The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

As it Was
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 628
Sujet: Re: As it Was   Lun 5 Sep 2022 - 9:25



Je sais bien qu'c'est pas fait pour être joli, p'tit con.. C'est balancé affectueusement, il doit commencer à s'y habituer. Ça change rien qu'moi j'ai appris à esquiver les flics et fuir les pigeons que j'volais. Dis, pour une fois que j'admets que t'es meilleur qu'moi, arrête de râler !

Le reste est un peu... flou. Flou parce que c'est comme ça que j'me sens, bizarrement, quand Milow décide de se faire entreprenant. Très entreprenant. Peut-être trop. Trop vite même si j'ai jamais été du genre à traîner sur les préliminaires. Mais là il grille toutes les étapes, avec une maladresse que son courage alcoolisé compense sans mal.



- Ose me dire d'arrêter maintenant.
- Ben puisque t'en parles.. Que je grogne d'une voix beaucoup trop rocailleuse. J'attrape son poignet pour déloger sa patte, me laissant une sensation de manque et de froid, malgré la chaleur ambiante. D'un mouvement de bassin, je le fais basculer pour me retrouver à mon tour au-dessus de lui, à califourchon. Je dégage mes jambes pour les serrer autour de ses cuisses, et longe ses bras de mes doigts pour venir les entrelacer aux siens. Pas tant par romantisme que pour le clouer au sol et m'assurer qu'il ne bougera plus.
Bref répit pour retrouver mon souffle et fermer rapidement les yeux. La position est pas tellement plus safe, à bien y penser. Heureusement que je suis sobre, en fait.

- Bien sur que j'en crève d'envie Babe. Putain.. t'imagines pas à quel point. Mais pas maint'nant. T'es rond comme une queue d'pelle, on va baiser et quoi, t'auras la honte de ta vie d'main, ou tu t'en souviendras pas ? Je me fais la réflexion un peu douloureuse que c'est peut-être ce qu'il veut. Ne pas s'en rappeler demain. Profiter et oublier. Je dois être vraiment crevé parce que cette simple idée me broie le cœur, au point qu'une unique goutte saline vient s'écraser sur la joue de Milow. Génial, maintenant mon maquillage va couler. Milou.. Demain. Demain si t'en as toujours envie. Mais pas ce soir, t'es beaucoup trop bourré. C'est pas une bonne idée.

Je renifle en venant passer mes doigts sous mes yeux, retirant le noir qui commence à baver. Je me baisse pour poser mon front contre le sien. Viens.. j'vais te mettre au lit, ok ?


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2206
Sujet: Re: As it Was   Sam 17 Sep 2022 - 20:12
Je sais que j'suis meilleur que toi, approuva-t-il dans un haussement d'épaules provocateurs, avant de se décider à grimper sur Derek et de se lâcher pour la première fois.

Et c'était … grisant. Dans son esprit embrumé, il ne faisait plus attention à sa propre méfiance, son propre recul. Rien de tout ça. Comme s'il était un nouveau Milow. Il savoura la peau bouillants de Derek contre la sienne, ses respirations qu'il ne contrôlait plus vraiment, son corps qui se tendait en réaction à ses gestes. C'était … wow. Il en avait la tête qui tournait. Même si l'alcool y était sans doute pour beaucoup.

Il alla jusqu'à glisser sa main sous les vêtements du tatoué, jusqu'à passer la barrière qu'il avait toujours fui jusqu'à présent. Mais il fut finalement arrêté. La main de Derek accrocha à son poignet, et le regard de Milow se braqua immédiatement dans le sien. Un sentiment de frustration et d'injustice le submergea alors qu'il se faisait sans mal mettre au tapis. Mais … cette vision-là, cette position-là ne tarda pas à balayer cette sensation. C'était encore mieux. En tout cas, il en avait bien l'impression.

Le vague sourire qui commençait à se redessiner sur ses lèvres s'évanouit encore pourtant quand Derek prit la parole. Si le jeune Lewis ne comprit pas tout, le message était pourtant clair.

C'est c'que tu veux d'moi depuis le début, pourquoi ça te dérangerait maintenant ? Baragouina-t-il en essayant mollement de se libérer de ses serres.

Il grogna, s'agita un peu, et l'éternelle moue boudeuse revint prendre place sur son visage. Demain. Quoi, demain ?

T'es vraiment … pas drôle.

Il ferma les yeux malgré tout quand Derek posa son front contre le sien. Derrière ses paupières, tout continuait de tourner, et il eut subitement un excès de salive dans sa bouche. Pas agréable. Très vite suivirent les sensations de nausée.
Il se redressa brièvement, déglutit dans l'espoir de refouler ça, en vain.

Je … j'crois qu'j'ai envie de vomir...

A peine le temps de se mettre en position assise, tout juste le temps pour Derek de s'enlever d'au-dessus de lui, et Milow tourna la tête pour rendre tout ce que son estomac contenait. Merde putain, c'était vraiment pas agréable tout ça, et ça lui faisait regretter d'un seul coup d'avoir bu.
Il fut secoué de spasmes un moment et finit par relever péniblement la tête, un filet de bave et de vomis coagulée coulant de son menton.

J'vais … j'vais dormir un peu là …

Il laissa son corps basculer sur le côté, peu importait qu'il tombe dans son propre vomis. Là, tout son être ne réclamait qu'une seule chose : du sommeil.



✖️"Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente" ✖️
Awards <3:
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 628
Sujet: Re: As it Was   Sam 17 Sep 2022 - 21:42
Putain de bordel à cul, évidemment que c'est ce que je veux depuis le début, c'est gentil de sa part de l'avoir remarqué ! Et en même temps ça me fait un pincement au coeur, assez pour que je lui siffle tout bas : Parce que t'as pas remarqué que j'voulais un peu plus que ton cul, ducon ? Je veux bien admettre que je suis pas toujours très malin, mais attendre deux ans et prendre soin de lui quand il est en sale état ou quand il se réveille en plein cauchemar, juste pour une baise ? C'est plus de la stupidité à ce stade. C'est même pas du masochisme, on est le palier au-dessus. Je me mets à douter. Il est aveugle à ce point, ou c'est juste parce qu'il en est au point où il ne saurait même pas épeler son propre nom de famille ?
Vas-y Derek, te pose pas ce genre de questions, tu te fais du mal pour rien.

- Nan j'suis pas drôle, c'est clair.. crois-moi ça m'amuse pas plus que toi sur ce coup-là.. Mais demain.. Je lâche un soupir. Ben demain tu me diras pas merci parce que t'es un p'tit merdeux, mais tu s'ras bien content que j'aie pas abusé de ton état. En plus vu comme il est entreprenant je suis pas sur que ça aurait été très délicat comme étreinte. Il l'aurait senti passer, comme on dit.
Je le sens se calmer quand je pose mon front contre le sien.. Un front qui se couvre très vite d'une sueur glacée. Et merde, évidemment que ça allait arriver. Je me balance en arrière d'une poussée des bras pour éviter la gerbe d'alcool nauséabonde que son petit corps expulse quelques secondes plus tard. Comme je suis pas vachard, au lieu de me foutre de lui, je viens dans son dos pour le retenir d'une main, la seconde relevant ses mèches de devant ses yeux.

- Ça va aller Milou.. C'est qu'un mauvais moment à passer, comme on dit. Je garde la position aussi longtemps qu'il faut, même si les effluves de vomi ravivent douloureusement ma propre nausée à peine passée. Quand il finit par redresser la tête j'attrape le bas de son t-shirt pour lui essuyer le bas du visage.
- Faudrait un peu d'eau pour te rincer la bou-...
- J'vais … j'vais dormir un peu là …

Ben oui mais non, en fait. Je le tire d'un coup sec pour qu'il ne s'étale pas dans sa propre flaque de gerbe, et le fais basculer contre moi dans un nouveau soupir. T'es pas possible, j'te jure. Je me relève et le tire sur mon dos, penché en avant et les mains sous ses cuisses pour qu'il reste en place. Allez princesse, au lit. Difficilement je le ramène jusqu'à notre lit temporaire, sur lequel je l'étale très moyennement délicatement, pour le coup. Je vais discretos fouiller les affaires d'Alex pour revenir avec une espèce de petite bassine pour faire la lessive dedans, et qui servira "au cas où" pour la fin de la nuit, au pied du matelas.

Je le couvre au mieux, et reste un moment à côté de lui à le veiller, jusqu'à ce qu'il sombre pour de bon. J'te jure, tu m'auras tout fait... Que je souffle en me relevant, et repars me coucher sur l'herbe, un peu plus loin pour me prémunir des odeurs nauséeuses de Lewis.

Soirée de merde.


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2206
Sujet: Re: As it Was   Jeu 6 Oct 2022 - 12:43
Il laissa Derek faire, déjà loin, loin dans le sommeil, sentant à peine qu'il se faisait manipuler, grognant un peu quand il se fit poser un peu brusquement sur sa couchette. Il ne fallut ensuite pas plus de quelques secondes pour qu'il sombre pour de bon.

Ce fut la chaleur frappant contre la toile de la tente qui acheva de le réveiller, le lendemain. Il avait dû sortir en urgence la nuit pour vomir à nouveau, et était ensuite retombé dans les bras de Morphée, avec l'impression de peser des tonnes.
Ce qui le frappa en premier lieu fut un mal de crâne insupportable. Derrière ses paupières fermées, la lumière lui faisait un mal de chien. Ça devait bien être le début d'après-midi.

P...utain …

Il frissonna alors qu'il crevait de chaud. C'était donc ça, la gueule de bois ? Putain, c'était horrible, à tel point qu'il regrettait sa soirée de la veille.
Avec toutes les peines du monde, il sortit de la tente, sa gourde d'eau en main, yeux plissés, visage marqué. Sa propre odeur corporelle le dérangeait. Il avait des souvenirs flous. Il se souvenait s'être éclaté avec son groupe de copain. Puis … d'être avec Derek. D'être très, très proche de Derek. Bordel, qu'est-ce qu'ils avaient fait ?

Il évolua un peu comme un rôdeur, sans voir les quelques personnes qu'il croisa, avant de repérer son tatoué, un peu plus isolé des autres. Pas trop sûr de lui, il s'approcha néanmoins pour se laisser tomber à côté. Ses mains se passèrent sur son visage, il grommela dans ses paumes.

Hmpfmalocrane …

Il dévissa le bouchon de sa gourde et la descendit presque en entière, lentement. Il sentait son corps qui en réclamait, en souffrance total, pas du tout habitué au poison de l'alcool. Puis il la posa à côté de lui et resta un moment ainsi, à fixer le vide, la bouche entrouverte.

Est-ce qu'on ... on a fait quelque chose, cette nuit ? finit-il par lâcher après un silence. Toi ... toi et moi ... ?

Il déglutit, sans oser porter son regard sur Derek, un sentiment de honte lui creusant le ventre.


✖️"Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente" ✖️
Awards <3:
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 628
Sujet: Re: As it Was   Jeu 6 Oct 2022 - 13:11
Le réveil avait été assez agréable. Faut dire que MA s'était pointée avec des tartines et du café pour se taper la discut'. Bien entendu, Milow avait été au centre de la conversation.. J'étais désormais rassuré sur la relation entre les deux jeunes, même si une petite pointe de jalousie persistait : Celle de le voir fondre dans ses bras à elle. Et jamais dans les miens. Enfin, jamais en public.

En tout cas, je suis resté un bon moment à la même place que la veille au soir, si ce n'est que je me suis éloigné de la flaque de gerbe nauséabonde du Lewis. J'ai presque envie de lui dire que c'est bien fait pour lui. Mais j'ai déjà été tellement malade après avoir pris des cuites que ce serait franchement hypocrite de ma part, soyons honnête.
Puis en milieu de matinée je suis allé plus au bord de l'eau pour y tremper mes pieds. Elle est froide, mais c'est agréable... Je crois que j'ai jamais fait ça avant, les ruisseaux ça court pas les rues de Seattle. Jambes relevées, plié pour poser mon menton sur mes genoux, je regarde la péniche osciller sur les flots. Rien que ça, ça me ficherait presque la nausée.

C'est là que me trouve Milow. Il a une sale gueule, vraiment. Je le regarde poser son cul à côté de moi en me redressant un peu, et le scrute de longues secondes, soufflant un rire quand il marmonne sur son mal de crâne. T'as une gueule de rôdeur, Champion.. Je me tourne pour attraper ma gourde et la lui tendre, une fois qu'il a fini la sienne. Tiens.. c'est le meilleur moyen de passer le mal de crâne, boire de l'eau. Machinalement, je viens passer un bras autour de ses épaules, et le ramène contre la  mienne, pour peu qu'il se laisse faire, d'un geste protecteur. La prochaine fois faudra juste.. être plus modéré. Tu verras, on peut s'amuser sans être malade comme un chien ensuite.

Je le laisse.. réfléchir, peut-être pas, mais baver un peu en regardant dans le vide. Il a un teint déplorable. Je lève ma main libre pour remettre un peu d'ordre dans sa tignasse, avant de la laisser retomber sur mes genoux. J'hésite franchement à lui raconter des craques, lui dire qu'on a baisé comme des bêtes la veille au soir, juste pour le voir changer de couleur, mais il a l'air tellement mal que j'ose pas lui faire la blague. Alors je me contente de secouer la tête, avec un sourire contrit.

- Détends-toi.. on a rien fait de.. "trop". Je tourne à nouveau les yeux sur lui en reprenant. Tu t'es foutu sur moi et t'as essayé de m'défringuer. Et comme j'suis trop con.. j't'ai arrêté. Je vais pas lui dire que je l'ai laissé me palucher avant de réagir, pas la peine de l'inquiéter d'avantage. Et après.. t'as vomi. Et j't'ai amené au lit. Et je suis rev'nu ici pour ... pas être tenté. que je finis quand même par avouer.

Je l'observe quelques secondes encore, lui et la honte qui lui déforme le visage. Je soupire doucement. Ça te fout la trouille à c'point ou.. ça t'dégoûte à l'idée qu'on ait pu.. j'en sais rien. Pas baiser mais au moins s'faire plaisir ? Je passe la main sur mon visage, le relâchant doucement. Pourquoi ? T'en as envie, tu l'as prouvé hier, pourtant.. Qui t'jugera pour ça ? Je l'engueule même pas, pour une fois y'a pas de colère ou de moquerie dans mes mots. Juste de la lassitude, peut-être un peu de tristesse, d'un sens. T'sais... t'étais beau hier. Tu souriais et tout. t'avais l'air heureux. Moi j'ai tout le temps l'air heureux, ou du moins quand je le suis, ou que je veux cacher que je le suis pas. Lui.. c'est rare qu'il laisse un sourire flotter sur ses lèvres.


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Milow V. Lewis
Milow V. Lewis
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 2206
Sujet: Re: As it Was   Mar 11 Oct 2022 - 21:50
T'as une gueule de rôdeur.
Il se garda de lui envoyer une réplique acide, essentiellement car il n'en avait pas la force, et qu'il savait qu'il était en position de faiblesse. Manquerait plus que Derek se prenne d'envie de le secouer pour se venger.

Machinalement, Milow attrapa sa gourde à lui. Il en descendit de longues gorgées après avoir terminé la sienne en une seule fois. C'était dans ces moments-là qu'il se rendait compte que l'eau, ça avait tout de même un goût fabuleux. Une vraie potion magique.
Il se laissa guider contre son épaule, la gueule enfarinée, abdiquant mentalement l'idée d'être touché par le tatoué. Tant pis. Personne n'allait les voir, de toute façon.

Pour toute réponse, le jeune Lewis grogna. Dans sa tête, c'était pourtant clair : plus jamais. Lui qui ne voulait même pas tester, à la base … au moins, maintenant, il savait. C'était fun, sur le coup, mais vu l'état dans lequel il était … est-ce que le jeu en valait la chandelle ?

Voilà que les souvenirs de la fin de soirée revenaient dans sa tête, et avec, le joli petit lot d'angoisses, qu'il osa partager avec son ami après un silence tourmenté.

La réponse le rassura. Il hocha la tête, soulagé, avant de froncer les sourcils en braquant son regard sur lui. Comment ça, il s'était jeté sur lui ? Lui ?

Moi j'ai fais ça ?

Il sentit une vague de froid l'envahir, comme une crainte, profonde, enfouie. L'impression de s'être dévoilé au grand jour, d'avoir franchi une limite qu'il ne fallait pas, surtout pas, non, franchir. Il ne savait pas pourquoi, mais ça lui faisait peur. Il ne voulait pas. Pas de ça.
S'il n'avait pas été aussi mal physiquement, probablement qu'il se serait un peu plus offusqué que cela, voir qu'il aurait carrément accusé Derek de se foutre de sa pomme. Mais … les souvenirs étaient ironiquement trop nets dans sa tête. Il savait ce qu'il avait fais. Putain.

Ses doigts glissèrent sur son visage pour partir dans ses cheveux qu'il ramena en arrière, fermant un instant les paupières. C'est à cet instant que le tatoué ouvrit de nouveau la bouche, bien décidé à continuer sur ce sujet-là.
Milow retint un soupir, balançant sa tête en arrière. Pourtant, les questions de Derek étaient justes, sans jugement, sans agressivité ni moquerie. Mais il était trop mal pour partir dans de grandes explications. À vrai dire, il n'en avait même pas à lui fournir. C'était juste … comme ça. Pas pour lui.

J'étais bourré, c'tout, marmonna-t-il en refermant ses bras contre son buste, avec l'envie de vite changer de sujet.

Aux mots qu'il ajouta, le petit brun baissa la tête et haussa les épaules. Il souriait, il était beau. Heureux. C'était de jolis mots.

J'étais juste bourré, répéta-t-il d'une voix un peu lointaine.

Et si Derek ne l'avait pas arrêté dans son élan ? Ils auraient couché ensemble, c'était certain. Milow se souvint des sensations, de la chaleur dans son bas-ventre, de son envie de toujours plus. Il se souvint de la désinhibition, du bien-être, du fuck off du moment présent. Pas de réflexion trop poussée, pas de blocage, pas de honte ou de gêne. Peu importait qu'il soit un garçon et Derek aussi – ou en tout cas, présentant les attributs d'un garçon -, ça n'existait même pas au moment présent

Au final, cette gueule de bois n'était que le brutal retour à la réalité, avec tous les tourments, les doutes et les angoisses du jeune homme. Comme si tout ça dégueulait du placard dans lequel l'alcool les avait enfermé la veille. C'était dur, et il s'en rendait compte comme une grande claque dans la gueule. Il avait l'impression qu'il n'arriverait jamais à se sentir bien pour de vrai. Qu'il n'arriverait jamais à se sentir vivant, et légitime de ressentir des choses positives.

Je sais pas ce qui cloche chez moi, finit-il par ajouter dans un murmure, sans oser relever les yeux.

Son nez le picota immédiatement. Il déglutit, fit la moue pour ravaler cette stupide envie de pleurer venue de nul part.


✖️"Si je dois tomber de haut, que ma chute soit lente" ✖️
Awards <3:
Revenir en haut Aller en bas  
Derek Watson
Derek Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Expendables
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 628
Sujet: Re: As it Was   Mer 12 Oct 2022 - 21:16
Faut vraiment qu'il soit en sale état pour se laisser aller contre mon épaule. Habituellement j'arrive à esquisser un geste ou deux envers lui, rien d'intime, rien de poussé. Une main sur son épaule ou sur son bras de temps en temps. Il n'y a bien que lorsque le Domaine avait été attaqué qu'on s'était tombé dans les bras l'un de l'autre sans en avoir rien à foutre que les autres nous voient faire. Encore aujourd'hui, ce souvenir me broie le ventre. J'avais eu tellement, tellement peur de le perdre, tellement peur de ne plus jamais le voir. Et j'ai su ce jour là que je comptais pour lui, à sa façon de me serrer contre lui, aussi fort que je l'enserrais en retour.

En tout cas, il ne se serait jamais laissé aller contre moi de cette manière en temps normal. Alors j'en profite, je frotte doucement son épaule de ma paume, et je pose ma joue sur ses cheveux sombres. Maintenant il pue autant que moi côté gerbe et transpiration, je me sens moins seul dans ma craditude.
Il ne me répond pas quand je lui suggère de boire plus modérément "une prochaine fois". Bizarrement je crois que sa première fois restera la seule, vu le résultat.

- Moi j'ai fais ça ? J'acquiesce doucement, avec une hésitation. Je sais que ça n'est pas anodin pour lui, bien à l'inverse. Tout à l'inverse, même. Je sens presque son cœur accélérer et le sang refluer de son visage alors qu'il se décompose intérieurement. Oui.. t'étais bourré. Je sais, mais.. ça fait pas tout. Je le relâche quand il se referme sur lui-même, s'enfermant entre ses bras comme si ça pouvait le protéger, de mes mots et de ses propres souvenirs. Je tente de lui faire relever le visage après une caresse sur sa joue, du bout des doigts. T'étais bourré mais t'étais joliment heureux, ça change rien. Je le lui murmure doucement, presque à l'oreille. Pas de sensualité dissimulée, pas de baratinage comme je sais si bien le faire quand je veux l'emmerder ou.. le draguer, simplement. Même que des fois, ça marche presque. J'aime le voir sourire, ça n'arrive bien que quand il gagne aux cartes je crois. Et encore.

- Je sais pas ce qui cloche chez moi.

Ok, ça, ça me brise le cœur. En beaucoup, beaucoup trop de morceaux. Si ça cloche pour lui, c'est que ça cloche pour moi, dans sa réflexion. Mais ok. C'est pas le moment de penser à moi, il m'ouvre une porte alors.. je dois m'y engouffrer.

- Hey.. y'a rien qui cloche avec toi, Milou. Je me redresse à peine, pour venir m'agenouiller face lui, les genoux dans le sable vaguement humide et les mains sur mes cuisses. Un coup d'œil autour de nous me confirme que nous sommes seuls. Les quelques silhouettes au loin passent sans se soucier de nous. Qu'est-ce qui te fait croire ça ? Qui t'a fait croire ça..? Sans lui en laisser le choix, je viens prendre sa main, et la serre nerveusement entre les miennes. Ça ne cloche pas, d'être attiré par quelqu'un. Même quand ce quelqu'un est du même sexe que toi. Je souffle un infime rire. Enfin.. même si avec moi, c'est pas toujours une évidence. Entre mes tenues et les fois où je m'exprime au féminin, ça ne doit pas aider à être au clair avec mon genre. Personne va te juger. Regarde Kaz, Otis, même moi. Personne ne nous a jamais critiqué ou moqué dans le groupe, ni même en dehors. Semi-mensonge, en dehors des bienveillants Expendables, certains ne sont pas tendres.

- T'es pas un monstre. Pas contre-nature. Je sais qu'tu ressens des choses pour moi.. J'te force pas, quand tu m'embrasses certains soirs. Ni quand tu viens te serrer dans mes bras. Ça t'plait, même si t'oses pas te l'avouer. Je lève doucement sa main pour y glisser mes lèvres. S'il te plait, laisse tes appréhensions de côté, juste un instant. Sois honnête avec toi-même. J'inspire lentement pour tenter le tout pour le tout.

- Milow... Regarde-moi dans les yeux et ose dire que tu ne ressens rien du tout pour moi. Physiquement ou.. sentimentalement.


Normal People,
Scare me a lot.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: As it Was   
Revenir en haut Aller en bas  
- As it Was -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: