The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

This time, there's no sound to hide behind
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Mar 19 Juil 2022 - 15:52
Une légère grimace à sa question. A dire vrai, il ne sait pas si le moment est idéal pour parler de sa culture et de son éducation, mais il faut bien qu’elle comprenne sa gêne. « Pas vraiment non. Ce n’est pas quelque chose d’habituel là d’où je viens. Et… ça fait des années que je n’ai pas fêté mon anniversaire de toute façon. » Il en a encore moins envie depuis qu’il a passé l’année fatidique de ses 40 ans. Cette pensée lui fait serrer les mâchoires, mais il prend une grande inspiration, préférant se focaliser sur l’attention de Max. Qui le touche plus qu’il ne l’aurait cru, même s’il ne sait pas vraiment comment gérer tout ça.

« C’est bien aimable de votre part. » Il ouvre le tube, le renifle un coup et lève un sourcil perplexe. « Je suis bien incapable de dire ce que c’est par contre. » Ca a le mérite d’être original. En tout cas, il est ravi pour les gants et n’essaie même pas de s’en cacher. A sa réaction quand il lui demande pourquoi, il a du mal à réprimer un sourire en voyant sa posture. Forcément, ça lui rappelle quand lui-même se met sur la défensive et il comprend d’un coup mieux certaines choses. Si l’idée de compensation lui passe un peu au-dessus, il continue tout de même de l’écouter, attentif. « Vous êtes une emprunteuse donc. Ma foi, concept intéressant. Première fois que j’entends parler soit dit en passant. »

Et oui, possible que ça l’amuse. En tout cas, il n’a plus envie de voir s’il peut lui rouler dessus en partant, ce qui est un net progrès par rapport aux minutes qui ont suivi leurs retrouvailles. « Je pense que là, la balance est plus que rééquilibrée. C’est même qui suis redevable je crois. » Soufflé d’un ton presque songeur, alors qu’il finit par lui lancer un regard curieux. « D’où l’entrée par effraction dans la voiture. Ca explique tout. » Il hésite à lui demander pourquoi elle n’avait pas envie de lui parler ou de le voir mais, pour le coup, il ne sait pas vraiment ce qu’elle risque de répondre. Et s’il a envie de l’entendre. Finalement, il s’installe contre le capot. « La bienveillance sociale. » Voilà bien quelque chose qu’il n’a plus entendu depuis bien longtemps. Mais il se contente de lui faire un signe de la tête. « Ca ne me dit pas si vous avez envie de rester ou pas. » Il n’aide probablement pas à ce qu’elle prenne une décision. Sauf que son comportement l’a réellement touché, même s’il n’arrive pas vraiment à expliquer pourquoi. Peut-être cette fameuse bienveillance sociale qu’elle évoque. « Je suis content de voir que vous allez bien. » Bon, maintenant qu’elle s’est expliquée en tout cas. Il n’aurait peut-être pas dit la même chose quelques minutes plus tôt.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4179
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Mar 19 Juil 2022 - 16:56
Là d'où tu viens ? Elle le scrute un instant, curieuse. Les bras toujours croisés contre sa poitrine, elle s'interroge. Il parle dans sa famille, ou est-ce une tradition de son pays ? Qu'elle présume être la Chine, sans certitude à dire vrai, elle ne sait pas si ça se fait de demander ses origines à quelqu'un. Il est peut-être né en Amérique d'ailleurs, et ça serait assez insultant de lui laisser entendre qu'il n'est pas vraiment américain, de fait. Comment ça ? Poursuit-elle avant d'esquisser un petit sourire, un peu moqueur : Tu as été un petit garçon privé de cadeau à Noël ?

Bon, s'il lui dit que oui, elle ravalera sans doute très vite son sourire. Max essaie juste de détendre l'atmosphère, ou au moins de s'éviter cette gêne qui semble la prendre à la gorge. Oh je vois que monsieur se moque, fort bien, fait-elle d'un ton boudeur, en détournant les yeux. De mauvaise grace, elle hausse les épaules, attend juste le moment de sa libération pour retourner faire Dieu sait quoi, Dieu sait où. Elle n'ose pas le regard, il y a juste à sa remarque que, soudainement, elle s'exclame : Non ! Et il vient du cœur, celui-là.

Il ne lui doit rien. Il ne lui est pas redevable. C'est un coup à mettre le doigt dans un engrenage interminable ! Et elle ne saura pas du tout gérer une attention gentille, alors autant s'en passer. Par principe. Ce n'est pas la peine, on ne va pas y passer des heures, sur ce sujet ! Poursuit-elle en tentant de rattraper le coup, haussant même les épaules pour faire comme si ça n'était pas si grave. Comme si, elle-même n'avait pas mis trop d'enthousiasme dans ce non sonore : Je trouverais bien l'occasion de t'emprunter d'autres trucs de toute façon, ajoute-t-elle dans la foulée.

Oui, voilà. Au pire, ça se reproduira probablement. Et ça ne lui dit pas si elle veut rester. C'est à dire qu'elle n'en sait rien, il va falloir improviser, non ? Je veux bien. Seulement si on passe à autre chose ! suggère-t-elle soudainement. Elle n'a pas envie de s'y appesantir. Je peux m'asseoir ? Enfin, elle demande ça en contournant déjà sa position, pour bondir sur le capot à nouveau. Elle y avait déjà trouvé sa place, la dernière fois. Autant reprendre cette bonne habitude.

Et un silence, qu'elle aimerait combler. Mais il s'en charge à sa place, et Max porte un regard curieux vers lui : Vraiment ? Il est content ? Ok. C'est cool, oui, enfin, ça va ouais, enchaine-t-elle avant de soupirer pour elle-même. C'est à dire que la dernière fois que quelqu'un a été content qu'elle aille bien, ça remonte à plusieurs années, et elle ne se souvient même plus de qui ça venait. Tu es ici pour quoi, cette fois ? Lui demande-t-elle dans la foulée en portant sur lui un regard intéressé. Toujours la même chose, probablement.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Mer 20 Juil 2022 - 22:43
Un bref hochement de tête. « Je suis né à Shangaï. Je suis arrivé dans ce pays à l’âge de 10 ans. » Il ajoute, avec un bref sourire. « Alors j’ai des traditions un peu … différentes. » Il peut le voir, son sourire moqueur, mais il n’en prend pas ombrage. « On peut dire ça. Les cadeaux ne sont pas une habitude chez nous. Mais ce n’est pas forcément une mauvaise chose. Ca fait apprécier ceux qu’on peut recevoir. » Un peu trop parfois. Il se rappelle encore s’être extasié devant une horreur en pâte à sel. Et la douleur lui serre le cœur un instant avant qu’il ne reprenne. « Me moquer ? Ce ne serait pas mon genre voyons. » Une œillade franchement amusée, peu habituelle chez lui.

Avant qu’il ne lève un sourcil à son non un peu brusque. Et il bat des cils avant de finir par hausser une épaule. « Oh. Je vois. » Il comprend. Plus ou moins. Même s’il n’aime pas trop se sentir redevable de la sorte. « M’emprunter d’autres trucs, ça me va bien. » Au moins, ça équilibrera un peu. Sauf si elle compte lui rendre puissance trois ce qu’elle lui prendra. Ils n’en sortiraient jamais. « Evitez juste de m’emprunter mes clés de voiture, ça m’arrangerait de ne pas avoir à dormir dehors en attendant qu’on daigne venir me chercher. »

Il lui rend un sourire quand elle reprend. « Ca me parait honnête. » Ils ont fait le tour du sujet de toute façon ou, tout du moins, de ces cadeaux qu’elle lui a faits. Un nouveau regard à ses gants, alors qu’il a un hochement de tête approbateur, avant qu’il ne tousse un rire à la voir s’installer sur le capot de la voiture. « Faites-vous plaisir. Je ne ferais pas d’attaque si la voiture est rayée, elle n’est pas à moi. » Et même si c’était le cas, il avait eu assez de carrosserie explosée pour ne pas grincer des dents en voyant un véhicule abimé. « Je suis déjà content quand elle roule. » Il n’en demande pas vraiment plus. Il finit par s’assoir lui aussi et lui lance un regard en coin. « On dirait que ça vous surprend. Vous n’étiez pas de mauvaise compagnie une fois passées les civilités d’usage. » Forcément, il s’est fait amusé. Mais il ajoute, un brin plus sérieux. « Vous avez l’air d’avoir meilleure mine. » Elle s’est remplumée un peu ces derniers jours non ? Ou alors, c’est juste une impression. « Et bien, je fais un petit tour de nos informateurs avant de partir. J’accompagne une délégation pendant quelques semaines dans un autre groupe. Et je n’avais plus de cigarettes non plus. » Accessoirement. « Et vous alors ? Qu’est-ce qui vous amenait ici ? » Il ne lui avait pas demandé la dernière fois. Mais il est curieux de savoir ce qu’elle peut troquer. Ou rechercher. Tout en parlant, il sort le paquet de cigarillos et lui en tend un naturellement, sans même y réfléchir.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4179
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Mer 20 Juil 2022 - 23:41
Ok, là tu as ma curiosité. C'est quoi, ces traditions ? qu'elle lui demande en fronçant sincèrement les sourcils. Parce que de tout ça, elle n'y connait rien, et... ça l'intéresse. Elle a cette soif intarissable de connaissance à ravir, de toute part, elle aime comprendre, apprendre, elle qui était paradoxalement si mauvaise élève. Sans doute parce que le système scolaire ne convenait pas à sa mentalité, à son besoin de liberté. Que faire rentrer bêtement des dates et des formules mathématiques dans son crâne n'a jamais servi à grand-chose, elle est bien trop têtue pour ça : Tu as dû débarquer ici à tes dix ans ? Pourquoi faire ? S'étonne-t-elle.

Et elle écoute, elle boit ses paroles : Donc pour toi, le fait que ça soit moins régulier les rend plus précieux, c'est ça ? Elle ne juge pas, elle essaie de tout saisir. Et en un sens, c'est probablement vrai. La rareté est un gage de beaucoup de choses, finalement. C'est ce qui rend l'objet valeureux, fondamentalement. Un rire échappe à Max, un gloussement qu'elle vient faire taire dans sa main. Elle qui n'aime pas son rire se sent bête de ne pas réussir à s'arrêter, notamment parce qu'elle vient d'imaginer la configuration : Maintenant que tu viens de me le dire, figure-toi que j'ai très envie de faire ça, fait-elle, un peu rouge. Est-ce que j'y gagne quelque chose si je me retiens ? Demande-t-elle. Parce que je ne te cache pas que ça va me demander énormément d'efforts !

Elle a un sourire complice, avise la voiture, prend place dessus. Et esquisse une moue de circonstances. Yuan se contente du fait qu'elle roule : Et elle va super vite comme l'autre, celle-ci ? Lui demande-t-elle avec une oeillade dans sa direction : Je la trouve un peu moins confortable, ajoute-t-elle alors, moqueuse. Ses yeux s'arrondissent un peu à sa remarque, elle tousse un rire incrédule : Evidemment que ça me surprend, je fais tout mon possible pour être imbuvable, et tu es en train de me dire que ça ne fonctionne pas aussi bien que ça devrait ! Ou alors il est masochiste. C'est forcément ça. Ou bizarre. Il vient d'une autre planète, plus probablement.

Suffisamment pour trouver qu'elle a meilleure mine : Arrête de me draguer, tu n'auras rien : je ne suis pas une fille facile, qu'elle lui glisse d'un ton sans appel, quand il parle, puis lui tend le paquet de cigarillo. Bon ok, qu'est-ce que tu veux ? Fait-elle avant d'esquisser un sourire amusé. Ses doigts glissent vers le cigare, qu'elle hésite à allumer tout de suite. Je squatte ici en ce moment, mon abri a été envahi par des nuisibles dont j'ai eu beaucoup de mal à me débarrasser, donc en attendant d'en trouver un nouveau, je fais avec ce que j'ai, soupire-t-elle comme explications. Il faut que je me trouve où passer les deux prochaines saisons, puis l'hiver en sécurité, et on verra l'année prochaine !





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Sam 23 Juil 2022 - 11:46
Il lui rend une œillade curieuse. Il ne s’attendait pas vraiment à ce qu’elle s’y intéresse vraiment. Et pourtant, on dirait bien que c’est le cas. « En temps normal, les gens me regardent un peu bizarrement avant de changer le sujet. » Un mince sourire avant de reprendre, d’une voix plus légère que d’habitude. « Et bien, on fête surtout les premiers mois d’un enfant. Et les 60 ans. On considère alors qu’on a effectué un cycle de vie complet. Par contre, on évite de fêter certaines dates, ça porte malheur. » S’il n’aime pas parler de lui, ces traditions, qui ont jalonné son enfance, le rendent un brin nostalgique. Même si de repenser à l’année de ses 40 ans n’est pas pour le réjouir. « Et on mange des nouilles. Pour la longévité. On ne fait pas vraiment de cadeau, plutôt un gros repas. » Il ne sait pas si c’est là-dessus précisément qu’elle voulait des informations, mais il ne doute pas qu’elle saura lui demander plus de détails d’elle-même. « Mes parents. Pour… suivre le rêve américain. » Ou quelque chose du genre. Autant dire que ça leur avait plutôt bien réussi au final, même s’ils avaient déjà de l’argent avant tout ça.

Et il hoche la tête au reste. « C’est un peu ça oui. Et puis, pour moi, offrir un cadeau ce n’est pas forcément pour fêter quelque chose. Ca peut aussi être en remerciement ou … juste parce qu’on pense à la personne. Vous voyez l’idée ? » Il se doute que cela ne colle pas toujours avec la vision américaine que certains peuvent avoir. Mais sur ça, comme sur beaucoup d’autres choses, il ne veut pas changer. Il tient à ces traditions et à cette façon de faire. Un haussement de sourcils quand elle se met à glousser. Bizarrement, ça le fait sourire, mais il finit par lever les yeux au ciel. « Comme si vous aviez besoin de moi pour penser à ce genre de choses. Et… nous sommes en train de négocier là ? Qu’est-ce que vous voulez ? » Il se demande ce qu’elle va bien pouvoir lui demander.

Un bref regard à la voiture et il a une grimace un brin dépitée. « Non. Enfin, même l’autre, ce n’était pas terrible non plus. » Dire qu’une vraie voiture de course lui manque serait un doux euphémisme. « Le confort, c’est vraiment un détail accessoire. » Comme beaucoup de choses dont il a appris à se passer, qu’il apprécie ou non. « Vous avez vraiment tout fait pour vous rendre imbuvable la dernière fois ? Je crois que vous avez encore des leçons à prendre alors. » Parce qu’au final, il n’en gardait pas un si mauvais souvenir que ça.

Par contre, il s’étrangle un peu au reste des ses propos. Il préfère ne pas relever. Ca fait trop longtemps qu’il n’est pas entré dans ce genre de petit jeu. Et il n’est pas certain de vouloir recommencer. « Je ne veux rien du tout, ne vous en faites pas. Voyez ça comme ma dose de masochisme hebdomadaire. Ou quelque chose du genre. » Un clin d’œil avant qu’il n’écoute ce qu’elle raconte avec attention. « Vous êtes dans les dortoirs alors ? » Et il souffle, pensif. « Vous n’avez pas pensé à intégrer un groupe pour l’hiver ? Ca vous laisserait un peu de temps pour entrer en contact avec eux d’ici là. Et vous seriez en sécurité. » Evidemment, il pense à son propre groupe, même s’il se doute bien qu’elle n’acceptera jamais une éventuellement proposition de recrutement.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4179
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Sam 23 Juil 2022 - 12:06
Attend, ça veut dire que depuis que tu es petit, tu n'as pas fêté ton anniversaire ? Elle fronce les sourcils. Elle imagine que c'est comme ça dans certaines cultures et familles, mais cette tradition-là termine de l'étonner sincèrement. Et que tu recommenceras quand tu auras soixante ans ? Cette histoire de cycle ça lui échappe un peu, elle n'est pas sûre de bien comprendre. Mais bon, au pire elle peut toujours continuer à poser des questions même s'il va être lassé à un moment, c'est sûr ! C'est quoi, les dates qu'on ne fête pas chez toi ?

Elle hausse les épaules. Le rêve américain, quelle drôle d'idée. Mais de toute évidence, ça lui a probablement mieux réussi qu'à elle. Ouais, je vois, soupire-t-elle avant de sentir un frisson désagréable et le besoin irrepressible de préciser : Je ne pensais pas du tout à toi si y'a besoin que je le rappelle ! Souffle-t-elle un peu précipitamment, au cas où il y ait une méprise. Et puis quoi encore ? Ses yeux se font rond, de plus belle : On me fait un procès avant même que j'y ai pensé ? Donc on se connait au point où tu présumes que c'est ce que je vais faire, forcément ?

Hallucinant ! Alors que Max est parfaitement innocente, sage et apaisée. Chose suffisamment rare pour qu'on le remarque d'ailleurs, et qu'on le note ! Bonjour Tom Cruise, bienvenue dans Minority Report ! S'exclame-t-elle avec un air fâché, qu'elle plante sur lui fermement en le scrutant. Alors là, s'il ne lui devait rien il y a quelques minutes, c'est foutu désormais ! Je ne sais pas ce que je veux, mais je vais chercher, car la compensation devra être à la hauteur du préjudice moral subi ! Max n'a peut-être pas fait d'études, mais elle a eu le temps de regarder des séries policières, et d'enregistrer quelques mots compliqués !

Elle parvient à allumer le cigare, confiant son briquet - usé et en fin de vie - à Yuan : Du coup, c'est quoi une voiture qui vaut la peine selon toi ? Elle n'a jamais été trop porté sur la mécanique, mais comme il a été pilote, elle est curieuse. La conduite pour elle, c'est surtout une question de praticité, elle se sent mieux sur ses rollers dans tous les cas, beaucoup plus que sur ses jambes. Son beau-père, ce crétin, l'appelait Victor Krum à cause de ça, d'ailleurs. C'est un défi ? Demande-t-elle en fronçant les sourcils alors qu'il ne la trouve pas suffisamment imbuvable.

Max est prête à fournir des efforts s'il le faut et si c'est vraiment ce qu'il veut. Pour sa petite dose hebdomadaire de masochisme, par exemple ! Humm, elle tire sur son cigarillo, avant de pincer les lèvres : Intégrer un groupe pour l'hiver ? Parce qu'il y en a qui accepterait juste pour une saison ? S'enquit-elle. Le sien, par exemple ? Je ne sais pas, ce n'est vraiment pas mon truc, admet-elle. Elle a comme une crainte, une boule dans son ventre, à l'idée de s'enfermer quelque part : En vérité, je ne sais pas comment toi, tu fais pour ça, souffle-t-elle.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1593
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   Sam 23 Juil 2022 - 18:31
Il prend le temps de la réflexion, avant de souffler, d’un ton songeur. « Tout dépend de ce qu’on appelle fêter. Si c’est avoir des cadeaux et une soirée entre amis, la réponse est non en effet, mis à part quand on entre dans son année astrologique de naissance. Tous les douze ans donc. Mais les dernières années avant l’apocalypse, j’aimais en profiter pour découvrir un restaurant. » Et ce n’était pas les plus mauvaises soirées qu’il avait pu passer, loin de là. Au reste, il ajoute, plus léger. « Chez les femmes, c’est surtout les 30 ans qu’on ne fête pas. Et les 40 chez les hommes. » Un haussement d’épaule quand il continue. « Vu le monde dans lequel nous vivons, je serais étonné d’arriver à 60 ans. »

Il a un éclat de rire quand elle reprend. « Vous avez quand même dû penser un minimum à moi, au moins pour ces gants. Non ? Ou alors, il va falloir m’expliquer comment vous avez fait. » Une œillade franchement amusée, alors qu’il attend de voir avec quel degré de mauvaise foi elle va se dépatouiller de tout ça. Forcément, elle s’offusque au reste, ce qui ne fait que l’amuser un peu plus, sans qu’il n’arrive à vraiment savoir pourquoi. « Parce que vous êtes prête à m’affirmer que vous n’y auriez jamais pensé de vous-même ? »

Par contre, la mine perplexe qu’il lui offre quand elle parle de Tom Cruise n’est pas feinte. La référence lui échappe clairement et il attend quelques instants de voir si elle va développer son propos ou non. « Prenez votre temps, je n’ai rien de prévu après ça. » Encore que, lui laisser du temps ne serait pas forcément la meilleure des options à la réflexion. Vu qu’elle risque de s’emballer toute seule. Enfin, peu importe, il ne prend pas non plus de vrais risques dans cette histoire.

Et il récupère le briquet avec un hochement de tête, allumant un des cigarillos à son tour. « Pas mal. Vous les avez trouvés où ? » Il est curieux et une telle débrouillardise peut toujours être utile pour son groupe. « Mmmh… bonne question. Une voiture qui peut monter à une vitesse indécente évidemment. Je me moque de l’aspect extérieur si c’est une de vos interrogations. Oh et avec un clignotant. Il parait que ça peut servir. » Petite pique en passant avant qu’il ne souffle, d’un ton plus neutre. « Oh, c’est surtout un simple constat Max. »

Il se fait cependant plus sérieux à l’évocation des groupes. Son ton comme sa posture changent et il reprend, le pétillement dans son regard évaporé. « Bien sûr. Je connais plusieurs groupes qui seraient prêts à accueillir des saisonniers pour l’hiver. Le mien inclus évidemment. Il faudra commencer à bosser pour eux avant pour montrer patte blanche. Mais si vous vous y mettez maintenant, vous aurez votre place pour la mauvaise saison sans souci. » Il a un temps quand elle continue, avant de souffler, d’une voix plus douce. « C’est la vie en communauté qui vous dérange ? Ou d’être au même endroit ? » Les deux sont possibles après tout. Il a pu voir tous les types de personnes depuis qu’il est à Fort Ward. « Comment je fais pour cette vie là ? » Un haussement d’épaules. « J’ai vécu un peu tout depuis la chute de la civilisation. Une petite communauté, une plus grande. La vie à deux. Ou en solo. Et je pense être plus utile dans un groupe comme le mien. Je ne suis pas sûr d’être capable de vivre totalement seul. Et vous ? » Parce qu’au final, c’est ça qui leur permet de garder leur humanité non ? Se rendre utile auprès des autres. Et se trouver une vraie place.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: This time, there's no sound to hide behind   
Revenir en haut Aller en bas  
- This time, there's no sound to hide behind -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: