The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Fire Emblem : où précommander Fire emblem Engage en édition ...
99.90 €
Voir le deal

Life hurts, nature heals
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 446
Sujet: Life hurts, nature heals   Lun 4 Juil 2022 - 19:41
Life hurts, nature heals 1201906dcf2eef9d5197c650dc3af91e

Life hurts
nature heals




Je suis de sortie aujourd’hui, je n’arrivais pas à rester en place. J’ai besoin d’air, de me retrouver toute seule. De retrouver la paix dans la nature. J’ai marché un moment, je pense que je suis près de Olympia, peut-être même à l’intérieur des lignes de la ville en fait. Je n’ai pas pris la route principale, je me suis promenée plutôt de boisé en boisé, tout en évitant les zones plus marécageuses qui se sont formées après la tempête.

Ma jambe me fait encore mal, mais ça va, je peux bien faire une sortie ça a bien guéris jusqu’ici. Je fais régulièrement des pauses c’est tout. Comme là, je suis dans un arbre, au bord de la route et j’observe au loin celle-ci. Ne sait-on jamais si Coyotes ou vivants pourraient l’emprunter pendant que je me repose en haut des branches. J’ouvre d’ailleurs mon sac à dos et commence à faire le compte de ce que j’ai ramassé jusqu’ici. Plusieurs racines, quelques baies, des feuillages comestibles… J’aimerais bien en apprendre un peu plus sur les champignons du coin. Ça, mes parents ne savaient pas, comme on ne venait pas de la région. C’est plus compliqué aussi qu’ils me disaient. Si j’arrive à mettre la main sur un livre, je pourrai ramener ça de plus à manger.

Je nettoie rapidement les baies et commence à en manger un petit peu pour m’hydrater et remplir mon estomac. Je pourrais poser quelques collets à lapin dans le coin, je suis pas mal certaine d’avoir reconnu des traces un peu plus tôt et des déjections. Je reviendrai avec un repas pour ce soir et une fourrure supplémentaire. Je ne sais pas si je vais rester à la décharge, mais jusqu’ici… c’est cool d’avoir un point de chute, un endroit plus neutre où trainer. Il faut que je pense à trouver quelques graines aussi, pour lancer un potager. Bref, j’ai du pain sur la planche, je ferai mieux de ne pas pousser ma route davantage.

Les oiseaux arrêtent de chanter soudainement et je me fige sur ma branche. Coyote ? Vivant ? Je tends l’oreille. Il vaut mieux que je remette mon sac sur mes épaules et que je trouve ce qui a effrayé la nature autour de moi. Si c’est possible, je resterai silencieuse dans mon arbre le temps que ça passe, sinon…





You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 402
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Mar 19 Juil 2022 - 23:05
Cette foutue tempête de merde ! Ah mais sérieux, la vie était trop facile, on commençait à s’ennuyer, fallait pimenter un peu tout ça ? J’m’en serais bien passée j’vous jure. Ça a fait que me rajouter une putain de peur supplémentaire, comme si j’en manquais et que mes cauchemars commençaient à être rebondants… redondants ? Ouais, bref ça ! Ou comme si on avait besoin de se coltiner des blessures en plus. Sérieux, ça fait chier. Et je parle même pas de tout ce qui a été foutu en l’air à cause des inondations. Tempête de merde j’ai dit !

Les routes principales vont finir par être dégagées, mais en attendant, tu mets deux fois plus de temps à voyager… Et j’aime pas les routes principales en plus. Mais en forêt, c’est encore plus galère. Une vraie plaie. Les chemins que j’avais repérés et pratiqués sont pour la moitié défoncés ou boueux maintenant. Ce qui est déjà gênant à pied, mais en rollers, c’est pire. J’veux dire, j’prends hyper soin de ces rollers, j’ai pas envie de les bousiller. Entre les terres inondées qui ressemblent à des marécages et ceux carrément impraticables à cause des arbres et autres conneries, c’est devenu la misère de se déplacer. Et en plus, c’est galère parce que je sais pas sur quoi je peux tomber.

Genre, on parle des morts sortis de nulle part ? Comme si un putain de sorcier vaudou avait fait Abracadabra avec son sceptre et avait renouvelé le stock ! Et y en a pour tous les goûts, des récents, des pas frais, des normaux et des putains de bordel de rapides ! Ils viennent de quelle saloperie de laboratoire de scientifiques cinglés eux ? Je sais bien que je suis pas aussi rapide sur ce genre de terrain, mais putain, depuis quand ils me rattrapent ??

Je tourne, évitant de peu une branche qui m’érafle la joue malgré tout, et je jure alors que cette saloperie de mort se jette sur moi pour tenter de me mordre. Je tombe à terre, et mon couteau se retrouve planté dans son crane sans que je sache comment. J’ai des putains de réflexes ! Je le repousse vivement et me relève, et mes yeux s’arrondissent en voyant qu’il fait pareil. Et mon pied part, les roues du rollers le percutant avec force dans le nez. Ils se relèvent vraiment ? « Putain de merde. » Je récupère mon couteau et le plante à nouveau dans son crâne. Une fois. Puis deux. On sait jamais. C’est bon il bouge plus ? Juste pour être sûr, une troisième, ou millième fois. Voilà.

J’essuie mon couteau sur lui et m’écarte, avant de me laisser tomber sur le cul, à bout de souffle. J’entends plus rien. Les autres devaient pas être en mode Frankenstein. J’ai les mains qui tremblent et je ferme les yeux, me laissant tomber en arrière dans l’herbe. Le couteau toujours en main, je finis par rouvrir les yeux et je me fige. Elle a toujours été là, elle, planquée dans son arbre ? « Le spectacle t’a plu ? » On peut pas être tranquille cinq putains de minutes ? « J’ai pas été mordu. Avant que l’envie t’prenne de me flinguer. » Même pas, elle serait venue m’aider. J’l’aurais pas fait non plus, mais c’est pas le sujet. Je me redresse, toujours essoufflée et je grimace. « Oh non. » De la pointe du couteau, je gratte mon rolleur, plein de bouts dégueulasses. Mais je vais certainement pas les enlever alors qu’elle est toujours au-dessus de moi…


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 446
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Mer 20 Juil 2022 - 22:41

Tout se passe très vite comme à chaque fois dans ces situations. Le temps que je repère la fille sur des rollers semblables à ceux de Maxine, un Coyote se jette sur elle. L’espace d’un instant, je suis prête à descendre de l’arbre pour aller l’aider, mais la voix de ma mère résonne aussitôt et me l’interdit. Tant que je ne saurai pas si elle a été contaminée par le mauvais esprit ou non. C’est difficile, j’ai toujours détesté ça, mais je redoute encore plus que l’envoyé de Coyote ne me damne pour toujours.

Il ne faut que quelques secondes de toute façon à la nouvelle venue pour s’occuper de son agresseur. Je suis impressionnée par sa vitesse. Elle a vraiment eu un super réflexe avec son couteau, mais… il s’agit d’un de ses esprits plus puissants, ceux qu’il faut tuer plus d’une fois. Je remballe mes affaires et remets mon sac sur mes épaules, dégaine mon Tomahawk et… la fille s’est déjà occupée de son cas.

Je souffle un coup. Soulagée pour elle. Je n’ai pas l’impression qu’elle s’est fait mordre non plus. J’ai le temps de l’observer un tout petit peu avant qu’elle ne me repère. Elle me hèle et je me contente de descendre de l’arbre jusqu’à retrouver la terre ferme. Elle n’a pas l’air plus âgée que moi. Elle est seule, sinon on l’aurait sans doute aidée. Puis les rollers… Ça me rappelle trop Maxine. Alors je m’approche. Avec un petit peu de précautions, mais tout de même.

Je lui tends ma gourde en peau remplie d’eau.

- Tiens bois. Elle en a besoin après tous ces efforts. Tu sais s’il y en a d’autres dans les environs ? Forcément, la question se pose, non ? Je me redresse un peu et laisse mon regard jauger les alentours, avant de revenir à l’inconnue. Tu t’es bien débrouillée. Il y a un petit ruisseau là-bas si tu veux nettoyer tes rollers. J’ai une… amie qui ne se déplace qu’avec ça. Ce n’est pas toujours simple. Tu es douée.

Bon, je parle sans doute trop. Je veux juste l’aider un petit peu. Le temps qu’elle me rende ma gourde et je la laisserai continuer son chemin.




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 402
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Lun 1 Aoû 2022 - 1:12
J’suis vachement partagée alors que je tente de reprendre ma respiration. D’un côté, ça me fera une super histoire trop classe à raconter en rentrant. D’un autre, c’est un coup à ce que Lukas fasse la gueule et veuille m’accompagner quand j’sortirais la prochaine fois. Mais j’suis vivante ! C’est tout ce qu’il faut retenir non ? Ouais ! Même si mes mains tremblent encore. Faudra que j’dise aux autres de faire super gaffe parce qu’il y en a vraiment beaucoup quand même. Et qu’ils sont foutument rapides ces bâtards !

Ça fera une très bonne histoire ! Une histoire trop classe ! Même que j’ai un témoin si besoin. Et ça, je m’y attendais pas. Est-ce que je pourrais l’envoyer chier parce qu’elle est restée en haut d’son arbre sans m’aider ? Carrément ! Est-ce que j’aurais fait pareil ? Carrément aussi. Ça craint ouais. Sauf que ça passe au s’cond plan devant un terrible constat. Mes rollers sont dégueu. Et ptet abimés. Pffff…

Et vu que la miss a l’air d’être toute seule, j’m’inquiète pas trop. Ils auraient déjà eu le temps de m’tuer sinon. J’lui jette quand même un coup d’œil  quand elle fait mine de s’approcher. J’ai une seconde d’hésitation, mais je crève de soif, alors je tends la main et j’attrape sa gourde. « Y en avait d’autres, mais des normaux, j’les ai semé. » J’bois quelques gorgées et je soupire. « J’en avais pas encore croisé, des comme ça. » Je fixe le mort. « Et j’les aime pas trop. » J’avais pas eu aussi peur d’un mort depuis le premier que j’avais croisé y a des années de ça j’crois.

Je bois deux ou trois gorgées avant de lui rendre sa gourde, haussant un sourcil quand elle r’prend la parole. « Ouais, je sais, j’ai assuré. » Un poil trop prétentieux non ? Mais c’est vrai, j’y peux rien ! J’me relève et la fixe, mes lèvres se plissant en voyant qu’elle est presque plus grande que moi malgré mes rollers. « T’as vraiment une pote qui en a ? J’croyais être la seule. » Non j’fais pas la gueule de pas être la seule, mais un peu quand même. Et en même temps, c’est trop cool de savoir que j’suis pas la seule. « J’avais trois ans quand on m’a mis sur des patins, heureusement que je suis douée ! » Je grimace et hausse les épaules. « Merci. » Je soupire, mais c’est plus fort que moi. « C’est quel genre ses rollers ? » Ouais, je suis potentiellement curieuse. « Il est où ton ruisseau ? »


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 446
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Lun 1 Aoû 2022 - 17:01

Bon, l’inconnue ne semble pas vouloir m’arracher les yeux, c’est bon signe non ? J’ai de la chance je crois, d’avoir croisé quelqu’un de civilisé. C’est comme ça que l’on dit ?

- Je n’en avais jamais croisé non plus jusqu’à il y a quelques semaines. Ils sont… tellement pires que les autres. Plus puissants, plus rapides, bien trop sous l’emprise de Coyote !

Dans tous les cas, elle me fait sourire à dire qu’elle sait avoir assuré. Je peux comprendre ce genre de fierté, moi ça ne m’offusque pas puisque c’est la vérité. Si elle se prenait pour une autre par contre, je n’aurais pas réagi de la même façon sans doute.

- Oui ! Elle va partout avec, je ne sais pas comment vous faites. Peut-être parce que je n’ai jamais essayé, pour commencer, mais j’aime bien trop avoir les pieds sur la terre ferme je l’avoue.

Je reprends ma gourde en peau et je l’accroche à ma ceinture. Je lui offrirai quelques baies quand nous serons plus loin, hors de vue des Coyotes ou des vivants. Là pour l’instant, j’ai un peu peur de ce qu’elle pourrait avoir ramené avec elle, même si elle dit avoir semé ce qui la poursuivait.

- Elle faisait du Derby. Max m’a expliqué ce que c’était et si cette fille fait du patin depuis ses trois ans, je paris qu’elle saura de quoi je parle. Elle devinera le modèle de Max pour le coup aussi. Tu veux remettre des chaussures ? Il n’y a pas de route pour aller au ruisseau, il est dans le boisé derrière nous.

C’est elle qui verra ce qu’elle préfère, mais je la voix mal éviter les obstacles ou réussir à se déplacer avec ça dans les pieds dans les bois. Je réalise aussi que ça peut peut-être paraitre louche que je veuille l’entrainer dans les bois.

- Ce n’est pas un piège, je ne veux pas que ça en ait l’air. Le ruisseau est vraiment dans les bois et ça nous permettra d’être camouflés. Je ne sais pas si je suis convaincante, mais je ne mens pas. Je m’appelle Nascha. Je me présente aussi, c’est ce qu’il faut faire non ?




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Jodie Holmes
Jodie Holmes
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 402
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Ven 5 Aoû 2022 - 22:54
« Ouais. » Je donne un coup de pieds au cadavre. Il est mort. Mort et remort. « J’avais entendu des trucs, mais j’pensais pas… J’en avais pas encore vu non plus. » J’ai le cœur qui tambourine encore un peu trop vite pour que je puisse faire semblant d’être supra zen. Mais j’m’en fous, parce que j’ai réussi à le buter toute seule, vraiment toute seule. Et c’est trop classe ! J’ai l’droit de le dire non ? Evidemment ! Et ça f’ra une histoire trop classe à raconter aux autres ! De la peur, des rebondissements, du sang ! Et pas le mien, c’est le point le plus important de l’histoire. Après ma super victoire.

« C’est super cool, et t’échappes vachement plus vite aux autres, vivants ou morts…. » J’montre mon super roller tout-terrain. « Et avec ceux-là, c’est que du bonheur. » J’aurais fait une super vendeuse en fait. J’aurais fini par les insulter et les envoyer chier, mais parler des patins, rollers et autres, j’aime bien ! Et j’connais pas mal de trucs, donc j’suis grave crédible.

« Sérieux ? C’est cool ! Des rollers Quad du coup ? C’est pas super pratique en dehors des routes ça… Faudrait qu’elle en trouve des comme moi. » Enfin, j’suppose que depuis le temps elle en aurait trouvé, ou ptet même qu’elle a déjà changé.

« En temps normal, j’peux aller sur n’importe quelle route ou chemin, en ville ou en forêt. Ils sont faits exprès. Mais la tempête a tellement foutu la merde, j’avoue que c’est la merde. » Entre les zones encore inondées et les branches ou tronc arrachés, c’est un peu galère même pour moi. Je vais m’installer sur un tronc et j’commence à retirer mes rollers pour mettre mes chaussures. Pour la fixer en fronçant les sourcils. « T’as l’air encore plus louche en précisant ça t’sais. »

Je me relève, raccrochant mes rollers à mon sac. « Ester, j’m’appelle Ester. » Je désigne les bois. « J’te suis. » Je ais quelques pas en jetant des coup d’œil autour de nous. Tant pour me souvenir du chemin que par précaution. « Moi j’fuyais le vieux dégueu. Tu faisais quoi toi toute seule ici ? »


Sometimes you have to stand alone to prove that you can still stand
Revenir en haut Aller en bas  
Nascha Hoskininni
Nascha Hoskininni
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Modératrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 446
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   Sam 6 Aoû 2022 - 17:53

C’est rassurant en quelque sorte d’entendre quelqu’un d’autre me dire qu’elle n’avait pas encore croisé ces Coyotes puissants. Les autres ont toujours l’air de tout savoir sur tout, j’avoue que ça me rend un peu susceptible par moment. J’ai du mal par contre à me dire que c’est plus facile d’échapper aux mauvais esprits perchée sur des roues… Bon, les siennes sont vraiment différentes de celles de Maxine. Plus grandes et alignées, donc quand l’inconnue me dit qu’elle peut en faire autant sur la route que sur les sentiers, je suis tentée de la croire.

- Oui, je crois que c’est comme ça que ça s’appelle. Des Quad donc. Tu penses que l’on peut trouver ça encore ? L’idée d’en offrir à Max me plait.

Je suis comme ça avec les gens qui m’entourent et depuis toute petite !

Visiblement, en précisant que je ne lui tends pas un piège, j’ai l’air plus louche… J’avoue que si j’étais à sa place, j’aurais la même pensée. Je grimace un petit peu, mais je ne vois pas trop comment argumenter pour le coup. J’ai envie de lui dire qu’elle n’est pas obligée de me suivre et qu’elle peut trouver un petit point d’eau pour s’occuper de ses rollers, mais elle finit par se présenter et me dire qu’elle me suit. Je pense que je n’ai pas trop fait mauvaise impression alors.

Je la guide donc doucement dans la végétation. Ma jambe me fait encore mal, mais je force pour que rien ne paraisse.

- J’avais besoin de me retrouver seule un peu. Du coup, pour rentabiliser je chassais et j’ai récolté quelques fruits tout à l’heure. Le ruisseau là-bas est propre. C’est une source. Tu pourras reboire si tu as soif. C’est là-bas que j’ai rempli ma gourde un peu plus tôt.

On se fraye doucement un chemin dans le boisé et au bout de plusieurs minutes, on arrive à l’endroit dont je parle. J’aime vraiment cette petite trouvaille du jour. Les rayons du soleil percent un peu entre les branches, on entend les oiseaux chanter, un pique-bois au loin qui s’occupe de l’écorce d’un arbre, le vent dans les branches, le bruit du petit ruisseau qui coule. C’est vraiment apaisant pour moi.




You cannot see the futur
with tears in your eyes ...
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: Life hurts, nature heals   
Revenir en haut Aller en bas  
- Life hurts, nature heals -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: