The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 ...
Voir le deal
99.90 €

Life hurts, nature heals
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Dim 7 Aoû 2022 - 21:05
J’ai quand même un regard nerveux autour de moi, même si c’est le seul que j’ai entendu m’courir après, parce qu’on sait jamais. Si y en avait eu un autre, de super mort, il s’rait sur nous depuis longtemps. Et j’en vois pas de normal, donc ça va.

Et j’aurais clairement pu tomber plus mal que sur elle, même si on sait jamais, faut pas être le vieux chevelu pour penser à s’servir d’une gamine toute mignonne en appât. Mais on va dire que c’est pas le cas et que je me fous pas dans la merde toute seule. Et puis, elle parle de rollers, elle peut être que cool. « Ouais, c’est des trucs de salles normalement, les roues sont pas trop faites pour l’extérieur. » Je la dévisage et hoche la tête. « C’est pas vraiment les trucs qui ont été piqués ou vandalisés… Faut trouver des boutiques qui ont été protégées de la pluie et tout, ça rouille super vite sinon les p’tites pièces de métal. J’avais réussi à trouver des roues encore emballées, donc ouais, c’est possible. Faut juste chercher longtemps… » Je toussote, fronçant les sourcils. Faut qu’j’arrête de parler autant quand il s’agit de hockey ou de roller. « T’en voudrais ? » Ouais ouais, j’arrête d’être sympa.

Je relève les yeux pour voir sa grimace. Bah ouais c’est louche. Tu crains rien, n’aie pas peur, fais moi confiance. Frangine s’te plait, fais un effort. Elle pouvait pas dire grand-chose d’autre en même temps, j’suis pas débile. Un soupir m’échappe et j’ai une demi-seconde d’hésitation avant de lui filer mon prénom. Mon s’cond prénom, ça change pas grand-chose, mais on sait jamais.

Est-ce que je me renfrogne en voyant que j’suis plus petite qu’elle ? Alors que je le savais déjà ? Alors que c’est le cas avec 90% des gens que j’croise ? Oui. Évidemment que oui. Mais j’la suis quand même. Y a des priorités dans la vie, et visiblement mes rollers passent devant mon amour-propre démesuré.

Je grimace. « C’est ce que je voulais faire aussi à la base. Avant que ça s’transforme en course poursuite. » J’lui jette un coup d’œil. « Tu sais chasser ? » Question con vu ce qu’elle vient de dire, mais ça peut être cool si elle s’y connait non ? Et j’m’arrête quand on arrive à la source dont elle parlait. « Putain. » Je lève les yeux et détaille un peu l’endroit. « On s’croirait dans un putain de Disney. » Je fais quelques pas. « C’est magnifique. » J’esquisse un sourire sans y penser. « Il aurait adoré cet endroit. » Je croise son regard et détourne les yeux. « Mon grand-père. » J’pense plus à lui qu’à mon père, c’pas difficile faut dire, surtout vu les derniers souvenirs que j’ai du paternel. Et puis, on parler de rollers, alors forcément, j’pense à lui. Et j’sais bien qu’il aurait sans doute pas survécu à tout ça, mais… J’retiens un soupir, les mâchoires crispées. Je r’prends après un silence, m’approchant de la source pour y boire directement. « Et du coup, normalement, t’es avec… ton amie ? Elle a ton… notre âge ? Vous trainez dans le coin ? » Juste pour savoir dans quoi j’mets les pieds.


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 437
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Mer 10 Aoû 2022 - 19:06

J’écoute Ester quand elle me dit que justement oui, c’est encore possible de trouver des rollers comme elle a. Je suis trop contente de l’entendre. J’hoche de la tête bien sûr quand elle m’explique que ça aussi, il ne faut pas que ça ait pris l’eau pour rien durant trop longtemps. Tout ça fait du sens, c’est du métal, ça rouille.

- Pas pour moi non, je ne sais pas en faire. J’aimerais pouvoir en offrir à mon amie par contre.

Je lui offre un petit sourire que je veux compatissant, lorsqu’Ester me dit qu’elle aussi à la base, elle voulait juste se retrouver un petit peu seul. Les Coyotes ont se chic de déranger et ils le savent. Je suis persuadée qu’on les envoie nous trouver pour nous rendre la vie dure.

- Oui ! La fierté doit s’entendre dans mon ton. C’est pratique quand on ne croise personne pour troquer. L’évidence même, je ne sais pas pourquoi je le dis. Pour faire la conversation ?

Je ne veux pas qu’elle me craigne, je crois que c’est pour ça. Je ne veux pas avoir l’air étrange ou dangereuse. J’ai par contre un immense sourire qui vient égayer mon visage quand elle découvre le petit ruisseau et qu’elle s’exclame. Je suis contente de voir qu’elle sait apprécier. Ce n’est pas tout le monde qui réussit à voir la beauté de la nature. Pourtant, c’est grâce à elle que nous vivons, que nous respirons !

- Il aimait la nature ton grand-père ? Je devine qu’il n’est plus là, ou du moins pas avec elle puisqu’elle parle au passé.

Peut-être qu’il vaut mieux ne pas poser de question, mais je suis une éternelle curieuse. Je la laisse donc aller au ruisseau pour nettoyer ses rollers, avant qu’elle ne me pose des questions à nouveau.

- Non, elle est plus vieille que moi. La trentaine. On s’est rencontré durant la tempête. Et pour une fois, je suis restée. Je suis nouvellement dans le coin. Et toi ? Tu n’habites pas loin ? Ça fait longtemps que tu es ici ? Toujours avec cette curiosité innocente, bien sûr.




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Ven 12 Aoû 2022 - 1:30
J’fronce les sourcils en grimaçant et je hausse les épaules. « Ça s’apprend ! Pourquoi tu lui d’mande pas ? » Elle va ptet me sortir que ça l’intéresse pas. Tout le monde peut avoir des avis et des goûts d’chiottes de temps en temps. Regardez Lukas, qui réfléchit toujours trop et ose jamais rien faire, c’est l’parfait exemple. « Avec des Quad, c’est plus facile en plus… Enfin, j’pense, ça doit être plus stable… T’as jamais-jamais fait de patins à glace ou de rollers ? » Non, ça m’étonne pas, j’veux dire, on est en mode survie, c’pas trop trop la priorité quoi.

Même si comme dit, c’est souvent hyper pratique pour esquiver vivants comme morts. C’est pas toujours une réussite, mais j’m’en sors pas si mal. J’suis toujours vivante quoi. J’la dévisage et esquisse un sourire. « Pratique ouais, c’est clair. Avec des collets, des pièges et tout ? Ou genre à l’arc ? » Parce que c’est hyper classe l’arc, même si c’est plus le truc de Lukas. J’préfère les flingues, même si c’est bruyant, j’trouve ça plus dissuasif, même si une flèche tue aussi bien ouais.

Et j’suis contente d’être toute seule quand j’vois l’tableau. Enfin, elle, ça compte pas vraiment. Y a pas l’frangin ou l’vieux, qui trouveraient bien le moyen de faire une remarque ou de s’foutre de moi, parce que j’me retrouve avec une gueule ébahie. Rapport à ma bonne humeur et mon éternel sourire j’suppose.

« Dans ses vieux jours ouais, avant il habitait dans l’centre et vivait qu’pour le hockey. Mais après, ils ont déménagés avec ma grand-mère. Quand j’étais toute petite, en hiver, on allait faire du patin à glace dans des coins paumés dès que c’était gelé. » J’pense toujours à lui quand je trouve des coins du genre. Et j’ai toujours ce putain de pincement au cœur. On était tellement plus heureux à cette époque avec eux. Et ouais, ouais, je ressemble à un vieux cynique quand j’parle comme ça, j’sais.

J’me rapproche de l’eau, j’y bois un peu, avant d’sortit un vieux tissu que j’mouille pour nettoyer mes rollers. J’ai bizarrement pas trop envie de dégueulasser directement trop l’eau. « Ah ouais ? C’est toujours moins vieux que… que l’vieux. Tu la connais pas d’puis longtemps en fait. Et tu veux lui faire un cadeau ? » C’est trop chelou ça. Personne est aussi gentil. Ou con. Si ? J’frotte mon roller tout en parlant. « J’suis là depuis février j’crois. On était sur Seattle avant que ces batards s’croient chez eux. » J’fronce les sourcils. « … J’ai retrouvé mon frère en mars… Du coup, on squatte sur Olympia. » C’est plus la planque principale, mais ça reste la plus proche et la plus logique. Ça explique ce que je fous là. Je la dévisage un instant, j’hésite. « … Merci d’m’avoir montré ça. » J’laisse filer un soupir, et reprends en fronçant les sourcils. « T’étais pas dans l’coin avant ? T’as dit pour une fois, tu bouges tout le temps normalement ? Ça doit être méga chiant. »


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 437
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Dim 14 Aoû 2022 - 19:06

Par fierté ? Je ne sais pas, je n’ai pas envie de me ridiculiser devant Max. Déjà le coup de la pancarte… J’ai une idée par contre.

- Si je te paie, tu m’apprendrais ? Si elle ne veut pas et bien… tant pis.

J’aimerais trop montrer à Maxine que j’ai appris par contre. La surprendre avec ça et lui offrir des rollers aussi. Je ne sais pas trop pourquoi… Peut-être que si j’y réfléchissais un peu, je pourrais faire le rapport avec le fait que ma mère n’est plus. Que je chercher inconsciemment une figure maternelle, mais il faudrait que j’y réfléchisse pour ça.

- Exactement. Je n’ai plus d’arc par contre et ce n’est pas facile de mettre la main là-dessus. J’ai une bouille un peu déçue en disant ça.

Il y a bien Ruben qui sait en fabriquer, mais je n’aurai jamais de quoi le payer pour ça. C’est comme pour un cheval. Je rêve d’en avoir un, mais je ne sais pas si je pourrai m’en occuper ou même m’en procurer un… Il faut que je me contente de ce que j’ai. Je me débrouille bien malgré tout !

J’ai un petit sourire quand Ester m’explique pour son grand-père. Ce sont de beaux souvenirs qu’elle me décrit là. C’est précieux à conserver et j’espère qu’elle ne les oubliera jamais. Je ne pose pas trop de questions non plus, après tout même si je suis une vilaine curieuse, mes parents m’ont expliqué à maintes reprises que parfois, ça n’était pas respectueux. Je ne veux pas brusquer ma vis-à-vis.

- Tu voyage avec un vieux ? Elle doit prendre soin de lui, j’imagine. Oui, ça ne fait pas longtemps, mais on travaille bien ensemble et on s’est vraiment organisé pour notre planque. Je me dis que ça pourrait lui faire plaisir, alors qu’elle a pris une chance de me faire confiance, même malgré mon âge. Ça me semble logique en le disant.

J’écoute attentivement par contre quand elle m’explique qu’elle est ici depuis février. Elle doit mieux connaitre les environs que moi du coup. Elle me parle de son frère et du fait qu’ils squattent Olympia pas loin. Je comprends mieux pourquoi nous nous sommes croisés ici.

- De rien ! Ça me fait bien plaisir d’avoir pu lui faire découvrir le ruisseau. Je suis arrivée en mai. J’aime bien bouger tout le temps, mais là je me suis plus ou moins installée. Ce n’est pas déplaisant non plus après toutes les dernières années. On n’est pas loin d’ailleurs, tu veux venir ?




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 393
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Mer 17 Aoû 2022 - 23:34
Je la fixe, les sourcils froncés, se demandant si elle se fout de ma gueule. « Si tu me paies ? » Ce serait cool en fait, de se faire payer pour ça ! Je hausse un sourcil. « Pourquoi tu d’mandes pas à ta pote ? » Parce que j’suis pas trop sûre d’savoir m’y prendre déjà, et puis bon, ça implique de la revoir. Et d’passer du temps avec elle. Elle est cool hein, j’crois, mais de là à trainer j’sais pas combien d’heures avec elle. J’soupire. « Tu pourras ptet m’apprendre des trucs en échange. Et faut trouver des rollers à ta taille. Mais ouais, j’peux t’apprendre. »

Et je grimace quand elle me parle de son arc. « Ça se trouve. Mon frère en a retrouvé un. Enfin, sa copine lui en a payé un j’crois. Y a un groupe qui en fabrique, elle a bossé là-bas j’crois en échange. » Je hausse les épaules. « Mais c’est cool de savoir faire ça. »

J’sais pas trop comment  j’en arrive à parler autant, surtout de moi, surtout de papy. Bon, c’est pas tant qu’ça, c’est quelques phrases, mais c’est plus que 95% du temps. En même temps, vu ce qui nous entoure, c’est pas si étonnant que ça en fait. Et j’crois pas que sans lui et ces excursions, j’aurais autant pu apprécier cet endroit.

Et j’souffle un rire quand elle reprend et me pose une question. Super logique la question vu ce que j’ai dit, mais ça me fait rire. « Ouais ! J’sais même pas quel âge il a… Mais il est méga vieux… Cinquante piges ptet… C’est le père de mon frangin. » Non, pas un vieux croulant, il se débrouille même bien, mais ça reste un vieux. Et j’l’écoute quand elle parle, hochant vaguement la tête quand elle s’explique. Je la fixe et hausse une épaule. « C’est pas parce que t’es jeune que tu sais faire moins de trucs. On apprend super vite en plus. Les gens font jamais rien gratos… Ou pas souvent. C’est que t’es utile quelque part. » Même si c’est juste pour pas qu’elle se sente comme une vieille peau abandonnée. « Mais si tu te sens bien avec elle, profite. »

J’serais carrément mal placé pour dire quoi que ce soit pour le coup, vu que je suis avec Lukas et Egon depuis le début. Alors ouais, j’aime pas trop les gens, mais j’ai pas trop envie d’être seule non plus. Et surtout, même si je me débrouille, je sais que je m’en serais pas sortie… Pas aussi bien en tout cas.

« Ah ouais, c’est vraiment tout récent. Et… t’étais toute seule ? » J’fronce les sourcils. « Oublie, c’pas hyper délicat comme question. Du coup tu vas rester là ? Et plus bouger ? » Je la fixe, regardant de nouveau autour de moi. « ça aussi c’est chelou comme proposition. » Je me relève et la dévisage à nouveau. « Vous êtes installés où ? » Je lève les yeux au ciel en soupirant. « Ouais, vas-y, j’te suis. » Et si je meurs découpée, avant d’être cuite à l’eau bouillante, je pourrais m’en prendre qu’à moi-même.
[/color]


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 437
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Mar 23 Aoû 2022 - 18:41

- J’aimerais juste lui montrer que je sais. Bon, mon argument n’est pas le meilleur, mais je ne veux pas non plus dire que je veux faire ma fière et impressionner Maxine.

Pourquoi je veux l’impressionner déjà ? M’enfin.

- Oui, on pourrait s’échanger des services éventuellement. Il faudra déjà que je trouve des rollers, oui. On pourra planifier ça à un autre moment en gros. Je n’insiste pas pour l’instant. Oui, The Haven ! Je me souviens de Ruben m’a dit qu’il pouvait en fabriquer, mais de là a avoir de quoi le troquer…

J’envie son frère en tout cas. Ce que je donnerais pour avoir un arc ! D’ailleurs, on parle du vieux qui l’accompagne. Cinquante ans, je trouve ça impressionnant aujourd’hui. Il doit en savoir des choses ! C’est le père de son frère qu’elle m’explique et… je comprends qu’ils n’ont pas la même mère. Je meurs d’envie d’en savoir plus, mais nous ne nous connaissons pas assez pour que je joue les vilaines curieuses.

Je ne peux pas faire autrement que d’hocher la tête quand Ester dit que finalement, je dois être utile au fond. Je suis bien d’accord, je sais me débrouiller moi ! Je ne sais pas tout faire, mais question de survie je ne suis pas un boulet à la cheville de personne. C’est même plutôt l’inverse je trouve.

- Oui. Pas la peine d’éviter le sujet, j’accepte le fait d’avoir perdu les miens. Ça fait partie de la vie. Ce qui me chagrine le plus c’est mon papa. Lui… il ne verra jamais nos ancêtres, il a été corrompu par les Coyotes… Pour le moment oui, mais je ne me retiens pas non plus, tu vois ? Si je veux bouger, je bouge. Pour moi, c’est hyper important de ne pas me sentir retenue, coincée.

Je grimace quand elle dit que je lui fais encore une proposition louche.

- Je sais bien, mais… On n’est pas tous des psychopathes, on peut s’entraider des fois. Je ne proposerais pas à n’importe qui, mais bon… Je la comprends aussi. Heureusement, elle se ravise et accepte. On vit dans une ferraille. Il y a vraiment plein de choses à récupérer, c’est super pratique. Viens, je te montre. On pourra manger un vrai repas en plus.

Je me relève et l’invite à me suivre, toute fière de lui montrer ce qu’on a bâti ensemble Max et moi jusqu’ici. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est chez nous.




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   
Revenir en haut Aller en bas  
- Life hurts, nature heals -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: