The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

We haunt ourselves -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 243
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Lun 11 Juil 2022 - 3:52
C’est finalement Tori qui s’avança pour l’aider à soulever le corps alors que Faith se débarrassait de l’autre. Anya tira de toutes ses forces et à sa grande surprise, le cadavre se souleva plutôt facilement au final. Heureuse de se sentir utile, elle aida la jeune femme à porter le corps jusqu’à la fenêtre, sans se rendre compte que celle ci faisait le plus gros du travail, de loin, sans laisser paraitre le moindre signe d’effort.
Une fois leur fardeau balancé dehors, Anya s'épousseta les mains l’une contre l’autre, un air satisfait sur la figure puis s’avança vers Teto pour reprendre la peluche alors que les deux adultes sortaient enfin de la pièce pour continuer d’explorer le reste de la bâtisse.
De retour dans le couloir, elle regarda une seconde Tori s’approcher d’une porte et la pousser, puis Faith qui faisait de même pour celle d’en face. La fillette observa un instant le couloir dans lequel elles se trouvaient. Il était sombre et aussi poussiéreux que le reste, et à force de le regarder, Anya avait de plus en plus cette image d’un gouffre béant qui attendait de les engloutir.
Elle frissonna un instant, resserrant Teto contre elle. Elle n’était pas sûre d’aimer cet endroit… Mais Faith et Tori semblaient compter sur elle, alors elle ne voulait pas passer pour une peureuse devant elles. Elle prit une inspiration pour se donner courage, hocha la tête avec conviction et s’avança à son tour.
Le couloir n’était pas si long et se terminait par un escalier et une porte dans le fond. Elle s'approcha un instant du premier et, posant un main sur le garde-corps, pencha la tête pour tenter d'apercevoir l’étage. Peine perdue, il semblait encore plus sombre que le reste. Tout était si silencieux… Là où elles avaient pourtant pu entendre des râles de rôdeurs juste avant. Anya aurait presque préféré continuer à les entendre tant ce silence était oppressant…

Elle décida finalement de se désintéresser de l’escalier pour l’instant et après avoir jeté un oeil à Faith qui poussait un berceau hors de la pièce qu’elle fouillait, elle décida de s’approcher de la porte au fond.
Elle leva un sourcil surpris en remarquant que celle-ci était entrouverte contrairement aux autres. Curieuse, elle se rapprocha doucement et posa une main sur la poignée. Elle la retira aussitôt en grimaçant de dégoût. Quelque chose de poisseux et verdâtre était présent sur la poignée de métal. Elle se contenta donc de pousser lentement la porte en bois pour jeter un coup d’oeil à l’intérieur.
La porte grinça en se déplaçant sans doute pour la première fois depuis des années.
Une sorte de vieille cuisine… Aux fenêtres couvertes de papier journal, ne laissant quasiment pas passer la lumière de l’extérieur…
Anya regarda de tous les côtés, sa peur presque emportée par sa curiosité. Elle fit un pas à l’intérieur avant de s’arrêter en apercevant quelque chose par terre. Elle pencha la tête d’un air intrigué et s’accroupit au sol. Posant Teto à côté d’elle, elle attrapa ce qui semblait être une vieille poupée d’enfant de prime abord.
Elle frissonna alors en la portant à son visage. Le visage en plastique du jouet avait été “décoré” de plusieurs clous plantés ça et là et ses yeux retirés étaient couverts de scotch noir. Sur ce qui restait de son vêtement de tissu on lisait encore les mots écris au feutre noir “pas d’innocents”.
Un claquement lointain suivit d’un cri retentirent alors, faisant faire un bond à la fillette qui lâcha la poupée en réflexe, l’envoyant s’écraser contre un plan de travail au fond. Elle se retourna vivement et revint à la porte pour observer le couloir, les yeux ronds.

“C'est rien, juste un courant d'air. Vous venez ?” rassura la voix de Faith depuis la pièce où elle se trouvait.

Anya souffla de soulagement, tentant de calmer le rythme de son cœur. Elle se sentait un peu bête d’avoir peur comme ça. Ca n’était qu’une vieille maison… Et puis les fantômes ça n’existait pas !
Sur cette conviction, elle se pencha pour ramasser Teto et s'apprêtait à rejoindre les deux femmes, sans se rendre compte qu’une silhouette s’était relevée dans la cuisine et se rapprochait d’elle à présent, alertée par le bruit récent…

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2286
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Lun 11 Juil 2022 - 13:36
Il y a des antres qui aspirent tout ce qu'elles peuvent. Et parfois, le Diable y fait son nid. L'idée lui traverse l'esprit soudainement alors qu'elle scrute la pièce autour d'elle et qu'un frisson lui parcourt l'échine. Cet endroit n'est pas pour lui plaire du tout, pas avec ce qu'il y a d'écrit aux murs, ni avec les trouvailles qu'elles font. Les allures de maison hantée ne sont pas que des allures, et ce constat silencieux lui arrache une grimace. Un grincement derrière, c'est à cet instant que Tori se rend compte à quel point elle se sent tendue et oppressée, presque observée.

Comme si deux yeux s'étaient braqués dans son dos. Peu importe si elle se retourne pour comprendre, ce regard ne quitte pas ses omoplates. Elle ne sait pas si c'est dû à la mort présente dans cette pièce, ou à tout autre chose. Elle gémit un instant, le genre de gémissement effrayé qu'elle connait bien. L'envie de se cacher sous le lit, ou sous une table, la prend soudainement. Et en parlant de ça, la brunette a un pas sur le côté, en piétinant ce qui ressemble à un clou rouillé. Moment de flottement, elle se baisse pour le récupérer.

L'observation prend un petit temps, alors qu'elle avise de ce dernier doucement. Puis en relevant le regard, elle en trouve un autre, et une poignée supplémentaire sous le lit de l'habitante de ces lieux. C'est... étrange ? Dans les croyances populaires, les clous sous les lits servent à faire fuir les esprits démoniaques, pour qu'ils s'approchent par des portes. Dans le même temps, ses doigts effleurent une poudre au sol, des petits cristaux de sel qui semblent se répartir uniformément devant la porte et la fenêtre. Ils ont été balayés par le vent et le temps mais... Tori n'est pas du tout à l'aise, soudainement.

En sortant de la pièce, Tori retrouve Faith, fronce les sourcils. Mais il s'est passé quoi dans cet endroit ? Lui demande-t-elle alors. Quand un cri retentit soudainement. Elle se raidit, se tourne vers Anya, elle a la vue imprenable sur la jeune fille, et surtout le mort qui tend ses mains osseuses vers elle. Pas le temps de filer, Tori n'a que quelques pas pour prendre de l'élan et finalement c'est dans un lancer parfait que sa hachette se plante dans le crâne du rôdeur réveillé.



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 752
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Lun 11 Juil 2022 - 20:24

Bon.

Ca commençait à devenir bizarre, même pour elle. Surtout avec cette sensation que le fantôme d'Edwin la suit partout, quoi que sa présence n'ait jamais été maléfique à ses yeux. Con, odieux, égoïste ? Oui. Mais pas maléfique. Et malgré les problèmes entre eux, il n'empêchait. La présence de l'acteur lui manquait. Fermant un court instant les yeux avant de rejoindre les filles, surprise par le regard angoissé de Tori qui s'inquiète de ce qui à pu se passer ici, haussant les épaules. Comme partout ailleurs. Trop de morts, les gens ne l'ont pas supporté et sont partis en vrille ? Et celle là, de vrille. Un bijou carrément. Mais la discussion se stoppe sitôt qu'Anya hurle, et que la hachette de Tori vient stopper le mort à sa poursuite. Réceptionnant la gamine dans ses mains, venant poser deux mains rassurantes sur les épaules de la cadette. C'est rien, c'est fini. Tori à tout déchiré. qu'elle lance en offrant un sourire impressionné à la niponne, reprenant à l'égard des deux filles.

Bon, vous avez trouvé quoi alors ? D'autres corps, un possédé dans une chambre, des clous, un tableau d'une nonne démoniaque ?

Elle en rit. Parce qu'elle est sans doute trop désabusée par la vie pour se formaliser de quelques petites inscriptions démoniaques, et de substances étranges sur le coin des fenêtres. Si elle croit aux fantômes, elle ne les craint en rien. Mais elle voit bien que le regard des filles n'a rien de rassuré, alors qu'elle fronce les sourcils.

Les filles, ce n'est qu'une maison. En mauvais état, mais qui tenait le choc. Quoi qu'il se soit passé ici, c'est ce qu'on fera dedans qui lui donnera une bonne énergie ou pas. Vous voulez quand même pas qu'on bénisse l'endroit en y faisant brûler de la sauge, si ? D'accord, certaines choses étaient étranges. Mais c'était son infirmerie. Alors, ce n'était pas trois connards de l'au delà qui allaient venir lui prendre la tête ou assurer que c'était à eux hein. Mais elle doit bien admettre que quand des bruits de pas font grincer le plancher du dessus, elle pince les lèvres. D'appréhension, sans doute. Ou de doute, aussi.

Ok, j'vais botter le cul du fantôme, et vous vous occuper de m'attendre sagement ici. D'accord ?




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 243
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Mar 12 Juil 2022 - 2:14
Des pieds frôlant silencieusement le sol…
Une mâchoire s’ouvrant et se refermant par intermittence…
Une silhouette apparaissant dans l’encadrement de porte…
Des mains décharnées, squelettiques, se tendant vers la proie inconsciente…

Lorsqu’elle sentit le contact d’une poigne saisissant le haut de son sweat, Anya sursauta bien plus violemment que précédemment, poussant cette fois une hurlement de frayeur autant que de surprise.
En réflexe, elle bondit en avant tout en regardant derrière elle. La vision du rôdeur au visage desséché augmenta sa peur de manière drastique tout en faisant rater un battement à son coeur. Elle tenta de courir mais la créature avait saisi la capuche de son haut dans un réflexe mécanique. La fillette cria de plus belle, autant de panique que de rage et se secoua dans tous les sens pour tenter de se dégager du rôdeur qui approchait sa mâchoire affamée d’elle.
Il y eu alors un bruit de course, suivi d’un sifflement et enfin d’un son mat. Elle regarda avec stupéfaction une hache trancher l’air pour venir se loger dans le front de son assaillant. La poigne se relâcha et, se dégageant vivement, elle courut dans le sens opposé, mettant autant de distance qu’elle pu avec la créature.
Apercevant Faith et Tori qui accouraient, elle se plaqua en réflexe, de dos, à la première, le coeur battant à tout rompre. Le rôdeur ne bougeait plus, étalé sur le sol du couloir. Anya reprit son souffle alors que Faith tentait de la rassurer. Sa peur un peu apaisée, à défaut d’être calmée, elle jeta un regard à Tori, réalisant ce qu’elle venait de faire. Regard qui s’emplit d’admiration maintenant qu’elle réalisait le lancer de hache qu’elle avait effectué pour la sauver.

Sans doute pour détendre l’atmosphère, Faith partit sur le ton de la plaisanterie, leur demandant ce qu’elles avaient trouvé. Anya s’écarta d’elle, un gênée à présent par son geste réflexe et lui rendit un regard hésitant. Elle ouvrit alors la bouche.

“..U.. Uuu.. P.. p…”

Rien à faire, sa voix s’étouffa dans sa gorge, bloquée par la Anya effrayée dans son esprit.
Elle ferma la bouche, dépitée et l’air penaud. A la place, elle se contenta d’adresser un regard peu assuré à la jeune femme.
Sans doute que son inquiétude était palpable car Faith tenta de les rassurer Tori et elle. Anya déglutit. Même si elle se doutait que son inquiétude des lieux n’était pas rationnelle, elle n’arrivait pas à s’enlever cette impression oppressante qu’elle ressentait ici. Elle hocha néanmoins la tête pour ne pas paraître démotivée ou couarde, serrant tout de même Teto plus fort contre elle.
Faith annonça alors qu’elle s’occupait de “botter le cul du fantôme”, leur demandant d’attendre ici. Anya hésita. Malgré l’assurance incroyable de la jeune femme, elle avait l’impression d’avoir vu quelque chose de moins rassurant dans son regard… Elle déglutit de nouveau et lança un regard interrogatif à Tori, attrapant le sifflet qu’elle lui avait passé autour du cou comme en réflexe.
Mais finalement, après une courte hésitation, elle inspira et expira profondément et fit un pas pour se placer à côté de Faith.
Comme elle n’était pas convaincue de retenter l’expérience de parler, elle leva la main et pointa d’un doigt l’étage en haut de l’escalier, le regard volontaire.

Elle n’avait pas envie de rester en arrière. Elle avait accepté d’apporter son aide malgré ses angoisses, alors hors de question qu’elle se laisse abattre par ses peurs…

Ce n’est qu’une maison…
Ce n’est qu’une maison…
Elle se répétait en boucle les paroles de Faith, comme une litanie chargée de lui donner courage.
Revenir en haut Aller en bas  
Tori H. Watanabe
Tori H. Watanabe
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2286
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Mar 12 Juil 2022 - 10:26
Son souffle reprend son rythme alors qu'elle vient chercher son arme. Elle n'a pas compris son réflexe, se satisfait d'avoir simplement réagi à temps. Au moins, Anya n'a rien, ça a été aussi spontané qu'évident. Dans la foulée, Faith tente de rationnaliser un petit peu leur environnement. Certes, cet endroit a perdu la raison, mais pour la japonaise, il y a autre chose. Il y a plus que ça. Elle ne s'explique pas comment ni pourquoi, c'est simplement une évidence qui lui tient le ventre brutalement. Un truc ne tourne pas rond dans cette maison.

Ses yeux se posent sur Anya. Elle esquisse une grimace. Moi aussi, j'ai peur, lui signe-t-elle lentement, avec une grimace évidente. Elle n'aime pas cette bâtisse, pour le poids douloureux et terrifiant qui semble l'habiter. Puisque Faith semble prendre ça par-dessus la jambe, Tori n'échange qu'un regard avec Anya. Pourquoi sont-elles les deux seules qui y sont sensibles ? Comment est-ce que la psychiatre ne peut pas se sentir matraquée ici ? Peut-être qu'il faudrait sérieusement y penser ? A cette foutue sauge.

_______________


Le lendemain, même endroit. C'est un peu à reculons que Tori s'y rend, Anya sur ses talons. Les morts sortis et entassés pour faire un bucher, toute la maison est à nettoyer intégralement. C'est du boulot, qui va les obliger à y passer de très longues heures. Surtout que connaissant Faith, un travail à moitié fait ne sera pas admis, d'une quelconque manière. Toutes deux sont équipés : bassine d'eau, balaie, serpillère, éponge en maille de fer, gants et masques de protection, elles n'ont pas lésiné sur les moyens. Tori craint d'avantage l'acte d'un esprit frappeur alors... Doucement, elle montre à Anya qu'elle a glissé dans sa poche une petite croix trouvée dans les tiroirs de sa commode, et un plan de sauge des pots de Peter.

Elle espère, de tout cœur, que ça la protègera du mal qui vit ici. Sinon... Eh bien, elle n'en sait rien. Au moins, elle aura essayé, comme elle peut, avec ce qu'elle a.



Us against them
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Faith Williams
Faith Williams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Medic | Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 752
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Mer 13 Juil 2022 - 22:46

Y penser ? Sérieusement ? Elle ne peut s'empêcher d'hausser les épaules à la remarque de Tori qui réceptionne Anya qui n'en mène pas plus large. Et bah ramène même les soeurs Halliwell, si tu veux. Que pouvait-elle dire d'autres après tout ? Quoi qu'elle n'en mena pas large quand une fois arrivée à l'étage supérieur, les bruits de pas la menèrent à un néant profond, et la panique des filles aidant, les força à rompre le nettoyage pour la fin de journée.

____

Elles s'étaient levées de bonne heure le lendemain, pour reprendre le travail. Armées de seaux et de détergent pour rendre l'endroit habitable, alors qu'elle avait passé une nuit blanche supplémentaire à imaginer les plans de la maison comme nouvelle infirmerie attitrée. Les salles de bain ont besoin d'un coup de frais, mais on devrait pouvoir en faire des salles d'eau pour les douches. J'ai bien réfléchi, et je me disais aussi qu'on pourrait faire les chambres à un étage, et les salles d'auscultation à une autre. Et mon bureau... Ici ! Une des seules pièces qu'ils n'avaient pas fouillé, à dire vrai. Tout aussi lugubre que les autres certes, mais qui à le mérite d'avoir une fenêtre plus grande, et une vue sur la mer.

Et alors qu'elle avance au milieu de la pièce en imaginant quelque chose d'un peu plus gai, c'est finalement un grincement nouveau qui lui fait baisser le pied au sol, reculant vivement. Juste au cas ou ici aussi, il n'y aurait pas un épieu pour l'empaler.

Bizarre, on dirait qu'il y à une trappe... fait remarquer la brune au duo qui l'accompagne, sourcils légèrement froncés à cette idée. Vous m'aidez ? C'est là que son regard se porte sur les plants de sauge, lui arrachant un rire. Sérieusement ? Tu veux qu'on s'en occupe maintenant ou plus tard ? Par exemple, une fois sorti d'ici et ne pas être enfumée par les plantes brûlées, ça ne serait pas plus mal. Revenant envers les filles, avant de reprendre.

Après, je peux concevoir que ça ne sera pas pire que l'odeur des cadavres brûlés. Eux, c'était une infection. Jugeant utile de ne pas évoquer le cendrier en crâne humain histoire de ne pas les voir détaler en sens inverse, réussissant enfin à poser ses doigts sur une fente, puis une autre. Anya, soulève le tapis s'il te plaît. Tori, aide moi à tirer, on dirait que c'est coincé... Et honnêtement, s'il s'agissait d'un nouveau passage secret comme au domaine ? Elle n'était pas contre l'idée, bien au contraire !




'Cause my monsters are real
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas  
Anya Sullivan
Anya Sullivan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Inglorious Fuckers
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 243
Sujet: Re: We haunt ourselves -    Jeu 14 Juil 2022 - 9:40
Malgré le courage dont avait fait preuve le trio jusqu’à présent, l’étage supérieur eut raison de leur volonté du moment. Faith ordonna la fin du nettoyage pour la journée et les congédia. Sur le chemin du retour, Anya repensa à ce que lui avait mimé Tori avant de monter. Elle n’en était pas certaine, mais elle avait l’impression qu’elle admettait être effrayée elle aussi. Même si ça ne rassurait pas totalement Anya de savoir qu’elle n’était pas la seule à avoir peur, au moins elle se sentait plus complice avec son hôte.
Elle adressa donc un regard intense à la japonaise sur la route vers la maison. Elle aurait voulu lui sourire, mais sentait ce dernier toujours figé au fond de son esprit…
Enfin, demain serait un autre jour.

♠

Encore une nuit perturbée par des cauchemars sans fin…
Anya n’avait pas beaucoup dormi, mais assez pour ravaler un peu ses angoisses et repartir d’arrache pied aider Tori et Faith.
Tri de sa mèche de cheveux, nouveau comptage d’arbres, et la voilà repartie aux côtés de la jeune femme qui l’hébergeait pour une nouvelle journée de nettoyage !
Un peu inquiète de sentir Tori si soucieuse, elle l’observa sur le chemin, le regard interrogatif. Pour toute réponse, la jeune femme lui montra un croix qu’elle gardait dans sa poche et un pot contenant des plantes séchées. Dubitative, la fillette sembla plus curieuse que jamais. A quoi pouvaient servir ces deux objets ?
Elle dû remettre ces questions à plus tard,déjà parce qu’elle ne parlait pas, ensuite parce qu’elles arrivaient déjà devant la maison en nettoyage. Anya détourna les yeux des corps qui brûlaient, se tenant volontairement le plus loin possible du brasier, angoissée. Pour penser à autre chose, elle jeta un regard à tout l’équipement que Tori avait tenu à ce qu’elles emportent : un balais, des serpillères, des éponges, des masques… ainsi qu’une bassine d’eau propre qu’elles tenaient à deux. Elle se sentait plutôt remotivée de voir tout ça et toute fière de porter un masque d’adulte sur le visage, même si la vue de la sombre bâtisse et du brasero de cadavres refroidissait un peu son ardeur.
Par réflexe, Anya se rapprocha de Tori alors que Faith venait les accueillir.
De retour à l’intérieur, la psychologue leur expliqua avec motivation ses projets de rénovation pour l’endroit. Ceci eu l’effet de faire penser à autre chose Anya qui écouta même leur guide avec une attention fascinée. Elle avait l’impression d’être désignée pour une mission très importante, ce qui la gonflait de volonté.
Une fois ses affaires de nettoyage posées dans le couloir à portée, elle suivit les deux femme vers la pièce encore inexplorée du rez-de-chaussé, non sans avoir auparavant compté les premier barreaux de l’escalier en les touchant l’un après l’autre.
La dernière salle est poussiéreuse… surprenament… et possède une fenêtre plus grande que les autres. Anya ne sait pas trop comment cette pièce peut devenir un bureau, mais il faut dire qu’elle n’avait jamais vraiment vu de vrai bureau. Son regard parcouru les alentours avec curiosité, se faisant interrompre par Faith qui leur annonce la découverte de la trappe mystérieuse.
Alors que la jeune femme semble se moquer de l’initiative de Tori de prendre des herbes séchées, Anya en profite pour poser Teto sur une chaise encore debout et de réajuster consciensieusement son masque sur son visage avant de se rapprocher. L’odeur âcre et nauséabonde des corps calcinés à l’extérieur était infecte mais avec le masque ça devenait tolérable.
Sous les ordres de Faith, elle attrapa le tapis et le tira de toutes ses forces en arrière, dégageant la trappe au sol. Tenant la carpette, elle observa avec une curiosité non dissimulée les deux femme soulever la trappe, se levant même sur la pointe des pieds pour essayer de voir à l’intérieur quand elle s’ouvrit…

“...O… Oùùù… ?...” balbutia t-elle, trop curieuse pour se taire.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: We haunt ourselves -    
Revenir en haut Aller en bas  
- We haunt ourselves - -
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: