The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

I knew you were in trouble
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4125
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Ven 24 Juin 2022 - 10:46
Installée, la blonde se demande quand même ce qu'elle fiche ici. La promesse d'un repas ne vaut sans doute pas le fait de se retrouver avec un type aussi arrogant dont elle ne connait même pas le nom. Elle a balayé ses remarques, toutes, avec un dédain assumé. Pour autant, elle les a écoutés. Notés. Mieux vaut travailler sa mémoire dans ce monde, pour savoir à qui ils ont à faire. Une chose est sûre : la confiance n'est pas acquise, et il y a quelque chose chez lui qu'elle ne sent pas vraiment, pas seulement parce qu'à force de claques, elle a appris à se méfier des caresses.

Il revient finalement, délesté d'une partie de ses affaires, en lui poser une question. Grave, répond-t-elle spontanément en revenant le fixer. Elle pince les lèvres avant de soupirer, une risette moqueuse se glisse sur ses lèvres : J'ai hésité à laisser un petit message mais je vais attendre de voir si je note des remerciements ou des insultes, ajoute-t-elle dans la foulée. Il finit par lui donner son nom. Yuan, donc. Pas le genre qui court les rues, elle ne sait pas trop de quelle origine c'est, ni si ça importante particulièrement.

Elle a un soupir en se redressant, sur ses jambes. Elle soulage sa blessure en prenant appui sur l'autre, comme elle peut : Max, souffle-t-elle. Pas besoin du nom entier. Et on peut se tutoyer, au point où on en est, elle a déjà commencé. Ici, ce n'est pas commun d'user du vouvoiement, ils sont tous égaux, la proximité implique trop souvent de ne plus prendre de pincettes, pour des raisons évidentes. Cette galère leur ait commune, la courtoisie n'est qu'un voile jeté par-dessus la saleté. Tu as besoin d'instruction pour savoir comment te comporter avec une Lady ?

Max s'avance. A-t-elle faim ? N'a-t-il pas entendu son ventre gargouiller jusqu'à l'intérieur ? A ton avis ? Demande-t-elle. Mais Yuan n'a pas l'air de vouloir manger à l'extérieur. Ou du moins, pas sur sa voiture. Son sac hissé sur ses épaules, les rollers accrochés à ce dernier, la blonde le suit à l'intérieur et appréhende un peu qu'on le voit avec lui. Cependant, ils s'engagent très rapidement dans une autre voie, en direction du toit. L'endroit n'est pas très propre, pue le renfermé, mais ils parviennent très vite au sommet.

Elle scrute autour d'elle, ils sont les seuls pour l'heure, mais ils arrivent que les squatteurs soient plus nombreux. Fallait me prévenir pour le cadre romantique, j'aurais fourni un effort de présentation, non. Pas comme si Max était vraiment une habituée des diners en tête à tête. Comme si elle les réclamait surtout. Voilà qui a toujours eu tendance à la mettre sur le qui-vive. L'intimité, c'est ce truc un peu gênant que beaucoup apprécie, qu'elle considère comme une visite chez le proctologue.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Sam 25 Juin 2022 - 19:15
Pendant qu’il vaque à ses occupations, qu’il échange avec leurs contacts, Yuan se demande tout de même pourquoi il a proposé à cette… emmerdeuse – appelons un chat un chat – de partager son repas. S’excuser n’est clairement pas une raison suffisante et garder une bonne image de son groupe à peine mieux. Pour autant, il arrive à se convaincre que c’était tout de même la meilleure des options, plutôt que d’avoir à subir ses insultes ou pire encore en continuant sur la même voie.

Et, une fois devant la voiture, quand il avise où elle s’est installée, il se contente d’un mince sourire à sa répartie. « Les deux ne sont pas incompatibles. Mais évitez de laisser votre petit mot en le gravant sur le capot, mes supérieurs risquent de ne pas apprécier. » Surtout si ce sont des insultes. Et finalement, ils se présentent. Il note son prénom dans un coin de sa tête et cette fois, lui rend un sourire un peu plus franc. Par contre, il tique sur sa proposition de tutoiement. « Je peux essayer, mais je ne garantis pas le résultat. Ce n’est pas habituel chez moi. » C’est à peine s’il s’est mis à tutoyer ses proches récemment. Alors, une parfaite inconnue, c’est un pas qu’il a encore du mal à envisager. « Je n'ai visiblement pas toutes les clés pour traiter avec une Lady telle que vous Max. Alors oui, j’ai peut-être besoin d’instructions. » Une œillade amusée, alors qu’au final, elle a tout de même l’air moins revêche que lors de leur premier contact.

Finalement, il l’embarque là où il mange à chaque fois qu’il met les pieds au Store. L’endroit est agréable et lui donne l’impression de respirer, contrairement aux étals qu’on peut trouver à l’intérieur. Et il n’y a pas encore grand-monde à cette heure-ci. Il laisse tomber son sac dans lequel il a encore largement de quoi nourrir deux personnes et, après avoir contemplé un instant le paysage, il lance un regard en coin à la blonde. « Mmmh ? Ah. » Romantique ? Il n’a pas vraiment pensé à ça. A dire vrai, l’idée même de romantisme le laisse passablement dubitatif. Il se doute bien qu’elle plaisante, mais sa remarque le laisse tout de même silencieux durant plusieurs minutes. « Ca ira très bien pour ce genre de repas. Ne vous en faites pas. » Il se sent un brin mal à l’aise, sans arriver à totalement saisir pourquoi. Mais finalement, il s’installe sur le parapet, jambes croisées en tailleur. « J’aime bien cet endroit. Mais si vous préférez récupérer à manger et vous échapper… » Il désigne les quelques victuailles qu’il a déjà déballées, sans finir sa phrase. Libre à elle de s’installer ou de filer. Quant à lui, il apprécie cette sensation de pouvoir basculer dans le vide en un clin d’œil. Mais ça, difficile de lui expliquer pourquoi, n’étant lui-même pas capable de le faire.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4125
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Sam 25 Juin 2022 - 23:56
Elle n’est pas idiote. Max capte le moment de silence qui suit sa déclaration et l’apparente décontraction de son vis-à-vis qui fait mine d’être détaché. Elle en aurait presque un air moqueur en le fixant, terminant au passage de se rapprocher. La vue n’est pas désagréable mais elle la connaît. Dans ce monde en désolation, un endroit comme celui-ci a tendance à déconnecter de la réalité. Elle oublierait presque ce qui l’attend en bas. Un bref soupir lui échappe alors qu’elle le rejoint.

Quand tu disais que le tutoiement ce n’était pas ton truc, je ne pensais pas que c’était à ce point. Elle pince les lèvres. La demande est à peine passée qu’il y contrevient d’emblée. Tu es du genre coincé, c’est ça ? Demande Max avec un froncement de sourcils de circonstances. Il dira qu’il est poli, mais c’est juste une jolie manière de dire coincé de toutes évidences.

Elle essaie de ne pas s’en formaliser, c’est cependant difficile pour elle d’aller à contre sens de ce qu’elle est. Et étrangement dès qu’il s’agit d’appuyer à l’endroit où ça fait mal, Max a toujours été la championne. Un pouffement plus tard, elle se tourne vers lui : Bien sûr, pose tes questions, je suis un super prof. Rien de très crédible mais inutile de le dire à haute voix pour que ça respire le sarcasme.

Il lui propose de partir si elle ne veut pas souffrir de sa présence, et elle se raidit. Max hésite, il serait plus simple de prendre son repas, dire merci et s’en aller dans la foulée à l’évidence. Mais si elle passe à côté d’une bonne affaire, elle n’est pas sûre de pouvoir se le pardonner. Tu plaisantes ? J’ai beaucoup trop de questions à te poser sur ton petit manège, la…

Elle vient se poser à côté. Yuan a de la chance, sa toilette date d’aujourd’hui et ses vêtements sont propres. Elle sent même une pointe de lavande. Se saisissant d’un pot en verre qui contient une préparation qu’elle ne s’explique pas, Max essaie de l’ouvrir à bout de bras sans y parvenir. Son insistance ne porte aucun résultat, aussi le refourgue-t-elle dans les mains de son voisin.

Quand elle entend le clac un sourire perce sur ses lèvres, qu’elle ravale quand elle croise son regard : Non mais j’avais déjà tout fait, c’était bien plus facile ! Se défend la blonde avec une petite moue de circonstances : Bon tu m’expliques du coup ? Qu’est-ce que tu fais ici ? Qui sont tes clients ? Comment tu les as recruté et pourquoi ? Si ton groupe a des moyens, qu’est-ce que tu y gagnes ?

Elle prend à peine son souffle entre chaque question, dégainant sa cuillère dans la foulée pour la planter dans le pot : Et puis du coup, les Remnants ou je ne sais pas quoi, vous faites quoi concrètement pour vous fournir tout ça ? Parce que ce n’est pas rien comme ressources ! C’est clair ! Elle pourrait continuer trois heures, mais Maxine se retrouve soudainement le ventre tordu par la faim : Attend, j’en ai d’autres, mais il faut que je mange, c’est pire qu’un supplice de Tantale là ! Et à la conclusion, la voilà qui enfourne une grande cuillère. Il ne lui suffit que de ça pour mâcher un soupir soulagé.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Lun 27 Juin 2022 - 11:41
Une brève inspiration, alors qu’il essaie de se convaincre qu’il ne va pas totalement regretter ce petit tête-à-tête. Après tout, il ne s’engage à rien et, si elle est aussi instable qu’elle le parait, il ne parlera même pas d’elle à Indiana. Mais il ne veut pas la condamner tout de suite, préférant échanger un peu plus avec elle sans qu’elle soit totalement sur la défensive.

Tout à fait conscient de la condescendance de son attitude, il a tout de même du mal à imaginer qu’ils pourraient se tutoyer. Evidemment, elle l’étiquette comme coincé, ce qui ne le surprend pas vraiment. Et il pourrait difficilement arguer du contraire. « On peut dire ça oui. » Il a un bref sourire en réponse avant de hausser une épaule. « J’ai fonctionné comme ça toute ma vie, je me vois mal changer mes habitudes juste à la demande d’une personne. » Parce qu’en général, les gens font avec, sans vraiment lui poser de questions. « Donc, pour côtoyer une Lady je dois la tutoyer ? » Voilà qui est inhabituel.

Et au final, il s’attend presque à ce qu’elle parte. Ce serait légitime, et guère surprenant, au vu de leurs échanges. Mais non, elle vient même s’installer à côté de lui. « Mon petit manège ? Je suis intrigué là. » Il n’a fait d’inhabituel, pas à ses yeux en tout cas. Alors il est curieux de voir où elle veut en venir. Réprimant un sourire à la voir galérer avec le bocal, il finit par tendre la main pour s’en occuper. « Evidemment, vous aviez tout fait. » Il se demande si elle est toujours de mauvaise foi ou s’il a un traitement de faveur. Dans l’immédiat, la réponse à cette interrogation ne changeant pas grand-chose, il se contente de l’écouter quand elle le bombarde de questions. « Ah oui, vous ne plaisantez pas quand vous dites que vous avez trop de questions à me poser. »

Sourcil levé, il attrape une des boites pour en sortir quelques biscuits qu’il grignote distraitement alors qu’elle se jette sur un des plats. « Ce que je fais ici est assez simple. Comme tout le monde, nous avons besoin de matériel, d’informations et parfois de main d’œuvre. Et ici, des gens cherchent du boulot. C’est un peu une grande foire à l’emploi au final. » Un bref sourire alors qu’il reprend, d’un ton tranquille. « En échange, on peut fournir des vivres ou d’autres ressources à ceux qui préfèrent travailler pour nous sans pour autant nous rejoindre. » C’est un bon deal, pour les deux parties. Les locaux attirent moins l’attention quand il s’agit d’avoir des informations et ils ont tout de même un lien de plus en plus tangible avec leur groupe. « Je fais partie des gens qui recrutent dans le coin et après, je viens récupérer ce pour quoi les gens sont payés. Je ne suis pas le seul évidemment. Quant à ce que j’y gagne ? A titre personnel, à part une balade en dehors de mon camp, pas grand-chose. Mais je ne fais pas ça pour moi. » Pour le groupe, ça lui parait évident.

Il n’est par contre pas sûr de comprendre le reste de ses questions. Il faut dire qu’avec son flot de paroles, difficile de garder le fil. « Vous me demandez comment on obtient la nourriture et autre ? C’est bien ça ? » Qu’il évite de lui raconter n’importe quoi, même si la question le laisse un brin perplexe. Mais, au moins, elle a l’air de savourer ce qu’elle mange. Il évite de lui faire la leçon sur le fait de manger trop vite, il est à peu près sûr qu’elle l’enverra balader s’il le fait.


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4125
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Lun 27 Juin 2022 - 12:51
Ah donc, tu es un coincé professionnel quoi ! Analyse-t-elle rapidement, avec une expertise qui lui est propre, de toute évidence. Elle hausse les épaules, sans vraiment s'en formaliser. Bon, ils ne sont pas voués à être amis, probablement pas à se revoir, elle ne se fera pas un défi de le dérider. Même si niveau challenge, Maxine est difficile à contenter, de Yuan semble en être un qui présenterait beaucoup d'ambition... Non ! Elle ne cèdera pas. Pas ses affaires. Ouais, mais je suis une Lady de Denver, ça n'est pas comme ailleurs, c'est pour ça ! Bon, tu me tutoies ?! Enchaine-t-elle, en manquant de le pousser du bout de son coude pour le motiver.

Elle n'est pas persuadée que ça fonctionne, il est visiblement plutôt borné dans sa "politesse". Mais elle prend la peine de l'écouter, le fait qu'il parle lui permet au moins de manger, et ça n'est pas pour lui déplaire. Là, son but est quand même de ne pas lui répondre la bouche pleine. Elle essaie de ne pas tout dévorer, Max sait qu'elle viendra très vite à bout de son appétit. Son estomac doit faire la taille d'un dé à coudre depuis le temps qu'elle ne mange pas à sa faim. Pour tout dire, ce pot devrait lui tenir la semaine si elle est la seule dessus.

Oh donc tu te satisfaits d'une balade en dehors de ton campement ? Tu n'y es pas prisonnier au moins ? Lui demande-t-elle après un temps d'analyse. Ah mince, elle vient de s'en mettre sur la joue. Et sur les mains ! Bon sang, écouter, manger et parler en même temps, ça n'est vraiment pas son fort. Cligne des yeux deux fois si tu veux que je te libère ! Lui glisse-t-elle finalement avant de hausser les épaules. Il doit être bien installé dans sa tour d'ivoire, elle n'est pas sûre de le plaindre. Mais du coup au niveau du travail, tu penses juste à ce qui est faisable ici - la récolte d'informations, entre autres - ou tu parles d'autres choses ?

Quoi qu'il y ait bien sa dernière interrogation pour la faire arrêter de manger. Elle avale, reprend son air, essaie d'avoir l'air présentable. Franchement ? C'est un échec. Bah en fait... Comment tourner ça pour que ça soit limpide ? Je veux savoir si vos ressources, vous les avez au prix de la vie d'autres personnes ou si c'est acquis honnêtement, explique-t-elle. Au moins là, difficile de se tromper ! Désolée, je n'étais pas suffisamment claire, apparemment, ajoute-t-elle. Le cas échéant, elle ne sait pas vraiment ce qu'elle fera. Vomir ce qu'elle vient de manger, peut-être. Tu n'as pas des clopes ? Questionne-t-elle soudainement.





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Yuan Shèng
Yuan Shèng
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Survivor
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 1529
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Lun 27 Juin 2022 - 16:43
Une brève œillade en direction de Max et il se retient tout juste de lever les yeux au ciel. « Tout dépend du point de vue je suppose. Du votre, je dois être le roi des coincés. Du mien, j’ai vu largement pire. » En comparaison de son père, il serait presque un hooligan ou peu s’en faut. Que ce soit sa passion pour les courses automobiles, les femmes qu’il a pu avoir et dieu seul sait quoi encore. Il n’a pas vraiment réussi à cocher les cases du fils parfait qu’il aurait aimé être, mais il n’a aucun doute sur le fait que, pour la femme qui lui fait face, il n’a pas pire coincé sur terre. « Une Lady de Denver. Votre château est un peu loin d’ici non ? » Il est surpris et s’imagine mal comment elle a pu atterrir ici. Mais libre à elle d’en parler ou pas.

Un sourcil levé à sa question. « Il parait que ça ne se fait pas de réclamer. » Plus elle insistera, plus il risque de se braquer. Déjà qu’il n’est pas forcément enclin à le faire de lui-même. Toujours est-il que les premières questions fusent et qu’il se charge d’y répondre aussi bien que possible. Il retrouve son rôle avec un certain soulagement, n’ayant plus à devoir se confronter à l’agacement qu’elle provoquait il n’y a pas cinq minutes. « Je ne dirais pas ça. J’aime me rendre utile et j’ai passé des années sans avoir une telle protection. Alors, prendre un peu l’air permet de retrouver de vieilles habitudes. » Un sourire plus franc, qui ne s’adresse pas vraiment à elle, avant de reprendre, non sans secouer la tête. « Tout va bien, je ne suis pas prisonnier ou … quoi que ce soit du genre. » Il aurait du mal à imaginer ce que ça pourrait être d’autre, mais, vu que la blonde semble avoir une imagination débordante, il préfère ne pas vraiment lui poser la question sur ce qu’elle peut supposer. « Tout dépend de ce que les personnes ont à offrir. C’est le moment de me le dire si vous avez des talents cachés. »

Un bref silence avant de reprendre. « Pour répondre à vos deux questions. Nous fabriquons tout nous-même. On a donc aussi besoin de saisonniers dans les champs par exemple. On ne vole rien. A personne. » Enfin, aujourd’hui en tout cas, ils sont relativement honnêtes. Mais s’ils peuvent récupérer des stocks chez les New Eden par exemple, il est à peu près sûr personne ne crachera dessus, bien au contraire. « Mais, soyons honnêtes, je ne vous dirais pas la bouche en cœur qu’on dépouille les pauvres pour nourrir les riches. Alors à vous de voir si vous me croyez ou non. » Et, à sa question, il fouille dans la poche de sa veste pour lui tendre un paquet un peu écrasé. Il la laisse se servir avant d’en attraper une à son tour, qu’il coince entre ses lèvres, non sans un soupir de contentement. « Alors. Comment vous vous êtes retrouvée tout seule ici ? » Autant en profiter entre deux salves de questions pour en apprendre un peu plus.  


If I look back I am lost - So stand up and walk out of your history.
Revenir en haut Aller en bas  
Maxine E. Reynolds
Maxine E. Reynolds
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habileté:
Administratrice
CASIER DE SURVIVANT
Messages : 4125
Sujet: Re: I knew you were in trouble   Lun 27 Juin 2022 - 17:05
Pire que toi ? Elle fait les yeux ronds, comme si l'idée lui paraissait totalement folle. Et en un sens, elle ne peut tout simplement pas y croire. Il faut aussi dire que dans son entourage, Maxine n'a jamais attiré que des gens de sa trempe finalement. Il va me falloir des explications, je ne peux même pas imaginer comment c'est possible, qu'elle ajoute avec le plus grand des sérieux. Quant à sa remarque à propos de Denver, elle hausse les épaules d'un air détaché : C'est exactement ce que je me dis, et en même temps, ici ou ailleurs, c'est un peu la même merde où qu'on soit, donc ça ne change rien. Il devrait juste être reconnaissant de pouvoir lui parler aujourd'hui, ça doit vraiment changer de son quotidien.

Max s'agace néanmoins de sa réaction tiède et bornée : Oh come on ! Je m'en fiche des il parait ! Qui ça intéresse d'être parfait et lisse, le monde est cabossé, arrête de faire semblant ! Grogne-t-elle sans cacher sa frustration : En plus, ce sont vraiment des conneries : il n'y a qu'en demandant qu'on obtient ce qu'on veut, je ne sais pas qui t'a mis l'inverse en tête mais il t'a vraiment pris pour une andouille ! Elle roule des yeux et soupire de plus belle avant de s'apaiser d'une nouvelle bouchée censée la combler. C'est à peine suffisant, et à manger trop vite, elle en a mal au ventre.

Je vois le genre, grogne-t-elle finalement avec une petite moue de circonstances. Voilà donc Monsieur-Coincé, qui se plait dans cette liberté provisoire pour retrouver ses réflexes, mais qui ne fait rien pour sortir de la case dans laquelle on l'a fourré de force. Un drôle de phénomène. Elle hausse les épaules : Non, effectivement, je t'imagine mal l'admettre ouvertement et aussi facilement... En gros, c'est à elle d'établir si elle le croit ou non. Dans tous les cas, elle réfléchit : J'en ai des tonnes, des talents cachés. Mais surtout, je suis une bosseuse, et je n'ai jamais eu peur de me faire mal ou de me salir, c'est tout ce qui compte. Cela dit, Max se raidit : elle ne passe quand même pas un entretien d'embauche, là ?

Elle pince les lèvres, mais son regard s'illumine quand elle le voit tirer un paquet de cigarettes de sa poche. Oh trop bien ! S'exclame-t-elle soudainement. La bouffe est abandonnée à ses pieds alors qu'elle récupère la tige qu'elle vient mettre spontanément entre ses lèvres. Et l'instant d'après, la voilà qui dégaine une allumette, qu'elle craque, avant de la tendre à son voisin. Il n'imagine pas à quel point elle l'aime, actuellement. Il vient de passer en deux secondes connard-de-service à homme-parfait. Même si maintenant, son but, c'est de réussir à lui gratter ou lui tirer le paquet entier.

Je n'étais pas toute seule à la base, je vivais en Idaho, pendant un bon moment, explique-t-elle en prenant une longue taffe qui la soulage grandement : Des connards sont venus piller mon campement qui s'est retrouvé sans défense et ressources face à une horde, en mon absence, après ça avec les survivants, on a tracé vers l'Est en tirant à pile ou face, explique-t-elle. Mais mes potes se sont arrêtés pour aller chez New Eden, et moi, j'ai refusé parce que je n'en avais pas envie. Je ne suis arrivée dans la region que y'a quelques mois en fait, réfléchit Max. Après, si tu veux savoir ce que je fais loin de Denver, c'est une autre histoire encore vachement plus longue, et elle n'en parlera pas. Et toi ?





What a lovely day.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
CASIER DE SURVIVANT
Sujet: Re: I knew you were in trouble   
Revenir en haut Aller en bas  
- I knew you were in trouble -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: