaire à devoir vivre dans ces circonstances. Moi qui reprochais à Stanley de n'être qu'un fantôme avec nous, je n'en mène pas plus large. Sa fille est mieux avec lui pour l'instant, je suis incapable de la rassurer.

C'est May qui est venue me soutenir, comme elle peut. En d'autres circonstances, sa présence aurait été un soulagement mais je ne suis pour l'instant pas capable de le voir ainsi. Une vue de l'esprit, je me redresse et me rapproche, pose la main au bord de son berceau, pour ne fixer que son absence dans celui-ci. Je sens mon menton trembler, et retiens mes larmes comme je le peux. Cet endroit ne devrait pas être fait pour des pleurs de cet ordre-là. Je déglutis, me penche. Attrape une peluche qu'il affectionnait, viens la serrer contre moi doucement.

Elle porte encore son odeur. Comme tout dans cet endroit, que je n'ose pas toucher, ça pourrait faire fuir les dernières traces de lui. Mais mes yeux embués se portent sur cette peluche, et derrière, la porte grince doucement. Je sais que c'est May. Est-ce que tu- J'ai du mal à articuler. Des derniers cris de douleur pour mon enfant, je n'ai pas parlé depuis ce jour, incapable de le faire. Est-ce que tu as maudit mes enfants ? Que je lui demande finalement, en serrant un peu plus cette peluche contre moi. Est-ce que je dois m'attendre à la perdre aussi, à cause de ce- ça. Cet objet. Qui a vu deux bébés disparaitre.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2107
Sujet: Re: Live forever   Dim 10 Juil 2022 - 17:30
La maison est plongée dans la pénombre - comme toutes les autres, à cette heure tardive. Mais l'ambiance qui règne ici est particulièrement différente, et surtout douloureuse. Cette maison jadis tellement vivante et qui aujourd'hui semble si vide, comme si un trou béant s'ouvrait sous leurs pieds. Esther est avec Stanley. Il n'y a que Casey ici, pour qui May tente d'être présente, mais le fantôme d'Esca laisse des traces. La blonde s'assure que Summer ne reste pas toute seule, même si elle sait très bien qu'elle est torturée par cette solitude si pénible. Ce soir là, elle s'endort sur le canapé, aux petites heures du matin. Difficile pour la princesse de fermer l'oeil dans une telle situation. Son amie n'arrive pas à dormir non plus, bien évidemment. Elle lui frottait le dos, quelques instants plus tôt, pour l'encourager à s'abandonner aux bras de Morphée. Même si ce n'était que pour de vulgaires minutes, c'était déjà ça. N'empêche, les cris de la maman en deuil résonnent encore dans son crâne, et ils font vachement écho aux siens.

Cendrillon la force parfois à manger, à boire de l'eau - enfin, du thé, surtout. Et à prendre une douche, de temps en temps. C'est surtout la blonde qui parle, qui discute sans attendre de réponses, pour meubler le vide. Elle ne lui demande rien en retour. Le temps semble s'arrêter, d'ailleurs, tant les jouets qui traînent partout sont un rappel constant de l'absence du petit dernier. Et si Liv avait probablement été plus près d'Esther que d'Esca, le résultat est le même; la détresse de Casey lui dévore le coeur et les entrailles. Elle sait que rien ne pourra apaiser son chagrin. Jamais. Alors elle ne lui offre pas de mensonges pour la rassurer. Que sa présence, et un respect silencieux pour honorer son garçon.

Le dispensaire avait été le théâtre de ses derniers moments, le pire. May ne voulait plus jamais revivre pareil drame. Elle croyait même naïvement, pendant un instant, qu'elle s'en tirait plutôt bien de ce côté. Mais les événements récents lui prouve le contraire. Passant une main dans son visage, Goldenberg se lève donc pour vérifier que Casey est toujours dans son lit. Même si la principale concernée ne dort pas, elle souhaite savoir où elle est, et ce qu'elle fait approximativement. Sa copine doit détester la chose, mais Liv s'imagine toujours le pire. Et si elle décide de faire une connerie, hein?

Sauf que la miss retrouve Summer dans la chambre du bambin, du coup - devant son berceau vide. Elle serre sur sa poitrine la peluche que May avait donné à Esther, quelques années plus tôt. De toute évidence, c'était maintenant la propriété du plus jeune. Enfin, ce l'était. Un sourire étire ses traits en pensant à cette peluche et à son histoire, pourtant. Mais Casey tente de parler, peut-être pour la première fois depuis la tragédie. Et ce qu'elle dit lui glace le sang, littéralement. « Je, quoi - si j'ai quoi? » répète-t-elle dans un automatisme mutin, clignant des yeux à répétition. Un violent frisson s'empare d'elle à la simple idée que sa poisse puisse affecter les enfants d'une autre -  parce qu'évidemment, elle considère vraiment la question de son amie. Et elle est terrorisée de ne pas pouvoir y répondre. Il faut se reprendre, et vite.

« Mais, non, NON - qu'est-ce que tu racontes, enfin. C'est qu'une peluche, je - » Elle s'approche de Casey, comme si le fait de se rapprocher allait l'aider à comprendre ce qui pouvait bien lui traverser le crâne. May s'emballe un brin, sans vraiment être capable de cacher son jeu. Elle inspire et expire longuement, faisant de son mieux pour se calmer - et ne pas alarmer Summer du même coup. « Je n'ai jamais voulu que du bien à tes enfants, Casey. » Heureusement qu'il fait sombre, parce que la blonde en a les larmes aux yeux. C'est le deuil qui parle, sûrement.

Elle pose les fesses par terre dans un soupir de découragement, ne sachant plus ce qu'elle doit faire. « Tu sais quoi? Je sais pas. » avoue-t-elle finalement, dans un murmure qui fait mal. Casey a peut-être besoin de rendre quelqu'un responsable, après tout - de faire du sens d'un événement qui n'en fait pas. « C'est ce que tu crois? » Si c'est ce dont elle a besoin pour se remettre sur pied, May n'hésiterait pas à porter le blâme.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3748
Sujet: Re: Live forever   Mer 13 Juil 2022 - 12:00
Je ne sais plus quoi dire. Je ressens un mélange de colère et de chagrin profond, en tournant le regard vers May. Sa réaction déconcertée ne parvient pas à m'évoquer quoi que ce soit, j'ai besoin de savoir s'il y a un responsable, une personne qui n'est pas moi, à qui je pourrais m'en prendre pour évacuer ce qui me ronge de l'intérieur, comme une foutue tumeur qui ne dégonfle pas malgré la chimio. Ma lèvre inférieure tremble quand je détourne les yeux soudainement, en essayant de déglutir. J'ai les épaules basses, à serrer cette peluche sans savoir ce que je dois en faire, à dire vrai, je me sens juste dépassée par une tonne d'émotions douloureuses et incontrôlables.

Le malheur de May, la blessure que je lui inflige, me semble de fait misérable en comparaison. Et en même temps, je m'en prends à celle qui pourrait comprendre, mieux que tous les autres, ce que je traverse actuellement. Je ne sais pas pourquoi je lui fais ça, et je m'en voudrais en temps normal de m'en prendre à elle. Alors pourquoi cette peluche a connu trois enfants, dont deux qui sont morts ? Que je lui demande de but en blanc. Je tiens une lame chauffée à blanc que je lui enfonce, sans vergogne dans la poitrine.

Je me donne envie de vomir de faire ça, et en même temps, j'éprouve une douce satisfaction à l'idée de pouvoir enfin ressentir quelque chose qui ne ressemble pas à ce vide vertigineux. La mort de Stanley m'avait déjà donné un avant-goût de l'horreur que ça peut être. Mais perdre un mari, ça n'est pas la même chose que de perdre un enfant. Je crois qu'on se remet du premier, on peut avancer. Le deuil que j'ai à faire pour Esca me parait insurmontable, et quand je vois l'état de May au quotidien, je crains de ne pas pouvoir me défaire de cette route.

Ma fille ne l'aime pas trop, c'est ce qui l'a épargné ? Que je renchéris dans la foulée. Elle l'a boudé, oui, cette peluche. Pour autant, ça a permis à Esca d'y tenir, et voilà maintenant ce qu'il en est. Je n'ai plus mon enfant, mon bébé, et May non plus n'a plus sa fille. Et cette peluche est toujours là, entre nous, à supporter le poids de deux vies arrachées bien trop vite. Les larmes m'échappent, je ferme les yeux longuement et essaie de retrouver mon souffle. Mais je manque d'air depuis trop longtemps, et la mort d'Esca est le coup de grace.

Non, je n'en sais rien, que je lui murmure. Je ne sais pas si je le pense vraiment. Une part de moi a envie de se dire qu'elle n'est pas responsable, que je n'ai rien pu faire. Et remettre la faute sur un objet maudit, c'est plus simple que d'avoir à assumer que je suis une mauvaise maman. Je veux juste que mon fils soit vivant, que je lui chuchote sur le ton de la confession, sans qu'elle ne puisse rien y changer. Je m'effondre au sol à mon tour. Je voudrais que ça soit moi, pas lui, au moins, Stanley aurait pu s'occuper de lui...




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2107
Sujet: Re: Live forever   Lun 18 Juil 2022 - 0:37
Oui, pourquoi donc? May se pose la question en même temps que Casey ose la formuler. Les mots font excessivement mal, d'ailleurs. La blonde pose la main à sa poitrine, jouant avec son t-shirt comme si le simple fait de froisser le tissu entre ses doigts pouvait atténuer la brûlure qui rage dans sa cage thoracique. Toute la culpabilité qu'elle avait auparavant enfoncé au fond de son petit coeur, concernant sa fille, reprenait soudainement le dessus. Et la vague est bien trop forte pour qu'elle puisse encaisser. Elle ne peut donc pas répondre à son amie, sur le coup. Que peut-elle bien lui dire alors que Cendrillon doute elle-même, de toute façon? Et si c'était vrai? Si cette peluche était maudite parce que sa propre petite personne l'avait toujours été, au fond? Liv avait raison depuis le tout début, finalement, si?

La miss baisse les yeux, tentant de balbutier quelques mots pour ne pas perdre la face - et pour ne pas exploser devant une mère en deuil, surtout. Assise dans la noirceur, elle pose les mains de chaque côté de son crâne, l'espace d'une seconde. « Je sais pas, Casey, okay? Je, je sais pas! » Si c'était ce qui avait épargné Esther? Qu'est-ce qu'elle en sait, putain? Les accusations de Summer sont lourdes sur les épaules de May, là, tout de suite. La panique s'empare à nouveau de son esprit, et le fait de prendre le blâme pour la mort du gosse semble soudainement beaucoup trop étouffant et douloureux pour la princesse. Elle n'ajoute pas un mot, levant les mains devant elle comme si sa copine pouvait la voir, alors que non. Casey est aveugle, dans l'immédiat. Elle ne semble avoir de yeux que pour la peluche, et l'endroit où dormait jadis Esca.

Mais la maman affirme finalement qu'elle ne sait pas. Liv sait très bien ce qu'elle peut ressentir. Cette détresse si forte, ce désir vital de vouloir arrêter le temps pour revenir en arrière, quand il était encore là. C'est ce dont elle lui fait part, d'ailleurs, avant de s'effondrer à côté de May. Ce qu'elle mentionne ensuite lui fait d'autant plus mal. Goldenberg donnerait tout pour ramener sa fille, elle aussi. Elle comprend parfaitement ce qui étouffe le corps tout entier de Casey. Cette impression qu'elle ne pourra plus jamais respirer. La petite soupire de chagrin, surtout quand elle affirme qu'elle aurait voulu donner sa vie pour la sienne. Elle le sait. Elle le sait tellement.

« Tu crois qu'il est au paradis? » demande-t-elle tout bas, dans une certaine innocence pourtant si sombre. « Avec Grace. » ajoute Lively en un souffle muet, pour elle-même. Et quand elle repose les yeux sur la peluche toujours dans les mains de Summer, ses yeux se plissent de doute et de rage à nouveau - autant envers elle-même qu'envers ce stupide jouet. « On devrait la détruire. L'éventrer, si c'est ce qu'il faut. » Et elle pèse ses mots.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3748
Sujet: Re: Live forever   Lun 18 Juil 2022 - 15:13
Je me sens vide. Vide de toutes émotions, vide de toutes envies. Je demande juste à ressentir autre chose que ce vertige en moi, qu'Esca a laissé en mourant. J'aurais aimé que ça soit différent. Que son existence ne se résume pas à naitre, voir son père disparaitre, l'abandonner ensuite, et supporter une mère comme moi. J'ai l'impression douloureuse qu'avec une autre, jamais ça ne serait arrivé, jamais elle n'aurait eu à le tenir dans ses bras sans en sentir le moindre signe de vie. Jamais on ne serait venu lui annoncer désolée madame, mais votre fils ne respire plus.

Je souffle un grand coup, en fermant les yeux. D'autres larmes sont tombées, d'autres que je ne pensais plus avoir. Je ne me rends même plus compte de quand je pleure ou pas, je ne sais plus vraiment dans quelle direction je vais, ni à quelle occasion. Pourquoi. Pourquoi, moi, je respire, si ce n'est que pour souffrir davantage de son absence. J'ai l'impression terrible d'être seule au monde, même au milieu des autres, encore plus au milieu des autres. Combien ont voulu me soutenir, sans jamais que ça me touche, que je les vois ?

La présence de May est tout juste une consolation. Ses mots me parviennent de loin à nouveau. Elle n'a pas la réponse à mes questions, je suppose que personne sur cette terre le sait. Mais sa remarque me fait relever les yeux vers elle : Tu y crois ? au paradis. A l'enfer. Parce que si je fais un pas en arrière, je peux répondre sans sourciller que l'enfer, on le connait déjà. Et que d'une certaine manière, ne plus pouvoir y vivre, c'est forcément être arrivé de l'autre côté. Je soupire, je secoue la tête. Je n'en sais rien. Je ne me suis jamais posée la question.

Sans doute parce que devoir composer avec ma propre mort est un mystère pour moi, alors celles de mes enfants ? Il n'y avait pas un monde où je pouvais sérieusement l'envisager. Et me voilà aujourd'hui, à devoir m'y confronter, sans comprendre vraiment les enjeux. Tu as raison, je fixe longuement la peluche et tout ce qu'elle représente. Ce que ça signifie. Je la lui tends dans la foulée : Commence, que je lui demande. Parce que Grace a été la première à partir. Alors, c'est logique qu'elle entame les hostilités.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2107
Sujet: Re: Live forever   Lun 1 Aoû 2022 - 8:13
« Je crois que oui. Je n'ai pas vraiment le choix. » Autrement, May ne peut que se perdre dans un tourbillon sans fin. Elle imagine que Grace veille sur elle, sur tous ceux qui comptent pour Cendrillon, en particulier Esther et Raf. Elle l'imagine calme, en paix. Loin de cette détresse qu'elle pouvait lire sur ses minuscules traits, jadis, quand elle est née. C'est cliché, oui - naïf, surtout. Mais c'est la seule chose qui l'empêche d'éclater. D'ailleurs, égoïstement, une partie d'elle pense souvent que c'est peut-être mieux ainsi. Grace est épargnée de ce monde de merde, à l'abri de la connerie humaine et des monstres qui errent dans les rues. Elle n'aura jamais à les affronter, comme elle n'aura jamais à encaisser les coups durs de cette vie parfois si brutale. Liv soupire tristement, réalisant pourtant - pour la centième fois, au moins - que ça signifie aussi qu'elle ne pourra jamais la prendre dans ses bras, et la regarder grandir.

Elle comprend donc très bien la douleur de Casey. Peut-être trop. Sauf que la blonde ne le lui dira pas. Elle le sait. Et malgré toutes les similitudes, la situation est si différente. Elle a eu tellement plus de temps, avec Esca. Mais elle ne lui dira pas ça non plus. Ce n'est que de la jalousie mal placée. « Parle-moi de lui. Quand tu en auras envie. » ajoute-t-elle finalement. Liv essaie de l'aider, après tout. Et si elle n'a jamais vraiment eu l'occasion ni le courage de parler de Grace, peut-être que Summer pourrait le faire - pour son propre bien.

Mais c'est la peluche qui a toute l'attention des deux demoiselles, pour l'instant. Casey est d'accord avec elle, ce truc doit être détruit. May est un peu surprise par le geste sec de son amie. Elle se redresse un brin, le jouet dans les mains sans vraiment savoir quoi en faire. Elle hoche la tête, un tantinet nerveuse, soudainement. La princesse veut bien commencer, mais elle se fige devant l'animal de malheur, se demandant si elle devrait vraiment passer à l'acte. Ce n'est pas l'envie qui manque, mais si ses gestes ne faisaient qu'empirer l'état de Casey? Et puis merde. Peut-être qu'elle en a besoin, et elle aussi.

Elle se tortille un peu pour s'emparer de son fidèle couteau de poche, à sa taille. Son frère doit bien se marrer, peu importe où il est, de la voir encore et toujours utiliser ce petit truc de l'armée. Elle pose la peluche devant elle, se mettant à genoux avant d'enfoncer la lame une première fois dans le ventre de la bête. Rien de plus. Sa respiration s'accélère subtilement, regardant sa copine du coin de l'oeil avant de reporter son attention sur le couteau, planté là. Elle s'en empare, enfonçant à nouveau l'arme dans la peluche, une fois, deux fois, puis trois - remontant cette fois jusqu'à la tête du jouet dans un craquement sourd - faisant pendouiller le crâne de la peluche sur le côté.

Et sans un mot de plus, May s'arrête - devant se calmer un brin avant de vraiment s'énerver. Allant poser les fesses sur ses pieds, toujours à genoux, elle se retourne vers Casey, tenant le couteau par la lame pour lui tendre la poigne. « Tu dois lui parler en le faisant. À haute voix ou pas. Reproche-lui tout ce que tu veux. Ce qu'on t'a volé. » Il faut bien faire sortir le méchant pour ne pas s'empoisonner avec.


'You got a million shadows there, dancing in your head, calling out your name. You got the battles, you got the scars. You got the crack in the windshield view and the curse of the full moon but oh babe, you got heart.
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Maverick-Summer
Casey Maverick-Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 3748
Sujet: Re: Live forever   Lun 1 Aoû 2022 - 11:17
Je ne sais plus quoi dire, ni quoi faire et encore moins quoi penser. Imaginer qu'Esca est dans un autre monde, sans moi, ne fait que me ronger de l'intérieur. Mes yeux s'embuent à cette idée, qui m'est trop douloureuse pour que je parvienne à vraiment l'accepter. Tout ça me sert le cœur, me compresse les organes, je ne sais pas comment je vais faire pour lui survivre. Parce que ma tête est bien incapable de trouver du sens à sa mort, et que finalement, je ne suis qu'un concentré de chagrin qui ne s'épuise pas.

C'est trop douloureux, que je souffle à May quand elle me demande de lui parler de lui, lorsque j'en aurais la force. Elle peut sans doute imaginer à quel point ça me fait mal, et encore. Je crois que le pire, ce sont toutes les promesses qui sont mortes avec lui. Le futur qu'il aurait dû avoir, les bonheurs simples qu'il ne vivra jamais. Le fait de ne plus pouvoir le serrer dans mes bras, ou que je ne l'entendrais jamais tenter d'articuler ses premiers mots. Tout ça me prend à la gorge, furieusement.

Je souffle longuement avant de secouer la tête : Je ne pense qu'à ce qu'il me manque avec lui, et ce qui me manquera pour toujours, ce sont d'ailleurs les idées qui m'obsèdent désormais. M'attacher à Esca pour deux, c'est tombé au pire moment. Je ne sais pas si c'est une manière qu'a eu le destin de se venger de mon comportement. De ne pas avoir été suffisamment gentille avec Stanley, peut-être ? L'idée me parait totalement folle, mais parce que rien n'a de sens, je suis prête à le croire : J'étouffe, que j'ajoute pour May.

Elle sort son couteau, vient porter les premiers coups. J'ai l'impression de me les recevoir moi-même, j'en suis rendue à fermer les yeux, tremblante de nerfs. Je ne sais pas si ça me fait du bien de le voir, ou si j'en souffre encore plus. Quoi qu'il en soit, elle vient me donner l'arme, et je la saisis dans ma main en la fixant longuement. Les lèvres pincées, le menton tremblant, je hoche la tête et prends la peluche pour la fixer. Il me faut inspirer longuement avant de porter un premier coup qui ne me libère pas. Ou du moins, pas que je le crois.

Pourtant, c'est mécaniquement que mon geste se répète, quand un sanglot m'échappe de plus belle. Je cesse quand l'arme passe à travers, abime le sol, et je ne me redresse que pour saisir la poubelle et le fourrer à l'intérieur. Mes pas m'amènent au salon, je récupère bouteille d'alcool et allumette pour venir brûler les derniers restes de cet objet de malheur. Le mélange est abstrait, sans doute dangereux, mais je m'en fiche. Je veux juste m'en débarrasser pour de bon.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Live forever   
Revenir en haut Aller en bas  
- Live forever -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: